Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Interview de Bachar el-Assad à la télévision portugaise

4 mars 2015 – Traduction E&R

 

 

Le président syrien Bachar el-Assad était interviewé par la chaîne de télévision portugaise RTP le 4 mars 2015 :

 

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre le Moyen-Orient avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un véritable festival de quenelles ! Il y en avait pour tout le monde ! Ce journaliste est venu avec ses questions à charge, comme la plupart des journalopes occidentales, et repart la queue entre les jambes :D merci E&R pour ce bijou d’interview !

     

    • Je trouve que les questions étaient une aubaine, puisqu’elles ont permis à Bachar el-Assad de répondre sur tous les points majeurs qui lui sont reprochés et de raviver le feu de la chandelle de savoir coincée dans un océan d’ignorance.


    • #1148972

      @kompere Tout de même le journaliste était très correct. Il interview tout de même un "dictateur" d’un pays avec lequel le sien est en guerre. On aurait dit une entrevue comme chez RT. C’est loins d’être ce qu’il y a de pire.


    • J’ai trouvé le journaliste plutôt correct. Laissant le temps de répondre à Assad et posant des questions sensées.


    • Il est vrai que la démarche subjective du journaliste, et son point de vue partisan, étaient une véritable aubaine pour Bachar, et j’applaudis malgré tout le fait qu’un media mainstream européen lui ait donné la parole et l’occasion de défendre sa position... d’où l’expression "donner le bâton pour se faire battre", cependant (et peut-être pourra-t-on me le reprocher) j’ai pris l’habitude de voir, malgré le ton du journaliste, aussi doux et respectueux soit-il, l’ombre vénéneuse du lobby financier occidental, qui sournoisement, distille, même avec le plus franc des sourires, la propagande dégueulasse qui essaie invariablement de nous conduire au chaos... cela me rappelle l’interview mémorable de Mahmoud Ahmadinejad, révélée dernièrement, censurée par France télévision... tout cela nous donne à réfléchir sur la définition de dictateur, ou de résistant au nouvel ordre mondial, le calme et l’assurance naturelle des Maîtres Quenelliers ;)


    • @MankindFails : Tout à fait d’accord avec toi. Je trouve malhonnête de s’en prendre à ce journaliste. Je trouve qu’il a été très correct. "des questions à charges..." Moi je trouve pas. Il a posé des question que tout le monde se pose. Et je trouve qu’il a été très juste spécialement lorsqu’il lui a posé la question de savoir ce qu’était la Syrie avant la révolution. Car on peut dire ce qu’on veut "que l’EI sont des terroristes, qu’ils tuent etc..." Ok mais si on veut être honnête et on doit l’être, Bachar est un dictateur de père en fils, et que les membres de sa confession "allaouites" qui sont minoritaire, ont un contrôle totale sur un pays à majorité sunnite. On peut faire tout un débat là-dessus, mais c’est une réalité à ne pas cacher.


    • #1149529

      @PSG Merci. C’est une bonne question mais elle demande une réponse bien trop longue pour le format de l’émission. En tout cas moi je me méfie des histoires de dictateurs. C’est bien facile de juger en regardant de l’exterieur. Il faut surtout se demander comment c’était avant et comment ce serait sinon.

      Je ne connais pas trop le cas Syriens mais déjà dans les premières lignes sur la page Wikipédia de Assad père ils disent ;
      « Il a conféré une stabilité à un pouvoir politique syrien marqué jusque là par les coups d’État et a fait de la Syrie un acteur incontournable du Moyen-Orient. »


  • Sa façon de parler la langue Anglaise est élégante,son vocabulaire varié et étendu.Son ton est calme et posé.Et après ça on veut nous présenter ce monsieur comme un monstre sanguinaire.

     

    • bien dit ! il est subtil fin et posé comme poutine etc... loin de manu l’enragé !


    • #1149028

      En plus il a étudié en ophtalmologie, clairement il ne se voyait que docteur pénard quelque part.
      Il a bien raison sur un point au moins, il n’est pas un superman, s’il tien depuis quatre années c’est bien qu’ils sont nombreux à le soutenir. Même si on ne sait pas trop ce qui s’y passe, c’est simplement une évidence.


    • #1149054

      Un jour j’irai chez toi et je te balancerai des barils de TNT sur ta maison avec toute ta famille et après tu me diras si tu considères toujours ton idole bachar comme un saint.

