Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Iran : pour le chef des Gardiens de la Révolution, détruire Israël est "un but à portée de main"

Même si ce général gonfle un peu sa poitrine, si l’on se fie à la traduction de son discours – on sait combien les Israéliens se sont servis de la fausse traduction qui faisait dire à Ahmadinejad qu’il fallait « rayer Israël de la carte » –, les Iraniens envoient un second message, verbal celui-là, après le message yéménite à l’Arabie saoudite. Sont-ils en train de prendre un risque calculé sachant que Trump, pour l’instant, ne veut pas la guerre, réélection oblige ?

- La Rédaction d’E&R -

 


 

La destruction d’Israël « n’est plus un rêve mais un but à portée de main », a déclaré lundi le général de division Hossein Salami, commandant en chef des Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique d’Iran.

 

Au terme des 40 premières années « de la Révolution islamique, nous sommes parvenus à atteindre la capacité pour détruire le régime sioniste imposteur », a déclaré le général Salami, cité par Sepahnews, le site officiel des Gardiens.

« Dans la deuxième phase (de la Révolution), ce régime sinistre doit être éliminé de la carte et ceci n’est plus un idéal ou un rêve, mais un but à portée de main », a-t-il ajouté.

[...]

L’Iran ne compterait plus aujourd’hui que quelques milliers de juifs – installés principalement à Téhéran, Ispahan (centre) et Chiraz (Sud) – contre entre 80.000 et 100.000 avant la Révolution islamique.

[...]

Si certains généraux iraniens affirment régulièrement souhaiter la destruction d’Israël, ou avoir la capacité d’anéantir la ville de Tel-Aviv, le gouvernement iranien a pris ses distances avec l’attitude de M. Ahmadinejad, depuis l’élection du président Hassan Rohani en 2013.

Cette année-là, le nouveau ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif (aujourd’hui qualifié de "terroriste" par Washington) avait adressé aux juifs ses voeux à l’occasion de Roch Hachanah.

[...]

En juin 2018, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, avait réaffirmé la « position » ancienne de Téhéran selon laquelle Israël est pour le Moyen-Orient « une tumeur cancéreuse maligne qui doit être enlevée et éradiquée ».

Si M. Khamenei avait jugé « exagérées », en 2001, « les statistiques sur le massacre des juifs » pendant la Deuxième Guerre mondiale, le discours officiel iranien précise depuis quelques années que l’État hébreu cessera d’exister (d’ici à 2040 selon une prophétie du Guide) à cause de sa propre « arrogance » et non du fait d’une attaque de l’Iran.

En juin dernier, M. Khamenei avait déclaré que la République islamique, contrairement à Nasser (à la tête de l’Égypte de 1954 à 1970), n’avait jamais appelé « à jeter les juifs à la mer ».

M. Khamenei avait alors rappelé la proposition iranienne pour résoudre le conflit israélo-palestinien par un « référendum » ouvert aux « musulmans, chrétiens et juifs de Palestine ainsi [qu’aux] réfugiés » palestiniens.

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Bataille de déclarations, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Blablabla. Si vous êtes capables de le faire, allez-y, qu’est-ce que vous attendez ? Le monde vous en sera reconnaissant.

    S’ils en avaient vraiment l’intention, ils ne le clameraient pas si fort sur les toits, mais, comme Hitler avant d’attaquer les soviétiques, ils feraient profil bas afin de surprendre l’ennemi.

     

    • @AF,et toi bla bla derrière ton écran et ton clavier,tu connais quoi de l’Iran et des gardiens de la révolution ?tu sais très bien ou peut être pas que depuis l’arrivée au pouvoir de Rohani les choses ont changé pas comme au temps de Mahmoud Ahmadinejad !! Bref, avec l’expérience de la guerre avec l’Iran et l’expérience en Syrie, ils ont acquis des compétences que tu ne ne peux même pas imaginer.
      Hussein


    • @ AF, tu crois que c’est du blablabla et, qu’ils ne peuvent pas le faire ? Tu ignore l’histoire Perse et de son peuple. Le monde ne sera pas reconnaissant, parce qu’il est soumis et vendu.
      Ils n’ont pas l’intention de le faire mais, s’ils les poussent, ils le ferrons. Pour Hitler, sa chute a était d’attaquer les Soviets.
      Les Iraniens demande une élection libre (Musulmans, Chrétiens et Juifs) et non pas un état racial uniquement pour les sionistes.


    • Ce sont des propos provocateurs qu’il faut comprendre dans un contexte élargi.
      Israel réclame depuis des années une guerre contre l’Iran.
      L’Iran montre sa toute puissance aux occidentaux
      Destruction d’un drone américain : réaction Us : Bla bla
      L’Iran capture deux pétroliers : réaction Us : Bla bla
      Destruction de la moitié de la production de pétrole saoudienne : réaction Us : Bla bla

      L’Iran affiche sa toute puissance en montrant qu’elle peut neutraliser toute la production pétrolière du golfe en quelques heures.

      Le Koweit les Emirats inquiets pour leur petite vie tranquille avec les milliards de rentre pétrolière.
      Le prince Mohammed ben Salman a estimé qu’une guerre entre l’Arabie saoudite et l’Iran provoquerait un effondrement total de l’économie mondiale.

      Bref tout le monde a peur. Les Us malgré leur puissance militaire n’ont gagné ni en Syrie, ni en Afghanistan.

      Il faut bien comprendre que le Hezbollah a 150 000 missiles prêts à tomber sur Israel ?
      Combien donc en a l’Iran pour arroser tous les pays du golfe ? Des millions ?

       

    • Il n y a jamais de menace en l air, c est tout sauf une coure de récré. L Iran montre sa première ligne, les réactions se feront de tous les coins de la planète et bien entendu le camp sioniste réagira, sans oublier les neutres de circonstance que sont la Russie et la Chine. Tout ça dans l objectif de ramener Trump à la négociation et émettre un sérieux doute sur la puissance de son armée à la population israélienne.....


  • "La destruction d’Israël « n’est plus un rêve mais un but à portée de main »"
    Il faut vraiment ne pas être malin pour dire cela c’est le meilleur moyen d’avoir des problèmes avec cet état mafieux.
    Pour faire clair on ne dévoile jamais ses plans à l’avance. Parce que des menaces comme celles-ci seront utilisées comme prétexte.

     

    • Parce que tu crois que des prétextes ils n’en trouveront pas ? Quitte à nous refaire un 11 Septembre ! Ce message est au contraire une lueur d’espoir pour les peuples opprimés et un avertissement pour les états terroristes. Ils achètent déjà les couches culottes et les masques à gaz !


  • Contrairement à ce qu’on peut penser, l’attaque des drônes par le Yemen avec des armes Iraniennes vient de stabiliser la région.
    Israël vient de se rendre compte que le ciel ne lui appartient plus et que si les Houthis sont capable de mener une telle attaque, l’Iran est certainement capable de bien pire. Pour la 1ere fois les Saoudiens sont prêt à négocier avec les Houthis car malgré leur supériorité matériel, ils viennent de voir la fragilité de leur système.
    Ben Salman avout qu’un conflit avec l’Iran entraînerait le monde dans le Chaos, avec les problèmes d’approvisionnement de pétrole et supplie les occidentaux de le protéger de l’Iran, alors que jusqu’ici il se croyait protégé par le parapluie US.
    Le prix du baril est redescendu, parce que l’économie se contracte, donc les Tensiondu moyen orient sont totalement secondaires.
    Cela prouve que lorsque l’Israël perd de son pouvoir dans La région, les tensions s’apaisent car l’Iran n’est pas belliqueux et ne veut pas la guerre. Donc l’Israël, tel qu’il existe est vraiment source de Tension.


  • La RII s’en s’en moque d’Israël, ce qu’elle veut c’est contrôler La Mecque, bien plus importante que La Palestine....La question qui se pose c’est jusqu’où les US/IS sont-ils prêts à aller pour sauver KSA, sont-ils prêts comme les chiites à mourir en martyre et par milliers (militaires et populations civiles comprises) pour la cause saoudienne ?
    Permettez-moi d’en douter.
    Les Saoudes ont fait une très grave erreur en croyant que les occidentaux les protègeraient ad-vitam æternam. Un jour , quand y’aura plus de pétrole, ils les lâcheront sans aucune vergogne.
    Tout va dépendre maintenant de la capacité des religieux iraniens à détenir le pouvoir sur le long terme, une partie de sa population (principalement la classe moyenne éduquée) étant très pro-occidentale. S’ils y arrivent eh bien sans avoir besoin de faire de guerre ils ramasseront à la petite cuillère KSA (15 à 20% de la population est déjà chiite surtout vers Bahreïn), et Israël finira par trouver une solution acceptable pour les Palestiniens,...
    Plus Israël attend, plus les chances de succès de son projet sioniste s’amenuiseront, à tel point qu’aujourd’hui elle doit décider quel chemin prendre, car plus tard c’est trop tard :
    - changer sa doctrine sioniste (l’abandonner en faite et trouver un accord avec les iraniens)
    - ou bien tenter l’aventure de la guerre en Iran, indirectement si possible (comme en Irak et en Syrie), ...
    A mon avis IS prendra l’option de la guerre, du coup je pense qu’on y sera en plein dedans en 2021, quand les sanctions américaines actuelles contre l’Iran l’auront, pensent-ils, bien affaiblies ,...


  • Mahmoud tu nous manque !


  • Les Israéliens ne rentreront jamais en guerre . Ils font faire le sale boulot aux autre Pays de la coalition...


  • Ce qui a été pris par la force devra être repris par la force. La destruction du régime infâme qui occupe Jérusalem n’est qu’une question de temps. Les croisés ont occupé la Palestine deux siècles avant d’en être délogé. L’Iran peut le faire mais il est confronté à un obstacle majeur, le monde arabe sous occupation qui est de très loin le plus grand protecteur d’Israël. Il y a une occupation qui est invisible aux yeux du monde musulman (sunnite) et qui est plus importante que celle de la Palestine, celle de la Mecque et de la péninsule arabique. Elle est invisible car elle est doté d’une couverture pseudo-islamique ( le wahhabisme) qui trompe les musulmans. La fin de la Maison Saoud libérera le monde musulman et par ricochet la Palestine ainsi que le monde entier.


  • Quand on sait que les échanges commerciaux iran-israël sont nombreux. On peut se questionner sur le niveau de manipulation médiatique et /ou idéologique des uns et des autres.
    C’est surtout une guerre médiatique pour l’instant et israël est perdante d’où les accidents bizarres par ci par là...

     

    • Fake news ! L’Iran n’a aucune relation avec Israël. La République islamique est l’ennemi juré du régime sioniste. D’où ce terrorisme économique contre Téhéran. Vous confondez avec la Turquie et son président Erdogan, grand par la parole et petit par l’action. Menace et collaboration en guise de politique et surtout d’hypocrisie. Là, oui on est d’accord !


  • Saddam aussi provoquait Israël, on sait comment il a fini . Il y a deux 2500 ans Goliath provoquait déjà Israël, on sait comment il a fini . On dirait que les dirigeants musulmans ne tirent aucune leçon du passé .

     

  • On croirait entendre Saddam Hussein en 1990, à la veille de se faire dérouiller . Malin !

     

    • L’Iran contre les USA ? Ils n’ont aucune chance, ils vont se faire carboniser comme les soldats Irakiens en 1991 . Saddam pensait qu’Allah lui donnerait la victoire, les Iraniens d’aujourd’hui également . Si j’étais Iranien je me tirerais à l’étranger, petit voyage suffisamment loin du champ de bataille... "Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort" (proverbe biblique, sans doute emprunté comme le reste) . " Seul le cynisme est intelligent " (Céline…)


  • Sans la protection de la machine de guerre américaine l’Iran est en mesure de mettre à genoux Israël et ses alliés arabes. L’Iran et son armé ce n’est pas du Yéménite en sandale ni du Palestinien avec des cailloux...c’est une armée moderne, aguerrie et experte en conflit asymétrique. Les résultats obtenus par les Houthis sont le résultat de l’assistance logistique d’expert iranien...Toutefois il serait quand même fort douteux que les USA n’interviennent pas si les choses devaient s’envenimer jusqu’à ce point...d’ailleurs ne serait ce pas le piège ? Le même piège que celui où Saddam Hussein était tombé ! On lui avait fait croire qu’il pourrait attaquer le Koweït impunément et résultat dès qu’il le fit cela servit de prétexte pour anéantir son régime et l’Irak ! Toutefois les Iraniens me semblent beaucoup trop subtils pour tomber dans ce genre de piège grossier.

     

    • Saddam c’était leur bonnne poire leur "fils de pute" comme il était surnommé par les renseignements u.s

      A la base il a été envoyé pour contrer l’influence iranienne dans la région (ce qui arrive aujourd’hui après quarante ans) il a été surarmé par les occidentaux (u.s, Allemagne, France, Angleterre,....) et inondé d’argent corrompu wahhabite pour détruire la révolution islamique.

