Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

États-Unis : le virus jette une lumière crue sur les inégalités sociales

L’Amérique est un pays très inégalitaire. La richesse (1er PIB du monde) ne ruisselle pas. Elle freine puis bloque vers le milieu, à un moment donné. Mais les Américains ne veulent pas qu’on touche à leur liberté... de s’enrichir, dont le pendant est la liberté... de s’appauvrir.

 

La réponse de Trump, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut donc gommer les inégalités sociales puisque nous sommes tous égaux en droits et que le droit est social ! Au fait, quelle est donc leur origine ? Marx et Engels ont tout expliqué ... suffit de lire, si on trouve leurs ouvrages à médiathèque du coin. Bonne chance !

     

    • La médiathèque est ouverte dans ton pays ?


    • Vouloir gommer les inégalités sociales, en plus d’être une injustice et une utopie, est criminel, comme l’histoire des régimes communistes nous l’a montré.


    • Le probléme c’est que les régimes capitalistes, inégalitaires sont aussi criminels , leur histoire le montre aussi . Ils se sont construits et enrichis sur les guerres ,pillages ,massacres , génocides dans leurs empires coloniaux britanniques (famines provoquées en Inde : 6 millions de morts , exterminations en Afrique du sud , Australie etc..) espagnols puis américains ( 30 millions d’amérindiens tués)...30 millions d’ Africains déportés pour la traite négrière (esclaves), 6 millions tués par le Roi des Belges dans le futur Congo Belge. La 2e guerre mondiale déclenchée par le régime nazi financé par les grandes firmes allemandes , européennes et US : 65 millions de morts. Famine dans les pays du sud pillés par les autres pays du monde capitaliste ; millions de morts chaque année.La liste est longue . Il faut lire les deux bouquins parus il y a quelques années : livre noir du communisme et livre noir du capitalisme, bilan quatre fois plus de morts faits par le capitalisme ;


    • @ Jean

      Alors, merci de ne pas comparer les pommes et les oranges. Le livre noir du capitalisme est truffé d’inexactitudes et de vues partiales assimilant au capitalisme des phénomènes qui n’en sont pas. Un gloubiboulga anti-libéral de plus. Sorti peu après le livre noir du communisme et censé lui apporter une réponse, il ne fait que se discréditer.
      Grotesque.
      Pour s’en convaincre, il suffit de s’informer sur le CV des auteurs. Tous encartés Communistes. Comparer ensuite avec le livre noir du communisme. Vous avez dit juge et partie ?
      Mais mieux qu’un argument d’autorité, lisez le. Vous ne serez pas déçus.


  • Finalement on en revient à la question sociale. Comme le big boss le dit : "Marx encule Hitler". On pourrait, on devrait, parler du fait que telle classe sociale est plus durement touchée que les autres. Mais c est trop tentant de ramener ça à la question raciale... ce qui brouille le jugement. Certes il y a en l espèce une certaine correspondance entre groupe racial et classe sociale mais quelle est l utilité d’aborder le problème par ce biais là ?

     

    • La question raciale ne doit pas être éludée pour des raisons idéologiques. C’est elle qui surdétermine la question sociale et, en l’occurrence, la question sanitaire.


    • @Titus

      J ai envie de vous dire : la question raciale ne doit pas non plus être traitée idéologiquement...


    • En France l’état est littéralement en train de massacrer et d’écraser économiquement les français pour gaver de ”sociale” les masses afro-maghrébines ! Les américains(blancs) ont eux simplement refusé de se suicider économiquement pour gaver de fric les afro-américains !
      La formule intéressante à retenir de Soral, c’est l’éternel retour du réel ! Eh bien la France n’en fera pas exception ! Lorsque les classes moyennes blanches française n’auront définitivement plus un rond, qui va payer pour les plans banlieues, pour la CAF, pour les innombrables incendies criminels, pour la criminalité hallucinante avec les frais de police et de justice, pour les migrants illégaux qui se rajoute à tout cela ? Qui va payer ? Ça va être le retour au réel ce jour là !


    • @Pistache

      La question raciale doit être traitée scientifiquement, ce qu’on ne fait pas par peur de heurter l’idéologie dominante antiraciste.
      Il faut regarder la réalité raciale et ses conséquences socio-économiques en face, objectivement.


  • Ces gros américains ne possèdent pas l’esprit critique que nous avons en Europe, leur self-made man se tourne vers le blockaüs au lieu d’essayer de comprendre ce qu’il leur arrive. C’est comme si en France on se mettait à acheter des bunkers pour fuir la pandémie...
    Comment Trump peut diriger un pays aussi gigantesque ?
    Faire la queue 2h pour avoir un test mais c’est hallucinant... mais là-bas y’a pas de Soral ni de Casasnovas pour leur expliquer ; que des show télé débiles... putain de pays !
    Si les noirs sont touchés en premier, c’est pas anodin, déjà leur surpoids (qui visiblement ne dérange personne - c’est même louche si tu ne fais que 80kg), la petite tribu là-bas aussi s’y fait un "pognon de dingue" !

     

    • Deux autres sujets peu abordés sur les USA - le coup faible pour les armes à feu (revendu, usé) et le traffic legal (et pas très clair) dans l’argent pur ainsi que l’or. Le prix de l’argent pur a flambé et les armes à feu on peut se l’offrir sans trop de sacrifice mais ce ne sera pas un fusil d’assaut à la Terminator.donc pour moi c’est un pays avec une mentalité assez particulière. On ne fait pas confiance dans le système bancaire. Et on encourage tout le monde d’avoir plusieurs armes à feu. Le taux de schizophrènes est diluer par le fait qu’ils ont un continent vidé des autochtones.


    • "Ces gros américains ne possèdent pas l’esprit critique que nous avons en Europe"
      ils ont trump on a macron....
      ils ne sont pas tous gros .


  • En fait on n’ avait rien compris , le capitalisme a redéfini les lois de la physique et inventé le ruissellement vers le haut.

     

  • Les besoins physiologique d’un subsaharien étant sensiblement différent des caucasiens, cela explique beaucoup de choses...


  • Je prends le jazz des 50’s et 60’s et je leur laisse le reste.

     

  • Pourquoi les enfants noirs américains se nourrissent ils aussi mal ? Un reportage captivant a été diffusé sur Arte il y 3 ou 4 jours.. Passionnant. Des ados américains obèses qui se nourrissent d’une manière hallucinante et dont les jours sont comptés. Quand je vois cette catastrophe.. Je suis fière de mon pays et de notre mode de vie.

     

    • Qui mine de rien est toujours plus americanise... Du liberalisme debride au consumerisme hysterique en passant par l obesite et les medias debilisants je crois qu on est servis en France !
      Va falloir constater que nos modeles et mode de vie sont toujours plus moribonds et qu on s aligne vaille que vaille depuis les annees 90 sur le modele et normes us soi disant decries par bon nombre de francais... Cherchez l erreur !


  • Avec un petit effort de recherche, on trouve facilement la raison des inégalités.

    Ce n’est pas la capitalisme qui, LUI, a fait des USA la nation la plus riche du monde. Mais l’interven-sionisme de la banque centrale qui en manipulant les taux d’intérêt a entretenue une inflation favorisant les possédants au détriment des travailleurs.


  • "Un groupe social : les Afro-Américains."

    Cette phrase suffit à discréditer ce reportage.

     

  • Selon moi, aux Etats-Unis, c’est moins un problème d’inégalités sociales qu’une absence de Sécurité Sociale à la française. Les compagnies d’assurances privées se partagent le marché de la santé. La Grande-Bretagne, grand pays inégalitaire a tout de même la NHS (sécurité sociale) laquelle n’est pas très bien gérée : dans les années 80, Maggie (répondant au doux nom d’ "Iron Lady") avait pourri (en politique, on dit "réformé") la NHS de l’intérieur : ainsi, le packaging restait la NHS mais en bien moins performant. Le pas très courageux Michael Moore avait réalisé un documentaire "Sicko" plutôt intéressant sur le système de santé en dressant une comparaison entre les Etats-Unis et d’autres pays tels que Cuba ("jouissif" entre-nous soit dit !). Quelqu’un avait traité les documentaires de Michael Moore de "bibliothèque verte" : j’y souscris car il est vrai que ses documentaires manquent d’analyse critique, de profondeur et de maturité mais cela se laisse regarder.

     

    • "c’est moins un problème d’inégalités sociales qu’une absence de Sécurité Sociale à la française."

      Non c’est lié au mode de vie, a l’hygiène de vie, au déséquilibre entre le travail et le repos, a l’inactivité et aux activités malsaines . Fondamentalement c’est une question de culture ou d’absence de culture, d’éducation et d’idéal . Mauvaise nourriture pour le corps et pour l’esprit . Et par dessus les manipulations d’une minorité de jouisseurs psycopathes.


  • Et allez... Aucune inégalité. Les maires noirs (dont celui de Baltimore) ne font rien pour les leurs (et oui le vote aux us est toujours racial, comme en France).

    La seul inégalité c est le nombre de morts ; 98% des crimes violent contre Latinos (cholos, latinx and what not) sont commis par des noirs.

    Cette video pue la repentance et comme quoi c est aux blancs de devoir gérer tout ça (á quand la cagnotte pour ramasser les poubelles).

    Je vis dans un quartier blanc et pauvre dans le Sud de l Angleterre et on a pas le dixième des problemes, pourtant on a les memes conditions (dettes, fermeture d ecole, heroine, promiscuité etc etc)

    Libre á vous de venir avec rethorique neo marxiste pour expliquer ce que meme dans les banlieues de Prague ou Bratislava ne se passent pas ; bien plus pauvre que n importe quel ghetto noir des us ou de navarre

     

    • Complètement d’accord avec vous.
      On entendait toujours les « jeunes de quartier » justifier leurs délinquances, incivilités ou crimes par le fameux : « on a rien, y a rien à faire ici ! »

      Dans mon village, on avait 10 fois moins d’infrastructure... juste un terrain de foot plus ou moins bien improvisé dans un champs.....et pourtant on a jamais vu une voiture brûler, et il ne nous serait jamais venu à l’idée de le faire.... ou de voler des sacs à mains.....

      On aura beau tourner le problème dans tous les sens, l’origine du problème n’est pas architectural ou environnementale, non la source est est au cœur des individus.
      Et le simple fait de les dénommer « jeunes de quartier » est stratagème pour masquer la réalité.


  • Après 10+ ans a vivre aux US, les noirs sont comme les arabes en France, certains sont super cool mais c’est systématiquement ceux qui foutent la merde, alors generation après generation ce dedain pour l’education, le savoir vivre etc... font que ce sont ceux qui sont vraiment en bas de l’echelle, bien plus bas que les "Latinos". Et surtout regardez quels sont les "stars" noirs que le systeme a promu comme modèle pour cette communauté durant les 4 dernières décennies, et comparez aux stars des annees 40-70 (Charlie Parker, BB King, Martin Luther King, Malcolm X) et regardez quelle communauté dirige ce systeme....


  • Ca fait un moment que pres de 20% de la population us vit sous tickets de rationnements ! Ceci dit plus besoin d aller aux us pour verifier l hecatombe en matiere d inegalites sociales... Voyez ou nous en sommes et les consequences de cette crise ne fairont qu acrroitre encore le fosse !
    Il me semble que suite a la crise de 2008 Golman Sachs estimait souhaitable que se reduise de pres d un tiers le pouvoirs d achat des francais sous 10 ou 15 ans ! Avec la rafale que nous allons prendre ces estimations vont etrangement et a peu de choses pres se verifier ! Ne comptez pas sur toute la racaille merdiatique pour effectur les necessaires piqures de rappel !


Commentaires suivants