Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

Les mystères du 15/04, sur E&R :

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2200736

    Sur le site de l’entrepreneur de travaux anti-mérule préalables à l’incendie, on apprend ceci, rédigé avant l’incendie :
    "« Après analyse, nous avons pu écarter le risque de mérule », note le chef d’entreprise Édouard Aubriat. Qui a toutefois été sollicité par le conservateur des monuments historiques de l’édifice et son architecte spécifique, pour assurer son traitement. Un travail délicat en raison de sa composition. « Le chêne qui compose généralement les toitures est un bois dur. Il empêche d’utiliser le traitement par infiltration », note l’entrepreneur. Qui a dû opter pour un traitement par pulvérisation d’un gel qui a coûté au total 15 000 €."
    Le conservateur des monuments nationaux dépend du ministère de la culture, lequel dépend...
    C’est Bénaval.
    Suggestion : que les coupables du crime soient pulvérisés de nano-thermite et amenés sur la place de Grève... Ils adorent la vengeance médiévale.

     

    Répondre à ce message

  • #2200748
    Le 18 mai à 11:01 par Pierre Albert Espenel
    Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

    C est impossible ! Comment de bons chrétiens comme Hidalgo et Hollande aient pu fomenter un tel coup ?

     

    Répondre à ce message

  • #2200762

    https://www.youtube.com/watch?v=Nbg...
    L’explosion dont il parle.
    Le reportage Envoyé Spécial du 18 avril 2019 dont c’est tiré est sur Youtube.

     

    Répondre à ce message

  • #2200778
    Le 18 mai à 12:29 par Marie Claude
    Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

    J’avais déjà visionné cette vidéo quelques jours après le désastre... Ce que dit ce Monsieur me paraît tout à fait plausible... Je crois que personne ne m’est en doute qu’il s’agit bien d’un incendie volontaire pour pouvoir transformer l’île de la Cité en Parc à touristes... Nous allons voir la transformation très rapidement, les JO sont programmés pour 2024... Maintenant, nous ne connaîtrons pas la Vérité sur les vrais responsables puisque le Procureur a estimé qu’il s’agissait d’un accident...

     

    Répondre à ce message

  • #2200784
    Le 18 mai à 12:36 par ça va bouillir
    Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

    Eh bien leur saleté de projet commence.

    L’Assistance publique a annoncé que la partie de l’Hotel Dieu donnant sur le parvis de ND (1/3 de l’Hopital) sera cédée à un promoteur immobilier pour 144 millions d’euros via un bail de 80 ans. (d’après l’AFP).

    Inutile de tourner autour du pot, on voit où ces salauds veulent en venir.

     

    Répondre à ce message

    • #2201015

      La société UNIBAIL dont l’ex directeur de communication n’était que B. Griveaux, ex-porte parole du nain élyséen. UNIBAIL se trouve être le projet central de la rénovation de l’île de la Cité (+ celui de la Tour Triangle) ; il a racheté tous les m2 relatifs au 36 quai des orfèvres, les tribunaux ainsi que d’autres bâtiments à proximité. Projet validé par hollande, le torquemada catalan, la dingo de Paris, griveaux et le nain élyséen actuel. Il a été conçu par deux architectures dont j’ai oublié les noms. Le but de cette opération récupérer des milliards d’euro pour couvrir les nombreuses pertes financières faites par la dingo de Paris. Dans le projet de l’ïle de Cité qu’ER a publié, vous voyez que ND perd sa flèche. UNIBAIL-Rodamco a proposé ce projet de centre commercial sur l’ïle de la Cité entourant ND. N’oublions pas que Christophe Cuvillier, président du directoire, est franc-maçon (je ne sais pas si GODF ou GLF), il a travaillé, aussi, pour Pinault (PPR).

       
    • #2201308

      Il serait bon de s’intéresser également à ce déménagement du Palais de Justice...
      Il était prétendument trop petit, mais la population de Paris décroit régulièrement...
      Construire une simple annexe, comme cela avait été fait pour le Tribunal de Police situé dans le XIIIème arrondissement, cela n’aurait-il pas suffi ?

       
  • #2200912

    Nous nous posons tous de légitimes questions quant à ce qui s’est passé le 15 avril MAIS le sens des mots est important. S’il s’agissait d’un attentat, on l’aurait su très vite : avec Internet c’est pas un problème de revendiquer ca. Un acte criminel alors ? C’est possible, mais comme ce monsieur, nous en sommes réduit aux hypothèses, faute de mieux. Il y a beaucoup d’éléments troublants (projet immobilier, délai très court de 5 ans - pour les JO de 2024 ? - fumée jaune etc) mais difficile d’être affirmatif sans preuve. Espérons que les enquêteurs se bougent les fesses, et vite....

     

    Répondre à ce message

    • #2200972
      Le 18 mai à 17:00 par Pierre-Albert Espénel
      Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

      Un attentat ne se revendique que s’il est "revendicable" d’une lointaine officine offshore ou par une nébuleuse intergalactique. Je ne vois pas des épiciers ayant pignon-sur-rue, aussi riches soient-ils, revendiquer ce que l’on peut nommer sans crainte un sacrilège.

       
  • #2200916
    Le 18 mai à 15:24 par Ayez Peur !
    Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

    Chez les rosbifs ça crame aussi de partout .
    La tour de Grenfell a cramé après une "réhabilitation suspecte ,faisant des dizaines de morts non répertoriés ,les survivants vivent toujours à l’hotel .Certains ont osé parler de complot anti pauvres .Quels imbéciles !
    Cette tour bourrée d’immigrés faisait tache en centre ville .
    La gentrification des villes s’accélère et le nettoyage social est une priorité pour les globalistes .Bientôt les transports en commun seront équipés de lecteurs d’empreintes de doigts et les pauvres idiots sans voitures électriques , pourront étre ainsi tracés de leur micro- domicile à leur destination sans problème par la 5G , Linky et leurs multi- connections .
    La ville NWO ne supporte pas la pauvreté qu’elle créée intentionnellement .La pauvreté fait partie de l’agenda 21/ 30 .On se contente de job à 1 euro de l’heure quand on a sous les yeux la souffrance des SDF.

     

    Répondre à ce message

  • #2200999
    Le 18 mai à 18:00 par Un ploemeurois
    Incendie de Notre-Dame : le retour des marchands du Temple

    Le pouvoir calorifique du chêne est très grand. La charpente était très grande avec de larges sections.

    Dans la combustion (qui est une réaction d’oxydoréduction), le comburant est l’oxydant, tandis que le combustible est le réducteur. Dans notre cas, le combustible est le chêne. Il faut donc un comburant puissant sur la surface des poutres, en plus de l’oxygène de l’air, et une très forte montée en température pour que l’intérieur de la section puisse commencer de se consumer en conservant une haute température.

    Quel est le comburant en surface des poutres ?
    Quelle est la source d’ignition (étincelle, point chaud, ...) ?

    Si des personnes ont des cendres, cela ne devrait pas être compliqué.

    Par contre le risque de provoquer l’incendie est de détruire totalement l’édifice.

     

    Répondre à ce message

  • #2201016

    Le pire c’est qu’il ne va rien se passer. Leur plan se déroulera comme prévu. Nous sommes incapables de réagir. Même devant l’évidence. C’est terrifiant.

     

    Répondre à ce message

    • #2201380

      Les criminels ont peut-être eu, cette fois, trop de culot. Ce culot date de Hollande, au moins. Des professionnels s’insurgent, un peu partout. La dette est là, faite par eux. Pourquoi tant de défaitisme ?

       
Afficher les commentaires précédents