Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Francis Cousin – Actualités de juin 2019 : les luttes de classe en France après les européennes

 

Ne manquez pas Francis Cousin en conférence à Lille :

Francis Cousin, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Peu importe d’où l’on vienne, avec Cousin, on est sûr d’aller dans un vrai quelque part qui ne recompose pas simplement les mensonges du monothéisme de la marchandise... Par delà toutes les sauces réformistes de l’argent et de la domestication politique réaménagés, on entre-voit la radicalité communarde d’un vrai monde humain où le prolétariat s’auto-émancipe en la vraie radicalité du Christ contre tous les temples mercantiles...
    Le mouvement des Gilets Jaunes était un combat, continuons ce début...Vive la Commune de la véritable COMMUNION !

     

    • Oui c’est à peu près ça, Cousin est un exalté du style. Enfin s’il on peut dire. Il devrait rentrer dans les ordres ça lui ferai le plus grand bien, mais il nous manquerait.


    • Dans la Tradition (lire Frithjof Schuon "Résumé de métaphysique intégrale" 9 euros), le Vrai (le Ciel) est aussi le Réel (le ré-el - une re-présentation du Ciel), les deux vont de pair dans une dialectique du mouvement, et le mouvement c’est la vie.

      Il faut d’abord être fidèle au Ciel pour s’incarner dans le Réel, car le Réel n’est qu’un miroir du Ciel.

      Les marxistes évaluent le Vrai en regard de l’Être - de l’étant - mais cet état d’esprit ne peut venir que du partage, car Dieu EST le lien, qui englobe toute la Création.

      C’est simplement que ce lien, dialectiquement, doit revenir à Dieu : conquérir le monde (la nature) pour se tourner vers Lui. C’était là la mission du Christ.

      "Ferme sur les valeurs" comme disait Soral.

      In fine, il n’y a pas de réconciliation possible avec ce monde judéo-protestant, fruit d’hommes orgueilleux et peu scrupuleux, c’est ce que je voulais dire.

      La radicalité de l’Être nous impose d’être vivants, or tout nous conduit à toujours plus de censure, d’auto-censure, de fatalisme, de résignation...

      Relevons la tête !


  • Grâce à Francis COUSIN, j’ai enfin compris que si l’on ne détruit pas l’argent, c’est lui qui vous tue... Tous les proudhonismes souverainistes sont des impostures qui valident à l’envers le cosmopolitisme du mondialisme de l’oppression... Vive donc la lutte des classes de tous les prolétaires du monde contre le gouvernement du spectacle mondial... Pour un monde sans argent ni Etat où la qualité de l’être aura enfin éradiqué la quantité de l’avoir...


  • Une grande explosion, sans nul doute, se prépare...
    Avec humilité et toujours en recherche, je pense en tant qu’homme de base qui cherche, lit, creuse et rencontre...il faut retrouver le vrai Marx contre toutes les falsifications du gauchisme de la marchandise... Cousin fait du bien, il émancipe et permet l’auto-dépassement contre tous les gangs de l’esclavage maintenu, repeint et re-décoré... je viens de terminer Misère de la philosophie... A méditer, tout y est pour ce XXI° siècle qui mène à la Grande Insurrection de l’Être...


  • Excellent Francis Cousin,particulièrement clairvoyant, merci beaucoup !

     

    • Particulièrement clairvoyant et excellent parce que modeste et toujours rappelant qu’il est simplement un jalon de conscience anti-cheffiste et anti-chapelle dans la tradition primordiale de la lutte de classe radicale contre l’argent et tous les Êtats

      ...Marx, Luxemburg, Simone Weil, Orwell, Cousin...Bref, la vie qui veut vivre... Merci !


  • Crise du capital, lutte des classes et conscience radicale...
    Tout est là finalement cadré pour saisir le temps réel qui ad-vient...
    La dictature de la démocratie de la valeur d’échange est en train de périr...
    Appréhender ce qu’indique le mouvement des Gilets Jaunes contre tous les réformismes de droite, de gauche et du centre... cette vidéo est décisive et je serai à Lille...


  • Au bout du grand effondrement de toutes les pestilences du capitalisme mondialiste en crise totale, il n’ y aura plus rien d’autre que la vibration humaine authentique pour construire un monde humain débarrassé de l’économie politique de la soumission infinie....

     

  • dépassons la marchandise monothéiste du freudomarxisme et par la même le franciscousinisme :" le freudomarxisme EST l’opium des peuples".

     

    • Toujours CREUSER pour DIRE UN PARLER PROFOND !

      Contre Freud et toutes les falsifications marxistes, la lutte des classes radicale à l’encontre detous les gangs capitalistes est le seul lieu historique qui puisse dépasser la marchandise monothéiste...

      « Ce qu’il y a de certain, c’est que moi je ne suis pas marxiste »
      Karl MARX
      Rapporté par Friedrich Engels, Lettre à E. Bernstein, 2 novembre 1882


  • Sur l’incendie terroriste étatique de Notre-Dame de Paris... Génial !
    En effet, le livre I du Capital et les Commentaires de Debord tels que mis en perspective par Francis COUSIN au regard de la lutte des classes des Gilets Jaunes permettent de saisir parfaitement le lien radical et objectif entre la crise de la marchandise, l’incendie social et l’incendie de la Cathédrale... Merci infiniment !


  • Pourquoi de tels raccourcis sur l’islam, l’Orient, etc., quand vous dites tant de belles et vraies choses ?
    La soumission à Dieu - que vous identifiez à l’islam et ridiculisez - n’est pas la soumission à l’argent ou à l’ordre social illégitime.
    Et inversement, l’insurrection - que vous valorisez tant et associez au Christ - pourrait être, avec cette même mauvaise foi, analysée comme le geste luciférien par excellence.

    L’insurrection christique est la même chose que la soumission musulmane à Dieu.

    Mais tout peut être renversé, c’est certain : on peut être en insurrection contre l’Église et servir le Capital et Satan, les Femen le font très bien par exemple. Et la soumission, si elle est au Prince de ce Monde, oui c’est sûr c’est de la merde.

     

    • L’Islam est une religion appropriée aux Orientaux, plus spécialement aux Arabes, c’est-à-dire, d’une part à des citadins pratiquant le commerce et l’industrie, d’autre part à des Bedouins nomades. Là réside le germe d’une collision périodique. Les citadins, devenus oppulents et luxueux, se relâchent dans l’observance de la " Loi " . Les Bedouins pauvres, et, à cause de leur pauvreté, de moeurs sévères, regardent avec envie et convoitise ces richesses et ces jouissances. Ils s’unissent sous un prophète, un Madhi, pour châtier les infidèles, pour rétablir la loi cérémoniale et la vraie croyance, et pour s’approprier, comme récompense, les trésors des infidèles. Au bout de cent ans, naturellement, ils se trouvent exactement au même point que ceux-ci ; une nouvelle purification est nécessaire ; un nouveau Madhi surgit ; le jeu recommence. Cela s’est passé de la sorte depuis les guerres de conquête des Almoravides et des Almohades africains en Espagne jusqu’au dernier Madhi de Khartoum qui bravait les Anglais si victorieusement. Il en fut ainsi, ou à peu près, des bouleversements en Perse et en d’autres contrées mahométanes. Ce sont tous des mouvements, nés de causes économiques, bien que portant un déguisement religieux. Mais, alors même qu’ils réussissent, ils laissent intacts les conditions économiques. Rien, n’est changé, la collision devient périodique. Par contre, dans les insurrections populaires de l’occident chrétien, le déguisement religieux ne sert que de drapeau et de masque à des attaques contre un ordre économique devenu caduc ; finalement cet ordre est renversé ; un nouveau s’élève, il y a DEVENIR, le monde AVANCE...

      Contributions à l’Histoire du Christianisme primitif
      Friedrich Engels (1894)


    • Le Coran n’est qu’une Thora de la valeur d’échange simplifiée...
      Lisez Édouard-Marie Gallez...
      Alors que Musulmans et juifs n’ont jamais proposé que des modes différents de la communauté de l’argent, seul le Christ radical a posé les bases de l’abolition de tous les temples de la marchandise pour faire émerger la communauté de l’Être en allant bien au-delà de l’Eglise officielle et de ses administrations défigurantes...


    • F.C dit ce qu’il dit, sans vouloir offenser les musulmans. Lisez aussi le dernier ouvrage de Imram Hossein, qui écrit que Mohammed a demandé l’autorisation aux rabbins de créer son propre mouvement religieux, l’Islam. Ce que les rabbins ont accepté, sous certaines conditions.
      Cordialement


    • @ Fanfan1926
      F.C. dit ce qu’il veut, je ne lui prête pas d’intention mauvaise à l’égard des musulmans (que je ne suis pas, au passage). Je me demande le sens de tels raccourcis historiques et philosophiques ; dans une perspective de lutte contre le capitalisme, fustiger l’allié n’est peut être pas le plus intelligent. Mais F.C. est coutumier du fait puisqu’à l’entendre les proudhonniens sont tout aussi dangereux que le MEDEF et Bildergerg et analogiquement, l’islam est un Thora des pauvres. Oui, on le voit bien en Palestine, en Iran... Ce sont les plus grands alliés d’Israël, sans aucun doute.

