Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Christophe Girard est accusé d’abus sexuels par le New York Times

Si toutes les victimes des pédocriminels et autres agresseurs sexuels portaient plainte, la Justice exploserait sous le poids des dossiers, certaines personnalités cumulant un nombre d’agressions (pas à leurs yeux, évidemment) inimaginable.

 

Dans l’après Mai 68, l’écrivain et pédocriminel assumé – on disait pédéraste à l’époque – Tony Duvert, dont nous nous sommes procuré un ouvrage, a déclaré avoir initié environ 3000 garçons, et quand il parle de garçons, il s’agit de 8-14 ans. Loué pour ses qualités littéraires, l’écrivain pédophile trop voyant a fini par être isolé du reste de la société.

On sait que le mouvement gay, devenu aujourd’hui le lobby LGBT, a longtemps conservé en son sein les amateurs d’enfants – ou plutôt les violeurs d’enfants – pour qui la sexualité devait être ouverte à tous les âges.

 

 

Dans les années 70-80, notamment dans le journal Libération qui était la matrice et la vitrine du mouvement sexuel progressiste, des débats ont eu lieu sur le sujet, et les homosexuels ont fini par écarter les pédophiles de leurs instances. Mais parfois, c’était pour mieux les cacher : on sait que certains pédophiles de haut vol se sont servis du mouvement politique dit gay pour faire avancer leurs revendications, qui sont toujours les mêmes, quels que soient les écrans utilisés : baiser des gosses.

 

 

Et malgré l’opprobre quasi général sur la pédophilie, ils ont réussi, grâce au progressisme culturo-sexuel qui a été la norme à gauche comme à droite (un peu moins à droite mais sans véritable résistance à « l’avancée » des mœurs). Cinquante ans après les manifs des homos et des travestis dans les rues de Paris ou New York, la PMA a été votée et la GPA ne va pas tarder à pointer son groin.

On pourra, comme le rêvaient des pédophiles célèbres, adopter des enfants et en faire ce qu’on veut, personne n’ayant le droit, à part les services sociaux (chez les pauvres), et encore, de pousser la porte des familles. Mais le système d’adoption d’enfants par des pédophiles existe depuis belle lurette, de gros pontes de la télé et de la politique l’ont fait, du Cambodge à la Tunisie.

 

 

 

Aujourd’hui, après la mort de Pierre Bergé, le grand argentier du mouvement gay français, même si sa « veuve » Madison Cox (c’est un homme), mouillé dans l’affaire Epstein, est encore en activité, un réseau semble se déliter. Gabriel Matzneff, soutenu par Christophe Girard, l’ex-adjoint à la Culture de la mairie de Paris, est isolé, et Christophe Girard lui-même, ancien secrétaire de Pierre Bergé, est visé par des accusations.

C’est étonnamment le New York Times, journal pourtant progressiste, donc féministe, sioniste et homosexualiste, qui a lancé l’attaque de l’autre côté de l’Atlantique. Le quotidien Ouest-France précise :

« L’ex-adjoint à la maire de Paris Christophe Girard, poussé à la démission pour ses liens avec l’écrivain controversé Gabriel Matzneff, est accusé d’abus sexuels par le New York Times, des allégations “graves” et “sans fondement” qu’il conteste “avec la plus grande fermeté”.

Son accusateur, Aniss Hmaïd, 46 ans, a affirmé au quotidien américain avoir été entraîné par Christophe Girard dès leur rencontre en Tunisie, quand il avait 15 ans, dans une relation abusive de près de dix ans qui lui a laissé “des blessures psychologiques durables”. »

L’avocate de Girard dispose de deux axes de défense :

«  Les faits dénoncés étant prescrits, la parole de l’accusateur, contre la parole de l’accusé, est laissée à l’appréciation du tribunal de l’opinion, où trop souvent une présomption de culpabilité en matière d’infractions sexuelles a pris le pas sur la présomption d’innocence.  »

On retrouve un lien avec Pierre Bergé et YSL, Girard ayant été le secrétaire général de la maison Yves Saint Laurent entre 1986 et 1987, ajoute Ouest-France :

« Selon Aniss Hmaïd, Christophe Girard a abusé sexuellement de lui quand il avait 16 ans et l’a contraint à des rapports sexuels une vingtaine de fois au cours des années suivantes, ajoute le quotidien.

En échange, poursuit l’article, Aniss Hmaïd assure que Christophe Girard l’employait parfois comme domestique dans sa résidence d’été dans le sud de la France et “lui obtenait des emplois temporaires au sein de la maison Yves Saint Laurent”  dont il était l’un des principaux dirigeants avant d’entrer en politique. »

Dans cette affaire, qui semble très réseautaire, c’est le progressisme écolo-féministe qui a fait tomber un progressiste gay, comme si les différents tentacules du mondialisme étaient en train de se faire la guerre.

 

JPEG - 73.8 ko
Weinstein du temps de ses succès féminins

 

On l’a vu avec les féministes de Hollywood qui ont eu la peau du prédateur Harvey The Pig, qui représentait pourtant le pouvoir sioniste absolu à Hollywood, ou avec les féministes parisiennes politiquement coincées par les agressions sexuelles des migrants : elles étaient partagées entre leur féminisme et leur antiracisme, qui sont naturellement entrés en conflit.

Le mondialisme, qui promeut le féminisme, l’homosexualisme, l’immigrationnisme, le sionisme, l’individualisme et l’antiracisme, toutes ces tendances qui ne sont globalement pas naturelles aux peuples, est en train de perdre de sa force. Il est même entré dans une phase de déclin, ce qui signifie peut-être un réveil des peuples.

Bergé, Cox, Epstein, Maxwell, Clinton, Gates, un réseau de puissants (gays ou pas gays) est en train d’apparaître aux yeux du monde. Et quand un réseau est touché par la lumière, il perd une partie de sa puissance. Ou de sa nuisance.

 

Cliquez ici pour voir le résumé de la première affaire Girard par BFM TV

 

NB : précisions que Christophe Girard n’était plus lié à Pierre Bergé ou à Madison Cox lorsque l’affaire Epstein a éclaté.

Un réseau surpuissant, mais qui s’effrite :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sur E&R on ne commence pas la semaine avec la météo !

    L’image de ce torchon de Libération... on comprend ce qu’ils veulent libérer !


  • Allégations sans fondement, cela va sans dire...

     

  • Des cafards sur des lunettes de chiottes ...selon ma vision " ringarde " des choses ...


  • Le préfet Lallement a défendu publiquement à la mairie de Paris son grand potos Girard.
    Et depuis lundi, les masques en extérieur défigurent les Parisiens, même au bois et au parc, grâce à lui et à la mairesse. Il y a peut-être un rapport.
    Il est vrai que partout ou les amis des pédos gouvernent, le sadisme se déchaîne, si tant est qu’il soit encore enchaîné.
    Parigots, têtes de veau, Parisiens, têtes de chiens, voilà l’objectif du politichien "en charge" de la ville.


  • Les Névroses comme fils rouges et dénominateurs communs d’une domination perverse et maléfique, dans un monde occidental aux mains de psychopathes virulents inscrits dans le service de leurs polynévroses de prédation. Que l’on désigne ces coupe-gorges sous le nom de ’’démocraties’’ n’est qu’une inversion de plus, puisqu’il s’agit de fait de tyrannies criminelles surorganisées, dans l’impunité totale légalisée par abus de pouvoir, usurpation, imposture et dévoiement/instrumentalisation/noyautage/corruption/compromission des institutions des appareils d’état sous influence. Le crime sexuel n’est qu’un des aspects ultime que revêt la nuisance polymorphe qui sévit, puisque l’on ne peut y accéder qu’après avoir accumulé d’abord assez de pouvoir, de moyens, de complices, de larbins ; pour payer ce ticket d’entrée afin d’assouvir ses ultimes exigences pathologiques sans crainte de punition. Une apothéose de la perversité, avec une ruée dans l’ultraviolence gratuite sur des innocents sans défense, l’hypersadisme polymorphe en toute tranquillité.


  • Project n° 102, 103, 112 et 117 de MK-ULTRA (C.I.A).. Probablement remis à jour depuis. Le problème est profond, inconcevable pour le commun des mortels, planétaire assurément, et pourtant...


  • Est-ce une question de culture... ?
    La France les cache d’où ils viennent et se sauvent et l’Amérique les dénonce où ils se trouvent ces pourriture

     

    • C’est en ’’france’’ qu’est né le Sadisme, avec la guillotine comme monument et la ’’révolution’’ comme avènement. De ce jour néfaste date le règne des psychopathes qui sévissent via les Régimes Pourris qui se succèdent et font florès en occident depuis 3 vies d’homme. La multiplication exponentielle des monstres et des objets en témoigne ontologiquement.


  • Newyork times = assécher le marais ?


  • tout leur pognon a permis de corrompre toute cette mafia et ce système pour pouvoir abuser des gosses sans aucune gêne , je comprends pourquoi ces criminels étaient fourrés ou aller fourrer au Maroc ou en thailande ou au vietnam
    et aux USA en faisant tomber le MS13 , un gang de criminels payé par toute cette merde, qui fournissait des gosses par camions


  • La vidéo sur les adoptions Sri Lankaises fait office de "bouche-trous" dans ce reportage sur la pédophilie, quand on n’a pas grand chose à dire sur le sujet. Combien de petits(es) Sri-Lankais(es) de l’époque ont connu un sort beaucoup plus enviable grâce à ces adoptions. Réponse : quasiment tous (toutes).
    La petite parvenue gâtée française, ex-sri-lankaise, qui se plaint de ne pas connaître son véritable nom, est emblématique du crachat dans la soupe dont raffolent les médias.


  • En attendant la tempête qui emportera toute cette fange.


  • Pour moi il n’y en a pas un pour racheter l’autre. Que ce soit le prédateur sexuel qui profite de son argent et de son pouvoir pour se taper un jeune encore mineur au début de la relation. Ou que ce soit l’autre majeur pendant 90% de la relation et qui a profité mais attaque et se venge lorsque le prédateur est à terre car il n’assume pas et a du mal à se regarder dans la glace. Tout cela est assez minable en fait. On préfèrerait que cela n’existe pas ou reste dans les bas fonds et ne concerne pas ceux qui nous dirigent. Mais le problème est que moralité/éthique et compétence ne sont pas forcément liées. Cela me fait penser à la directrice de la chorale de l’église qui n’était pas la plus chrétienne mais qui chantait juste.

     

    • Vous touchez du doigt l’un des plus gros problèmes de la "pédophilie" : la confusion entre les différentes pédophilies.
      Il y en a au moins cinq, et elles ont peu de points communs, chacune étant une conduite sexuelle aux caractéristiques très spécifiques, presque sans lien avec les autres, mis à part le flou de leurs frontières.
      Il y a les moins de 3 ans, les 3-6 ans, les 7-11 ans, les 12-15, et les 16-18ans.
      Le 2-ième plus gros problème est la lâcheté de l’être humain qui a du mal à assumer le fait qu’il a éprouvé des satisfactions dans une relation mais qu’il a grandi et vit désormais dans une autre logique très étrangère à la première et incompatible avec elle.
      Il ne trouve nulle part quiconque pouvant lui expliquer rationnellement ce qu’il a vécu et le rassurer sur sa "normalité". Au contraire la TOTALITE du contexte social est là pour le culpabiliser, pour créer et entretenir une plaie psychologique ouverte, soigneusement envenimée par les psychologues, et le pousser à dénoncer tout ce qu’il a vécu, y compris l’adulte impliqué, afin d’exorciser son "viol".
      Exemple parmi des millions d’autres : Macron a été (semble-t-il) violé par Brigitte, juridiquement du moins. Seules la résilience de son couple et les multiples niveaux de protection dont il bénéficie, lui ont évité d’avoir à expurger ce passé d’une façon ou d’une autre.
      Les citoyens plus modestes eux, mal conseillés, livrés à eux-mêmes, se croient obligés de sombrer dans la repentance, la dénonciation, la vengeance, la psychanalyse éternelle, l’échec téléguidé, parfois la folie, la drogue ou la criminalité induite.
      Bien souvent, un sermon bien senti, mettant les points sur les i’s et remettant " l’église au centre du village", aurait coupé court à une vie de ratages et à des gâchis sans fin.



    • Le 2-ième plus gros problème est la lâcheté de l’être humain qui a du mal à assumer le fait qu’il a éprouvé des satisfactions dans une relation mais qu’il a grandi et vit désormais dans une autre logique très étrangère à la première et incompatible avec elle.
      Il ne trouve nulle part quiconque pouvant lui expliquer rationnellement ce qu’il a vécu et le rassurer sur sa "normalité". Au contraire la TOTALITE du contexte social est là pour le culpabiliser, pour créer et entretenir une plaie psychologique ouverte, soigneusement envenimée par les psychologues, et le pousser à dénoncer tout ce qu’il a vécu, y compris l’adulte impliqué, afin d’exorciser son "viol".




      Viol entre guillemets, et interprétation apologétique.

      Donnez le nom d’un seul psychologue ayant fait ce que vous affirmez svp. Pour moi vpus dites l’inverse de la réalité.


  • Malgrès la crise sanitaire mondiale, la demande est toujours là. Vivement l’éradication totale de cette plaie.
    https://www.bladi.net/casablanca-di...

     

  • Une des membres du réseau Epstein en France, la people Hermine de Clermont Tonnerre vient de se tuer en moto...comme avec Coluche, un accident qui tombe bien pour certains ?

     

    • Vous confondez les noms faisant partie de son agenda et ils sont des milliers avec les plans de vols sur son île. Que je sache elle n’y était pas invitée son nom n’y figure pas. Donc elle ne participait pas aux rites pédosatanistes. People elle était seulement couchée sur son agenda avec des dizaines d’autres plus importants qu’elle


  • justice laxiste avec les touristes, comme justice laxiste pour les autochtones. les gens du gouvernement profitent aussi de la pedocriminalité.


  • Sans vouloir jeter la pierre à Aniss, si à 16 ans je n’étais pas encore le gaillard d’aujourd’hui, il fut autrement sûr qu’il eut été impossible à un homme seul (des acabits cités), de m’agresser sexuellement, tandis que j’aurais été conscient et en pleine possession de mes moyens, sans que sa famille ne ne vive une tragédie à devoir écrire une épitaphe à sa sale mémoire : déjà que m’agresser verbalement...
    C’est ainsi que les seules sucettes à l’anis que j’ai connues sont celles d’Annie : quand bien même France n’entendait rien, elle, du haut de sa minorité du moment, au sens second ; une « agression sexuelle » abstraite et maligne de son auteur sur la niaiserie de l’interprète, peut-être ?

     

    • J’ai pas mal voyagé étant jeune, une 50aine de mois un peu partout, dont plus d’un an dans des pays musulmans, des républiques islamiques...
      Et bah figure toi que les seules fois ou je me suis fait draguer par un homme, c’était dans des pays musulmans...
      Ahhh, peshawar, sa vielle ville, ses burkas, ses mosquées, ses propositions de moustachus pour aller dans ma chambre me prodiguer un massage, par 45 degrés... que de souvenirs...
      Les sodomites pullulent au maghreb et dans les pays musulmans, a cause du cloisonnement de la société bah on fait avec ce qui est dispo : des hommes, des garçons...et aussi d’une obsession pour l’anus, renseignez vous sur les maroquinades en Italie en 45, sur la hantise des soldats de Napoléon en Égypte d’être capturés puis sodomisés... il y a aussi le bacha bazi en Afghanistan...


    • AZ
      Mettre dans le même panier sur les questions de relations H/F, Homo/Hetero l’Iran, le Golf, l’Afghanistan et le Pakistan d’un coté et la Turquie, le Levant, le Maghreb voir même l’Egypte de l’autre prouve que vous ne parlez que pour le plaisir de parler... sans aucune pertinence.
      Quant à Napoléon I c’est sur qu’en 2020 les mamelouks rodent encore dans les rue du Caire à la recherche du moindre "fion d’homme" qui se balade.


    • @Antizion "Les sodomites pullulent au maghreb et dans les pays musulmans, a cause du cloisonnement de la société bah on fait avec ce qui est dispo"
      Il n’y a pas que les hommes, les jeunes maghrébines se font aussi sodomiser pour rester vierges.


    • @Antizion. Votre expérience des pays musulmans recoupe la mienne. Ces pratiques y sont très courantes et aussi bien entre garçons qu’entre filles, séparation islamique des sexes aidant. L’Oman est très connu pour ça. Les pays voisins, pourtant bien touchés eux-aussi, ricanent en parlant des Omanais.
      Le Sultan Qaboos, ruler d’Oman, et suzerain historique des potentats du Golfe, est un vieux célibataire très généreux (et très riche) que tout le monde aime bien dans son pays.
      Le Pakistan sunnite, que vous connaissez est un véritable "paradis" naturel pédophile et homosexuel.
      De tous les pays musulmans que je connais, il me semble que l’Algérie est le moins touché par le phénomène.


    • @PMJLL

      Le pays arabe le plus "normal" sur ces questions est de loin le Liban, de part sa culture, son niveau d’éducation, de sa diaspora et de sa composante chrétienne, le Liban est le pays arabe ou les relations hommes/femmes sont les plus faciles à entretenir.

      Mais bon on aura à peine deviné votre origine. Avec les algériens, sur les sujets d’homosexualité, ou de sexe hors mariage, c’est comme quand on parle la colonisation, les "fils se touchent". Mais l’algérie comme les autres pays de la région et sans doute même plus que ses voisins tunisiens et marocains, a son lot d’homosexuels (cheb Nano le chanteur de rai en est emblématique), cependant contrairement à ce que vous dites ce n’est pas du fait de l’Islam, mais de la culture locale, cabarets, mère trop présente et oppressante (Soral parle des ces pathologies), puis comme chez nous la peur de certains jeunes hommes d’aller draguer les filles. Faut ne pas avoir posé les pieds au maghreb depuis les annees 60 pour penser que les hommes et les femmes ne se côtoient pas. Surtout en tunisie et au maroc ou internet, les café/boites etc, l’ouverture à l’occident, le tourisme et il faut le dire les maisons closes permettent aux hommes d’aller "voir les filles de joie" plus facilement, diminuant ainsi les frustrations, expliquant par la même le fait qu’en algérie (un peu en "retard") ’il y ait sans doute plus de "jaquettes et soquettes roses" la bas que chez ses voisins.

      Quant aux pays du golf (Koweit dans les années 80/90, Emirats depuis les années 2000), là on sera d’accord, entre l’Islam strict plus leur culture, c’est la décadence totale la-bas rien de comparable avec les autres pays musulmans.


  • Merci à l’administration Trump qui pourchasse les pédophiles partout ds le monde !!!


  • #2528039

    Donc il a un lien avec l’Affaire du Pasteur Doucet, il était en poste chez YSL et Pierre Bergé quand le pasteur faisait son cirque jusqu’à sa disparition le Jeudi 19 juillet 1990...


  • Celui qui touche un enfant mérite de mourir dans d’atroces souffrances.


  • Règlement de compte entre amis.
    Bloomberg et de Blasio ont depuis toujours soutenu et financé les campagnes de la Hildingo et utilisent le quotidien globaliste New York Times pour leur propagande.
    Le même qui a participé au lynchage de DSK pour servir Sarkozy, autre agent américain.
    Hildingo en lutte contre Girard, ses maîtres d’outre-atlantique viennent liquider le pédophile et blanchir leur colombe.
    WWG1WGA !


  • Il y a des prétendues victimes de viol qui ont juste tapiné et qui ne l’assument pas ; certains travailleurs du sexe ont plus d’honneur.


Commentaires suivants