Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fièvre énergétique en Asie

Ça bouge sur le grand continent, et pas tout à fait dans le sens souhaité par l’empire américain...

 

Alors que le monstrueux Sila Sibirii devrait entrer en fonction le 2 décembre, avec en prime une vidéo conférence en direct entre Poutine et Xi, son petit frère de l’Altaï commence à pousser derrière. Rappelons que cette route occidentale est censée doubler le Sila Sibirii afin d’abreuver le dragon en gaz. Les 2600 kilomètres de tubes en Russie feraient la jonction avec le réseau chinois dans le Xinjiang.

 

 

Ce qui n’est encore qu’un projet a reçu un sérieux coup de « boost » de la part du Kazakhstan, très désireux d’entrer dans la danse. De quoi accélérer la signature d’un autre contrat pharaonique entre les deux poids-lourds eurasiens ? À suivre...

Plus au Sud, Pékin, décidément inarrêtable, a provoqué l’ire impériale en planifiant de développer le corridor économique Nord-Sud qui traverse le Pakistan, partant de la fameuse base stratégique de Gwadar pour arriver à la frontière chinoise.

 

 

Si tonton Sam est tellement nerveux, c’est qu’un vieil ami revient sur le devant de la scène : le gazoduc iranien. Autrefois connu sous le nom d’IPI, ce tube initialement prévu pour relier l’Iran, le Pakistan et l’Inde a été partiellement torpillé par les États-Unis au début de la décennie. L’Inde circonvenue, mais qui émet de temps en temps des bouffées de regret, reste le Pakistan, régulièrement « conseillé » par Washington de se tenir à l’écart du projet.

Si Islamabad seule n’aurait sans doute pas la force de résister aux pressions, l’équation est bouleversée par l’entrée en scène du dragon, qui regarde avec les yeux de Chimène l’or bleu iranien. Ce n’est pas nouveau mais c’est de plus en plus pressant, et les stratèges américains soupçonnent avec rage que le redéveloppement du corridor pakistanais n’est que le faux-nez d’une future liaison gazière entre Téhéran et Pékin.

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2331623
    Le 28 novembre à 19:06 par Bayinnaung
    Fièvre énergétique en Asie

    Oui mais comme diraient les roitelets de la géopolitique 2.0 : Poutine, Xi Jinping, le gouvernement Iranien, le peuple Grec, Evo Morales, etc. ... sont tous soumis au système.
    Toutes ces informations ne sont que des intoxications afin de duper le grand public ... alors que seul 0,00001 % de celui-ci lira ce genre de nouvelle, hélas... donc tout ça pour duper si peu de gens.

    On en viendrait à se demander si toutes ces théories 2.0 ne seraient pas au final de l’intoxication promue par le système faite pour tromper les gens qui se posent des questions ou se ré-informent. C’est impossible !

    C’est le principe de la vérité noyée dans les démi-vérités, chose bien pire que noyée dans le mensonge.
    Quand tu cherches une aiguille en métal dans une botte de foin : tu prends un aspirateur et un aimant et à la fin, tu la trouves, l’aiguille.
    Mais cherche une aiguille en métal dans une botte d’aiguilles en métal cassées.

    Si on ne sépare pas le bon grain de l’ivraie 2.0 : la ré-information pourrait devenir aussi fausse et discréditée que l’information officielle à la longue.
    Chose clairement voulue par le système.

    Non, c’est un des mensonge d’internet qu’il va falloir accepter de plus en plus : même si tout le monde doit pouvoir s’exprimer, tous les avis ne se valent cependant pas.

     

    Répondre à ce message

    • #2331735
      Le 28 novembre à 21:24 par Alex
      Fièvre énergétique en Asie

      Votre commentaire est incompréhensible.
      Vous êtes en train de dire que les analyses sur le web (et donc hors mainstream) sont probablement fausses et ne constituent qu’un 2e niveau de duperie ?
      J’entends souvent ça : Poutine est aussi piloté par la cabale etc etc... Moi j’y crois pas. Parce que les faits sont là. Il n’attaque pas des pays à tout va, il est responsable, il défend ses intérêts certes mais il a l’air d’avoir pas mal de techno militaire et ne l’utilise pas pour foutre le bordel partout.
      Par contre la Chine n’est pas un modèle, elle est flippante par bien des aspects. C’est un peu le modèle fourmillière marche ou crève avec notation de chaque citoyen.

      C’est de la multipolarité qu’il nous faut (nationalismes), avec de la transcendance (religion), et de l’éducation (rigueur et esprit critique) pour éviter de se faire bananer à tous les niveaux par les projets diaboliques (si chaque citoyen arrive à repérer les techniques d’emprise des psychopathes du système pour s’en soustraire, alors on aura une libération totale et le monde changera pour le meilleur).

       
    • #2331738
      Le 28 novembre à 21:27 par Le Malicieux
      Fièvre énergétique en Asie

      Il convient de rester vigilant, c’est vrai.

       
    • #2332057
      Le 29 novembre à 12:56 par Mister X
      Fièvre énergétique en Asie

      Exactement. Ce qui me vient à l’esprit c’est la belle boutade qui dit que les TwinTowers ont été détruites par un rayon laser venu de l’espace et que les avions étaient des hologrammes ; quand tu n’es pas préparé et encore crédule et que tu reçois cette information tu retournes direct sur BFM TV !

       
    • #2332171
      Le 29 novembre à 15:24 par paramesh
      Fièvre énergétique en Asie

      @Alex, ce que tu ne comprends pas c’est que ce flicage est bien accepté car il permet d’avoir une société où il n’y a pas de déliquance car les quelques délinquants sont immédiatement choppés et punis. Il faut vivre en Asie pour comprendre cet état d’esprit (En Inde les flics ramènent très souvent les bijoux aux victimes de vol à l’arrachée, belle efficacité) : une société moralement saine qui protège sa santé.
      Après, le flicage politique c’est autre chose et pour çà les occidentaux ne sont pas à la ramasse. Enfin jusqu’à preuve du contraire le gouvernement chinois s’occupe plutôt bien des besoins de son peuple : éducation, santé, infrastructures. les USA à côté c’est la cour des miracles.

       
  • #2331846
    Le 29 novembre à 00:42 par goy pride
    Fièvre énergétique en Asie

    Et oui pendant que le monde avance en France ce qui occupe les médias c’est le voile, la viande hallal et l’importance d’enseigner aux enfants l’art et la manière d’utiliser un plug anal et qu’être un homme ou une femme dépend entièrement de son désir et n’est pas dicté par la biologie...Si cela continue ainsi je prédis non pas que l’on se fasse bouffer par les Russes et Chinois mais plutôt "administrer" comme le sont les Indiens d’Amérique ou Aborigènes d’Australie dans leurs réserves. En effet il n’y pas d’intérêts stratégiques majeurs pouvant justifier la conquête et colonisation de l’Europe de l’Ouest, puisqu’il n’y a pas ou peu de ressources énergétiques et minérales...Cette absence de ressources naturelles était palliée par le génie européen dans les sciences et technologie, l’ingénierie, l’industrie...or ceci a été saboté et de ce fait il ne reste plus rien ! Pour l’instant l’Europe tient sur ses acquis mais pour encore combien de temps ? A terme si la tendance n’est pas inversée l’Europe ne sera plus qu’une curiosité, un musée à ciel ouvert, une sorte de réserve, de parc de Thoiry pour Caucasiens dégénérés (quand il y aura plus de pognon les allogènes remigreront illico presto vers le pays de cocagne qu’est l’Afrique !)

     

    Répondre à ce message

    • #2332050
      Le 29 novembre à 12:47 par Tortue Géniale Participative
      Fièvre énergétique en Asie

      "quand il y aura plus de pognon les allogènes remigreront illico presto vers le pays de cocagne qu’est l’Afrique !)"

      Absolument pas, la moitié des pays africains connaissent des guerres civiles larvées.
      Aucun Malien, Angolais, Erythréen, Ethiopien, Soudanais, Somalien ne retournera vers le pays de ces ancêtres s’il n’y est pas contraint manu-militari.
      Quand aux maghrébins, la plupart sont nés en France et leurs femmes auront quoiqu’il arrive un indice de fécondité supérieur à 3.
      Conclusion : souriez, vous êtes grand-remplacés et les boomers s’en réjouissent car selon eux, les migrants paieront leurs retraites, même s’il faut transformer la Fronce en excroissance du continent africain pour çà.

       
  • #2331896
    Le 29 novembre à 07:48 par legrandjeu
    Fièvre énergétique en Asie

    Ca gaze cette fois....pour de vrai,nécessité fait loi, il n’y a pas de secrets que des affabulations à l’ouest bouffi de fantaisies....restez simple et entier, c’est divin & comme un, à bon entendeur salut !

     

    Répondre à ce message

  • #2332041
    Le 29 novembre à 12:41 par Tortue Géniale Participative
    Fièvre énergétique en Asie

    Le centre de gravité mondial se déplace à l’Est.
    Si les Européens ne réagissent pas, leur niveau de vie va chuter irrémédiablement tandis que les Russes et les Asiatiques vont voir le leur augmenter de manière drastique. Ce Grand Jeu énergétique est à mettre en parallèle avec le pharaonique projet OBOR (One Belt One Road) aussi appelé "Nouvelles Routes de la Soie" mené de main de maître par les Chinois.
    Les américains feront tout pour attiser le séparatisme islamique Ouïghour dans le Xinjiang pour gêner aux entournures la jonction entre les 2 gazoducs Sila Sibiri et l’Altaï Gas Pipeline à Urumqi. Plusieurs cellules de Daesch ont déjà été démantelées par les autorités chinoises.

     

    Répondre à ce message

    • #2332120
      Le 29 novembre à 13:59 par Le Malicieux
      Fièvre énergétique en Asie

      Bonne observation, les ouïgours devenant les nouveaux tibétains.