Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec deux révolutionnaires tunisiens

David L’Epée a rencontré Imen Derouiche et Nouredine Ben Ticha, deux révolutionnaires tunisiens emprisonnés et torturés sous Ben Ali. Etant parvenu à fuir en Europe, ils témoignent des conditions de détention dans les prisons tunisiennes et de la terreur dans laquelle vit la population, privée de nombreuses libertés élémentaires.

Cet entretien a eu lieu avant les événements révolutionnaires de janvier 2011.

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #695

    Ca ressemble au bouquin 1984 de Orwell. Ça sera comme ca aussi ici bientôt.


  • C’est vraiment plus que désagréable ces musiques de film qu’on rajoute en fond de reportages ou de documents filmant la réalité.
    je n’ai pas écouté jusqu’au bout, Babylone utilise des moyens utilisant l’émotionel des gens, il faudra un jour que l’on sache se débarasser de ces moyens là nous aussi si nous voulons être franc.

    vraiment marre de ça à la fin.


  • #719
    le 19/01/2011 par Jeremie Mulnard
    Entretien avec deux révolutionnaires tunisiens

    La dictature à l’état pur et si l’on ne prend pas garde, c’est le sort qui nous attend aussi en Europe ! Cela montre tout le courage du peuple Tunisien qui veut reprendre sa nation en mains ! Continuez le combat : cela devrait inspirer les lâches Européens que nous sommes ! Cette franc maçonnerie dégénérée est le véritable problème de ce monde ! En n’oubliant pas nos "amis" les Banksters et multinationales !
    C’est ça le Nouvel(nouveau) (dés)Ordre Mondial.
    Vous avez tout mon respect, Tunisiens, Tunisiennes !


  • #722

    Par contre , j’ai l’impression qu’elle croit que les dirigeants occidentaux ne sont pas au courant, comme bcp de gens du sud elle idéalise le monde occidentale.
    La torture existe aussi en Europe, Guantanamo sans parler de tout les kidnappings qu il y a eu.
    Les opposants qui gène sont liquidé ou tabassé ( soral, dieudonné, ect..).
    Quand la démocratie on sait ce que c’est .
    C’est moi pire car on bénéficie des conquêtes syndicale passé mais les syndicats sont infiltrés aussi. On tend bien vers une dictature....


  • #746
    le 19/01/2011 par un lecteur de l’intellectuel dissident
    Entretien avec deux révolutionnaires tunisiens

    Salut,

    un article d’anthologie qui mériterait de figurer dans la revue de presse.

    http://tunisiemagazine.wordpress.co...


  • Ces témoignages sont précieux pour l’histoire .


  • #1006
    le 25/01/2011 par michel gréal
    Entretien avec deux révolutionnaires tunisiens

    TERRIFIANT !
    C’est leur but : nous terrifier, nous terroriser... Et comment appelle-t-on ceux qui terrorisent ? des terroristes ! Les gouvernements ont toujours été derrière les actes de terrorisme... Quand ils ne les ont pas commis, ils les ont provoqués.
    Laissez-moi vous citer Serge Hutin, p.8 et 9 de son livre "Gouvernants invisibles et sociétés secrètes" :
    "Un auteur anglais, qui usait du pseudonyme de Robert Payne, publiait en 1951 chez l’important éditeur londonien Wingate un ouvrage intitutlé : Zero. The story of terrorism(Zéro. Histoire du terrorisme). Il s’est efforcé de montrer que derrière l’usage systématique de la terreur par les différentes formes de régimes totalitaires sans exception, on trouve toujours le même noyau occulte qui maniait savamment, à l’ombre des gouvernements visibles, cette arme terrible. Arme systématique qui dépassait donc de beaucoup la simple volonté, individuelle ou collective, justifiée, de se venger d’ennemis et de les empêcher de nuire. Dès la publication du livre, se produisit une serie de "coïncidences" bien curieuses : avant la mise en vente, de mystérieux émissaires achètent tout le stock disponible ; malgré le caractère sensationnel des révélations qu’apportait l’ouvrage, aucune critique ne paraît dans la grande presse ; la maison Wingate, une des plus solide du marché londonien, se trouve brusquement acculée à la faillite ; l’auteur meurt mystérieusement quelques mois plus tard. Il ne pouvait pas s’agir, en l’occurrence, de divulgations de secrets d’Etat ni d’espionnage militaire ou industriel : l’ouvrage ne comportait aucune information de cette nature. La seule explication possible est que l’auteur avait découvert l’existence, à l’échelle mondiale, de gouvernants occultes, au-delà même des grosses puissances financières qui ne jouent, somme toute, que le rôle subordonné de bailleur de fonds."
    Le terrorisme des gouvernements est une torture à grande échelle. Terrorisme et torture ont le même but : nous terrifier...