Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hiérarchie mémorielle : 1ere conférence sur l’enseignement de la Shoah en Afrique

François Hollande avait déclaré le mardi 27 janvier 2015 que l’histoire de la Shoah devait « être enseignée partout, sans aucune restriction ». Évoquant « le rôle de l’école » et après avoir qualifié de « nouvelle alerte » les perturbations des minutes de silence dans certaines écoles après les attentats de Paris.

Le chef de l’État avait déclaré : « L’un des instruments pour désamorcer cette ignorance, c’est l’enseignement de l’histoire de la Shoah. Elle est au programme du CM2, de la 3e, et de la 1ère. Elle doit pouvoir être enseignée partout, sans aucune restriction ».

Au lendemain des commémorations du 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre Mondiale et la libération des camps nazis de concentration et d’extermination, le Projet Aladin et l’UNESCO organisent la première conférence internationale en Afrique sur la prévention des génocides, la promotion de la culture de la paix et l’enseignement des leçons historiques de la Shoah. Les délégations de plusieurs ministères de l’Education des pays de l’Afrique de l’Ouest participeront à cette conférence.

Et voila que le souhait de François Hollande est mis à exécution...

La conférence sera ouverte le lundi 1er juin 2015 par Son excellence Monsieur Sidiki Kaba, Garde des Sceaux, ministre de la Justice du Sénégal, Président de l’Assemblée des États Parties de la Cour Pénale Internationale, en présence des hauts fonctionnaires, diplomates, représentants des organisations internationales et des universitaires africains, américains et européens.

D’éminents historiens de la Shoah et du génocide au Rwanda, des universitaires, des militants des Droits de l’Homme d’Afrique, d’Amérique du Nord et d’Europe interviendront lors de cette conférence dont l’objectif est d’encourager le partage d’expériences entre éducateurs, professeurs, et décideurs politiques de la région et de proposer des stratégies concrètes pour l’introduction des leçons sur la prévention des génocides, la culture de la paix et l’histoire de l’Holocauste dans les programmes scolaires des pays africains.

La conférence de Dakar fait partie d’une série de six conférences internationales organisée par le Projet Aladin et l’UNESCO sous le même thème en Afrique, Asie et au Moyen-Orient. La première conférence a eu lieu à Istanbul en octobre 2013. Ces conférences sont soutenues par l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA), une organisation intergouvernementale fondée en 1998 ; la « Conference on Jewish Material Claims Against Germany » basée à New York ; la Fondation pour la Mémoire de la Shoah à Paris et la Fondation philanthropique Edmond J. Safra basée à Genève.

Le quotidien turc Cumhuriyet Le Projet Aladin est une ONG internationale basée à Paris présidée par Anne-Marie Revcolevschi et dirigée par Abe Radkin. Les trente personnalités de son Conseil d’administration sont issues de différents pays d’Europe, du Moyen-Orient et d’Afrique et appartiennent à toutes les religions et à toutes les cultures, dédiées à la recherche du dialogue, de la compréhension mutuelle, de la justice et de la fraternité humaine.

Partenaire officiel de l’UNESCO, l’organisation œuvre pour promouvoir le rapprochement interculturel fondé sur la connaissance mutuelle, l’éducation et le respect de l’Histoire, le refus du négationnisme et des conflits de mémoire, la primauté du dialogue et de la recherche de la paix sur la culture de l’affrontement et de la guerre. De nombreux dirigeants mondiaux et organisations internationales ont déclaré leur soutien au Projet Aladin.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ou comment ceux qui ont organisé l’ esclavages viennent demander aujourd’hui de la compassion a leurs victimes pour quelque chose qui ne les concerne en rien .
    Décidément, le cynisme de certain est sans limite. !

     

  • Tout doit être mis en oeuvre pour perpétuer le mythe et le plus grand racket d’extorsion de l’histoire de l’humanité. Le génocide palestinien ( un vrai celui-là) pourra se poursuivre, la planète entière détournant le regard.


  • C’est une excellente idée, si si, réfléchissez !
    Vont ils aborder l’histoire de la destruction de Jéricho ?


  • Comme disait l’autre : Prenez, mangez-en tous !


  • La Shoah est un film. Y a pas de mal à vouloir promouvoir les métiers du cinéma.


  • limite indécent d’enseigner ça en Afrique.

     

  • Les descendants d’esclavagistes vont expliquer aux descendants d’esclaves que les juifs ont "beaucoup souffert". A part ça, tout va bien et il n’y a pas de lobby...


  • Bientôt dans les livres d’histoires !Hitler était sénégalais ,auchwitz et dachau se trouvent au bénin et en côte d’Ivoire ,les chambres à gaz sont une invention des zoulous ,la croix gammé un gri-gri Camerounais et ce sont bien des zairois qui ont déportés les juifs d’europe vers les champs de coton dirigés par des Burkinabés et celui qui ne bouffera pas cette vérité "hystérique" ne sera qu’ un antisémite ,en plus noir et musulman !! quelle horreur !! A part la blanchir ! l’Afrique tu peut tout lui faire et c’est comme cela depuis des siècles !!!


  • La Nausée... En passant, ils pourront peut-être expliquer aux africains comment sont traités les juifs éthiopiens en Israël.


  • Sur l’affiche on peut lire : "pour la prévention des génocides". J’espère aussi que cette conférence a été donnée en Israël où le risque génocidaire me semble légèrement plus important qu’au Sénégal....

     

  • certes,certes....mais au fond, dans nos sociétés occidentales quel facon de vivre ensemble propageons nous ? le mythe du meilleur et le mythe de la compétition sont nos deux fondements majeurs..pourquoi mythes ? ceci doit être vu par chacun...si c’est deux mythes sont vrais, donc pas des mythes mais des faits absolus...alors que une catégorie s’impose aux autres par tous les moyens est tout à fait dans la nature de nos choix inconscients de ne pas vivre ensemble mais les uns en opposition aux autres..si ces deux mythes sont vrais alors les 80 millions de morts en deux guerres étaient simplement la seule meilleure option comme le sionisme triomphant est la seule meilleure option ,ceci basé sur le fait qu’il gagne...or de gagner est le signe que c’est la meilleure option donc il n’y a rien a dire...
    si ces deux mythes sont faux...alors la compétition doit cesser de suite ! et le sionisme comme tous les idéaux basés sur des croyances comme les guerres issues du business donc de la compétition disparaitrons et tout autre forme d’illusion grotesque disparaitrons d’elle même ..

    déclamer sans arret sur le sionisme n’est pas suffisant et tres tres loin de là , comme de pleurer sur soi même n’est pas suffisant..je n’ose rien suggérer,car à ce stade il me semble que il va hélas falloir aller vers encore pire, pas nécessairement une grosse guerre d’ailleurs , là je parle au niveau du mental pour que moi aussi je me remette en question...ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ou nous croyons que seuls l’usionisme financier-guerrier est responsable de tout..ce qui n’est pas du tout le cas...il est juste le gagnant d’un jeu que TOUS nous avons créer et qui est basé sur deux mythes,celui de la compétition qui amène celui du meilleur , le meilleur qui dirige et élimine tout le reste...

    ceci est notre jeu à tous.....l’usionisme est notre créature à tous...sauf exceptions, si par exemple vous savez par la vision profonde de vous même que de compétition il n’y a pas et qu’il s’agit en fait d’éliminer et que donc vous rejetez cela naturellement, comme le business, la valeur donné aux gens et êtes naturellement collectif et partageur vous n’êtes pas ce monde, tout en y vivant,car il est partout dans nos esprits...sauf exceptions..avant d’être au dehors tout ceci se passe dans nos cerveaux qui ont perdu une partie de leurs capacités..celle du religieux,qui devait nous relier à l’univers...en chacun est la route ..avant d’être paix sur terre, il y a paix en moi même.


  • ce Cauchemar à échelle planétaire s’auto entretient, sur la douce musique du tiroir-caisse !


  • Les Musulmans Sénégalais doivent savoir que l’Histoire est
    1) TRAGIQUE ;
    2) CYCLIQUE.

    Ce qui est important, ce n’est pas les crimes du passé ( nous ne pouvons rien y faire, c’est trop tard ) mais ceux que l’Empire se préparent à commettre.

    Puisque tous les politiciens et tous les citoyens Sénégalais applaudissent l’Empire, les citoyens Sénégalais vont se faire DETRUIRE et ils vont SOUFFRIR à un point que vous n’imaginez même pas.

    Conséquence : le Sénégal sera tôt ou tard ravagé par une guerre civile larvée ( ravagée par des Gangs ultra-violents ) ou par une guerre civile visible : d’un côté les forces de l’Empire, de l’autre la Résistance Sénégalaise.

    Ce sera une TRAGEDIE qui aurait pu être évitée si les Sénégalais avaient eu l’intelligence et le courage de neutraliser les terroristes formés, financés et armés par l’Empire ainsi que les malades mentaux qui souffrent d’un désir de domination de l’Humanité, avant qu’ils ne passent à l’acte.


  • Le must de cette shutzpah c’est d’organiser cette enseignement sur l’île de goree.


Afficher les commentaires suivants