Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Gynovictimisme : les femmes sont les premières victimes de la vie, de l’univers et de tout...

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Oui, les femmes sont les premières victimes de tout ... car elles sont d’abord victime d’elles-mêmes !

    Toutatis

     

  • Encore une preuve de plus que le nouvel ordre mondial cherche d’abord à déstabiliser et désorienter la femme par la victimisation, la consommation, la frivolité et des discussions rarement importantes ou profondes pour éviter la guidée du peuple et le garder sous le contrôle de l’oligarchie.

     

  • J’aurais voulu être une femme si je me serais trouvé sur le titanic Une chose auquelle toutes ces hystériques ne doivent plus se faire la moindre illusion, c’est que ce genre de situation n’aura plus jamais lieu. A ce jours il n’y a tjs pas eu un seul cas de recensé dans lequel un de ces sauvages que l’on appelle communément "réfugié" s’est pris à une femme turque ou arabe résidant en Allemagne. Pas un seul cas ! Je ne crois pas non plus que un de ces sauvages auraient osé se prendre à une femme russe ou polonaise résidant en Allemagne.

     

    • C’est déjà le cas entre européens.

      Lors du naufrage du Costa Concordia (le bateau de croisière où le capitaine était trop occupé à lutiner une passagère, et s’est sauvé comme un rat), les stats de mortalité sont en faveur des hommes.
      La situation du Titanic était "les femmes d’abord !". Celle du Costa Concordia était "dégages connasse !".


  • Les enfants sont devenus des animaux de compagnie pour ces femmes-enfants névrosées par la société de consommation.

     

  • Le futur pourri des hommes est fait pour les femmes. Demandez à n’importe quelle femme de moins de 50 ans si elle aimerait revenir 30 ans en arrière, elle vous diront toutes ou presque qu’elles sont bien plus heureuses aujourd’hui (sauf les plus de 50 ans qui regrettent toutes leurs 20 ans, sans exception) . Faites pareils avec les hommes c’est l’ inverse, malheureux jeunes et heureux vieux (quand on passe les 40 sans se suicider à cause de la pauvreté et de la trahison des femmes qu’on a aimé)


  • Une femme qui souffre pleure, un homme rarement, un enfant n’est pas audible pour les adultes et étant donné que la société moderne est d’un fragilité émotionnelle incroyable, il devient alors plus profitable de tirer des larmes à l’autre.

    J’ai vu des conseils de classe attribuer des félicitations à une déléguée qui se mettait à pleurer parce qu’elle n’avait que les compliments. Pendant ce temps, les garçons s’écrasent, s’effacent.

     

    • #2454688

      Quand on pleure nous ça se voit pas en général, on est pudique on le fait pas pour revendiquer quelque chose. J’ai eu le malheur de fondre en crise de larmes incontrôlable dans les bras d’une femme que j’ai aimé, une fois (sans m’en expliquer la raison, tout se mélangeait, un mélange de mélancolie et de bonheur ) Aucune femme n’a été aussi perverse et ignoble avec moi. Comme quoi, il faut surtout jamais pleurer devant une femme , elle l’interpretera toujours comme une faille (dans laquelle s’engouffrer afin de détruire ce qui peut l’être encore)


    • Un homme encaisse et à les épaules pour.
      Mais depuis la génération "Dolto", un homme est une femme virile et inversement d’où l’état de fiotte dans lequel se retrouve nombre d’hommes devant une grosse paire de sein en retrouvant inconsciemment l’état de jouissance de leur lien avec leur maman au berceau.
      Bref, mères du 21 siècle, virilisez vos fils, bordel !


  • La mort de géniteurs sur le Titanic, pour ne prendre que cet événement, a engendré la non-naissance de beaucoup d’enfants. Pour ainsi dire autant que s’ils étaient monté sur les canots aux dépend des femmes
    (Dans un monde où les femmes n’avaient pas pour habitude de se faire engrosser par différents hommes, et inversement..).

    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les grands conflits ont eu de tels impacts après coup sur les naissances (alors que le nombre de femmes n’était pas en baisse).
    Les hommes avaient un code d’honneur de bravoure vis à vis des femmes, qu’ils ont toujours relativement. C’est un code presque irrationnel puisqu’il sacrifie les meilleurs géniteurs à venir : les enfants.

    Cette remarque sur le non-sauvetage des enfants de 3ème classe est pertinente
    On en revient aux questions de classe - cf Soral dans Ciel mon mardi !


  • Si l’Homme Blanc avait autant d’ingéniosité que la femme blanche nous serions encore dans les arbres et dans les cavernes . Ce sont les hommes blancs qui ont pratiquement tout inventé et qui se sont farci partout tout le boulot . Regardez les splendides monuments de Paris : ce sont les hommes qui se sont acharnés à élever ces merveilles, les gonzesses n’ont jamais fait que les regarder, quand elles daignent les regarder ! Avant elles faisaient des gosses pour assurer la pérennité de notre race, maintenant elles ne veulent même plus en faire, ça les emmerdent de les élever . D’ailleurs les enfants elles les faisaient sans sans rendre compte, c’est la Nature qui les faisait à leur place . Comme tous les mecs j’adore les femmes pour leur beauté . Pour le reste...

     

    • détendez-vous @désabusé : une très grande partie de ce qu’à fait l’homme blanc est pour le bien des femmes : lui construire une maison par ex,où elle puisse se sentir à l’aise pour élever ses enfants ;créer une machine à laver pour qu’elle n’aille plus au lavoir laver votre linge et revenir les mains gerçées ;inventer un frigo pour lui faciliter la tâche ;lui créer des produits cosmétiques pour qu’elle vous soit belle ;une machine à café,etc,etc..y compris défendre sa patrie contre l’envahisseur..etc..La France s’est vouée à Marie et toutes les routes de France partent de Notre-Dame.Déjà du temps des celtes la femme pouvait diriger des villages,elle a défendu nombre de nos villes en insufflant la force aux hommes ; elle a été le double influent de nos rois..vous ne seriez pas là sans elle ! alors son domaine n’est peut-être pas le nôtre,mais sans elles,on s’entretuerait du matin au soir,songez-y à l’occasion.Son domaine c’est l’amour,le nôtre,qu’est ce que c’est exactement ?
      Et n’oubliez pas,c’est bien dans notre civilisation,et vous devriez en être fier,car c’est bien la seule civilisation à être ainsi,la femme y est l’égale de l’homme,on la respecte,elle est notre moitié pour peu que nous l’aimions.


    • Et pour leur cul aussi, soyons honnêtes !


    • Je pensais que seules les féministes étaient assez bêtes pour comparer les deux sexes... puis les opposer...
      On est différents et complémentaires c’est tout. Nous on est plus doué pour créer, bâtir, inventer, elles elles sont plus douées pour s’occuper des autres, des enfants, des vieux, des malades ou d’un foyer.
      Et à part quelques princesses, les femmes ont toujours travaillé, de partout et en tout temps. Les tâches se répartissaient logiquement.


  • Nous sommes tous esclaves de la Beauté des femmes, tout en sachant parfaitement qu’elles ne valent pas grand chose . C’est en couchant avec la Beauté que l’on s’initie à tous les mystères, et elle ne se rend pas compte qu’elle les recèle .

     

  • Poser les femmes en victime (des hommes par exemple) n’est pas innocent.

    La victime s’octroie automatiquement tous les droits sur son bourreau, se déclare de fait innocente et donc ne se remet jamais en cause.

    Et dans l’esprit de la victime une logique perverse s’installe : elle a "le droit puisqu’elle est victime"

    On a connu ca pour la showa.


  • Léautaud : " Je n’ai jamais eu de chance avec les femmes . Il est toujours arrivé un moment où leur bêtise a dépassé mon amour " .


  • Le féminisme ? une façon élégante de dire aux hommes : " Dépensez plus de pognon pour nous bande de salauds " . Pour une femme la tare impardonnable, absolument rédhibitoire chez un homme c’est la radinerie .


  • Schopenhauer : " L’homme au fond n’exige de la femme qu’une seule chose " .

     

  • Il n’y a plus une seule femme a la tête d’une société du CAC 40 depuis que la patronne d’Engie - féministe et écolo ! - s’est fait lourder pour incompétence notoire . Souvenez vous aussi de la nullité féministe Lauvergeon qui a mené Aréva à la faillite (probablement frauduleuse) .


  • Pauv’ chéries ! En France les femmes vivent 6 ans de plus que les hommes (record mondial !) . Elle se fatiguent bien moins que nous : être caissière chez Leclerc c’est moins fatiguant que de monter un mur de parpaings .

     

  • Il y aurait une étude sociologique intéressante à faire : sachant que le père préfère presque toujours sa fille à son fils, calculer le % de pauvres mecs qui ont été déshérités et spoliés au profit de leurs salopes de soeurs . Le résultat serait surprenant .

     

  • - le sacrifice des enfants est effectivement un fait étudié qui fait l’objet de plusieurs publications scientifique : de tous les animaux la femelle humaine est la seule qui abandonne ses enfants en cas de situations critiques : incendies, tremblement de terre etc.. Cela n’existe quasiment pas chez les autres mammifères. Ce qui a une conséquence assez surprenante ceci explique l’importance de la beauté et de la séduction chez l’humain. Vous avez 4 enfants en bas âge, vous ne pouvez en prendre qu’un pour fuir, par réflexe l’homme mâle ou femelle va inconsciemment sauver le bébé le plus "beau" ou le plus "séduisant". Plusieurs théorie affirme donc que notre réflexe de séduction est un processus de survie que nous avons dès la naissance.
    - Concernant les femmes il serait intéressant d’avoir la position de scientifiques qui étudie le mimétisme et la dissonance cognitive.
    Je pense qu’il n’est incontestable pour personne ici que le statut des femmes dans le monde et de tout temps a été terrifiant je ne citerez que les atroces mutilations génitales en Afrique, la réduction de la taille des pieds en Asie ou la mutilation de la boite crânienne dans certaines sociétés primitives, l’abandon et la revente des fillettes en chine, le viol obligatoire à la puberté (Afrique), l’âge moyen des mariages pour les femmes au Niger est de 12 ans et elles passent leurs vies a procréer à la chaîne. Il me semble et cela n’engage que moi que les femmes occidentales font un transfert de cette douleur qui ne leur appartient pas pour se créer une souffrance permettant de justifier leurs incapacités a trouver une place sereine dans la société occidentale
    Le Carthaginois


  • Normal, elle n’est qu’une pièce sortie de l’homme ! Non, pour être sérieux, je serai d’accord avec les femmes quand elles iront à la guerre à la place des hommes. On s’occupera des enfants, on sait faire maintenant ...

     

    • bonne idée !
      De toutes façons l’expérience montre mille fois que ce sont les hommes qui sont sentimentaux, pas les femmes.

      D’ailleurs, réfléchissez, le mythe de la féminité a été créé par les hommes, il représente donc les aspirations les plus profondes de ceux-ci, qu’ils ont "cristallisé" (selon l’expression de Stendhal) sur l’objet de leur désir.
      Mais il ne représente pas du tout la réalité de la nature des femes. (elles ne sont pas du tout douce, ni sentimentales, mais dures, égocentiques, mesquines et matérialistes, et ce sont elles, et non les hommes, qui au moins dans les bureaux et les niveaux de base ou l’ambition ne joue pas, sont beaucoup plus simples et "arrangeants" bonnes-pâtes et solidaires, qui voient la vie quotidienne comme un ring de boxe ! j’ai toute ma vie travaillé dans des bureaux de bonnes-femmes et je les ai bien vues à l’oeuvre ! c’est une obsession chez elles : la zizanie, les clans, les conflit de domination interpersonnels, l’agressivité, les parti-pris, la jalousie) C’est aussi comme ça qu’elles sont devenues hypocrites, maniereuses, comédiennes, puisque que pour plaire aux hommes elle devaient faire semblant d’être comme ils leur enjoingnaient d’être.


    • Wow, super !
      Y a rien à ajouter.


  • Pour revenir aux origines de la création d’Eve et d’Adam, il est bon de rappeler que non seulement le livre de la Genèse ne mentionne pas d’accord consensuel entre Dieu et Adam en vue de la création d’Eve à partir de la côte d’Adam (XX ---> XY + XX), mais aussi qu’il y a de fortes chances qu’Adam n’ait pas été d’accord, dans la mesure où Dieu prit soin d’endormir Adam pour ce faire. La tradition religieuse veut que ce soit dans la prescience de ce que la femme fracasserai la tête du serpent (Gen. 3:15), préfiguration de la Vierge, que la rébellion de Lucifer eut lieu au ciel et que les anges déchus furent précipités sous ciel par les anges restés fidèles à Dieu. Ainsi, nous voyons que chaque femme peut pour modèle choisir soit Eve soit la Vierge, mais qu’il semble possible d’envisager un saut qualitatif par l’adoption du modèle de la Vierge, et qui repose, entre autres choses et facteurs de causalité, dans la compréhension du dépassement du comportement qui consiste à se donner, par celui qui consiste à être donnée, car la Vierge est l’exception de l’adage qui veut que l’homme propose et que Dieu dispose, réalisée dans l’Annonciation où Dieu par l’Ange Gabriel a proposé, tandis que la Vierge a disposé. C’est plus rare que les types de la courtisane et de la mère de Weininger dans son "Sexe et Caractère", cela correspond à son troisième type de la fusion des âmes, qui, étrangère au tantrisme, accomplit déjà ici-bas la réalité du monde à venir de l’Union des âmes dans l’Eglise triomphante.

     

  • le problème du point de vue de l’homme célibataire sur la femme, c’est qu’il attend d’elle ce que lui-seul est en mesure de lui apporter... Et qu’il en est souvent incapable...

    L’impuissance des temps modernes n’est pas que sexuelle. C’est un des graves problèmes de cette civilisation en déclin.


  • ce sont des sujets passionnants que nos sociétés s’ interdisent bien de mettre sur la table, parce les mensonges qu’ ils occultent sont les fondements du modèle de la société de consomation.
    - pas de femmes = peu de consommation (pas de croissance).
    - femmes trop occupées au travail = pas suffisamment de temps pour consommer.
    - femmes "prisonnière" du couple hétéro = moins d’ achats compulsifs.

    le projet social est de faire de la femme une consommatrice connectée au marché 24/24...et tant qu’ à faire, en disposant du budget produit par le travail de l’ homme (enfant porte-monnaie) !
    l’ entièreté du progrès social vise cette finalité....et les femmes s’ en accommodent très bien, sans même l’ ombre d’ un froissement moral...puisque c’ est juste, puisque c’ est les chiffres, puisqu’on est victime, puisque c’ est la loi.

    LA PEUR ! la peur de la nature, cette inconnue, cette étrangère, cette salo..ce salaud de Créateur. Voilà tout le moteur de l’ affaire, la peur du noir, de l’ araignée,(du corona), de la pénétration et finalement de la vie telle qu’elle EST.

    inutile de dire que les promoteurs de ce crime contre le genre humain en sont également les bénéficiaires.


  • Les gens extériorisent plus leur frustration de leurs expériences avec le sexe opposé qu’ils ne cherchent à mettre en perspective ce qu’est le féminisme, la féminisation et toutes les sources d’information qu’on trouve. Chambrer avec frivolité les vices et turpitudes des femelles entre bonhommes est ludique et machiste ( machisme bien compris) , tomber dans les reproches, l’essentialisme et la frustration l’est beaucoup moins.
    Les femmes ne sont pas devenues de grosses salopes (ou elles l’ont peut être toujours été) adeptes du féminisme castrateur. Il y aura réellement guerre des sexes lorsqu’elles "brouteront" toutes du "gazon" et qu’on sera tous...De la jaquette. La concurrence est plutôt intra-sexuelle. Si les hommes en bavent beaucoup plus c’est parce que le monde moderne a cassé tous les codes traditionnels qui satisfaisaient tous les hommes en leur donnant une épouse relativement dévouée et donnaient à la femme une relative protection et dignité patriarcales. Le libertarisme progressiste (pléonasme) moderne a libéré toutes les pulsions animales qui nous animent : compétition des hommes entre eux à la reproduction où tous les coups sont permis. Si des hommes se font buter, en chient trois fois plus, sont constamment diabolisés, galèrent à trouver un emploi satisfaisant etc... c’est parce que d’autres hommes, par esprit de pouvoir et d’accaparement des femelles, en ont décidés ainsi. Même si un bon petit "tri" arrange bien les femmes.
    Pour terminer sur une note machiste et drôle il y a une Maxime qui dit : "Bats ta femme tous les soirs ! Si tu ne sais pas pourquoi, elle, le sait :-)"


  • A propos du Titanic si les femmes et les enfants ont été prioritaires , les femmes riches ont toutes été sauvées mais pas toutes les "pauvres" .


  • Pourquoi vous y êtes allé à la guerre ? Quid des femmes militaires et des infirmières sur les champs...Quand les hommes font une journée de travail, les femmes en ont fait 3 voire plus ! Travail, ménage, repassage, repas,elles enfantent et s’occupent des enfants, de la paperasse, des aïeux...en plus elles doivent rester "belles" et souvent sont cocues, abandonnées, seules avec les enfants, etc etc... ! Je ne suis pas du tout féministe. La caissière qui dépose en courant ses enfants à l’école, supporte des centaines de kilos par jour, doit faire ses courses, va récupérer les enfants, leur fait les devoirs, prépare le repas, prend le bains aux gosses, les couche, débarrasse et nettoie tout ...avant d’aller se faire un brin de toilette et passe au lit pour se faire sauter par un connard qui a fait ses 8heures, et souvent l’a trompée. Il n’y a hélas plus beaucoup d’Hommes, de vrai, de ceux qui ne pleurnichent pas et qui vont, eux, à la guerre ! Pas de ceux qui font leur 8 heures et qui posent leurs "burnes", quand ils en ont, sur le canapé avec une playstation ou un pc à mater youporn, en attendant que bobonne les servent. Quelle ingratitude ! (ps : c’est ce que j’ai pu constater autour de moi)

     

    • Les femmes dont vous parlez n’ont qu’à mettre la pression sur leur mari ou les quitter, plutôt que de pleurnicher anonyment sur Internet contre le "patriarcat". Tout combat est en premier lieu individuel.


    • kari K, j’ai oui dire que beaucoup de femmes choisissent d’elles même un homme qu’elles savent ne pas supporter pour le reste de leur existence, histoire de pouvoir le dégager dés le devoir de procréation accompli, pour ensuite se pleindre de se retrouver femme seule avec enfant... Ces hommes là ont ils encore le droit de dire que si il avaient su les intentions de leur "partenaire" ils n’auraient jamais tenté l’expérience de la procréation avec une femme qui n’avait en réalité pas l’intention de donner un père à leur enfant, mais uniquement un statut d’enfant abandonné avec mère seule au foyer ? Si la guerre de l’homme ensuite c’est uniquement de devoir subir d’avoir été éjecté et empêché d’être père, uniquement parcequ’il posait " ses couilles " sous la table après la prière ou’il regardait E&R le soir ( perso je ne regardait pas YouPorn et toujours pas maintenant) tout en faisant son maximum pour porter les courses de madame, débourser toute les aides de l’État pour partir rêver plus loin avec elle, déboucher ses conduits de douches, masser ses jambes et pieds malades, chercher des solutions introuvables duent à son stress chronique due à ses non dits avec l’homme qu’elle avait choisi pour lui interdire ensuite d’être le père de sa gamine...(bref être son esclave pour ensuite être dégagé et attaqué en justice a coup de mensonges et d’hypocrisie, tel le pire des voyous voir des violeurs) personnellement je n’avais jamais trompé celle que j’avais délibération choisi comme futur mère de mes enfants, ni sur ce que je valais financièrement (étant au chômage) ni sur ce que je voulais à l’avenir (une vie à deux avec enfant et un model parental uni dans le spirituel bien avant le matériel) . Donc j’entends bien votre texte très empathique dégoûté de "l’homme" pour ces femmes de votre entourage, mais il fallait peut être qu’elles y réfléchissent avant de vouloir enfanter avec un de ces méchants hommes pauvres. Un enfant c’est pas un animal de compagnie. Et tout les hommes ne partent pas d’eux même ni n’abandonnent leur enfant et la famille qui leur était si chère. Cordialement (si je puis dire dans ma position de méchant homme qui n’a rien a dire à la femme reine en ce système de déstruction du père avec les honneurs de tout le corps social)
      Donc oui comme vous dîtes kari K, quelle ingratitude !


    • Je ne suis pas non plus féministe, mais je vis ce que vous décrivez, et franchement, ça n’est pas parce que certains utilisent la cause féministe à mauvais escient qu’il faut se voiler la face sur ce que vivent les femmes : quand mon conjoint a fait sa journée, j’en ai effectivement fait 3. En plus de mon boulot, je m’occupe des enfants, des lessives, du ménage, des repas, des visites médecin, des traitements quand ils sont malades, du jardin, et par dessus tout, je les porte, les enfants, en continuant à faire tout le reste !! et ça quoique ces messieurs en disent, c’est éprouvant. Et puis la guerre, la guerre, vous pouvez tous en parlez, mais pas un ne la feront, et au fond ça vous arrange bien. Certains commentaires reflètent une mentalité de vrais connards, ne vous en déplaisent.


    • T’as vu ça où ?

      J’ai eu deux femmes plus ou moins féministes dans ma vie. Elles ne savaient pas coudre ; j’ai une machine à coudre dont je sais me servir. En plus de fixer des tringles à rideaux — trop dur pour une femme « forte et indépendante » d’apprendre à mettre deux chevilles dans du plâtre proprement avec un niveau à bulle et des mèches adaptées — j’ai fait les ourlets. Elles ne savaient pas cuisiner, et l’une était une plaie quant au régime alimentaire bio/veggan, mais elles savaient se plaindre quand la nourriture ne leur convenait pas, tout en engraissant. Elles faisaient peu ou mal le ménage, mais étaient les championnes du « je salis, quelqu’un rangera », repassaient comme des pieds si tant est qu’elles repassaient, sans casser mon fer par négligence — vécu —, attendaient que quelqu’un se colle à changer les draps, étaient infoutues d’entretenir un jardin ou de changer un disque de frein, de curer une canalisation, de nettoyer correctement des toilettes etc.

      Ces parasites ne savaient rien faire, à part se tourner les dix pouces des deux mains et commander des âneries sur Amazon en préparant des voyages avec leurs consœurs dindes, parce qu’elles étaient « libres » et « féministes » et qu’elles allaient au travail. Comme tout le monde, sauf que tout le monde n’exerce pas un travail dans le tertiaire comme elles. Charge à autrui de s’appuyer le quotidien. Ça aurait pu passer avec des courtisanes expertes pour satisfaire un sybarite blasé. Mais même au lit, elles ne rachetaient pas leurs manquements criants dans tous les autres secteurs de la vie en binôme. Pendant un moment on supporte en se disant que les gens évoluent, qu’ils prennent conscience, qu’ils faut laisser le temps d’apprendre. Ensuite, on s’agace. Après on change. Rien ne vaut une partenaire qui ne parle pas mais qui fait avancer le groupe.

      L’opposition est moins entre les hommes et les femmes qu’entre les geignards narcissiques et les gens qui jouent collectif. Mon expérience du « féminisme » pratique, c’est deux trous de balles qui cossardent et qui prétendent défendre « les droits des femmes » pour s’arroger des privilèges. L’expérience doit être exactement la même avec tous les râpe-pompons des deux sexes qui parlent d’abord de leur sexualité de petit flocon de neige, de leur race dont on se bat les boules, et de l’intensité avec laquelle les flocons de neige ont été maltraités durant l’histoire du genre humain. Tout cela pour justifier le fait d’être des boulets.


    • @robespierre , votre commentaire m’a vraiment fait rire , merci !


    • @Olympe ma grande calme toi
      J’en ai 6 enfants avec mon épouse
      Qui paye les affaires les assurances les crédits qui met l’essence et fait la mécanique des véhicules ???
      Qui met la bouffe sur la table, paye les activités, chauffage, eau, électricité et tout ça pour 8 ??
      Qui se lève aux aurores pour rentrer parfois quand tout le monde est couché..qui enquille plusieurs boulots ?
      Heureusement que ma femme n’est pas comme toi ,à geindre
      Et ce que je fais, je le fais avec plaisir et joie
      T’es venue faire un concours de zigounette ?
      T’as perdu d’avance
      L’homme et la femme sont complémentaire
      Mais la femme à un truc de plus
      Elle sait pas fermer sa gueule...faut toujours qu’elle l’ouvre
      Tu m’étonnes qu’il y ait de plus en plus de gay avec un tel discours
      Qui aurait envi de travailler comme un tabanard pour une gonzesse qui raconte qu’elle fait 3 journée pendant qu’on glande
      T’es un remède contre l’amour et le mariage
      Fiona Schmidt sort de ce corps


    • #2456524

      @Olympe et Krade K
      Votre discours est un discours pour jus gauchisto-féministo-victimaire ...on dirait le discours d’un rescapés d’Auschwitz qui pleurnichouille éternellement
      Que les hommes en grande partie soient devenu des truffes efféminées, de pauvres petites choses c’est un fait ...mais les gonzesses c’est pas mieux, je pourrais même dire c’est pire
      C’est affligeant de lire cela sur E&R...venant de femmes qui lisent E&R... ça vous avili encore plus de voir que même en lisant du E&R votre cerveau ne tourne qu’autour de votre nombril et votre sac à main
      Pleureuses permanentes...la vie est un mur des lamentations
      Pauvre monde
      Le Kapital savait qu’il fallait capter la femme et que tout le reste ne serait qu’un jeu d’enfant


    • Anarchiste de la campagne, tout est dans le titre : Gynovictivisme . L’homme esclave pourrait bien en faire 3 fois plus qu’elles sous leurs yeux tout les jours , sans les tromper sur rien et en sacrifiant toute sa vie pour leurs jardins divins, il doit demeurer " connard". Sauf peut être si il est migrant , ou bien né dans un endroit encore plus ruiné et cherchant bonheur en France. Dans ces cas là, même si elles n’en veulent surtout pas pour procréer car vraiment pas assez valorisants, l’homme peut être pardonnable de n’être qu’un homme, cet homme qui doit obligatoirement porter ses couilles afin de les aimer dans toutes leurs grâces pour les supporter dans toutes leurs facettes , bigoteries sociales de façade ou bien volonté sincère d’être des femmes bonnes, au sens le plus noble et le plus respectable du terme. Peut être que ces deux là comme tant d’autres prennent leurs infos directement des anges du Très Haut, le malin n’ayant plus aucune prise sur elles , deux êtres encore bien au dessus du Soleil.. presque des prophètes. Aucune raison alors de penser que grâce à E&R elles pourraient apprendre quelque chose d’important sur leur propre fonctionnement afin de progresser véritablement vers la réconciliation, donc vers la paix avec leur père, leur frère, leur compagnon, leurs ex vies chaotiques, leurs gamins...si tant est qu’elles désirent vraiment la paix quand elle se plaignent de ces hommes pleurnicheurs pas assez guerriers à leur goût. En tout cas et malgrés cette apparente noirceure et aigreure dans leurs messages ,content quand même de voir des femmes venir commenter sur E&R . Même si dans content il y a "con" comme dans "convertis" et même si c’est pour se faire traiter de connard, quand il faut que les choses qui doivent être dites s’exteriorisent et se partagent dans l’Agora, mieux vault tard que jamais.

      Si on ne peux pas en vouloir aux autres de n’être que ce qu’ils sont, on doit sainement s’en préserver quand ces autres n’ont aucune intention de progresser sur elles même, restant toujours dans l’inversion accusatoire. Les rangaines des féministes qui s’ignorent : on travaille 3 fois plus... J’ai lu quelque part "aux bons hommes les bonnes femmes, aux mauvais hommes les mauvaises femmes".
      Et pour bien poser ce qui a l’air de leur faire horreur au quotidien sur la table , en ces temps de partage apocalyptiques, un grand sage a dit :
      Qui que tu sois, viens. Même si tu es un athé, ici c’est la demeure de l’espoir.


    • #2456896

      @Greg
      T’as raison camarade
      Force et honneur


    • #2457055

      Vous allez voir que vexé, les pauvres petites kari K & Olympe , vont quitter cet écart qu’elles ont fait chez E&R, pour revenir chez Osez le féminisme et chialer avec Camille & Justine
      C’est tout un art la femme !!!!


