Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Il y aura les Gaulois réfractaires d’un côté et les Français dociles de l’autre" : entretien avec Pierre de Brague

Rédacteur en chef du site Égalité & Réconciliation et animateur de l’émission On nettoie l’info sur ERFM, Pierre de Brague répond aux questions de Rébellion à propos de la crise actuelle.

 

Rébellion : Avec la libre circulation et l’ouverture des frontières, la globalisation mondialiste est-elle responsable pour vous de cette catastrophe sanitaire ? Les ultra-libéraux vont-ils enfin fermer leurs gueules ?

Comme je l’ai déjà dit dans On nettoie l’info  : « Oui, la situation est catastrophique mais cela ne date pas du virus ! ».

Je ne crois pas qu’il y ait une crise sanitaire majeure due au coronavirus, mais bien une gigantesque opération de mystification orchestrée par la propagande médiatique et les labos de Big Pharma qui font pression sur les gouvernements (certains y trouvent leurs comptes, les autres ne veulent pas passer pour des dictateurs) à coups de statistiques faussées, le tout pour masquer l’énorme crise systémique qui couve depuis au moins deux décennies.

L’hypocrite mondialisation libérale, qui cache en réalité le mondialisme le plus monopoliste, est effectivement le terrain le plus propice qui soit à ce genre de « scénario ». Par essence, ce système livre les peuples à toutes les prédations possibles (instabilité, précarisation, uniformisation) et le véritable enjeu du moment tient au dévoilement et à la poursuite ou non de cette stratégie de domination par la finance et la casse de l’économie productive et de la solidarité sociale. Remarquons d’ailleurs que les pays socialistes gèrent beaucoup mieux l’épidémie.

Au niveau sanitaire strict : les restrictions budgétaires ont évidemment meurtri notre système de santé et la colère du personnel hospitalier est plus que légitime, mais je me demande dans quelle mesure la féminisation de ce secteur n’est pas également un facteur de catastrophe… La propension qu’ont certaines à répandre la terreur et à jouer le jeu de la psychose autour du « coronavirus-extincteur d’humanité » uniquement pour se faire mousser sur Instagram (et aussi pour faire valoir, au mépris de la vérité et de la révolution, leurs propres revendications auprès du gouvernement) m’interroge sur l’ampleur de la problématique.

 

Déjà en mort clinique, le virus va-t-il achever l’Union européenne ?

Justement, le virus (ou en tout cas son exploitation) est là pour freiner au maximum la dislocation inéluctable de l’Union européenne !

Que reste-t-il de l’UE si l’on prend en considération la puissance symbolique du Brexit, la défiance juridique du groupe de Visegrád, le ressentiment économique de la Grèce et la méfiance sociale de l’Espagne et du Portugal ? Pas grand-chose à part le soi-disant couple franco-allemand, lui-même pétri de contradictions. Cette superstructure centralisatrice ne survit que par son autoritarisme et, dans ce cadre, l’Italie populiste est le pays en passe de la faire exploser. Les thuriféraires de la gouvernance globale l’ont bien compris depuis longtemps : Salvini a vocation à prendre le pouvoir et il a le potentiel pour envoyer paître les deux dogmes fondamentaux de l’UE, à savoir le taux de change (l’euro comme monnaie commune imposée) et la libre circulation (immigration forcée). Et si l’Italie sort, les autres suivront sans se faire prier.

À partir de ce constat, nous comprenons mieux l’exploitation oligarchique du coronavirus qui devient là un moyen de retarder l’échéance sans commune mesure. Rappelons qu’à cause des manipulations technocratiques, il a fallu quatre ans pour que le Brexit s’officialise. L’actuelle pandémie pourrait permettre à l’UE de survivre encore quelques longues années puisque le toutou Guiseppe Conte se refait une virginité à la faveur de la soi-disant « hécatombe » italienne. La presse européiste le décrit désormais comme « le héros inattendu de la lutte contre le coronavirus dans le pays le plus touché d’Europe ». Comme quoi, un virus aux implications pulmonaires et respiratoires peut parfois représenter une aubaine pour certains lorsqu’il touche des populations « ciblées » (précisons ici les caractéristiques cachées de l’Italie du nord : population très vieillissante, zone très polluée, haut niveau de tabagisme, multiples campagnes de vaccination, implantation du réseau 5G…).

Ceci étant, l’UE aura beau gagner du temps, il faudra beaucoup de manipulations (aujourd’hui par les médias et la BCE, demain par un super ministère de la Santé européenne ?) pour qu’elle réussisse à se faire passer pour le sauveur des peuples. Et si l’Italie populiste se fait finalement bloquer, ce sera peut-être l’Espagne qui créera la surprise…

 

Comment expliquez-vous le déni puis le total amateurisme du gouvernement Macron dans sa gestion des risques de la propagation du virus ? La Macronie montre son vrai visage dans cette crise ?

Il faut voir la France comme un pays en dissonance : c’est un pays occupé et traversé par une guerre des réseaux aux dimensions insoupçonnées. D’un côté les néoconservateurs sionistes, de l’autre les néolibéraux mondialistes et au milieu, pris en tenaille, les « gentils » de l’administration Macron (Philippe, Castaner, Le Maire, Véran), égocentriques et incompétents, négociants leur survie au jour le jour (le peuple rêvant à juste titre de se payer ces hommes de paille missionnés pour le plumer).

Par conséquent la Macronie, symbole d’un système de domination pervers arrivé au bout de ses contradictions, n’est qu’une suite de fiascos : gouvernement soi-disant « irréprochable » remanié plusieurs fois pour non-respect de la transparence, ouragan Irma, affaire Benalla, Gilets jaunes, incendie de Notre-Dame, Lubrizol, GriveauxGate et juste avant le coronavirus l’énorme bug dans la matrice Foresti/Polanski…

En ce qui concerne la crise actuelle, je crois que le gouvernement a vu dans le confinement le moyen de mettre un couvercle sur la cocotte-minute sociale qu’est la France et, de toute manière, toute autre solution (fermeture des frontières, investissement dans les services hospitaliers, aide aux entreprises de matériel de santé, rejet de la propagande médiatique) était évidemment hors de la portée de nos progressistes européistes qui calculent à court terme. Si le confinement était d’abord utile à la Macronie, puisqu’il permet l’étouffement de la révolte sociale et qu’on peut facilement lui faire porter le chapeau de la crise économique, sa poursuite semble être l’intérêt des véritables maîtres de la France (Attali, Nuñez, Hirsch, Salomon, Buzyn, Lévy, Bauer, Kohler…) qui y voient l’occasion d’imposer le règne de Big Pharma (médicamentation coûteuse, vaccination obligatoire) et de renforcer le système bancaire par l’augmentation de la dette publique. Bref la totale mise en dépendance des Français ; ce qui constitue un projet dictatorial que la petite team Macron identifie bien comme un risque majeur pour ses fesses (les marionnettes seront les premières à se faire lyncher) !

Désormais, le défi pour le gouvernement réside dans la difficile gestion du déconfinement et du « retour à la normale ». Les observateurs savent que c’est là l’enjeu de la bataille entre les pro et les anti-Raoult.

Quant à l’après, les différentes tendances de la domination communautaire s’expriment déjà : BHL semble miser sur la récupération du marché de la chloroquine, Alain Minc déclare que « les banques centrales ont sauvé le monde » et Éric Zemmour se dit favorable au traçage par géolocalisation, à l’israélienne. Tout ça pour une forme de grippe saisonnière !

 

L’épidémie accentue-t-elle pour vous les contradictions sociales et géographiques qui divisent la France ? Quelles vont être les conséquences de cet éclatement ?

Les Français ont été terrorisés par les grands médias mais il y a une part d’hypocrisie populaire toute latine : pour beaucoup, le « Restez chez vous » a simplement permis de ne pas aller se faire suer au travail. La comédie ayant rapidement assez duré, les Français (comme les Italiens) se rendent bien compte que leur activité économique risque d’être gravement endommagée (combien de TPE-PME vont devoir mettre la clé sous la porte à cause de ce coup de grâce oligarchique ?). D’où la problématique du déconfinement pour le gouvernement car le ressentiment et la grogne sociale d’une population prise à la gorge pourraient bien faire fi de n’importe quelle pandémie…

On voit bien qu’après l’épargne des retraités, c’est carrément le patrimoine des actifs qui est visé ! Pour spolier les vieux on a usé du 49.3, pour déposséder les travailleurs de la classe moyenne (petits patrons, entrepreneurs, artisans) on invoque la crise sanitaire et on utilise l’État policier. Et derrière ce sont les mêmes prédateurs : BlackRock, KKR, les fonds de pensions et d’investissement spéculatifs qui ont mis en place le narcissique Macron et comptent bien l’user jusqu’à la corde.

Du fait de ce projet liberticide et d’expropriation terminale (à terme on peut aisément imaginer un monde de travailleurs pauvres, continuellement masqués, au mode de vie automatisé et à qui l’État pourra tout préempter : logement, terrain, économies, enfants…), on se dirige vers une nouvelle simplification sociologique : il y aura les Gaulois réfractaires d’un côté et les Français dociles de l’autre. Soyez assurés que les mondialistes les plus déterminés ont déjà pensé à la gestion du problème « Gaulois réfractaires » : traçage, puçage, certificat numérique, bannissement, euthanasie…

De ce point de vue la question collective fondamentale est : veut-on vraiment continuer à vivre dans le mensonge du monde libéral ? Combien sommes-nous prêts à payer pour faire vivre une illusion ? Si l’on veut la mondialisation, le libre-échange, la libre circulation, la surconsommation, on aura le puçage, la vaccination, la précarisation et la répression généralisée. Sommes-nous vraiment prêts à troquer notre liberté réelle et profonde contre les chimères d’un monde sans limites et sans conséquences ? Aller où je veux, quand je veux, faire ce que je veux, ne jamais se soucier de rien ni de personne : les fantasmes de l’adolescente sont devenus le crédo d’une civilisation…

La vérité est que nous sommes face à une période de mutation de la société de consommation : pourtant meurtrier et suicidaire, l’Occident a voulu bannir la mort en la refoulant dans l’inexpliqué (les premières causes de mortalité sont de très loin les maladies cardio-vasculaires et les cancers : je n’ai vu personne décréter l’arrêt de l’activité humaine pour enrayer ces processus liés au mode de vie) et maintenant il prétend la contrôler par la scientificité (transhumanisme). C’est la société de consommation « consciente » que nous prépare Attali : capitalisme 2.0 (télétravail), capitalisme vert (écologie), capitalisme sécuritaire, capitalisme médical. Bref, on va nous en faire bouffer des pilules pour éviter qu’on fasse la révolution !

 

Voyez-vous des vertus à cette crise sans précédent que nous vivons ?

Oui, car je pense que cette ingénierie globale est la preuve que les élites prédatrices du Nouvel Ordre mondial ont perdu la main : elles tentent le tout pour le tout mais elles sont vouées à perdre sur le moyen terme. Trump, Poutine et Xi Jinping ont contrecarré le plan de domination biblique et j’espère qu’ils pourront aller jusqu’au bout : effondrement de l’UE, fin de l’OTAN, stabilisation du Proche-Orient, reprise en main des grands médias, recul de Big Pharma, nationalisation de la FED…

Du point de vue strictement français, l’espoir tient au fait qu’Emmanuel Macron a la mentalité adéquate pour se soumettre au plus fort : cela fait un moment qu’il singe Donald Trump dans sa propre gestion de l’État profond français. Précisément, si Trump réussit à imposer la chloroquine aux États-Unis, Macron s’alignera ; et si Trump remporte une victoire « définitive » contre le Système, nous pouvons espérer que la France prenne le pli pour l’avenir (même si celle-ci est dorénavant le dernier bastion de l’Empire, d’où la bataille acharnée du moment)…

Dernier point : je crois que tout ce qui se passe confirme la pertinence et la pérennité des analyses d’E&R depuis des années !

 

Soutenez le bimestriel dissident Rébellion,
abonnez-vous sur Kontre Kulture :

Retrouvez Pierre de Brague sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Très intéressant, je suis d’accord sur tout sauf avec :
    "le virus (ou en tout cas son exploitation) est là pour freiner au maximum la dislocation inéluctable de l’Union européenne !"

    Au contraire je pense que le virus va disloquer rapido l’U.E.
    Je précise mon complot favori c’est que le virus a été lancé par les chinois.
    Des explications, avis ?

     

    • Rectification : je voulais dire que je pense que le virus est la pour détruire rapido les pays de l’u.e.

