Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Soralocentrisme : Pascal Praud passe Étienne Chouard au détecteur de Soral

On ne fera pas de commentaires sur la qualité humaine des chroniqueurs de cette émission de faux débats. Rien que le plateau montre un entre-soi dont les Français ne veulent plus. Les médias essayent de s’aligner sur cette exigence de pluralisme mais immanquablement, les émissions retombent dans leurs travers structurels : propagande lourde, uniformité des opinions, socialo-sionisme de bon aloi. On se répète mais ils se répètent aussi.

 

Le 28 mars 2019, Pascal Praud et ses praudettes reçoivent Étienne Chouard pour le malmener et complaire aux autorités, ce qui permet de passer pour d’honorables journalistes ouverts aux idées alternatives tout en faisant le sale boulot de répression et de captation de la parole publique pour l’oligarchie. L’ex-chroniqueur de foot envoie la première pique à son invité, faisant semblant d’être tolérant, alors qu’il est tout le contraire :

« Il est avec nous ce matin, nous ne sommes plus en démocratie mais ceux qui attaquent le Système ont le droit de s’exprimer, nous ne renverrons pas Étienne Chouard à la lecture de Soljenitsyne mais nous entamerons le débat pour essayer de comprendre. »

JPEG - 68.9 ko
Praud invite Chouard pour lui demander de la fermer

 

Naturellement, Praud et ses praudettes ne comprendront rien et essayeront dans la mesure de leurs moyens intellectuels de défendre le Système qui les nourrit et qui réprime les autres. D’ailleurs, très rapidement, à peine 15 secondes après son intro, Praud redevient un bon petit chien de garde (à 0’45) :

« Pour tout vous dire j’ai quand même hésité à vous faire venir sur un plateau de télévision, vous êtes assez rarement invité d’ailleurs, parce que j’avais été très choqué du rapport que vous entreteniez avec Alain Soral [il épelle bien], qui est euh [soupir], comment dire, l’homme que l’on connaît et qui a été condamné plusieurs fois pour incitation à la haine raciale. »

Attention, soyons précis, les mots sont importants, Pascal : Alain Soral a été condamné par le CRIF, qui a institué le délit de haine raciale contre les opposants au Système derrière le rideau d’une justice française qui n’en a plus que le nom. Ce n’est ni la justice ni la France.

Le petit chien de garde du CRIF poursuit son lavage de mains (et de cerveaux) :

« Mais vous avez pris vos distances et il faut le dire en tout début de plateau, vous avez dit “un sexisme, une homophobe et un antisémitisme assumés” qui vous révulse, écrivez-vous en parlant d’Alain Soral même si à un moment vous étiez proche de lui. Mais il se trouve que son site fait très souvent référence à vos écrits. »

On fait référence aux émissions avilissantes de Pascal Praud, aussi. Donc Pascal Praud est un antisémite homophobe et sexiste par amalgame ! Que fait le CRIF ? Que font les autres chiens de garde du Système ? Les Lemoine, les Aphatie ? Se tiennent-ils tous par la langue fourchue ? Qu’est-ce qu’ils attendent pour lancer une fatwa contre Pascal qui relaye Chouard qui a relayé Soral ?

 

JPEG - 54.5 ko
Pascal est en relation avec Étienne qui est en relation avec Alain donc Pascal est en relation avec Alain

 

D’ailleurs Praud ne parle que de Soral, alors qu’il invite Chouard, ce qui n’est pas très poli. Praud n’a qu’à inviter son maître à penser Alain Soral, ce sera plus franc du collier... de chien !

L’émission est ici, pour les téméraires :

 

 

Décidément, il va falloir inventer un détecteur de soralisme, qui donnera la teneur exacte de soralisme dans la pensée des invités des médias mainstream. Au-dessus de 50 % de soralisme, on ne pourra plus parler au grand public. En dessous, ce sera sous certaines conditions, avec d’infinies précautions et un dispositif d’encadrement politique extrêmement sérieux.

Le « praudisme », ou la maladie des journalistes-système, sur E&R :

 






Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Arrêt sur image à 12min13 pour se fendre la poire en regardant celle de Gérard "l’endimanché" Leclerc.
    Pourquoi s’obstiner à vouloir porter une cravate quand tu sais pas la mettre...

     

    Répondre à ce message

  • Que va chercher ce type auprès des journaleux mainstream ? Il n’a pas encore compris que ces nervis ne cherchent pas le triomphe de la Vérité,mais plutôt la castration de la Virilité. Il ne faut tout de même pas avoir un paquet de gènes du vénérable Socrate pour comprendre ça...

     

    Répondre à ce message

  • Que LCI, Pascal Prout, et Dassier et les autres soient ce qu’ils sont, on le sait bien et il est inutile de s’éterniser sur le diagnostic les concernant. Après, je ne sais pas si c’est parce que les commentaires sont soumis à un filtre sévère, mais on dirait que je suis le seul ici à trouver que Chouard a quand même été intéressant quand il a pu prendre la parole, et qu’il a pu faire passer au moins une partie de son message. Bien sûr, ça pourrait être beaucoup mieux, mais au point où on en est, si l’idée du RIC, de la démocratie directe, peut gagner un peu de terrain, c’est toujours ça de gagné non ?

     

    Répondre à ce message

    • Je ne comprends pas ce qu’il fait là. Il n’y a rien de constructif et c’est très difficile à regarder. Mieux vaut être interdit de plateau que de se donner en spectacle auprès de cette bande de guignols.
      Je trouvais Chouard très pertinent dans son analyse de la démocratie, jamais je n’aurais pensé qu’il deviendrait l’idiot utile de ceux qui chient dessus. Très décevant.

       
    • Un filtre sévère ? Oui, mais non, enfin ça dépend. Par exemple, pour ma part, je trouve au contraire que : « Très souvent mes commentaires anti-Chouinard sont rejetés ». Comme quoi, selon les sensibilités... Mais, on se fait des idées.

       
  • Je ne regarde et n’écoute plus les medias télévisés et radiophoniques. J’ai tenté de consulter cette émission. La répulsion et le rejet ont été quasiment immédiats. Cela est complètement insupportable et abject. Ils sont tous abjects à se gausser ou se glorifier les uns les autres autour et après Etienne Chouard. Tout cela est tellement indécent, tellement petit, bas, niais, bête, ridicule... N’ont ils donc pas une once de fierté, d’honneur ? Je les plains et prie pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • Tous ces "animateurs" et "interviewers", qui se croient obligés, depuis quelques temps, pour se rendre "intéressants", de pourrir la vie à leurs invités en voulant à toute force leur faire dire qu’ils se "désolidarisent complètement" d’Alain Soral et de son œuvre, sont à la fois complètement abjects et tellement pitoyables, qu’ils n’inspirent qu’une violente envie de vomir quand on les voit faire …..
    Mais ils auront beau faire, c’est Alain Soral, qui a raison et ce sont ses idées qui vaincront bientôt !!!

     

    Répondre à ce message

  • Dans bien des cas je suis très critique envers Etienne Chouard et ce qui chagrine beaucoup de monde ici, se résume par l’inutilité de venir débattre sur des plateaux comme celui ci ou alors que sa candeur et son calme lui desserve.
    Mais lorsqu’ on y réfléchit bien, alors même qu’il lui a été parfaitement impossible de développer quoi que ce soit, au final la nullité des arguments ainsi que le comportement d’inquisiteur de ses contradicteurs apparaissent de manière clair et limpide.
    Il ne faut pas minimiser l’impact des interventions de Chouard, car il est parfaitement
    contreproductif pour cette classe politico-médiatique d’utiliser les poncifs habituellement utilisés face Jean marie Le Pen.
    Cela contribue plutôt à les rendre plus méprisable et agaçant au plus grand nombre, d’ailleurs les commentaires Youtube en attestent.

     

    Répondre à ce message

  • J’imagine une personne, sans grande culture historique et politique, mais douée correctement sur le plan de l’intellect, regarder cette émission.
    Va-t-elle trouver E.Chouard sympathique ? "Oui, certainement".
    Plus ouvert que sieurs Leclerc et Dassier (Praud mis à part) ? "Oui également".
    Fasciste ? "Non, mais pourquoi vous dites ça ? C’est un homme tolérant, ouvert au débat et qui le place même dans sa critique du système".
    E.Chouard respire la bonté, la cohérence et la persévérance ; à l’inverse les Dassier et Leclerc ont des mines renfrognées, le moins qu’on puisse dire est qu’il se dégage d’eux quelque chose de buté, de grisâtre et de malheureux.
    E.Chouard en sort vainqueur, surtout sur le plan de la morale et de l’équité, valeurs auxquelles tiennent les français.
    Quant à Praud, c’est un petit malin.

     

    Répondre à ce message

  • Je me répète :
    Son RIC à la con à Chouard doit impérativement avoir un socle solide ou ne pas être :
    - Il doit être réservé aux citoyens de seule et unique nationalité française, sans passe-droit ;
    - Il doit être autorisé aux citoyens régulièrement inscrits sur les listes électorales et qui ont effectivement voté durant 3 ou 5 ans consécutifs ;
    - Il faut que 2 millions d’électeurs (ceux nommés ci-dessus) interviennent pour demander révocation, modification ou autres items proposés, et celà après débat contradictoire « pédagogique ».
    Le bla-bla-bla de Chouard c’est du flan. Si après 15 ans d’étude du sujet il en est et encore à proposer « la réflexion », ben qu’il retourne vendre son petit savoir à ses élèves. Je suis adulte !