    • @Olympe, faire la guerre ? Pour sauver qui ? Des sales ingrates ou ingrats. Pour ma part, je me sauve ainsi que ma famille et mes quelques amis proches. (en les nourrissant avec des produits sains et nutritifs)
      Les autres merdes qui m’entourent, je les ignore et jamais, je ne me sacrifierai pour eux, ni pour vous. .
      Et quand je vous lis, vous me confortez dans mes choix.
      Chacun sa merde, n’est ce pas !! et à vous de vous sortir les doigts, d’être malins et d’arrêter chialer comme des gosses capricieux.
      Merci pour la pause humouristique !! (tu as quand même le temps de venir sur er avec ton emploi du temps ???) tu me fais bien rire, ne t’en déplaise....


    • #2457863
      le 08/05/2020 par L’immunodéficience intellectuelle
      Gynovictimisme : les femmes sont les premières victimes de la vie, de (...)

      Société féministe (avec vaginoplastie de la pensée )
      Ces deux nanas Olympe et Kari..Elles me font penser à Conversano 
      Hier antiraciste avec Dieudonné ,puis patriote proche de Soral , puis catholique identitaire proche des tradis avec Deus Vult ,Amalek, etc...puis nationalistes et communautariste avec « France-Village » de Cédric Rivaldi , puis ethnonationaliste pro-israël avec Merkado pro-féministe avec Solveig ....
      Le gars a tout essayé ...et bien je ne sais pas si c’est Olympe et Kari qui me font penser à Conversano ou le contraire..mais on est dans la même trempe 
      Aujourd’hui chez E&R et demain elles seront chez ni putes, ni soumises ou je ne sais encore 
      La logique chez la femme ça ne se trouve pas ..inutile de chercher !
      Il n’y a aucune logique


    • #2457973

      Le féminisme et l’homosexualité, ont envahi les milieux patriotes, nationalistes, identitaires, régionalistes, tout comme ils avaient vérolé l’extrême-gauche et les milieux anarchistes et l’église catholique
      Le système (Capital) gère et a toujours un coup d’avance


    • @Anarchiste de la campagne merci à toi aussi c’est toi qu’à raison moi j’ai tord j’aurais dûe rien branler depuis toujours à la maison comme tant d’autres ça m’aurait évité bien des soucis,
      Force et honneur à toi aussi mon copain.

      Je suis tombé sur ce reportage de femmes qui se sacrifient pour les autres https://youtu.be/8tfNkjth8VQ

      Je ne les entends pas se pleindre des hommes. Àlors à celles qui se plaignent de leurs gars , vous devriez aller chercher votre bonheur là bas avec l’un d’entre eux, des gars bien. Comme eux je remercie Olympe de porter les gamins et de faires les courses en plus du boulot, merci franchement c’est bien ce que tu fais. Et penses à ramener des chips la console la chicha et le choufl ça donne faim.


    • Pour conclure tout mes messages, j’aimerai dire à kari K , Olympe, et à ceux qui ont réagis plus ou moins en opposition dont moi même, que je ne suis pas contre elles, nous subissons tous des formes de contrôle psychique pour nous monter les uns contre les autres par l’intermédiaire des nouvelles technologies principalement, amenant parfois à des formes de schizophrénie. Au fond on répond a un message qui ne dit rien de si grave mis à part se pleindre d’une certaine souffrance vécu vis a vis du sexe opposé au sien, que l’ont vit tous plus ou moins, et c’est un des buts du nouvel ordre mondial satanique. Nous diviser. Donc comme je suis rentré dans la division en attaquant les conséquences plutôt que les causes qui viennent d’ Iblis, ou Satan et de ceux qui le suivent pour nous diviser en accusant l’autre de ses propres maux. Je demande donc à chacun de ceux ou celles qui liront ce message à se préserver du mal de tout coeur en aimant la France, en aimant Dieu, et tout ceux qui y vivent du mieux possible avec les autres car c’est chez eux, que ça soit en ville, en banlieue ou à la campagne, quelle que soit la religion qu’ils pratiquent sincèrement, pourvu que celle religion soit une vrai religion traditionnelle et non une inversion des valeurs traditionnelles. Je souhaite un bon mois de Ramadan et fin de Pâques en cette sortie de confinement à tout les hommes et les femmes de bonne volonté envers les autres, même ceux et celles qui ne pratiquent aucune religion. Merci à E&R de nous permettre de partager nos points de vue. Que Dieu, ou que le Bon sens commun préserve les coeurs des hommes et femmes de bonne volonté, en nous permettant de pardonner à tout ceux qui nous ont blessé. Nous faisons tous des erreurs, l’essence- ciel c’est de sans cesse nous repentir de notre propre orgueil et ignorance, afin de retrouver l’humilité la paix et la joie de vivre.


  • La vidéo passe à côté des causes principales. Il fait porter la protection des femmes sur l’instinct de survie, notamment celui de groupe. Ce qui est vrai, mais n’explique pas le battage médiatique depuis des années.
    Or, depuis des années, les femmes et ne sont pas en danger objectif (guerre …, maladies…), cependant elles occupent les premières place des sujets médiatiques dans la victimisation dont le seul bourreau est l’homme depuis des millénaires. Le système flatte leur ego. La page d’accueil de Google nous rappelle le 237ème anniversaire d’une illustre inconnue. D’un point de vue métapolitique, ce n’est ni plus ni moins de l’idéologie de la superstructure capitaliste qui veut maintenir la domination du capital en entretenant une guerre des sexes.


  • Vous les femmes vous les charmes.
    Demain si les femmes s’arrêtent le système se casse la gueule.
    "C’est maintenant confinement oblige."
    L’homme a bien capté que la femme est plus fiable et forte pour un système totalitaire
    Nos femmes et leur ventre comme nos enfants ,sont devenus des cibles préferentiels du capitalisme vampirisme satanisme .
    Leur façon de prendre de haut tout en pratiquant l’inversion accusatoire en dit long sur leur soumission de ce système de putes (d’hommes).
    Heureusement certaines resteront ce qu’elles ont toujours été, libres conscientes et bienveillantes Alélouya Dja .Mais cela est en voie d’extermination dans un pays ou la culture du vice, de la délation (justice instrumentalisé),du pouvoir confiscatoire sans partage est la seul politik des ploutocrates pornocrates pédophiles décomplexés que vos urnes ont dégueulés sur les vies innocentes.
    Votre système est responsable et coupable de génocide.
    N’oublie pas l’eau non surveillé des fontaines, irresponsabilité politik affiché.
    Les mains misent des GAFA et autres industries des monopoles privatisantes l’o la terre l’air et demain mais c’est aujourd’hui le feu de l’ esprit pour en finir avec le libre arbitre. La mort est préférable plutôt que la soumission aux riches et leur flicks de putes mentalement désaxés et nocifs pour l’ensemble du vivant et du mort.


  • Me font rire tous ces homophobes mecs pleurnicheurs... N’oubliez pas que vous êtes notre première cause de décès dans le monde... À partir de ce constat on se tait. Une féministe lesbienne de droite Islamophobe. Je rêve d’un parti de droite nationaliste athées et féministe. Ce n’est pas un gros mot féministe...heureusement qu’il existe ça vous permet maintenant de baiser avec encore moins de responsabilités qu’avant ???? sûrement vais être censurée par cette page intéressante mais totalement masculiniste


  • À la lesbienne féministe islamophobe athée
    C’est à dire à une des définitions de "l’antichrist "
    C’est à dire à un des pires ennemis de l’humanité.
    Ta résponsabilité et seulement la tienne, hier et aujourd’hui on la connait : détruire les fondements de tout ce qui donne à l’être humain sa noblesse.

    En tant qu’homme descendant d’Adam et Ève, je sais ce que c’est que de pleurer sincèrement , c’est à dire sans forcer mes larmes mais les laissant couler du coeur par la Miséricorde de Dieu, par ses larmes on redécouvre la Grâce de vivre l’amour d’appartenir "à Dieu", c’est à dire d’être sans cesse materné et aimé par "La Source" de toute vie, Cette Source de Miséricorde qui a eu la Volonté de nous faire "être humain", nous permettant de comprendre pourquoi nous devrons endurer patiemment les coups bas de cet ennemi qui nous déteste, de cet anti humain orgeuilleux jaloux et haineux, afin que grâce à ce combat on s’élève chaque jour que Dieu créé par son Amour, c’est cela ce qui fait aujourd’hui de nous des hommes heureux d’être "nés être humain". L’Espoir de retrouver un jour notre condition d’avant la chute , la meilleure des conditions pour une créature de Dieu, loin des rancœurs de l’ici bas périssable et de ses esclaves.
    La pleurniche stérile nous la laissons donc à ceux qui ne voient dans les larmes des autres, rien d’autre que leur propre ingratitude.
    J’ai compris depuis ces larmes salvatrices dans les bras de ma "Bien Aimée" dans lesquels j’ai retrouvé l’amour de Dieu, que ma plus noble responsabilité c’était de sauver ma propre âme, pour peut-être un jour si Dieu le veut, être sauvé pour l’Eternité avec les hommes, femmes et enfants que j’ai aimé un jour, une heure, ou juste le temps d’un échange de regards , de coeur à cœur, quand nos âmes se sont ré-unies par la Grâce du Très- Haut.
    Dieu merci , Lui qui a choisi de préserver les coeurs de ceux qui l’ aiment et qui placent leur confiance en Lui , comme preuve de ses Faveur inestimables envers eux.
    et ce pour l’Eternité.

    Alléluia. Al hamdoulillah. Dieu soit loué.
    Je suis Français.

    https://youtu.be/Cdd7nIwZZD0


Commentaires suivants