Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fin de l’état d’urgence et levée du couvre-feu en Espagne

L’état d’urgence, en vigueur depuis octobre, a été levé à minuit samedi soir. Mais les collectivités garderont la possibilité d’imposer des restrictions, avec l’accord d’un tribunal.

 

 

Comme un vent de liberté. L’Espagne a levé dans la nuit de samedi à dimanche l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis octobre, permettant à ses habitants de sortir de leur région pour changer d’air ou retrouver des proches qu’ils n’avaient pas vus depuis des mois.

(...)

Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent les habitants célébrer dans les rues la fin du couvre-feu, qui démarrait généralement à 22 ou 23 heures. Un reporter de l’agence Reuters a pris de nombreux clichés dans les rues de Barcelone, où des jeunes sont sortis s’enlacer et festoyer.

 

 

À part à Noël où les restrictions avaient été assouplies durant quelques jours pour permettre les réunions familiales, les Espagnols n’ont pas pu quitter leur région depuis le début de l’état d’urgence fin octobre. Dissuadées par l’explosion des cas ayant suivi Noël, les autorités avaient maintenu les bouclages de régions pour la Semaine sainte, fête familiale fondamentale en Espagne. Ces restrictions ont été particulièrement mal vécues par les Espagnols, empêchés d’aller voir leur famille dans une autre région alors que le pays restait ouvert aux touristes étrangers.

La levée de l’état d’urgence à minuit est cependant un véritable casse-tête pour les régions, compétentes en matière de gestion de la crise sanitaire.

(...)

Si elle est synonyme de levée du couvre-feu et d’ouverture des régions, la fin de l’état d’urgence ne signifie toutefois pas la fin des restrictions dans l’un des pays les plus touchés en Europe par la pandémie avec près de 79 000 morts et 3,5 millions de cas. Les 17 communautés autonomes peuvent, par exemple, toujours limiter les horaires ou la capacité d’accueil des bars, des restaurants ou des commerces. Elles peuvent aussi demander le rétablissement d’un couvre-feu ou le bouclage de leur territoire mais ont désormais besoin pour cela de l’aval d’un tribunal… Ce qui est loin d’être automatique.

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2721446

    Ça durera jusqu’en Septembre-Octobre, après : retour au totalitarisme sanitaro-policier avec l’immigro-wokenisme par-dessus pour bien continuer à énerver à humilier les petites gens.

    Bhâ ! Il faut bien payer pour autant d’années de votes stupides.

    Que souffrent les populations européennes pour s’être comportées en veaux pendant aussi longtemps. S’il n’y a qu’avec ça qui puisse commencer à leur ouvrir les yeux, alors ainsi soit-il.

     

    Répondre à ce message

    • #2721469

      Vous avez tout dit !
      Cette histoire ne fait que commencer avec le passeport sanitaire cette fois qui est la vraie finalité du flocage et marquage intensif.

       
    • Les pays européens sont occupés par plusieurs puissances étrangères, via les actionnaires.
      Les populations sont depuis longtemps traitées en serves, parfois en Palestiniens
      Sans le savoir, dans le non-déclaré, comme toutes les guerres récentes.
      Qu’elles souffrent ? Mais ça fait longtemps qu’elles souffrent.
      Quant aux votes idiots, ils sont le fait bien souvent des occupants étrangers et de la triche.
      Donc j’espère, moi, que les gens souffrent moins (France, championne des psychotropes) et que les Français récupèrent leur pays.
      Je crois que les choses s’arrangeront ; le pays est arrêté pour cause d’inventaire. Les prédateurs font leurs comptes, rideaux fermés. Il y a des gens patients que ça énerve au plus haut point.

       
    • #2721553
      Le 9 mai à 20:27 par Jérômeproudhon
      Fin de l’état d’urgence et levée du couvre-feu en Espagne

      Oui, la première vague test c’est passé pas mal pour eux ,nos gentils maîtres qui nous ont donné de la fausse monnaie pour survivre, pas assez pour mettre complètement le plan complet à exécution, mais une bon programme apocalyptique ou seul le contrôle pourra nous en sortir, encore une année a écouter cette ingénierie de mise à l’index de l’humanité, réinitialisation 10 %.

       
    • #2721993

      Votes par correspondance arrêtés en 1975 pour tricheries (donc, Giscard a t-il été élu sans triche en 1974 ?). Depuis, rien n’a dû s’arranger et ce, jusqu’à Macron. Du coup, les votants français sont-ils autant responsables de votes non patriotes que les électeurs américains en 2020 ? Le doute profite à l’accusé dit on souvent......

       
  • #2721468
    Le 9 mai à 17:21 par La fin des temps
    Fin de l’état d’urgence et levée du couvre-feu en Espagne

    Je suis sorti ce week end et suis rentré a01h00 du mat ,je n’ai rencontre aucune patrouille,croisé un grand nombre d’automobilistes ...C’est dans nos tetes que le confinement existe...

     

    Répondre à ce message

    • #2721557

      il existe dans la tête et puis aussi dans les faits, (avec textes et images)
      https://www.ladepeche.fr/2021/05/04...

      une fête désormais affublée de l’adjectif "clandestine" devient un acte quasi terroriste , nous sommes donc revenus aux heures les plus sombres, époque éclairée par ceux qui portaient le bérets aussi élégamment que ceux qui aujourd’hui ne portent qu’un masque
      salutations au"x" fumier"s" de délateur"s"

      pas vu pas pris, pris tabassé ... et pas pour l’assassinat d’un résident d’un ehpad bien fournit en ampoules de rivotril, non, pour une fête privée ( .... mettre fin à une fête dans un appartement ! )
      une question, un silence, un regard, un malentendu, pas assez d’amour dans le regard de l’autre, qu’importe l’outrage formel ou ressentit est la raison de tout ce qui s’en suivit

      Le jeune homme qui a été frappé ressort du commissariat 40h plus tard avec un rappel à la loi .... quitte a devoir choisir autant rencontrer le covid
      j’ai ré écouté ceux qui ont retracé le destin de J Moulin, vous savez il faudra maintenant peu de choses pour que cela soit accepté dans le cadre d’une banalité quotidienne

       
  • #2721486

    Les scientifiques français vont bien nous trouver un variant alpiniste qui traverse les Pyrénées

     

    Répondre à ce message

  • #2721512

    Je comprends pas pourquoi l’Espagne serait subitement dispensée de passer par la broyeuse du great reset. Tous les mois on nous parle d’un pays ici ou là qui se libère. Et puis quand on lit bien on s’aperçoit que c’est soumis à la vaccination et autres contraintes qui perdurent. Arrêtons de nous flageller parce qu’ailleurs ça serait mieux. C’est très loin d’être vrai, c’est toujours très contrasté et je dirais même que ça sent le piège. La grande réinitialisation c’est sur plusieurs années. Relâcher la pression pour la remettre après l’été, ça c’est déjà passé il y a un an. Après si ça dur là bas et bien tant mieux mais sans être pessimiste je vois pas pourquoi.

     

    Répondre à ce message

  • #2721519
    Le 9 mai à 18:49 par Astérix le gaulois
    Fin de l’état d’urgence et levée du couvre-feu en Espagne

    Un peu de distance et de légèreté dans ce contexte viral : Auteur anonyme.
    Infos sur les variants.
    Savez-vous que le variant Travolta donne toujours de la fièvre, mais seulement le samedi soir ?
    Alors que le variant Suisse reste neutre, quel que soit le test PCR, antigénique ou sérologique.
    Pour le Bordelais, pas de souci on a les Médoc.
    Le variant Normand est difficile à prévoir : "p’têt ben qu’oui, p’têtben qu’non".
    Cependant que le variant Belge serait redoutable, ça finit généralement par une mise en bière.
    Ne craignez plus le variant Chinois, il est cantonné.
    Par contre, le variant SNCF arrivera plus tard que prévu.
    Contrairement aux apparences, le variant du Bénin serait dangereux.
    En ce qui concerne le variant Italien, vous en prenez pour Milan.
    De son côté, le variant Ecossais se tient à carreau.
    Apparemment avec le variant Japonais, il y a du sushi à se faire.
    On parle de l’émergence d’un variant Colombien, mais il semblerait que ce soit de la "poudre" aux yeux.
    Vivement l’arrivée du variant Jamaïcain, ça va détendre l’atmosphère mondiale.
    S’agissant du variant Moscovite, c’est un méchant ViRusse qui agit comme une roulette.
    Pour sa part, le variant Corse s’attrape au bouleau et il est transmis par l’écorce.
    Le premier symptôme du variant Breton, c’est quand on commence à entendre le loup, le renard et la belette chanter.
    Après le Nutabreizh, le Breizh Cola, le Covibreizh, v’là le variant Breizhilien.
    le variant espagnol lui commence à danser dans les rues pour chanter liberta !
    le variant gilet jaune lui s’est pris un coup de macronisationisme...

    Le variant Français existe déjà, mais il est en grève, ne consent plus à se laisser mener par le bout du nez !
    Cocorico !
    Vive la liberté, l’unité la liberté et la souveraineté des peuples
    qui est l’antidote face à tout ce désordre du variantisme des classes politico-médiato-pharmatico-mortico déconnecté de la réalité qui veulent imposer le variant de la solution finale : le variant du vaccin messager

     

    Répondre à ce message

  • Ils ont arrêté les pcr, il fait plus chaud, par contre ça vaccine à tour de bras : en automne ça va être une hecatombe.

     

    Répondre à ce message

  • #2721648

    La réalité c’est que l’Espagne est en banqueroute et que le "quoiqu’il en coute" n’est plus possible...

     

    Répondre à ce message

  • #2721730

    Qu’en est-il maintenant chez eux du port du masque muselière ?

     

    Répondre à ce message

  • #2721776

    C’est normal que après la fuite de manuel valls qui a quitté l Espagne l’état d urgence soit aboli en effet le risque d attentat est beaucoup moins grand maintenant
    Quand même merde !

     

    Répondre à ce message

  • #2721937

    Y a qu’à moi que ce genre de scène débecte ?
    Le bal des moutons, méchoui général...
    Mise en scène de la pseudo liberté dans toute sa splendeur, admirrez comme c’est beau !...
    Ça fait un moment que je craignais ce genre d’images, le pire reste à venir, la France sera à nouveau championne dans cette catégorie, soyez en sûr.

    Bref, sans moi.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents