Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Eugénisme parrainé par l’État

Jacqueline Herremans (ADMD belge) milite pour l’élimination des trisomiques avant la naissance

La Fondation Jérôme Lejeune, qui assure le suivi thérapeutique des personnes trisomiques et finance la recherche scientifique sur cette maladie, fait part de son indignation suite aux propos discriminants et méchants de madame Jacqueline Herremans, présidente de l’Association pour droit à mourir dans la dignité (ADMD) de Belgique.

Le 20 janvier 2016, lors d’une discussion avec le journaliste Antoine Pasquier sur Twitter, madame Herremans a évoqué la « terrible responsabilité des parents qui décident de la naissance d’un enfant trisomique », parlant de « la responsabilité [de ces parents] vis-à-vis de l’enfant, de sa fratrie et de la société » et suggérant que la personne trisomique est un poids pour l’ensemble de la société et qu’elle ne mérite donc pas de vivre.

Pire encore, en parlant de la naissance des enfants trisomiques, madame Herremans « trouve fabuleux que l’on puisse ainsi éviter de créer du malheur ». En affirmant que mettre au monde un enfant trisomique, c’est « créer du malheur », madame Herremans culpabilise les parents qui ont décidé de garder leur enfant trisomique, et nie la vérité des très nombreux témoignages de familles heureuses qui vivent avec des enfants trisomiques.

Alors même que le monde médical débat actuellement à propos de la délicate question du dépistage prénatal non-invasif (DPNI), qui va aggraver l’élimination des enfants trisomiques, la Fondation Jérôme Lejeune condamne ces propos stigmatisants et la logique mortifère qui les sous-tend.

 

 


 

Addendum E&R

 

En France, l’ADMD est agréée par le ministère de la Santé :

L’Association pour le droit de mourir dans la dignité est agréée par le ministère de la Santé pour siéger dans les instances hospitalières ou de santé publique depuis août 2006 [1]. À ce titre, elle représente les usagers dans les établissements de santé et participe aux différentes commissions [2] : conseil de surveillance, commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge…

Source : Wikipédia

L’association a bénéficié de 15 000 euros de subventions en 2015 de la part de la Région Île-de-France. Le président de l’ADMD en France est Jean-Luc Roméro... conseiller régional d’Île-de-France.

En Belgique, « l’ADMD bénéficie du soutien de la Région wallonne et du SPF Santé publique » (Source : admd.be).

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1384374
    le 29/01/2016 par Rudi Boneick
    Eugénisme parrainé par l’État

    La justification qu’elle utilise pour encourager les femmes à avorter quand il y a un risque de trisomie (à savoir la charge que de tels enfants impliqueraient pour la société) rend du coup son combat pour l’euthanasie beaucoup plus suspect. On peut en effet raisonnablement penser que si elle estime nécessaire de tuer les trisomiques pour rendre service à la société elle ne doit pas éprouver beaucoup plus d’humanité pour ces vieillards malades dont elle veut abréger l’existence.L’argument de la dignité n’est qu’un prétexte camouflant une volonté de supprimer des gens devenus improductifs.


  • #1384385
    le 29/01/2016 par Pamfli
    Eugénisme parrainé par l’État

    Faut faire attention chère Jacqueline, parce que sur cette photo, on pourrait s’y méprendre !

     

    • #1384467
      le 29/01/2016 par zouzou
      Eugénisme parrainé par l’État

      J’ajoute que la Jackie a intérêt à vieillir en bonne santé...car, après tout, les malades atteints de trisomie, qui pèseraient si lourd sur nos portefeuilles qu’ils devraient en conséquence, disparaître, oui, ces petits ’mongoliens’ coûtent infiniment moins cher que la vaste foule des cancéreux, diabétiques, hypercholestérolémiques que nous rejoindrons ou sommes peut-être déjà...
      Alors quoi, on va euthanasier tous les gens qui ont le mauvais goût de tomber malade ?...Comme si ce n’était pas notre destin à tous ?...(ou presque, certains d’entre nous mourront ’en bonne santé’, d’un accident ou assassinés, ou suicidés...).
      En tous cas, si on piquait les moches, la Jackie, elle aurait intérêt à courir vite...


  • #1384393
    le 29/01/2016 par Zarathousthra
    Eugénisme parrainé par l’État

    C’est évident qu’il vaut mieux ne pas mettre au monde un enfant mal-formé si on a le choix. Si malgré tout si des parents prenaient cette décision, ça ne sert à rien de les accabler encore plus. Il est évident que quand on a affaire à des gens qui ont élevé pendant 20 ou 30 ans un trisomique et qu’on leur dit qu’ils sont pénible avec leur gosse bizarre, et bien ça n’est pas très bien reçu... Et puis, quand on commence à interdire les comportements improductifs pour la société on ne sait pas où ça s’arrête...

     

    • #1384473
      le 29/01/2016 par zouzou
      Eugénisme parrainé par l’État

      "C’est évident qu’il vaut mieux ne pas mettre au monde un enfant mal-formé si on a le choix"...comment ça, c’est évident ?...s’il y a bien une chose qui ne relève pas de l’évidence, c’est bien celle-là...


  • #1384411
    le 29/01/2016 par ras
    Eugénisme parrainé par l’État

    Valls n’est pas considéré comme trisomique ?

     

  • #1384415
    le 29/01/2016 par Alex
    Eugénisme parrainé par l’État

    "Hitler aime ça."

    ^^


  • #1384416
    le 29/01/2016 par la pythie
    Eugénisme parrainé par l’État

    Un jour viendra où l’Etat décidera qui doit vivre ou mourir, puis décidera qui aura le droit d’enfanter ou non...l’objectif est d’éliminer la procréation naturelle et de privilégier celle artificielle et donc la plus rentable...


  • #1384419
    le 29/01/2016 par dodiese
    Eugénisme parrainé par l’État

    Je ne suis pas particulièrement pro IVG, mais au cas particulier, ce désir d’enfant au point de choisir sciemment (j’insiste sur sciemment) de mettre au Monde, à la charge de la collectivité, un enfant trisomique, participe du même égoïsme que celui des couples homos qui réclament un droit à l’enfant.
    Bien sûr, je comprends que cela puisse choquer des gens qui ont des convictions religieuses, mais dans ce cas qu’ils aillent jusqu’au bout de la logique et qu’ils demandent à Dieu de subvenir pendant des dizaines d’années aux besoins spécifiques de l’enfant et pas à la sécu.
    Quant à l’eugénisme en général, c’est comme n’importe quoi d’autre, tout dépend de qui fixe les critères et pour quels motifs. Il ne faut pas oublier qu’avant, la nature se chargeait de façon expéditive et sans états d’âme de ceux qui n’étaient pas aptes à l’autonomie. Il y a peut-être une raison "divine" pour ça.
    En tous cas, parfois, quand on voit comment les gens votent on se dit que, ma foi, une petite dose...

     

    • #1384425
      le 29/01/2016 par Titus
      Eugénisme parrainé par l’État

      Tuer sciemment un être humain dans le ventre de sa mère sous prétexte qu’il n’a pas la tête voulue et qu’il sera à la charge de la société, c’est ça l’égoïsme. Laisser vivre les enfants trisomiques, c’est le contraire de l’égoïsme.


    • #1384460
      le 29/01/2016 par Themistocles
      Eugénisme parrainé par l’État

      Dodièse, tu as parfaitement raison.

      Savoir avant la naissance qu’un enfant sera un jour sans ses parents, sans famille, sans tuteur, et incapable de subvenir à sa sécurité, sa santé, son évolution, sa sexualité ... devrait fortement contrarier le désir de maternité (paternité). L’enfant aura des problèmes partout : à l’école, avec sa santé, pour conduire, pour trouver un boulot, avec le sexe opposé, pour se marier ...
      Comment vouloir sciemment donner la vie à un être que l’on sait -dès le départ- incapable d’être autonome, lucide, et libre ?
      Il me semble très égoïste de vouloir assumer une naissance dans ce cadre.

      Pour les parents même, chaque tâche de la vie ordinaire prend des aspects inattendus, surréalistes, oppressants, décalés, coûteux, et rapidement exténuants.
      Il faut soit être inconscient soit très riche pour accepter un tel handicap pour l’autre parent et pour l’enfant.

      Ce commentaire va certainement me valoir un tombereau de réprobations, mais si à chaque "règle" n’existaient pas des exceptions, alors on sombrerait dans l’idéologie.
      On n’est pas du tout dans le cas de Vincent Lambert.


    • #1384468
      le 29/01/2016 par Thierry
      Eugénisme parrainé par l’État

      @ut# : je ne suis pas croyant. Et pourtant je vois une grosse différence, c’est que le couple n’a pas choisi sur catalogue ce qui lui arrive ! Et quand tu parles d’économies j’ai envie de dire : ferme-la... Tu ne trouves pas qu’il y a suffisamment d’argent public balancé par les fenêtres pour pouvoir prendre en charge le peu de cas annuels de T21 ? On verra quand on en sera au point d’euthanasier les abrutis comme toi pour causes de coupes budgétaires si tu es toujours d’accord


    • #1384478
      le 29/01/2016 par ole
      Eugénisme parrainé par l’État

      Quel odieux argument que celui de "charge à la communauté".

      Un chômeur n’est-il pas une "charge à la communauté" ? Un retraité ? Un convalescent ?

      Et si vous, dodiese, étiez victime d’un accident qui vous laissait inapte au travail ? Faudrait-il qu’un fonctionnaire évalue votre charge à la communauté et, passé un certain seuil financier, décide de vous euthanasier ?

      Dites-nous donc : une vie humaine, c’est combien ?

      Quant au fait que la nature élimine certains individus, quel rapport ?
      Nous les hommes, sommes doué de libre arbitre, nous avons la particularité de faire des choix et d’exercer notre volonté, ce que ne fait pas la nature. C’est pourquoi la loi et la morale concernent les hommes et non les animaux ou les phénomènes naturels.
      Avant d’appliquer notre volonté à tuer autrui comme on le fait dans le cas d’un avortement, nous ferions donc bien de nous assurer du bien fondé de la démarche en fonctions de principes solidement établis.

      "Combien ça coûte" est un argument de banquier, pas de philosophe.


    • #1384481
      le 29/01/2016 par zouzou
      Eugénisme parrainé par l’État

      Si je vous comprends bien, il y aurait le ’bon’ et le ’mauvais’ eugénisme...Non, il y à l’eugénisme. Et son refus.
      Garder un enfant trisomique est le contraire même de l’égoïsme. C’est ’simplement’ (façon de parler, parce que ça n’est jamais simple...des parents d’enfants trisomiques m’ont un peu parlé de leur quotidien...) reconnaître que tout enfant à naître à le droit de vivre, que ce n’est pas moi qui décide qui en ’vaut le coup’ ou pas, parce que prétendument conforme ou pas à l’idée de ce que devrait être un enfant (joli, intelligent, avec tous ses membres, sans maladie ni tare...sinon, berk, à dégager). Il faut, au contraire, être capable d’une profonde humilité, d’un très grand courage et d’un grand amour de la vie.
      Quant au fait que ça ’coûte’...mais oui, ça coûte, comme bien des choses...nos hospitalisations, nos soins, nos écoles publiques...nous n’en payons en réalité, pour nous-mêmes, qu’une toute petite partie, pour que d’autres puissent aussi en bénéficier. C’est la moindre des choses qu’un Etat digne de ce nom puisse permettre d’aider nos petits compatriotes nés plus faibles ou malades...ou alors quoi, seuls ceux qui, apparemment coûteraient moins, auraient droit de naître ?...Et ceux qui tombent malades ? on fait le bilan coût/recettes et on pique en cas de déficit ?...


    • #1384487
      le 29/01/2016 par StanislasK
      Eugénisme parrainé par l’État

      Pour ma part, nous avons eu le choix de faire le dépistage pré-natal. Nous ne l’avons pas fait. Quand on entend le coeur de son enfant qui bat dans le ventre de sa mère... ça devient impossible de demander d’arrêter ça. Quelqu’en soient les conséquences, à un moment on assume. Il faut rester face à ses responsabilités. On mesure le degré d’humanité d’une société à la façon dont elle traite les plus faibles.


  • #1384423
    le 29/01/2016 par REM
    Eugénisme parrainé par l’État

    les premiers responsables sont ses propres parents ....


  • #1384426
    le 29/01/2016 par velox
    Eugénisme parrainé par l’État

    Herremans fait du "bon boulot"


  • #1384432
    le 29/01/2016 par Marie de Lourdes
    Eugénisme parrainé par l’État

    Vu la tête qu’elle se trimbale (ou alors la photo est très mauvaise), elle est passée incognito à la naissance. Mais bon il lui reste toujours l’euthanasie post natale, sans prescription d’âge, c’est très tendance aussi.


  • #1384438
    le 29/01/2016 par non-au-transhumanisme
    Eugénisme parrainé par l’État

    les personnes atteinte de trisomie ne sont pas tous.. débile entre guillemet ! sans vouloir à ces gens là ! la preuve que même ils atteint des niveau bac supérieur dont certains ;)
    mais avoué la complexité de notre monde " jugé" est l’élevé dans des complications... d’une vie entière de responsabilité !!


  • #1384449
    le 29/01/2016 par sylvie
    Eugénisme parrainé par l’État

    Si on remplace "trisomiques" par "filles" et "madame Herremans" par "la Chine", l’article reste valide.


  • #1384450
    le 29/01/2016 par nono
    Eugénisme parrainé par l’État

    Bon il y a l’art et la manière mais objectivement, dans la nature la sélection naturelle ferait rapidement le tri sans état d’âme. Que par la civilisation nous permettons de toujours plus enrayer cette sélection, en permettant de s’exprimer des dégénérescences, n’est pas forcément de bonne augure pour l’avenir, même si c’est très politiquement incorrecte de le dire (voir pas très catholique). Si le paysan français a de tout temps fait un redoutable soldat c’est parce qu’il faisait parti des survivants de sa fratrie, il suffit de voir les arbres généalogiques, le mien remontant au 17ème, le nombre d’enfants qui mourraient avant les 12/13 ans est effarant !

     

    • #1384508
      le 29/01/2016 par francky
      Eugénisme parrainé par l’État

      Excellent commentaire et tres juste, même si "tres politiquement incorrecte" pour certains internautes tres croyants et proche de ER...
      Comme quoi les sujets sociétaux sont tres divergeant et ce aussi bien dans les milieux du systeme que dans la dissidence...
      Il va peut etre falloir eviter d en parler au sein de RN... et juste rassembler autour de grands thèmes...


    • #1384603
      le 30/01/2016 par matador
      Eugénisme parrainé par l’État

      Pour contrarier votre analyse, ’ la selection naturelle s’applique aux triso ’nes’ . Ils meurent plus jeunes..pas besoin de rajouter de l horreur a tout ca..accepter les triso ca s appelle juste ETRE HUMAIN. Pas mal a developer Sur votre raisonnement. Pas le temps.


    • #1384618
      le 30/01/2016 par Titus
      Eugénisme parrainé par l’État

      Dans la nature... pff !
      Justement, nous ne sommes pas des animaux, nous sommes des Hommes, avec la conscience de nos acteset de la valeur de la vie, et un devoir d’entraide à notre Prochain, surtout quand celui-ci est faible (jeune, vieux, handicapé).


    • #1384644
      le 30/01/2016 par Georges 4bitbol
      Eugénisme parrainé par l’État

      @nono
      Auparavant, les trisomiques s’appelaient "idiots du village" et étaient plus ou moins acceptés et encadrés par la population qui leur fournissait le travail le moins qualifié leurs permettant de trouver néanmoins une place utile dans la communauté ( en général, cantonniers).
      Il ne faut pas confondre la mortalité infantile qui frappait tous les enfants (y compris dans les classes aisées) et la courte longévité des trisomiques.
      Les meilleurs soldats étaient recherchés chez les montagnards, de quelque nationalité que ce fut, particulièrement les Suisses.


    • #1384769
      le 30/01/2016 par bloblo
      Eugénisme parrainé par l’État

      @nono

      Le problème c’est que tout cela n’avait rien à voir avec la "sélection naturelle" puisque le bâtard dégénéré de sang bleu survivait (voir un peu ce que cela a donné chez les Habsbourg) tandis que les "portées" des paysans étaient soumises aux aléas du climat, des rendements, etc... et que le "surplus" était envoyé à la guerre. Au XIXème siècle, ce sont les classes bourgeoises inquiètes de la démographie croissante des pauvres dans les villes (il fallait bien des bras pour faire tourner les usines...) qui ont commencé à soutenir des politiques eugénistes (voir Madison Grant aux USA). Cela démontre bien que le processus de "sélection naturelle" chez l’homme est partiellement historicisé et défini par l’idéologie dominante du moment. Les critères de sélection naturelle sont tributaires des évolutions culturelles ou idéologiques qui peuvent renforcer ou au contraire s’opposer aux facteurs de sélection naturelle.

      Disons qu’entre le cynisme pseudo-scientifique et potentiellement destructeur de certains qui confondent nature et société et l’humanisme abstrait et la bonne conscience de ceux qui voient dans toute forme d’eugénisme une expression intolérable de la nature ou du "capitalisme", il existe certainement un juste milieu.


  • #1384456
    le 29/01/2016 par Syxharta
    Eugénisme parrainé par l’État

    Si mes souvenirs sont bons, n’y a-t-il pas un negro-blanco franco-camerounais métissé européen du nom de Mbala Mbala qui a été condamné pour avoir parodié - et donc dénoncé - ce genre de "pensée" dans un de ses sketchs... ? Bon, ben, faut plus attendre que ça (on se comprend) se passe, ça se passe...


  • #1384483
    le 29/01/2016 par Dominique
    Eugénisme parrainé par l’État

    Ayant moi même fait un stage comme AMP auprès de jeunes adultes atteint de la trisomie 21, je peux affirmer, que ces personnes,qu’on pourrait appeler handicapé font preuves d’une sincérité, d’une authenticité, d’un naturel que peu d’hommes qualifier de normal ont. Honte à cette dame pour ces propos.


  • #1384512
    le 29/01/2016 par grâce
    Eugénisme parrainé par l’État

    La perfection n’existe pas.
    Si on ne sait toujours pas vivre ensemble, e nouveaux moyens seront toujours inventés pour supprimer une différence.


  • #1384521
    le 30/01/2016 par le colibri
    Eugénisme parrainé par l’État

    Jacqueline Herremans, présidente de l’Association pour droit à mourir dans la dignité (ADMD) de Belgique.
    Je n’ai jamais compris le terme mourir dans la dignité ! Par rapport à quoi ? lors d’un accident de la route une personne trouve la mort.... dans la violence, un autre en pleine santé retrouvée morte dans son lit,morte...dans son sommeil, une autre personne malade meurt--- "des suites de sa longue maladie". Mais lorsqu’il s’agit d’euthanasie, la mort devient "digne" (comprenons que les autres morts ne le sont pas).
    Une mort digne est une mort sans souffrance. L’ injection lethal utilisée sur le prisonnier serait une forme d’euthanasie. A la seule différence est que l’un choisi sa mort alors que l’autre pas.
    d’une certaine façon le condamné meurt...dignement.

     

    • #1384607
      le 30/01/2016 par Thierry
      Eugénisme parrainé par l’État

      Il ne faut quand-même pas trop exagérer. Autant je trouve parfaitement dégueulasse de faire le tri entre les enfants à naître comme on va au supermarché, autant un adulte a le droit de choisir son sort en conscience. Mourrir dans la dignité par rapport à rien, c’est toujours aussi injuste dans tous les cas... Il s’agit de mettre fin à un calvaire ou un état de légume irréversible. Rien de plus. Ceux qui pensent que la dignité est de supporter les souffrances jusqu’au bout changent souvent d’avis lorsqu’ils sont concernés personnellement... Et la comparaison avec les condamnés à mort est parfaitement hors sujet. Si tout était si simple un cerveau serait superflu, et un ordinateur avec son système binaire ferait l’affaire


    • #1384617
      le 30/01/2016 par Zarathousthra
      Eugénisme parrainé par l’État

      Une mort digne est la conclusion d’une vie digne généralement.


    • #1384627
      le 30/01/2016 par Titus
      Eugénisme parrainé par l’État

      @Zarathoustra



      Une mort digne est la conclusion d’une vie digne généralement.




      La plupart des gens meurent seuls dans un environnement hospitalisé et artificiel. C’est ça ton idée de la dignité de la mort ?


  • #1384600
    le 30/01/2016 par TITI
    Eugénisme parrainé par l’État

    Ce soit être l’âge, j’ai 51 balais, mais cela me met les larmes aux yeux ... depuis que j’ai vu une vidéo dans laquelle un molosse est d’une douceur incroyable avec une petit enfant trisomique ... que tout ces eugénistes aillent se faire prendre, eux qui prônent le mariage pour tous ... le jour où un couple d’homos adoptera un enfant trisomique on en reparlera ... je me demande qui sont les "nazis" actuels ?

     

    • #1384640

      Tout à fait d’accord, je suis plus jeune, mais il n’y a pas à tergiverser, le fait même de penser qu’on pourrait faire un tri des naissances montre que cette femme a un sérieux problème.
      Mais çà n’est que mon avis !
      Chacun mériterait de s’exprimer, mais personne ne sera réellement entendu par ces gens qui décident à notre place !
      Dès lors on peut se poser la question : jusqu’où veulent-ils aller ? et le font-ils vraiment dans notre intérêt comme elle le sous-entend ?!
      Pour moi çà participe clairement d’une volonté eugéniste à l’échelle mondiale dont le tri des naissances fait partie, mais pas que, comme le démontre Claire Séverac dans son dernier livre.


  • #1384606
    le 30/01/2016 par Lovyves
    Eugénisme parrainé par l’État

    Bonjour,
    Sommes nous dans le déni de la réalité ?
    Autrefois, "la nature" faisait loi, Beaucoup d’humains mouraient à tous âges.
    Et, en particulier, les handicapés.
    Autrefois, il était facile d’avoir "bonne conscience" ; c’était "la nature" qui faisait la loi et morale.
    Aujourd’hui, l’humain est capable (grâce à la Science) de dominer, en partie "la nature", de choisir quand et le nombre d’enfant qu’il veut avoir.
    Cette capacité entraîne des responsabilités ; sa responsabilité face à sa progéniture.
    Fini le temps de la "bonne conscience".
    Maintenant, l’humain peut avoir un enfant, quand il veut ; va-t-il se comporter comme avant ?
    Est-ce de la conscience de ce comporter comme avant ?

    Avoir un enfant, est quelque chose de très important, très grave.
    Alors soyons responsables de nos actes ; ne soyons pas vils à continuer de laisser "la nature" ou Dieu les "maîtres" de ce que nous maîtrisons.

     

    • #1384653
      le 30/01/2016 par Georges 4bitbol
      Eugénisme parrainé par l’État

      @Lovyves
      "Autrefois" est vague. En France, depuis son évangélisation, la religion catholique prônait la charité, la compassion, le secours a tout être en difficulté selon le message de Jésus-Christ.
      L’infanticide était sévèrement réprouvé et mettait celui qui le commettait en état de faute mortelle pour son âme.
      Nous constatons ce qu’une société sans Dieu produit : le profit, la marchandisation de l’humain ( enfant, foetus, ventre des femmes...) la rapacité inouïe d’une frange et fange de la population par le vol, le mensonge, la fourberie, le crime et le massacre de masse (2 boucheries mondiales), la mise en esclavage des peuples, la pornographie, le remplacement de l’immense "surplus" par des robots décidé par la mafia oligarchique...
      L’accueil des trisomiques est l’humanité et "l’élégance" morale de tout un chacun luttant contre la domination malfaisante et vicieuse du système de domination actuel.
      Les trisomiques ne sont pas le problème, mais les quelques familles régnantes de la FED qui dégueulassent le monde de leur cynisme cupide.


    • #1384713
      le 30/01/2016 par ole
      Eugénisme parrainé par l’État

      On ne s’engouffre pas à la légère dans tout ce que permet le progrès technique !
      Vous parlez des responsabilités induites par la contraception, alors qu’il faut raisonner en amont et se demander si la contraception est elle-même une pratique responsable.

      Or, le choix de la contraception est immoral, car l’acte conjugal a pour fonction la reproduction.

      La faute de nos contemporains se situe donc là, premièrement : d’avoir, par un moyen technique, dominé la fertilité pour profiter du plaisir de l’acte conjugal en s’épargnant les conséquences. C’est une attitude purement égoïste qui ne procède en rien d’une démarche morale.

      Deuxièmement, face aux enfants jugés problématiques (parce qu’ils ne sont pas comme les autres, qu’ils coûteront chers, exigeront d’avantage de soins que l’on est prêt à accorder... là encore, rien que des justifications égoïstes) notre réponse est l’avortement. Suite logique du renoncement des responsabilités des potentiels parents.

      Alors que la vraie solution morale, la vraie responsabilité, est le renoncement à l’avortement et à la contraception, et de ne s’engager à l’acte conjugal qu’avec l’intention d’accueillir toute vie qui pourrait en résulter.


  • #1384615
    le 30/01/2016 par oklez
    Eugénisme parrainé par l’État

    Cette femme a raison. Il n’y a pas d’eugénisme là dedans.


  • #1384623
    le 30/01/2016 par enfin
    Eugénisme parrainé par l’État

    Pourtant s’il y a une seule bonne raison d’avorter, c’est bien celle-ci , à cause de malformations ou de handicap lourd.

    Je suis contre l’avortement, mais pourquoi s’en prendre à cette femme , alors que
    l’ IVG est quelquechose de tristement banal ! et que les principales cibles sont des enfants tout à fait normaux. (ca soulève moins d’indignation, bizarrement)

    Et puis est-ce vraiment de l’eugénisme ? On cherche pas à améliorer l’espèce, ou à la conduire dans une direction précise dans ce cas précis.

     

    • #1384658
      le 30/01/2016 par Nassim
      Eugénisme parrainé par l’État

      L’avortement est, comme vous le soulignez, libre et cette dame ne l’ignore surement pas. Ça reste le choix des parents. Pour ou contre, c’est un autre débat !

      Par contre, il ne faut pas être naif. Si cette association promeut l’avortement des trisomique, c’est qu’elle veut in fine, que cela soit rendu possible quelque soit le stade de la grossesse. Premier pas vers la levée des délais d’avortement (actuellement à 12 semaines, il me semble). Après, si le public accepte cela, on pourrait envisager des avortements après la naissance et l’euthanasie des enfants malades.
      Le diable est dans le détail.


  • #1384633
    le 30/01/2016 par harun
    Eugénisme parrainé par l’État

    Ce sujet tombe à pic. Ma femme présente une grossesse "à risques". Des tests chromosomiques sont en cours et nous faisons face à a un dilemme.
    Difficile de se poser les bonnes questions. Un handicap physique ne nous aurait pas posé de problème mais un handicap mental nous pose un problème. La vie vaudrait-elle la peine avec un tel handicap ? S’il nous arrivait quelque chose, que deviendrait cet enfant ? Quels impact cela aura-t-il sur nos autres enfants ?

     

    • #1384719
      le 30/01/2016 par ole
      Eugénisme parrainé par l’État

      Personne ne prétendra qu’il est simple d’accueillir un enfant handicapé, mais songez à ce que vous mettez dans la balance : c’est la vie de votre enfant. Il a beau ne pas encore être né, il est bien là.

      Voyez vos enfants déjà nés : pourriez-vous imaginer d’en mettre un à mort, pour quelque prétexte que ce soit ?


    • #1384773
      le 30/01/2016 par Georges 4bitbol
      Eugénisme parrainé par l’État

      @Harun
      Personne ne peut influencer votre choix, élever un enfant trisomique au sein d’une famille et d’une fratrie dépend de l’entente et de la fraternité déjà présentes. Pour une décision aussi importante vous devriez vous informer auprès de familles qui vivent cette situation, leur analyse, leur organisation, leur contexte. Bon courage à vous, tout enfant est une bénédiction de Dieu.


    • #1384943
      le 30/01/2016 par c’estmonchoix
      Eugénisme parrainé par l’État

      Comme c’est facile de donner un avis depuis un clavier... Mon Cher ami (j’ai posté par ailleurs, enfin si mon post passe), pour ma part, si vous étiez mon frère, mon fils, je vous dirais que si le risque est "avéré" alors, il faut vous soutenir l’un l’autre dans le couple et "affronter" en refusant cette naissance. Consolez votre femme, entourez là (ce sera plus dur pour elle, et pour longtemps et je suppose pour toujours, alors autant que ce soit bien géré), faites que votre couple sorte renforcé de cette effrayante épreuve. Dites-vous qu’il y a tous les jours des fausses-couches, des enfants morts-nés, des enfants qui meurent...Prenez l’avis de vos proches si vous voulez, mais si votre décision est le refus, n’en parlez pas obligatoirement avec eux (J’ai perdu un enfant de 6 ans - maladie - tout le monde autour pleure avec vous, c’est "humain" et ponctuellement aussi un peu "héroïque", une sorte de partage de la souffrance, ah ah ah), mais au final, seul le couple, les enfants du couple (bref le tout premier cercle) sont "concernés" et "pour toujours". C’est mon avis et il vaut bien celui d’autres.
      Dieu vous aide et vous garde.


  • #1384634
    le 30/01/2016 par Nassim
    Eugénisme parrainé par l’État

    La tronche de Maame Herremans me « crée du malheur ». Quid de la responsabilité à se ballader avec une gueule pareille, vis a vis de la société et de la gente masculine ?
    Dans la nature, un laideron pareil périrait avant ses trente ans, car d’aucune utilité reproductive et ne sachant très certainement rien faire de ses mains. Elle serait vite évincée de la tribu ! et mourrait bouffée par un tigre. Ce n’est que grace aux artifices modernes que sont les emplois tertiaires inutiles, les quotas féministes et les subventions aux associations que cette personne survit. J’attends donc que l’État prenne ses responsabilités et lui permette de partir dans la dignité. J’accepte les chèques, virements bancaires et espèces pour le réglement de mes 15.000€ de subventions.


  • #1384649
    le 30/01/2016 par wawa
    Eugénisme parrainé par l’État

    Le jour ou l’enfant tué dans le ventre de sa mere rencontrera sa mere, que lui dira t-il ?, il voudra l’enfer pour elle. Avoir un enfant handicapé est une Epreuve dans cette vie, mais cette vie est une epreuve, et cette vie est bien peu de choses comparé à l’au dela.


