Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Féminisation de la société : Alain Soral sur France 2 en 1998

Retour en 1998 avec cet extrait de l’émission Du fer dans les épinards diffusée sur France 2 et présentée par Christophe Dechavanne.

 

 

Alain Soral, plus de 20 ans d’insoumission !
Rendez-vous sur la page de don d’E&R :

Voir aussi, sur E&R :

Alain Soral et les rapports homme-femme,
chez Kontre Kulture :

Vous appréciez Alain Soral ?
Dites-le autour de vous avec la boutique E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

75 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quelle verve et qu’elle approbation du public !

     

    • C’est ça qu’il faut retenir, l’appréciation générale du public qui permet de mesurer la différence entre jugement direct et sans filtre et jugement pollué par toutes sortes d’intermédiaires foireux et malhonnêtes.


    • c’est bien ce qu’ils’ leur fait peur...à plus forte raison aujourd’hui où Alain est au meilleur de lui même. S’il avait accès au merdia, on en entendrai plus beaucoup d’autres, suivez mon regard...


    • #2064740

      Eric : c’est pas le public qui juge à terme, c’est l’histoire...


    • Sachant que l’histoire est globalement tjs écrite par les mêmes, on a une bonne idée d’où ca va...
      AS est condamné aux oubliettes précisément
      Désolé mais je n’aime pas du tout l’idée, je la trouve très pessimiste


    • Je ne comprends pas votre remarque @France occupée, car je parle d’un cas précis où c’est bien le public présent qui juge (et qui peut donner une idée tout de même de la réception des idées exprimées) et n’extrapole en rien sur l’histoire ceci ou cela. Je m’efforce également de ne pas non plus verser dans des considérations dépressives qui ne servent à rien, du moins d’utile. J’en lis déjà assez comme ça ici pour ne pas vouloir en rajouter moi-même. Je me contente d’essayer de convaincre autour de moi, ou du moins d’amener les gens à s’intéresser directement sans passer par l’entremise de qui que ce soit, y compris la mienne.
      Dans le même registre je ne saisis pas du tout le post qui fait suite au votre, et qui me paraît plus que contradictoire, à savoir un constat pessimiste qui se termine par ... une critique du pessimisme !!! Ou alors l’opinion est mal ou insuffisamment explicitée. Ce qui est intéressant selon moi est de voir l’évolution, c’est-à-dire la cohérence dans la durée d’un discours, et en face son traitement médiatique qui est à l’inverse une volte-face complète ou du moins un changement radical. Même s’il devait déjà en hérisser pas mal, les choses se sont tout de même considérablement durcies.


    • Version courte :-) : Je disais juste dans le fond que quand les gens sont mis en situation de juger par eux-mêmes (ce que certes ils devraient aussi s’efforcer de faire même quand on les y invite pas), et bien la diabolisation forcément mensongère des personnes est rendue beaucoup plus difficile, et c’est même parfois comme ici l’inverse qui se produit. C’est tout et ça me parait juste de l’ordre de l’évidence.


  • Un condensé fulgurant d’analyse multi-niveaux qui démonte la sempiternelle réduction au "tout-psychologique" pour remettre les choses dans leur cadre politique et économique. Alain Soral devait se douter à l’époque que son micro ne resterait pas longtemps branché.


  • A la 12ème seconde la jeune femme a un petit air de Marlène Schiappa :)

    Sinon Alain Soral tendait déjà la main aux musulmans il y a 20 ans, c’est à mettre à son crédit. On peut dire que c’est un visionnaire, il avait déjà perçu les manipulations de l’oligarchie. C’est vraiment le patron !

     

    • #2064702

      @Bachar

      La France n’a jamais rejeté les musulmans, ce sont des musulmans qui ont rejeté la France. La France se doit par contre de rejeter l’islam en tant que politique et en tant que religion bien trop visible dans l’espace public.

      Oui Soral domine le sujet, le débat et la salle.


    • #2064748

      La rochejasuelein : "les musulmans" çà veut rien dire, là encore ce n’est pas une catégorie.
      Pourtant Soral le rappelle clairement : le clivage définitif est entre pauvres et riches.
      C’est l’idéologie dominante qui veut nous le faire oublier en détournant notre attention sur le sociétal :
      diviser le peuple en communautés (ethniques, de genre, etc) et se les faire entrechoquer pour qu’on passe notre temps à jacter autour de çà,
      et qu’on perde de vue quel est l’ennemi au sommet de l’État qui s’en fout plein les poches avec le fruit de notre travail (nos impôts, nos emplois, nos entreprises...).

      Pendant ce temps, que le peuple se laisse manipuler (pas tous !) en se perdant en querelles secondaires vaines et montées de toute pièce, la France s’appauvrit !

      Le but de la réconciliation : c’est l’union de la Nation tout entière, face aux voleurs en cravate qui nous dirigent.
      L’intérêt de la France avant tout, c’est le nôtre, qu’on soit bronzé ou pas.

      Pour une plus grande France !


    • #2065123

      @ France occupé

      Je dis exactement la même chose que vous, je donne simplement des précisions sur ce que vous nommé La France. Ce qu’elle est ce qu’elle n’est pas. Les musulmans c’est en réponse « aux musulmans » cités plus haut, mais vous pouvez faire semblant de ne pas comprendre. L’islam politique n’a pas sa place en France, ça c’est le premier point de la réconciliation. Absolument pas négociable. Tous musulmans qui parle de réconciliation doit comprendre précisement se point, sinon ce n’est qu’un maranne.


  • #2064583

    Aujourd’hui cette bourgeoisie de gauche arrogante est plus a l’aise sur "leurs" plateaux de télévision et radios pour se gargariser de sa bien-pensance, sans la présence de Alain Soral et quelque autres, écartés du paf.


  • "Elles mettaient les sardines en boîte" pour un patron qui n’était pas leur mari et parce que leur mari n’avait plus les moyens de nourrir toute la famille !! SATR !!


  • A mon humble avis, Alain Soral est sur liste noir, car autrement, il mettrait tous les radoteurs séniles et les abruties hystériques, des plateaux TV, au chômage.

     

  • Il me semble que nous sommes plutôt dans une masculinisation des femmes et par conséquent un manque de féminité dans la société.

    La plupart des hommes occidentaux sont dans l’obligation d’avoir une attitude yin pour rencontrer des femmes ou rester en couple (ce qui va aussi définir leur posture dans la société) car sinon ça clashe trop avec leur partenaire femme yang (car en refus de sa féminité).

    Les femmes ne veulent pas/plus se "faire baiser" dans le sens se faire avoir, et au final ne sont plus réceptives (par refus de leur fonction yin) à l’autorité bienveillante de l’homme. (encore faut il que cette "hommitude" soit digne et sage)

     

    • #2064762

      Pourtant c’est sa destinée, à la femme... et elle se fait deux fois plus baiser qu’avant... comme libération c’est moyen.
      Si vous voulez des vraies femmes, il faut des vrais hommes, pas des carpettes... Et si certaines semblent s’en contenter, c’est qu’elles sont complètement névrosées pour avouer le contraire.

      Il faut remettre les choses dans l’ordre naturel, pas se soumettre :
      Dieu > l’homme soumis à Dieu > la femme soumise à son homme > l’enfant soumis à sa mère - du moins jusqu’à un certain âge.
      On trouve çà dans le christianisme comme dans l’islam, et de tout temps, partout !

      Vous remarquerez qu’on ne suit pas vraiment cette direction.


    • Elles vont assumer tels des adolescents mâles leur côté yang de la fameuse côte d’Adam sans faire véritablement "faire œuvre mâle" en elle, à savoir laisser consciemment l’Esprit du Logos divin les pénétrer et les consumer les consommer dans une œuvre personnelle éclairée ! Elles rechercheront cependant angoissées, curieuses, le fruit qui se desséchera, se racornira à leur approche, tel le fœtus qu’elles auront porté, se retractant a l’approche du bistouri ! Des petites filles trop sûres d’elles mêmes vindicatives, rebelles comme un certain élu de peuple,, sansp le montrer associées au Mac et à Picsou, leurs patrons pour un ménage à trois ! Christian rentré plus tôt du boulot, fait cuisine et devoirs des mômes pendant que Christine, rentrée du boulot crevée en plus par les trajets à 20h. Il y un intrus dans le couple ! Devinez lequel ?


  • Un des seuls passages télé de Soral que je n’avais pas vus.
    Il a savaté sévère tous ces hypocrites.


  • Putain, il te les a tous couché !
    Coucouche panier les gens !

    Cette fulgurance, cette boxe des mots !
    Ce talent quoi !

    Soral, c’est vraiment l’alliance efficace du fond et de la forme !
    Il y a cette gourmandise des mots et des concepts comme un adolescent de 17 ans mélangée à la maturité analytique d’un adulte de 50 ans.

    De voir cet extrait me fait penser aux imbéciles qui disent que Soral a mené un combat "facho et antisioniste" pour "gagner de l’argent".
    Il aurait suffit que Soral se couche sur ses principes pour être un orateur hors paire au service du mondialisme et il aurait gagné 1000 fois plus d’argent, en ayant 1000 fois moins d’emmerdes.

    Soral n’a pas mené ce combat pour gagner de l’argent, il l’a mené par éthique et par dégoût de voir cette classe politique et médiatique mener son pays qu’il aime à la ruine.

    Déjà excellent à 40 ans, et toujours en pleine forme à presque 60 !

    Et à ceux qui lui reprochent d’avoir un foutu caractère, qu’ils réalisent que sans ce foutu caractère, il n’aurait pas eu la force morale, mentale, psychologique de tenir sur la longue distance.

    Soral n’est pas un homme normal - avec tout ce que cela implique comme qualités et comme défauts - mais il a voué sa vie à mettre en avant les normes qui nous permettent de vivre dans une société en paix.

    Chapeau bas et merci pour tout ce que vous m’avez appris depuis que je vous suis !


  • L’intuition Soral à lui on ne lui fait pas ;)

    Féminisation Abscon AS : https://www.youtube.com/watch?v=OCM...

     

    • #2064823

      Cher Vic,
      Merci pour ce « remarquable » complément.
      Si vous permettez, Russo, qui avait de « mauvaises fréquentations » (Humour) avait eu l’avantage de connaître la « source » du féminisme. C’est plus facile que l’analyse, certes, mais il a eu le front de le dire.
      https://www.youtube.com/watch?v=f1I...
      Soral est « de salut public », sur ce thème, sur d’autres aussi évidemment. Dieu le garde, et vous garde.
      Bien à vous,


  • Quelle clairvoyance ! Raptor n’était même pas encore né !

     

  • Alain Soral est peut-être plus important qu’il ne le croit lui-même. Il appartient à cette catégorie d’hommes qui, sortis de rien, finissent par être suivis par d’autres.

    Merci pour la vidéo, j’ai le souvenir de l’avoir déjà vue, mais je constate maintenant qu’elle dévoile beaucoup sous l’apparence de peu.


  • #2064644

    Toutafé :

    L’homme et la femme, ce n’est pas la lutte des classes, c’est un couple.

    Seuls des invertis ou des impuissants y ont vu un rapport social parce que leur nature dégénérée ne les avait autorisés qu’à y voir cela.

    Par contre, non :

    La politique n’est pas la science du partage des richesses.

    Elle est devenue que cela, mais elle n’est pas cela.

    La Politique a la même fonction dans l’ordre temporel que la Religion dans l’ordre spirituel : conduire l’Homme vers Dieu, assurer son Salut.

    C’est pour cela que toute civilisation est religieuse, et que le trône et l’Autel travaillent toujours de concert.

    C’est pour cela aussi que toute société qui se sécularise, qui nie son lien (religion = relier) avec son Dieu se condamne.

    Abandonnant ainsi ’Esprit qui la vivifie , elle ne sert plus que la matière dont son Esprit de maitre devient esclave jusqu’à l’idolâtrie.

    Elle vénère la matière au lieu et place de la divinité,et la vénère en ses trois dimensions :

    - le métal or
    - la chair
    - la chose

    Correspondant aux trois concupiscences de la dégénérescence :

    - l’avarice
    - la luxure
    - le matérialisme

    Privée de sa transcendance, toute société devient dégénérée : elle n’a plus ni Politique ni Religion car plus de Politique au service de sa Religion et donc plus de Religion au service de son Salut.

    Sa politque se réduit alors à la gestion de ses appétits matériels immédiats et sa religion sécularisée à un code pseudo citoyen.

    De civilisation, cette société devient une barbarie animalière où l’homme de futur dieu est devenue moins qu’une bête.

    Elle est ce que nous sommes devenus :

    - avares obsessionnels jusqu’au meurtre
    - sexué maniaques "polyvalents"
    - goinfres en tout, au delà du diabète et de l’A.V.C.

    Même mon cleps n’en revient pas.

     

    • #2064781

      « Privée de sa transcendance, toute société devient dégénérée »

      Exact, l’ordre naturel s’effondre. Effet domino - mais vous oubliez aussi le capitalisme qui a tiré les peuples vers le bas, c’est un double mouvement.

      La religion, il en faut, mais la nôtre a échoué dans sa mission !

      Quand la scission entre clercs et laïcs devient trop grande et d’un rigorisme exagéré (celui des couvents) d’une part et une frivolité des moeurs de l’autre, la société devient alors compatible avec l’idéologie féministe !

      C’est sur ce substrat mondain (où la femme, l’être du monde, est la mieux placée), que Satan a pu creuser l’écart déjà existant, par la faute d’une religion trop instituée ou trop hiérarchisée...
      Pourtant le Christ s’était adressé à tous... L’Église elle, s’est raffermie, cristallisée, et à fini par rassir, jusqu’à se vider.


  • il y a 20 ans et tout est dit...toujours en avance, peut même trop en avance.
    Dernièrement je visionnais sur LCP un documentaire sur la fabrication du consentement (la manipulation des gens).Et qu’elle ne fut ma surprise quand en début de doc, les auteurs expliquèrent que le tout premier à réfléchir sur le sujet fut Auguste Lebon. Auteur que les éditions KontreKulture proposent... Auteur qui inspira très probablement l’Américain Edward Bernays (neveu de freud), qui est reconnu comme le père de cette "science", que l’on nomme de nos jours les relations publiques...

     

  • toujours terrifiant de voir que des gens ont tout vu et prevu bien a l’avance et que malgre tout, le plan s’est deroule comme prevu.
    Merci a ER et a AS de continuer a faire ce travail de diffusion d’une verite que nos maitres cherchent a dissimuler.
    ER et As ont d’autant plus de merite que souvent quant on observe nos con-temporains,on a souvent plus envie de leur dire "bien fait pour ta gueule,tu l’as bien cherche" plutot que de les aider...Un peu comme Jesus,faut vraiment en vouloir pour se sacrifier pour les autres quand on connait un peu "les autres"...


  • SUPERBE ! Je n’avais jamais vu cette émission (j’avais jeté ma télé en 91 et je n’ai découvert Soral qu’en 2008 sur internet au Québec) mais vraiment ...SUPERBE !


  • C’est Marlène Schiappa qu’on voit au début ?

     

  • Visionnaire et clairvoyant, bravo ! Surtout ne lachez rien !
    Mieux vaut une vérité dure qu’un doux mensonge, et que ceux qui préfère se bercer d’illusion finissent par se réveiller
    Force et courage !


  • On comprend mieux la panique des médias :
    mettez Alain Soral sur un plateau TV,tout le monde applaudit...


  • #2064725

    Le Boss devrait et/ou aurait du faire un best of compilation de toute la vérité qu’il à balancé depuis plus de 20 ans !
    Et refaire un ***rappel*** à chaque année voir chaque 6 mois !


  • ’’Dans le temps il y avait une réciprocité, un couple c’était une petite unité de production, une petite PME dans laquelle la femme avait beaucoup de pouvoir. Et aujourd’hui il y a beaucoup de femmes qui avant servaient la soupe à leurs enfants et qui aujourd’hui servent la soupe au patron qui n’est même pas leur mari’’

    Cette facilité à exprimer une pensée limpide sans un mot de trop est un don divin.
    Dieu vous protège et éclaire votre route, une vérité envoyée dans l’ère du mensonge est un acte de bravoure

     

    • Tout à fait vrai !

      Pourquoi pensons-nous tous que les médias, la presse, les technocrates, la communauté intouchable diabolisent notre Président ? Parce que M.Soral est intelligent, clairvoyant, lucide, virile et courageux. Son érudition, sa franchise, sa véracité et sa bienveillance font peur à toutes ces catégories suscitées.

      Dans cette vidéo, M. Soral défend bec et ongles l’égalité, l’équilibre, le partage juste des rôles dans les foyers, la complémentarité dans les couples, les familles. Or, le projet de la mondialisation, le consumérisme et le capitalisme sont le contraire des valeurs défendus par notre Président.

      Merci pour tout M. Soral. Vous êtes un homme d’une grande bonté même si les fourbes (suscités) veulent nous faire croire le contraire.


  • Si on le courage de dire la vérité on est applaudi même si on est à 180° du discours du Bien. Je me souviens d’un grand débat à la fac catho de Lyon, 300 personnes au moins, thème "l’immigration chance ou fardeau", une brochette de politiques, "chercheurs" en "sciences" humaines, fonctionnaires. Après 2h d’exercices de Bien-pensance (ouverture à l’aôtre, acceuil de la souffrance etc.) je prend la parole, démontre en deux phrases par des faits que c’est le pire fardeau, axe mon argument principal sur le fait de que vivre avec des immigrés doit absolument être voté, qu’il y a un viol de la vie républicaine et démocratique intolérable, explique que ces "convictions" anti-racistes/facsistes/etc. sont relèvent juste du besoin d’opprimer et torturer les autres moralement par le Bien, que techniquement c’est du crétinisme christique et ensuite je me dégomme les intervenants un par un en montrant l’inanité ou l’illégitimité de leur position en m’acharnant bien sur le dernier, une salope de technocrate qui avait compris que l’immigration est une catastrophe mais qui avait tellement peur de perdre son job qu’il concluait qu’il en fallait encore plus ! Alros que tu pouvais pas faire plus antithétique par rapport au discours ambiant, il y a eu une vingtaine de personnes qui ont trouvé le courage de m’applaudir (c’était avant que le discours anti-musulman devienne légal...)

     

    • #2064875

      Bonjour je comprends tout à fait votre point de vue et vous aviez bien fait de leur avoir fait savoir mais je n’ai pas bien compris la fin de votre commentaire ! Pourquoi vous avez dit "c’était avant que le discours anti-musulman devienne légal" ? veuillez m’éclairer SVP.


    • Vous avez raison je me suis mal exprimé. Actuellement il est autorisé ("légal") de critiquer l’immigration via la critique de l’islam : c’est entendable sans se faire détruire socialement immédiatement au titre de l’accusation raciste-fascite-veuxTuerTousLesJuifs. A l’époque ça n’était pas le cas, critiquer l’immigration c’était perçu comme preuve de racisme patente, c’est pourquoi j’ai dit que ceux qui ont applaudis étaient courageux.


  • Merci Président !

    Comme dirait l’autre : "il n’y a que le temps qui donne raison aux choses..."
    Et j’ajouterais : "...Et Soral aussi !!"

    Un autre (très très jeune à l’époque) donne sa version, façon humour : Akim Omiri @ Montreux.

    Appréciez le final sur le racisme... du E&R dans toute sa splendeur !

    Bien à vous.
    A&G


  • Il y a 20 ans, Alain avait déjà cet air, à 2’24’’, du mec qui vient de mettre KO tout le monde. C’est pas le boss pour rien !


  • Excellent, remplacer “féministes” par ceux qui “s’interdisent officiellement toutes discrimations” et ceux qui s’affichent “pour le multiculturalisme” dans leur promotions : c’est toujours un rapport de pouvoir.


  • #2064758

    Bravo Alain, quelle clairvoyance,

    par contre sur ce genre de plateau, très souvent il y a (avait)

    de faux intervenants qu’on pourrait qualifier d’acteur travaillant

    pour le système, des agents propagandistes, des sophistes.

    L’exemple de la dame bretonne à la fin en est la parfaite illustration.

    Elle combat son mari marin pêcheur mais pas son patron.

    Face à Alain, il fallait mettre 7 à à 9 intervenants du système

    pour lui réduire son temps de parole. cqfd


  • Qui aujourd’hui dans les merdias peut dire quelque chose de cohérent, éclairant, juste, etc., en 2.54’ ? Chapeau bas, l’Artiste !


  • à la onzième seconde de la vidéo, j’ai comme l’impression de voir marlène schiappa

     

  • Maintenant c’est Jean-Luc qui se bat pour servir la soupe.


  • La kalash à quenelles était déjà bien huilé à l’époque !


  • Comme tout citoyen,observateur des affaires du pays,je me suis toujours interrogé sur ce scandale vécu au quotidien,celui d’exclure un pan entier de l’intelligence de la France. Évidemment,c’est l’une des tragédies majeures qui s’abat sur les nations depuis la nuit des temps. En France,où le concept de liberté prend un relief particulièrement imposant,cette tragédie a globalement été camouflée,voire étouffée par les forces obscures du Mal.
    Au gré des lectures,je pouvais lire,sur une note d’information sur l’académie française,dite des"sciences morales et politiques",ce qui suit : "Le projet intellectuel des "sciences morales et politiques" est l’héritier direct de celui des Lumières.". C’est
    déjà un élément d’appréciation clé. On peut y voir la direction du"vent"...
    Les réflexions les plus approfondies,les mieux charpentées viennent d’Edmund Burke qui,avec maestria,a fouillé cette incomparable événement du 18 ème siècle ;la révolution française. Ce philosophe,pourtant catalogué conservateur,a pu mettre le doigt sur la problématique majeure de cette révolution : le concept de"La table rase",selon lequel, on recrée une société qui se fonde sur du"neuf",en bannissant tout le passé. Burke propose,à l’opposé,une solution médiane ; celle qui explore les nouvelles pistes de progrès,en veillant à améliorer l’héritage du passé.
    Les"Lumières",hier,blasphémaient,à dessein,tout ce qui n’est pas"rationnel". Aujourd’hui,en l’absence apparente du peuple,l’oligarchie est allée plus loin : terroriser tout ce qui ne s’agenouille pas devant ses"idoles",taillées dans l’étoffe du Mal et de la malédiction de l’orgueil . Et c’est à cette terreur qui prive la nation des vraies lumières de ses enfants prodiges,en érigeant un effrayant écran fait de supercheries,de terreur et d’abjections.
    Le diable ne pourrait jamais aspirer à la Vérité,puisqu’il ne saisit de la vie
    que sa fantomatique existence.


  • Il faut trouver un moyen pour porter la voix de Mr Soral devant encore plus de monde. C’est vrai que e&r est l’un des sites les plus vus mais je souhaite que ça aille encore plus loin.
    Toute cette finesse d’esprit doit pouvoir atteindre une dimension mondiale.
    Si les médias français s’interdisent la présence de Mr Soral, quid des autres médias très en vue comme Aljazeera par exemple ?

     

    • C’est une blague ? Al jazeera le media du qatar qui a servi de relais a “al qaeda” et ou “on envoyait” les cassettes de benladen ?

      C’est un media controlé par un gouvernement qui bien qu’il a recemment tenu tete au GCC sur l’iran et la turquie, reste cantonné au systeme pas a la vérité ou la revolution


  • #2064955

    je suis d’accord avec 70% des idées et des visions d’alain soral, mais je trouve qu’il est dans l’excès : si eric Zemmour l’est dans le domaine de l’immigration(je dis excès et non erreur) car alain soral et eric Zemmour sont proche des réalités via leurs discours,mais mr soral met trop les choses en bloc sur le féminisme(comme Zemmour)
    j’ai 57 ans:un peu plus jeune qu’alain et j’ai eu comme lui,une éducation structuré : mère qui a travaillait mais ensuite au foyer, père qui bossait comme un diable pour subvenir aux besoins de sa famille:le couple classique et de valeurs de droite.
    MOI qui suis un petit frère de ces nanas qui sont descendu dans la rue en 71 et 72 pour faire bouger les choses sur leurs conditions,j’ai toujours été en couple avec des nanas qui faisait la vaisselle (comme moi) qui repassait (comme moi) je vis actuellement avec une femme depuis 18 a,ns : elle est cadre,un peu féministe dans le sens qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds par certains cons d’homme(et il y en a) un peu féministe dans le sens, qu’elle n’a rien a voir avec ces histériques actuel, ces pouffes qui veulent la guèguère avec les hommes et prendre leurs sois disant pouvoir : non, elle est dans l’équilibre.
    mr soral, tout n’est pas si simple concernant les femmes et leurs milieu social : il peut avoir des femmes de milieu modeste qui ne font jamais la vaisselle et qui bouffent tout les jours d ela junkfood (des feignasses) qui ne savent pas cuisiner : et de l’autre coté, des femmes d’un milieu plus bourgeois : voir tres bourgeois qui font la vaisselle et qui cuisine.............................j’en ai connu :
    oui, c’est avant tout une histoire d’éducation, meme si a un moment (l’adolescence.......................et ce jusqu’à 25 ans : elle font leurs rebelle : un jour ou l’autre, leur éducation reviendra restructuré leurs comportement de femme vis a vis dans leurs couples, de leurs famille.
    pour ne pas parler de moi :
    j’ai durant des années été un défoncé dans le milieu rock : vous me verriez aujourd’hui, je suis adorable avec mes enfants, mais je veux qu’ils soient respectueux et bien élevé : ils demandent a 12 et 14 ans de se lever de table : et nous y tenons ma compagne et moi.
    CONCLUSION/
    ce sujet ne peut etre mis dans un sac sans y faire un tri : sauf pour les féministes actuel : la pas de problème ont peut sans hesitation les mettre toutes dans le meme sac de connes.
    Cordialement monsieur soral si vous m’avez lu.

     

    • Donc, David, en fait vous êtes plutôt à 99 % en accord avec Soral. Pas d’inquiétude, il est « normal et sain » qu’on se réserve un petit pourcentage de Quant à soi. Vous seriez à 100 % pour lui, Soral considérerait ça comme un constat d’échec.
      Ceci dit votre retranscrit est intéressant, réel, touchant de plus quand vous parlez des enfants, et pour ça,
      Cordialement,


    • La difference entre soral et vous : 30 lignes de textes pour dire qu’il faut nuancer en racontant sa vie. Soral n’est pas debile merci pour lui il comprend la nuance, il a juste une capacite’ d’abstraction qui vous manque pour categoriser.

      Soral dit de Michea qu’il vise bien mais qu’il tire pas. Vous vous avez du mal a voir la cible. Cordialement.


    • Est ce que "être un peu féministe" c’est " ne pas se laisser marcher sur les pieds par certains cons d’hommes ? Je crois que vous n’avez pas réellement compris ce que disait SORAL sur "le féminisme". ni même compris le féminisme tout court. Sans doute une question de vocabulaire. Je peux vous dire que en tant que femme je ne me laisse jamais marcher sur les pieds ni par un homme ni par une femme , je ne suis pas féministe je suis une femme debout.Important le vocabulaire. Réecoutez attentivement SORAL et vous verrez qu’il ne dit pas que c’est "si simple" bien au contraire...Il faut sans doute de la subtilité pour comprendre la subtilité.Et il ne parle pas d’histoires intimes il parle de catégories.


  • #2064970

    il y a des rats des champs et rats d’egouts, comme il y a des feministres de ville et feministes de campagne


  • #2064979
    le 18/10/2018 par L’or en main franche
    Féminisation de la société : Alain Soral sur France 2 en 1998

    Pour tout bagage on a vingt ans, pour tout bagage on a l’patron.


  • #2065043

    le nombre de choses qu’on pouvait dire il y a 20 ans sans avoir 14 procès au cul.. c’est fou comme les lobbies ont progressé en France.

    Alain déjà pertinent et synthétique !


  • On reconnaît Marlène Schiappa à 0:12


  • la feminisation de la société et la destruction du male dominant correspondent au fait que apres 50 ans d’experiences et d’étude il s’avere qu’il n’est pas possible de dompter les hommes ....
    mais les femmes c’est beaucoup facile.

    par contre pour mettre un homme à genoux la seule chose possible c’est que ce soit fait par une femme.

    voila pourquoi la télé forme des femmes qui sont ingérables souvent célibataire qui et n’arrivent plus a garder un homme. D’ailleurs finalement elle ne s’en servent que pour procréer.

    la famille n’existe donc plus. les femmes dirgent les familles la société, il n y a plus il n y aura plus de révolution..


  • C’est probablement une des interventions télévisuelles d’Alain Soral les plus dialectiquement parfaites.

     

    • Dans le top 10 surement : )

      En fait Soral deteste parler avec des cons et des manipulateurs, mais il ne se rend pas compte que c’est la qu’il produit les meilleurs interventions. Dans la meme veine (de contenu produit en reponse) :
      - l’interview contre-filmee a BFM TV
      - l’emission de radio Al Manar Bruxelles ou il demonte le petit arrogant universitaire
      - l’interview maitre du logos ou il explique la vie a un jeune Leniniste
      - l’interview De la politique par Condemi ou il produit une premiere reponse incroyable !

      Bon visionnage et bonne formation a tous !


  • C’est vrai que quand je regarde la gueule que j’avais en 98 dans la merde noire où je me trouvai, mais avec la niaque, je me dis que c’est la seule recette pour ne pas vieillir.
    Y’a qu’a voir A.S, plus il a des emmerdes et plus il rajeunit ! Et il a pas mes cheveux blancs !
    Mais quand même je m’inquiète, parce qu’il est vraiment seul face à un océan de merde, où nage une multitude de zombies.
    Et puis, quand on voit les ralliements collabos de Chaubrade à Marine Lapeine en passant par Jacques Couenne ou Vindieu Laponce y’a vraiment de quoi non pas se faire du souci, mais être peiné oui !


  • En rapport avec ce sujet, un article édifiant :

    https://www.lepoint.fr/debats/pourq...


  • Ou comment dire l’essentiel en quelques phrases de bon sens...

    Cette intervention confirme qu’ils se connaissaient avec Dechavanne, ce dernier faisant mine de découvrir AS devant Alonso dans Ciel mon mardi quelques temps plus tard...


Commentaires suivants