Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hidalgo serre les fesses : Gaspard Gantzer lance le mouvement "Parisiennes, Parisiens"

Le jeune Gaspard Gantzer, qui était auparavant en charge de la communication de l’Élysée, ouvre les hostilités anti-Hidalgo à Paris en créant son mouvement « Parisiennes, Parisiens », une expression empruntée à Bertrand Delanoë, dont il a été le porte-parole, qui s’adressait de la sorte à ses administrés.

« Nous sommes plusieurs à avoir décidé de créer une association, qui est un mouvement et qui a vocation à débattre de la vie quotidienne des Parisiens et de l’avenir de la capitale »

On le voit venir gros comme un rat sur le Champ de Mars, le Gaspard ! Et on sent le coup de patte de tata Delanoë dans l’histoire :

« M. Gantzer n’ignore pas non plus que M. Delanoë et Mme Hidalgo sont en froid depuis plusieurs mois. Mettre en valeur l’action de l’ancien maire lui permet ainsi de mieux critiquer le bilan de l’actuelle. “Les services publics pourraient être mieux organisés, les deniers publics mieux employés, (…) les rues plus propres, les trottoirs mieux entretenus, regrette-t-il dans son manifeste. Tout n’a pas été tenté à Paris en matière de logements, de mobilité, de sécurité. (…) La réalité, c’est que des parti pris hâtifs se sont révélés improductifs”. » (Source : Le Monde)

Gantzer se lance donc dans la course à la mairie de Paris. Cramée comme une saucisse oubliée sur un barbecue quand tout le monde est trop bourré pour se souvenir de la bidoche sur le feu, la mère Hidalgo va avoir fort à faire en 2020 lors de la campagne des municipales, d’autant que le petit Griveaux veut aussi y aller, avec l’aval de l’Élysée.

« Le député des Hauts-de-Seine a insisté que le fait que "c’est un ami, un marcheur de la première heure, c’est un vrai parisien, élu à Paris, qui connait parfaitement la capitale. Je pense que Benjamin Griveaux ferait un très bon maire de Paris". » (Gabriel Attal, député LReM et membre des 10 hommes de confiance de Macron, sur RTL ce 10 juin 2018)

Gantzer, comme le rappelait Faits & Documents, est au carretour de pas mal de réseaux de pouvoir : gauche culturelle socialiste (il a été conseiller de Fabius au Quai d’Orsay), cercle Delanoë, ENA (il était de la promo Senghor avec Macron), Sciences Po, plus sa femme, Émilie Lang, qui a bossé à l’Élysée sous Hollande pour le compte d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture devenu patron de l’UNESCO, l’organisation internationale qui penchait un peu trop du côté palestinien.

Bref, Gantzer, qui a fondé sa société de conseil « 2017 » en quittant l’Élysée, on imagine avec un carnet d’adresses gros comme ça, et qui officie aux côtés de la diva Fogiel dans On refait le monde sur RTL, a toutes les cartes en main pour dégager la Reine des Rats.
Le problème de cette joueuse de pipeau, c’est que les rats ne la suivent pas hors de la ville...

 

Gaspard Gantzer était l’invité de L’Heure de pointe (!) sur Nova, le 10 novembre 2017, pour parler de son livre La politique est un sport de combat :

 

Un mois plus tard, voici Gantzer chez Fogiel sur RTL, aux côtés de Gérard Miller et de la « journaliste » Annie Lemoine :

(Pour voir l’émission en direct, cliquez ici)

Pour tout comprendre des coups bas de notre élite,
lire sur Kontre Kulture

 

Gantzer, au cœur de tous les lobbies,
lire sur Kontre Kulture

 

Hidalgo a intérêt à serrer les fesses, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Changer une incapable par Mr Gaspard Gangster, c’est comme changer des roues de bagnole pleines de rustines .Bon courage aux Parisiens !

     

  • Pourquoi à chaque fois que je lis "marcheur", je pense à un zombie en divagation ?

     

  • Seule la place compte, les uns comme les autres se moquent bien des Parisiennes et Parisiens.


  • Perdre Paris ou anéantir Idalgo le choix est vite fait. Là ; ils lui envoient un signal aujourd’hui, dégages. Si la vieille résiste ils sortiront les flingues. Hidalgo va lâcher et négocier un truc (L’IMA, etc.) : c’est une femme d’appareil, de sous-réseau, sa capacité de fight ou de mobilisation de gros réseaux est faible.


  • Ce Gaspard Ganzer est totamement dépassé !!
    Il aurait dû appeler son mouvement : "Parisiennes.iens"

     

  • Aucune confiance dans cette génération entre les macron, kohler, griveaux, gantzer , tous des arrivistes, qu ’ils reviennent dans vingt ans, car je sais que après leur quart d’heure de gloire, s’ils ne sont pas tombés pour détournement, recel et abus ou corruption ...Ils feront quoi ? des fins de vie tristes, ils seront réduits aux magouilles , alliances, montages foireux, pantouflages, il ne faut jamais se hater de bouffer son pain blanc .


  • Donnes-moi ta place et dégages !... C’est pas démocratique tout çà même si on sait que la démocratie, c’est du bidon mais quand même... Mme Hidalgo a été élue par les Parisiens et les Parisiennes pour une durée de six ans, laissons lui le temps de marquer sa mandature désastreuse... Après les jeunes mâles blancs de moins de cinquante ans vont se battre pour avoir la place et ne feront pas mieux car les caisses sont vides. Même en tapant fort sur la classe moyenne supérieure, cela ne suffira pas à régler les prêts toxiques et la mauvaise gestion qui perdure depuis fort longtemps dans la Capitale.


  • V’la les joueurs de flutes !!! du pipo encore du pipo

    M. Delanoë et Mme Hidalgo sont en froid depuis plusieurs mois.

    Il a plus son bureau à l’hotel de ville l’embrayage ?

    Les services publics pourraient être mieux organisés,
    les deniers publics mieux employés. = la dette de Paris a plus que doublée

    C’est bien le conditionnel ça permet de se dédouaner de sa propre incompétence

    Tout n’a pas été tenté ??? moi pas comprendre cette phrase.

    Tenter quoi ? d’être compétent ?

    Je pense qu’ils savent que les parisiens en ont ras le bol,

    alors on sort un p’tit jeun’s comme l’avait fait le gouvernement hollandouille

    pour faire croire que s’est un rebel qui va changer les choses.

    ça me rappelle le slogan de Pompidou et ensuite de Giscard :

    Le changement dans la continuité !!
     !


  • #1983021

    Question naïve : n’existe-t-il pas UN parisien qui aime sincèrement sa ville et son pays qui veuille bien prendre la place de toute cette clique de vautours ?


  • il a toutes ses chances le petit mignon il n’a pas 50 ans et il n’est pas hétéro ce petit chouchou de Delanoë (allez savoir pourquoi :-D il est bien gay comme son mentor


  • Comment peut-on faire confiance à un Gaspard qui a été conseiller de Fabius au Quai d’Orsay (sous contrôle de "la meute" néo-conservatrice) pendant la période "al-nosra fait du bon boulot", puis conseiller de Hollande durant la période "attentats" ?!

     

  • Quelquepart elle s’en fout Hidalgo de dégager, elle a certainement pu signer les contrats pour ses JO, avec rétributions à la clé. Elle peut partir tranquille. Qu’un nouveau clone surgisse, c’est de l’ordre du cirque, tant que les parisien(ne)s sont là pour payer la casse.


  • J’ai une préférence très marquée pour Bruno Gantz.
    Lui, en tant qu’acteur, il assume pleinement son rôle : il chute.

    L’autre est impétueux.


  • Excusez-moi mais "gros comme un rat" ca veut dire quoi ?!

     

    • Je pense que c’est une allusion aux sérieux problèmes de propreté de la ville de Paris (eh oui, on y voit des rats gros comme des chats), et aussi le fait qu’en argot, un rat se dit "gaspard" !

      D’ailleurs, le style du papier est excellent, j’ai rigolé comme un bossu (encore une expression désuète...)

      A tous les jeunes camardes lecteurs : travaillez la langue verte, l’argot (pas celui des cités wesh-wesh, mâtinée de globish et d’arabe), mais le vrai, celui d’Audiard, la vraie langue verte !

      Ca vaut le coup de s’acheter quelques bouquins, et de révisionner les classiques du cinoche français, avec Gabin, Lino Ventura, et dialogués par Audiard.

      Et comme cette langue se perd, quand vous le maîtriserez, vous allez faire des jaloux vous verrez....

      Kontre-Kulture devrait peut-être travailler sur un bouquin à ce propos...une idée comme ça....

      Adishatz

      H/


  • L’autre vilaine de Âne Hidal-Go je vois à peu-prés qui c’est mais
    Gaspard Gantzer qui c’est ?
    Un fils Bogdanoff, qui n’a pas atteint son stade final de mutation certainement
    Soral a raison , ils ont tous des physiques de sardines en boite


  • Delanoë n’a jamais lâché le pouvoir sur Paris. Anne Hidalgo est son prête-nom, et le petit nouveau, un de ses envoyés. Il a toujours un bureau à la mairie de Paris.
    Qui nous libérera de ce Tunisien et de ses opaques complices de l’immobilier ? Lui et sa bande se comportent en étrangers prédateurs.
    Paris n’avait pas de dette, bien au contraire, avant lui. Cette ville bourrée d’entreprises et très visitée n’a aucune raison d’être endettée, et toutes les raisons de produire de la plus-value.
    B.D. s’est félicité du temps de son mandat du noircissement voulu de la population, décrite comme "prenant des couleurs", et gavée d’aides en tout genre. Sous son mandat, la ville s’est aussi remplie d’homosexuels très dépensiers d’argent public et privé.
    Toutes sortes de salariés votent pour cette clique. Ils sont contents de leurs salaires insuffisants et du coût élévé des loyers, ainsi que des bistrots du soir où décompresser. Ils ne se posent aucune question, avalent tout, cliquent et zappent. Personne n’aura leur haine, c’est entendu. Il y a des rats ? Pauv’ tites bêtes.
    En face, il y a les entreprises. Espérons qu’elles imposent quelqu’un d’entreprenant, aimant le Paris historique. Seul ce dernier attire le tourisme distributif (qui laisse des devises au lieu de les confisquer).


  • Serre les fesses ? Je dirais plutôt, comme le célèbre auteur latin : certe quis, illa tremens.


  • C’est Delanoë qui a imposé Hidalgo afin qu’elle chauffe sa place. À tout les coups ils préparent son retour. Le joueur de flûte d’Hamelin avait attiré les rats juste pour pouvoir s’emparer des gosses, une stratégie de la tenaille typique venant du malin qui avait revêtu les habits d’un musicien itinérairant éveillant peu des soupçons.


  • Gaspard , Melchior et Balthazar . . . et la Hidalgo union sacrée pour chasser et mettre hors d’état de nuire les gros Rats de Paris !!!


  • les 3 rois mages Gaspard Melchior et Balthazar au secours de la baronne Anne De Paris pour libérer puis sauver Paris des Rats Invasifs et Transgressifs .


  • touristes du monde entier venez vous faire agresser et détrousser par des hordes de pickpockets albanais et kosovars , venez vous faire arnaquer par des faux vendeurs-escrocs France-Afrique ! paris-plage et son camping sauvage et misérable de pauvreté , ses gros rats parisiens bien nourris des déchets et des saloperies que la ville-lumière leur offre gracieusement , gite et couvert inscrits au guide micheline . son bazar-oriental à la goutte d’or (unique en Europe) ses filles (fausses filles) de joie du bois de boulogne , ses dealers narco-stup dans les stations métro . . . etc. . . etc . . .


Commentaires suivants