Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Époque embarrassante

À ce stade, je trouve la tâche de commenter ce qui se passe aux États-Unis moins qu’agréable. L’ensemble est devenu un embarras.

 

Après avoir passé de nombreuses années à vivre et à travailler aux États-Unis, je me sens à juste titre impliqué dans ce qui s’y passe. Il était une fois ses nombreux crimes : bombarder, envahir, détruire et miner des pays dans le monde entier, empoisonner l’environnement, promouvoir toute sorte d’injustices pour des bénéfices à court terme. Tout cela m’a mis en colère. C’était la colère de la jeunesse, à la lumière de la conviction infondée et optimiste selon laquelle il est possible d’effectuer un changement en exprimant des opinions contraires. Je ne suis plus aussi jeune, et je suis certain qu’aucune participation politique de ma part (ou de la vôtre, sur cette question) ne changerait quelque chose. Ce que je ressens depuis des années maintenant n’est plus de la colère mais de la tristesse.

Plus récemment, cette tristesse a été recouverte d’un sentiment de gêne, qui est vite devenu assez aigu. C’est une chose de faire face au mal, une attitude héroïque et jeune. C’est autre chose que se sentir inconsciemment gêné en présence d’une extrême stupidité. Ce sentiment est exacerbé par le fait que parmi les Américains – au moins ceux autour de moi qui entendent et lisent la presse et les blogs – pratiquement aucun ne semble être capable d’éprouver ou de manifester de l’embarras sur le triste état de leur pays. Peut-être que ma capacité à me sentir embarrassé par les actions (et les inactions) de ceux qui m’entourent provient d’un autre endroit – une importation qui ne réussit pas à se développer sur le sol mince et toxifié de la vie publique américaine. Les sentiments qui se développent ici sont de plus en plus vifs : des seaux de vitriol sont lancés sur le débat politique. Le fait que cette division n’est rien d’autre qu’un moyen artificiel de jouer avec ce système politique qui a complètement échoué dans sa capacité à exprimer la volonté populaire, ou à l’exploiter à des fins utiles, ne sert qu’à accroître l’embarras.

La capacité de se sentir embarrassé est la clé de tout possible renouveau, que ce soit pour une personne, un groupe ou une société dans son ensemble. Permettez-moi de m’expliquer…

Pour une société qui se précipite sur le chemin de l’autodestruction, des sentiments de maladresse, d’embarras, de honte, de remords, de regrets, d’humiliations, de contrition, etc. offrent un moyen de rétablir le contact humain avec le reste de l’humanité et peut-être même un chemin vers un nouveau départ, purgé du pire des maux accumulés. La Russie a traversé une telle expérience de recherche de son âme dans les années 1990. Cela a été aggravé par le sadisme politique occidental et par les traîtres qui ont énormément exagéré l’ampleur des excès qui se sont produits pendant la période soviétique. Mais dans l’ensemble, ce processus a été bénéfique, et la Fédération de Russie bénéficie maintenant d’une volonté et d’un respect beaucoup plus grand dans le monde que n’en a jamais connu l’URSS.

Les Russes n’étaient pas meilleurs ni pires que les autres, ils n’étaient pas tous capables d’émotions élevées et positives. Beaucoup d’entre eux empoisonnaient leur esprit de colère, d’amertume, de désespoir et d’anomie. Beaucoup de Russes plus âgés vivent toujours avec un profond sentiment de trahison – parmi ceux d’entre eux qui ont survécu. Bien que les statistiques à ce sujet soient difficiles à trouver, mon sentiment général est que les plus angoissés, les plus amers, les plus désespérés et ceux avec le plus de ressentiment se sont tués ou sont morts assez rapidement – quelques millions d’entre eux – alors que ceux qui pouvaient faire le deuil de leur passé soviétique sans perdre leur sentiment d’appartenance ou leur sens de soi ont continué à vivre et beaucoup d’entre eux sont maintenant prospères.

Aux États-Unis, aujourd’hui, il y a beaucoup de raisons d’être en colère, amer, d’avoir du ressentiment et d’être sans espoir, et beaucoup de gens empoisonnent leur cerveau et leur chimie corporelle avec ces émotions négatives. Peut-être est-ce trop demander, mais j’aimerais pousser doucement ceux qui lisent ces lignes, et sont bloqués dans ce piège émotionnel, dans la direction de l’évasion, pour embrasser des émotions beaucoup plus positives et rédemptrices comme la maladresse, l’embarras, la honte, le remords, le regret, l’humiliation et la contrition, car c’est ainsi que survit l’espoir et la possibilité de renaissance. Pour faire court, je ne parlerai que d’une seule. J’espère que vous pourrez voir le modèle de base dans cet exemple et l’étendre à d’autres. Peut-être que je discuterai d’autres dans le futur.

À l’heure actuelle, beaucoup de gens se sentent particulièrement en colère que Donald Trump soit installé à la Maison-Blanche et qu’il y reste au moins pendant les trois prochaines années et demi. Ces personnes n’ont pas voté pour lui et ont mal pris le fait qu’il ait finalement gagné.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Dmitry Orlov, sur E&R :

Retrouvez Dmitry Orlov chez Kontre Kulture :

Lire également chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1759891
    Le 4 juillet à 16:48 par solmed
    Époque embarrassante

    L’auteur de l’article semble confus, il a juste du mal reconnaitre ce que cet article La fin d’un monde… dit très clairement ; nous sommes tout simplement dans la phase finale de l’Empire américano-sioniste, les événements au Proche et Moyen Orient le démontrent quasi quotidiennement. L’avenir des États Unis s’écrit désormais en pointillé. Sa désagrégation pourrait s’accélérer comme cela s’était passé pour l’Union Soviétique, à la différence que la fin de l’URSS a permis la Renaissance de la Russie !

     

    Répondre à ce message

    • #1760175
      Le 5 juillet à 07:11 par Sherlock
      Époque embarrassante

      Pourquoi à la différence de l’URSS ? Qui nous dit que la nation Sioux ne va pas renaître des cendres de l’effondrement ricain ? Le rythme auquel nous nous rapprochons joyeusement de l’âge de pierre 2.0 ouvre le champ des possibilités.

       
    • #1761349
      Le 6 juillet à 15:57 par solmed
      Époque embarrassante

      @Sherlock
      Le peuple russe n’a pas été "génocidé" après 70 ans de domination, sa culture a résisté, sa foi en la mère patrie est restée intacte à la différence des peuples amérindiens laminés. Le seul avenir des États Unis, fruit d’un "melting-pot" entretenu par les lobbies dominants, reste l’implosion et la sécession...

       
  • #1759921
    Le 4 juillet à 17:45 par Phalange
    Époque embarrassante

    Il faut lire l’article au complet sur le site pour comprendre réellement cette article. Au début je croyais avoir affaire à un autre texte genre Israel Shamir où on nous explique que Trump est un savant mélange entre Jésus (paix sur lui) et Superman, mais l’avant-dernier paragraphe est merveilleux, en voici un extrait :

    ’’Ceux de droite pourraient, bien sûr, se sentir embarrassés d’avoir élu quelqu’un qui semble être un bouffon incompétent et une grande gueule aussi vulgaire, mais comme cela ne compte pas de savoir qui est le président, pourquoi s’en faire particulièrement à son sujet ? Certains d’entre eux se sentent en colère car quelque soit celui qu’ils élisent, il semble clairement incapable de respecter ses promesses de campagne.’’

    Après Nasrallah qui traite Trump d’idiot, après El Assad et Poutine qui vous explique que la position de président Américain ne vaut pas un ananas, je pense que le clou est clouer, non ? Même pas besoin de revenir sur les nombreuses trahisons de Trump, c’est les chefs de la résistance qui se sont exprimés. Ceux qui persistent à croire en un Trump révolutionnaire devrait commencer à écrire leurs arguments, et non pas juste leurs interprétations.

     

    Répondre à ce message

    • #1760176
      Le 5 juillet à 07:13 par Sherlock
      Époque embarrassante

      Très juste et je pense que la fin de l’article s’applique également au cas français. A lire entre les lignes.

       
  • #1759940
    Le 4 juillet à 18:27 par lejoueurdego
    Époque embarrassante

    Tout çà c’est bien gentil jusqu’à la venue de l’Homme Providentiel qui a le soutien du Peuple:çà existe,on en a eu !Car se fiche de qui est au pouvoir n’est pas tout à fait dans les moeurs françaises,au contraire,on est trop "politiques" et pas assez rationnels comme les allemands par ex.M Orlov a une sensibilité russe,son discours traduit une certaine résignation propre ,mais est très intéressant car il dit des choses vraies par ailleurs

     

    Répondre à ce message

  • #1759959
    Le 4 juillet à 18:58 par rie
    Époque embarrassante

    Cette epoque n’est pas embarrassante. Nous ne traversons pas une crise economique, politique ou sociale mais une crise evolutive.

    C’est l’epoque ou la verite commence emerger de toute part et donc le monde de l’illusion s’effondre. C’est un bon signe, cela montre que la conscience humaine sur terre est en train de monter.

    On a l’impression que rien ni personne ne change mais la encore ce n’est qu’une illusion. Le temps n’est pas venu a se mettre dans tous nos etats emotionels mais a rester centrer, car le processus ne vient que de commencer.

    Gardons en tete que le controle mental des individus commence par l’instabilite emotionelle. Les emotions de toutes sortes en exces sont leurs outils premiers de manipulations.

    Il n’y a plus de place ou aller se refugier, s’evader dans le monde. Restons ou nous sommes, restons conscients et sereins, et faisons notre boulot a notre humble niveau en tant qu’individu.

    Rappelons nous qu’en politque rien n’arrive par hasard, tout est plannifie des dizaines d’annees a l’avance. Trump a ete mis au pouvoir par les vrais dirigeants occultes dont on ne voit jamais les visages ni lisons leurs noms dans les journaux. Si vous croyez encore que c’est le peuple qui a elu Trump et Macron, alors votre prochaine etape est de sortir votre nez du trou de l’illusion ! Rien que ca aidera l’humanite toute entiere. Grand merci pour cette action ;)

     

    Répondre à ce message

  • #1760051
    Le 4 juillet à 22:03 par NouvelleFrance
    Époque embarrassante

    Le règne de Trump n’aura été qu’une trève.....

     

    Répondre à ce message

    • #1760177
      Le 5 juillet à 07:15 par Sherlock
      Époque embarrassante

      Et le rêve américain... un rêve.