Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël : vers un "ultimatum de capitulation" pour les Palestiniens ?

Un parti dont des membres sont dans le gouvernement israélien vient d’adopter un projet visant à forcer les Palestiniens à quitter leur patrie. Un spécialiste éminent sur l’holocauste avait auparavant qualifié le projet de potentiellement génocidaire et avait comparé les valeurs de son chef à celles des nazis. Pourtant l’Union européenne, qui revendique une mission morale de combat contre l’extrémisme, le racisme et la xénophobie, refuse de le condamner.

 

La faction Union Nationale, dont certains membres siègent au Parlement d’Israël au sein du parti Le Foyer Juif [Jewish Home], a approuvé le projet lors d’une conférence cette semaine. Il appelle à annexer la Cisjordanie occupée dans un plus grand Israël et à obliger de fait les Palestiniens à quitter leur patrie sous la menace de violences s’ils refusent les conditions d’Israël.

Selon le quotidien de Tel Aviv Ha’aretz, le projet promu depuis longtemps par Bezalel Smotrich, avocat du Foyer Juif, est un « ultimatum de capitulation ou de transfert pour les Palestiniens. »

Le choix proposé aux Palestiniens est sinistre : « Quiconque veut et peut renoncer à la réalisation de ses aspirations nationales pourra rester ici et vivre comme individu dans l’État juif » déclare le plan.

Sinon, « quiconque refuse ou ne peut renoncer à ses aspirations nationales recevra notre aide pour émigrer dans un des pays arabes. »

Mais si les Palestiniens ne choisissent pas de se soumettre à « l’État juif » ou de partir, ils auront à affronter une « force encore plus grande » que la brutalité qu’Israël utilise déjà pour réprimer les droits de millions de personnes sous occupation militaire.

 

« Le sceau d’approbation » de Netanyahou

Le projet a été approuvé à l’unanimité par les délégués présents à la conférence, dont Uri Ariel, ministre de l’Agriculture dans le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Ariel et Smotrich sont des personnalités importantes parmi les extrémistes israéliens qui prônent le remplacement de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem par un temple juif.

Netanyahou n’a pas encore explicitement approuvé le plan mais lui a donné ce que Ha’aretz nomme un « sceau d’approbation » en envoyant un message d’accueil enregistré à la conférence.

« J’ai été heureux d’apprendre que vous alliez consacrer les discussions de la conférence au thème de l’avenir de la Terre d’Israël » a dit Netanyahou. « Jusqu’à il y a peu, ce pays était désert et abandonné, mais depuis que nous sommes revenus à Sion, après des générations d’exil, la Terre d’Israël fleurit. »

L’affirmation de Netanyahou, selon laquelle la Palestine était « déserte et abandonnée » avant la colonisation sioniste n’est pas seulement une falsification de l’histoire mais une justification potentielle pour des actions futures visant à éliminer par la force les Palestiniens.

Lire la suite de l’article sur arretsurinfo.ch

La vérité sur la colonisation israélienne, chez Kontre Kulture :

Le vrai visage du sionisme, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si Israël tentait une annexion forcée des Territoires occupés alors que la Syrie et l’Irak existaient encore, il y aurait eu une guerre. Maintenant que ces deux Etats arabes sont détruits ou diminués, Israël pourrait passer à l’acte. Il ne s’agirait pas encore du Grand Israël, mais d’une nouvelle étape importante, similaire à la Nakba et à la guerre de 67. Qui plus est, avec le Kurdistan sioniste, la Syrie et l’Irak seraient occupés au nord, et donc pris en tenaille.

     

  • A mon avis, les Russes s’opposeront rapidement à ce projet de nettoyage ethnique. Et dire, que ce sont les cousins vivant en France des dirigeants de l’entité sioniste, qui nous parlent sans cesse d’antiracisme et de lutte contre l’antisémitisme. Avec le temps, je commence à trouver des justifications à l’attitude Allemande bien qu’elle fût un massacre de population et d’innocents.
    le Hezbollah aura un message à leur faire passer d’ici quelque temps et ça va être moins drôle, du fait que la guerre en Syrie est terminée.

     


  • "ultimatum de capitulation" pour les Palestiniens ?"



