Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration : Mélenchon se désolidarise des propos "patriotes" de son conseiller

Le chef des Insoumis a dénoncé les propos de Djordje Kuzmanovic, contre « la bonne conscience de gauche » qui « empêche de réfléchir à la façon de ralentir les flux migratoires ».

 

C’est une simple précision en pied d’un entretien publié en ligne mais qui a son importance. Et qui montre à quel point la question de l’immigration est sensible au sein de La France insoumise (LFI). Samedi 8 septembre, L’Obs a interrogé sur le sujet Djordje Kuzmanovic, « orateur » (équivalent de porte-parole) de LFI. La députée de Seine-Saint-Denis Clémentine Autain l’était également, pour donner à voir la diversité des opinions au sein du mouvement.

Dans L’Obs, M. Kuzmanovic était présenté comme conseiller de Jean-Luc Mélenchon. Mais, mardi soir, le site ajoute un nota bene : « À la demande de Jean-Luc Mélenchon, nous avons rectifié le titre de Djordje Kuzmanovic, que nous avions initialement présenté comme son “conseiller”. Jean-Luc Mélenchon nous précise : “Le point de vue qu’il exprime sur l’immigration est strictement personnel. Il engage des polémiques qui ne sont pas les miennes.” » Pour les exégètes de LFI, un tel désaveu public sonne presque comme une excommunication.

Dans l’entretien, M. Kuzmanovic livrait une vision « patriote », se réclamant de Jean Jaurès :

« La bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires (…). Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut “accueillir tout le monde”, il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales (…). Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… Ce que nous disons n’a rien de nouveau. C’est une analyse purement marxiste : le capital se constitue une armée de réserve. »

M. Kuzmanovic rappelait également que LFI était « contre la traque des clandestins » et favorable au regroupement familial. Mais cela n’a pas suffi à empêcher tous les adversaires de gauche de LFI − de Génération.s au Nouveau Parti anticapitaliste en passant par le PCF − de condamner les propos de l’ancien officier qui fut aussi militant humanitaire.

Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

En lien, sur E&R :

Ce que Mélenchon n’a pas le courage d’assumer est chez Kontre Kulture :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2041767

    « Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… Ce que nous disons n’a rien de nouveau. C’est une analyse purement marxiste : le capital se constitue une armée de réserve. »

    Soutien à Kuzmanovic. C’est juste le bon sens. Celui de la VRAIE GAUCHE !

     

    Répondre à ce message

    • Ces propos me rappellent ceux d’’un jeune intellectuel. Propos tenus fin des années 90. À l’époque ce genre d’analyse vous menez au statut de personna non grata. Les medias main stream l’ont ostracisé... comment s’appelait il ? On n’a plus jamais entendu parler de lui... Alain ? Alain Soral ? Je ne sais plus..

       
    • @France occupée
      C’est, parmi d’autres sujets, ce qui me pose problème avec Marx :
      - pour l’effacement des nations (je parle bien de nation souveraine et non de l’amalgame multiculti actuel qui est, à moyen terme, destiné à éclater),
      - pour l’effacement des frontières (l’un ne va pas sans l’autre),
      - pour le dépérissement de l’Etat (je parle bien d’un Etat représentant la sauvegarde du bien commun national et non d’un organe d’enregistrement des desiderata d’autres entités),
      ... et en même temps dénonçant l’exploitation des uns sur le dos des autres (immigration massive servant d’armée de réserve du capital, délocalisation...).
      On m’aurait menti ?

       
  • Je ne comprends pas pourquoi tout le monde s’étonne.
    Depuis la révolution russe on sait que le mondialisme à la sauce des toujours mêmes qui tirent les ficelles, c’est l’alliance du capitalisme et du socialo-communisme.
    Résultat de cette farce : déjà beaucoup plus que 100 millions de morts. Voilà le passé que n’a pas honte de défendre le frère La Merluche.

     

    Répondre à ce message

  • #2041845
    Le 13 septembre à 21:24 par social donc national
    Immigration : Mélenchon se désolidarise des propos "patriotes" de son (...)

    C’est bien, au moins les choses sont claires. Mélenchon a donc choisit la sempiternelle "union des gauches" ou de ce qu’il reste encore d’une gauche culturelle soit disant anti-Macron, mais ce faisant il s’érige en véritable repoussoir pour tout électeur patriote à juste titre dégoûté de Marine par ailleurs... Il a eu une occasion en or de saigner à blanc l’électorat FN de la tendance Philippot, mais pour cela encore eut-il fallu qu’il adopte le discours de ce conseiller, d’origine Serbe et pro-Russe cela va de soi...
    Cela eut en fait été trop beau, la Merluche a toujours été allergique au national, sauf pour défendre sa "République", mais la République n’est pas la nation, ce n’est dans son esprit maçon que la première étape du NWO, quant au social, cela a toujours été pour trahir in fine les travailleurs et les salaires Français, par ses positions pro-immigration entre-autres...
    Que le frère la truelle retourne à sa loge, l’opposition véritable et cohérente qu’il reste à construire n’aura pas besoin de lui...

     

    Répondre à ce message

  • Un Kuzmanovic vaut cent fois mieux qu’un Wauquiez - c’est ce que je m’évertue à expliquer aux droitards de mon entourage. Le plus souvent sans succès, hélas.

     

    Répondre à ce message

  • #2041847

    Mélanchon, un talent au service de la traîtrise. Maastricht, on vote pour et puis on va voir. Résulat : Europe libérale, simple marché, avec un euro destructeur des peuples. Second tour des dernières présidentielles, appel à voter contre MLP. Résulat : Macron avec loi travail, baisses des allocations, ISF supprimé.

    Bref, un social traître par essence !

     

    Répondre à ce message

  • #2041869

    Effectivement, ne « Mélenchon » pas les torchons et les serpillières.
    Hein ?
    Les serviettes ?
    Oui, ça c’était avant.
    J’hésitais presque avec « paillasson »...
    Et puis je me suis dit qu’une serpillière était le plus souvent emmanchée qu’à côté de ses pompes...

     

    Répondre à ce message

  • #2041885

    "C’est une analyse purement marxiste"

    Faudrait expliquer à ce monsieur, dont j’approuve l’analyse, qu’il n’est pas dans un mouvement marxiste type PCF à l’ancienne mais dans un mouvement trotskiste, cette "gauche" aux idées petites bourgeoises et complice du capitalisme... Il serait temps qu’il s’en aperçoive...

     

    Répondre à ce message

  • #2041958

    C’est la stratégie des lieutenants où chacun représente une sensibilité particulière représentant un segment du marché électoral. Ainsi il y a l’Insoumis "fachos" dont la fonction est de séduire les électeurs de droite sensibilisés par la question migratoire. Il y a l’insoumis pro-migrants...l’insoumis anti-UE...l’insoumis pro-UE...il y a en pour tout le monde. Le parti socialiste et la droite "traditionnelle" sont les spécialistes de cette stratégie grossière et qui pourtant fonctionne à merveille.
    D’ailleurs sur les réseaux sociaux il a des trolls insoumis qui utilisent les propos de Kuzmanovic pour attirer les gars de droite à Mélenchon. Or ce qui est important dans un parti c’est sa cohérence doctrinale entre les différents éléments de la chaîne hiérarchique.

     

    Répondre à ce message

  • #2041988

    « La bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires (…). Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut “accueillir tout le monde”, il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales (…). Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… Ce que nous disons n’a rien de nouveau. C’est une analyse purement marxiste : le capital se constitue une armée de réserve.  »

    "M. Kuzmanovic rappelait également que LFI était « contre la traque des clandestins » et favorable au regroupement familial."

    Erreur 404.

    L’armée de réserve est déjà là. Depuis des décennies.
    Et elle se reproduit avec la complicité du haut.
    Chaque année en République, ce sont des milliers d’Aquarius dans les maternités Françaises.

     

    Répondre à ce message

    • La gauche du Capital est le laboratoire de recherche le plus avancé du spectacle de la marchandise...L’armée de réserve immigrée est le coeur stratégique du développement totalitaire du chaos de la crise du cosmopolitisme de l’argent...

      https://www.youtube.com/watch?v=y47...

       
    • #2042226
      Le 14 septembre à 14:50 par L’après Macron
      Immigration : Mélenchon se désolidarise des propos "patriotes" de son (...)

      @ Berbatov,

      Tout à fait, et grâce à cette guerre des ventres conjuguée à tout un arsenal de lois antifrançaises, les hommes invisibles ont pu ainsi arracher leur propre territoire aux français et à leurs descendants pour le donner pièce par pièce à des membres d’autres peuples.

      Un tour de passe passe diabolique, comme ils savent si bien les faire, trouvant toujours sur leur chemin des personnes pour leur servir de pions.

      A un moment donné, pour notre propre survie en tant que peuple, il faudra bien sortir du carcan légal dans lequel ils nous ont emprisonnés pour revenir à des lois plus logiques et naturelles : nos ancêtres nous ont légué une terre que nous devons défendre afin de pouvoir à notre tour la léguer à nos descendants. Et toute action, toute décision, toute loi visant à enrailler ce processus naturel de transmission doit être considérée comme nuisible et dangereuse pour le peuple, et condamnée.

       
  • Mélenchon a toujours été un homme du système, il n’y a rien à attendre de lui. Si le FN/RN doit faire alliance avec un parti, c’est avec LR, les électeurs les plus patriotes et intelligents de la France (In)soumise sont déjà avec nous.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents