Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Imposer des sanctions au Liban pour vaincre le Hezbollah : le plan d’un ancien chef du Mossad

« Si Trump annonce des sanctions contre le Liban, l’économie libanaise ne pourra pas tenir plus de trois ou quatre mois », estime l’ex numéro 1 des services de renseignements israéliens.

 

Il n’est plus possible de vaincre militairement le Hezbollah... Ce qu’il faut faire, c’est imposer des sanctions au Liban, comme les États-Unis le font avec l’Iran. C’est ce qu’affirme un ancien chef du Mossad, Tamir Pardo, dans une rare interview publiée par le quotidien israélien The Jerusalem Post.

Pour cet ancien haut gradé du renseignement israélien, qui était en poste de 2011 à 2016, « il serait dix fois plus facile de limiter la menace que représente le Hezbollah en appliquant des sanctions, que cela ne l’est avec l’Iran. Et si le président Trump (imposait de telles sanctions) maintenant, l’impact serait plus important qu’il ne l’est actuellement sur la question du nucléaire iranien ».

« Le Liban est le seul État du monde qui dispose d’une entité terroriste ayant plus de pouvoir que l’armée nationale. Le Hezbollah est le Liban : il siège au gouvernement et au Parlement, il a un pouvoir de décision sur tous les dossiers politiques », affirme Tamir Pardo, qui souligne que le parti de Dieu « a énormément d’expérience en matière de combat, ce qui ne doit pas être pris à la légère ». Il ajoute que le Hezbollah, selon un modèle qui n’a pas d’équivalent ailleurs dans le monde, « fait inextricablement partie de l’Iran ».

Lire la suite de l’article sur france-irak-actualite.com

La voix du Hezbollah, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • BDS contre l’entité cancéreuse sioniste et terroriste. Vive la résistance du Hezbollah.

     

  • A force de jouer avec le feu...ils ont fini par créer une entité militaire,soudée idéologiquement,puissante dans sa connaissance de la guerre asymétrique,armée jusqu’aux dents,et qui ne s’en laissera pas compter lors de la prochaine invasion du Liban ou de la Syrie.Les israéliens ont toujours été très fort tactiquement,mais nettement moins stratégiquement,plus les années passent,plus ils se rappochent du fond de l’impasse.Ils finissent par faire l’unanimité contre eux.On le voit avec le "nationalisme" renaissant en Europe,avec le "nouvel ordre mondial" qui bat de l’aile,et au Moyen Orient avec les peuples de plus en plus soudés idéologiquement.Bien sûr,ils ont encore des cartes à jouer,mais en définitive où cela les mènera-t-il ?L’Histoire ne nous montre-t-elle pas que tous les empires se sont effondrés sur eux-mêmes ?

     

  • Et non, il n’est plus question de voir la psychopathie du sionisme avoir gain de cause, alors tes sanctions ’ti’père, tu te les roules en cône et tu te les mets là où ça te rentre...



  • "Si cette stratégie combine les capacités de Donald Trump, de la France et des États modérés du Golfe, elle pourra réellement changer la donner", insiste M. Pardo, qui relève "les intérêts similaires qu’ont ces pays à neutraliser le Hezbollah qui leur donne du fil à retordre notamment au Yémen"



    Comme toujours, c’est aux autres nations de faire le sale boulot pour eux. En gros : Nous sommes incapables de vaincre militairement le Hezbollah, donc, à vous, nations alignées, de mener le combat à notre place, militairement, et s’il le faut aussi, économiquement (ce qui d’ailleurs ne peut se faire que si on est puissant militairement). Et comme toujours les mêmes laquais :US, France, Saouds et monarchies du golfs !!
    Le but étant visiblement très clair, selon le patron du Mossad : Affaiblir militairement le Liban, en écartant la menace du Hezbollah, ce qui permettra par conséquent à l’entité sioniste d’envahir aisément le Liban et de l’annexer à ses territoires déjà spoliés (vu que c’est le seul « état » au monde qui ne dispose pas encore de frontières officielles).

    Au final : Ils sont faibles. Leur existence dans la région ne dépend que du soutien inconditionnel de la dispora sioniste qui, de part ses rapports de forces liés à l’argent, font que des pays comme les US, la France, l’Angleterre, l’Arabie Saoudite etc, font le sale boulot à leur place !! Parce qu au final si on réfléchit bien : À qui profite le chaos orchestré par l’Otan au moyen-orient ? À qui profite la mise à mort économique de l’Iran ? À qui profite l’éclatement géographique et ethnique de l’Irak et de la Syrie ? À qui profite un Liban sans Le Hezbollah ?

    Aux mêmes abrutis !!

     

    • Au final ils ne sont pas faibles, ce sont les maitres.

      Il font nettoyer les chiottes par leurs esclaves. C’est à dire nous.

      Tout cela grâce à la mise en place d’une structure de commandement pyramidale qui a été mise en place en 5000 ans seulement.

      Cette forme de structure sociale permet à un étranger de diriger un pays sans que les natifs puissent rien faire.

      Cette structure sociale est basée sur l’avidité et la peur pour ceux qui savent, et elle est basée sur le mensonge pour les idiots utiles qui croient bien faire.

      Vous comptez vous placer où dans cette pyramide ?


    • Et donc ? À qui doit-on en vouloir ? Aux sionistes qui agissent pour le bien de Sion ? Ou aux larbins qu’on nous a vendu comme des résistants et qui font preuve d’un aplaventrisme sidérant vis-à-vis des mêmes sionistes ? (Trump, Orban etc.). Des deux, je respecte bien plus le sioniste personnellement.


    • @ michel amm :
      Pour repondre à votre question il faut au préalable savoir parfaitement comment fonctionne "le" systeme (elaboré depuis 2500 ans et non 5000 ans, ce qui est qd même extrêmement long pour un résultat trés aléatoire...).
      Tout systeme, aussi élaboré soit il, a sa (ou ses) faiblesse. Aujourd’hui de plus en plus d’intellectuels de par le monde ont comprit le systeme judeo-sioniste, de même que l’église, d’avant Vatican 2, l’avait bien cerné egalement et l’avait combattu et empêché de se dévélopper comme "ils" l’auraient espérés.
      Il existe toujours au sein de l’eglise catholique (et orthodoxe) des "combattants" qui attendent de reprendre le combat...
      C’est l’alliance de ces "combattants" prêtres et des intellectuels précités qui permettra de vaincre ce "judaisme" luciférien" (comme dirait Hindi Youcef).
      ER est au premiere ligne de ce combat raison pour laquelle il est honni par le pouvoir en place.
      Le combat n’a jamais cesser, mais aujourd’hui un nouvelle phase se met tout doucement en place et la panique commence à être visible chez nos adversaires...

      Nous sommes en quelques sortes les prémices de la "révolution" qui vient tout doucement, mais surement...


    • Soyons prosélytes avec nos proches et à chaque fois que cela est possible... prosélytes de la doctrine de NSJC... la vérité doit être restaurée, retrouvons la foi et nous écraserons ces cafards... Incitons les gens à se re-spiritualiser. Bien à vous camarades.


    • Le jour ou on pendra leurs banquiers haut et court et brûlera leurs banques ils n’auront plus de pouvoir, un bon bankster est un bankster mort.


  • Sayyed Hassan Nasrallah a déjà dit dans son dernier discours il le semble que pour avoir subi les sanctions certes celles-ci ont un impact mais n’aboutissent pas et n’entament jamais la Résistance bien au contraire faisant référence à l’Iran bien sûr.


  • Dixit l’organisation qui fait le plus d’assassinats en France et dans le monde...