    C’est , selon les sionistes , ce qui est appelé négociations dans le cadre du "processus de paix"


  • ’’Transfert’’, ’’déracinement’’, sinistre mémoire, heures les plus sombres... Le IVe Reich dans toute sa splendeur (ou son horreur selon de quel côté du barbelé/mur on se situe). Devoir de mémoire mon *** ! La seule inconnue est de quelle couleur va être l’étoile qu’on obligera les citoyens d’origine arabe à porter ? Et si on dénonce cette politique d’apartheid on est antisémite : on nage sur les vagues de l’inversion accusatoire dans l’océan du grand n’importe quoi. STP Dieu, peux-tu leur envoyer les 7 plaies ?


  • Les sionistes s’aventurent sur un terrain dangereux mais il faut dire qu’ils en ont l’habitude.....


  • Ce projet,sinistre,ne sera possible qui si et seulement si les nations soient occupés à de plus grands problèmes comme une guerre nucléaire en Corée...par exemple... !!

    Ce truc ne peut que se faire en loucedé comme en 47... !!

     

    • Exactement, d’ailleurs les préparatifs sont en bonne voie. Les sionistes ne pourront prendre cette mesure que dans un chaos international éliminant ainsi toute réaction d’un quelconque gouvernement ou peuple qui de facto ne devra s’occuper que de sa propre survie.


    • Mouai... En même temps, la boucherie de 2014 c’était au vu et au su de toute la communauté internationale.
      Plusieurs ENFANTS (donc à priori pas des terroristes) d’une même famille ont été MIS EN PIECE par Israël alors qu’ils jouaient ( donc pas belliqueux pour deux shekel) sur une plage ( donc loin des tunnels qu’israel voulait soit disant détruire) et notre flamby national à continué à défendre Israël... Ce n’est qu’un détail parmi tant d’autre, le dossier est accablant..
      Ce n’est donc pas un "petit mouvement de population" qui va faire du bruit. Il sera vendu comme un acte de paix puisque ceux qui renonceront deviendront citoyen (de seconde zone) israelien, et les autres seront aidé dans leur départ... Subventionné.... à coup de pompes.. Mais cette seconde partie ne passera pas à la télé... A l’inverse, on va nous vendre du dangereux terroriste palestinien et la grande démocratie israélienne....
      Ça va passer... Nos dirigeants "subventionnés" vont courber l’échine...
      Il y aura des morts, mais j’entends déjà les réactions des quidams.. Bah, c’est des arabes, ceux là au moins y nous envahiront pas... Et les juifs ont droit à la paix.. Tellement soufferts... Sniff..
      J’vous laisse j’vais vomir...


    • @SoMarak
      Vous pouvez analyser en amont d’un point de vue médiatique, il en ira autrement lors de la concrétisation du projet. Il sera difficile pour israel de justifier un simple nettoyage ethnique par une quelconque parodie. Le quidam dont vous parlez reste encore sensible à ces injustices ou qu’elles se passent, les tenants médiatiques le savent aussi.


    • Non, ce truc peut au contraire être vendu avec tout l’art publicitaire nécessaire dont la communauté organisée est championne, surtout quand elle téléguide les oppositions. La cause palestinienne actuelle repose bel et bien sur beaucoup de mensonges (imposés par Israël, qui a en grande partie modelé cette cause pour se mettre en danger perpétuel exprès et justifier l’aide américaine inconditionnelle) et de corruption de dirigeants : beaucoup de ces gens au départ voulaient un contestation de gauche non religieuse et non ethnique du projet sioniste (parce que les Palestiniens sont d’origines arabes extrêmement diverses, beaucoup étant venus à peine plus tôt que les sionistes, à la demande des entreprises anglaises, avant de se faire voler leurs petites propriétés tout juste acquises par les colons juifs), et Israël s’est arrangé pour ne leur permettre de libre expression qu’à des versions de plus en plus islamistes et racistes de ce projet de libération.

      Comme ils ont créé ou du moins formulé le problème à leur avantage, ils sont en mesure de vendre la solution, qu’à peu près tous les services diplomatiques du monde achèteront. Les Palestiniens disent volontiers être les vrais hébreux d’origine convertis par la suite à l’Islam par le conquérant arabe ? Qu’à cela ne tienne ! Tous ceux qui se réclament de cette position seront invités en conséquence logique à se reconvertir au judaïsme ultra-orthodoxe des origines. Quant à ceux qui voudront garder l’Islam, ils jouiront d’un statut de citoyenneté juridiquement plein (quoique économiquement vide) tout en étant encouragés à aller faire du djihad dans le cadre de l’état islamique, à la manière exacte de tous ces soldats de l’Islam rétrograde qui peuvent se faire soigner gratuitement en Israël, alors la majorité achètera.