Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

David L’Epée – L’homme abstrait : du multiculturalisme à la théorie du genre

Conférence de David L’Epée, invité à s’exprimer à l’occasion de l’université d’été de l’Academia Christiana 2016 en Normandie.

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Conférence très dense pour seulement 1h, avec beaucoup de références.
    Merci !

     

  • Très très intéressant. Avec le féminisme "les hommes doivent avoir le courage de ne plus avoir de courage"... !!!
    Les femmes vont tout gagner !!!! ..... ???

     

  • Merci pour cette conférence.

    Totalement d’accord sur le fait qu’on devrait parler d’idéologie du genre plutôt que de théorie du genre pour les raisons que vous décrivez très bien (il n’y a pas eu de discussion sur une quelconque théorie, ca a été imposé - probablement le produit de loges maconiques d’ailleurs).

    Idem sur l’idéologie du métissage : Autant le métissage par acte d’amour est une très belle chose, autant le métissage comme programme politique c’est à vomir (c’est le genre de projet issu de personnes complètement malades).

    Incroyable exposé pour le reste... Je ne pensais pas que l’idéologie féministe était aussi perverse et en décalage par rapport au réel. La tentative de gommer les sexes (anti-sexisme) est assez impressionante, encore un programme d’une poignée de cinglés.

    Je n’ose imaginer les effets pervers sur les enfants de la politique de désexualisation Suèdoise consistant à appeler les enfants avec des ponoms neutres (pays laboratoire pour l’Europe).

    Je n’aime pas la notion d’égalité des sexes (ok pour l’égalité face à la loi mais je préfère l’alterité/ la complémentarité quand on raisonne avec bon sens sur les fonctionnements naturels des hommes et femmes).

    J’ai aimé le parallèle fait entre perspective naturaliste et religion. Les deux approches se rejoignent en réalité, c’est du bon sens pour un naturaliste d’être émerveillé par la beauté de la nature et cela rejoint l’idée d’une perfection divine de l’ordre naturel des choses...


  • Belle conférence claire et relevée d ’ humour ; David l ’ Epée dénonce le puritanisme du néo-féminisme qu ’il ramène à une interdiction faite aux femmes de leur feminité ( et donc maternité ) et aux hommes de leur virilité bref à une désexualisation ( neutralisation) pour les deux et plus encore au refus du corps mortel , au refus de la nature , refus de la vie , tout cela devant aboutir à l ’ auto - destruction de l ’ homme blanc occidental chrétien d ’ailleurs peu à peu refoulé par des populations de remplacement aux conceptions traditionnelles et "vitalistes" . Avec l ’ espoir que la petite élite dominante et paranoiaque se sente un peu moins menacée dans son pouvoir ?