Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, Banque, Zyklon B, BHL, antisémitisme : Étienne Chouard affronte Raphaël Enthoven

Le choix éditorial incombe-t-il complètement au nouvel animateur de Sud Radio ? Toujours est-il qu’Étienne Chouard a reçu le 21 mars 2019 la patronne de Causeur, Élisabeth Lévy, une journaliste nationale-sioniste de première bourre, et qu’il est invité à débattre le 11 avril avec Raphaël Enthoven, le sioniste qui imite les philosophes, le tout sous la surveillance d’Éric Morillot.

 

 

Logiquement, on ne devrait pas tarder à voir arriver le Premier ministre israélien dans l’émission. Entre-temps, on n’a pas vu d’invité mal-pensant notable, mais ça peut venir, personne n’est à l’abri d’une bonne surprise. Toute la réinfosphère attend l’invitation d’Alain Soral, histoire de mettre un terme aux petites explications emberlificotées de chaque début de Y a du peuple, Seul contre tous ! ou de Parlons vrai et de faire un gros carton d’audimat.

 

 

Connaissant assez bien les positions de chaque débatteur, nous avons sélectionné les passages notables, les marqueurs idéologiques, les points de friction. Pour des raisons de confort de lecture, nous avons supprimé les guillemets.

 

05’30 – Chouard  : Le mouvement est naissant ou mourant ? Je vois un mouvement qui n’a jamais été aussi fort (...) à Paris les gens ne viennent plus ? C’est normal on nous tire dessus !

 

06’25 – Enthoven  : C’est pas parce qu’on n’est pas assez nombreux qu’il n’est pas raisonnable de se castagner avec la police, c’est parce qu’il n’est pas raisonnable d’aller se castagner avec la police dans un état de droit...
Chouard  : Ha bah non, imaginez que nous soyons 20 millions, nous serions légitimes à nous castagner avec la police.

 

06’58 – Enthoven  : Les gaz lacrymogènes ne sont pas de Zyklon B, quand j’entendais des Gilets jaunes dirent "vous nous gazez comme des putains de juifs", si vous voulez y a un sens de l’analogie qui impose la mesure (...)

 

 

07’18 – Enthoven  : Pour moi le mouvement est fini (...) étonnamment depuis l’apparition d’Alain Finkielkraut dont les pouvoirs sont étonnants. Quand il est apparu à Nuit Debout il a tué Nuit Debout, quand il est apparu devant les Gilets jaunes il a tué les Gilets jaunes, par sa simple apparition.

 

09’44 – Morillot  : Vous l’avez traité de rouge-brun.
Enthoven  : J’ai présenté mes excuses (...)

 

12’56 – Morillot  : Est-ce que vous vous êtes aussi indigné quand BHL a traité Étienne Chouard d’antisémite ?

13’48 – Enthoven  : Je pense que BHL faisait référence à cette fameuse vidéo qu’on a tronquée, qu’on a réduite à cette phrase malheureuse sur Soral que vous présentiez comme un résistant (...) Ce que je veux dire ici c’est que ce que vous dites stricto sensu n’est pas antisémite, mais un antisémite trouvera dans vos paroles la confirmation de tout ce qu’il pense. Il regrettera juste que vous n’ayez pas mis le mot « juif » derrière le groupe de gens qui contrôlent en sous-main le pouvoir et il verra peut-être dans le fait que vous ne disiez pas « juif » explicitement la preuve que les juifs eux-même vous bâillonnent.

 

16’03 – Enthoven  : Eustace Mullins ! Vous le célébrez ! Le seul livre de lui que vous brandissez où il n’est pas antisémite ou en tout cas il ne l’dit pas.
Chouard  : C’est le seul que je connaisse et il est remarquable (...). C’est le livre qui décrit la création de la FED, c’est une enquête sur laquelle je crois il a passé 20 ans, et c’était avant qu’il soit antisémite si j’ai bien compris, j’ai pas fait d’étude sur sa vie je ne sais pas ce qu’il était, il n’y a pas un mot d’antisémite dans ce bouquin.

 

 

16’53 – Chouard  : Je ne pense même pas aux juifs évidemment quand je parle des banquiers, je parle des banquiers parce que les banquiers ont un... Les humains ont un problème avec la gestion de l’argent et le prêt à intérêt. Donc le mécanisme même de la banque devrait à mon avis être public. Je me fiche d’ailleurs pas mal de savoir qui sont les humains dans les banques.

18’04 – Enthoven  : L’antisémitisme c’est pas seulement la haine des juifs, c’est un système global d’explication du monde. On n’est pas antisémite de temps en temps. Quand on est antisémite ici on l’est là-bas. (...) C’est une pensée qui trouve dans le discours intelligent, construit, structuré et le bel effort constituant que vous faites paradoxalement de quoi se nourrir, et en tout cas elle ne trouve pas matière à contradiction, c’est tout ce que je dis.

 

30’48 – Chouard  : Quand vous dites « le peuple doit être le souverain mais pas le roi » (...)
Enthoven  : C’est une différence fondamentale, sinon on bascule dans un absolutisme populaire, c’est une dictature qui s’ignore (...)
Chouard  : Qu’est-ce que ça veut dire une dictature populaire, c’est la démocratie ça, non ?
Enthoven  : Tocqueville a formé une expression pour cela, il parle de tyrannie de la majorité (...) – Chouard  : Qu’est-ce qu’on met à la place ? On met la tyrannie de la minorité ?

