Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fed : n’enterrez pas tout de suite le QE… ou la dette

Sortez le crêpe. Dégainez le whisky. Faites vos adieux. Et refoulez vos larmes.

Le Dow a dépassé les 17 000 points cette semaine, proche de son sommet historique. Cette hausse des cours devrait calmer quelques nerfs à la prochaine réunion entre la Fed et le FMOC — et permettre aux banquiers centraux de laisser leur programme d’impression monétaire mourir en paix.

Le Financial Times a annoncé la fin avant même qu’elle se produise. Lundi, il titrait : "RIP, QE… la mort discrète d’une politique monétaire américaine radicale".

Mais la Fed doit être prudente. Si elle annonce que l’assouplissement quantitatif est vraiment mort, elle déclenchera probablement des scènes indécentes, avec des gémissements et des pleurs sur les marchés. Les investisseurs ressentiront un profond sentiment de perte.

Le problème avec la mort, c’est qu’elle est permanente. Les morts le restent. Et si les investisseurs pensent que le QE ne se relèvera jamais, ils pourraient perdre espoir. Ou se sentir trahis. Rappelez-vous, la Fed a toujours été le boute-en-train de la fête. C’est le crédit des banques centrales qui a nourri l’expansion boursière des cinq dernières années. Si le QE s’en va fumer les mauves par la racine… il en ira très probablement de même pour le marché haussier. La fête est finie, en d’autres termes. Les prix des actions vont sans doute enfiler leur manteau, mettre leur chapeau et retourner là d’où ils viennent.

Lire l’intégralité de l’article sur la-chronique-agora.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1016453
    le 30/10/2014 par Aiguiseur de guillotines (cherche emplois à plein temps.)
    Fed : n’enterrez pas tout de suite le QE… ou la dette

    C’est avec des article comme ca que je me rend compte que je suis un gros boulet en economie.
    Si quelqu’un pourrait m’expliquer comme si j’avais 5 ans je suis preneur.

     

    • En gros la Réserve fédéral américaine, qui imprime à tour de bras des billets pour les filer comme de l’argent de poche à des gamins, a décidé de plus en imprimer. La Fed crée l’argent qu’elle file aux banques et qui en garde une partie pour eux et file le reste aux grosses multinationales. Les petits patrons ne voient jamais cet argent qui devrait leur revenir pour relancer l’économie et réduire le chômage. J’ai pas lu le reste de l’article mais l’économie américaine ne tient que par l’impression de ces billets si elle arrête beaucoup vont faire la gueule et je leur donne pas longtemps avant que ça pète.


    • Un QE est un assouplissement quantitatif qui veut dire que la Banque centrale rachète des obligations émises par le trésor US afin d’apporter de la liquidité au système bancaire, dans les faits la Fed rachète également des créances hypothécaires.


  • le 20 septembre 1929, la veille du krack, la bourse de New York avait atteint son maximum ...

    http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Krac...


  • #1017050

    En effet, j’ai écouté cette brève (1 min environ) sur europe 1 en revenant de mon boulot mercredi soir.
    Il ne ce sont pas étendu sur le sujet, mais la seule chose à comprendre pour moi c’est que la FED a couper le robinet, et franchement la ça craint pour l’économie mondiale, car celle-ci risque de rencontrer bcp d’instabilité dans les prochaines semaines.
    Aux EU, déjà il y aura une réhausse des taux d’intérêts , et l’économie américaine n’aura en fait plus le choix. Piller une fois de plus pour survivre.
    Donc il faut s’attendre à une guerre trés prochainement (vous me dirais qu’ils ont déjà bien engagé les choses un peu partout...).
    Malheureusement j’ai le sentiment que 2015 sera une année meurtrière ...