Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Évacués pendant le siège des frères Kouachi, ils devront rattraper leurs heures de travail

C’est à Dammartin-en-Goële que sont situés les locaux d’Aldi Marché, censés approvisionner les supermarchés d’Ile-de-France.

Plus précisément, à quelques dizaines de mètres de la désormais célèbre imprimerie CTD, où les frères Kouachi se sont retranchés au matin du vendredi 9 janvier dernier.

Suite au déploiement massif des forces de l’ordre, les employés d’Aldi avaient donc passé la majeure partie de la journée confinés dans leurs bureaux, avant d’être finalement évacués en milieu d’après-midi, racontent nos confrères du Huffington Post.

Un départ forcé mais prématuré du lieu de travail que l’employeur ne laissera visiblement pas passer. Pas de circonstances exceptionnelles qui tiennent pour Aldi, puisque Le Parisien nous apprend que les heures non prestées ont tout simplement été retirées aux membres du personnel, qui devront donc les rattraper.

Une décision qui scandalise Laurence Moissard, déléguée syndicale interrogée par le quotidien de la capitale : "On quitte les lieux par mesure de sécurité et on nous retire le temps en-dessous des sept heures ! Il aurait fallu que l’on dise au GIGN « Attendez, on ne peut pas partir tout de suite, on n’a pas fait nos sept heures » ?"

Voir aussi, sur E&R :

La recherche sans limites du profit, à découvrir chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants