Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Royaume-Uni espionne les journalistes

« Les journalistes et reporters représentent une menace potentielle pour la sécurité » a indiqué le service de renseignement britannique chargé des écoutes électroniques, une information relayée par le quotidien britannique The Guardian ce lundi 19 janvier.

Cette information intervient suite à la lecture des documents exfiltrés de la NSA par l’ancien agent Edward Snowden actuellement exilé en Russie.

70 000 emails émanant des journalistes du monde entier, de BBC, Le Monde, The Guardian, New York Times, The Sun, NBC et The Washington Post ont été interceptés dans un délai de 10 minutes en novembre 2008 par le Government Communication HeadQuarters (GCQH).

The Guardian indique que « les communications interceptées par le GCHQ étaient souvent des simples correspondances entre les journalistes et leurs rédacteurs en chef concernant des articles en cours et que rien n’indiquait si les journalistes étaient visés personnellement ou non. »

Les documents révélés par Snwoden démontrent que le GCHQ identifie dans une information sécuritaire « les journalistes d’investigation » comme une « menace » les plaçant dans la même hiérarchie que les hackers et les terroristes.

Plus d’une centaine de rédacteurs en chef ont signé une lettre en association avec la société des rédacteurs en chefs et de la presse destinée au chef du gouvernement britannique David Cameron protestant contre l’espionnage des communications des journalistes dans laquelle ils citent « qu’il est dans l’intérêt de tout le monde que l’État reconnaisse l’importance qu’englobe la protection de la confidentialité des sources des journalistes et que les écoutes électroniques ne devraient pas se faire sans l’accord d’un juge ».

1 649 personnes, la plupart des journalistes ont signé une pétition intitulée « Save our sources » (Sauvez nos sources) qui a été envoyée au gouvernement en signe de protestation à l’encontre du « Regulation of Investagory Powers Act 2000 » (RIPA), qui est une décision de loi britannique signée par le parlement le 28 juillet 2000, permettant la surveillance et l’interception des communications dans le Royaume-Uni.

Voir aussi, sur E&R :

Sur les outils modernes d’espionnage et de surveillance, à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1096080

    Les Maîtres du monde fabriquent des guerres pour bâtir des empires financiers et des dictatures pour abolir la liberté d’expression durant cette spoliation à grande échelle.

    Une fois qu’ils ont constitué un trésor de guerre, ils rétablissent un simulacre de démocratie.

    Dès que leur domination militaire, monétaire, financière, économique, politique est menacée par des concurrents ou / et par une crise, ils appliquent à nouveau cet algorithme.


  • #1096105

    Il faut dire qu’ils avaient gros à cacher : http://www.agenceinfolibre.fr/bill-..., mais on dirai que ça n’a pas suffit pour empêcher la fuite. (Si E&R pouvait relayer l’article...)


  • #1096106

    Il faut toujours avoir un œil sur ses domestiques (autrement dénommés, larbins), pour éviter le coulage. Sinon celui qui est chargé des WC, passerait facilement dans le salon, voire carrément dans la salle à manger, ou pourrait avoir envie d’un autre employeur. Sans parler de ceux qui serait tentés de raconter ce qui se passe vraiment à la maison. En fait, quand ça commence a foirer, ils s’espionnent les uns les autres, entre ignobles, pour perdurer et pour survivre à leurs turpitudes. Dans ces cas là on est content de ne s’être jamais compromis. C’est bon d’être propre...c’est cher mais c’est bon...


  • #1096110
    le 20/01/2015 par compris
    Le Royaume-Uni espionne les journalistes

    C’est bien beau de se plaindre qu’il y ait des mesures faites sur les journalistes.
    Cependant, quelles mesures existent-ils pour assurer que les journalistes corrompus et verreux
    qui utilisent leur titre de travail pour detruire la vie des gens ? AUCUNES.
    Que les journalistes d’investigation deviennent responsables et apprennent a detecter les corrompus parmis eux !!!!


  • #1096129
    le 20/01/2015 par Veritas Liberabit Vos
    Le Royaume-Uni espionne les journalistes

    J’espère que, depuis longtemps, les journalistes d’investigation avisés, ne font plus passer les informations sensibles qu’ils détiennent, autrement que par le bouche à oreille. Ils ne peuvent avoir confiance en personne. S’ils ont des messages confidentiels, ils doivent les crypter de manière asymétrique.
    Un vrai journaliste d’investigation, ne peut être qu’un journaliste "indépendant", et sa vie est dangereuse.
    Il n’y a rien de nouveau sous le soleil, tous les communiqués de presse sont surveillés en permanence par les services, dans tous les pays.
    Et n’oublions jamais, que c’est par la manipulation de l’opinion que Amschel Mayer Rotschild est devenu milliardaire en 1815. C’est au château de Wilhelmsbad en 1782, qu’il avait déjà posé les fondements de ce qui allait devenir son empire de contrôle planétaire.


  • #1096143
    le 20/01/2015 par curtis newton
    Le Royaume-Uni espionne les journalistes

    On a tendance à l’oublier un peu, mais il faut se souvenir qu’Edward Snowden est réfugié en Russie avec des renseignements de premier ordre sur l’Empire. Je comprends de mieux en mieux les réactions de Poutine, dont le changement d’attitude vis à vis de l’Occident correspond justement à l’arrivée de Snowden. Je n’ose imaginer ce qu’a pu apprendre Poutine des documents fournis par ce cher Edward...


  • #1097425
    le 21/01/2015 par masque de chair
    Le Royaume-Uni espionne les journalistes

    On peut interpréter cette information de deux manières :

    1) renforcement du terrorisme intellectuel

    2) enfumage au 2e degré

    Pour ma part, je choisis la seconde pour une simple raison, c’est que les "journalistes" (journal, radio ou télé) sont les principaux agents de la désinformation et du terrorisme intellectuel.
    Leur pétition en forme de SOS, intitulée « Save our sources » (Sauvez nos sources), laisse entendre que leur information a une âme (rappelons que l’un des sens retenus pour "SOS" est Save Our Souls (« sauvez nos âmes »), alors que je la crois cyniquement tendancieuse, car soudoyée.