Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Fnac Darty, première grande entreprise sauvée par l’État

Et les TPE/PME, on les enterre ?

Le groupe de distribution français Fnac Darty a annoncé dimanche avoir obtenu un prêt de 500 millions d’euros, dont 70 % garantis par l’État, pour « sécuriser la liquidité du groupe » et « préparer la reprise des activités » affectées par l’épidémie de Covid-19.

 

Ce prêt, « le premier que l’État français octroie à une grande entreprise française », selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire cité dans un communiqué, a été souscrit auprès d’un pool de banques comprenant Arkéa, BNP Paribas, Bred, CIC, Crédit Agricole CIB, La Banque Postale, LCL, Natixis CIB et Société Générale CIB.

Ce prêt « aura une maturité d’un an, avec option d’extension jusqu’à cinq années additionnelles (avril 2026). Ce nouveau financement permet à Fnac Darty de bénéficier du soutien des institutions bancaires françaises de premier plan, dans un contexte de crise sans précédent », a déclaré le groupe.

« Avec plus de 20 milliards d’euros de prêts accordés à 150 000 entreprises, le déploiement du prêt garanti par l’État est aujourd’hui une réalité pour les entreprises françaises, quelle que soit leur taille », a noté Bruno Le Maire dimanche. « Le prêt garanti par l’État est un levier majeur pour les aider à franchir sans heurt cette période économique difficile », a-t-il ajouté.

 

Pas de dividende

En contrepartie, et pour ne pas s’exposer à des pénalités, Fnac Darty dit également dans un communiqué avoir renoncé à son projet de verser un dividende au titre de 2019 – il avait été fixé à 1,50 euro par action – et décidé de ne pas procéder cette année à des programmes de rachats d’actions.

Lire la suite de l’article sur latribune.fr

À lire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne suis pas sûr que l’Etat français ait bien mesuré les conséquences et la casse sociale engendrés par deux mois de confinement. Ou alors c’est encore pire et cette bande de traîtres à la France l’a prévu mais a reçu des injonctions formelles de leurs supérieurs mondialistes.

     

    • #2440346

      En plus d’être un plan d’oxygenation du système bancaire international , c’est aussi une fois de plus la destruction des indépendants.


    • Tu peux cocher la case 2...
      Vive Macaron 1er et vive les cons finis qui l’ont élu/laisser élire !!!
      Qu’ils assument les conséquences de leur crétinerie sans bornes et qu’ils dégustent la bonne merdouiĺle qu’on leur servira bientôt toute chaude !


    • Pour moi qui suis en tpe (eurl dont je suis le gérant tout seul) pour l’instant j’ai de quoi tenir. Je travail par internet (prestation de service à distance). Bien que mon CA est baissé de plus de moitié, la banque populaire à reporté les échéances d’un prêt d’investissement sans broncher (comme quoi ce ne sont pas tous des enfoirés).

      Début mai, j’ai un coup d’URSSAF, mais ca devrait aller pour celui là. Ma TVA est au semestre, prochaine échéance en Juillet, là c’est l’inconnue. Pour le moment je peux, mais ca dépend aussi du CA que je ferai d’ici là.

      Globalement j’ai constaté :
      - En début de confinement c’était le calme plat => inquiétude et incertitude générale.
      - Depuis environ 15 jours des commandes arrivent => les gens sont moins inquiets et résignés face au confinement.
      - L’annonce de la sortie, enfin soi-disant sortie, semble faire hésiter certains qui se disent que ce sera plus simple à partir du 11 mai. Cela a pour effet de freiner les commandes => obligation d’inciter les gens à commander maintenant en faisant des cadeaux => baisse du CA.

      Ce que je crains c’est la sortie. Si ca ne redémarre pas à peu près correctement, l’été sera chaud dans les t-shirt, dans les maillots... Ensuite comment vont réagir les marchés financiers, et les banques si tout le monde se précipite acheter de l’or ?

      Je ne suis pas inquiet pour mes économies, ca fait longtemps qu’elles sont intégralement converties en Napoléon. J’ai toujours été mal à l’aise avec le principe de gagner de l’argent sans travailler, ca a un coté triche. Pour moi le principe c’est d’économiser et de mettre à l’abri ses économies au cas où. Il semblerait que les faits m’aient donné raison.


    • C’est fait exprès : politique de la terre brûlée pour empêcher tout retour en arrière...