      Pour la réussite de la dislocation cela semble bien fonctionner, Macron est un des seuls a parler encore de l’U.E.
      La fin de cette organisation illégitime ?


    • Oui mais par des chinois corrompus cupides.
      Enrichissez vous il disait !


    • « Très intéressant, je suis d’accord sur tout sauf avec :
      "le virus (ou en tout cas son exploitation) est là pour freiner au maximum la dislocation inéluctable de l’Union européenne !" »
      Que cela n’empêche en rien la dislocation à terme de l’U.E est une chose. Pour autant ça ne contredit nullement, au contraire même, le fait que cette crise soit vue par les européistes comme une volonté de resserrer les rangs. C’est une tentative désespérée et vouée à l’échec, ce que sous-tend la suite de la réponse de P. de Brague, puisqu’en effet ça risque de produire l’effet inverse de l’effet escompté.


    • Bonjour,
      Les faits parlent pour vous ,ainsi que les situations géopolitiques et économique.
      C’ est également l analyse que j’ai de la situation depuis une bonne dizaine d’années.
      Mon coté "complot tisse" (obligatoire vu les manipulations de tous bords)
      m’a amené en quelque sorte comme vous à "prédire l avenir" de manière je dois le dire plutôt pertinente et pourtant au départ le brouillard de guerre était fort épais..
      Ceci étant dit ne doit on pas (encore !) remonter d un étage ?
      Peut être que non.
      Votre scenario est le plus sensé mais il implique une logique (terre a terre dirai je) dans l enchainement des evenements à venir.
      La suite nous revelera si Trump etc sont plutot une aubaine historique ou une manipulation de plus pour arriver a l un des deux scenarios que cet article excellent propose.
      Bien a vous.
      Ps : je met aussi en avant ici que désormais, compte tenu du scenario actuel il ne faut plus négliger des evenements parfaitement imprévisibles (meme pour une olligarchie) qui s’ils feront forcement l objet d’une recuperation ulterieur peuvent provoquer entre temps des sorties de route plus ou moins prononcée


    • Ce serait plus juste de dire "par les dirigeants chinois" "ou alors la Deep State chinoise" et non "les chinois". Ce serait comme si je traitais les français de connards alors que ce ne sont que leurs dirigeants qui le sont. Je dis ça comme ça.


    • @Nos dirigeants sont TOUT sauf des connards !!!
      Des menteurs,des manipulateurs etdes escrocs pour la plupart certes,des arrivistes méprisants (et méprisables),des faquins incultes,sectaires et sournois pour beaucoup certes et même des mafieux criminels et satanistes pour certains mais les connards sont surtout les Français qui élisent depuis une trentaine d’années ce genres d’ordures !!!
      Certes ils ne faut pas généraliser mais sans une majorité de crétins congénitaux avec un.QI de singe hurleur et le sens critique d’une langouste une catastrophe sur pattes comme l’avénement de Mikron serait resté du domaine de la fiction...


  • J’ignorais que le réseau 5G était déjà implanté dans le nord de l’Italie !
    J’ai l’impression que ce réseau se développe dans le silence.

    Je rappelle au passage que les opérateurs n’ont plus l’obligation d’avoir l’aval de votre mairie pour installer de nouvelles antennes !
    Ce qui signifie : autant qu’ils veulent !

     

  • Merci à Monsieur De Brague à Rebellion et à E&R, pour cette excellente interview, dont la lecture est un régal pour l’esprit et pas seulement.


  • Excellent Pierre, merci !


  • POURQUOI MACRON EST-IL AUSSI INEFFICACE ?

    L’ex-chef de la diplomatie américaine Henry Kissinger prédit une longue crise et un bouleversement de l’ordre mondial après la fin de la pandémie. Il appelle à une collaboration mondiale.

    « Lorsque la pandémie de Covid-19 sera terminée, les institutions de nombreux pays seront perçues comme ayant échoué », présage M.Kissinger.

     

    • oui les vautours viennent survoler le champ de bataille
      qu ils ont crée
      Pas forcement un bon signe...


    • "Pourquoi Macron est-il si inefficace"@Jean
      Excellente question !!
      Macron est (relativement) largement plus intelligent et cultivé que la moyenne et en plus rompu depuis belle lurette aux rouages de la technocratie,cependant il a été formaté pour faire du bizness,du story-telling et de l"enfumage pas pour redresser la barre dans l’adversité face aux aléas du destin !!
      Ce n’est pas un chef "à l’ancienne" au caractère bien trempé ni un idéologue et encore moins un chef de guerre.
      En cas de crise majeure il n’y a pas de "en même temps" qui tiennent et les politiciens efficaces sont ceux aux opinions bien tranchées et à la faculté de prendre des décisions rapides.
      Macron,en écartant l’hypothèse plausible mais peu probable qu’il soit un pur produit MK ultra,a été formaté en gestionnaire de fonds de pensions/bonimenteur à l’usage des médiocres,des conformistes dans l’âme et des veaux pas en tribun du peuple ou en moine-guerrier,c’est avant tout un arriviste même si sa sensibilité politique,son éducation libérale et tout son formatage le poussent à adhérer aux thèses "progressistes" et mondialistes..
      Macron n’est pas une personne au caractère bien trempé et à l’idéologie affirmée ni même un soldat,juste le majordome idéal (car veule,sournois,affairiste et égocentrique) pour l’oligarchie mondialiste qui l’a promu à son poste actuel.
      Il a les défauts de ses qualités et cette crise sera vite révélatrice de ses propres failles sidérales qui sont en train d’apparaître au grand jour,,à condition que les Français disposent dans leur ensemble d’encore un peu d’une certaine capacité d’analyse et ça c’est pas gagné...


    • Au contraire il est très efficace je trouve, du moins pour ceux qui l’on mis au pouvoir et qui lui ordonne de vendre et/ou de détruire la France un peu plus chaque jour.


    • Il fait du bon boulot, comme dirait Fabius...

      Je crois qu’il n’y a plus rien a attendre de ce guignol. Il a beaucoup trop massacrer la France et ce en seulement trois ans de temps, alors vous vous imaginez ce qu’il ferait en deux mandats...


  • « je pense que cette ingénierie globale est la preuve que les élites prédatrices du Nouvel Ordre mondial ont perdu la main »

    C’est quand même bizarre de penser que tous les médias/politiques instrumentalisent la crise volontairement et que par ailleurs l’ordre établi va être renversé... Il me semble qu’au contraire c’est de la gestion de haut vol et qu’en aucun cas les fondamentaux seront remis en cause. Çà sent plutôt le pot de vaseline pour tous.

     

  • "Dernier point : je crois que tout ce qui se passe confirme la pertinence et la pérennité des analyses d’E&R depuis des années !".

    D’ailleurs AS a déjà dit, et ça ne date pas d’aujourd’hui, que cela lui faisait presque peur d’avoir eu raison à ce point.


  • Bonjour, certains peuvent-ils m’apporter des précisions sur les dossiers où Macron singe D. Trump sur sa gestion de l’État profond ?

    Merci d’avance.


  • Je ne suis absolument pas d’accord. Ce qui nous semble être un chaos est parfaitement organisé. N’oublions pas que nos maîtres servent Lucifer, un être immensément plus malin que nous. Ce coronamachin n’est qu’une étape prévue de longue date. Ils ont encore 30 ans d’avance sur nous.
    Nous ne pouvons que mettre notre confiance dans le Christ. Seul le Christ sauve. Nous tout seul nous ne pouvons rien.

     


  • La propension qu’ont certaines à répandre la terreur et à jouer le jeu de la psychose autour du « coronavirus-extincteur d’humanité » uniquement pour se faire mousser sur Instagram (et aussi pour faire valoir, au mépris de la vérité et de la révolution, leurs propres revendications auprès du gouvernement) m’interroge sur l’ampleur de la problématique.




    C’est courageux d’oser dire cela . Je le pense aussi, mais c’est très très mal vu !
    Comme je l’ai déjà dit ailleurs, toute cette "tragédie" peut s’expliquer simplement par un concours de bassesses humaines. Les uns pour la peur, les autres par intérêt financier ou politique, les autres pour des petits profits personnels ou des avantages, ou la gloriole !
    La question : Y a t-il un chef d’orchestre qui ordonne tout çà, et si oui ou est il, et qui est-il ?
    Dans l’apocalypse de Jean, le premier cavalier porte une couronne (corona) .. étrange n’est ce pas ?



    les mondialistes les plus déterminés ont déjà pensé à la gestion du problème « Gaulois réfractaires » : traçage, puçage, certificat numérique, bannissement, euthanasie…




    Et délation !


  • Le plus terrifiant, c’est que je commence à percevoir dans le regard des gens que la vie de quelqu’un qui pense différemment n’a plus tellement de valeur. C’est toujours après les guerres civiles que les gens disent " plus jamais ca", jamais avant. Je suis convaincu que si demain un gouvernement demandait aux gens de dénoncer tout ceux qui refusent un vaccin, alors je n’aurais aucun endroit où me réfugier. Les gens ont peur de la mort et ils sont de nature obéissants hormis quelques rares cas isolés ( Jesus, Gandhi, Guevara..). L’inverse est par ailleurs vrai aussi, imaginez que le gouvernement demande aux français de dénoncer les sionistes en vue de les éradiquer physiquement, que ferions-nous ? Moi je sais, je ne balancerais personne. Jesus a raison quand il dit " tu ne tuera point". Mais cette citation est reprise en coeur uniquement après la boucherie, jamais avant.


  • Si les Gaulois réfractaires souhaitent enculer la pute Républicaine aux seins à l’air, peinte par Delacroix, j’irai volontier à cette tournante !
    PS :
    bien le bonjour à notre cher @ Royaliste


  • Cette expérience de Milgram à échelle planétaire est en effet très révélatrice sur la servitude humaine .

     

  • Sarkozy et sa bande tourangelle sont bien discrets depuis cette histoire de covid...


  • Très intéressant !

    Je préfère ce style plus "soralien" que celui que vous employez lors des articles.
    Mais ce n’est que mon avis.


  • J’en parle à mon boulot,il y a deux trois personnes comprennent ce que je dis d’autre trouve ça normal le confinement,n’y croit pas au complot.


  • Bravo Pierre

    A quand la création d’une mutuelle ER ?!


  • Aaaah... le rêve de tout bon socialiste, faire "fermer leur gueule" à tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.

    Goulag ou camp de rééducation ?

     

  • "La dictature de demain se fera au nom de la santé" dixit Michel Foucault..

     

  • "Le monde libéral, c’est la répression généralisée."

    N’est-ce pas ce qu’on appelle un discours Orwellien ?

    Peut-être faut-il comprendre libéral dans le sens américain, c’est-à-dire socialiste ?


  • Pourquoi Macron suivrait Trump sur la chloroquine ? puisque’la Buzyn l’à rendue inaccessible courant Janvier, c’est que le pouvoir était déjà au courant, le but étant de ne pas soigner avec, mais plutôt de fourguer un vaccin estampillé Big pharma, c’est grâce à internet que le Dr Raoult et la Chloroquine sont devenus populaire, les médias traditionnels à la botte oligarchique lui on plutôt cracher à la gueule. Macron ne va pas singer Trump au point de devenir hétéro, merde, quand même.


  • Merci pour cette analyse
    J’ai pris des notes, comme toujours.
    E&R c’est comme un bouquin ; Une page, un stylo.


  • L’analyse est bonne, mais ce serait comme demander quelques jours avant un evenement historique majeur son avis à un politologue, un economiste ou à un analyste en géopolitique.

    Que valent les analyses formulées quelques jours avant les krachs, les 11 septembre,des pearl harbor, etc ? La rupture n’est pas prévisible pour les non initiés.
    le changement de paradigme va se poser là, et il faudra composer avec.
    Du simple citoyen aux Etats non alignés.


  • Les gaulois ont été soumis par les romains et sont devenus gallo-romain.
    Au contraire du peuple français qui a toujours refusé (contrairement à ses élites) de se soumettre à une puissance étrangère. Franc veut dire libre donc on ne peut être français et soumis à la fois.

    Donc s’il y a bien un peuple réfractaire et libre ce sont bien les français et non pas les gaulois. S’identifier à des païens, perdant et divisés ne me parait pas être la bonne solution pour raviver un sentiment de fierté national.Il faudrait plus de Jeanne D’Arc et moins de Vercingétorix.

     

    • Analyse à la mord-moi-l’noeud !


    • il y a eu des Gaulois qui ont voulu la domination/amitié de Rome, et d’autres qui ne l’ont jamais voulu (les révoltes durant la soi-disant pax romana et la résistance passive face à la religion romaine)

      Faudrait peut-être ouvrir des livres d’avant d’ouvrir la bouche....


    • no_merci
      Faut-il rappelez que Vercingétorix était un élève de Jules CÉSAR ! Les légions romaine était majoritairement peuplé de gaulois et beaucoup de sénateurs romains était gaulois certain sont même devenus empereur.
      L’ère gallo-romaine est marquer par une collaboration et non une soumission.

      Les Francs saliens sont des gaulois puisque se peuple a revendiqué qu’il revenait sur sa terre d’origine.
      Les Francs-Gaulois (libre comme un coq lol) ont formé la nation la FRANCE et a pour doctrine le catholicisme très chrétien (il n’y a de DIEU que DIEU et Jésus sacré éternellement roi de France)

      PS : selon une certaine légende les mérovingiens serait issue de la ligné de Jésus fils de la sainte marie (paix sur elle).

      Gaulois et Français pareil au même ;)


    • Ce manque de cohérence me rappelle un épisode de la Guerre des Gaules. Le siège d’Alésia. Vercingétorix, assiégé par les Romains, envoie des émissaires à travers toute la Gaule pour recevoir des renforts.
      Les tribus arrivent pour lui porter assistance, cependant, bien qu’étant en supériorité numérique, les gaulois vont êtres défaits et leur résistance anéantie, car les chefs gaulois étaient incapables de nommer un chef et donc de coordonner leurs attaques.
      Ou alors l’épopée de Napoléon qui se terminera par une défaite, la perte de la Louisiane ( 2millions de km2) une soumissions à l’Angleterre, comme le disent si bien Alain Soral, Xavier Moreau et d’autres.
      Les faits parlent d’eux mêmes, païens et républicains sont et ont été soumis aux étrangers. La parenthèse chrétienne est une exception.
      Ceux qui voudraient renouer avec l’indépendance et la victoire devraient en prendre note...


  • Analyse lucide, le travail porte ses fruits n’est ce pas mr de Brague. Pour ma part je trouve la conclusion un peu optimiste, certes le mondialisme attalien se voit contesté de partout, mais le populisme est sous la coupe d’un Netanyahu, donc. !?
    Ok, de deux maux il faut choisir le moindre.

     

    • "Pour ma part je trouve la conclusion un peu optimiste, certes le mondialisme attalien se voit contesté de partout, mais le populisme est sous la coupe d’un Netanyahu, donc. !?
      Ok, de deux maux il faut choisir le moindre."LDG.

      Netanyahou populiste ???????
      Tu m’aurais parlé de Trump,Orban ou Salvini j’aurais compris mais Netanyaou...
      Mais ce mec est une pièce esentielle du mondialisme sur l’échiquier international et son pouvoir de destruction/subversion est bien inférieur à celui de la FED ou d’Hollywood !!!
      Israël sans l’aide et la protection américaine et surtout le financement et le pouvoir prescripteur de la diaspora
      juive occidentale c’est pas grand-chose ;la capitale économique,intellectuelle et politique du monde juif c’est New-York !!


    • Gauthier : pas New-York, le monde entier !! La preuve en ce moment .


  • Excellent entretien et excellente réflexion !


  • J’ aime bien la conclusion ....Macron va s’ aligner sur Trump ....sur le clan des patriotes : Trump, Poutine , et le chinois .... car en dernière analyse qu’ est ce qui prime par dessus tout en politique c’ est la Force Militaire ....les Russes ont prouvé dans ce domaine avec leur stratégie intelligente et leur arme supersonique qu’ ils ont une longueur d’ avance ....donc acte


  • Bonne analyse, merci.
    Macron qui suivra Trump contre ses mentors, il en est capable.
    Le meilleur à venir ?


  • Même si, M. de Brague,en tant que rédacteur en chef du site, vous êtes toujours au moins un peu derrière tout ce qu’on peut y trouver, j’apprécie aussi de plus en plus de lire ou entendre vos commentaires et réflexions de manière plus directe comme ici. Au passage, performance exceptionnelle du site ER pendant ce maudit confinement. Bravo à vous et tous vos collaborateurs ! Vraiment !


Commentaires suivants