      A bon entendeur salut


    • N’importe quoi ! Si il tient depuis 4 ans ce n’est pas grâce au peuple mais grâce à la Russie, l’Iran et le hezbollah. Que cette réalité soit bien ou pas, ce n’est pas mon problème, mais c’est ainsi.


    • On a vu les rebelles démocratiques fanatiques pilonner au mortier pendant des semaines des zones urbaines à forte densité de population civile et creuser des tunnels sous les bâtiments publiques tel que des hôpitaux pour les piéger au TNT, ils se sont eux même filmé et les vidéos sont sur internet... ça n’a tué personne ?
      Pour les bavures Syriennes, je ne sais pas, je n’ai pas preuve, eux ils ne se filment pas en tuant des civils, alors tout ce que j’ai pour y croire, c’est la propagande Orwellienne des médias occidentaux impartiaux et vous savez moi la propagande de guerre occidentale, j’en suis revenu...

      C’est très intelligent de sa part de donner son interview en anglais, ça évite les bêtes erreurs de traduction des propagandistes qui pourraient fausser le jugement des populations.
      Je suppose que si l’interview se passe au Portugal, c’est qu’il n’y pour le moment toujours pas possible d’envisager ça dans un gros pays d’Europe de l’Ouest, mais comme dit Bachar, on sent bien que la situation est en train de s’inverser avec une opinion publique de plus en plus critique. Si les gens finissent par découvrir les raisons économiques cachés derrière les événements Syriens, la vérité sur les gazoducs et la géopolitique du gaz, il faudra effectivement que les dirigeants politiques rendent des comptes, en France comme dans le reste de l’Europe. Et ensuite les relations avec les pays du Golf s’en trouveront probablement profondément modifiées. L’image de la Russie en retirera un profit substantiel.


    • #1149532

      @GTA Personne ne dit qu’il n’a pas d’alliés. Ça ne change pas que dans une telle periode de chaos, ce serait facile de s’en débarasser. Et puis il a gagné les élections haut la main, c’est tout d’meme pas les Russes et les Iraniens qui ont voté.


    • d’après sa fiche il maîtrise mieux le français que l’anglais, est timide et voulait être chirurgien des yeux jusqu’à ce que son frère aîné se viande en bagnole.

      les monstres sanguinaires ne sont plus ce qu’ils étaient.


  • Bachar parle comme Poutine. Ils ont très bien appris et compris comment retourner la propagande occidentale.
    Deuxième remarque, il est difficile de faire croire au peuple qu’un type qui parle de cette manière, et qui s’excuse presque d’être là peut être un dictateur sanglant, quand on a des dirigeants occidentaux incapables de garder leur calme, de faire deux phrases ayant un sens, de s’empêcher de donner des leçons.
    L’Occident est définitivement le camp du mal. Si nos peuples ne veulent pas se retrouver du mauvais côté de l’Histoire, il est grand temps de se réveiller. Car les pires conséquences ne seront pas pour nos dirigeants, nous le savons très bien. Ils feront toujours payer la facture au peuple.


  • Le pauvre Bachar , il est tombé dans les griffes de tous ces mondialistes
    sionistes , quoi qu’il fasse , quoi qu’il dise , il devait avoir tord , c’était
    décidé d’avance...., c’est exactement ce qui se passe actuellement
    en Ukraine et la propagande faîte contre la Russie , là aussi , les
    mêmes apportent le soutien à Kiev contre le Dombass , ils ont détruit
    ce pays et fait tuer des millions de personnes et ça continue.....

    Mentir autant pour détruire un pays et faire autant de morts et de misère ,
    c’est scandaleux , et dire que la France est complice dans tous ces
    basses oeuvres , ça fait honte , Fabius complice des sionistes et amis
    d’Israël ne peut pas être autrement que dans le mensonge et le mauvais
    camp .

    Merci à E&R pour cette vidéo très intéressante , la ré-information est
    nécessaire car ces pauvres gens se sentiront moins seuls , face à tout
    ces menteurs . Convaincre l’opinion publique de la réalité , est très important !


  • #1148997

    Pathétique, minable et misérable ce perroquet mondialiste qui n’a de portugais que la langue. Comment peut-on dire qu’on vient discuter avec quelqu’un sans l’écouter ?


  • Cet homme veut que les politiciens de tous les pays se contentent de dire la vérité à leur peuple.
    C’est qui le dangereux dictateur sanguinaire ? Lui ? Certainement pas ! Plus j’en apprends sur M. Al Assad (ce qui est difficile au vu du blackout imposé par les médias occidentaux), plus je le respecte profondément.
    Deux informations trouvées dans la presse suisse :
    - Les experts que l’armée suisse a envoyés sur le territoire syrien ont confirmé l’utilisation de gaz sarin. Je ne sais pas la quantité et les circonstances.
    - Apparemment, il y a eu une sécheresse en Syrie, et les répercussions sur les récoltes sont peut-être en partie la cause de la tension qui a abouti à certains conflits.
    Voilà ! Bonne journée ! =D


  • Un homme humble, dont on sens l’attachement a son pays, qui essaye de dire la verite telle qu’il la percois. Les forces (sionistes, occidentales, wahabite) a l’oeuvre pour la destruction de son pays semble le depasse, et il n’aurais certainement pas pu tenir sans le support de ses amis du hezbollah, de l’iran et de l’irak.
    Dieu benisse la syrie et la fasse triompher


  • un jour cet homme sera enfin reconnu comme un grand homme, j’en suis persuadé depuis que j’ai vu ça
    https://www.youtube.com/watch?v=iSW...
    c’est peut être de la propagande, mais les images ne mentent pas, ce type est foncièrement humain. (à comparer avec nos guignols)

     

    • @Paramesh , merci pour ce lien , j’ai beaucoup apprécié cette vidéo.....

      La grandeur de cet homme ne fait aucun doute , et quand je pense à cette propagande
      nauséabonde faîte par les occidentaux contre lui , cela me révolte .

      Je leur souhaite à tous de se libérer le plus vite possible .


  • Oui merci E&R pour la vraie information. Je vais remettre la télévision à sa place : la poubelle. J’attend encore un peu pour la radio...


  • May God be with you Mr President ! En effet, chez nous on a que des marionnettes. Et lui, Le Lion, c’est un vrai, un grand patriote, il résiste et n’abandonne pas son peuple, lui, il aime son pays et forcément il est croyant pas comme nos put.ins de gouvernements successifs qui n’on aucune morale et ne craignent aucun châtiment pour leurs crimes et mensonges.
    Je voudrais insister sur le fait que cette "manifestation pacifique réprimée violemment où tt a commencé" n’était pas le fait de Syriens mais d’étrangers. Rappelons-nous des révélations(qui bizarrement n’ont pas été relayées) de Dumas qui ns confirme que l’invasion de la Syrie était préparée de longue date...

     

  • #1149044

    "...le soutien illimité apporté aux terroristes par les occidentaux..."
    C’est un fait. Et à part çà, c’est Dieudonné qui est jugé pour apologie du terrorisme...
    Courage peuple syrien et courage à M. El-Assad.


  • A chaque fois que j’entend cet homme, je suis captivé par tant d’humanité, ça change des interviews de nos journaleux/politiques que je n’arrive pas à supporter plus d’une minute, deux maximum.


  • Merci... Très interessant... La vérité sort de la bouche d’Assad ...


  • #1149081

    Dommage qu’il n’ait pas glissé quelques mots sur le sinistre Fabius, sa carrière (sang contaminé), l’origine de sa fortune.

     

    • Concernant le triste sire qui nous sert de ministre des affaires étrangères, je pense que Bachar el-Assad est un homme droit et qu’il ne s’abaissera pas à traîner ces adversaires, d’un temps, dans la boue. J’espère vraiment ne pas faire preuve de naïveté en l’affirmant.


  • #1149099

    Il a l’air usé, les quatre dernières années ont du être bien longues pour lui. C’est tout de même dingue de pouvoir interviewer le chef du camp adverse comme ça. Ça montre bien l’absurdité de cette guerre.


  • "la fin de la guerre permettra de demasquer les politiques devant leur opinion publique "

    aucun doute !!

    en ce qui me concerne , c’est dejà fait !!

    rappelons nous ce que disait fabius , tres fier de lui !

    " le front AL "VOSTRA " fait du bon boulot ! "

    AUCUN DOUTE LAURENT , on voit le resultat !!


  • Quand on a un ministre des Affaires Etrangères comme M Fabius,qui ouvertement fait le jeu sioniste,au nom de la France,il ne faut plus s’étonner de rien.
    On se souvient quand même que dans l’affaire du sang contaminé ,il n’était pas responsable,n’a d’ailleurs pas démissionné pour autant,(des milliers de gens contaminés)Par comparaison,lorsqu’un accident de chemin de fer arrive,le patron de la SNCF démissionne,alors que tout le monde sait que ce n’était pas lui qui conduisait la locomotive:on a justement besoin de responsables en France et pas d’irresponsables.Et le voilà maintenant parlant au nom de la France,donnant des leçons à M. Bachar,"qui n’a pas le droit de vivre".Qu’est-ce que M. Fabius fait à la tête des Affaires Etrangères ?Pauvre France !La voilà dans le camp des va-en-guerre,
    des menteurs,des financiers du terrorisme:pour faire plaisir à Israel !le pays de l’apartheid selon même M. Kerry !


  • Dans la digne lignée de Mahmoud en moins agressif tout de même, bravo Mr Al Assad pour ces vérités que l’occident corrompu s’obstine à ne pas voir, vive le Lion !


  • Paulo Dentinho, le journaliste en question, directeur de l’information de cette chaîne portugaise depuis peu, la RTP, est manifestement aussi pétri de propagande occidentale que ses confrères en Occident, avec un parti pris assez affligeant, mais peut-être qu’après cette interview, qu’il attendait et demandait depuis trois ans, semble-t-il (d’après un article du quotidien portugais Diário de Notícias du 6 mars 2015), il s’est confronté un peu plus au réel.
    D’après le même article, à qui il a confié quelques éléments quand à la préparation de cet entretien, l’interview s’est tenue à la Présidence de la République et a du respecter quelques règles. (je traduis l’extrait de l’article avec les propos du journaliste :) « “Elle a été filmé avec leurs caméras, étant donné qu’ils ont déjà vécu une mauvaise expérience lors d’une précédente interview, je crois que c’était avec la NBC, au milieu de laquelle ils [la chaîne NBC] ont inséré des images pendant les questions. Ils craignaient que les médias occidentaux ne manipulent les réponses. Depuis lors, l’accord passé avec les télévisions était que l’interview devait être montrée dans son intégralité lors de sa première diffusion”, a-t-il indiqué, en ajoutant : “Ils ont posé une horloge devant moi pour décompter le temps et, à la fin, ils m’ont donné toutes les images”. Le journaliste a aussi du répondre à une curieuse demande : “D’habitude, je ne porte pas de cravate mais ils ont insisté pour que j’en porte. J’ai donc du en porter une”, a-t-il précisé. »
    Le meilleur pour la fin : le journaliste a, au final, avoué au quotidien portugais : «  Assad est d’une amabilité et d’une délicatesse impressionnantes.  » - Diário de Notícias, 6 mars 2015 : http://www.dn.pt/Inicio/interior.aspx?content_id=4437490


  • #1149243

    Je ne vais pas prétendre sonder les âmes ni connaître quoi que ce soit à la Syrie, mais rien qu’à la vue de cet entretien, j’ai énormément de mal à croire que cet homme puisse être le "boucher" que l’on essaye de nous vendre.


  • j’ai longtemps cru que j’étais dans le camp du bien. Seulement voilà, je suis dans celui du mal, malgré moi, mais j’en suis tout de même en grande partie responsable. Le réveil est dur et va sûrement me coûter mon niveau de vie.... mais quand faut y aller, faut y aller.


  • "En des temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

    Merci Mr Assad, tenez bon.


  • Franchement hyper intéressant.
    Mais quand on lit les commentaires on ne peut qu’être affligé.

    Sous prétexte qu’un homme parle bien et a une bonne image on pourrait en conclure qu’il ne s’agit pas d’un dictateur ???
    Vraiment délirant. Personnellement dans cette affaire je sais plus quoi penser alors je m’abstiens de trancher mais oser prétendre que tout ce qui a été rapporté depuis 4 ans ce sont des foutaises ça me semble un peu gros.
    Que Dieu fasse triompher la vérité au détriment du mensonge et que Dieu appaise la souffrance des peuples. Finalement ce sont les peuples qui sont otages de toutes cette folie aussi bien les Syriens que les Palestiniens et les Israëliens.

     

    • Tout dépend de ce que tu entends par dictature. L’absolutisme ? Louis XIV était un monarque absolu mais on dit de lui qu’il était aussi éclairé ?!! Napoléon Bonaparte a trahi la république pour envahir l’Europe à coups de massacres et créer un Empire. Etc., etc. Aujourd’hui, crois-tu qu’on puisse être élu au sein du PS ou de l’UMP sans avoir reconnu le mariage gay ? La charte de ces partis est dictatoriale, bien qu’ils existent dans un Etat de droit, de liberté de pensée, de conscience, d’expression, etc. !!! La pensée unique finit par devenir totalitaire ... Cela ne me dérange pas si elle a été choisie. Et Bachar a été choisi ... Comme Hollande et Obama !


    • #1149475

      Pareil que vous, malgré tout je doute.
      S’il est réellement le dictateur sanguinaire que les médias ont rapporté, alors ma parole, quelle leçon de maître manipulateur.

      Mais je l’écoute et j’ai envie de le croire, tout en espérant pouvoir lire un jour une autorité neutre sur le sujet pour faire la part des choses.


    • @ Amb

      Ce qui est délirant c’est de lire -encore- ce genre de commentaire après tout le travail qu’à fait E&R et d’autres. Mais si vous préférez croire au Père-Noël-Coca-Cola, libre à vous.


    • en français depuis 4 ans, beaucoup de liens, avant la guerre le webmestre d’origine syrienne était plutôt anti-Assad :
      https://www.facebook.com/Verite.sur... :)


    • @seber

      Laissez-moi rire. Donc sour prétexte qu’un homme est éloquent et élegant on devrait boire ses paroles et en faire un saint ??
      Faut arrêter de fumer, les choses ne sont pas blanches ou noires mais plutôt grises (et avec plusieurs nuances de gris...).

      C’est le manichéisme qui est une analyse politique selon moi un peu légère. Donald Rumsfeld est un bel homme, qui s’exprime bien (pourtant à l’époque je suis pas sûr qu’on pouvait lui faire confiance), Obama aussi, Cameron pourquoi pas ?

      Je suis pas sûr que tout ceux-là soient dans le camp du "Bien" (pour rester manichéen).
      Restez plutôt indépendant intellectuellement. ER est certes un formidable outil d’informations et de réconciliation mais ER ne détient pas la science infuse...Le Seul qui soit Omniscient fera les comptes le moment venu.


    • #1150128

      amb

      Ce qui est hallucinant dans ton propos c de definir les gens comme etant binaire sous pretexte qu ils admirent l eloquence de bashar par rapport a celle de son ennemie , alors que paradoxalement , ton argumentation repose sur un proceder absolument identique , a savoir que si bashar est si eloquent , il se peut qu il sois qu un vulgaire seducteur et rien de plus. Ca revient exactement au meme , apres affirmer qu il y a des nuances de gris , j veux bien certe , mais c pas parce que une situation peut te sembler aux premiers abords complexe , qu elle est en absolument indechifrable pour le commun des mortels.

      Dans des contexte de guerres fratricides , on peut tres aisément determiner les degré de culpabilité de chacun , ou la chronologie des evenement (quand a savoir qui a agresser l autre) , ou la difference du rapport de force entre les belligérants, ou la legitimité des uns par rapports aux autres . doit on defendre une nation (fut ce telle detestable a tes yeux) ou au contraire tout ses opposants qui font partie d un imense bloc monolitique et qui font le jeu de la mondialisation ?

      A travers toutes ses questions tu as des element de reponses tres claire , et on peut tres bien avoir une analyse conceptuels subtil et rigoureuse des faits tout en la synthetisant de maniere a comprendre de maniere simple qui sont les "bon" et les "mauvais" dans ces camps. Et excuse moi mais ta diatribe anti bashar (parce que affirmer que les medias ne font pas que mentir) sans argumenter plus que ca , c admettre par corrolaire qu ils mentent deja a moitié , hors la verité et une et indivisible , si ils mentent (ne serait ce que partielement) c bien que eux meme sont complice de quelque chose qui releve de la malfaisance , et qui par corrolaire remet en question toute la diabolisation du camp d en face , c de la logique aristotelicienne pure et dure. Et d autant plus que les gens qui sont binaire sont justement les medias auquel tu as l aire d accorder une confiance quasi aveugle (tout en traitant assez malhonnetement les autres de binaire).

      Et puis quand on est complexe il faut , admettre l idée que tout les conflict ne nécessitent pas de maniere atavique une grille de lecture alambiqué pour comprendre les tenants et les aboutissants de ce dernier. Et soutenir l inverse c’est un sophisme permettant de brouiller les pistes de maniere a preserver le statue quo (a savoir permettre a ce que l amerique et ses correlegionaires continuent leurs exactions).


    • #1150135

      amb (suite)

      Et derniere chose , comparaison n est pas raison , comparer bashar a romsfeld , c’est tres malsain de ta part parce que bashar lui n envahit pas d autres pays et defend ses frontières , d’autant que tout ce que tu essayes de faire depuis tout a l heure c’est de nuancer le mensonge officiel (pour essayer de al rendre partielement credible) , mais cette nuance quand au mensonge des occidentaux (qui te semble tout relative dans ta bouche) est totalement absente dans ton propos quand tu evoque le cas de bashar en ne suscitant que le doute a son encontre( et sans argument qui plus est) .

      De facto en essayant d etre faussement subtil , tu dissimules dans ton propos une partialité plus qu evidente. A savoir affirmer que les medias ne font pas que mentir sur bashar (evidement tout en restant evasif sur la verité supposé qu aurai déployer les medias a l encontre de ce dernier) en ayant comme seul prétexte que tout simplement selon toi les medias ne peuvent pas que mentir c pas possible (pourquoi cette confiance aveugle en eux d ailleurs ?) , et admettre dans un second temps que bashar mentirai plus qu il en a l aire (sans argument non plus). Donc a un moment donner il est claire que dans les faits ton discours suggere qu insieusement tu participes a la diabolisation de la syrie via des mensonges par ommission et ta difference de traitement a geometrie variable. Quand a la maniere de nuancer les medias officiels et pas les propos de bashar qui ne merite que le doute et rien de plus (tout en affirmant toi meme que tu n y connai rien) . J vais te dire , le mieux quand tu veux etre neutre c de ne pas evoquer quoi que ce sois lié a la poitique , en geo politique , comme en economie , la neutralité n existe tout simplement pas.


    • Au lieu d’en appeler à Dieu pour découvrir la vérité, commence par écouter ce qu’on te dit et essaye de faire preuve de bon sens, si tu en es bien évidemment capable.
      "Comment quelqu’un qui tue et opprime son peuple pourrait-il être soutenu par ce même peuple ?" Bachar el-Assad.
      Tu as quoi à répondre à ça ? Oui ! Les 4 années de propagandes sont par définition un concentré de foutaises. Déjà oublié l’Irak ? Franchement ce ne sont pas tant les politiciens qui me font perdre espoir, mais la masse d’individus de ton genre, dont les capacités analytiques semblent les contraindre à être des Charlie ad vitam aeternam et poussent les éveillés à l’isolement et au désespoir.

      PS : Si tu ressens un quelconque mépris dans mes propos, c’est normal !


    • Fran6,

      Je plussoie à ton excellent commentaire. Je crois de plus en plus que le plus gros problème du temps présent vient des centaines de millions de "Charlies" comme le sieur Amb qui continuent de croire à la propagande massive des merdias officiels en dépit des innombrables preuves de leurs mensonges et de leur perfidie criminelle.


  • #1149310

    Je ne sais pas pourquoi, le fait qu’il évoque des politiciens têtus et égoïstes de l’occident (environ 16:20) me rappelle la vidéo du vampire du Quai d’Orsay disant qu’il ne méritait pas de vivre.
    Combien de parasite dans son genre sont présents au niveau des institutions occidentales ? Combien d’entre eux mèneront l’occident à sa perte dans un intérêt qui est autre que celui de l’occident ?


  • Bachar est l’un des derniers véritables grands dirigeants de ce monde.

     

  • #1149390

    Je suis fasciné par sa sérénité quand même alors qu’il a une bonne partie de l’Europe et les USA sur le dos.


  • #1149400
    le 26/03/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Interview de Bachar el-Assad à la télévision portugaise

    Ils sont polis les journalistes portugais, ils pourraient venir former les nôtres ! Puisqu’il s’agit ici de diplomatie, l’avis de Mario Soares sur la Syrie serait d’ailleurs très utile, l’entendrons-nous ?
    Sinon, encore une intervention du devenu très pragmatique Président Al-Assad. Il a vraiment la carrure d’un chef d’Etat maintenant alors qu’il n’était pas du tout préparé pour jouer ce rôle. Quand les crapules qui sont aux commandes chez nous auront été écartées du pouvoir, nous aurons l’obligation morale d’offrir à monsieur Al-Assad et s’il le souhaite, notre concours pour l’aider à mener à bien les réformes utiles qu’il avait déjà initiées avant la crise. Quand on pense au chemin parcouru, imaginer que cela puisse être le résultat d’un Etat faible et hostile à son propre peuple relève vraiment de la bêtise ! On voudrait reprocher au président syrien de vouloir maintenir une unité nationale non achevée et on pousse chez nous à morceler la nation en régions autonomes... cela porte donc toujours la même signature, il suffit d’ouvrir les yeux pour le comprendre !

     

    • #1149876
      le 26/03/2015 par le portugais dans son ciré tout rouge...
      Interview de Bachar el-Assad à la télévision portugaise

      Il fut un temps ou je préférais les journalistes français, plus incisifs et moins révérencieux. Mais vu le résultat final, qui ne devrait être autre que la qualité de l’information, finalement les portugais avec leur politesse font un meilleur travail. Mais je suis quand même étonné de savoir que ce journaliste est devenu, quelques jours après l’interview, directeur d’information de RTP (chaîne publique).

      L’avis de Mario Soares ne compte plus pour rien, il est sénile. Et de toute façon, même s’il arrivait à articuler quelque chose de sensé, il est trop inféodé au parti socialiste pour dire quoi que ce soit d’utile et de vrai.

      Saudações aos lusófonos de E&R.


    • #1150102
      le 27/03/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Interview de Bachar el-Assad à la télévision portugaise

      @ le portugais dans son ciré tout rouge...

      Merci, je ne savais rien de l’état de Mario Soares, même s’il était effectivement un socialiste pur jus, il n’en demeure pas moins qu’il était bien instruit et fort intelligent, raisons pour lesquelles il aurait été intéressant de l’écouter afin de décrypter son propos, c’est cela qui prévaut pour moi.


    • J’ai lu quelques articles tiré de son livre Portugal, Etat d’urgence : Chroniques 2012-2013 paru aux éditions de la Différence : sa pensée politique est tout de même assez proche de l’eau de vaisselle... Un socialiste comme les aiment les gars de l’OTAN... Je n’y ai lu qu’un prechi precha assez médiocre qui m’est tombé des mains. Mais bon, peut-être aurai-je du lire jusqu’au bout...


  • Interviewer : correct...
    Interviewé : Magistral !
    Merci Mr Assad. Allez, on tient bon...


  • soutien total a la republique socialiste syrienne,gloire et honneur a l’armée arabe syrienne, pensées émus au peuple syrien, souria bashar !


  • Je suis déçu, je m’attendais à ce que ce communicant propose quelques chatons à dévorer vivants au président pour appuyer ses propos.


  • La conclusion de Bachar El-Assad a définitivement éclairer ma chandelle sur le sujet du patriotisme ! voilà ce que je ressent pour ce pays, la France : une détermination a vouloir protéger son territoire et ses habitants ! mais c’est aussi ce que je ressens pour tout les peuples de ce bas-monde, une envie de les défendre, de les protéger, je pense que le patriotisme c’est l’humanisme. Si le F.N. gagne la présidentielle, espérons que son patriotisme soit ainsi. (je suis d’origine Algérienne, née en France).


  • Son niveau d’anglais est de très haut niveau. Le journaliste montra son professionnalisme ce qui nous change des nôtres (nos journaleux honteux dont leur niveau rase la moquette et s’enfonce dans la fange quotidiennement). Les media portugais donnent, au moins, la parole à la victime (dans son dossier, je veux parler de la Syrie face à la coalition otanesque-judéo-américaine), au moins Assad peut s’exprimer et faire valoir son point de vue, ce qui nous change de la propagande occidentale qui nous est servie. L’endoctrinement, les Français commencent à s’en libérer peu à peu dont le premier acte se séparer de sa TV, boulet accroché au pied de l’esclave sans-dent.


  • Comme Chavez. ..ils veulent le détruire par intérêt. ...les mérdias aux ordres nous enfument avec leur mensonges....tout comme Poutine , Bachar à son peuple avec lui...c’est qu’il n’est pas ce que l’on cherche à nous faire croire !


Afficher les commentaires suivants