      @ Bob
      Les travaux de Gallez sont passionnants, Youssef Hindi avait dit un jour qu’il s’y attarderait, ça sera intéressant. Mais « seul le Christ » si vous voulez, si F.C. veut, si Engels veut...
      Les bédouins du Sahara sont un peuple de l’Être par excellence, ils n’ont pas besoin de cette « insurrection radicale » que l’Occident découvre dialectiquement en recourant à un sauveur-rédempteur. Engels généralise et simplifie, c’est triste et un peu ridicule.

      @ Charline
      C’est en effet de ce texte que commence le débat. Écrire « Rien » en gras n’est pas un argument. Ce que dit Engels ici est intéressant, vrai dans une certaine mesure, mais largement caricatural et faux dans une grande mesure. La question c’est : pourquoi tient-il ainsi tant à associer juif et musulmans en opposition avec le christianisme ? Et pourquoi F.C. le suit quand il sait combien les pays arabes et musulmans constituent un des seuls derniers remparts, avec le christianisme, contre le capital ? Son passage sur la comparaison entre les églises mixtes et les mosquées non-mixtes tourne un peu en ridicule ses propos pourtant enthousiasmants.

      Merci à vous trois pour cette discussion. Je ne cherche pas à défendre l’islam ou l’Afrique, mais la vérité. Il me semble que l’argument d’Engels est très sommaire.
      La radicalité du Christ existait même avant le Christ, elle existe sur d’autres territoires que ceux de l’Occident. En Occident, elle prend une forme insurrectionnelle (Jésus chasse les marchands du temple) parce que c’est l’Occident qui succombe à la société de l’Avoir, bien plus vite que ces autres sociétés de l’Être que sont les Bédouins et autres peuples traditionnels.
      Cela n’enlève rien à la singularité du Christ si vous y tenez.


    • @Bob
      Vous êtes aveuglés par ce message du Christ dans le temple, c’est une métaphore, le Christ ne voulait plus voir des hommes de la religion s’investir comme des hommes d’affaires au sein du temple. L’islam est anti usurier, et vous n’êtes pas sans savoir la domination par la radicale dette envers les nations afin de les soumettre, et donc aliéner les peuple. L’islam est une religion qui dénonce à longueur de sourate l’oppression, je ne vois pas ou les orientaux n’ont pas dénoncé dans les textes l’injustice. D’ailleurs, des siècles durant le clergé n’était que postiche ou faire valoir des princes partant en guerre éternellement. La prise de conscience du clergé en faveur du prolo est à mettre en parallèle avec l’avènement du monde industriel. A peu de chose près les lumières ont commencé à dézinguer le catholicisme, évidement le pouvoir de l’église s’est amenuisé, alors le parti à prendre pour le clerc était celui du prolo par lequel il a retrouvé sa raison première. L’orient n’a pas eu cette histoire, la colonisation occidentale, la post industrialisation, la domination par des familles etc...ont faussé le message du coran, ce n’est pas ce livre qui ne porte pas une radicalité de la bienveillance, ce sont les tenants par la force et leur maintien au pouvoir par des occidentaux catho ou pas. Un exemple Khadafi a essayé de se soustraire des dominants en mettant en place une redistribution par des investissements, une mise en place d’une monnaie équitable à l’Afrique et autres modes de progrès du partage des richesses avec son peuple, on en connait tous le résultat . Autrement j’aime bien M. Cousin.


    • à FaridDominique,

      En quoi l’islam est un rempart contre le capital ? En quoi le monde musulman est-il un allié ? Car dans les faits c’est exactement le contraire. Le fait qu’un pays, sur le théâtre géopolitique soit un ennemi de l’axe américano-israélien n’en fait pas un ennemi du capital. C’est un camp du capital contre un autre camp du capital. Les bédouins du Sahara sont un peuple de l’avoir par excellence puisque c’est grâce à eux que s’est faite la traite islamique transsaharienne pendant des siècles... ils sont totalement assujettis au commerce pour pouvoir survivre, c’est donc un peuple de l’échange par excellence.

      Si "la tradition" est aujourd’hui un frein pour la marchandise, hier la marchandise a utiliser "la tradition" pour se développer. C’est là qu’il est important de comprendre que la marchandise a plusieurs temporalités et de bien comprendre comment s’articule le déterminisme historique.

      En fait il ne faut pas comprendre le capital comme un simple tas d’argent, ou un désir d’accumulation, c’est bien plus subtil que ça. C’est un rapport social qui est déterminé par la façon dont nous produisons notre existence en tant qu’humanité. C’est le fait de produire pour l’échange et non pour la satisfaction collective de nos besoins qui est déterminant. Là vous êtes à la racine et il faut tout analyser à la lumière de ce fait, car le cœur de l’aliénation se situe dans la production. On ne produit plus pour pouvoir, en tant que groupe, reproduire la reproduction de nos existences, mais pour échanger. De ce simple fait, la longue dérive de l’être humain hors de lui-même est amorcée puisqu’il ne produit plus simplement pour être, mais par le truchement d’un fétiche complètement illusoire qui l’oblige à faire commerce. Tous les délires de la société contemporaine viennent de là. C’est totalement stupide, mais bienvenue dans le monde irréel devenu réel.


  • Toujours aussi lumineux. La "technique" n’a pas changé d’un iota depuis des millénaires..
    Lire cet extrait concernant les "prêteurs à intérêt" en Mésopotamie.. (déjà..)



    Premièrement, les prêteurs et les propriétaires font venir des travailleurs étrangers bon marché sous la protection de leur statut social élevé et de la propriété de leurs terres.Le peuple ubaidien a accepté l’ancienne escroquerie selon laquelle les awilum peuvent « faire ce qu’ils veulent avec leurs propres biens ».
    Cette attitude a également été acceptée par les propriétaires fonciers dont la propriété jouxte les locataires étrangers, car ils ne voient aucun danger à nier ce qu’ils considèrent être leurs propres droits en tant que propriétaires. Cette attitude a également été acceptée par les travailleurs itinérants itinérants et les esclaves endettés parce qu’ils n’avaient pas le choix. Ils étaient des « sans-voix » sans voix et impuissants. Ainsi, sous le couvert de la propriété foncière, les awilum ont amené les travailleurs étrangers dans le pays pour qu’ils travaillent à moindre coût et augmentent leurs bénéfices, tout en les obligeant à se taire sous la menace de chômage et famine.

    Deuxièmement, lorsque les étrangers vivent en tant que minorités parmi toutes les populations où ils sont plus nombreux, ils adoptent généralement une attitude très amicale, gaie et serviable à l’égard de la population majoritaire dans le but d’être acceptée et de s’intégrer à la société. En poursuivant leur amitié, ils ont tendance à désarmer la foule de méfiance et de ressentiment de leur présence non demandée. Grâce à la convivialité persistante, le danger qu’ils posent est oublié.

    Et troisièmement, une fois que la population étrangère a atteint un chiffre proche de celui de la quasi-égale ou supérieure, elle abandonne son attitude jadis gaie et amicale et commence à affirmer un caractère plus agressif et plus acquis en s’efforçant de s’emparer de la terre et propriétés qui sont possédées ou louées par la population d’origine. C’est la subversion et la privation du droit de vote d’en bas. C’est quelque chose que les prêteurs sournois ont reconnu très tôt dans leur succès en tant que parasites. Et il s’agit d’un schéma en trois étapes que vous verrez se répéter au cours des 7 000 prochaines années jusqu’à nos jours.

    How the Jews Betrayed Mankind, Volume 1, p. 22 - Gregory Delaney


     

  • Le mal reviendra toujours car il s’infiltre partout ou il y a une faille. Si l’on revient a la société d’avant la contraception l’IVG et l’homosexualité méprisé, on en sera encore au femmes enceinte tout les ans, la non acceptation des hommes de tout ces enfants car certains hommes ne veulent pas d’enfants...et le lynchage des homos. Je suis contre les élites au pouvoir mais il faudrait un peu rassurés les femmes et les homos et certains hommes si l’on veut rassembler les gens pour la lutte des classes. Car ils font aussi partit de la société.

     

  • Quelqu’un compte le nombre de fois où le mot "radical / radicaux / radicalité" apparait lorsque Francis Cousin fait un discours ?

     

  • ca fait du bien d’entendre des paroles sensées
    dans un monde devenu fou...


  • Avec exagération les déchets du nucléaire en France représentent l’équivalent de contenus de piscines olympiques, il y a quelques années en arrière on me disait une dizaine. Depuis les journalistes travaillant pour le système en donnent un chiffre complétement erroné et non vérifiable. Les nouvelles générations de réacteurs et le traitement des déchets sont en voie de développement. Quoiqu’il en soit Les chemtrails au quotidien sont bien plus dangereuses que cette chose qu’est le nucléaire au regard de ce qu’est devenu la zone "Tchernobyl".
    Francis Cousin fait bien de relever le fait des batteries de tous les moyens de locomotions par l’électrique. Trottinettes, vélos, voitures. Paris est une poubelle des moyens de transports de bobos.


  • Cousin c’est un régal ! c’est de la liqueur Marxienne !
    Ce qu’il dit sur les classes moyennes à 1’10 est du pur "super-réalisme"... comme tous ces bobos qui s’installent à la campagne et qui y importent leur aliénation urbaine (maison cube, toit plat, grillage, murs et panneaux métalliques partout, pas un brin d’herbe grâce à au Rundup, piscine et carpark, barbecue à 900€ et écran plat dans toutes les pièces)... et ces aliénés font chier tout le voisinage dés qu’une cloche, un tracteur, un chien ou un coq leur rappelle qu’ils sont des aberrations environnementales !

     

    • Cousin m’a réconcilié avec moi-même dans la compréhension profonde de l’histoire de l’essentiel... Au début pour moi, c’était très compliqué puis peu à peu, la rationalité, le désir, la conscience et le devenir ont fait synthèse vivante et j’ai pu saisir - avec effort, lecture et modestie - pourquoi le mondialisme de l’exploitation est en train de s’effondrer et pourquoi il n’ y a pas d’autre issue que la liquidation de l’argent et de l’Etat.
      Cette vidéo sur les luttes de classe est décisive pour ceux qui veulent sortir de l’esclavage externe et interne et elle ne pourra bien sûr qu’agacer les divers rénovateurs de la servitude...


  • Si j’ai bien compris : de l’ultra-droite du Capital la plus identitaire, souverainiste et bla bla bla - à l’ultra-gauche de la marchandise la plus cosmopolite, immigrationniste bobo et bla bla bla... la politique et l’économie, c’est toujours l’exploitation et l’aliénation de l’homme par la valeur d’échange... Et finalement, c’est assurément VRAI... Ainsi, ce qui sortira du mouvement des Gilets Jaunes se résume à : se coucher dans tous les marécages possibles du mensonge de l’argent OU se lever pour la lutte de classe maximaliste pour une existence anti-mercantile et anti-étatique....Je viendrai à Lille...Je veux vivre avant de mourir...
    Fraternité communarde à tous...

     

  • Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers : critique de la dictature démocratique du spectacle de la marchandise terminale...

    Tout ici est clairement signifié...

    Ce livre rare de Francis COUSIN qui fait jonction d’amour, de savoir et de critique entre Jésus et Marx contre tous les messianismes pathologiques de la marchandise, nous ouvre le chemin de l’auto-émancipation vraie... Il nous appelle au sens, à la signification et à la destination vers un univers sans argent ni Êtat, là où les humains redeviennent authentiquement humains par-delà le cosmopolitisme du monnayable totalitaire obligatoire.......
    La crise des Gilets Jaunes est le début d’une grande insurrection qui se prépare...
    Ecoutez Francis Cousin...
    A la suite de Marx et de toutes les luttes radicales contre l’imposture gauchiste du marché, les Gilets Jaunes vont revenir autrement, plus forts plus loin et ailleurs, plus communiers en l’insurrection de vie contre la mort étatique et mercantile...

    Amen et vive la Commune !


  • Vouloir résoudre un problème en examinant ses effets (gestion du capitalisme) sans en voir la cause qui est la pathologie d’abstraction égotique de l’humain "moderne" qui pense égotique-ment le commerce (donc le capitalisme) c’est comme vouloir guérir un aveugle en lui mettant des lunettes !...

    De l’origine du capitalisme : Le système capitaliste à pour cause la pathologie d’abstraction égotique (1) qui par le calcul mental fait penser à l’humain "moderne" le commerce et son corollaire l’argent en faisant taire son sixième sens spirituel l’intelligence du cœur (gratuité-compassion) qui produit émotions et sentiments qui sont ses guides naturels concrets ; dans les tributs naturelles les humains sans pathologie égotique ne commerce pas, le partage et le don y sont spontanément naturels !

    L’humain "moderne" qui travaille est dénaturé, robotisé, coupé de ses sens concrets qui le font agir naturellement par envie, il suit par devoir égotique pour gagner de l’argent un scénario mental abstrait qui en fait un comédien inconscient de son état dans la société du spectacle !

    Selon l’Evangile, les Pharisiens auraient "innocemment" demandé à Jésus s’ils devaient obligatoirement payer l’impôt à l’empereur. Jésus leur demanda de lui montrer un denier. Celui-ci ayant été fait graver par César, le Christ déclara : « Rendez donc à César ce qui appartient à César (l’argent) et à Dieu ce qui appartient à Dieu ( la gratuité ), car nul ne peut servir deux maîtres aux valeurs opposées ».

    Trouver sa place dans un monde "moderne" malade de l’abstraction c’est être contaminé par la pathologie d’abstraction égotique car l’humain est fait pour vivre concrètement par ses sens (cœur) et non avec sa tête (ego) qui le robotise !

    Lire "Vendredi où les limbes du pacifique" pour ceux qui veulent comprendre en profondeur https://www.etudes-litteraires.com/...

     

    • Le monde "moderne" malade de l’abstraction ne s’est pas fait tout seul un beau matin... il découle du travail abstrait de l’équivalent-général qui résulte historiquement de la révolution néolithique de la valeur d’échange...
      "Ma conscience c’est mon rapport avec ce qui m’entoure...
      ...La conscience est donc d’emblée un produit social et le demeure aussi longtemps qu’il existe des hommes."
      L’idéologie allemande
      K. Marx - F. Engels, 1845


    • @Jacques . La conscience est la preuve manifeste de la présence de l’âme de la même manière que la lumière est celle de la présence du soleil .
      Une conscience revenue a la vraie nature de soi , de l’âme donc , ne se perd plus dans les éléments du champ d’action externe , elle se libère des chaines de la matière avec l’aide de Dieu , et trouve sa joie dans le gout sublime de sa relation éternelle d’amour pour celui qui est l’objet ultime de son adoration .
      La conscience n’a rien a voir avec la matière mais ce qui néanmoins l’empêtre dans ce monde temporaire , s’appelle l’illusion , qui est de se prendre pour le jouisseur et de tenter a travers les sens grossiers et le mental d’obtenir satisfaction . Ceci amène l’être vivant a connaître joies et peines par succession de causes et d’effets, et de fait , chaque acte , parole , et pensée entraine des conséquences qui se perpétuent bien au delà de la mort .
      C’est l’ignorance et l’oublie de Dieu qui est la cause de la condition misérable de l’être vivant dans l’univers matériel ou il est condamné a revêtir un corps de chair éphémère,destiné a la mort . Mais qu’il recouvre sa conscience réelle et éternelle dans l’amour et la devotion pour son Seigneur et le voila libéré même encore présent dans un corps grossier .


    • C’est bien d’aimer Dieu mais Dieu demande d’abord d’aimer son prochain en gratuité anti capitaliste comme Jésus nous y invite :

      Selon l’évangile, les Pharisiens auraient "innocemment" demandé à Jésus s’ils devaient obligatoirement payer l’impôt à l’empereur. Jésus leur demanda de lui montrer un denier. Celui-ci ayant été fait graver à l’effigie de César, le Christ déclara : « Rendez donc à César ce qui appartient à César (l’argent) et à Dieu ce qui appartient à Dieu ( la gratuité ), car nul ne peut servir deux maîtres aux valeurs opposées ».

      Tant que l’humain "moderne" vivra en commerçant avec l’argent qui anesthésie les consciences (tout travailleur est payé pour obéir au cahier des charges) il n’y aura pas de justice !

      Quand l’argent parle la vérité se tait ! ...


    • @Bardamu C. L. N.
      Vous faites allusion à deux versets qui ne se suivent pas.
      Marc 12:13 (Rendez donc à César ce qui appartient à César...)
      Matthieu 6:24 (Nul ne peut servir deux maîtres aux valeurs opposées).

      Dans le premier cas il s’agit de distinguer l’ordre temporel et l’ordre spirituel.
      Dans le second cas c’est Mammon contre Dieu.


    • @ Jacques
      La conscience peut exister sans objet.


  • @ Jacques : "Le monde "moderne" malade de l’abstraction ne s’est pas fait tout seul un beau matin..." dites vous ; bien sur que non il résulte de la pathologie d’abstraction égotique qui doucement mais surement contamine tous les humains "modernes" acteurs inconscients de la société du spectacle !

    Ensuite " la valeur d’échange que vous "légitimez" par le "travail abstrait " progressif de l’humain (ce que vous prenez pour une qualité) n’est rien d’autre q’une conscience égotique-ment pathologique ....

    " L’humain est un animal qui à trahis l’histoire est sa sanction " Cioran.

    L’humain "moderne" qui prend le control mental par l’ego sur ses sens est contaminé par la pathologie d’abstraction égotique ... pathologie qui à l’origine chassa Adam et Eve du paradis dans la symbolique biblique !

     

  • Baisse du taux de profit = le capitalisme moderne a subi une transformation radicale au cours des trente dernières années. Le système financier, à travers une série de mécanismes novateurs, a gagné les postes de commandement du capitalisme. Il est devenu indépendant du capital productif et a transformé l’ensemble du système en fonction de sa propre logique.
    CQFD

     

    • La baisse du taux de profit ne prend pas la même forme en domination formelle et en domination réelle. En domination formelle, le capital industriel domine encore le capital de crédit. En revanche, en domination réelle c’est à dire après 1914, le capital de crédit absorbe le mouvement de dévalorisation du capital industriel dans le cadre d’une saturation croissante des marchés et d’une financiarisation croissante du monde ...
      Marx explique cela très bien dans le livre III du Capital et bien entendu dans le fameux 6 °chapitre du Capital...


  • Monsieur Francis cousin , je vous ai écouté et il m’est venu à l’esprit la question de la survie de l’espèce et de la démographie mondiale. J’ai trouvé un graphique montrant 3 scénarios avec un qui augmente exponentiellement, un qui monte et qui stagne et un qui décroit bientôt (source wikipédia). Ne pensez vous pas que si nous arrivions dans un système où l’être a renversé l’avoir, nous arrivions dans le premier scénario. En écrivant ça je me suis rendu compte qu’effectivement l’humanité sera peut être rassemblée autour du projet de protéger la survie de l’espèce pour tout le monde mais il faut alors bien vider les cerveaux ça va prendre longtemps et ceux qui ont tous les avantages du système capitaliste vont pas se laisser faire comme ça, j’ai un doute quand même car le système à tous les pouvoirs maintenant d’ailleurs nous pouvons encore en parler ici du coup c’est qu’ils n’ont pas encore trop peur .... enfin j’imagine, comment voyez vous l’après capitalisme ? et peut on essayer d’imaginer la fin et le temps que cela va mettre le capitaliste pour s’écrouler , les probabilités de chance qu’il a ? y a t il pour vous une possibilité que le capitalisme n’est pas de fin ? (ce que je penses) merci beaucoup si vous me répondez....

     

    • Cousin à la suite de Marx explique très bien et notamment dans les Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers : critique de la dictature démocratique du spectacle de la marchandise terminale... pourquoi et comment tous les modes de production ( esclavagiste, servile puis salarial ) ont un commencement puis une fin... Concernant le Capital, si tu lis sérieusement les Grundrisse et/ou le livre III du Capital - justement - tu pourras correctement comprendre l’espace/temps que va mettre le capitalisme pour s’écrouler lequel n’est pas l’horizon indépassable de l’histoire mais simplement la dernière étape du devenir de l’aliénation...Nous avons commencé d’entrer dans un temps historique où le Capital est lui-même en train d’invalider les conditions de production de sa propre reproduction possible.C’est pas forcément simple mais c’est absolument nécessaire afin d’être à même de saisir ce qui se passe au-delà de l’apparence. Bonne chance !


  • Cette homme dit n’importe quoi, les banlieue soutienne les gilets jaunes, mais les émeutes dans les banlieue et les morts dans les banlieue c’était biens avant les gilets jaunes, la banlieue sais ce que c’est une police qui assassine en tout impunité. et qui est soutenu pas les politiques et les journaleux.

    a 26.16" il dit qu’il y a plus de beaujolais et de rillettes dans les cartiers, dans mon cartier chez champion il y a encor des rillettes il y a même des rillettes halal ce qui prouve la volonté de l’intégration et il y a aussi du beaujolais peut être pas hallal mais un jus de raisin ferais l’affaire, ce sociologue fait comme les journalistes il parle de ce qu’il ne connais pas, j’en suis sur qu’il ne prend même pas la peine de parlé a ces immigré qui vendent du kebab pourris. il se fait des analyses en les regardant de loin.

     

  • Le communisme comme sonneur du tocsin insurrectionnel de l’Europe chrétienne, il fallait l’inventer. La doctrine communiste est avant tout mondialiste et messianique au sens juif. Que cette idéologie est fait Flores sur un sol profondément chrétien, mais pas seulement, n’est en rien la preuve d’une réalisation apostolique. Le royaume du Christ n’étant pas de ce monde. Nous sommes avec Cousin que je trouve par ailleurs fort sympathique, dans une lecture profondément matérialiste de la question spirituelle. Il n’a pas tord en partie, mais il ne voit qu’une partie. Il place le christianisme à sa mesure, celle d’un incroyant.

     

    • Visiblement notre ami La Rochejaquelein n’a pas lu la Question Juive...
      C’est court, puissant et ça décoiffe :
      https://www.marxists.org/francais/m...
      Courage, mon gars, tu vas grandir...


    • @Serge,

      j’ai préféré « La conception matérialiste de la question juive » d’Abraham Léon.

      C’est court également et ça décoiffe aussi, mais je ne vous dirais pas que cela fait grandir, je n’aime pas la condescendance. Vous êtes juif vous-même peut-être ?

      Prolétaires de tous les pays unissez-vous, est de fait un slogan mondialiste.
      Travailleurs de chaque pays comprenez ou est votre ennemi, est de fait un slogan nationaliste.

      Ce que les juifs du Talmud n’ont pas réalisé par le communisme ils le tentent par le capitalisme. Ces deux doctrines sont les deux faces d’une même pièce. D’un même Shekel devrais-je dire.

      Marx critique le capital et en fait aussi une question juive, mais Marx est juif lui même et ne sort pas de son messianisme matérialiste typiquement juif. Ces gens ont pour habitude d’investir dans les deux camps sous le regard ébahi des goys qui s’imaginent assister à un débat radical comme dirait Cousin. Alors que ces deux formes apparement opposées sont de même essence. Homo economicus est une chimère de la modernité. Le judaïsme est profondément matérialiste, pas de vie après la mort.

      Face à ces deux Golems juifs il vous reste le monde de la tradition indo-européenne. De nombreux ouvrages sont disponibles à ce sujet.


  • Le royaume du Christ n’étant pas de ce monde...
    Si vous aviez creusé en grec le texte original, vous diriez :
    La rayonnance du Christ est à l’anti-thèse de tous les royaumes du monde...
    Autrement dit ; l’Être du Christ radical est à l’opposé de tous les gouvernements possibles du mensonge de l’Avoir...
    Christ est la négation radicale du satanisme de la marchandise !
    Vive la Commune des Gilets Jaunes en dépassement d’eux-mêmes...


  • Sur le réchauffement climatique il apparait de plus en plus évident que celui-ci est mis en avant pour nous vendre le réfugié climatique et finir d’achever l’Europe.


  • Le coran, une thora de soumission simplifiée : Pour l’avoir lu c’est exactement ce que j’en pense.


  • @La Rochejaquelein

    Babeuf, communiste radical fut le premier à dénoncer le populicide industriel du Capital alors que chouans et vendéens ne comprenaient même pas la généalogie marchande des colonnes infernales...

    Prolétaires de tous les pays unissez-vous, est de fait un slogan communier contre le mondialisme étatique de la marchandise.

    Vous confondez bolchévisme capitaliste d’Etat et Communauté humaine sans argent ni Etat...
    Quant à la question juive si vous l’avez lu, j’en doute, vous l’avez fait très vite et en surface...

    Dès que la société parvient à supprimer l’essence empirique du judaïsme, le trafic de ses conditions, le Juif est devenu impossible,parce que sa conscience n’a plus d’objet, parce que la base subjective du judaïsme, le besoin pratique, s’est humanisée, parce que le conflit a été supprimé entre l’existence individuelle et sensible de l’homme et son essence générique.

    L’émancipation sociale du Juif, c’est l’émancipation de la société du judaïsme.

    La Question Juive
    K. Marx

     

    • @Luc Les colones infernales les vendéens se sont les ont prises en pleine gueule lors de la guerre de Vendéen, les vendéens n’ont pas eu besoin de Marx pour se rendre compte dans quel enfer la République voulait les embarquer, la République bras armé du capitalisme a mis les enfants aux usines, détruit l’éducation, réduit les femmes à l’état d’enfant et surtaxation arbitraire. Mise en coupe règlée de leur labeur et de leurs récoltes au service de la spéculation. Des problèmes qu’ils n’avaient pas sous le royauté.


  • A 35,46 mn
    Cet attentat abominable sur les boites aux lettres du 13ème arrondissement,
    qui avait effectivement atteint la dignité esthétique de deux boites aux lettres sur lesquelles il y avait un portrait de Simone Veil .

    Sacré Francis ! Mort de rire .


  • Pour comprendre Francis Cousin cela relève de la gymnastique mentale, c’est vraiment une toute autre planète. Mais quand je traduit tout ses termes marxistes en les vulgarisant cela devient beaucoup plus limpide.

    Il est clair que la science est morte à Nuremberg et avec elle l’esprit de curiosité européen, citez moi une chose que l’occident ait produit de hors norme niveau scientifique depuis cette parodie de procès ?

    Le voyage sur la lune c’est avéré une arnaque mais on ne peu le remettre en question, l’occident depuis 1945 ne fait que produire des dogmes que l’on ne peut remettre en cause sous peine d’ostracisation ou de persécutions judiciaires, mais la faute en revient à la déchristianisation massive des peuples. La nature ayant horreur du vide elle compensera cette perte de piété par des dogmes tous plus farfelus les uns que les autres, et avec eux la déculturisation générale. Ce qui explique pourquoi de nos jours on se retrouve avec des français qui ont des noms américains ou alors des américains avec des noms improbables, quand avant les enfants étaient tous nommé d’après des saints.

    Cousin a fait une analyse très lucide sur l’escroclogie, ils seraient incapables d’abandonner leurs PlayStations qui est produit avec des matières ultra polluantes tout comme leurs portables, tout comme d’arrêter de prendre l’avion, ils ne vont jamais jusqu’au bout parce cela demanderai qu’ils abandonnent leur mode consumériste.

    Le point commun entre la femme, le pédé et l’immigré est que se sont des classes improductives et trés consuméristes, c’est du pain béni pour les multinationales qui ont besoin de toujours plus de consommateurs zombies pour vivre, ce que je nommerait la classe des chats domestiques. Les Gilets Jaunes font bien de fuir les villes pour se rabattre sur les ronds points, les métropoles sont un noyau de parasites, ils vaut mieux qu’ils retournent manifester dans les villes que le mouvement se sera purgé des gauchiasses. Ils seraient trés facile d’affamer les bobos en bloquant les ravitaillements, en trois jours même pas c’est plié pour eux. Je ne suis pas d’accord avec lui sur l’islam par contre.


Commentaires suivants