Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un projet immobilier de plusieurs milliards menace Notre-Dame de Paris depuis 2016

D’aucuns de nos lecteurs rationnels et adeptes d’un complotisme sérieux (malheureusement bien entaché par les nombreux complotismes amateurs) se demandaient en quoi l’incendie d’un toit pouvait bien avoir quelque rapport avec la reconstruction d’un quartier, et quelles justifications tarabiscotées auraient pu faire le lien entre ces deux choses si peu liées.

La réponse est dans le présent article du site Katehon. Notons à ce propos que l’illustration de Notre-Dame avec un toit à ciel ouvert n’est pas du tout lié au projet de 2016 mais une proposition sans lendemain faite il y a quelques jours par un certain Marc Carbonare. L’article le précise en note de bas de page, mais trop discrètement, ce qui risquerait de laisser accroire que l’idée était déjà dans les projets il y a 3 ans.

Enfin, pour les plus sceptiques, une source non "conspirationniste" corrobore l’élément clé de l’article :

Le gouvernement prévoit également de se soustraire à quasiment toutes les réglementations applicables à ce type de chantier : normes encadrant la construction, celles pour la délivrance des autorisations de travaux, l’élaboration des documents de planification, l’urbanisme, la préservation du patrimoine, l’archéologie préventive, la voirie, les transports, celles définissant la commande publique et protégeant le domaine public. Enfin, les règles concernant l’évaluation environnementale et la protection de l’environnement.

Source : Le Figaro

Dont acte !

La Rédaction E&R


Et l’incendie de Notre-Dame est une véritable aubaine pour ses partisans...

 

JPEG - 104.2 ko
Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, Audrey Azoulay, ministre de la Culture, François Hollande, président de la République, Jean-Pierre Weiss, président de la Conférence, Anne Hidalgo, maire de Paris, et Dominique Perrault, architecte et membre de l’Académie des beaux-arts

 

En Décembre 2016, un projet de refonte globale de l’ile de la Cité a été présenté au président François Hollande. Ce rapport prévoit :

- 100.000 m² crées – (ayant une valeur foncière dépassant le milliard d’euros),
- La privatisation du patrimoine public (47% de foncier est détenu par le public) – (plusieurs centaines de millions d’euros),
- Monétisation du flux du premier site touristique de France – (plusieurs centaines de millions d’euros pour 15 millions de visiteurs annuels).

Comme le souligne le rapport dont vous allez lire quelques extraits, un tel projet « n’a aucune chance de voir le jour »… Cependant, depuis le drame du 15 avril au soir, où le monde entier à vu en quelques heures des poutres de 800 ans brûler comme de la paille, nous assistons à un véritable bal de coïncidences.

Avez-vous entendu parler du rapport Perrault et Bélaval ? Ce rapport a été commandé par François Hollande et Anne Hidalgo en décembre 2015. La lettre de mission dont nous produisons ici un extrait demande aux architectes Dominique Perrault (L’architecte de la BNF) et Philippe Belaval « une vision de l’île à l’horizon des vingt-cinq prochaines années ». Dans la lignée des grands projets présidentiels…

Le rapport est remis en décembre 2016 et fait les constats suivants :

- « centre névralgique au cœur de Paris – dans toutes les acceptions du terme : géographique, historique, administrative, patrimoniale, touristique, spirituelle – l’Île de la Cité ne parvient pourtant pas à incarner cette fonction de cœur battant de la ville, et encore moins de la métropole ». « L’île de la Cité n’est plus qu’un labyrinthe de citadelles administratives ».
- ce territoire insulaire de 22 hectares est le moins dense de Paris si on considère son nombre d’habitants. « Sur un millier d’habitants, à peine 300 sont des résidents permanents. Les autres sont des occupants de passage car l’effet AirBnb ici joue à plein », souligne Philippe Bélaval.
- « Notre-Dame de Paris reçoit aux alentours de 13 à 14 millions de visiteurs par an, ce qui fait par conséquent d’elle le monument le plus visité de Paris. Les tours de Notre-Dame et la Conciergerie avoisinent ou dépassent les 500 000 visiteurs annuels tandis que la Sainte Chapelle est découverte par plus d’un million de personnes chaque année ». L’architecte déplore surtout que les 14 millions de touristes qui visitent chaque année la cathédrale (non sans avoir fait la queue sur le parvis, mesures de sécurité obligent) ne soient pas véritablement accueillis.

Comprenez, ce flot humain échappe complètement à toute logique marchande… C’est moche !

- l’État est propriétaire de 57 % des espaces (notamment les locaux de la Préfecture de Police implantés dans le Palais, la Sainte-Chapelle et la Conciergerie, la Cour de cassation et la Cour d’appel) tandis que la Ville de Paris possède quant à elle 43 % du site (Principalement les juridictions du premier degré (Tribunal de Grande Instance et Cour d’Assises).
- « l’emplacement stratégique et la rareté des fonciers de l’île permettent d’envisager des projets uniques et ambitieux, capables de contenter si bien le privé que la personne publique ».

Aussi, les deux architectes proposent de « créer environ 100.000 m² nouveaux ayant une valeur foncière dépassant le milliard d’euros, sans transformation radicale ». Comment ? En construisant une dizaine de couvertures de verre et d’acier au-dessus des nombreuses cours intérieures.

Parmi les 35 propositions du rapport, ils avancent notamment un projet révolutionnaire. Une gigantesque dalle transparente à la place du parvis de Notre-Dame !

En effet, le parvis de Notre Dame, long de 135 m et large de 100 m, serait recouvert d’une immense dalle de verre au-dessus de la crypte archéologique ; aux pieds de la cathédrale, un débarcadère et des plates-formes flottantes accueillant piscine, cafés, restaurants, salles de concerts ; le long de la Seine, une longue promenade végétalisée, débarrassée des voitures, reliant les pointes aval et amont de l’île ; deux nouvelles passerelles qui franchissent le fleuve ; un peu partout, des verrières, des passages couverts, des galeries souterraines, des atriums en sous-sol…

Seulement voilà, l’Île de la Cité renferme une trentaine de biens protégés au titre des monuments historiques. De plus, ce site de 22 ha est classé au patrimoine mondial de l’Unesco…

Par conséquent, comme le souligne le rapport, un tel projet « n’a aucune chance de voir le jour » :

« Par conséquent, il faudrait vraiment un événement impromptu et très "volontariste" ou "inattendu et improbable" pour que des travaux d’une telle ampleur puissent être autorisés dans un des sites architecturaux les plus protégés de France… »

Mais le hasard fait parfois bien les choses ! Depuis le drame du 15 avril, le gouvernement a préparé une loi d’exception pour accélérer la reconstruction de Notre-Dame. Le texte permettrait notamment de déroger au code du patrimoine. En effet, le texte, rédigé en quelques heures, proposerait de s’affranchir des procédures en vigueur en matière de monuments historiques sur un site qui n’en compte pas moins de 35... Plus inquiétant, ce projet de loi autoriserait à déroger à un certain nombre de règles, comme le Code des marchés publics.

« Concernant le nouveau parvis de Notre-Dame, Philippe Bélaval précise : "Cette proposition fera peut-être débat [Ouvrir le sol sur le devant de Notre-Dame ne peut manquer également d’interroger sensiblement son assise…], mais nous sommes prêts à répondre aux éventuels détracteurs. En sous-sol, les millions de visiteurs qui patientent [aujourd’hui] sous la pluie ou la canicule disposeront de services indispensables, comme des toilettes ou une bagagerie." Ou encore des commerces… »

Lire l’article entier sur katehon.com

L’inadmissible incendie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

92 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les " architectes des bâtiments de France "...Pour ceux qui ont eu à faire eux , le tableau est en place...

     

    • Dominique Perrault, "l’architecte" de la hideuse BNF ? Non, merci . Néanmoins il faudrait tout de même nettoyer les abords de la cathédrale, en particulier le quai rive gauche un peu en aval est un sordide refuge de clodos et une pissotière . Mais ce qu’ils veulent avant tout c’est que ND "pisse de la thune", ils veulent prendre un maximum de fric aux touristes visiteurs du lieu .


  • Je vous dis que ces satanistes vont installer un dome en verre sur Notre-Dame avec boutiques, restos, souvenirs, le tout surmonté d’un plug anal ou autre insanité pour remplacer la flèche !

     

    • Ce ne sont pas des satanistes, ce sont des Socialistes....



    • Ce ne sont pas des satanistes, ce sont des Socialistes...




      Il y en a aussi... mais tu peux remonter au dessus du 33ème degré de la FM.
      cf La Conjuration antichrétienne de Monseigneur Henri Delassus.
      Pour le coup de pouce (avec les sources) : Panamza
      Le vendredi 19 avril, Panamza avait révélé -source à l’appui- que les tours de la cathédrale Notre-Dame avaient été mystérieusement interdites au public une heure plus tôt que d’habitude
      Coïncidence troublante : le feu s’est manifesté durant le créneau horaire spécialement interdit alors au public.
      Détail à souligner : c’est par les tours que l’on peut accéder à la charpente, zone de la nef qui fut le point de départ de l’incendie.
      les tours étaient fermées une heure plus tôt (17h30 au lieu de 18h30) car une "réunion administrative" (de moins d’une heure) avec "des agents du Centre des monuments nationaux" avait lieu dans la "salle haute" située dans la tour nord.
      Détail étrange : cette réunion de cadres (non identifiés) du CMN (sous tutelle du ministère de la Culture) n’avait JAMAIS été mentionnée dans les innombrables reportages consacrés aux personnes évacuées de Notre-Dame. Seuls les membres du personnel, les fidèles et les ouvriers étaient signalés par la presse hexagonale comme les derniers individus présents sur les lieux.
      À noter : nommé par François Hollande, Philippe Bélaval, président du CMN, ancien co-dirigeant du musée d’art et d’histoire du judaïsme et ex-bras droit de Pierre Bergé (un mécène antichrétien lié aux réseaux maçonniques), avait montré patte blanche auprès du Crif en invitant des étudiants israéliens prétendument discriminés à visiter "gracieusement" la Sainte-Chapelle...


    • Ils vont vendre des morceaux de poutres carbonisées comme "souvenir" aux touristes, comme on vendait les pierres de la Bastille après sa démolition .


    • L’étude du commissaire priseur Dov Benchiemoule se propose d’organiser une grande vente aux enchères des poutres carbonisées sur le Parvis : une poutre restée entière : mise à prix 10 000 euros . Pour les "économiquement faibles" il est prévu de débiter les poutres en très mauvais état, d’en faire des petits crucifix ou même des vierges (noires bien entendu) . Là on tombera à des mises à prix de 50 euros . L’heureux acheteur aura droit à un "certificat d’authenticité" délivré par le cabinet Baruch Lévy, avec l’estampille de l’Archevêché (qui prendra 3% au passage) . On prévoit que le Tout Paris sioniste sera présent et fera monter les enchères, retransmises en Mondovision . Vu les circonstances tragiques les frais - de 28% habituellement seront ramenés à 14%, comme pour les ventes judiciaires .


  • Le 15 avril à 23:03 par Mariana
    Notre-Dame brûle

    "Le sauvetage de Notre Dame n’est pas assuré" annonce déjà Laurent Nunez...

    Le pire scénario pour les Français, pas pour les promoteurs qui doivent déjà spéculer sur le coût du mètre carré et les investissements juteux qui pourraient découler de la destruction totale de ce joyau.

    (...)

    Les cendres à peine refroidies on apprend l’existence de ce projet pharaonique. Quelle curieuse coïncidence !


  • Si tout cela est vrai.....C est énorme et c est peut être juste ça.
    L ennemi n est pas l argent c est le profit. Je ne voudrais pas être à la place de ceux qui vont s y risquer. Malheur à eux....


  • Enculade sur enculade..
    (Et bis repetita...)


  • Bientôt une gay pride sur les toits...


  • Et ne comptons pas sur les évêques pour contrecarrer les projets maçonniques qui se dessinent pour Notre Dame. Ces loques sont juste au garde à vous devant le franc-mac "imbroglio". Dire que "ces gens là" sont des serviteurs de dieu, c’est une véritable "évêque news"........

     

  • Des promoteurs qui ont le "compas" dans l’oeil....


  • Ah bon !
    « Oyez, oyez, bonnes gens », dormez tranquilles, En Marche pour vous !


  • Philippe Villeneuve, qui a la même fonction depuis 2013 que M. Mouton, architecte en chef de NDP, va dans le sens d’une restauration fidèle de Notre-Dame.
    https://www.francetvinfo.fr/economi...
    Il aimerait refaire les poutres de chêne et la flèche de Viollet-Le-Duc, un chef-d’œuvre. C’est un haut fonctionnaire d’apparence compétente et honnête. Il est nommé Architecte en Chef du Domaine National de Chambord en 2011, et de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2013. En 2013, il est chargé de la reconstruction de l’Hôtel de Ville de La Rochelle. Il s’est occupé d’une église dans le Val d’Oise.
    Mais il nous dit à la fin : "Ce n’est pas moi qui décide".
    Apparemment, c’est Macron, devanture de l’oligarchie et son général.
    Il nous faut EXIGER et obtenir de ce tas d’affairistes de laisser les gens compétents faire leur boulot. Macron est un financier, les autres sont des bétonneurs et des commerçants. Monsieur Villeneuve est architecte !
    Chacun son métier !
    Monsieur Villeneuve, nous vous soutenons !

     

    • Pas moi. Il est là pour cristalliser sur lui la contestation à ce projet, mais au dernier moment il se retirera et nous serons comme des cons.

      Intéressez-vous au projet de re-design des toits du château de Chambord, dont il est l’architecte en chef. Ce projet-là va coûter plusieurs centaines de millions € alors qu’il ne sert strictement à rien.

      Par contre cet argent servirait à rénover les milliers d’églises de France qui périssent (problèmes d’isolation, infiltrations, dégradations des oeuvres, restaurations en attentes etc).

      Il en parle de çà Villeneuve ?

      *Chez moi (St-Germain-en-Laye) on les restaure les églises et les châteaux, mais c’est parce la région est riche, et aussi truffée de franc-maçons - s’agit de pas se faire remarquer, de se faire bien voir !


    • Refaire les poutres en chêne pour qu’elle se remettent à cramer ? Stupidité . Il faut que la charpente soit métallique, de toute façon on ne la voit pas sous le toit, ni de l’intérieur de la nef, ni de l’extérieur .

       

    • @ anonyme

      Les toits de Chambord, c’est pas la volonté de l’architecte en chef Villeneuve, c’est un certain Jean Hassonville, un énarque missionné à l’ONU puis au ministère de la culture qui a été nommé en 2012 directeur général du domaine de Chambord et qui n’a aucune formation et expérience en architecture et en histoire de l’art (il a un DESS de Dauphine + ENA).

      En mars 2018, Jean d’Haussonville fait partie de la délégation officielle du voyage d’Emmanuel Macron en Inde20. Selon Didier Rykner de La Tribune de l’art, Jean d’Haussonville veut entreprendre « la restitution des plombs et dorures des lanternons de Chambord », un projet, rejeté à l’unanimité par la Commission nationale des monuments historiques mais appuyé par Emmanuel Macron, et qui aurait pour conséquence des « travaux qui consisteront à refaire des toitures encore en très bon état » au prix de 4 millions d’euros.

      https://www.latribunedelart.com/cha...


  • Comme quoi : le " hasard " peut faire parfois " bien " les choses !


  • Du béton armé, du verre, du plastique, des mac do, des magasins, du luxe et de l’argent qui coule à flot. Tout cela face à notre dame... Mon Dieu, une horreur.
    Cela me rappelle la scène dans le film de Jésus renversant les tables des marchant devant les églises...

     

    • Des racailles, des travailleuses étrangères, minimum 2 vigiles par boutique (donc une augmentation de la population afro, çà tombe bien ils arrivent), des patrouilles de flics pour des raisons de sécurité, des caméras, des écrans de pub... le tout baignant dans une atmosphère chaleureuse sur fond de musique actuelle...


  • C est une bombe cette histoire

     

    • OUI, c’est LA bombe.

      Un attentat, des attentats n’ont pas suffi ...
      C’est l’âme chrétienne de la France qui est touchée en son cœur, en son sein.

      Pire et bien pire encore que les attentats qui ont malheuresement endeuillés les familles françaises parce que la Grâce et la Protection divine n’accompagneront désormais plus chaque français, chaque organisation, chaque entreprise.

      Sa Providence disparaît, celle qui arrondit les angles, celles qui apporte de la Sagesse dans les cœurs passionnés et tourmentés par l’Ignorance.

      Chacun est déjà livré à lui-même autant dire au satan intérieur qui ne fera que tourmenter, dilapider les énergies-informations de l’ETRE et s’en nourrir ... puisque seuls les fervents se sont retournés consciemment vers JESU†S.

      Ils échappent donc à l’emprise de l’Empire de la marchandise, des marchands, des « de-ce-monde » subjugués autant dire soumis aux Lumières aveuglantes de la modernité "à la mode" celles qui rendent aveugles et sourds aux royaume des aveugles, guidés par des contre-initiés satanisés, aveugles eux même puisqu’ils se servent eux-même avant de servir le Bien comme UN, en Esprit dans l’Unité du PÊRE pour tous qu’ils ont renié au profit d’un entre-soi sectaire, meurtrier, abortif, en tous genres, qui se repaissent dans le mensonge et toutes sortes de prostitutions dont celles de postes prestigieux très show-buzz !

      Qu’à cela ne tienne !

      Chacun sera éprouvé y compris la masse de migrants présents sur le territoire de France quelle que soient leurs religions. Ils l’auront choisi, ils doivent d’ores et déjà assumer aussi les inconvénients et les terribles conséquences, et menaces. L’ennemi ne leur fera aucun cadeau Vivant malgré son apparente générosité dites leurre aides sociales ....


  • Je peine à trouver les mots pour exprimer le dégoût que m’inspire cette petite caste politico-affairiste qui, en dépit de sa veulerie et de son incompétence, dirige notre beau pays...

    Dans ce contexte, le rôle des médias alternatifs qui fournissent une information non-alignée est salutaire, et le courage des GJ qui se confrontent physiquement aux représentants de ce pouvoir, exemplaire.


  • Je suis contre ! Projet de merde ! Poubelle !

    Reconstruisons à l’identique 100% Français !

     

  • Il est vrai qu’Hausmann a eu la main très lourde sur la cité...30000 personnes déplacés...une île désertée et les deux moignons,place Dauphine et quartier chanoinesse auraient dû suivre le même chemin après 1870 (une fontaine face au pont neuf,un nouveau palais de l’archevêché côté nord de notre-dame !)

    Le pire,dans cette affaire de spéculations immobilière,c’est le projet (devenu possible) de construire une terrasse sur la cathédrale avec une flèche moderne aussi peu catholique que leurs promoteurs !

    ça date bien de 2016...bébé Hollande garde le cap.. !!


  • L’incendie de Notre Dame n’est pas dû au hasard, c’était bien un incendie volontaire...
    Le Tribunal de Paris ayant été déménagé, Notre Dame va donc être réaménagée et l’Île de la Cité va devenir un grand centre commercial pour touristes... D’ailleurs lorsque les officiels se sont rendus sur place le soir de l’incendie, ils semblaient "bienheureux"...
    Macron, Philippe, Hildalgo et cie, je ne les ai pas trouvé extrêmement chagrinés par l’événement...


  • Les marchands du Temple sont de retour.
    Juste sous le nez de Notre Dame. Le Ciel va se fâcher sévère.

    Ceux qui ont lu les Evangiles savent que le seul moment où Jésus se met en colère, c’est précisément envers ces marchands, quand il renverse leurs étals.


  • Du lourd … surtout qu’on voit bien qu’aucune enquête sérieuse n’est menée à propos de cet incendie

     

    • Peu importe l’origine du « drame » : ils serviront des versions pour chaque public et chacun propagera la sienne selon ses sensibilité
      Quant aux méchants musulmans, j’ose espérer sur vos yeux se sont désillés...


    • Heu …le King, je ne vous laisserai pas dire cela car vous me prêtez des propos que je n’ai pas tenu sur les musulmans . Quels « méchants musulmans » ? Vous pouvez lire tous mes commentaires, je n’ai jamais critiqué l’islam ou les musulmans. Lorsque je vous demandais sur l’autre fil si l’islam ne s’était pas sabordé tout seul, je ne vous disais pas que les musulmans sont « méchants » . C’est un simple questionnement . Il y a assez de monde qui se charge de critiquer l’islam, je laisse ça aux autres .


    • A identité...
      Ne prenez pas la mouche : je vous taquinais...
      Ne tombez pas dans le panneau de pencher pour un camp ou pour l’autre : la droite ou la gauche jouent la même partition ; idem pour les Identitaires d’un côté et les cosmopolites de l’autre. Il faut accepter l’idée que nous ne changerons pas le cours de l’histoire et que , peut-être, l’Europe est un continent mort...


    • Accepter la mort de l’Europe c’est capituler. Les identitaires ne capituleront jamais, notre combat est trop noble et quoiqu’il arrivera, notre esprit ne disparaitra jamais. L’Europe s’en sortira meurtrie , amputée et martyrisée certes, mais son cadavre bouge encore ! Et même si numériquement nous serons en minorité, car il est hors de question de faire un concours de ponte avec nos femmes , cela ne fait pas de nous des morts. Bien au contraire ! Ils peuvent bien reconstruire de la merde moderne à la place de la flèche de Viollet le Duc avec leur tonne de fric, Notre Dame survivra dans notre esprit.

      Je ne puis m’empêcher de penser à ça :

      "De grands efforts ont été faits pour briser le fil du temps et sa cohérence, pour interdire aux européens de retrouver dans leurs ancêtres leur propre image, pour leur dérober leur passé et faire en sorte qu’il leur devienne étranger. De tels efforts ont des précédents. Du Haut Moyen Âge à la Renaissance, de nombreux siècles ont été soumis à une ablation de la mémoire et à une réécriture totale de l’histoire. En dépit des efforts déployés, cette entreprise a finalement échoué. Celle, purement négative, conduite depuis la deuxième partie du xxe siècle, durera beaucoup moins. Venant d’horizons inattendus, les résistances sont nombreuses. Comme dans le conte de la Belle au bois dormant, la mémoire endormie se réveillera. Elle se réveillera sous l’ardeur de l’amour que nous lui porterons."

      Histoire et tradition des Européens : 30 000 ans d’identité


    • Pardon de m’immiscer dans cet échange, mais Identité y va de son Europe éternelle, millénaire (mises à part une ou deux guerres, quoi). Commentaire impec sous réserve de remplacer Europe par France.


    • Salut Europhobe ! Pour le coup ton pseudo m’a fait réfléchir Evidemment que quand je parle de l’Europe je ne parle pas de l’Europe de Bruxelles, mais de notre continent ancestral , éternel et magnifique. C’est tout de même dommage de s’appeler "Europhobe" . Les technocrates de Bruxelles ont totalement souillé le nom "Europe" , faut pas tomber dans leurs éléments de langage. Dans la vie réelle être europhobe ça ne veut rien dire. Faudrait s’appeler "Anti-Europe de Bruxelles" ou "CEEphobe" ou encore Merkelophobe !


  • Dans l’article complet, on lit cette phrase de Dominique Perrault (architecte de la BNF et co-auteur du rapport en question) :

    Le fait de ne pas imposer la restitution permet à l’imagination de se développer et d’apporter ce que Victor Hugo appelait « les alluvions du temps.

    Mensonge délibéré, ou inculture ? Car Victor Hugo n’a jamais admis les transformations imposées à Notre-Dame par les modes architecturales.

    Voici ce que l’auteur de Notre-Dame de Paris écrit au contraire :

    Les modes ont fait plus de mal que les révolutions. Elles ont tranché dans le vif, elles ont coupé, taillé, désorganisé, tué l’édifice, dans la forme comme dans le symbole, dans sa logique comme dans sa beauté. Et puis, elles ont refait ; prétention que n’avaient eue du moins ni le temps, ni les révolutions. Elles ont effrontément ajusté, de par le bon goût, sur les blessures de l’architecture gothique, leurs misérables colifichets d’un jour.

     

  • Comme disait ma grand-mère, "qu’ils aillent au diable ",

    avec leur projet tout pourri.

    Que du marchand, que du pognon, tout est laid chez eux.

    Suffit de regarder la photo.

     

    • C’est dramatique ! Mais qui les a mis là ? Et ne peut plus les déloger sans se salir les mains , en nettoyant ces écuries d’Augias , dans lesquelles se vautre les parasites hors-sol et hors-la-loi !
      _ :"tout pouvoir vient du peuple ! mais où va-t-il ? où diable peut-il bien aller ? ( Berthol Brecht ) ! Un élément de reponse se trouve dans la question !!


  • Même les monuments historiques classés patrimoine de l’humanité ne sont plus à l’abri de la cupidité et folie des francs-maçons ! Le saccage de notre pays sera intégral et sans concession !


  • Etonnant comment certains profitent de la grandeur de la France pour y poser leur merde. S’ils trouvent que les monuments c’est bien, alors pourquoi ne pas faire comme en Allemagne où ils ont reconstruit Dresde à l’identique et refaire des merveilles dans tout le territoire français plutôt que de souiller l’existant ? Regardez comme le centre historique protégé à Angers est fabuleux. Le Puy du Fou a misé sur le passé et il a gagné. Le Futuroscope a misé sur le futur et a changé de cap en misant ensuite sur le présent par les licences. Je rejoins Stephane Bern qui defend le patrimoine, c’est notre avenir.
    Pourquoi ne batissons nous pas plus de merveilles en France ? Toujours des horreurs (bibliotheque Mitterand, musee de la mer à Marseille, le Louvre à Lens, l’espace Pompidou à Paris et à Metz...). L’esprit français et son avenir sont de faire du particularisme architectural typique et local, comme ailleurs. Or on batit comme aux States des trucs futuristes qui sont ringards en 20 ans.
    C’est ça "notre projet" ?
    Le monde a changé à cause du melting pot mondialiste, la conservation des traditions est un atout touristique et patriotique qui unit un peuple par la fierté. L’américanisation incarnée par feu Dick Rivers est ringarde et incipide.
    Faire d’un lieu un endroit charmant en lien avec son histoire et ses traditions en font un lieu mystique, attirant, agréable, intéressant et indémodable.
    Alors pourquoi vouloir toujours faire autrement ?

     

    • Pourquoi, pourquoi, pourquoi ....

      Les élite mondialiste font une guerre d’extermination contre la France et les français.

      Tout doit disparaître.

      Quand on a compris on ne se pose pas la question : pourquoi y sont bêtes ?

      Quand on a compris et qu’on voit par exemple la sortie du film "Le Chant du loup" sur les sous-marin nucléaire ont comprend qu’après Notre-Dame ce sera le tour de la force de dissuasion de disparaître.

      Ainsi la France :

      Sans culture
      Sans industrie
      Sans défense nucléaire
      Sans population française
      Sans ...

      Aura vécue.

      Que faudra-il qu’il arrive pour que vous compreniez ?


    • Pourquoi ne batissons nous pas plus de merveilles en Franc ? e Et le viaduc de Millau ?


  • Voilà ! La vérité finit toujours par éclater. Il suffit d’attendre...


  • La salsa du Démon.
    Les alchimistes voulaient transformer le plomb en or comme la fine équipe en photo des" aménageurs "de la Cité dont Notre Dame de Paris n’était plus un cœur battant mais un manège forain.


  • La boucle est bouclée !! Je l’avais lu quelque part... Et E&R publie l’information !! Merci à vous, personne ne pourra dire "j’savais pas"


  • Jésus ! Les marchands entrent dans le temple...


  • Dès que l’alerte de l’incendie de notre dame je me suis demandé si c’était vraiment le hasard ou bien une action dans un bute lucratif d’investissement. Mais lequel... J’étais en suspens, avec cet article mon interrogation prend un coup sans pour autant me surprendre (à force).
    Le hasard existe, mais par les temps qui courent il faut d’abord chercher l’intérêt avant de conclure au hasard ou à l’accident.


  • Le plus vite la troisième guerre mondiale éclatera, le mieux ce sera. Un monde de marchands, d’hypocrites et d’ordures manipulatrices et cupides, aussi les francs-maçons avides de pouvoir, de domination et de prestige, sera atomisé et retournera au néant qu’il n’aurait jamais dû quitter. Au-delà des faits matériels et des coïncidences, le feu de Notre Dame devrait signifier pour les croyants que la colère divine est à son paroxysme et que le temps est venu. Apocalypse 20 : « Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer ». Le temps est venu de repousser Satan dans les Enfers et de voir renaître l’homme véritable pour qui la parole est d’or et qui s’identifie à celle-ci.

     

  • #2185235
    le 24/04/2019 par L’incendie qui gâche la forêt
    Un projet immobilier de plusieurs milliards menace Notre-Dame de Paris (...)

    On se dit qu’un tel projet peut faire advenir bien des choses extraordinaires.

    Et, pour en revenir à l’incendie extraordinaire, il y a aussi la retranscription de cette interview de B. Mouton, ex-architecte en chef des Monuments historiques en charge de Notre-Dame de Paris (2000-2013) - par Pujadas lui-même (n’ayant plus la télé, je ne découvre cela que maintenant).

    Le passage sur les mesures anti-incendies et le personnel employé 24/24 h dans ce but sont particulièrement intéressants (source : Solidarité et progrès) :

    https://solidariteetprogres.fr/actu...


  • L"aréopage autour de François Hollande
    est particulièrement significatif ...

    Hollande,Macron,Hidalgo,Lang,Attali...
    Les Français ne commencent seulement
    qu’à percevoir l’ampleur du désastre !
    L"excitation de Macron traduit l’impatience
    de ses patrons.Que des gens comme Bayrou
    soient dans cette équipe dévastatrice démontrent
    le degré d’infiltration et de corruption sans précédent
    de la société occidentale .
    .Hollande conspirationniste ?


  • Petit clin d’œil :
    L’acteur Charles Denner dans le film "les gaspards" de Pierre Tchernia (1974), joue le rôle du ministre des travaux publics ayant comme projet de flanquer Notre-Dame de 2 tours, genre World Trade Center. Philippe Noiret et Michel Serrault, les fameux gaspards, les rats, qui se sont réfugiés et vivent dans les égouts pour échapper à l’urbanisation folle de Paris, décident alors de faire sauter le ministère. Et boum !
    Une idée à creuser...

    Plaisanterie mise à part, encore une fois comme bien souvent la réalité dépasse la fiction.

     

  • Ici le point de vue d’un gradé de l’armée, qui en a marre.
    https://www.youtube.com/watch?time_...


  • Le détail excellent :-)
    M. Marc-Antoine Jamet, Secrétaire Général du groupe de luxe LVMH, ainsi que directeur immobilier,

    - M. Jean-Paul Claverie, conseiller de M. Bernard Arnault, Président de LVMH…

    Tout ça pour faire du fric...
    Les mecs n’ont pas de limites.


  • La Cathédrale de Notre-Dame comme tous les monuments religieux a été consacrée comme lieux de culte, non pour devenir un lieu marchand ; ni un musée "culturel" .... lieux de culte pour cultiver, entretenir, au sens grec ancien du terme culture = faire croître et embellir.

    Culte pour que la Foi en chacun grandisse, s’épanouisse, se rende libre, ouverte, joyeuse, réconfortée, vers la Guérison de la blessure originelle, celle qui nous tenaille et maintenue ouverte à desseins malins précisément par la dette éternelle envers ces marchands des Temples.

    Jésus, notre frère prévient chaque jour, pas un passé, c’est du Présent, donc reçu, dans sa Parole quotidienne, Cadeau « providenCiel »

    En ayant mis le feu sciemment à la Maison-Mère de notre Sainte & Vierge Marie, l’Isis des Temps Anciens, c’est le Féminin de l’ÊTRE entier qui est ravagé, brûlé. Le feu a été mis en sa Maison comme pour brûler son Fils, l’évacuer de son ut/érus (en sumérien, -ut = nid d’Horus=Eros=héros vers Héra d’où Héraklès les Clefs d’Héra pour vaincre le Dragon (le Satan) afin de délivrer le message du Messie.

    Tous les hommes (les mâles de France) sont ainsi émasculés dans leurs profondeurs avant de l’être physiquement .... En effet, Grâce au Féminin de l’ETRE en eux, ils possèdent la vigueur et donc la rigueur dans leurs métiers, leurs décisions, leur détermination. Ce pourquoi, la Flèche a été détruite, symbole phallique s’il en est. Les maris ne portant plus Marie en eux ou très mal, sont devenus des êtres sans vie. Cette blessure de l’Adam, privé de ses parties divines sont devenus de gentils garçons, doux, aimables, toujours souriants autant dire des zombies ... Les vampires sont passés par là ! Nous avons assisté au Meurtre d’Osiris, une fois de plus dans cet incendie. 

    La Verticalisation de la Croix est empêchée, contrôlée, soumise.

    Le mouvement des Gilets jaune depuis le 17 novembre annonce le déferlement et le déchaînement. Désormais, le Peuple de France va se scinder en deux définitivement. Des hésitations entre les tièdes, les je-ne-veux-pas-le-savoir, etc...

    Nous avons passé la Semaine Sainte avec le 15 avril l’Événement gravissime, ultime de l’incendie, de "l’avortement" de la Sainte & Vierge en son utérus, sa Maison la Cathédrale pour la transformer (?) en un lieu marchand, lieu de prostitution de la marchandise.

    Paris (Bar/Isis barque d’Isis réceptacle de transport) n’accueille plus, ni ne transporte les protections divines†


  • Bonjour,

    Personnellement je ne crois pas à la thèse officielle de l’incendie de Notre Dame.Selon cette thèse cela serait un incendie involontaire causé par des mégots de cigarettes ( la presse nous informe même que 6 mégots ont été retrouvés !. ..). L’autre cause probable serait toujours selon les merdias les cloches qui se trouvait dans la flèche de Notre Dame.

    Comme j’aime pas être pris pour une cloche et qu’on insulte notre intelligence avec des thèses farfelues de mégots de cigarette qui embrasent des énormes poutres alors qu’un mégot ou même 10 n’ont jamais réussi à allumer un barbecue,j’essaye de réfléchir.

    Réfléchir sans être polluer par les inepties des merdias.

    J’avais connaissance de ce projet remis par Philippe Belaval a son Président Hollande qui justement l’avait nommé à ce poste du CMN lors de sa présidence. Lors de la présidence de Hollande Azoulay était à la culture et à plus que probablement pris connaissance du projet.

    L’un des blocages du projet reside dans le fait que sur l’île saint Louis il y a plus de 35 monuments qui sont classés monuments historiques et certains sont également classés par l’Unesco.

    L’UNESCO est un organisme international qui protège des bâtiments de valeur pour toute l’humanité, par conséquent il peut être amené à être contraire à certaines modifications proposées par le gouvernement local( ou se trouve le monument.)

    Hors aujourd’hui la présidente de L’UNESCO est l’ancienne ministre de la Culture Azoulay !

    Cela ne prouve rien évidemment.

    Néanmoins comme dans Columbo avant de trouver le ou les coupables il se peut qu’on soit sur plusieurs pistes à la fois. Si la ou les personnes sont innocentes elles n’ont rien à craindre. Par contre on ne doit pas s’interdire de penser à certaines pistes lorsqu’un mobile potentiel pourrait exister.

    Si j’étais Columbo je regarderais ce qui est ou non classé par l’Unesco dans l’île Saint Louis.Je me poserais beaucoup de questions si par hasard au lieu de reconstruire Notre Dame à l’identique on profite de cet événement pour en plus mettre en oeuvre ce projet de 2016.

    Bon je voudrais être absolument clair cela ne prouve rien à ce stade mais cela n’exclut rien non plus.

    Si maintenant la présidente de L’UNESCO lève certaines restrictions quant aux monuments classés qui peuvent permettre le projet de 2016 LA je pense qu’il faudra mettre Columbo sur le coup afin de déblayer le vrai du faux ...

     

  • Philippe Bénaval n’a rien à voir avec l’architecture ni l’urbanisme, c’est un vulgaire énarque, et ne devrait pas avoir de responsabilité décisionnelle en ce qui concerne la construction ou la réfaction de monuments nationaux. Il devrait gérer les comptes, point. Sur le site du Centre des Monuments Nationaux, glorieux et rassurant, voici ce qu’on trouve : "Le beffroi abrite la plus grosse cloche de Notre-Dame, le bourdon Emmanuel, 13 tonnes, qui se visite avant l’accès à la terrasse panoramique, qui offre une vue sur Paris à 360°.
    Un chef-d’œuvre gothique inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, rendu mythique par le roman de Victor Hugo publié en 1831
    ."
    Patrimoine religieux ? Non mentionné.
    La plus grosse cloche de NDP s’appelle ou s’appelait Emmanuel. Et la plus grosse cloche de France s’appelle... ? du nom de quelqu’un qui file le bourdon.
    Craintes pour "la terrasse panoramique". Le plan : un jardin suspendu de Babylone ? avec café, "toilettes", etc.
    Le projet de "reconstruction" d’EM ne dit rien du tout sur rien. Nous sommes censés faire confiance.


  • Même si ça me parait gros de détruire seulement le toit de la cathédrale alors que comme d’habitude ils auraient certainement pu s’arranger autrement pour parvenir à ce projet, pourquoi pas.
    Ce qui ferait d’une pierre trois coups :
    - intérêts privés confirmés pour la fédération tyrannique du commerce surtout avec déjà un milliard transmis pour la reconstruction
    - menace du pouvoir profond aux gilets jaunes en particulier canal historique servant également à diviser la France si attribué à des islamistes
    - menace aux français que si ils ne se soumettent pas aux lobbies très riches, le pays s’embrasera

     

    • En revanche si le projet de modification du quartier se confirme, il faut espérer qu’il ne soit pas démesuré et que les intentions de mettre joliment du verre un peu partout dont abusivement à la place de l’esplanade au pied de la cathédrale aillent jusqu’à y mettre un toit de verre dans la partie détruite l’élançant dans la pureté majestueuse du ciel bleu et blanc, afin d’effacer totalement les visions de feu rouge à cet endroit.


  • Y avait (sic) pas eu un incendie bien tombé il y a quelques années, à Paris, , dans un bâtiment classé promis à une grosse démolition avec changement de style, et qui devait servir de résidence à un quelconque " prince" lointain, travaux bloqués légalement mais qui avaient repris dès l’incendie terminé...il me semble que le Canard avait fait un gros article là dessus, ça n’avait pas ému les foules à l’époque...

     

    • Je crois deviner que vous parlez de l’Hôtel Lambert.
      Incendié dans l’Île Saint-Louis, en 2013.
      Propriété d’un roi du pétrole (peut-être quatari) dont le projet de "rénovation" massacrait effectivement ce bâtiment historique. Par contre je ne sais pas si l’incendie lui a permis de concrétiser son délire.
      S’intéresser à cette affaire, c’est un peu comme partir à la pêche. On peut revenir bredouille, ou bien on peut ramener des idées/observations/analyses utilisables dans l’affaire présente, voire même, découvrir d’étranges coïncidences.


  • Paraît que le prix du m2 y avoisine les 20 000€...ceci explique cela...

     

  • Paris brûle t il ???
    "Dans la nuit du 9 au 10 juillet 2013, un important incendie fait de gros dégâts à l’Hôtel Lambert, l’un des joyaux architecturaux de la capitale, oeuvre de l’architecte Louis Le Vau datant du 17e siècle...." Un article du Canard expliquait alors "le prélude"...


  • Bof ce projet est délirant. C’est une fausse piste comme ils savent en faire.

    Voilà plus sérieux :
    Il ont annoncé au 20h30 de France 2 qu’il y a trop d’argent et que certains (on ne sait pas qui) envisagent d’en mettre la moitié pour Notre-Dame et l’autre moitié pour des édifices religieux "toutes religions confondues".
    Veulent-ils dire qu’ils vont construire des mosquées avec ça ?

     

  • Tout vient à point à qui sait attendre, c’est bien connu.
    Comme de dire que les marchands du temple sont de retour me semble tout à fait approprié.

    La fable du Lion et du Rat :
    Patience et longueur de temps
    Font plus que force ni que rage.

    Nous vaincrons.


  • Pour les architectes Wilmott et Perrault
    http://www.lefigaro.fr/culture/reco...
    Ils ne disent pas qu’ils vont avoir le chantier, mais c’est tout comme. Bref, c’est du bon gros "pognon" qui tombera dans les bonnes poches.


  • Je vous le dis : Notre-Dame refaite par eux sera le premier temple Noachite.


  • on commence à comprendre la soudaine générosité et précipitation des oligarques qui ont fait des dons dans l’heure qui a suivi...la boucle est bouclée ! ça sent le gros projet immo et azoulay à l’unesco fera le nécessaire pour que la démocratie triomphe !!


  • La majorité des francais sont comme des jouets entre les mains de quelques banquiers. On se fout totalement de leur avis et tout les motifs sont bon pour eux pour faire ce que bon leur semble.....


  • En comparaison de ce qui se fait à Monaco ou Dubai, c’est très modeste...


  • Ce lieu est emprunt d’une âme particulière, d’un esprit, et ceux qui venaient étaient soit des curieux d’architecture, soit des croyants, soit juste des amoureux du beau. Avec ce projet, cela va attirer des gens qui vont polluer au sens propre comme au sens figuré ce lieu, et bien évidemment les délinquants, vol à la tire, et tout ce qu’il y a comme faune déjà sur les champs-Elysées. C’est lamentable. Il faut reconstruire, mais pas transformer et reléguer ND juste comme un élément décoratif vidé de son sens originel. Encore un morceau de l’âme millénaire de la France qui fout le camp.


  • Pour info : sur le site de l’UNESCO "« Nous avons tous le cœur serré », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, devant le feu dévastateur qui a ravagé la cathédrale historique de Notre-Dame de Paris dans la soirée du 15 avril. La cathédrale fait partie du site Paris, rives de la Seine inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1991, qui comprend également des ponts, des quais et le bord de la Seine, dans la partie historique de son tracé (entre le pont de Sully et le pont d’Iéna) et l’Ile de la Cité et l’Ile St Louis." Mais elle connait par ailleurs le projet de D Perault qui est incompatible avec la charte. Deux bouches, deux cerveaux, deux réalités, deux logiques, deux langues.


  • Attention aux fausses nouvelles qui peuvent discréditer la dissidence. La phrase suivante : "Par conséquent, il faudrait vraiment un événement impromptu et très "volontariste" ou "inattendu et improbable" pour que des travaux d’une telle ampleur puissent être autorisés dans un des sites architecturaux les plus protégés de France…" n’est pas dans le rapport de 2016 (consultable ici : https://api-site-cdn.paris.fr/image...).

    Il s’agit en fait d’un commentaire fait par un internaute après l’incendie (https://gloria.tv/article/YXstcmEut...), qui reprenait certains termes tirés d’une interview de Dominique Perrault dans Vanity Fair en réaction à l’incendie (https://www.vanityfair.fr/culture/v...). Perrault a effectivement dit dans cette interview : "J’étais évidemment stupéfait par cet évènement inattendu et improbable" et "Ces idées sont toujours d’actualité et verront peut-être le jour grâce ou à cause de cet évènement. Car la cathédrale a été endommagée mais elle suscite aujourd’hui une attention nouvelle".

    Ce qui est en effet très intéressant à souligner, mais sans faire dire au rapport ce qu’il ne dit pas. Un bon complotiste vérifie tout et consulte les sources. Bien à vous.


Commentaires suivants