 

 

37’00 – Morillot  : Criminel ? Vous ne regrettez pas de tels propos ?
Chouard  : Le chômage fait 10 à 15.000 morts par an. Morts ! C’est criminel.
Enthoven  : Vous allez vous faire applaudir en faisant pleurer, c’est pas l’enjeu, on n’est pas là pour plaire aux gens, donc bien sûr qu’il y a des morts à cause du chômage, mais on est là pour essayer de comprendre quelque chose.

 

38’48 – Chouard  : (...) à les gazer, ce sont des gaz neurotoxiques (...)
Enthoven  : C’est pas du zyklon B !
Chouard  : Non mais y a pas que le Zyklon B et l’air pur !

 

40’40 – Chouard  : Quand vous dites il ne faut pas utiliser les mots fripouilles, gredins, crapules (...)
Enthoven  : Vous faites ce que vous voulez je vous dis juste que je regrette cet emploi parce que je le trouve (...) Vous diriez ça de Mugabe, de Poutine, de Maduro, je veux bien. Macron élu légitimement qui, dans 3 ans s’il perd les élections, s’en va, non ça ne va pas, ça ne marche pas.

 

 

Notre analyse

Beaucoup de chouardiens s’interrogent sur l’opportunité pour le défenseur du RIC (ou du RIP) de rencontrer un sophiste qui passe son temps à « casser le jeu », comme on dit dans le monde du football. Il est vrai que Raphaël Enthoven est une pure créature médiatique qui se retrouve à la tête de rubriques radio ou d’émissions de télé sans avoir véritablement souffert. Face à Chouard, quand il est en difficulté, il brouille les pistes avec des phrases emberlificotées, il envoie la fumée, ou l’encre de la seiche.

Peut-être Chouard cherche-t-il, en sacrifiant de sa personne, à montrer en creux ce qu’on n’a pas le droit d’exprimer, c’est-à-dire ce que représente foncièrement Enthoven : le sionisme totalitaire et donc antidémocratique.

En effet, piégé par sa vanité et aspiré par son propre flux (en radio les phrases sortent parfois toutes seules et on a du mal à les contrôler, la pensée inconsciente, celle qui sous-tend le discours, a tendance à vouloir sortir du carcan du langage logique), Enthoven dit tout sans s’en rendre compte.

Par exemple, il explique que Finkielkraut a paralysé et « tué » Nuit Debout comme les Gilets jaunes. Le vieux philosophe sioniste régulièrement pris à partie dans la rue est donc, en creux, le rayon laser anti-antisémite qui flingue tous les mouvements qu’il touche. Cela veut dire, cette fois en creux dans le creux, qu’on en arrive souvent au problème sioniste quand on creuse les problèmes politiques. C’est logique : le sionisme fonde idéologiquement la politique profonde puisqu’il fonde le pouvoir profond.

Quand Enthoven parle du livre d’Eustace Mullins et de la banque, il dit clairement que ce discours donne matière à nourrir le discours antisémite. Ce faisant, il valide implicitement l’amalgame populiste entre « banque » et « juifs ». Ce qui n’est pas une preuve en soi, mais qui montre que le sophiste n’est là que pour protéger les sujets tabous. Les gardiens du Système ont fabriqué l’arme de l’antisémitisme dans ce but : ils décident de ce qui est tabou et de ce qui ne l’est pas.
La définition objective d’un pouvoir religieux.

Chouard chez Sud Radio, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce type d’interview au Moyen Age avait un nom : "La Question".

     

  • #2176915

    Égalité & Réconciliation, vos articles maison sont toujours terriblement justes.

    C’est le bon sens, l’évidence, le tout avec humour, témoignage d’une profonde humanité.
    Mais les salauds en face sont vraiment des raclures, et la population française est volontairement abrutie.
    Vous êtes un phare dans la nuit, mais purée, quelle nuit !

     

  • Non seulement tu ne peus pas dire la moindre chose qui se puisse être seulement l’ombre du mal nommé antisémitisme , mais en plus , même l’indifférence , sincère ou pas , a l’ égard de la question te rend suspect . Autant mettre les pieds dans le plat ou se taire , sauf si tu veux faire carrière . Bref ou tu es philosémite zélé ou tu es antisémite .


  • Enthoven prêche pour sa paroisse...C’est lancinant !

    Prétendre à un copyright sur des mots choisis..C’est navrant !

    Il ne dit pas que son interlocuteur est... tout en le disant...amalgame insidieux sous forme d’avertissement.. !

    De l’épisode Finky,aussi insignifiant qu’une insulte entres automobilistes dans les embouteillages,il en fait la pièce maîtresse d’un raisonnement digne du film de Costa-Gavras "l’aveu"

    Souhaiter la fin des gilets jaunes en discutant avec l’un d’eux,en voulant le débaucher ou l’amener sur son terrain..Alors qu’il n’en a rien à faire des idées de Chouard. c’est insultant !

    Lui,il veut que rien ne change parce qu’il craint,comme beaucoup des serviteurs de la France d’en haut,de perdre sa place et de n’en retrouver aucune d’aussi juteuse !

    À la dictature de la majorité,il veut celle de la minorité quand Chouard demande seulement l’équité...Il n’y croit pas...C’est son droit.. !

    Raphael est le type même de l’ami qui vous veut du bien.... !!!

     

    • Camarade Spirit pas mieux. Qu’est-ce qu’un philosophe qui dit qu’il ne discuterait pas avec vous parce qu’il a décidé que vous étiez antisémite ? Quand Enthoven cite E. Mullins, lui le "philosophe" ne s’attache pas à la pertinence du livre que Mullins a écrit, mais à l’antisémitisme qu’il lui impute. Cela peut s’apparenter à ce genre de jugement : "Vous n’aimez pas les pommes ? Je ne peux discuter avec vous car ne pas aimer les pommes invalide tout ce que vous pourriez dire. Si ça c’est pas du sophisme XXL mâtiné de fascisme..


  • En revanche les pleureuses sionistes ne vont pas se faire applaudir par le Tout Puissant, en particulier car Il a envoyé les deux plus grands messagers pour leur rappeler les vérités morales et le sionisme est une évidente perversion du judaïsme (Mosaïsme) !


  • Entièrement d’accord sur l’analyse.

    Mais la stratégie du Sanhédrin - le mensonge de pouvoir est au dessus de la souveraineté divine incarné dans le peuple - ne fonctionne pas : la vérité finit toujours par l’emporter.

    Et la stratégie du mensonge du Sanhédrin sert à son corps défendant la Vérité : comme ici, où les sophismes d’Einthoven servent par contraste les vérités de Chouard.

    Einthoven est con parce que les medias mainstream qui l’emploient sont cons
    Ils sont cons parce que leurs maitres sont cons
    Et leurs maitres (sionistes puisque du Sanhédrin) sont cons car leur père le diable est con.
    Pourtant le diable est rusé.
    Mais il est con
    Parce que Dieu est infiniment plus intelligent que lui.

    Or, Dieu est pour Chouard.

    Sûr, le RIC s’imposera.
    Et rien ne sera plus comme avant : Einthoven sera viré.

     

    • Bonjour François, Comme je lis toujours avec plaisir vos excellentes interventions, je me permets de proposer un élément de réflexion pour ce qui concerne l’avènement du RIC (RIP). Le RIC viendra, mais quand ?
      10 ans que Chouard est là dessus et on a l’impression qu’il en est toujours à découvrir (Au moins qu’il fixe les bases organisationnelles une bonne fois). Il s’entraîne encore (en prétendant entraîner les ouailles dont je suis)... Voyez les émissions citoyennes de Sud-Radio, on patine.
      Mais que font les communicants du Gouvernement et de l’Elysée ? (Ah, il n’y en a plus). A leur place, j’accorderaI immédiatement le RIC, sans discussion préalable. J’accorderai à Chouard carte blanche pour superviser la mise en place. Je lui ouvrirai les Mairies et autres espaces pour ses réunions. Je le paierai lui et ses collaborateurs pour qu’ils accomplissent la mission dans de bonnes conditions et de manière indépendante. Bien sûr il y aurait des modalités comme l’obligation de proposer une expérimentation « à vide » avant acceptation, etc.
      Alors, avant l’apparition effective du RIC, il pourrait se passer trois ou quatre quinquennats, voire davantage.
      Peut-être même une nouvelle décennie... Bref, de quoi voir venir.
      Enfin, voilà. En espérant ne pas avoir enquiquiné.
      Bon Dimanche.


    • Ah flûte, 3 ou 4 quinquennats, c’est plus qu’une décennie... Excuses.


    • àPhilip

      Votre dévoué serviteur.

      A tous ceux qui trouvent que les choses vont trop lentement, il faut lire (pour ne pas tomber en dépression) :

      "la bataille préliminaire" de Vaquié.

      Il doit exister en accès libre sur internet.

      Y en a une toute petite minorité qui trouvent mes posts parfois intéressants et une vaste majorité qui les trouve chiant comme la pluie ou franchement délirants.

      Je me rends bien compte.

      C’est pas parce que je fais exprès d’être con.
      C’est parce qu’on est à la croisée des siècles et des Temps :

      - on ferme le XX, dernier siècle des temps modernes commencés avec Luther en 1517 ( le primat de la Raison sur la Foi et de l’Homme sur Dieu)

      - on ouvre le XXI siècle et les temps de la Révélation (Apocalypse) : le temps de l’Eglise de Philadelphie qui est un temps de prospérité et de concorde après les douleurs de l’accouchement (aujourd’hui correspondant à l’Eglise de Sardes dans l’Apocalypse) et avant la venue de l’Antéchrist.

      Donc Vaquié dit : Dieu est seul maitre du temps, nous avons juste à rester éveillés en gardant le dépôt de la Foi EN POLITIQUE

      Ça s’appelle l’École antilibérale poviidentialiste, honnie, lynchée, et réduite en purée par :

      - "les juifs" qui nous prennent pour des profanateurs
      - et "les grecs" pour qui nous sommes des fous.

      Pour les sionistes nous sommes une cause scandale
      Et pour les bien pensants, l’Amicale des timbrés.

      Tout ça est aussi très bien expliqué dans le catéchisme populaire de Spirago....de 1903 !

      Ça fait 2000 ans qu’on supporte des cons
      Et 250 ans qu’ils nous gouvernent.


    • Merci pour votre réponse, Je ne manquerai pas de m’orienter vers les références citées.
      Bien à vous.


  • Chouard : " le manque de représentation qui est à l’origine du fait que les gens sortent de chez eux… " alors pourquoi n’exigent-ils pas avant tout le retour de la PROPORTIONNELLE ? Chouard lui-même, leur grand Gourou, n’en parle même pas . Ils parlent de RIC alors que la Proportionnelle c’est le ric au quotidien dans une assemblée nationale enfin représentative . Absurde . Mais comme c’est la revendication du RN on ne la revendique pas pour ne pas avoir l’air d’en être trop proche . Beaucoup trop de blabla dans cette discussion trop longue .

     

    • putain, mais la proportionnelle c’est simplement donner une part du gateau à des incapables aussi pourris que ceux qui le partagent maintenant. donc c’est doublement nous enculer puisque cela retardera encore la prise de conscience de l’inanité de la représentation nationale (quand les pourris du FN auront montré leur incapacité à changer quoi que ce soit, ça aura encore pris cinq ans). la proportionnelle ils nous la donneront si on insiste, le RIC JAMAIS, il faudra le prendre nous même car c’est le seul outil qui nous donnera du pouvoir.


    • Le tirage au sort rend la proportionnelle inutile.... !!!!!


    • Donc, le RIC c’est la proportionnelle (son équivalent) et la proportionnelle c’est le RIC. Je veux bien. Autrement, la phrase de Spirit est intéressante, la limite est que le tirage au sort est aussi « une loterie ». Enfin, comme Chouard dit à un moment « qu’il est contre la démocratie directe » (repris au vol par Enthoven, ce qui ratatine la suite de l’intervention de Chouard), on n’est pas sorti de l’auberge. Pour l’instant, la proportionnelle en premier rencontrerait mon adhésion, malgré l’argument « Paramesh » malheureusement recevable.


    • Je suis pour un retour à la 4ème république, assortie d’un mécanisme assurant au gouvernement une durée de vie de deux ans, pour éviter qu’il soit renversé tous les 6 mois, comme entre 1946 et 1958 . Parce que je pense qu’il n’y a pas de démocratie véritablement représentative sans proportionnelle . Si on avait eu la proportionnelle les Gilets Jaunes ne seraient pas descendus dans la rue .


  • Oui c’est vrai , on ne peut pas plaire à tout le monde quand on gouverne , mais le peuple devrait avoir le droit de virer un "élu" lorsqu’il s’aperçoit que l’élu entube le peuple et qu’il gouverne pour son intéret et les personnes qui l’entoure. Oui le peuple devrait avoir le droit d’exiger qu’on ne lui mente pas sur ce que devient son argent et aussi d’être mieux représenter dans les médias


  • C’est à se demander si M. Chouard n’a pas accepté cette émission sur Sud Radio en n’ayant pas conscience du fait qu’étant très mauvais dans l’argumentation rapide, il avait accepté de se caler dans le coin du ring pour se faire dézinguer tranquillement par toute la merde oligarchique qui lui cherche des noises.


  • Le Zyklon B est du cyanure d’hydrogène, gaz suffocant : HCN

    Les gaz lacrimos sont du "malonitrile" : CN-CH2-CN

    La formulation est proche, il suffit que cette molécule se transforme légèrement pour donner 2 HCN...

     

  • La démocratie est la dictature de la minorité qui s’intéresse au pouvoir et a l’argent sachant que la majorité n’a pas envie d’y penser. Voila pourquoi l’equivalent du RIC est la norme en Suisse.

    Les questions a poser au kleenex Enthoven :

    • S’il pleut et qu’un antisémite dit qu’il pleut, doit-on déconsidérer sa parole, ou bien le fait qu’il soit ou non antisémite n’a rien a voir avec la vérité qu’il apporte ?

    • Pourquoi ne parle-t-on jamais d’antigoyisme, sachant que le plus grand criminel de l’Histoire récente est Yagoda avec plus de 20 millions de morts revendiqué, selon Sever Plocke, décoré des 4 plus grands prix de journalisme en Israel ?

     

    • Selon Plocker, (je traduis) : " (...) Yagoda qui a implémenté diligemment les ordres de "collectivisation" (ndlr. répression) de Staline et qui est responsable de la mort d’au moins 10 millions de personnes (...)".

      C’est bien pour et au nom du stalinisme (et non pour raison "religieuse") que l’abominable personnage s’était alors "employé" (avant d’être lui-même éliminé sur ordre de son chef).

      Ce serait donc 10 (et non 20). Il ne semble pas contesté qu’on parle bien en millions néanmoins.

      Et loin de moi toute volonté malicieuse de contester quelque aspect "quantitatif" que ce soit...

      Le tout en un peu plus de 2 ans (1934-36)... On pourrait bien tutoyer des sommets "d’efficacité" (morbide) avec ce sbire...

      En synthèse, comme disait AS (que je rejoins), "compter les tibias ne m’a jamais vraiment intéressé"...

      Heureusement d’ailleurs, combien de procès déjà ?


  • Je ne comprends pas l’intérêt de débattre avec Enthoven, du point de vue de Chouard et des revendications qu’il porte.

     

    • Amener ces gens-là à parler en pleine lumière, sachant les dégâts que cela leur occasionne, est en soi une forme de mérite à attribuer à Chouard.
      Leur problème est qu’ils sont obligés de parler alors que des sites comme E&R continuent d’exister.
      Si la parole nationale-sioniste était la seule voix dissidente autorisée et disponible, tout serait différent.
      Mais là, leur petit agenda souffre comme qui dirait, du "syndrome Beresheet".


  • il a toujours pas compris ce Mr Chouard, on ne discute pas avec le sionisme, on le combat par le sabre non par le verbe.


  • Un plateau en forme d’octogone, avec au milieu M.Soral et l’enculeur de mouche professionnel pour débattre, cela aurait vraiment de la gueule...


  • Impossible pour moi d’écouter ce Enthoven. Envie de le choper par le col et de lui coller des baffes. Insupportable !

     

  • Enthoven ou BHL n’aiment apparemment des analogies abusives que les leurs, quand il s’agit de disqualifier un adversaire en le traitant de nazi, ça les dérange beaucoup moins.

    Merci pour l’analyse, bien écrite et drôle en plus comme d’habitude, ça m’évitera l’écoute de cet emberlificoteur stipendié face au (trop) gentil Chouard !


  • Chouard, le jour ? Pour être aussi "doux" avec cette racaille ?
    La nuit, il rêver de lames et de sang...


  • Chouard, encore un type validé par les médias et le Système, invité partout pour défendre le Système, sans même comprendre qu’il le défend.
    M. Chouard, quand on veut soigner un toxicomane, on ne lui donne pas des seringues plus grosses, on l’en débarrasse.
    Quand on veut que le Peuple de France cesse de souffrir en République Démocratique Laïque, comme c’est le cas depuis DEUX SIÈCLES, on ne lui propose pas encore plus de République, encore plus Démocratique et encore plus Laïque, on l’en débarrasse !
    Pourquoi êtes-vous invité par les médias ? Peut-être que vos discours sur l’occupation de rond-points, le RIC, le peuple "constituant" et je ne sais quoi d’autre ne font absolument pas trembler le Pouvoir ?
    Que le Peuple vote (pardon, élise) selon les directives du Journal de 20 Heures et de la bien-pensance ou qu’il "constitue" selon les directives du Journal de 20 Heures et de la bien-pensance, quelle différence ?
    Le jour où vous parlerez de virer la République et toute la merde idéologique qui en découle, le jour où vous parlerez d’un retour aux sources, d’un étalon or, de corporations, du catholicisme d’état, j’en passe et des meilleures, vous ne serez plus invité !
    Asselineau, Chouard, Drouet, Nicolle, Rodrigues et toute la clique, il est peut-être temps de vous demander pourquoi le Système vous fait de la pub...

    Quand M. Soral dit "les Gilets Jaunes font le travail intellectuel en accéléré", j’aimerais vraiment que ce soit le cas, mais malheureusement ils descendent dans la rue comme on leur a appris, chantent la marseillaise avec des drapeaux bleu-blanc-rouge comme on leur a appris, défendent les "valeurs de la République", la démocratie et la laïcité comme on leur a appris, puis rentrent chez eux devant leur télé, leurs séries débiles et leurs jeux vidéo à la con comme on leur a appris.
    Le bon bétail, bien citoyen, bien républicain, bien démocrate et bien obéissant (même s’il n’en a pas conscience).

    La pilule rouge, ce n’est pas pour tout de suite !


  • Excellent article. Arrêtons nous sur les propos signalés par le rédacteur. Enthoven, malin (au sens que vous voudrez), dit :
    - on nous a gazé comme des « putains »
    de juifs ;
    - Finky tue les mouvements (nauséabonds je pense) par sa seule présence.
    Et Chouard ne lui met pas dans la gueule le rayon paralysant évoqué dans l’article ? Chouard est nul.
    Notez aussi qu’Enthoven a été traité de con, de chien, etc. Mais « plus grave » de sioniste, sale juif, puis de pédé pour « Lbgtqiser » le propos.
    Que Sud-Radio appelle au débat Soral et Enthoven, ce dernier prétendant, en le portant comme un oriflamme, « discuter ». Ah, non, il ne discute pas avec les antisémites c’est vrai. Soral antisémite ?
    Bref, hormis ça Enthoven a allumé le petit Prof, si on est objectif. C’est facile en fait.
    Et puis Chouard qui « constitue » son RIC (RIP) en discutailles... Qu’il fixe les lignes ! Ils parlent de quoi dans leurs assemblées ? Le RIC de Chouard c’est dans 10 ans à ce train là. On doit se regarder le nombril dans ces constituantes (Voir ceux qui participent en « leaders », Branco, Pascot, Rodrigues ? Tiens, à quand un atelier constituant chez E&R qui a une surface de « vues » intéressante ? Le guignol n’est pas Enthoven (mort dans l’âme).


  • L’art d’avoir toujours raison
    Chouard 0 - Enthoven 1

    Je me demande si Etienne Chouard se rend compte comment il est ridicule à discuter avec Enthoven et se décridibilise ?
    Enthoven à la partie facile en balancant des mots, changeant de sujets tout le temps, faisant du hors sujet, amalgame etc et en face un gentils qui répond à tous ces ficelles tellement grosses.

    Résultat, pas de discussion de fond, Chouard ne dit rien d’intéressant, on dirait quasiment un passant dans la rue qui aurait été invité, il se plaint que l’émission est trop courte alors que l’autre à monopolisé la parole et que lui n’a pas été capable de tenir sur un sujet.

    C’est une claire victoire du sophisme et de la pensée dominante.

    Dommage, car les médias traditionnelles restent toujours la majeur source d’information des gens ...et ils ont ca.
    Ca ne va pas les aider à commencer à réfléchir.

     

    • Bonsoir LeTouriste,
      Accord avec votre point de vue. Mais, bien que je sois loin d’être analyste en psychologie, et au delà du débat qui fait l’objet des nombreux commentaires (et qui font le tour, disons), je trouve en fin de parcours que la symbolique anéantit Chouard. Enthoven (redoutable roublard) termine sur cette poignée de mains (ou de poings) qu’il suscite et va jusqu’à lancer du « Camarade » à l’élève. Comme s’il voulait encourager Chouard à poursuivre dans une voie. Il domine, quoi (Et, de fait).
      Quel besoin a Chouard de copiner avec ses interlocuteurs qui le défoncent ? Elisabeth par ci, Raphaël par là. Ainsi sollicités, les interlocuteurs de Chouard se prêtent au jeu évidemment, mais dans un rapport enseignant / enseigné ou un truc comme ça.
      Et il est Prof, Chouard ?


  • Les forces vives de la nation,notamment les honnêtes intellectuels,sont naturellement investies d’une immense légitimité populaire,et donc,d’office,n’ont rien de commun avec les représentants de l’oligarchie mondialiste. Que ces intellectuels,véritables portes paroles du peuple,se mettent à discuter avec les oligarques,et voilà qu’ils leurs offrent une parcelle de crédibilité perdue à jamais. Et que gagnent,en retour,les braves penseurs-combattants de la cause sacrée de la nation ? Rien,pire,à force de s’afficher avec les nervis de l’oligarchie,ils risquent fort d’être taxés d’agents doubles.
    Le but de ce jeu piégé de ces dangereux"échanges"est le suivant : les rusés sbires,soumettent leurs interlocuteurs à un scandaleux interrogatoire,cherchant par un soufisme,dont les ficelles sont devenues,à la longue,trop grosses ; cherchant,dis-je,de vider les thèses des intellectuels du peuple de leur substance. Au cas,où l’interlocuteur résiste vaillamment à la pression,les sbires passent aux viles et gratuites accusations,bien connues,qui se terminent par les fameux"iste" ou celles,qui commencent par "anti"ceci,ou cela,...Et,répétons-le,les intellectuels du peuple,qui s’assoient cote à côté avec les sbires oligarques,ne gagnent rien de bon,ni pour eux-mêmes,ni pour la noble cause de la nation.
    Aujourd’hui,plus qu’hier,l’oligarchie est en graves difficultés. Tout se lézarde autour d’elle,et menace effondrement à tout moment. Qui ne voit pas cette vérité,pourtant évidente,doit se remettre sérieusement en cause.
    Le seul principe à afficher face à ces pauvres créatures est celui-ci : vous allez par là,nous dans la direction opposée...


  • Je n’ai vraiment pas eu le courage de me farcir l’émission, alors je me suis contenté des florilèges (j’ai adoré d’Enthoven : "Ce que je veux dire ici c’est que ce que vous dites stricto sensu n’est pas antisémite, mais un antisémite trouvera dans vos paroles la confirmation de tout ce qu’il pense." Magnifique ! Je comprends tellement peu que je devine seulement combien Enthoven doit avoir raison !)
    Merci pour l’analyse. Courte, limpide, tellement évidente. Loin du style d’Enthoven !



  • « Il regrettera juste que vous n’ayez pas mis le mot « juif » derrière le groupe de gens qui contrôlent en sous-main le pouvoir et il verra peut-être dans le fait que vous ne disiez pas « juif » explicitement la preuve que les juifs eux-même vous bâillonnent. »



    Il faut avouer que celle-ci est belle : on ne peut que se laisser choir sur son séant. Puis tu te reprends et tu te dis qu’il y a forcément Gabin, Delon et Ventura qui vont surgir en gabardine en défouraillant... Que dalle.
    Il faut que je l’essaye en changeant les termes : normalement on devrait entendre entonner : « Ça y est je le sens tu l’as mis, ce n’est plus ton p’tit doigt qui m’chatouille...♫ »


  • Cet humoriste juif est remarquable.

     

  • Pour surtout PARAMESH.
    (quand les pourris du FN auront montré leur incapacité à changer quoi que ce soit, ça aura encore pris cinq ans).
    Marine tiendra 2 ans comme Macron...
    3 ans de gagnés pour quoi faire ?


  • "De l’art abstrait" dit Chouard à 19:09 (à regarder quelques secondes avant pour comprendre le contexte, bien sur). Belle quenelle !

    Chouard parle comme un enfant puni à tort qui essaie d’expliquer son innocence. Il faut le comprendre, il n’est pas accusé d’être antisémite, ni pour ses propositions, mais juste d’avoir constaté la réalité. Ça devient grotesque.

    On me dit que manger des frites ne présente aucune contradiction avec l’antisémitisme. Qu’a-t-on retenu des propositions de Chouard à part ça ?


  • Enthoven ne tient pas à être ami de BHL !
    Il est dans son crépuscule le BHL.
    "Un antisémite trouvera dans vos paroles la confirmation de tout ce qu’il pense" dit Raphaël.
    Les orientaux cherchent en général à interpréter ce qu’ils croient que vous pensez sans le dire. Du coup, ils parlent à votre place. En Europe, la tradition est plutôt de dire ce qu’on pense.
    Nous ne pouvons pas nous entendre. Ils font des discours tortueux, nous allons droit au but. Mentalités incompatibles, d’autant plus qu’ils essaient avec tous les moyens à leur disposition, à changer ("changer de logiciel" dit Enthoven) notre mentalité européenne : résultat un Européen gauchi, forcé, maladroit, malheureux.
    Assez ! Les fleurs poussent droit dans des conditions normales, et cherchent toutes le soleil, nous aussi.


  • Chouard est tombé dans la gueule d’un loup déguisé en petit chaperon rouge.. comment peut on débattre avec un propagandiste sioniste qui se fait passer pour un philosophe sans risquer sa crédibilité et s’exposer au ridicule.

     

  • D’un coté, je vois :
    La perfidie (artifice, astuce, calomnie, crasse, déloyauté, félonie, fausseté, forfaiture, fourberie, infidélité, insinuation, méchanceté, machiavélisme, malignité, mauvaise foi, noirceur, perversité, rosserie, ruse, sournoiserie, traîtrise, trahison, tromperie).

    De l’autre coté, je vois :
    L’honnêteté (affabilité, amabilité, amitié, bienséance, bienveillance, bonne foi, bonté, civilité, conscience, convenance, correction, décence, délicatesse, dignité, exactitude, fidélité, foi, franchise, gentillesse, honneur, honorabilité, intégrité, irréprochabilité, justice, loyauté, mérite, modestie, moralité, netteté, politesse, probité, pudeur, pureté, réserve, rectitude, retenue, sagesse, scrupule)

    Alors qui est qui ? Avez-vous trouvé ?

    Voilà, le travail est fait.
    Dans ce genre d’exercice, le ressenti a plus de force que l’analyse.

    On peut (Merde, Quand Même !) noter les points forts d’Etienne :
    - Arriver à ne pas s’énerver est un exploit face à la perfidie.
    - Avoir la répartie tout en restant sur son sujet qu’il maitrise à la perfection est le résultat de 10 ans de lecture active et de réflexion. Cela paye. Prenons en de la graine.
    - Passer à la radio, même si l’on peut imaginer ou constater que cela reste sous contrôle, c’est mieux que de ne pas y avoir accès.
    - Mettre son contradicteur face à ses contradictions avec un calme Olympien n’est pas donné à tout le monde.

    Nous vivons la Révolution de l’accès au savoir pour tous ou pour qui le veut.
    Quand je vois des jeunes de 13, 14 ans dans le mouvement des GJ, qui ont tout compris et s’expriment avec force, argumentation et justesse, je me dis que le virus de la vérité est déjà bien diffusé.
    Etienne Chouard y contribue à son niveau, avec son style et touche obligatoirement un publique.
    Soyons reconnaissant pour ceux qui bossent, consacre leur vie et prennent des risques (physiques, économiques et sociaux) en s’exposant aux médias mainstream et aux foudres des oppresseurs.
    Soyons solidaire et diffusons chacun à notre niveau le virus de la vérité.
    Le reste suivra, tout est question de foi et de persévérance ... tout comme l’ennemi !
    Qui vivra verra !

     

    • Entièrement d’accord avec cette analyse : en terme de calme olympien, Étienne CHOUARD est même plus fort qu’ Édouard BALLADUR qu’il ne demande même pas à l’agité du troufignon de s’arrêter...
      Mieux que cela, il en est un qui déroule son spectacle écrit (par qui ou copié sur qui ?) cependant que l’autre prend des notes : « Ne pas oublier de s’en carrer... »
      Voilà en tout cas un show représentatif d’une idée que souligne un fameux humoriste controversé ainsi que d’autres défenseurs des droits et de la Justice vraie : le jour où les jugements seront filmés et retransmis à la manière de ceux-là, la Bête se retrouvera son falsard sur les chevilles : et l’on pourra alors constater la taille des quéquettes de l’élite. Dès lors le monde sortira de sa torpeur pour saisir, enfin, le si peu avec lequel il s’est laissé fourrer pendant des lustres : du vent ; dont le seul intérêt était l’intérêt lui-même...


    • Je dis que Etienne Chouard est le Kwai Chang Caine de la série Kung Fu ! Il maitrise son sujet et n’a point besoin de violence pour faire passer son message !!



  • 06’58 – Enthoven : Les gaz lacrymogènes ne sont pas de Zyklon B, quand j’entendais des Gilets jaunes dirent "vous nous gazez comme des putains de juifs"



    Je ne vois pas d’où Enthoven sort ce propos... m’est d’avis que c’est de son chapeau pour pouvoir acculer son adversaire dans les cordes et shoatiser le débat. Perfidement il entraîne le propos sur un terrain miné, son terrain, lui étant juif et l’autre pas.


  • Il paraît évident que BHL est désormais un peu grillé...
    Donc Enthoven reprend le flambeau pour quelques temps en attendant de le transmetttre à son jeune fils qui est déjà dans la sphère politico-médiatique (comme tant d’autres) : soit cette communauté est douée d’une supériorité sur les autres, soit leur communautarisme leur permet de se "reproduire" médiatiquement...
    Quelle est la réponse M. Enthoven père ?

     

  • « Les gardiens du Système ont fabriqué l’arme de l’antisémitisme dans ce but : ils décident de ce qui est tabou et de ce qui ne l’est pas.
    La définition objective d’un pouvoir religieux. »

    Démonstration magistrale !

     

  • #2177382

    Un exemple de ce qui n’arriverait pas à un Soral dans ce genre de débat :
    16:58 - Chouard y va des « humains » pour éviter de dire Juif. Quelle bévue ! Il dit :
    _ « Les humains ont un problème avec la gestion de l’argent » puis après « je me moque de qui sont les humains dans les banques ». Parfait, quelque part, mais c’est ambigu, car :
    https://www.youtube.com/watch?v=Vaq...
    À la tienne Etienne !

     

  • C’est tres bien qu’ Entauenportelevhen parle d’Eustace Mullins. Cela devrait attirer la curiosite de nouveaux lecteurs. De toute facon, tout ca est bien calcule d’avance, on a laisse E.Chouard avoir un strapontin dans les medias mainstream pour mieux le faire passer au laser de la Wehrmacht talmudo-mediatique. A l’arrivee, je trouve ca tres bien parceque ca ne peut qu’amplifier l’exasperation des francais du quotidien


  • Des heures et des heures et des heures et des heures et des heures et des heures... de blablas aussi stériles qu’hypocrites, et que ça partout, à la télé, à la radio, dans les écoles, dans la rue, dans les assos, dans les bars, et sur le web à l’infini...

    C’est pas l’état peut-être qui développe des techniques de contrôle, d’exploitation et de production dans ses centres, qui structure la finance, qui détermine les relations commerciales internationales, qui urbanise, qui colonise l’espace, qui passe les lois, qui encaisse taxes et impôts, qui crée une dette crapuleuse, qui nous impose l’ internet militaire (parce qu’en réalité ce n’est que ça, dark ou pas), et le tout depuis toujours ?

    Il s’agit de l’illusion démocratique du libre-choix libéral ("softpower" global néocolonial, donc) Ariel (Israël) ou Dash (Daesh), Facebook ou Twitter, Toyota ou Fiat, Apple ou Samsung, Dailymotion ou youtube, Universal ou Netflix, H&M ou Zara, Areva ou Areva, , Sygenta ou Bayer, C8 ou E&R, c’est kif-kif, on vit artificiellement sous des lois artificielles (=PAS NATURELLES(cqfd (mdr))) !


  • Chouard, t’aurais pas internet, pas de lunettes, même pas de chaussette et encore moins de parapente à roulettes, sans les "dérives" et les "abus" du système aristocratique global que tu prétends combattre, ou pouvoir améliorer ... t’es bien sûr de l’intelligence de la pensée et du travail que tu produis depuis 15 ans ? ;)

     

  • Chouard est tellement gentil et honnête, que tous ses contradicteurs perfides s’écrasent lamentablement contre sa naïveté. C’est assez incroyable à observer. Chouard fait, à son insu, tomber les masques. Sans doute parce que, malgré ses défauts et sa tendance gauchiste, il est profondément bien inspiré. Il y a quelque chose de spirituel là-dedans.
    TOUS les pharisiens qui tentent de le retourner ou de le piéger se dévoilent sans s’en rendre compte, tout transparaît dans leur discours, ils renvoient tout à l’antisémitisme et aux juifs comme s’il sagissait du problème numéro 1 des français. Et comme dit dans l’article, ils font eux-mêmes les liens (banques/juifs...). Et se montrent censeurs et tout puissants.
    Chouard est un miroir magique où se reflète la face hideuse et véritable de nos dominants.


  • Enthoven est un sophiste. J’ai du nez pour cela.


  • Je condamne : Ils « nous » tirent dessus ! Mais, je ne vais pas aux manifs par peur qu’on me tire dessus. Sacré Chouard !


  • Le faux et le vrai s’affrontent mais le vrai finit toujours par triompher, car la vérité est le bien et le faux est le mal.


  • Sémite : c’est les descendants de Sem fils de Noé (Nouh) qssl. Qui peut croire ces menteurs que seul les "Juifs" sont sémites ? Non ! Beaucoup d’Européens, Américains, Perses, Arabes et même Nord Africain son des sémites. Alors la question se pose :
    Pourquoi, pour ces sionistes, le mot antisémitisme le réserve uniquement pour les Juifs ? Allez chercher l’erreur et, qu’est ce qui se cache derrière le mot "antisémite".


Commentaires suivants