  • #1384652
    le 30/01/2016 par Berrichon
    Eugénisme parrainé par l’État

    « Le président de l’ADMD en France est Jean-Luc Roméro... »

    Oui nous connaissons bien ce quidam , pour avoir dit que "les français attendait cela depuis longtemps" sur un plateau TV à propos du mariage gay ...

    Pour l’anecdote :

    JL.Romero est venu faire une conférence et une séance de dédicace de son bouquin (diarrhé) sur les bienfaits de l`euthanasie , dans une ville (Bourges) à coté de chez moi en octobre de l`an passé .
    Ayant appris cela trop tard par le biais du canard local (le dernier et le seul) que je ne lis plus trop , j`en informais par "sms" un camarade (orienté royaliste) , un des seuls avec lequel nous avons des opinions en commun , en tout cas avec lequel je peux discuter de ces choses là sans me faire qualifier de facho .

    Voici les sms échangés :

    _Moi : "on est des blaireaux !!!"
    _Lui : " ???"
    _Et moi de lui expliquer que Romero était venu à Bourges faire une conférence sur l`euthanasie et qu`on aurait pu (non dû !) aller lui porter contradiction ...
    _Lui : "merde , peu glorieux de notre part en effet !"

    On s`est promis de rassembler les couilles qu`il nous reste pour ne pas rater une prochaine occasion ! Sans violence bien entendu ! , seulement avec des arguments contradictoires de type "mots et phrases" en bon français !


  • #1384660
    le 30/01/2016 par Martin
    Eugénisme parrainé par l’État

    Les nazis ont expédié plusieurs dizaines de milliers d’anormaux jusqu’à ce que ce programme (T4) soit suspendu le 24 août 1941, suite aux protestations de l’Eglise catholique . Aujourd’hui cette Eglise est devenue bien trop faible en France comme dans la plupart des pays d’Europe pour pouvoir empêcher le meurtre in utero des trisomiques .


  • #1384714
    le 30/01/2016 par bloblo
    Eugénisme parrainé par l’État

    Il est facile de tomber dans la démagogie sur ce sujet sous prétexte que des associations idéologiquement douteuses sont favorables à des mesures d’eugénisme passif (c’est le terme technique).

    En outre, j’aimerais bien savoir si les croyants gorgés de bonne conscience ont déjà été confrontés à cette réalité et veillent à mettre en accord leurs pensées et leurs actes de manière chrétienne en apportant leur aide aux parents qui élèvent, volontairement ou non, des enfants atteints de trisomie ou d’autres formes de handicap.
    Car l’hypocrisie très française qui consiste à penser qu’il revient à l’Etat de s’occuper des vieux, malades et faibles fournit en réalité le prétexte à de possibles dérives, comme on l’a vu par le passé en Allemagne, et je ne fais pas référence ici du nazisme mais aux politiques eugénistes qui existaient en Allemagne et dans la plupart des pays culturellement protestants au début du 20ème siècle. Historiquement, l’eugénisme répondait à une demande égalitaire visant à améliorer l’état général de la population et en particulier à endiguer les ravages causés par la pauvreté dans les classes miséreuses et les ghettos urbains. Hitler n’est pas sorti de nulle part, quand il arrive au pouvoir la société allemande est largement habituée à l’idée que le prise en charge des "asociaux" est une prérogative de l’Etat moderne. Il y eut d’ailleurs de nombreux conflits avec les catholiques allemands du sud-ouest qui refusaient cet hygiénisme radical prôné par les "Prussiens".

    Du reste, l’eugénisme sera bientôt revendiqué par les parents, et appliqué non plus au nom de la raison d’Etat mais de la volonté individuelle dans un contexte de compétition généralisée qui conduira de nombreux parents à vouloir élever un "enfant parfait" capable de "performer", parler plusieurs langues, etc. Je vois autour de moi des jeunes parents organiser méthodiquement la vie de leurs gosses, qui doit toujours avoir une "activité" : sport, musique, art... quand la médecine dira à ces gens qu’elle peut contribuer à améliorer le "rendement" de leur progéniture, ce sont eux qui feront pression sur l’Etat. Cette tendance existant déjà chez les bourgeois américains des grandes métropoles.

    Bref c’est un sujet complexe et à titre perso je pense qu’il est préférable d’accepter un eugénisme passif très encadré par la loi plutôt que de tout refuser en bloc de manière idéologique, ce qui reviendrait à ouvrir la porte à l’eugénisme actif porté par d’autres idéologues.


  • #1384733
    le 30/01/2016 par Paysan Breton
    Eugénisme parrainé par l’État

    Une multirécidiviste, la haine de l’Eglise chevillée au corps. A la suite du message d’un évêque appelant au jeûne et à la prière pour protester en 2014 contre l’euthanasie des mineurs en Belgique, elle s’émeut sur un plateau télé de ce que ces arguments, qu’elle ressent comme une "pression", ne sont "pas démocratiques". Pour elle, la démocratie c’est l’avis de quelques pédiâtres. Ecoutez-là plutôt :

    http://www.rtbf.be/video/detail_l-i...

     

  • #1384761
    le 30/01/2016 par Ravenor
    Eugénisme parrainé par l’État

    Ces personnes représentent un poids économique ridicule sur les ressources de la nation et elles sont en mesure de travaillées sur des tâches simples avec simplement une productivité un peu moindre, je connais un centre dans lequel des personnes trisomiques restaurent ou fabriquent des palettes en bois pour la distribution et ça fonctionne bien ainsi. Au regard de la nation ces personnes coûte bien moins cher que les aides sociales aux sangsues des quartiers, de plus il me semble bien qu’elles ne font pas d’enfants et donc ne forme pas l’avenir biologique de l’espèce, donc elle ne représente pas de menace ni dans le présent ni dans le futur pour la prospérité de la nation et de l’espèce.


  • #1384922
    le 30/01/2016 par cuchet
    Eugénisme parrainé par l’État

    J’ai un copain légèrement trisomique (il y a différents stades dans cette maladie) et il n’est pas malheureux.
    Je mange tout les jours avec lui.
    Il a un travail, une copine, une famille et des amis (dont je fais parti).
    Il adore le sport, et est double champion des France de boule lyonnaise.
    Il fait aussi du tir à l’arc.

    Un enfant trisomique, s’il a la chance d’avoir une famille aimante, peut réussir sa vie.

     

    • #1384952
      le 30/01/2016 par c’estmonchoix
      Eugénisme parrainé par l’État

      (si vous me permettez cet élément de réflexion).
      Tout dépend du degré de handicap. L’acteur trisomique qui jouait avec Auteuil, par exemple, imageait bien votre propos... Mais, le pauvre gamin, incapable de se contenir, bavant, imposant qu’on s’occupe de lui pour ses moindres besoins, cloué dans un fauteuil... Famille aimante ou pas, sa vie restera celle d’un légume (une vie "réussie" ?)... Et puis la question n’est pas "ceux qui sont là", mais "ceux qui, dépistés à l’avance dans l’avenir, seront là ou pas" (le test permet-il de hiérarchiser le handicap ?).


    • #1385095
      le 30/01/2016 par c’estmonchoix
      Eugénisme parrainé par l’État

      Et puis, pourquoi avons-nous ce débat sur le site ? Si le titre avait été "Une femme défend le droit à ne pas pourrir la vie de la famille", nous aurions eu des tas de commentaires proposant ce "tri". Non, le débat est que ce qui "était géré jusqu’à présent par les médecins" (pas ceux du serment d’hypocrite, les "vrais"). , en accord avec la famille, humainement, est aujourd’hui géré par "d’autres". D’autres, comme cette grosse vache qui donne son avis dans cet article. Son apparition est une insulte à ces médecins (ceux-là décrits plus haut, pas les merdes associés à Big-pharma), de moins en moins nombreux peut-être...


  • #1384926
    le 30/01/2016 par c’estmonchoix
    Eugénisme parrainé par l’État

    Putain, les commentaires faux-culs ! Facile, très facile de se trouver "protecteurs de la vie de ces enfants handicapés" quand on a une bonne santé, des gosses en bonne santé... Alors, je veux bien entendre les avis de parents de trisomiques (et les respecter), le reste... Personnellement, si j’ai le choix, parce que la science le donne (sous réserve qu’il soit "avéré"), je me passerai de cette progéniture. En revanche, l’IVG des gosses "sains" refusés pour des raisons de commodités, çà ne choque plus personne, c’est çà ? Enfin, ce que j’en dis... Vous pouvez continuer à interpeller ces parents qui "sauront à l’avance" ce qui les attend, ce que sera leur existence, en les encourageants à garder un pauvre enfant qui sera là, demandant des soins spéciaux, qui pourrira leur vie, celle de leurs enfants (Vous aurez alors de temps en temps une larme pour eux, en emmenant vos gosses au manège, à la piscine, au ski, à l’équitation...). Ah, comme il est dit dans un autre commentaire, surtout leur rappeler qu’ils n’oublient pas d’acheter un molosse, çà s’amuse bien avec les trisomiques. Bref, pour terminer, combien de commentateurs "engagés", ici, ont rejoint Soral sur les Freaks sportifs ?
    Et, merde...

     

    • #1385262
      le 30/01/2016 par ole
      Eugénisme parrainé par l’État

      Bref, pour terminer, combien de commentateurs "engagés", ici, ont rejoint Soral sur les Freaks sportifs ?



      Je n’ai pas souvenir que Monsieur Soral ait appelé à la suppression des handicapés...


    • #1385699
      le 31/01/2016 par c’estmonchoix
      Eugénisme parrainé par l’État

      Ole
      Merci pour votre précision. Vous avez raison en effet (mon propos a disons dépassé ma pensée sur ce point précis et j’ai eu tort, veuillez donc écarter ma remarque Soral/handisport, le reste sans changement),
      dont acte.


  • #1385091
    le 30/01/2016 par François Iscariote
    Eugénisme parrainé par l’État

    Les errements de Herremans provoquent des Beuglemans.
    proverbe belge


  • #1385472
    le 31/01/2016 par tontoncristobal
    Eugénisme parrainé par l’État

    "Ceci n’est pas une grosse vache"

    Magritte


Commentaires suivants