     

    Répondre à ce message

  • Nombreux sont les commentateurs sur ce site qui se posent les questions légitimes du pourquoi Chouard est invité sur les mainstreams et pourquoi dès lors n’est-il pas plus vindicatif quand on l’attaque et enfin de l’utilité de sa défense molle

    Chouard est invité sur les mainstreams car pour le Système il ne représente pas le danger des GJ. En effet Chouard représente le légalisme tandis que les GJ représentent le radicalisme révolutionnaire pour le Système

    Chouard sans le comprendre, enferme la radicalité du mouvement qui est une amorce de révolution dans le carcan de la légalité reconnue par le Système. En effet, les premières manifestations très violentes on fait vaciller le pouvoir sur ses bases car la violence aurait pu s’il y avait eus des morts de part et d’autres et des bâtiments publics pris d’assaut mis à sac comme en 1789, déboucher sur une remise en cause fondamentale du pouvoir qui aurait dû céder la place, ne pouvant légitimer une position de meurtrier sur la scène internationale.

    Ryssen, Soral, sont pour le pouvoir des hommes d’action qui représentent à leur yeux ce courant et donc un véritable danger. D’où leur diabolisation extrême et la raison pour laquelle ils ne seront jamais invités sur les plateaux

    Pas contre y recevant Chouard, le Système le valide. Il légitimiste son légalisme. Entendez qu’en demandant le RIC, Chouard reste dans le cadre de la légalité, sa démarche est neutre. Il se perd en conjectures et en paroles vides de sens face à des contradicteurs qui sont là pour l’user et faire entrer son discours comme le mantra répété inlassablement d’une revendication télévisuelle enfermée dans le virtuel. Plus il passe, plus sa requête deviendra dans le collectif audiovisuel comme une aimable utopie

    En lui faisant condamner Soral d’entrée de jeu, le Système fait accepter Chouard comme un des leurs qui "joue" le contradicteur aimable. Il entre dans la catégorie du divertissement, il est l’objet qui par la simulation du jeu autour de la table devient le simulacre de Baudrillard. Chouard est la légalité, alors on le laisse parler, s’user indéfiniment, le Système dupant le téléspectateur par un semblant de démocratie (l’opposition à la parole) alors qu’il sait pertinemment que jamais le RIC ne sera considéré au niveau des lois possibles. Le RIC restera une fantaisie dont le pouvoir se gausse, gonflée inutilement par son avocat Chouard qui finira par un apparaître comme un enfant capricieux réclamant son jouet...

     

    Répondre à ce message

  • (SUITE)

    ...Le second objectif du système est de vider les rues des GJ en invitant le poulain de la part contestataire vindicative du RIC des GJ en recherche de légalisme. Ceux qui ont peur des violences se dévitalisent en voyant leur poulain sur le plateau. Le Système divise ainsi la force d’opposition entre les légalistes chouardiens et les violents catalogués nationalistes blancs de la rue. En recevant Chouard le Système reçoit ses partisans GJ et les neutralise. De la sorte le pouvoir divise, pacifie et temporise, les élections européennes étant le cap.

    Chouard est un homme juste, d’équité, d’égalité, de conviction, humaniste et cérébral. Son attitude ne peut que plaire au Système. Donc n’attendez pas de lui qu’il devienne révolutionnaire car c’est un universitaire qui s’adresse à ses pairs. Il est naturellement courtois et se rabaisser à l’agressivité est un manque d’intelligence. Il s’égare donc sur les chemins que le Système lui trace et devient la dupe.

    Sa présence sur les plateaux ne doit vous faire accepter qu’une chose : sans violence le pouvoir ne se rendra pas. Car il puise sa force dans sa légitimité constitutionnelle.

    Entre Chouard et la voie sans issue et la violence de rue qui ne peut qu’amener la mort il ne reste que la 3e voie. Celle utilisée par Gandhi qui fit miracle : la révolution pacifique du seat-in. Lorsque tous les français seront d’accord pour s’asseoir, les petits employés des transnationales des financiers de la Macronie aussi bloquant ainsi le processus d’enrichissement capitalistique de la consommation, alors le pouvoir pressé par les grands capitalistes sera obligé de lâcher pour renaître sous une autre forme. C’est seulement là que le peuple pourra obtenir des gains. Seulement il faut croire que soit trop de français ont encore trop de pain, soit le français n’est pas assez élevé spirituellement pour faire se don de soi pour la collectivité.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents