Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

État d’urgence sanitaire : face à Olivier Véran, Martine Wonner rétablit la vérité

L’ex-députée LREM Martine Wonner défend courageusement la santé et les intérêts du peuple français dans une Assemblée dont l’hostilité et la morgue sont incarnées par le ministre Olivier Véran, qui penche plus du côté des labos que des gens.

 

L’élue alsacienne devenue indépendante (dans le groupe Libertés et territoires) demande d’abroger le régime de l’état d’urgence sanitaire qui vient d’être prolongé, une nouvelle fois. Autant dire le régime de dictature que Macron et ses sponsors imposent aux Français, sans aucune raison sanitaire valable, mais avec des visées à la fois économiques et eschatologiques redoutables.

« J’aimerais qu’on mette en phase réellement ces mesures disproportionnées qui nous sont proposées une fois de plus, cette prorogation de l’état d’urgence, face à la réalité sanitaire. J’ai entendu tout à l’heure à nouveau des chiffres, 25 000, 26 000 contaminés hier. De quoi parlons-nous ? Nous parlons toujours et encore malheureusement depuis plus d’un an de tests ! Nous ne parlons pas de patients, nous ne parlons pas de malades ! Nous parlons de tests positifs ! Ce test positif, toujours et encore, le fameux PCR, dont on sait scientifiquement que c’est un test qui ne vaut rien en matière de diagnostic de maladie, que c’est un test qui a été créé pour faire de la recherche et à aucun moment pour être utilisé en épidémiologie collective !
Peut-on enfin, et j’aimerais plutôt que le rapporteur général et le ministre ici présent se fassent des clins d’œil parce qu’ils trouvent complètement aberrants mes propos, mais j’aimerais qu’ils soient attentifs réellement à ce qu’il se passe. J’ai pris les chiffres de taux d’incidence alsacienne. En écoutant mon collègue Olivier Becht tout à l’heure, j’avais l’impression qu’en Alsace on avait dû faire des charniers humains pour enterrer les morts, soyons raisonnables, soyons raisonnables ! Nous avons un taux d’incidence aujourd’hui qui est plus bas que la moyenne... »

 

Pour info, Olivier Becht est ce député alsacien du groupe Agir ensemble qui a demandé de durcir la répression sanitaire avec des amendes colossales, selon ses propres termes, et une surveillance d’État quasi totalitaire. Ce fou à proposé que le service civique serve à vérifier que les personnes à l’isolement soient bien isolées... Orwell et Wells n’avaient, dans leurs pires cauchemars, pas été si loin.

 

 

Au milieu de la tempête économico-sociale, et désormais mentale, Martine Wonner, avec Florian Philippot, sont parmi les seuls politiques à résister à la folie qui s’est emparée des dirigeants et représentants du Système politico-médiatique. Ces créatures avides de pouvoir ont trouvé un levier pour faire obéir les foules, utilisant toujours plus de peur et de mensonge. Les mots tuent, a dit un jour BHL. Le mensonge, lui, est plus sûrement meurtrier.

Martine Wonner, interrogée par le magazine Nexus, libérée des quolibets de ses confrères et du mépris du ministre, a pu développer sa pensée.

 

Wonner, sur E&R

 






Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Bravo madame Wonner, vous êtes lucide.
    Tous nos autres députés semblent se vautrer dans la complaisance !

     

    Répondre à ce message

  • les pervers criminels sont aux manettes.
    jusqu’à quand ?
    on peut déjà imaginer les procès post macron, et l’équivalent des chasseurs de nazis pour retrouver les planqués partout sur la planète...

     

    Répondre à ce message

    • Y’aura aucun procès poste Macron car le monde d’après sera tenu par ses successeurs.
      Faut vraiment être aveugle, c’est comme un condamné à mort qui dirais à ses bourreaux je reviendrais sur terre tel un ange de la mort pour vous punir de m’avoir tuer...
      Pense à ce que t’es capable de faire au lieu de vouloir devenir comme ton ennemi et dire des choses que tu serais totalement incapable de mettre en application.
      T’es chasseur de prime ? Juge ? Dieu lui même ?
      Non ? Alors arrête de rêver à des choses qui n’arriveront pas ou de faire croire aux autres qu’elles ont la moindre chance d’arriver, choses qui même si elles arrivaient ne changeraient strictement rien à ta propre vie.
      L’Espoir est ailleurs que dans la loi du Talion, qui ne sera jamais du côté de ceux qui ne possèdent pas la gouvernance du nouvel ordre mondial. Et après le nouvel ordre mondial c’est à dire à un moment ou ni toi ni moi ne seront encore de ce monde, ça sera le Christ qui jugera quoi faire de ceux qui seront ses ennemis si il en reste à ce moment là.
      Je t’es donné de la confiture, mais c’est pas pour toi que je le fais.

       
    • #2651541
      Le 26 janvier à 11:36 par kicékaparemiaufrigolecalandos
      État d’urgence sanitaire : face à Olivier Véran, Martine Wonner rétablit la (...)

      Qui vivre verra ou ne verra rien du tout.
      En attendant je vais ranger ma baraque c’est un bordel sans nom et j’ai toujours pas de femme de ménage, mon rêve à moi serait d’en avoir une, voir même plusieurs.

       
    • #2651639

      Cet échange m’a fait pensé à cette douce musique qui partage son explication de la loi du Talion à sa façon, c’est pas vraiment beau, pas vraiment lumineux, mais ça exprime tout de même une certaine réalité apparament obligatoire de cette loi, quelque soit l’époque ou quelque soit l’injustice subit. Dans la musique on entend tout de même "pardon" à un moment. https://youtu.be/behLM_CLMC0

       
  • Il y a quelques députés qui résistent à ces décisions mortifères et puis il y a ceux qui ont des casseroles...

     

    Répondre à ce message

  • Très bien.
    Les autres députés, ainsi que les ministres, ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.
    Ne reste plus à cette femme honnête qu’à faire comme Philippe de Villiers : relier les faits et "tirer sur le fil du mensonge"... Et peut-être à se rendre compte que la non-liberté de prescrire et le chantage à la vie sociale avec la vaccination a commencé avec les 11 vaccins...
    Tout est lié, tout s’enchaîne selon un plan respecté à la lettre par l’imposteur de l’Elysée.

     

    Répondre à ce message

  • Martine wonner a bien résumé la situation sanitaire. Il s’agit comme elle le dit, d’une epidemie de test, et rien de plus. Ces test pcr sont complètement bidon, et les chiffres qu’on nous annonce depuis un an, sont des chiffres de gens testés, ce ne sont pas des malades ou des morts. 99%des gens testés n’ont pas le covid.

     

    Répondre à ce message

  • Très honorable dame. Le bien fondé de ses dires ne fait pas débat, elle dénonce justement l’imposture et l’injustice criante, ce viol de la France le plus pervers qui soit. Mais que se passe-t-il ? Sur les bancs mêmes de la représentation nationale, à l’assemblée représentative des hommes et des femmes de la République Française, sa voix de vérité ne porte nullement. Tous les autres députés, ceux qui rares sont présents pendant ses interventions, sont insensibles à sa vérité. Pourquoi ? Quelle voix les rend sensibles ? Qu’est-ce qui peut bien les émouvoir, les convaincre, les faire croire, bouger ? Quoi ? Enfin ? Et l’on se demande, car finalement, avec la taille colossale de l’ignominie qui nous est imposée, si cette dame parle encore et dit encore la vérité c’est davantage pour que l’on croie que cette assemblée est encore capable de la produire et de l’écouter, alors qu’en fait ce n’est plus depuis très longtemps le cas. Le discernement de cette dame fut si grand en effet, qu’il a consisté à se faire élire dans les rangs de la République en Marche. Oui, à l’époque, elle fut certainement une égérie de la vérité macronienne, elle y crut ardemment. Alors, maintenant, avec son élocution d’une lenteur de sénateur, elle nous dit ce que nous savons déjà tous et veut bien nous laisser croire, qu’elle a eu un accès de discernement pour dire enfin la vérité quitte à être exclue de son groupe originel pour ce faire. Quelle blague ! Quel subterfuge ! Jamais, les femmes et les hommes de France ne recevront l’écho de la vérité dans cette caisse de résonance tendue des velours pourpres du mensonge, de la tromperie et de l’intérêt étranger à celui du peuple. Même et surtout quand on y laisse filtrer au dehors la voix d’une vérité que tout le monde connaît déjà. Tous ces gens là, on ne leur parle pas, on doit respecter la valeur de la parole et ne pas la salir dans un commerce avec ces gens là. Si mot d’ordre il doit y avoir c’est celui du silence à l’égard de ces gens-là. Privés d’interlocuteurs, il peuvent entre eux continuer à raconter tout ce qu’ils voudront, un autre surgira ailleurs, en dehors d’eux, quand ils auront assumé leur solitude.

     

    Répondre à ce message

  • " le fameux PCR, dont on sait scientifiquement que c’est un test qui ne vaut rien en matière de diagnostic de maladie, que c’est un test qui a été créé pour faire de la recherche et à aucun moment pour être utilisé en épidémiologie collective ! "

    Oui ... certes ... mais ça détecte du Covid dans les papayes , les clémentines , le fruit du Jacquier , le Caca-cola , l’huile de vidange , les chèvres , les cailles ( l’oiseau ) et probablement un tas d’autres choses ... ( que quelqu’un qui n’a rien de mieux à foutre peut peut-être découvrir ... )

    Le PCR peut donc servir !!!

     

    Répondre à ce message

  • Etat d’urgence sataniste.

     

    Répondre à ce message

  • Bravo Madame wonner,
    un vieux sage disait il vaut mieux être seul et avoir raison que de faire partie de la bande d’imbéciles qui a tort.
    Dans le cas présent, le peuple français serait à 100 pour 100 derrière vous s’il disposait des bonnes informations. Le pouvoir ne devrait pas prendre tant de risques avec un peuple qui monte en colère.

     

    Répondre à ce message

  • Le niveau de tous ces abrutis qui jacassent en fond...
    sans jamais que le président ne manifeste sa désapprobation pour ce manque élémentaire de respect et d’éducation.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents