Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Étienne Chouard crucifié par le sionisme

Les questions posées à Chouard par les juges Robert & Enthoven sur les chambres à gaz en particulier et sur la Shoah en général sont à prendre dans un sens plus politique : « est-ce que tu crois à la souffrance juive, unique et indépassable ? », question qui se transforme en « est-ce que tu crois en la puissance juive, unique et indépassable ? », pour devenir « est-ce que tu te prosternes devant la puissance juive, unique et indépassable ? »

 

Poser à Chouard qui fait de la politique sociale une question sur la négation de la souffrance juive c’est lui poser la question de la soumission au pouvoir profond. Traduction : on a le droit de s’opposer au pouvoir visible mais pas au pouvoir profond. Normalement, les journalistes Robert & Enthoven auraient dû le recevoir avec politesse et lui poser des questions de journalistes. Or ils lui ont posé des questions de juges, nous sommes à la fois dans les procès de Moscou de 1936-1938 et les procès maccarthystes de 1953-1954.

Aujourd’hui le communisme et le maccarthysme sont remplacés par le sionisme et les procès en sorcellerie vont bon train. La Shoah n’est plus l’histoire de la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale mais bien le nom des procès politiques qui s’y rattachent et qui s’appuient sur un émoi devenu mondial par la force des choses, et ces choses s’appellent les médias.

Les internautes qui ont regardé cette parodie de procès savent que la question de la Shoah ou des chambres à gaz est piégée puisque nier la souffrance des juifs revient à blasphémer, et le pouvoir profond entend bien que ce blasphème soit exagérément dramatisé et que l’ensemble de la réaction soit bien perçu par la population. La communauté juive organisée est devenue intouchable en France grâce à la loi Gayssot et cela a des conséquences désastreuses sur la vie politique, la vie juridique, la vie médiatique, la vie économique et la vie culturelle : les uns ont tous les droits, les autres tous les devoirs.

Cette France à deux vitesses, où d’un côté les plus hautes fonctions politiques s’insurgent contre un croche-patte administré à un enfant coiffé d’une kippa et où de l’autre ordre est donné de réprimer dans le sang les Français qui souffrent – et qui souffrent de la politique bancaire ! – ne pourra pas durer longtemps. Toutes les injustices flagrantes finissent par s’effondrer. Le lobby sioniste qui a obtenu ce pouvoir incommensurable fait prendre un risque non seulement à sa communauté, mais à tous ceux qui se sont soumis à ce pouvoir inique, raciste, fasciste.

Il ne faut pas se tromper, la Shoah est devenue le levier d’un nouveau fascisme bien réel qui passe son temps à dénoncer des fascismes imaginaires. Un par un, les récalcitrants à ce Nouvel Ordre français sont dénoncés, isolés, questionnés (au sens de torture) et mis au pas ou au rebut. Or il suffit de résister avec courage, avec Raison, avec humour et avec information, et ce régime s’effondrera, car il ne tient que sur la peur qu’il inspire aux peureux. Il ne tient donc que sur la corruption des âmes.

La parenthèse noire du sionisme, les véritables heures sombres, celles de l’injustice absolue, passera comme sont passées les périodes sombres du communisme et du maccarthysme. Le temps est avec nous, et Dieu aussi.

 

Bonus : la haine des juges sionistes et de leurs larbins médiatiques
qui vivent sous la Terreur

 

 

 

 

 

 

Pendant que les Français sont confrontés à une situation sociale de plus en plus dure par la responsabilité d’un gouvernement aux ordres du pouvoir profond qui veut punir les Français pour ce qu’ils sont, pour ce qu’ils pensent, les médias entièrement aux ordres font du procès Chouard un exemple montré en place publique. Place publique, c’est aussi le nom du mouvement de Raphaël Glucksmann. Nous vivons bien sous un régime de Terreur, et la guillotine médiatique a remplacé la guillotine en bois. Chaque jour, des têtes tombent qui ont l’heur de déplaire au pouvoir sioniste. Mais quand on place sa tête sur le billot, il ne faut pas s’étonner qu’on se la fasse couper !

Ne courbons pas l’échine, les deux juges qui ont condamné Chouard finiront eux-mêmes par être jugés, c’est l’Histoire qui nous l’apprend et s’il y a une seule leçon à retenir de l’Histoire, c’est bien celle-là.

 

Bonus : la chronique haineuse du sioniste de France Culture Guillaume Erner

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2217592
    Le 12 juin à 23:54 par Nimbus
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    C’est vrai, ce qui arrive à Chouard fait mal. Denis Robert qui a l’habitude de la polémique se révèle dans cette interview comme un traitre au service du système. Le Media tout entier se révèle comme une entreprise malfaisante. Je ne parlerai pas de Enthoven, celui la est minable, par rapport aux autres Enthoven, et dans son argumentation, il s’est mis lui même en défaut par rapport à la loi Fabius Gayssot, puisqu’il a argumenté son opinion, ce que la loi interdit. Par contre Denis Robert est arrivé par derrière, et a planté un couteau dans le dos de Chouard. Chouard n’avait pas à répondre à cette question. Mais une candeur qui l’habite, une grande naïveté l’a acculer vers des réponses hésitantes.
    Or, sur la question des chambres à gaz. Il n’y a aucune hésitation permise. La loi dicte la seule réponse à donner, le doute n’est pas permis, la question de Denis Robert n’était pas permise non plus, au nom de cette loi. Cette loi Fabius Gayssot n’autorise pas que la question sur l’existence des chambres à gaz soit seulement posée. Denis Robert est lui aussi en infraction. Mais le plus terrible, c’est sa façon sournoise d’amener Chouard à exprimer son ignorance sur le sujet. Il avoue ne pas y avoir réfléchi. Il ne s’est jamais posé la question, ce qui est un point positif pour lui, puisque l’existence des chambres à gaz ne faisait pas de doute pour lui, jusqu’à ce que Denis Robert lui pose la question. Cette question venant d’une personne de référence dans le domaine de l’investigation amène la réflexion de Chouard à chanceler, face à l’autorité que Denis Robert représente dans cette matière.
    Denis Robert joue de cette autorité, et connait la naïveté relative de Étienne Chouard. C’est en cela que Denis Robert devient illico pour moi, un personnage douteux, indigne de confiance, du moins de la confiance que je lui accordais en regard de son oeuvre abondante d’investigation. En fait, il cache son jeu, il devient pour moi un collabo du système, et avec lui tout cette chaine Le Media, que je considère désormais comme un merdia, au même titre que les chaines mainstream.
    Étienne Chouard, garde, cela va sans dire, mon entière confiance. C’est un grand combattant. Il lui faudra juste apprendre à porter une armure contre tous ces filous malhonnêtes et veules, qui avancent cachés comme ce Denis Robert collabo de première.

     

    Répondre à ce message

  • #2217603
    Le 13 juin à 00:16 par Nimbus
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Dans ce domaine, Chouard aurait dû seulement retourner la question à son auteur : « Monsieur Denis Robert pourquoi me posez-vous cette question ? Vous savez bien que le doute sur ce qui a été jugé à Nuremberg est interdit par la Loi Fabius-Gayssot.
    Cette question est donc interdite, mais elle prouve que vous doutez, donc vous allez à la rencontre de graves problèmes. Changeons donc de registre, et ne parlons plus de la mise en cause de l’existence des chambres à gaz homicides »
    Dans cette « crucifixion » les bourreaux risquent autant que le crucifié, car si le doute n’est pas permis, la question sur le doute est tout autant interdite. Et les sanhédrins Denis Robert et le minable Enthoven de service risquent l’impitoyable fouet aux crochets mordants.

     

    Répondre à ce message

  • #2217607
    Le 13 juin à 00:23 par Anita
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Chouard est très apprécié du peuple gilet jaune...
    Sa persécution sera l’apocalypse pour tous ceux qui se voilaient la face. Génial.
    L’affaire Dieudonné avait déjà alerté pas mal de personnes qui ne s’étaient jamais posé de questions sur les chambres à air... et même fait découvrir la malfaisance du CRIF et de la Licra, à des gens qui ne connaissaient pas ces officines communautaristes.
    En s’attaquant à Chouard, les sionistes se suicident.

     

    Répondre à ce message

    • #2217958
      Le 13 juin à 13:00 par anonyme
      Étienne Chouard crucifié par le sionisme

      en effet car on avait déjà remarqué qu’ils utilisent le "trUC" de la diabolisation par l’ "antisémitisme" et tous ça pour essayer de faire taire ceux qu’ils ressentent comme une menace.
      Jusqu’à présent ils faisaient ça à ceux qui défendaient les palestiniens, qui critiquaient les exations des colons , leur armée meur Mossad etc.les appel au BDS. Bon là on voit en quoi ils ressentent ça comme une menace.
      Mais là ils veulent déconsidérer quelqu’un dont le principal combat, non le seul combat, est de défendre la démocratie de l’ingérence des riches, c’est un combat de lutte des classes, caractérisé, plus à gauche on fait pas ! un combat prolétarien et démocratique par excellence.
      Or en faisant ce qu’ils font ils sont en train de nos dire que de libérer la démocratie de la domination des riches c’est pour eux une menace !!!
      Se rendent-il compte que là ils sont en train de se tirer une balle dans le pied ? que c’est un sacré aveu !!!l
      ils ont perdu une bonne occasion de se taire !
      ils vont s’en mordre les doigts

       
  • #2217612
    Le 13 juin à 00:36 par C’est comme ça
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Pour Guillaume Erner, je conseille de lire son topo biographique et bibliographique sur le site de France Culture : si c’était pictural, ça mériterait de paraître dans les dessins de la semaine.

    (Et, parce que les paroles s’envolent mais que les écrits mettent un peu plus de temps à disparaître vous pourrez lire ce le bijou de sa cérébralité, qui a l’honneur d’être publié, un peu plus bas sur la page).
    https://www.franceculture.fr/personne/guillaume-erner#biography

     

    Répondre à ce message

  • #2217651
    Le 13 juin à 01:49 par bouddha
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    La Licra est bien-sûr aussi sur le coup comme l’UEJF pour porter plainte. Très bien, ça ouvrira les yeux de beaucoup, y compris Chouard.

    Au fait, ils sont cons ou ils font semblant ?

     

    Répondre à ce message

  • #2217863
    Le 13 juin à 09:27 par awrassi
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    La vie en Occident est très simple : les riches font voter des lois par leurs larbins parlementaires puis font punir, au nom de ces lois, tous ceux qui ne les respectent pas ! Tout est savamment orchestré. Vivement demain et le chaos qu’on revienne à la loi du plus fort. Ils rigoleront moins ! J’en suis à souhaiter ce retour vers la sauvagerie, car je ne vois pas comment l’Occidental pensera "national-communisme" !

     

    Répondre à ce message

  • #2217867
    Le 13 juin à 09:39 par Gigi
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Il aurait dû quitter le plateau et leur dire d’aller se faire foutre. Ces enflures, soit disant progressistes, n’avaient qu’un objectif avec cette question : se faire Chouard. Ce qui prouve que ce sont des imposteurs, car tout type honnête défendant la cause du peuple, ne mettrait pas en danger ce brave homme sur de telles questions car chacun sait que dans le fond Chouard est admirable et réellement soucieux du mieux vivre ensemble.

    Donc soit ce sont des imposteurs, soit ils mettent leur ego de gauchiste au dessus de la cause collective, car la question des chambres à gaz n’est pas importante pour quiconque est dû côté du peuple comme Chouard. Avec de tels discours, on pouvait aussi faire passer l’abbé Pierre pour le plus grand des salauds, car il était honnête et avait des doutes sur cette question.

    Robert est descendu bien bas... Un vrai sale type qui ne vaut pas mieux qu’un Patrick Cohen au final...

     

    Répondre à ce message

    • #2219248
      Le 15 juin à 08:55 par Plein Sud
      Étienne Chouard crucifié par le sionisme

      Il n’aurait même pas dû venir !
      Il faut qu’Etienne Chouard arrête de parler avec n’importe qui ! Ou alors il accepte d’aller jusqu’au bout et qu’il fasse vraiment le travail clairement en dénonçant le pouvoir de l’ombre, du mensonge et de la falcification ! Il faut qu’il accepte d’avoir un esprit de sacrifice et qu’il devienne un nouveau martyr de ce siècle au même titre que d’autres... sinon il faut rester dans son prè carré et se prosterner devant le veau d’or...

       
  • #2217928
    Le 13 juin à 12:06 par jeannot
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Étienne Chouard crucifié par le sionisme !!
    Le RIC ou le 4 ème pouvoir du peuple fait très peur aux élites politiques de tous bords et à juste titre.Mais toutes leurs manigances se retournent automatiquement contre eux !Denis ROBERT ton allégeance pour tes maîtres ne nous trompe nullement et par la-même ,pour un soit disant gauchiste Mélanchoniste ,tu ressembles aux vrais "pétainistes" et , pas besoin de retourner de la merde dont tu n’as pas vécu les vraies histoires pour nous faire ta propre morale car moi je pense et donc je suis !!!!!!!!!!!!!!!Vas rechercher Aude LANCELIN car tu ne lui arrives pas à la cheville !!!Un journaliste à notre époque est une "pute" ou un chômeur prisonnier de la pensée unique !!!!!

     

    Répondre à ce message

  • #2218102
    Le 13 juin à 18:14 par plato
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Absolument immonde cette façon de faire. Cette séquence est une synthèse du monde contemporain. D’un côté, un honnête homme, intègre, intelligent, sérieux et de l’autre deux zouaves du système, hypocrites, intéressés, manipulateurs. C’est un peu Rousseau contre Voltaire, Clouscard contre Séguéla, Dieudonné contre les médias dominants. C’est affligeant, ça ne peut pas durer, c’est pas possible, la vérité va forcément prendre le dessus. Terminé la rigolade, le système est obligé de se comporter très mal pour tenter de faire bonne figure (il faut voir la fourberie, la mauvaise foi et l’idiotie des deux intervenants, c’est carabiné) ; et ça va finir par se voir, même dans les milieux intellectuels (au sens péjoratif du terme).

    Chouard s’est très bien comporté, il a posé ses couilles comme on dit, l’air de rien il a installé le doute chez certaines personnes. Ce n’est pas rien. Pas mal de gens vont peut-être étudier la question sérieusement et se rendre compte qu’il n’y a rien qui prouve l’existence des chambres à gaz (comme dit plus haut, il a fallu un loi Gayssot pour éluder le problème). L’intelligentsia est la clef, quand la pensée dominante se mettra à penser réellement, qu’elle arrêtera cette politique de l ’autruche, cette superficialité, cette post-vérité (nouveau terme à la mode) peut-être que le sérieux et la vérité prendront le dessus. Pourtant ce n’est pas bien sorcier, il suffit de lire les premières pages de Faurisson et Rassiner pour trouver cette question troublante, ensuite, en bon dialecticien, on lit Igounet et puis on se dit que, bah merde, c’est creux bordel, le doute est largement permis. Et puis on réfléchit, on se demande ce que ça implique à l’heure actuelle, on lit ou écoute Soral, et puis voilà, ça tient, c’est cohérent, ça fait sens (dans un monde qui en est totalement dépourvu), on choisit son camp.

    On peut aussi lire les pamphlets de Céline pour se faire une idée, et on comprend pourquoi leurs rééditions ont posé autant de problème à leur possible éditeur (agression d’un membre de sa famille il me semble, en terre sainte même). En fait c’est plié, le monde est très complexe mais la problématique de la question juive répond à beaucoup d’interrogations.

     

    Répondre à ce message

  • #2218860
    Le 14 juin à 16:35 par Okaido
    Étienne Chouard crucifié par le sionisme

    Robert "j’ai vu Nuit & Brouillard" enfant.", apparemment ça ne lui a pas réussi, ça lui a plutôt embrumé l’esprit.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents