Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ex-Yougoslavie : le Kosovo est de plus en plus agressif envers la Serbie

La république non reconnue du Kosovo est de plus en plus agressive envers la Serbie. Très récemment, un plan d’échange de territoires a été discuté entre la Serbie et le Kosovo. Mais maintenant il semble avoir été oublié. Le Président du Kosovo, Hashim Thaçi, a dit clairement qu’il n’avait plus besoin d’échange : il veut juste arracher un nouveau morceau à la Serbie. Y parviendra-t-il ?

 

Avant de se rendre au Sommet des pays des Balkans occidentaux à Berlin [le 29 avril dernier, NdT], le Président du Kosovo Hachim Thaçi a annoncé qu’il entendait soulever la question de l’adhésion au Kosovo des régions méridionales de la Serbie centrale peuplées d’Albanais.

« Le Kosovo a rempli toutes les conditions pour la libéralisation des visas, nous avons l’intention de poursuivre le dialogue, je ne m’attends pas à ce qu’il y ait un dialogue ou des négociations, mais je vais exprimer ma position en faveur de l’adhésion de Presevo, Medveda et Bujanovac. Nous n’autoriserons pas une double souveraineté [pour ce qui concerne le nord du Kosovo] et nous n’autoriserons pas le modèle des deux Allemagnes », a déclaré M. Thaçi.

Il a été bien compris dans toute la région balkanique. En bref, voici comment se présente le problème.

Il existe un plan théorique de partition du Kosovo en deux parties : la partie serbe, avec le domaine propre au Kosovo qui inclut la majorité des monastères du début du Moyen Âge, et la partie albanaise. Ce plan fut promu quasiment depuis les années 1960 au sein de l’« ancienne » Yougoslavie. Certains généreux intellectuels avaient même offert de donner la Métochie à l’Albanie pour clore définitivement la question. Puis les cartes de la partition du Kosovo furent tracées à la main avec des feutres et Slobodan Milosevic épousa à peu près le même principe : le domaine du Kosovo, les monastères et Mitrovica devaient rester du côté des Serbes.

Mais après les pogroms de mars 2004, cette idée a complètement perdu sa pertinence, car les Albanais ont immédiatement brûlé 36 églises et monastères, et expulsé la population serbe. Or on soupçonne que les pogroms méthodiques du printemps 2004 visaient spécifiquement l’Église orthodoxe serbe et les monuments anciens. Sans monastères, il n’y a plus de plan pour diviser le Kosovo selon un principe historico-culturel.

Lire la suite de l’article sur lesakerfrancophone.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Le Kosovo est entièrement aux mains de la CIA qui y a planté son QG pour l’Europe. Tous les trafics de drogues (héroïne d’Afga, esclaves sexuels, organes humains et armes (Sycamore Timber) transitent ici. Les bases de l’OTAN et les camps d’entraînement de Daesh étaient curieusement côte à côte ! C’est aussi un endroit stratégique pour le passage de gazoducs, mais pas russes !

     

    Répondre à ce message

    • Exact ! CIA et Etats Unis en soutien à Hashim Thaçi et MI6 et GB en soutien à Ramush Haradinaj.

       
    • Lorsque quelqu’un conteste ou minimise la nocivité de l’ingérence atlantiste en Europe, les deux premiers exemples qui me viennent à l’esprit sont les réseaux stay-behind et le Kosovo.

      Le Kosovo, c’est un cas d’école : les Haradinaj, Thaçi et compagnie qui le dirigent sont des criminels mafieux de la pire espèce. Et ils ont été installés à la tête d’un état fantoche par l’OTAN, avec la complicité de l’UE.

       
    • Oui, eh bien il serait peut-être temps que l’ami Poutine se bouge le c.. pour ses frères serbes. Ca fait 20 ans que ça dure, avec l’état fantoche appelé Kosovo, et la plaisanterie peut toujours continuer à dégénérer !

       
    • Merci BHL.
      Dans le derrière de l’Europe.
      Si ça ce n’est pas de la haine...

       
    • Le propre de l’Albanie et de son histoire malheureusement pour son peuple après les ottomans, et les états unis... Les soumises de l’histoire... Capable d’attendre longtemps le bon moment...
      Autant se mettre du bon côté du manche, n’est-ce pas ?!

      Si, ce que j’écris est vrai, alors certains (au niveau individuel, Albanais ?) se sentiront visés.... Et si ils se sentent visés, c’est qu’ils devraient se poser les "bonnes" questions et commencer à se remettre en cause... Comme on remet en cause, ici-même, nos gouvernements successifs et la fameuz republik...

       
    • En réponse à Fred :
      La Fédération de Russie et Poutine n’ont jamais bougé leur c.. pour la Serbie. Jamais ! Cette" soit disant fraternité orthodoxe" entre ces deux pays c’est du pipeau de première pour naïfs de base.
      La Fédération de Russie ne regarde que ses intérêts et rien d’autre.

       
  • #2216489

    Ce sont toujours les mêmes qui mettent leur souk avec la bénédiction de mafieux plus puissants c’est à dire l’UE et l’OTAN.

    C’est un peu comme si demain, la Seine St Denis était revendiquée par Daech !

    Je me mets donc à la place des Serbes qui doivent l’avoir de travers et surtout avec ces européens qui les ont trahis. Cette UE qui n’a même pas été capable de régler le conflit des Balkans et qui une fois de plus a eu la faiblesse et la lâcheté d’aller chercher les US pour enlever sa m...

    Demandez un peu au colonel Hogard ce qu’il en pense de l’UCK et de la bande à Taçi !....

     

    Répondre à ce message

  • Penche toi ! Baisse toi ! Léche mes pompes ! Excuse toi ! Demande pardon ! Prosterne toi ! Reconnais tes erreurs ! Repens toi ! Souris moi ! Donne des gages ! Promet moi ! Et patati et patata. Le bûcher est préférable. Ça finit plus vite.

     

    Répondre à ce message

  • La gourmandise des albanais les perdra. Cette agressivité est de bon signe . On attend le moment venu de pied ferme. Et la y aura pas de pitié cette fois ci. La politique atlantiste dans la region est claire : emmiettement de l entité serbe qui est partagée entre la Serbie, la Bosnie, le Montenegro , le Kosovo, la Macedoine du nord ! Le temps travaille pour nous et c est pour cela que les atlantistes mettent la pression sur Belgrade pour qu elle reconnaisse le hold up kosovare. Mais on ne cedera jamais. Au bon moment , on sera la ou il faut.

     

    Répondre à ce message

    • #2216909
      Le 12 juin à 07:03 par François Desvignes
      Ex-Yougoslavie : le Kosovo est de plus en plus agressif envers la (...)

      Toute l’Europe vous soutiendra.

      Car tout le martyr de l’Europe centrale est dû à l’alliance du complot judeo prostestant islamique et cette alliance sera réduite en miettes quand Istanbul redeviendra Constantinople, l’Albanie et la Turquie terres chrétiennes.

      Or, toute la libération de l’Empire d’Orient repose uniquement sur le retour de la France à sa Foi jurée.

      Si Paris était resté catholique, jamais l’US n’aurait pu immoler le Kosovo.
      Et hier, la Turquie l’Albanie.

      C’est donc sur Paris et la France qu’il faut concentrer nos regards.

      Au fil des élections, il sera de plus en plus clair que Paris "la sodomite judeo protestante maçonnée islamique qui s’est pacsée avec l’Antéchrist", est le négatif de la France qui revient lentement (et dans les larmes) à sa Foi jurée.

      Quand la tension atteindra son paroxysme, que des deux côtés l’idée même de parlementer aura disparue, "la judeo protestante maçonnée islamique qui s’est pacsée avec l’Antéchrist" fera à la France catholique en armes, une guerre d’extermination sans merci, qui marquera le commencement de notre libération par le sang.

      Vous voulez éviter ce sang, mais Dieu ne le veut pas :

      Car il est la conséquence et le prix de notre apostasie, le salaire des morts d’Irak de Libye et de Syrie que notre négligence a seule causée, puisque c’est par notre désintérêt et notre lâcheté que nos ennemis ont pu y mener leurs campagnes criminelles.

      Dieu est juste ;
      Cracher sur Celui qui a sauvé le Monde a un coût.
      Dieu est bon :
      Le sang de nos martyrs sera la semence de nos chrétiens.

      Nous vaincrons " les judeo protestants maçonnés islamiques" correspondant aux quatre ennemis de la Croix.

      Nous irons bientôt à Constantinople, terre chrétienne, en libérateurs.

       
  • #2216789

    En France il y à plein de mini Kosovo en formation !

     

    Répondre à ce message

  • Qu’en pense BHL ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est bien dans ce but que cet "état "a été créé et non par bonté humaniste .

     

    Répondre à ce message