Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Harcèlement sexuel : Pierre Aidenbaum, ex-président de la LICRA, démissionne de son poste d’adjoint à la mairie de Paris

[…]

[…] Un mois et demi après la « mise en retrait » sous pression de son « Monsieur culture » Christophe Girard, la maire de Paris a annoncé, lundi 14 septembre, la démission d’un autre de ses 37 adjoints, Pierre Aidenbaum, « à la suite de la révélation de possibles faits de harcèlement sexuel ». Le parquet de Paris a annoncé dans la foulée l’ouverture d’une enquête pour « agression sexuelle » le visant.

 

[…]

En juillet, Anne Hidalgo avait décidé d’inclure l’ancien président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) dans son équipe exécutive très large, en créant pour lui un poste d’adjoint chargé de la Seine. […]

Il n’aura pas le temps de mener à bien son programme. Vendredi matin 11 septembre, Anne Hidalgo et sa garde rapprochée ont été mis au courant de « possibles faits de harcèlement sexuel » par Pierre Aidenbaum « à l’encontre d’une collaboratrice ». Dès l’après-midi, ces révélations ont fait l’objet d’un signalement au procureur de la République. Et lundi, Pierre Aidenbaum a remis sa démission de son poste d’adjoint. « La municipalité demeurera intraitable avec tous types de faits de harcèlement moral ou sexuel, quelle que soit la qualité de leur auteur », explique la Mairie dans un communiqué publié lundi.

[…]

Comme Christophe Girard en juillet, Pierre Aidenbaum a démissionné de sa fonction d’adjoint, mais pas du Conseil de Paris. Il continuera donc à toucher une rémunération, et pourra participer s’il le souhaite aux séances du conseil. La prochaine doit débuter le 5 octobre.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

 

Rien ne va plus à la mairie de Paris, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants