Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard – Les Gilets jaunes, un espoir pour le référendum d’initiative populaire

Étienne Chouard, sur E&R :

Un autre monde est possible, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y’a quand même une question dont personne ne veut se fendre apparemment :
    Qui est vraiment à l’origine du mouvement des Gilets Jaunes ?

    Il y a bien une personne ou un petit groupe qui a décidé en premier de mettre ce gilet sur le tableau de bord en signe protestation et d’organiser ce mouvement du 17/11 sur les réseaux sociaux. Qui est à l’origine de la naissance du mouvement ?
    Je n’ai pas envie de croire Libé ,et autres médias qui ne sont pas au chômage, sur cette origine ....

    Tout aussi excité que nous sommes actuellement , nous jugeons les printemps arabes montés de toutes pièces , nous jugeons avec le recul Mai 68 comme monté de toutes pièces , nous jugeons 1789 comme monté de toutes pièces.
    Mais aujourd’hui, sans recul, nous trouvons le mouvement des gilets jaunes spontané et honnête.

    Un cerveau plus éclairé que le mien aurait-il une piste ?
    Dans 20-30 ans , dirons-nous : "Ce mouvement a servi à éclater encore plus la société et mis en place par les élites au pouvoir, qui ..." comme pour les précédentes ?

    Prudence les amis et paix sur vous

     

    • Bonne question ! Peut-être ce mouvement est-il instrumenté pour mettre fin à la cinquième république et mettre sur pied un système plus compatible avec les institutions européennes ?


    • @LeKing

      Je ne sais pas où ils veulent en venir ...

      Il me parait même étonnant que M.Soral ai prit partie si rapidement , je pensais qu’il serait plus distant au départ. Il est d’habitude plus observateur avant d’agir.
      Quels éléments nous permet d’y croire plus qu’un Mai 68 , 1789 ou autres ? actuellement aucun ...

      Et pourtant que c’est beau de voir ça


    • Je me suis posé la question également.
      Néanmoins, LMPT est née sans l’aide de l’oligarchie, plus récemment "Jour de Colère" est apparu en dehors de tout cadre habituel.
      Affaire à suivre.


    • Je ne sais pas si la question est pertinente.
      Les revendications exprimées initialement ne sont pas nouvelles, et l’opposition a M.Macron fait rage depuis avant même son election.

      A la base il n’y a pas de demande pour un changement de régime, ni de demande de destitution, ni de changement d’alliance sur la scène internationale. (Contrairement aux révolutions dites de couleurs et autres printemps.)

      Les autres questions (économie,migration,représentativité) s’articulent "naturellement" depuis que le mouvement à été lançé,
      Donc même si tout est "piloté" par quelques uns, il faut dire que les sujets sont implantés depuis des années dans la soçiété.
      Donc bon, même si l’opposition faiblarde ou quelques autres interêts sont à l’initiative, je vois mal comment ils entendent garder la main sur le mouvement ou son issue ?

      C’est peut être simpliste mais peut être que la phrase "il n’ya rien de plus puissant qu’une idée dont le temps est venu" suffit à expliquer beaucoup ?


    • Les français ne peuvent plus boucler leurs fins de mois et on les prend pour des cons depuis 40 ans, ça peut suffir à les soulever en masse.

      Après, comment cette info de rassemblement a-t-elle circulé aussi vite, on peut effectivement s’interroger à ce sujet. Il se peut qu’il y ait eu des interventions de pays étrangers. C’est possible, comme il est possible que ce mouvement soit lancé pour aider à mettre en place le NOM. On peut partir dans toutes les spéculations possibles et inimaginables, mais celles-ci ne doivent en aucun cas empêcher l’action et nous faire oublier que ce sont bien des personnes réelles, en l’occurrence, une bonne partie du peuple français, qui sont maintenant dehors et qui réclament justice.

      A moins que votre souhait ne soit de devenir un mouton du NOM, il est urgent de prendre en compte les faits suivants :
      - oui, en politique, il y a toujours des manipulations, des risques, des coups tordus et des récupérations, c’est comme cela, c’est la réalité et il faut faire avec
      - un régime totalitaire ne tombe pas tout seul, il faut bien à un moment donné que des gens agissent en ce sens et prennent des risques, et plus on attend, plus les risques encourus deviennent graves
      - rien n’est jamais joué d’avance, et il faut savoir s’emparer des opportunités qui se présentent : les français doivent se reparler entre eux, et les rejoindre à leur point de ralliement est une occasion inespérée de le faire, une chance à ne surtout pas laisser passer

      Maintenant, si vous avez du flair pour repérer les manipulations, et bien enquêtez, et faites circuler l’information à l’intérieur du mouvement, de manière à l’orienter dans la bonne direction.

      L’ennemi sait très bien comment récupérer chaque événement à son avantage, il n’y a aucune raison pour qu’on n’y parvienne pas nous-mêmes. De toutes façons, on n’a plus vraiment le choix, ils nous ont mis au pied du mur, et c’est actuellement notre survie en tant que peuple qui se joue.


    • Le mouvement apparaît comme authentique et spontané, n’est il pas justifié ? Après des décennies de destruction et de déclassement des classes moyennes, le fait que personne ne bouge était bien plus suspect, par contre, oui il faut être prudent par rapport à toutes les récupérations qui ont lieu, il y a un ras le bol dont tout le monde peut vouloir profiter, autre hypothèse, manipulation de l’état afin de serrer la vis à fond une bonne fois pour toutes, et instaurer un pouvoir disons nettement autoritaire, et poursuivre le plan mondialiste, c’est possible , mais peu crédible, ou bien les deux, le pouvoir se servant de la révolte, c’est ce qu’il fait, après il faut savoir que toute révolution peut donner lieu à des dérives, des détournements, et on ne sait jamais ce qu’il y aura derrière, mais en tout cas la révolte est juste et saine !


    • @Ceslaoui Merci pour le lien

      Si, si le mouvement est justifié , c’est bien pour ça que je participe.

      C’est juste qu’il faut regarder l’Histoire et essayer de ne pas reproduire les même erreurs.
      Il est très important qu’aucun parti "historique" ne récupère le mouvement et surtout qu’il ne s’essouffle pas.

      Force à vous


    • Il est très probable que cette vidéo ait bénéficié d’un p’tit coup d’pouce, mais ce qui est magique c’est de voir ce que les GJ sont en train d’en faire : un mouvement pacifiste qui emmerde bien nos commandeurs... Et cela se fait le plus naturellement possible ! On voit partout des gens qui se massent pour revendiquer des choses sans violence. Même alors que les forces de l’ordre les gazent, les insultes perpétuelles des médias, ou bien qu’ils lâchent des hordes de racailles et autres antifascistes/blackblocks pour semer la zizanie. Le GJ (en très grande majorité bien entendu) reste pacifique...
      C’est une bonne leçon, qui donne enfin espoir, parce que le peuple français refuse, et la guerre civile et de se laisser embobiner !


    • Non, vu les réticences de la première heure de la classe politique (hors populistes), des syndicats et des médias, je pense vraiment que ce mouvement est un réel élan anarchiste et populaire, qui pose vraiment problème au système.
      Pas comme "Je suis Charlie" qui puait la pensée unique.
      Après, il est clair que le mouvement est déjà infiltré par endroits et qu’il y aura sans doute des tentatives d’ingénierie sociale d’ici les prochains mois.


    • 95% des radars du Puy de dôme (21 sur 22) sont hors service : voilà un beau "referendum d’origine populaire" ! En France la moitié sont déjà hors service : vox populi vox dei . Quand les 100% seront hors service ils laisseront tomber . Ces "vandales", eux, nous rendent du "pouvoir d’achat", comme les pillards des boutiques juives contribuent à l’Alya de leurs propriétaires !


    • Si 1789 et 1968 ont été instrumentalisés, il n’en demeure pas moins qu’ils se sont produits comme événements résultants de crises. La mythologie oligarchique c’est justement de nous faire gober que nous ne sommes que de stupides moutons qui suivons toujours des mouvements provoqués par elle. C’est intégralement mensonger, c’est l’oligarchie qui suit le mouvement, qui manipule, qui détourne et qui nous fait croire que tout cela n’est en réalité que le fait de son petit manège.

      La mythologie qui se construit par dessus certains événement pour en tuer la substance subversive voudra toujours nous faire croire qu’a la base il n’y avait rien d’autre qu’elle même...

      Une question assez simple permet de trancher sur la nature d’un mouvement : est ce l’expression de la lutte des classes ?


    • un groupe de Français indignés par une politique qui les tue à petit feu. A l’origine de ce mouvements, des indignés par la cherté de la vie ont dénoncé un par un les difficultés auxquelles ils étaient confrontés. Vous retrouvez E. Drouet, Dewalle, mouraud et d’autres. Il suffit d’une indignation pour créer un mouvement populaire. D’une multitude de vidéos et/ou de messages postés peuvent retenir l’attention d’autres pour créer, ensuite, un phénomène de masse tout simplement parce qu’ils se reconnaissent tous dans la description et qu’ils partagent tous ce même désarroi.

      J’ai regardé BTVL, bien que l’émission soit longue, les débats étaient dynamiques, respectueux et sincères. Très bon format d’émission.


    • @ anonyme : "Une question assez simple permet de trancher sur la nature d’un mouvement : est ce l’expression de la lutte des classes ?"

      Actuellement, la réponse est clairement oui !
      C’est même tellement le cas que ça donne de l’espoir pour le combat.

      Et tu as raison , le fait qu’il soit manipulé par l’oligarchie n’empeche pas la spontaneité du mouvement.
      Et il est juste très important et même primordiale que le peuple en reste maitre.
      Prions que ça aille jusqu’au bout , un changement important peut arriver.

      Paix et santé à vous et à vos proches.



    • nous jugeons avec le recul Mai 68 comme monté de toutes pièces , nous jugeons 1789 comme monté de toutes pièces




      mauvaise analyse,,Mai 68 correspond à une véritable révolte générationnelle (des jeunes rejoints plus tard par le prolétariat dans une société française qui perdait ses repères face au triomphe de la société de la marchandise et du spectacle. je dirais que cela a plus été une révolution morale que sociale ; une rage contre une morale bourgeoise laïque et hypocrite qui singeait la morale chrétienne de la monarchie, sur la forme (le sociétal) mais pas sur le fond (le social) : misère du tiers monde, guerres perpétuelles de l’impérialisme americain (moyen orient, Vietnam amérique latine),destruction de la petite entreprise par les grands groupes financiers, hypocrisie du puritanisme par devant, corruption et débauche par derrière. et un seul avenir : consommer (métro boulot dodo)
      la pensée radicale des enragés du mouvement du 22 mars est directement issue de l’IS, l’Internationale Situationniste. le mouvement n’a été récupéré que pendant les évènements par les trotskistes (le maoïsme n’était qu’un paravent trotskiste, le fameux Cohn Bendit) et les services derrière.
      Je pense que si le mouvement a échoué c’est qu’il s’est contenté du gain matériel (merci les syndicats) alors qu’il y avait une attente bien plus grande et la dessus on a été bien baisés.
      le mouvement a manqué d’une pincée de spiritualité et le système l’a bien compris en nous bouchant le trou avec l’idéologie du New Age et son corollaire humaniste (j’ accueille un migrant dans mon jardin) la religion des bobos qui nous donnera les LGTB et les Végans, les sectes remplacent la religion.
      En fait rien n’a changé, le monde est tout aussi pourri ,sauf que çà empire pour le peuple.
      Mai 68 a pu avoir lieu à une époque où cela allait bien mieux économiquement parce que l’idéologie du système commençait son travail d’aliénation, on avait encore un peu de jugement (ce que certains GJ retrouvent ces jours çi )


    • @HR : "Il me parait même étonnant que M.Soral aiT priS partie si rapidement , je pensais qu’il serait plus distant au départ. Il est d’habitude plus observateur avant d’agir."
      Allons donc ! Alors que le mouvement des GJ a commencé en octobre, AS n’a effectué une analyse critique qu’à partir du 29 novembre, après des manifestations d’ampleur nationale, tandis que les commentateurs d’E&R et autres réseaux le tannaient pour qu’il s’exprime plus tôt. Et ce, pendant que les com-menteurs voulaient étiqueter les GL comme extrême droite, racistes, fachos...la tête à Toto.


    • Vu ma compréhension de l’affrontement en cours aux Etats Unis entre un capitalisme des industries domestiques américaines, représenté par Trump, et un capitalisme des sociétés internationales américaines, représenté par cliNtoN/ZOBama, je pense possible que ce mouvement des GJ ait été initié (activement ou en laissant faire) par certaines industries françaises qui n’en peuvent plus de la faiblesse de la diplomatie française et de la trahison de leurs intérêts économiques, mis à mort sur l’autel du libéralisme économique international. D’ailleurs j’ai noté une inflexion dans la ligne éditoriale de TF1/LCI (groupe Bouygues), surtout LCI qui est particulièrement agressive envers ce régime. Si la population en a marre de ce racket fiscal, que dire des chef d’entreprises au vue des charges à payer ?

      Les USA pratiquent la business intelligence, comprendre l’espionnage industriel et commercial, le raquette et le chantage, l’Allemagne pratique la realpolitik, la Chine déploie ses colliers de perles et des routes de la soie. Et en France ? On a les doigts de l’homme, on se fait bouffer par tout le monde et on passe pour des cons avec nos grands principes. Exemples de débouchés perdus : Iran, Irak, Russie (USA a la manœuvre) ; Afrique (USA et Chine a la manœuvre).

      C’est peut être aussi le retour de bâton des promesses intenables pour cause de débâcle en Syrie... Qu’en pense Lafarge ciments ? Et Bouygues ? Dommage de rater une si belle destruction créatrice, il faut tout reconstruire ! Et la construction du pipeline Nord stream 2, c’est tombé dans les poches russes et turques. Qu’en pensent Total, Air Liquide, GDF ? Dommage de rater les miettes promises par les US !

      Ah oui... On vend aussi notre or contre des dollars et des bonds du Trésor US, alors que les BRICS, Chine et Russie en tête, achètent de l’or à la tonne et vendent leurs bonds du Trésor américain... Si nous faisons défaut total ou partiel sur la dette, l’oncle Sam va nous organiser une partie de manège dont on se souviendra longtemps. Mais n’est-ce pas un beau bâton merdeux a utiliser comme levier de négociation ?


    • @L’après Macron

      Si cet "évènement" est lancé comme contre-feu pour dévier les colères et ensuite le récupérer, c’est sur la reconstruction et ses termes qu’il faudra veiller. Ça demande du dialogue, des cerveaux au point et des capacités d’écoute.
      Peut-être sous formes d’assemblées/groupes de discussion, dont par la suite, les délégués seraient amenés à débattre devant caméras, que chacun puisse peser les arguments.
      Tous les protocoles et outils ne sont peut-être pas encore prêts.

      Qu’on commence déjà par réduire les revenus de tous les politiques, histoire que les carriéristes se tiennent à l’écart.


    • Si se mouvement est un cheval de Troie alors pourquoi les sionistes en on peur ?


    • « Si se mouvement est un cheval de Troie alors pourquoi les sionistes en on peur ? »
      En effet @Michelly58, la réflexion pragmatique et la prise en compte du réel sous tous ses aspects semblent faire défaut parfois. On se dit que l’imagination hors-sol serait sans doute mieux utilisée ailleurs et pour autre chose. Mais bon, c’est comme ça et on ne l’empêchera pas.


    • Les trucs que je trouve troublant avec le mouvement des gilets jaunes :
      - Attali avait prédit une guerre civile avant 2022.
      - J’ai vu une vidéo d’un mec dont j’ai oublié le nom qui disait que Macron finirait par se casser et sera remplacé par le général De Villier (Pro OTAN) pour mettre en place la loi martiale. Ce même général qui s’est affiché aux coté de Macron le 14/07/2017 (communication) et qui a démissionné après (ca fait rebelle). Ce général a ensuite écrit un bouquin, il a été "adoubé" par Ruquier dans son émission (pour le présenter à la populasse).
      - Gilets jaunes / parapluies bleus / chaussures vertes / révolution orange....

      Un truc qui pourrait arriver : Le conflit dégenère en conflit inter-ethnique puis guerre civile -> Loi martiale. puis :
      - Quelques mois plus tard nouvelle élections présidentielles et Marion Maréchal Le Pen élue
      ou
      - Transfert du peu de souveraineté qu’il nous reste à l’UE

      En tout cas ce qui est sur c’est que nous vivons un moment historique....


  • En regardant l’intégralité de cette émission, dans laquelle intervenaient aussi P. Pascot et J. Lassalle, il vous apparaîtra en toute fin que les derniers cités n’ont absolument pas pris la mesure de l’importance de la signature du pacte sur la migration contrôlée blablabla.
    Vous avez bien fait de n’exposer ici que les interventions d’E. Chouard, qui n’a d’ailleurs pas pris position sur ce point.


  • Le problème est plus profond que cela ! Le poison de notre époque, c’est l’individualisme. C’est lui qui ronge notre société plus sûrement que n’importe quel autre poison. C’est lui qui pousse les filles à avorter et qui incite aux divorces, et contre cela, les référendums d’initiative populaire ne peuvent rien. Vous ne pouvez forcer les gens à croire en une vie après la mort ni à renoncer aux matchs de foot, par exemple...

    Le cri du cœur des gens, c’est : je veux conserver mon pouvoir d’achat, non pour me rapprocher de mes semblables, mais pour m’en éloigner...le déclassement social m’oblige à m’intéresser au social et à la politique quand je voudrais m’enivrer de consommation et de voyages pour échapper au réel ...

     

    • Complètement d’accord. Et même : l’individualisme n’est qu’une manifestation de l’idéologie moderne, essentiellement antitraditionnelle (voir Guénon : La crise du monde moderne).
      Mais "là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve".


    • Bien evidemment qu’on nous pousse décennies après décennies à l’individualisme car il permet d’isoler l’individu et donc de le rendre plus faible et totalement à la merci des plus forts en le poussant par ailleurs à rechercher une échappatoire, un bonheur artificiel dans le matérialisme et dans l’hyper consommation de biens.


    • Je pense que l’individualisme peut s’expliquer par le matériel. Je m’explique. L’accès à l’énergie fossile a décuplé les capacités énergétiques à disposition ,accélérer les échanges, les possesions de chacun et de facto a mis un intermédiaire entre les gens. Pourquoi aurais-je besoin de mon prochain si une machine peut le faire à sa place. Pourquoi organiser les moissons avec mes voisins du village, si un tracteur peut le faire à notre place. Je pense que cette réalité est fondamentale et explique beaucoup de choses. Cela rejoint en partie la vision calorique de Delavier, qui ne parle pas de cela d’ailleurs.. Dommage. On estime qu’avec les énergies fossiles, on en moyenne en occident 500 esclaves énergétiques par personnes. Avec cela, plus besoin de famille, de nation, de camarades..


  • La solution on l’a déjà vécue et expérimentée en France :

    Sous le régime monarchique, on votait localement pour solutionner les problèmes locaux, et on votait à l’intérieur des corporations pour solutionner les problèmes liés au travail.
    Le régime monarchique prenait en compte la nature faillible de l’homme, ainsi que la nature du peuple. Et ceci grâce à l’enseignement chrétien, qui élevait les hommes dans leur compréhension d’eux-mêmes et de la vie.

    Ainsi, on savait qu’une personne ne vote toujours, à de rares exceptions près, qu’en fonction de ce qu’elle connait et de son expérience personnelle.
    On peut donc attendre qu’elle vote pour son travail et sa commune, mais pas pour des questions de politique générale, non parce qu’elle serait plus bête qu’une autre mais simplement parce qu’elle fait un autre métier.

    Ceci explique la raison pour laquelle il y avait un Roi, qui lui devait être formé à ces questions et avait sa vie ensuite pour apprendre et tirer les conclusions de ses expériences.
    Un Roi au préalable soumis à Dieu, car sans cette soumission, pas de bien commun : si l’homme ne reconnait pas que Dieu lui est supérieur, qu’il y a bien une Justice, un Ordre, une Vérité et une Connaissance qui lui sont supérieurs, alors, il ne comprendra jamais véritablement l’intérêt de servir le bien commun et sera beaucoup plus enclin à servir ses intérêts personnels.

    Lisez Régine Pernoud, elle le dit elle-même, aucune société n’a jamais été aussi inventive pour solutionner les problèmes rencontrés par l’homme au cours de sa vie que la société médiévale française en ses débuts.

    Je ne dis pas par là qu’il faut restaurer la monarchie, mais qu’il faut s’inspirer de ce qui fonctionne et de ce qu’on fait et expérimenté nos ancêtres.

    Après, ce nouveau régime peut très bien s’appeler autrement, peu importe à la rigueur, du moment qu’à sa tête se trouve un croyant véritable, et du moment que le peuple comprenne de nouveau ce que le christianisme lui apporte : non seulement le salut de son âme, mais également des valeurs, et on ne peut faire société sans partage de valeurs communes, c’est-à-dire, de valeurs communément partagées et admises par tous.

    Sans cela, nous ne ferons que reproduire les échecs que nous cumulons depuis plus de deux ans cents. Simplement parce que l’homme a besoin de Dieu pour comprendre. Pourquoi croyez-vous qu’ils se soient autant acharnés à déchristianiser la France ? Réfléchissez bien à cela, car le peuple a assez souffert.

     

  • J’avais regardé l’émission sur btlv. Merci Mr Chouard, c’est avec des personnes comme vous et Alain Soral qu’on s’en sortira peut-être un jours.


  • Les Gilets Jaunes qualifiés de "déchets blancs" (white trash) de la "France moche" sur "La règle du jeu", le site de Botul .


  • DITES TOUS j’y serais " PRESENT" POUR LE 15 DÉCEMBRE !
    il faut montrer à ce gouvernement qu’il n’a rien maîtrisé du tout et que nous sommes encore là plus que jamais : maudit pour la fin des temps celui qui fait marche arrière !!!

     

    • Être peut-être plus fair-play....
      Comme les CRS :
      - 1ère sommation : le 15 decembre tous les gilets jaunes dirons = nous voulons le pouvoir en établissant NOTRE constitution
      - 2eme sommation (si le pouvoir en place n’obtempère pas) : le 22 decembre tous les gilets jaunes dirons = nous voulons le pouvoir en établissant NOTRE constitution

      si rien ne se passe :
      dispersion le 25 decembre (pour paraphraser J. Attali ;"ce serait un beau jour pour un événement capital")


  • Un referendum d’origine populaire a lieu depuis un mois : la moitié des radars ont été mis hors service ! Youpii ! Ca fera un peu moins d’argent dans la poche de ceux que vous savez .


  • Jean Lasalle Président
    Etienne Chouard Premier Ministre.


  • Laurent David Samana dans la "règle du jeu" crache sur Soral et Dieudonné et les GJ en les traitant de déchets blancs et France moche. C’est la que qu’on apprend à connaître nos ennemis. C’est sûr que la France envahie est "moche"


  • Chouard chez Taddei ce soir 19h


  • Chouard est bien gentil mais il n’est et restera qu’un théoricien ! Le monde réel apparaît hors de sa portée et je le vois mal porter ses idéaux devant l’agora.

     

    • Je crois que c’est vous qui êtes bien gentil. En attendant, c’est bien le travail qu’il a entrepris de longue date qui revient sur le devant de la scène porté par les gilets jaunes (car c’est cela l’objectif, que tout le monde s’en empare), et c’est plus que justice car il le mérite amplement. D’ailleurs Alain Soral ne s’y est pas trompé en le mentionnant lors de sa dernière vidéo. Je me suis dit que c’était un hommage et une reconnaissance de la qualité de son travail qui avait dû lui faire ressentir une joie et une satisfaction immenses, en plus de celle évidemment de voir les GJ tenter de mettre ses idées en pratique. Et tout ceci vaut infiniment plus que des quolibets à la noix (laissons ça aux médiocres Attali et Cie) qui eux finiront plus sûrement aux chiottes que devant l’agora.
      En passant, quid du silence assourdissant du guignol Lordon aussi inexistant à cette occasion qu’il fut tonitruant lors de sa Nuit à dormir debout ! :-)


    • ridicule, une constitution n’est pas une théorie mais un outil pratique. Chouard ne fait rien seul, il ne fait que faire travailler des citoyens ensemble pour accoucher d’une constitution sans laquelle on ne pourra rien faire.


    • Le Lordon, il suffit de le lire un peu pour voir que c’est juste un gros nombril.
      Il se pavane en essayant de faire admirer ses acrobaties intellectuelles. C’est flagrant dans ses textes qui pourraient être plus simples, plus clairs, sans rien perdre du contenu ; Mais voilà, il préfère mettre en avant la subtilité de l’expression de sa pensée, et tant pis s’il n’est audible que par les bacs++ littéraires.

      S’il est au service d’autre chose que lui même, c’est de son miroir.

      Ça m’étonnerait donc que le partage du gâteau avec le peuple pour de vrai, pas juste dans la littérature utopique, il ait réellement envie d’aider à sa réalisation. Son silence était prévisible.

      Par ailleurs, Chouard n’est absolument pas un théoricien. Il est très intelligent, c’est tout. Il analyse la réalité, telle qu’elle est, et s’intéresse aux racines profondes du problème.
      Croire qu’il vaut mieux rester au raz des pâquerettes, c’est là qu’est le manque de réalisme.


    • Lordon est effectivement un imposteur. D’ailleurs, il faisait partie de la clique qui était tombé sur le dos d’Etienne Chouard pour le sommer de vouer Alain Soral aux gémonies.
      P.S : Merci au commentateur qui nous informait que Monsieur Chouard serait sur le plateau de Taddéi sur RT France ce soir à 19h. C’était évidemment lui le plus intéressant, et il a eu d’autant plus de mérite qu’il était affublé sur sa gauche (au propre comme au figuré) d’un drôle d’énergumène qui en a craqué des bonnes à plusieurs reprises et qui semblait ne pas se rendre compte qu’il ne servait pas vraiment la cause de Chouard par ses outrances caricaturales.


  • Qu’est ce qui empeche les GJ de collecter les listes electorales et organiser eux même leur referendum comme l’a fait le PS pour les primaires citoyennes ?

     

  • Du rond point a la Blockchain constituante il n y a qu un pas qu il faut franchir sans tarder, l évolution est en marche et rien ne pourra l arrêter...


  • J’avais vu cette émission et je rageai que les propos d’Etienne Chouard soient dilués par les autres intervenants. Ce qui est essentiellement un des principes anesthésiants de la politique et des médias. Merci à ceux qui ont fait cette vidéo. Grâce aux analyses d’Etienne Chouard nous sommes là au cœur du problème. Ne soyons pas trop impatients, car pour que cette prise de conscience inonde la société, il faut du temps.


  • le débat entier
    https://www.youtube.com/watch?v=0Q6...
    à 1:43:45 Chouard parle de la violence, et montre un livre


  • pour éviter la trahison des représentants, c’est simple : mandat impératif à tout moment révocable.

     

    • Je pense qu’il faudrait continuer sans relâche surtout à Paris à être présent dans le calme sans violence. C’est le meilleur moyen que la police déjà fatiguée ; capitule elle ne tiendra plus longtemps ce rythme. Nous sommes des millions ils ne sont que des milliers ! !!! La force de l’esprit et grand bravo aux gilets jaunes nous sommes fiers de vous. Dieu vous bénisse et bénisse la France.


  • La solution de Monsieur Chouard : c ’est trop tôt réflichissons et débattons dans les ronds points : ok mais c ’est fait longtemps qu ’il réfléchit lui Chouard et il est homme à ne fairee que ça réfléchir .Pourtant les gens qui tiennent le pouvoir ne lâcheront rien devant devant des seuls arguments et les programmaes les mieux pensés ; la non -violence a des limites . La refléxion oui mais sans l ’action c ’est néant .

     

    • Ce qu’il fait ne se limite pas à la réflexion. D’autre part, la violence est un piège tant que l’on n’est pas prêt politiquement justement, cela il l’explique très bien et on peut tous le comprendre et en convenir. C’est d’ailleurs pour ça que tout nous pousse à la violence car ce n’est pas notre intérêt. Enfin, il réfléchit et propose aussi des moyens d’action, la neutralisation des péages par exemple. Il y a un entre-deux entre on ne fait rien et on fait n’importe quoi ou on casse (ce qui est stérile voire contre-productif).


    • mais tu ne comprends rien à rien, une nouvelle constitution on en a tellement besoin que si on n’en a pas, prendre le pouvoir ne nous servirait à rien. IL FAUT CHANGER LES REGLES.
      Chouard ne fait pas la révolution, il travaille à notre futur si nous en prenons le contrôle.


  • A partir de 43:00, on peut constater qu’Etienne Chouard commence, lui aussi, à subtilement pencher vers le "nauséabond" :



    [Tout se passe] comme si nous étions dirigés par des étrangers... Des étrangers au sens des conquérants. Il y a des étrangers dont nous avons à craindre, et dont il faudrait pouvoir se protéger. Je pense aux palestiniens qui ont beaucoup à craindre des israéliens, par exemple.
    Il semble que nos institutions nous aient comme livrés à des puissances dominatrices... ce pourrait être des riches qui depuis toujours n’ont pas de patrie, et que seul l’argent intéresse, et cela pourrait être une explication de cette impression générale d’être gouvernés par des ennemis.
    Ou alors encore, ce pourrait être des Etats étrangers, qui auraient corrompu tous les rouages politique, médiatiques, bancaires, informationnels de notre pays



    Habile manière de ne dénoncer personne en particulier dans les deux derniers points, tout en montrant bien de qui on veut parler à l’occasion du premier.

    Sauf erreur de ma part, c’est la première fois qu’Etienne Chouard se permet d’aborder cette question de manière aussi frontale. C’est une bonne nouvelle.

     

  • Etienne Chouard chez Taddeï/RT ce soir.
    Après avoir formé vraisemblablement beaucoup de monde sur les principes politiques qu’ils défend, Etienne devrait lui-même se former pour perfectionner sa communication à la TV, reserrer ses arguments.
    Dans cette émission BTLV, ses régulières punch-lines écrites à la main lorsqu’ils n’avait pas la parole étaient des plus percutantes.


  • Se lancer dans la rédaction d’une nouvelle constitution à partir de comités de citoyens, c’est s’interdire toute réforme et toute action pendant 10 ans, le temps de se rendre compte que c’est aussi impossible que de composer une pièce de théâtre avec des comités de spectateurs et de critiques littéraires.

    Là où il a raison, c’est que les Gilets Jaunes doivent exiger en premier le vote d’une loi prévoyant une procédure de référendums d’initiative populaire à veleur constitutionnelle, comme le prévoyait le programme du Front National.

    Tout le reste viendra par surcroit.

    Une véritable procédure de référendum d’initiative populaire permettrait de contrer et d’invalider toutes les lois scélérates, comme l’exonération de CSG que les députés viennent de se voter pour eux-mêmes, voire même la sortie de l’UE et de l’OTAN, la séparation des banques d’affaire et de dépôt, etc.


  • Le référendum d’initiative populaire, solution ultime pour gérer autrement le spectacle de la marchandise afin de le sauver

    ...
    Ouvrez les yeux...Chouard c’est Macron à l’envers mais sur le même terrain...

     

    • @Charles
      Au lieu de "troller" du n’importe quoi comme ineptie, cultive-toi avec M. Chouard, et tu mettras toi-même tes pendules à l’heure des Gilets Jaunes :

      http://chouard.org/blog/

      http://etienne.chouard.free.fr/Europe/


    • Attention aux analyses qui nous placent si loin des faits qu’ils finissent tous par ressembler à des petits points confondus. Là, on est dans le concret et le but n’est pas seulement de savoir où s’arrête le chemin, mais où on va poser notre pied pour le prochain pas, là tout de suite.

      L’évolution de la conscience humaine doit passer par différentes étapes, elle est bien là, la réalité matérielle de l’enfer terrestre. Moi aussi, j’aimerais bien être capable de faire le bond quantique vers la "suite". Mais apparemment, on n’est pas encore "matériellement" prêts pour*.

      D’ici là, à nous de voir si on souhaite souffrir un maximum durant ces étapes ou si au contraire on essaie de faire preuve d’intelligence et de complexité.

      *Je vous rappelle que Jésus n’a pas laissé derrière lui de mot ou de bidule magique qui permette de se transcender d’un claquement de doigt...


    • @ Charles, le RIP n’est que la forme moderne de la politique traditionnelle d’un village ou d’une tribu, les gens se réunissent, discutent puis décident et élisent un chef pour mener à bien ce qu’ils ont choisi, (et malheur au chef qui fait mal son boulot). çà c’est la réalité qui se passe encore comme çà à khung Nam Won le village ou j’habite (le chef du village est AU SERVICE des habitants). de toutes façons une constitution ne demande pas des années à s’établir, surtout que des citoyens ont commencé le travail depuis fort longtemps, il suffit juste de mettre à plat et de faire voter.


    • Je conseillerais plutôt à Charles de se rendormir ou de redescendre au contact du réel et de la mesure.


  • Un grand merci à ce monsieur pour ces analyses et ces idées sur le soulèvement des GJ !! C’est des personnes comme sa qu’il nous faudrais à la tête du pays !!!✊✊✊


  • J’aime beaucoup Etienne, il a toujours eu de très bonne analyses et ses questionnements ont toujours su créer ce cercle vertueux qui même vers une cause juste et aux biens communs.
    Cependant la réalité des hommes est faites de conflit et si il voudrait que son projet se réalise il n’aura pas d’autres choix que d’aller à la confrontation direct.
    Même si il dénonce les dérives d’un système ce n’est pas en déresponsabilisant les acteurs qu’il arrivera à ses fins.
    En faisant cela il se coupe d’un élément capitale dans la mobilisation massive à une cause et qui est de désigner l’ennemi et ses serviteurs.
    Si il croit en son projet ce combat sera juste, les hommes qui se joindront à cette cause changeront leur mentalités, un mouvement pourra naitre et se structurer autour de ce projet.

     


    • Même si il dénonce les dérives d’un système ce n’est pas en déresponsabilisant les acteurs qu’il arrivera à ses fins.
      En faisant cela il se coupe d’un élément capitale dans la mobilisation massive à une cause et qui est de désigner l’ennemi et ses serviteurs.



      Contrairement à ce que vous pensez Étienne Chouard semble avoir très bien compris où est l’ennemi et être résolu à le désigner, voir le commentaire judicieux de JR un peu plus haut (10 décembre à 19h33).


  • Ce qui est si particulier chez Etienne Chouard quand il parle, c’ est qu’il nous fait penser, réfléchir en même temps que lui, et c’est nous qui arrivons aux mêmes conclusions que lui ! Et cela nous grandit. Merci Etienne.


  • @ Emmanuelle

    C’est pourtant simple...
    Chouard, prisonnier des illusions de la division intellectuelle du travail, s’est fixé sur le principe du comment on décide...
    Le problème n’est pas là...Il est, soit on gère ( et quelque soit comment, on s’en fiche ! ) l’esclavage marchand...soit on abolit le marché de l’esclavage quelque soit son mode de décision...
    Avec Chouard, on conserve toutes les catégories du Capital, monnaie, salariat, État... On les gère simplement au plus près...Bref c’est la démocratie directe de l’aliénation générale...

     

    • La blague ! C’est sûr qu’avec vous c’est « simple ».
      « Le problème n’est pas là...Il est, soit on gère ( et quelque soit comment, on s’en fiche ! ) l’esclavage marchand...soit on abolit le marché de l’esclavage quelque soit son mode de décision... »
      Sacré programme ! Ben ouais quoi ! C’est simple !
      « Quelque soit comment » (sic), « on s’en fiche » (re-sic). Merci pour les lumières, on voit très bien à la fois l’objectif et le chemin.


  • C’est comme l’Hydromel ,la Bière ou le Champagne , faut que ça fermente un long moment pour que ce soit bon ..


  • Tu es bien brave Etienne !
    Je ne sais pas où étaient tes gilets jaunes, mais je peux te dire que j’en connais un de rond-point, en Normandie, où la réflexion est impossible. Le simple fait de leur parler de démocratie directe et de tracter sur ce sujet auprès des automobilistes bloqués a suffi pour me faire éjecter du barrage !!
    Et mes propos étaient bien modérés...
    Qu’ils ont (parfois ?) la vue courte !!
    Mais je suis bien d’accord : il faut saisir cette occasion historique pour tordre le bras au pouvoir et obtenir un vrai référundum d’initiative populaire, pas la demi-connerie octroyée par le sinistre Sarkozy (dont les décrets d’application, au demeurant, n’ont semble t-il toujours pas été promulgués !)
    Après, on verra bien si le peuple est ceci ou cela.
    Aux chiottes les oligarques.
    Amen.


  • Chouard + Soral ; ça doit faire mal aux traîtres et du bien au peuple
    Ma conclusion :
    C’est une révolution colorée lancée par qui on sait pour instaurer un régime totalitaire(=une pensée unique) grâce au chaos de Paris (les médias encouragent avec une carte de France jaune et les forces de l’ordre sont ultra provocateurs)
    Mais elle n’est pas dirigée donc il ne faut pas rentrer chez nous lorsqu’ils diront la fête est fini ;
    Il faut être opportunistes et saisir la fenêtre de tir pour intervenir.
    Il faut que les GJ comprennent qu’en face, ils ne sont pas incompétents, ils sont des traîtres et en même temps Il ne faut pas céder à la violence car c’est leur faire gagner du temps
    Enfin, quand est ce que les GJ vont écrire derrière leurs gilets NON NEGOCIABLE !?!


Commentaires suivants