Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Éric Coquerel de La France insoumise : après l’entartage, le gazage !

Riton-la-pleurniche il va à la manif pour bloquer une fac et empêcher les étudiants qui veulent bosser de passer leurs partiels, et il piaille parce que les méchants CRS l’ont gazé dans les oeils.

Non mais il faut entendre ça : La France insoumise a décidé de foutre le bordel dans les facs – ce qui n’est hélas pas trop compliqué – et ses leaders qui descendent dans la rue se plaignent parce que leurs actions de blocages provoquent un blocage des forces de l’ordre.

Ils veulent quoi les LFi ? Le beurre et l’argent du beurre ? Ils veulent être intouchables comme élus de la République, ou comme les Élus sur la République. Oui mais dans ce cas faut rester calme.

Coquerel s’est pris une tarte dans la gueule en violant une église et en rameutant une bande de migrants à l’intérieur, c’est-à-dire en faisant faire le sale boulot anticlérical des francs-maçons par une bande de clochards du tiers-monde, exploités jusqu’à l’os pour détruire ce qui reste de la France.

Une tarte dans la gueule et deux pschitt de gaz, c’est encore très gentil pour les actions nuisibles de cet élu de la République.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La situation était très tendue ce vendredi 11 mai du côté du centre d’examen d’Arcueil, où des étudiants opposés à la réforme de l’université sont venus empêcher la tenue des partiels. Si quelques postiers et cheminots sont venus en renfort des bloqueurs, ces derniers ont également reçu le soutien du député insoumis Éric Coquerel, très actif dans la mobilisation estudiantine.

 

 

Comme le montrent les images tournées par notre reporter sur place, les choses ne sont pas passées comme prévu pour l’élu mélenchoniste. Dans la cohue, le député de Seine-Saint-Denis a été atteint, à au moins deux reprises, par des gaz lacrymogènes dispersés par les CRS qui protégeaient l’accès du bâtiment.

Sur nos images, on aperçoit le parlementaire être touché une première fois par un nuage de gaz lacrymogène. Selon ses dires, il aurait été touché une seconde fois directement au niveau du visage. Les yeux en larmes, ce dernier a reproché à un policier de l’avoir visé « exprès sur [s]a gueule », dénonçant une « provocation » et un acte « scandaleux ».

« Je n’étais pas du tout en première ligne. J’étais là où j’estimais être ma place, en soutien derrière. Et là un CRS m’a visé directement dans l’œil. Il a très bien vu ce qu’il faisait, je ne suis pas invisible », s’est indigné au micro du HuffPost Éric Coquerel qui arborait son écharpe tricolore d’élu de la nation.

[...]

Les partiels annulés

Paralysée depuis trois semaines, la faculté de Nanterre avait acté l’impossibilité d’organiser des partiels sur le campus et décidé d’en délocaliser une partie au centre d’Arcueil afin de permettre aux étudiants de valider leur semestre. L’entrée du centre d’examen a toutefois été bloquée ce vendredi matin par des opposants à la loi sur l’université, empêchant le début des examens, comme a pu le constater le reporter du HuffPost présent sur place.

[...]

 

Lire l’article entier sur huffingtonpost.fr

 

En luttant contre les valeurs, la gauche s’est détruite,
lire sur Kontre Kulture

 

Le pauvre Coquerel, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

55 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les CRS auraient dû charger ces faux étudiants qui empêchent les vrais de passer leurs exams .


  • On a vraiment à faire à une bande d’ignares soumis à leur connerie ,ça c’est certain .


  • J’ai bien aimé le : « J’etais en soutien derrière ». Tant de courage effraie.

     

    • Comme en 40, un politicien(*) "courageux" a dit dans un discours “martial” :« Armons-nous et partez ! »
      Note (*) : J’ai l’habitude d’attribuer cette déclaration à Paul Reynaud (chef du gouvernement en mars-juin 1940), mais je n’ai pas retrouvé la référence, donc je ne peux confirmer cette attribution. Une autre citation fameuse (et vérifiée) de Paul Reynaud est : « Nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts. » On l’a vu, en effet...


  • On entendait moins ce cloaque pour les gazages de la Manif pour Tous. Bien fait pour leurs gueules (de con) ayant voté Macron.


  • Je pense que c’est une erreur, il était dépeigné et le CRS lui a mis de la laque , on le voit après, j’ai même l’impression qu’il dit, parce-que je le vaut bien
    Sacré Éric Coquerel


  • C’était déjà la même affaire il y a 10 ans quand j’étais en fac (à l’époque c’était le CPE puis la loi d’autonomie des universités). Des rastaquares, babas cools, punks à chien et autres mal lavés-mal rasés-manipulés qui sortent d’on ne sait où et qui bloquent et salissent tout. Leurs AG pseudo-démocratique, une vaste blague, c’est à qui hurle le plus fort ! Mais chut ils sont de gauche, ils ont tous les droits sur les autres, c’est eux qui ont la vérité les beaux humanistes droitsdelhomistes.

    Ces mouvements de marginaux vivant du RSA et autres largesses de l’État payés par les bosseurs -qu’ils méprisent, par ailleurs-, sont une nuisance constante pour la nation.

    Rien de nouveau sous le soleil français et l’université française continue de péricliter hélas !

     

  • Pôv p’tit chat !


  • Les étudiants qui bloquent sont certainement ceux, qui ont rien foutu de l’année ,la peur de la note


  • oh putain les commentaires sur son Twitter .... :D :D


  • Ils ont raison de contester cette loi ( dans le prolongement des lois de l’insupportable Valérie Pécresse) qui ne vise qu’à favoriser les fils et filles à papa friqués qui ont les moyens de se payer des cours privés ( souvent donnés par les profs eux-meme qui établissent les dossiers favorables pour la sélection à l’entrée en fac voulue par la loi) et qui sont logés et nourris par papa et maman , alors que l’etudiant pauvre doit bosser au mac do.

    On est dans la continuité de la politique impulsée par le "Président des riches"

     

    • N’importe quoi ! Des parents qui ne sont pas riches font des efforts pour louer un appart à leurs rejetons qui souhaitent bosser et des minables de gauchisses bourgeois qui n’ont rien foutu de l’année bloquent ces derniers, voila tout ! Macron n’a pas que des mauvaise idées, d’ailleurs c’est cela l’astuce, mettre du bon avec du mauvais, balancer deux mensonges entre une vérité. La sélection a l’université existe déjà de toute manière mais elle devrait être bien plus sélective, des amphis de 1000 élèves ne forment personne ! La filière manuelle devrait être depuis longtemps améliorée, il y a des tonnes de travail dans le BTP mais nos esprits bourgeois de merde s’offusquent de n’être que menuisier ou plombier quelle horreur !!! La fac ne sort que des moutons et à échelle industrielle. Cette réforme est très saine et Macron le sait il s’en sert pour prouver aux gens dépolitisés mais de bonnes volontés que les contestataires sont des abrutis hypocrites et cela marche très bien visiblement.

      J’ai un pote qui vient de la Martinique qui bosse comme un dingue et qui n’est pas sur de valider son année à cause de crétins qui n’ont rien foutu et qui mettent dans le même combat la réforme universitaire (qui n’est rien, un feu de paille), le "combat" lgbt, et la paix dans le monde...


    • A Nanterre la majorité des etudiants viennent des quartiers bourgeois de Neuilly-sur-Seine , à Assas les etudiants habitent le quartier Latin et à la fac de Malesherbes ils habitent le 8ème arrondissement.

      Mais ils considèrent qu’il y a encore trop de pauvres qui se mêlent à eux.
      Don ils cherchent à durcir encore plus la lois Pécresse déjà existante pour éradiquer définitivement les prolos des facs.


    • Je ne suis pas riche , mais pour info ma fille travaille un max pour ces examens , eux je crois ne sont que des fils de bourgeois bien tranquille avec le frics des parents . Comme le Clément Méric toujours à s’identifier à un monde auquel ils n’appartiennent pas celui des travailleurs et besogneux .


    • J’ai fait Assas, la dernière année uniquement, et je peux t’affirmer qu’il n’y avait pas que des fils de bourgeois dans cette faculté (c’était l’année dernière donc toujours d’actualité), naturellement en tant que faculté parisienne, nombreux sont issus d’une classe sociale relativement aisée mais comme Samir l’indiquait, je connais de nombreuses personnes qui devaient se payer un appartement, bosser à côté et étaient au sous près pour payer le loyer, alimentation et charges.

      Et puis fils de bourgeois, très honnêtement aujourd’hui, ça ne veut plus dire grand chose, si être fils de bourgeois, c’est être issu d’une classe moyenne quelque peu privilégiée qui bosse et paie ses impôts, il y en a encore pas mal et on peut encore s’estimer heureux que la classe moyenne, qui n’a aucun avantage mais toutes les contraintes, existe encore et fait du mieux pour offrir un futur professionnel à ses gosses.

      Quand je suis arrivé en faculté de Droit, on était 800 en tout et pour tout, j’ai vu certains doubler voire tripler leur première année, errer dans la faculté comme si c’était un club de vacances, à un moment ça coûte cher à l’université, ça prend de la place et ils perdent leur temps, c’est par ailleurs une des raisons pour lesquelles aujourd’hui, c’est un bordel sans nom à l’université car ce sont ces étudiants qui n’en branlent pas une qui gueulent pour autant le plus, mettre en plus une sélection à travers un examen permettra déjà de distinguer les motivés des autres.

      Ces étudiants de gauche, je les ai cotoyés, ils sont insupportables, stéréotypés, ils ne bossent jamais et sont là dans leur permanence à boire des cafés et parler de tout et de rien.
      Et puis comme Samir l’indiquait, ils confondent tout, ils sont persuadés être contre le système alors qu’ils constituent en réalité le cheval de bataille de ce dernier, ils sont tous pro Lgbt, anti-raciste, féministe, ou autres foutaises actuelles...

      Enfin, je peux t’assurer que quand tu arrives en fin d’année, que tu as passé tes dernières semaines enfermé dans les bibliothèques, tu n’as qu’une envie, c’est que les partiels se terminent pour souffler un peu et prendre littéralement l’air, c’est un manque de respect à l’égard des étudiants qui bossent, ceux que l’on n’entend jamais et qui pourtant sont plus légitimes à évoquer le sujet que ces fiotasses de gauchistes qui ne comprennent rien mais parlent sur tout.

      Courage à ton pote Martiniquais !


    • @ berutureb

      Tu as passé des heures en bibliotheque mais apparement tu ne sais toujours pas lire.

      J’ai pas dit que tous était des bourges. J’ai dit que la majorité d’en eux l’était.

      Assas je connais bien. Je maintiens qu’il y a une majorité de bourges et de fils à papa qui sont copains avec les chargés de TD qui leur octroient un 16/20 ce qui fait qu’ils n’ont plus qu’à avoir au minimum 4/20 à leur examen écrit pour l’obtention de leur diplôme.


    • Déjà commence par rester respectueux avec ta pauvre punchline sous-entendant que je ne sais pas lire, on ne se connaît pas et je pense pas être amené à recevoir des leçons de ta part, je t’ai livré mon expérience et mon ressenti, et je pense être plutôt bien placé pour parler puisque, en l’occurrence, je l’ai vécu, récemment de surcroît.

      Ce que tu racontes sur les TD, je ne sais pas d’où ça sort mais je ne l’ai jamais vu, et je peux te dire que j’en ai eu des travaux dirigés en cinq années, mes amis également et on n’a jamais eu à évoquer ce sujet, c’est donc faux et caricatural.

      Enfin, tu parles de fils de bourgeois, les vrais fils de bourgeois ne vont pas en faculté publique, ils vont dans des grandes écoles privées, dans les facultés, en réalité on trouve des personnes de tous horizons sociaux, ceux que tu peux apparenter à des bourgeois ne sont qu’en réalité de simples enfants de classes moyennes privilégiées ou non, effectivement dans les facs parisiennes, on peut dire qu’ils sont majoritaires (et encore, tu te bases sur quoi pour constater cela ?), l’histoire est toute autre dans les facultés de banlieues ou de province, qui elles représentent pour le coup une écrasante majorité compte tenu du nombre d’etablissements existants par rapport aux facultés parisiennes, ce que tu dis est donc faux aussi.

      La sélection n’a pour but que de choisir les plus motivés, ceux qui sont prêts à sacrifier une partie de leur été pour passer un éventuel concours qui ne risque pas, de surcroît, d’être des plus difficiles, il faut arrêter à un moment donné d’en faire tout un fromage mais bon ça doit être une question de valeurs entre le bosseur futur producteur et le feignant futur parasite.


    • @ berutureb

      Calme toi gamin...

      Mais oui biensûr , il n’y a pas de favoritisme avec les chargés de TD.
      Et les poules ont des dents aussi...

      D’ailleurs pendant l’affaire "balance ton porc" des témoignages d’etudiants mâles signalaient l’hyprocrisie des étudiantes qui font du charme aux chargés de TD, ce que j’ai pu constater aussi par moi-même.

      Mais tu n’ as jamais mis les pieds dans un cours de TD de ta vie...


  • Il dit qu’il était en retrait, mais en même temps, qu’il a reçu un jet, un jet, pas un nuage, pas une grenade, un jet.

    Menteur, faux cul, faux témoin.
    Et député.


  • PTN, plus le temps passe plus j’ai envie de porter un polo "J’aime la Police !"
    Un toast à nos fiers seviteurs qui parfois montrent à quel point ils rappellent aux plus pourris d’entre nous ce qu’est la réalité !
    Même si parfois leurs ordres sont à l’inverse de cette réalité...
    Une bonne dose réalité dans sa gueule, comme le disait si bien un certain dinosaure rebelle dans ses vidéos ö combien regrettées !

     

  • Pourtant, les clochards, le tiers-monde , les montagnes et les montagnes de merdes maçonnes , font de la France ce qu’elle est depuis des siècles, le Phare du Monde, l’attrape-mouche universel.

    Seriez-vous prêts à vivre comme des anabaptistes, vraiment égaux et réconciliés par la foi évangélique ?

    J’ai un sérieux doute ;-)


  • Le gazage politicien,

    ER,est une bouffée d’air frais par ces
    temps d’extrême confusion .
    La liberté protégée par Alain Soral,
    s’exprime dans sa diversité et ses contradictions,
    sans limite idéologique,scientifique ou religieuse .
    Cette liberté était celle de nos ancêtres.
    Mais voilà que nos maîtres actuels,banquiers
    dans l’ombre et leurs domestiques politiciens
    et journalistes dans la lumière,ont décidé
    de nous imposer le chemin de la servitude
    sous couvert de modernité .
    La France Insoumise gazée ?Cela fait partie
    du spectacle,mais ne fait plus recette ,tout
    comme le festival de Cannes et sa fausse culture
    au service d’oligarques internationaux.
    Le vrai gazé par le système c’est Soral,mais
    le peuple reconnait chaque jour davantage ,
    qu’il défend notre liberté et notre honneur.
    Gaulois debout et vive la Liberté !


  • "Après l’entartage...le gazage" - la violence allant crescendo, je crains pour lui à la prochaine , j’espère qu’il a une bonne ceinture de pantalon !


  • Pour ma part je ne comprends pas le soutien de certains aux CRS... Le jours où ils recevront l’ordre d’arrêter des membre de dissidence d’ER, de les gazer ou de leur tirer à balle réelle... Alors ce jour là, ils comprendront que les forces de l’ordre n’obéissent qu’aux ordres et ne feront pas la part des choses...
    On a déjà vu dans l’histoire des militaires lever la crosse en l’air et refuser les ordres, mais je n’ai jamais vu dans l’histoire un CRS refuser de tirer sur des manifestants...

     

    • "je n’ai jamais vu dans l’histoire un CRS refuser de tirer sur des manifestants"Ou vous avez-lu ça:dans Pif Gadjet ? c’est quoi ces affirmations digne de l’Immonde,l’Aberration ou Charlie-Bolcho !!!Même en mai 68 aucun membre des Crs ou des Gendarmes Mobiles n’a tiré sur quiqonque ! Et pour la petite histoire il y a une compagnie de Crs : la 06 qui a été muté disciplinaire dans son ensemble pour avoir refusée de charger à une époque un manif ,il est vrai que c’était des gens de gauche des vrais et non des sous-merdes comme maintenant qui veulent jouer au Ché mais sans le danger.D’ailleurs la France est devenue un bac à sable ou tous les casos de la planète peuvent se défouler et qu’est-ce qu’il risquent : respirer un peu de lacry ,garde à vue de principe ;sortie du gugusse avant la fin de rédaction du rapport et le pire un petit coup de trique ? Woah quels révolutionnaires,quels guerriers !.Dire que l’on m’a dit : va sur E&R c’est des patriotes de toutes origines ...La , en lisant ce post j’ai plutôt l’impression d’être chez des crypto-bolcheviks


    • Et ils tiraient quoi les CRS ? Des balles ? Parceque un militaires ça ne tire pas des balles à blanc.


    • Je suis plutôt d’accord avec #paconova je me souviens que lors des manifs pour tous il y avait exactement les mêmes reproche aux policiers de "gazé" les manifestants


    • C’était en 1932....et sur des mineurs de fond...afin de répondre à CRS.. machin !


    • Normal pour les compagnies républicaines de sécurité .ILS SAUVENT EN MONTAGNES AUSSI , sur les plages sur les routes , et ils règlent l’ordre quand il y en a plus , d ’accord ils sont les enfants des GMR , à part cela pas grand- choses à leurs reprocher même en 1968 , et même cela.Le député coquerel , comment il réagirait en CHINE , en URSS à une époque et encore maintenant , aux USA , EN ISRAËL , à Cuba ,et dans bien d"autres pays du golf aussi .Alors combien de CRS et gendarmes mobiles H S lors de l’intervention à n d d l , je trouve qu"ils se maîtrisent bien , combien de bavure . Le Fraiche un accident après un jet de cocktail Molotov des manifestants et en plus sur des gendarmes pas des C R S . Ils n’ont jamais eu à refuser de tirer puisqu"ils ne tire jamais sur la foule .Les militaires oui comme en mars 1962 à ALGER , rue d’ISLY 80 morts 200 blessés .


    • Harry les C R S ont été créées en fin 1944 par DE GAULE , après la dissolution des G M R de VICHY ,donc en 1932 pas les c r s mais surement les gendarmes , ou les militaires qui sont tous des militaires à l"époque .


    • - Les compagnies républicaines de sécurité n’existaient pas en 1932.

      - C’est pas des CRS sur la vidéo, mais des policiers nationaux équipés en TMO.

      Casque bleu nuit à bandes bleues : police nationale/municipale en TMO.

      Casque bleu nuit à bandes jaunes : CRS.

      Casque de forme « stahlhelm » bleu moyen mat sans bandes : gendarmerie mobile.

      Le reste de l’équipement est sensiblement le même.

      Les poivrières 500ML c’est déjà mieux que les lanceurs de balles...

      Certains y ont laissé des yeux, avec les balles caoutchouc.

      Au moins, avec les gazeuses, aucun risque.

      Petite précision : gaz CS = inefficace contre les personnes sous cocaïne.

      Donc toutes les lacrymos FDO sont au poivre, efficace aussi en plus contre les clebs.

      J’étais en BAC 92 dans une autre vie.

      Si jamais Xavier ou David passent par là, un petit coucou de Dam’s !


    • Damien P. ,Bien vu ce sont des Nationaux sur la vidéo, et non des C.R.S ...
      Ce qui me désole c’est que la majorité des gens reprennent les arguments créé par les médias
      en 68 pour faire du sensationnel soit :Casque =Crs et Képi =gendarme !...
      Après cela doit être un problème d’acuité visuelle ou de daltonisme car après tout apparemment
      les bandes jaunes du casque Mo se voient bien et Crs c’est comme le port-salut c’est marqué dessus ! Pour le reste comme Harry...truc laissont les dans le 4ème dimension :des Crs en 1932 ?,et parrait-il qu’il y en avait une compagnie aussi pendant le siège de Montsegur !


  • Il faut organiser les examens dans un quartier.

    Il y a quelques années une vingtaine de gauchistes tous gaulés comme des cure-dents sont venus tracter (j’habite un ghetto ethnique noir) devant ED et en ont barré l’entrée physiquement pour distribuer leur daube.

    Y’a tous les petits du collège qui sortaient des cours et venaient s’acheter leurs biscuits et canette de soda de fin de journée.
    Ça a été mémorable, 12 à 15 ans les bézots et pas forcement en surnombre ...ils te les ont chiffonnés mon pauvre.

    Ils ont réinventé les points cardinaux les trotskistes du centre ville, fizz, fiouu, y’avait plus de Nord, plus de Sud, ça a galopé dans tous les sens en hurlant.

    La rigolade...

    Sinon, il est colère le Rico, ouh la la qu’est-ce qu’il est colère.


  • Encore une récupération et une déviation de la grogne par un traître manipulateur !
    Le coquelet Coquerel ne fera pas le coup de point avec les grévistes à l’Assemblée, l’Elysée ou Matignon... Aucune chance !
    Il se joint à une action qui épargne les décisionnaires, comme c’est le cas pour toute la grogne sociale depuis des semaines...
    Quand les gens vont-ils se débarrasser de ces manipulateurs qui font échouer toutes leurs volontés de contestation ?
    PS : Il y a un vrai problème avec la réforme de la sécu étudiante, et avec l’entrée des lobbies privés dans les facs, même s’il y a des glandeurs parmi les grévistes.

     

  • ... Et pourtant, cette tartine dans sa gueule ne sera pas la dernière


  • Putain le niveau... 30 ans plus tot le gauchiste montrait avec fierté son hematome de la barre de fer
    d’ordre nouveau


  • Manifestation pacifique ??? En quoi elle l’est ? Ces bloqueurs nous casse les couilles a tout bloqué et a nous empêché de passer nos examens tranquilles ! Bravo aux forces de l’ordre qui ont bien fait leur travail
    Tout mon soutient à eux

     

  • On dirait un film de Charlot.
    Merci Eric pour le fou rire. J’ai failli me pis.. dessus


  • Démontage en règle sur Twitter.


  • "Coquerel s’est pris une tarte dans la gueule en violant une église et en rameutant une bande de migrants à l’intérieur, c’est-à-dire en faisant faire le sale boulot anticlérical des francs-maçons "

    Je dis ça en toute gentillesse mais la personne qui a écrit cela n’a pas dû côtoyer un curé tendance Vatican II (la grande majorité) depuis un moment, car pour aller à l’Eglise au moins une fois par mois je peux vous confirmer que bien plus que dans les partis politiques c’est dans les Eglise qu’on entend les discours les plus pro migrant. Et il me semble (mais pas totalement sur) d’ailleurs que dans cette histoire l’Eglise n’a pas était s’y opposé que ça au coup de com de monsieur Coquerel.

     

  • La tarte, puis le gaz : ça sent la crème brûlée comme recette... Gare au lance-flamme le prochain coup, Coquebrêle !


  • hi hi hi , la protection des élus portant une écharpe tricolore ça ne marche plus , à la prochaine manif vient avec une Kipa , les CRS te fourniront le masque à gaz

     

  • Les forces de l’ordre sont aux ordres d’un ordre. Les CRS actuels sont aux ordres actuels de l’ordre actuel. Et cet ordre, c’est l’ordre de l’Empire ... Ce sont donc nécessairement nos ennemis. Leur seule chance d’échapper à notre courroux potentiel, ce sera de baisser leurs armes et de rejoindre notre ordre !!!


  • Quand un scarabé gaze un député, l’un comme l’autre servent de marqueurs factuels de Réalité. Oui, dans cet endroit, ce que le Système définit comme un ’’Représentant du Peuple’’ peut être légitimement réprimé par ce que le Système définit comme un acteur des ’’Forces de l’Ordre’’. Logiquement, pourtant, une de ces deux émanations du Système n’est pas à sa place et ne fait pas son devoir. A moins que le Système lui-même ne soit porteur d’escroqueries fondamentales sur les notions de Peuple, de Représentation, ou d’Ordre. Ce que la Violence démontre suffisamment.


  • "Là où j’estimais être ma place, en soutien derrière".. trop marrant !
    hé ben qu’il y reste, derrière, l’insoumis du dimanche !
    nous, on n’a pas le choix : on trinque, par devant et par derrière, ça pique les yeux pareil !


  • Ne pas confondre Crs, gendarme mobile et Compagnie d’intervention.
    A aucun moment je vois des Crs sur les vidéos.
    On voit des gendarmes mobiles et une compagnie d’intervention sur un maintien de l’ordre.


  • Ce ne sont pas les CRS mais les compagnies d’intervention avec les bandes bleues sur le casque.
    Pour les CRS :
    Le casque est marqué de bandes jaunes, une seule à l’avant et deux à l’arrière. Il n’y a pas d’inscription police dans le dos, mais le numéro de section ou le grade pour les officiers.


  • "L’appellation de cette force est "Compagnie de Sécurisation et d’Intervention" de la Police Nationale appelée CSI ou CI.
    On les reconnaît par la bande bleu roi qu’ils portent sur leur casque"


Commentaires suivants