Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël recrute des citoyens pour arrêter et renvoyer les migrants africains clandestins

Devenez « inspecteur de l’immigration » ; voilà l’offre d’« emploi » qu’a récemment publiée le ministère de l’Immigration israélien, rapporte Quartz. Moyennant rémunération, et un bonus d’environ 7.000 euros, les citoyens du pays sont appelés à aider le Gouvernement dans sa lutte contre les immigrés africains illégaux.

 

Début janvier, le Gouvernement de Benjamin Netanyahu a en effet déclaré vouloir se débarrasser des 38.000 clandestins, venus principalement d’Érythrée et du Soudan, qui vivent actuellement à Tel Aviv et ses alentours. L’État leur offre même 3.000 euros pour les encourager à partir pour un autre pays, Ouganda et Rwanda principalement, « qui seraient prêts à les accueillir malgré leur démenti officiel », souligne La Croix.

[...]

Soixante-dix de ces inspecteurs de l’immigration seront chargés, pendant deux mois, de « mener des actions de coercition contre les étrangers illégaux et leurs employeurs », détaille Business Insider. Concrètement, leur travail sera de les « localiser, détenir et surveiller ».

Quarante autres seront embauchés pour un an, pour « conduire des interrogatoires approfondis et des enquêtes sur les demandeurs d’asile ». Ils devront notamment juger de la « véracité » de leurs demandes.

Lire l’article entier sur slate.fr

La Terre promise (mais pas pour tous), lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants