Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Georges Guynemer, légende de l’aviation française

Durant la Grande Guerre, alors que la guerre n’est plus qu’un affrontement industriel jetant des masses anonymes les unes contre les unes, dans le ciel, une forme de chevalerie perdure : les As. Dans ce domaine, le pilote français Georges Guynemer fera plus qu’exceller. Bien qu’il mourra héroïquement à 22 ans seulement, il laissera derrière lui 53 victoires et deviendra une véritable légende de l’aviation française. Retour sur un destin foudroyant.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2279350

    pour ceux qui s’interessent aux pilotes et aux pilotage, une longue interview passionnante de l’alter-ego de Guynemer à la seconde guerre mondiale : Pierre Closterman : https://www.youtube.com/watch?v=c2z...

    Un truc à savoir sur les aviateurs : la mortalité était de 90% !

     

    • #2280291

      J’ai vu les entretiens de Clostermann et lu des bouquins : quel personnage. Àvec une certaine humilité et beaucoup d’humour. Je soupçonne les « historiens » de lui faire payer son amitié après 45 avec Galland et Sakai qui étaient dans l’autre camp. Il savait pardonner et aurait eu sa place à E&R. Il reconnaissait que tout les pilotes tiraient comme des cochons, à part Jochen Marseille.


    • #2280497
      le 19/09/2019 par mondialisto-sceptique
      Georges Guynemer, légende de l’aviation française

      Quand j’étais jeune, mon père qui, je crois, le tenait lui-même de son père, m’avait ressorti de sa bibliothèque de jeunesse Le grand cirque, de Pierre Closterman. Je l’ai lu il y a 30 ans et m’en souviens comme d’un extraordinaire témoignage de la vie des pilotes pendant la guerre. Outre le fait de recommander ce bouquin je me demande dans la jeune génération qui le lit encore.


  • Guynemer 53 victoires . René Fonck 75, surnommé " l’as des as " . " Je place mes balles comme avec la main " . Mais comme il est resté fidèle à Pétain en 1940, arrêté à la "libération", 4 mois de tôle . Pas de funérailles nationales à sa mort . Les commandants de l’armée de l’air, ces bâtards résistantialistes, ont toujours refusé que son nom parraine une promotion des élèves officiers de L’Ecole de l’air .

     

    • #2279428

      Fonck fut une de mes idoles quand j’était môme.

      Je constate que je ne m’était pas trompé : droit dans ses bottes, le bonhomme.

      3 victoires lors d’une sortie : sept balles... oui, il les plaçaient ;-) encore meilleur que Richtofen, qui lui,n’a pas survécu à la guerre. L’état d’esprit de ces gars la... wow.


    • #2279515

      Même chose pour le général Pinsard.


  • #2279463

    Très beau portrait de ce héros français, des frissons m’ont parcouru l’échine quand j’entendais ses exploits pour défendre la patrie.

    " La guerre est un affrontement industriel ", c’est bien dit aussi et tellement vrai.


  • #2279564
    le 17/09/2019 par Chang-Marie Li Peng
    Georges Guynemer, légende de l’aviation française

    Je pense depuis longtemps qu’il n’y a qu’à se baisser pour trouver des scénarios de film relatant la vie d’authentiques héros français ... Guynemer est un des meilleurs exemples et son titre est tout trouvé "Faire face"... et sans "french bashing" international si les moyens y sont mis.
    Le seul obstacle est la trahison morale et intellectuelle des professionnels et des décideurs du cinéma français


  • #2279823

    Guynemer était une star avant sa disparition tragique...Il s’était même emballé la plus belle cantatrice de l’époque,Yvonne Printemps au grand dam d’un certain Sacha Guitry qui était sur le coup,aussi... !!


  • Aujourd’hui à 22 ans tu as gagné 53 partie de jeu vidéo !
    Et tu as six points en moins sur ton permis.


  • #2279833

    Comme Monsieur Soral : 53 victoires contre le Crif !


  • #2280202

    Tres bon article .J’aimerais egalement un reportage sur l’aviation Francaise qui s’est battu contre l’allemagne et surtout le premier bombardement sur Berlin fait par des avions Francais bien avant tout le monde


  • #2283990

    Merci à É&R pour la vidéo. Il n’y a pas que les amateurs des vieux combats aériens qui ne devraient pas oublier Guynemer. Tous les Français devraient le tenir présent à l’esprit car Guynemer incarnait un modèle d’homme méritant réellement qu’on se réfère à lui pour inspirer la jeunesse.

    Si on me le permet j’aimerais donner deux conseils au narrateur de ces vidéos sur l’histoire :

    1. Oublie "War Thunder". Pour la simulation de vol de combat de Première Guerre mondiale, télécharge plutôt "Rise of Flight" (c’est payant, bien sûr). "War Thunder" n’est en réalité qu’un jeu d’arcade et ne pourra jamais fournir le même plaisir qu’un vrai simulateur de vol permettant des reconstitutions historiques sérieuses. "Rise of Flight" est beaucoup plus difficile à maîtriser, mais là est toute la différence entre une simulation réaliste et un jeu vidéo en mode arcade. "War Thunder" prétend offrir la possibilité de ’switcher’ en "mode réaliste", je sais, mais c’est de la poudre aux yeux : ce qui compte réellement c’est le moteur 3D et la simulation des lois physiques liées au vol. "Rise of Flight" pour la Première Guerre mondiale et "IL-2 Sturmovik : Battle of Stalingrad" pour la Seconde Guerre mondiale sont les meilleurs simulateurs d’aviation à pistons en ce moment. Et ils sont développés en Russie, comme tout bon simulateur de vol pour PC en ce XXIe siècle qui nous a été donné de vivre.

    2. S’il te plaît, prépare tes textes à l’avance, de la sorte que tu puisses regarder le spectateur dans les yeux. Pour nous autres spectateurs de ta chaîne, il devient pénible de voir régulièrement plonger ton regard hors cadre, vers des notes posées sur ton bureau. C’est agaçant pour nous mais c’est aussi une question de style, de classe, pour tes vidéos, qui gagneraient en qualité et en valeur.

    Merci d’avoir lu jusqu’ici, merci pour le travail accompli après chacune de tes vidéos, et merci aussi de prendre mes conseils pour ce qu’ils sont : de simples conseils livrés en toute amitié.