    • La pandémie mondiale sert à détruire une partie de l’économie de sorte à se retrouver dans une situation telle qu’au lendemain d’une guerre où il faut tout reconstruire.
      Il ne peut pas y avoir de guerre mondiale puisque tout le système est réseauté, il fallait donc faire autrement.


    • Bonjour,

      @Frédéric (#2440381), c’est quoi des "Napoléon" ? De l’or ?


    • https://www.cpordevises.com/or/prod...

      C’est ça un Napoléon.
      C’est ce que le commun des mortels appelle un Louis d’or.
      Ça fait exactement la taille d’une pièce de 5 centimes d’euro


  • Suppression de la classe moyenne donc...


  • #2440310

    Ils s’engagent à ne pas racheter leurs actions, mais il va falloir suivre un truc.....
    Dans l’hypothèse ou une chaîne comme Cultura en vient à capoter, il faudra vérifier par qui elle sera absorbée et rachetée d’ici quelques mois......

    Ce couillonavirus va parmettre des mises en place de corporation énormes, qui feront la pluie et le beau temps sur les marchés.....

    En fait, dans ce domaine de vente de produits culturels, d’ici peu ça sera en binaire :
    1/ La grosse machine mondiale Amazon
    2/ Un énorme conglomérat avec pour base une Darty/Fnac, qui va aussi bouffer des enseignes sur tous les marchés européens !

    Affaire à suivre !

    Le but du couillonavirus, est là, c’est un but économique....et vous allez voir le nombre de petites librairies qui vont disapraitre, mais seront absorbées après par le gros machin.


  • L’agenda de la plus grande razzia de tous les temps sur les caisses de l’état se déroule sans anicroche, par dessus les têtes d’une population sidérée à coup de meurtres prémédités et d’organisation de pénuries. Voilà l’argent public distribué aux entreprises privées sans distinction de domaine et l’explosion de la dette publique. Ils n’auront bientôt même plus besoin de clients pour exister, comme ils n’ont plus besoin d’électeurs pour prendre le pouvoir. C’est le pillage général de la ressource. Ils va leur falloir encore du temps de confinement et surtout pas de masques pour éviter l’insurrection masquée de leurs victimes, d’où les drones d’espionnage.Et cela va durer tant que les victimes n’auront pas compris ce qui leur arrive vraiment, selon quel plan, quels moyens, quel objectif.


  • Après Auchan et tout ceux dont on n’a pas entendu parler quand ils sont passés à la caisse publique. Il leur suffira ensuite de se mettre en défaut de paiement et de faire jouer la garantie d’état pour toucher le jack pot qui basculera automatiquement sur la feuille d’impôt. Pas mal pour des privés qui ont délocalisées les productions et les fournitures, dévasté le tissus industriel du pays, importés sous la contrainte et à outrance de la ’’main d’œuvre (des chômeurs émigrés). C’est le carton du siècle, le pillage open bar, ce hold up dépasse amplement 2008, tout le monde va se goinfrer sans exception. Le proooojeeet c’était ça et le moyen ; la sidération par meurtres et pénuries prémédités.


  • L’écroulement de 30 à 40% de nos TPE/PME et de nos TPI/PMI aura comme unique effet bénéfique d’emporter de manière involontaire dans sa chute 20 à 25 % des bureaucrates et technocrates parasitaires et surnuméraires qui vivent depuis des années sur le "dos de la bête" en lui suçant le sang !!!
    Car ne vous y trompez-pas nos PME et TPE représentent à elles seules plus de 40% des recettes fiscales anuelles du monstre froid bureaucratique français alias l’état technocratique qui nous dirige et certain(e)s en mai vont commencer à aller au bureau avec des pantalons marrons fonçés !!!
    L’état ne sauvera pas nos petites entreprises,nos artisans et nos commerçants ou alors à la marge car même si le prêt est garanti par l’état beaucoup de banquiers,devenus à force d’être choyés et absous de tous leurs péchés par la ripoublique des frères trois points,capricieux,tricheurs et immoraux,ne prendront pas le risque de jouer le jeu ou alors en demandant des hypotéques conséquentes aux emprunteurs...
    Ils sont faits comme des rats dans l’absolu mais nos dirigeants cherchent comme d’habitude à minimiser la catastrophe qui s’annonce et à gagner du temps car c’est ce qu’ils apprennent à Sciences-Po ou à l’ENA ou dans les boites de com.,ils joueront la carte du déni et du story-telling jusqu’au bout pour abuser et diviser les gens,après ils finiront par piquer un sprint pour s’envoler vers d’autres cieux afin d’échapper à la corde.


  • Bonjour
    Cette entreprise Fnac Darty apartenait a la Famille Pinault et à été vendue à une entreprise allemande dont le PDG s’appelle Bernhard Duttmann.
    Ce n’est donc plus une entreprise Francaise mais européenne.
    Le premiers seront servis !
    La gestion de cette crise sanitaire à Démontré le manque de moyens dont dispose notre système de santé.
    Il aurait donc été plus logique et judicieux d’apporter de l’aide aux , Hôpitaux, Ehpad, Maternité de proximité, etc... comme l’avait évoqué le Député Mr Jean Lassalle. En vain..

     

  • #2440391

    Commentaire d’une Française résidente du Luxembourg :

    Pour votre information, la FNAC avait ouvert en novembre 2019 son premier magasin au Luxembourg, plus précisément dans la capitale luxembourgeoise (dans le centre-ville où les places sont extrêmement chères). Or, ce magasin (comme d’autres) est fermé depuis le confinement (mi-mars 2020). Imaginez un beau décollage qui se termine mal.


  • C’est un secteur vital à sauver le divertissement ?


  • Et si les français achetaient déjà plus sur la Fnac et moins sur Amazon, ca pourrait aussi aider.

     

    • Ah ouais et quand on votait à gauche plutôt qu’à droite, ou l’inverse, ça a beaucoup aidé ?

      Les enseignes low-cost qui se développent en France depuis une trentaine d’années étaient un signe de la baisse du pouvoir d’achat sur fond d’effondrement industriel et économique. Alors, plutôt Aldi, Lidl ou Leader Price ?

      Entre la misère et la pauvreté, choisir la frugalité ? Quel doux euphémisme pour une si belle aporie...


    • Si tu achetais en ligne ou dans la vraie vie, tu saurais que sur le site fnac.com, ils sont quasiment toujours les plus chers.
      Un exemple essayé à l’instant d’un jeu vidéo ultra vendu sorti en mars 2017, Zelda BOTW
      Fnac.com : 58.99€
      Amazon.fr : Rupture
      Cultura.com : 49.99€
      Le Leclerc à coté de chez moi : 51.49€

      Ils ont loupé le virage internet depuis 15 ans, leurs magasins sont vieillots et leur concept éculé.
      Par contre, ils ont du stock. Normal vu qu’ils sont chers et dans l’hyper centre ville là où plus personne ne va sauf à Paris.

      Tout comme Darty, j’avais parié sur leurs morts voici 10 ans.
      Vu les subventions actuelles, je comprends pourquoi ils sont toujours là...


    • Il faut réindustrialiser le pays et obliger les Fnac Darty d’acheter en France en imposant des droits de douanes lourds pour éviter d’importer des produits que nous fabriquerions. C’est la clé du succès.


    • Aux uns et aux autres : une fois délecté de ceux de la résistance, pour ce qui est des bouquins neufs du tout venant ou pour enfants, la Fnac est toujours moins chère de 5% pour commande en ligne et livraison en magasin.
      Pour ce qui est de la reindustrialisation de la France à l’heur de l’an 2020, je vous invite à écouter Jancovici sur le sujet et celui des ratios ayant trait à l’emploi. Alors sauf émergence de nouveaux procédés et de nouvelles inventions sur la base de matières premières françaises ou en ce qui concerne les éléments de sa stratégie (la France), je ne vois pas...


    • La fnac se fournit en Chine. Amazon aussi. Elle est où la différence ? Dans le prix, Amazon est TOUJOURS moins cher et je regarde mon porte monnaie quand les deux marchands sont de la même origine. J’achète français quand c’est fabriqué en France !


    • @awrassi.. votre raisonnement est limité il faut chercher plus loin... il faut aussi privilégier l’entreprise qui propose des conditions de travail moins contraignantes et plus humaines... je crois que la Fnac a une culture d’entreprise plus "française" qu’Amazon..


  • Et après ça certains ici vont dire que notre économie est ULTRA LIBÉRALE ,l’état qui vient sauver les fesses des compagnies privées avec l’argent public, l’état qui renfloue les banques, l’état qui impose un fiscalité délirante, l’état qui résout tout les problèmes par de nouvelles taxes ,qui subventionne la presse ,qui privatise ( eux pardon fait cadeau) des secteurs rentables à des actionnaires étrangers, qui empêche la réussite entrepreneuriale en tuant les pme ,l’éducation nationale qui diabolise la réussite l’argent et incite les français à tomber dans la démagogie économique du genre tel ou tel salaire est indécent sans même se poser la question du marché et de la rentabilité.et pour finir si c’est etat existe c’est bien parce que les français au fond d’eux même en attendent trop de leur papa etat providence, ils sont profondément des socialistes mentaux ( extrême droite comprise....)

     

    • #2440621

      En Occident en général et en France en particulier on est plus dans le capital de connivence que dans l’ultralibéralisme à proprement parlé...
      Quand tu n’est pas du sérail et que tu commences à peser un certains poids soit au bout d’un moment ils te co-optent comme Niels soit ils finissent par te saquer en te faisant passer par la case prison comme Tapie...


    • #2440643

      Bien dit, enfin un qui comprend que ce qu’on a tendance à qualifier de libéralisme à notre époque est en réalité du socialisme !

      C’est le keynesianisme et la théorie monétaire moderne appliqué par les banques centrales qui ont flingué l’économie.

      Le coronavirus virus n’etant que le dernier clou planté dans le cercueil


    • Tout à fait d’accord avec vous. Et même les patron de TPE et PME ne forment pas une alliance forte contre l’état qui distribue aux grands groupes mais sauf à eux. Il faut dire à leur décharge qu’ils sont tout le temps au travail, ce qui leur laisse aucun temps disponible pour se réunir et frapper un grand coup. Ils se font même la guerre entre eux, alors qu’ils ont le même ennemi. Quelque part, quand je vois un entrepreneur qui se suicide parce qu’il n’a pas réussi, je me dis qu’il n’a vraiment rien compris. En se suicidant, il se culpabilise alors qu’il est taxé à 72% de ses bénéfices, contre 40% dans les autres pays européens. Sans même parler des quotas sur certains produits fixé par le parlement Européen avec un prix si faible qu’il place l’entreprise en difficulté financière. Voilà pourquoi nos PME sont nulles à l’export, puisqu’elles n’ont aucune chance de s’aligner face à leurs concurrentes étrangères. Sans compter qu’elles ne produisent plus rien. L’état ne réduira pas leurs taxes, alors que pour arriver au plein emploi dans ce pays, c’est ce qu’il faudrait faire. Mais l’état n’en à rien à faire, il vit des cotisations URSSAF. Quand je pense que l’activité des PME est au point mort en ce moment, on leur dit clairement qu’on leur fait un report de charge. J’ai étudié l’économie dans mon cursus, et le prof disait tout le temps pendant 2 ans, que la PME est le matelas du grand groupe, en refusant de s’étaler sur ce sujet. Ce discours est institutionnel puisqu’il est répété dans les écoles de la république.Ca veut bien dire ce que ça veut dire. Je pourrais en rajouter encore mais l’essentiel y est.


    • Le capitalisme est le système le plus hypocrite qui soit : il "communise" les services qui ne lui rapportent rien (administration, armée, santé, éducation) et il libéralise les secteurs qui lui rapportent (banque, commerce, industrie). Le capitalisme français a introduit l’Etat après la seconde guerre mondiale dans plusieurs de ses entreprises, en constituant également des "régies" (Crédit Lyonnais, Air France, RATP, Aéroports, Renault, EDF, GDF, etc.), mais il s’est retiré de la quasi totalité d’entre elles pour les privatiser, alors qu’elles gagnent de l’argent. Cet argent va maintenant dans les poches des actionnaires, dont les étrangers ! Mais bon, puisque tout cela est fait sous couvert de la "liberté" et des "droits de l’homme", pourquoi arrêter ?!!


  • Deja 1/20 du buget pour une boite qui n’est pas francaise .

     

    • Certes, mais les emplois, eux, le sont.

      Les banques sont déjà au capital de beaucoup d’entreprises, comme actionnaires, elles vont l’être un peu plus au titre de prêteur de deniers, pas exemple pour l’avance de trésorerie. Non seulement elles vont toucher des dividendes, mais aussi des mensualités. C’est le double jackpot !

      Ceci sur la base de l’accumulation de la valeur ajoutée créée par l’exploitation du travail humain salarié et indépendant.

      En 2008, les banques avaient pris possession des biens immobiliers des personnes physiques en faillite.

      En 2020, les banques prennent possession des biens entrepreneuriaux des personnes morales en faillite.

      Le capital fictif cherche à phagocyter le capital réel pour survivre à sa nécrose. Avec la bénédiction de l’État croq-mort.


    • 1/4 des actions appartiennent à des Allemands .


  • J’ai calculé que le versement du dividende représentait 42 millions d’euros : on comprend qu’ils ne le versent pas pour pouvoir palper les 500 millions d’aide de l’Etat . Le quart des actions est détenu par des Allemands, qui sortiront d’ailleurs les grands vainqueurs de cette crise, ce qui n’est pas un mal pour notre France à la dérive : il suffirait que la France ait enfin des dirigeants aussi sérieux que les Allemands pour que nous puissions nous en sortir .


  • Evidemment ! L’objectif comme l’avait dit Soral c’est de détruire la classe moyenne entrepreneuriale reliquat d’hommes relativement libres et économiquement autonomes afin de faire place nette pour les transnationales qui régneront en maître dans un monde orwellien d’esclaves. Le but ultime c’est de créer une société entièrement composé de salariés atomisés, abrutis, dévitalisés. Ce qui se rapprochera le plus de l’entrepreneur traditionnelle cela sera le connard gérant d’un commerce franchisé (gérant de McDo, d’un supermarché...)


  • CE PAYS EST TYRANNISE PAR DES CRIMINELS


  • ’’Édouard Phillipe : la « plus forte récession depuis 1945 » va frapper la France à la suite de l’épidémie’’...
    ...instrumentalisée/militarisée pour servir de prétexte et d’excuse aux conséquences d’une volonté délibérée de nuire au Peuple et à la Nation, de la domination à la manœuvre ; qui déroule son agenda de pillage et de destruction final, avec mise en esclavage de la population active. Le confinement sous contrôle policier, les pénuries organisées, les interdictions de soins précoces ; la sidération par assassinats hospitaliers, servent à paralyser les réactions au coup d’état. Ce pays est entre les griffes d’un vaste réseau organisé de criminels.


  • Meme si chacun s’en serait bien passé, quelques amis profitent des procédés mis en place, dans le même temps que les plus éveillés ont trouvé de nouvelles manières de parfaire, sous la contrainte des aléas : que ce soit les 1500 balles aux TPE et autres auto-entrepreneurs, ceux qui sont en PME, de quelques formes juridiques qu’elles soient jusqu’à la holding ainsi que l’un d’entre eux en ETI.
    Ils auraient tort de se priver dans la mesure où chacun d’entre eux twistait des genoux à chaque rendez-vous strategique avec la banque (j’allais écrire la Bête) : là, plus rien n’est pareil tant c’est institutionnel ; comme si la relation privée de l’esclave avec son maître avait été nationalisée et mise « au grand jour » contractuel et identique pour tous au regard des critères (pour ceux-là). À défaut d’être un bien, c’est un demi mal car il faut souhaiter aux cons_tribuables qu’aucune de ces boîtes ne se cassera la margoulette car, assurément, la Bête, elle, n’y perdrait pas.


  • Dites-moi que fabrique Darty ou la Fnac ? Rien ; c’étaient deux commerçants (du tertiaire, donc) qui ont combiné leur savoir-faire (savoir vendre !) et créé une plateforme commune pour VENDRE et faire un bénéfice, sans rien produire ... Boulanger et CDiscount (groupe Casino) font la même chose. Bouygues, qui a été le leader mondial du bâtiment ne fait plus quasiment que de la téléphonie ... Voilà comment les patrons français aident leur pays : j’achète en Chine et je vous revends en France. Ce sont les petites et moyennes entreprises qu’il faut aider, cher ministre de l’économie. Ce sont elles qui assurent encore l’artisanat et l’industrie d’une France devenue essentiellement consommatrice et tertiaire ! Mais voilà que vous allez aider des entreprises qui ne produisent rien et qui ne vivent que de la marge bénéficiaire qu’elles font. Sans employer beaucoup de monde !!!!


  • Suite à son mariage, le fils de sarkozy ne fait-il pas un peu parti de la famille Darty ?
    Ca arrange bien les choses. Les petites entreprises qui ont déjà mis la clef sous la porte suite au couillonavirus ont moins de chance.


  • #2441169

    Ça m’a rappelé qu’un fils Sarközy s’est marié avec une héritière Darty.

    Il devrait aller loin ce petit comme le disait Siné. Le dessinateur s’était ensuite fait excommunier pour crime de lèse-lumière.


  • pas besoin de mettre 500 millions je vous le rachete pour un euro


Commentaires suivants