      Après 8 ans de conflit inutile, il s’est aperçu que cela ne mènerait à rien (perte des 2 côtés, impossibilité d’envahir l’Iran...) et que la poursuite de la guerre ne servait que les intérêts israéliens et occidentaux dans la region.

      La guerre a cessé.
      Il a demandé compensation, il a eu que dalle !
      Il a alors dit qu’il envahirait le Koweit riche en hydrocarbures pour se rembourser et se refaire, les amerloques lui ont dit : vas y !

      Et la il s’est fait berner.
      Il fallait l’affaiblir lui et son armée surequipée qui faisait hurler les sionistes de l’époque et faisait paniquer tous les voisins peureux et serviles de l’empire.

      Déclenchement des guerres du golfe, coalition contre lui, embargo économique, corruptions des officiers, affaiblissement continu jusque 2003 où ils ont estimé que le pays était mûr pour une invasion.

      **

      Les yankees ont eu l’idée de refaire ce scenario avec l’Iran...

      Sauf que les iraniens sont trop intelligents pour se laisser berner, (réseau d’alliances solides, contournement de l embargo économique, ils ne sont pas impérialistes, services secrets et renseignement au top, technologie militaire de pointe, et contre propagande active tous les jours,..)

      Et surtout : manque de pot pour eux, les iraniens sont chiites, moins corruptibles que les "sunnites" (il faut comprendre que chez les chiites la mort face a un adversaire qui sert l’injustice, est un accomplissement de soi. La mort en martyr est la consécration suprême même, qui renforce, galvanise les troupes et leur donne une raison d’être et de poursuivre la lutte sacré contre l’adversaire.
      Le tout en accord avec le saint martyr l’imam Ali et sa descendance).

      Poutine l’a très bien compris lui..

      Autrement dit les sionistes sont tombés sur les pires adversaires possible pour eux. Raison pour laquelle ils ne lacheront jamais la lutte et la résistance (ce que Meyssan n’a pas intégré dans ses analyses, avec le messianisme juif qu’il relègue au second plan..)

      Ce qui se joue au Moyen-Orient derrière la géopolitique et la géostratégie est purement religieux !

      Et les iraniens jouent leur partition avec brio


    • @ De Passage, bravo pour votre commentaire plein de justesse. Le Chiite n’est pas moins corruptible que le Sunnite, par contre la composition démographique de l’Iran (99% de Chiites) empêche les Impérialistes d’utiliser la méthode, si bien huilée de "diviser pour mieux régner" qui marche ailleurs car il y a toujours des sociétés plus hétéroclites. Par contre les Iraniens sont effectivement très fiers et se rappellent leur vie de 1953 à 1979 sous le "règne" du pantin appelé Chah.
      En réalité Mr Soral résumait très bien la situation dans l’une de ses vidéos où il disait quelque chose comme "on imagine pas l’Iran attaquer un pays peuplé de Palestiniens". La réalité est là, plus que la "dissuasion nucléaire" ou la "protection" sans faille des Impérialistes (UK, USA et, ne vous en déplaise, la France) c’est bien la présence de Palestiniens qui est la première raison pour laquelle personne ne répond aux multiples provocations Sionistes, par contre les alliances régionales empêchent la réalisation du projet Oded Yinon qui est le Grand Israël qui est censé aller du "Nil à l’Euphrate".
      Sissi en Égypte à été mis au pouvoir pour obéir et ne pas s’y opposer, au Nord, côté Euphrate ce sera une autre paire de manches...

       

    • @uzfr

      Votre premier paragraphe est absolument faux, du reste nous sommes plutôt d’accord. Les chiites ont par définition une résistance accrue à la corruption de leur idéologie puisqu’ils ont, eux, une caste religieuse qui s’occupe de la maintenir telle qu’elle doit être : basée non pas sur des interprétations personnelles et individuelles (et très souvent individualistes de nos jours), mais sur des sources conservées depuis plus d’un millénaire. La seule différence étant qu’il est possible de "localement" constater certaines variations dans des détails technico-religieux selon qui émule le jugement de qui (on suit alors un "marja’e taqlid") ou, dans d’autres cas, selon le degré de connaissances d’un chiite se référant directement aux sources plutôt qu’à un religieux les ayant étudié.

      On est donc loin des interprétations par opinion ou analogie autant diverses et variées qu’il n’y a d’individus prétendant savoir correctement les interpréter, et j’en veux pour preuve l’image désastreuse de l’Islam sunnite en France qui n’est pas seulement le fait des Zemmour et consorts : l’Islam chiite est nettement plus idéologiquement aligné et militant, et donc dangereux pour le pouvoir en place, au point de se faire perquisitionner et fermer arbitrairement ses centres, ce qui n’est certainement pas le cas du premier.

      En outre, concernant les iraniens modernes, du moins dans les grandes villes, plus on se rapproche de la bourgeoisie, et plus on se rapproche du nationaliste pro-occidental anti-Islam. Il n’est pas rare d’entendre jusque certains individus de classes moyennes vouloir un retour à une monarchie amie d’Israël, combattant le communisme de Poutine (si si...), attendant les États-Unis tel un messie qui les rendra liiiiibres (de quoi, on se le demande). Les classes moins aisées, elles, subissent la partisanerie des plus puissants, ainsi que le chaos et la corruption qui en résultent. Corruption d’ailleurs systématiquement présente (mais pas que) dans les postes liés aux officines républicaines du pays (administration, police, services publics, etc...), comme par hasard.

      Rares sont les fois ou j’ai rencontré dans la capitale des jeunes gens de ma génération qui sont alignés non pas que par leur mentalité, mais aussi par leur force de caractère, sur l’axe de la Résistance. Heureusement pour l’ennemi d’ailleurs, car avec une telle foi, un seul d’eux suffirait contre mille d’en face.

       

      • Je commence ce message en disant que je ne suis pas du tout hostile au régime iranien. Je suis persuadé que s’il venait à tomber, il serait remplacé par mille fois pire. D’autre part, il contribue à une certaine multipolarité qui nous est bénéfique.

        Mais il ne faut pas non plus dire n’importe quoi. La classe moyenne occidentalisée (et souvent décérébrée) de Téhéran, d’ailleurs de plus en plus paupérisée, ce n’est pas la bourgeoisie. La vraie bourgeoisie (à la tête d’entreprises) est quant à elle est bien plus divisée. Dans le secteur privé (estimé à 30%) on rencontre à la fois des gens anti-régime (qui étaient souvent, mais pas toujours, déjà riches avant la Révolution) et pro-régime (qui doivent leur richesse à la Révolution), mais il ne faut pas oublier que les associations religieuses (c’est-à-dire les Mollahs) contrôlent environ 40% de l’économie et le Corps des gardiens 30%. En majorité, la grande bourgeoisie iranienne s’identifie avec le régime en place.


    • Israël NE PEUT PAS perdre : il a la bombe atomique .


    • @ Arnaud, tout d’abord le Chiisme n’est majoritaire qu’en Iran et le fait que les pays réputés comme étant Sunnites soient les larbins des Impérialistes c’est l’expression du fait que leurs élites s’accomodent (et tirent profit) de cette soumission, pas que leurs populations soient plus ou moins corruptibles.
      Par exemple, Trump l’avait dit durant sa campagne à propos des Saoud "sans notre protection, ils ne tiendraient pas 15 jours au pouvoir". Ainsi, la population de l’Arabie Saoudite, de l’Égypte etc n’est pas "plus corruptible", le pb c’est que le pouvoir Impérial sait que leur société respective compte tellement de minorités ethniques qu’il est facile de les empêcher de se fédérer, ce qui est plus dur dans une société comme l’Iran qui compte 99% de Chiites et qui a un souvenir très prégnant des années 1953- 1979.
      Ce n’est pas une opinion mais un fait constaté sur un pays que je connais bien, après, naturellement, je respecte que vous puissiez avoir un avis différent.
      Je vous ai lu avec intérêt et je vous remercie d’avoir rebondit sur mon commentaire.
      Bonne soirée


    • @De passage
      Oui, ce qui se joue est absolument religieux, ou disons spirituel.
      Sans ce point de vue, on ne peut pas comprendre l’essentiel de ce qui se passe au Moyen Orient.
      Et on peut rajouter, dans le monde.
      GPA, lgbtqsx...,affaires pizzagate-epstein-outreau, crises financières de 1929,2008,2020 ?, daesh, "1789", sionisme... sont d’un seul tenant : Satan et l’antéchrist contre ce reste de l’humanité qui soit veux rester fidèle à Dieu, soit tout simplement refuse de servir l’adversaire, consciemment ou inconsciemment (restant fidèle à sa nature originelle).
      La locomotive du 1er camp, est l’entité sioniste et ses multiples ramifications internationales qui tiennent en quelque sorte par la "tignasse de leur cheveux" les âmes ramollies, corruptibles car trop éloignées par leur mode de vie et naturellement et surtout totalement ignorantes et imperméables au spirituel.
      Pourquoi tant de mal dans le monde ? Car on arrive à la fin de l’histoire, ou tout s’accélère, tout s’agite vainement dans l’ignorance et le chaos croissant, obscurcissant toute sensibilité spirituelle, où toutes les extravagances inimaginables avant peuvent faire surface, mais aussi tout ce qui est resté caché jusqu’alors (c’est pour cela aussi qu’on est là ici). Et le tout doit finir dans un grand cataclysme qu’on ignore, mais qui est déjà injecté dans l’imaginaire collectif, sous forme de "divertissement".
      Bien sûr que tout est spirituel. La naissance et la mort sont là pour nous le rappeler.
      Ou des "petits" signes de la vie, pour qui sait les interpréter.
      L’histoire ne peut être comprise sans ça. Ou si, à 99%, curieusement, par le marxisme transfiguré d’un Francis Cousin, qui arrive incroyablement près dans son analyse, jusqu’à l’extrême limite atteignable par ce point de vue, mais échoue dans le saut qualitatif "du 1%".
      Et, il n’y a pas de solution, pas de "sortie de crise" sans le point de vue spirituel.
      Les nationalistes qui croient se servir de la religion juste comme attribut national, n’ont aucune chance de réussir du moins durablement.
      Car il faut être cohérent. Si on admet que Dieu existe [tristement, on en est là aujourd’hui à se poser cette question], alors il doit être nécessairement le Premier et vénéré au-dessus de tout. Donc, la seule société véritablement traditionnelle et authentiquement conforme à l’humanité, est celle qui met la religion (ou son équivalent) au sommet de ses préoccupations.
      Et puisque c’est là La Vérité, tout le reste "coule de source".


    • @uzfr

      Je vais étayer ce que j’entendais par corruption :

      Si le chiisme est structuré autour d’une hiérarchie alors que le sunnisme ne l’est pas en ce qui concerne le religieux, c’est dans le caractère inhérent de ladite structure de préserver - et donc d’empêcher la corruption - de l’idéologie véhiculée par la religion en question.

      Or force est de constater que l’existence d’une structure chiite au niveau de la religion implique aussi l’existence d’une structure chiite qui fait fi des nationalités/ethnies/races/cultures et qui unifie les chiites à plusieurs niveaux : moyens de résistance, idéologie, ennemis, alliés, tactiques, stratégies, court/moyen/long terme etc... c’est vérifiable à travers le Moyen-Orient : c’est ce qui rend possible la création et le soutien des multiples milices chiites que l’Iran forme, activement ou non. Chose par ailleurs impossible à faire pour les sunnites.

      La caractéristique des sunnites à facilement succomber au tribalisme et aux luttes internes larvées vient justement de ce manque de structure religieuse, de manque de repères fédérateurs transcendant les familles, les clans, les ethnies, les cultures, et toutes les autres partitions tout aussi absurdes qu’arbitraires nous venant du monde moderne, et ce en dépit du fait que l’Islam, qui est la religion dominante de ces pays en question, a par le passé fédéré ces mêmes peuples. D’où mon constat que chez les sunnites, la corruption est non seulement de nature religieuse, mais répandue à travers les dirigeants (conscients de leur corruption) tout comme les dirigés (eux inconscients), leur ciment fédérateur, qui est l’Islam, ne les fédérant plus.

      Et historiquement, tout ceci a commencé avec le conflit de succession après la mort du Prophète. Le reste n’est que l’ensemble des conséquences du poids des choix des uns et des autres.

      Du reste, les dirigeants ne règnent jamais seuls : les gens impliqués dans la hiérarchie du pouvoir dans les pays sunnites (policiers, militaires, éxécutants, etc...) font le choix conscient de travailler pour des élites corrompues et/ou de soutenir le pouvoir en place. Ceci dit, il en est d’ailleurs d’autres qui ont fait le choix conscient de rejoindre la résistance (c.f. communiqué des Ansar Allah houthis), qui est de nature chiite.

      Ce qui est certain c’est que les peuples ont les dirigeants et la situation qu’ils méritent. Dieu ne change pas l’état d’un peuple sans que ceux-ci ne changent ce qui est en eux-mêmes (c.f. Coran).

      Bonne soirée.


  • Pour le Moyen-Orient ce serait peut-être une bonne chose, mais pour nous, ce serait encore une catastrophe supplémentaire ...

    La lutte contre le sionisme doit d’abord se faire par l’information, par les réseaux, et par les services secrets.

    D’ailleurs, même comme Syrien, Iranien, etc., la victoire sur Israël serait bien plus grande en conservant l’état d’Israël mais en le contraignant à restituer sinon toutes du moins un bonne partie de leurs terres aux Palestiniens, en imposant à Israël une enquête de l’ONU sur leurs armements nucléaires, etc.
    Il faut penser combat au sol et soumission plutôt que boxe et ko ...

     

  • ’’les Israéliens se sont servis de la fausse traduction’’...
    La problème avec tout ce qui ne perdure que dans le mensonge, c’est qu’on est dans l’obligation de tout fausser. Le mensonge a sa logique propre ; s’il est aisé d’entrer dans cet endroit c’est une autre affaire de d’en sortir. Cela devient impossible quand on en fait un moyen d’existence collectif et qu’on l’entérine comme normal sur le plan relationnel.


  • Si l’Iran peut se permettre une telle déclaration, c’est qu’il sait ne rien risquer, ni de l’Etat hébreu ni des autres nations , c’est à dire qu’il joue sa partition dans ce qui n’est qu’une pièce de théâtre...destinée à duper les opinions publiques mondiales...

     

    • Il faut arrêter avec cet esprit défaitiste, de résignation face à la terreur sioniste et mondialiste. Israël n’est pas Dieu, ce régime n’est pas immortel. Le sionisme n’est pas omnipotent, il peut être vaincu par la force de la volonté et l’esprit de résistance. Le sionisme n’a aucune prise en Iran, en Syrie, en Russie, en Inde, au Venezuela, à Cuba et même au Liban. Heureusement que tout le monde n’est pas soumis comme vous devant ce terrorisme communautaire qui paralyse les plumes et les consciences. Il y aura toujours des hommes fiers et libres à l’instar de ce brave général qui ne se prosterneront que devant une seule et unique puissance : celle de Dieu, Maître des Cieux et de la terre.


    • @ Je suis pas Charlie

      100 % d’accord avec toi ! Rendre l’adversaire omnipotent : c’est la même solution de facilité que celle qui consiste à nier l’existence de conjurations internationales.
      Dans un cas comme dans l’autre, on se dit que la partie est perdue / n’a pas à être gagnée et cela justifie qu’on ait rien à faire et que l’on reste à végéter sur son ordinateur à bidouiller des théories fumeuses au lieu de se bouger pour changer le monde.

      @u roitelet

      Encore une fois : complètement faux ! Si l’Iran se permet une telle réponse et se sent intouchable...c’est justement parce que la Russie la protège et que son armement a été suffisant pour tenir en échec les drones américains au-dessus du Golfe. D’ailleurs c’est l’armement iranien, dans les mains des houthis, qui viennent d’infliger des dommages sérieux à l’Arabie Saoudite.
      Il faut arrêter de croire que "duper l’opinion publique" est une priorité pour les élites : on l’a vu en France, l’opinion publique se révolte, on lui arrache les yeux et on lui coupe les mains et elle se tait. Pourquoi s’épuiser en vaines et fumeuses tactiques médiatiques quand la violence policière suffit. Non, la géopolitique n’est pas du théâtre : de toute façon si tel était le cas, aurais-tu au moins l’obligeance de nous fournir des preuves concrètes, fiables et tangibles ? On attend !


  • Pas sûr que Trump prendrait la défense d’Israel : ça serait plutôt un gros poids en moins dans ses affaires !

    Le pays de la Haine a le monde contre lui et c’est les seuls à pas être au courant, aveuglés par leur orgueil.


  • Voilà ce que ne dit pas l’article du Point https://reseauinternational.net/cri...


  • I HAD A DREAM ... !! enfin une bonne nouvelle


  • Vas-y pète leur la gueule !


  • 3 jours maxi bien oxigéné, c’est la durée de vie de l’Iran si les USA et Israel attaquent.
    Le reste c’est de la branlette pour acnéiques.

     

  • Le problème c’est de bien fermer les frontières avant sinon ça risque d’en foutre partout


Commentaires suivants