Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

Black Friday : cette mode venue des États-Unis soulève la polémique. Des voix s’élèvent notamment pour dénoncer l’impact désastreux du commerce en ligne sur l’environnement et sur l’emploi.

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2331436
    Le 28 novembre à 14:31 par Anarcho-nationaliste
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Wouai j’entends beaucoup de personnes du gouvernement ,mais ont-ils renoncer à la TVA de tous ces colis et achats , c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité
    C’est bien ce gouvernement le CICE , c’est bien la Macronie qui assassine le petit patron, le commerçant, l’agriculteur, l’artisan
    « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet

     

    Répondre à ce message

  • #2331462
    Le 28 novembre à 15:30 par Ben
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    "moi je suis pour Amazon".... Ces gens là me tuent.... Ils ne tiendraient pas une semaine à travailler dans un centre de stockage mais si c’est pour leurs plaisirs de consommation alors oui d’autres peuvent y perdre leur santé et leur dignité.... Tout l’esprit de la société d’aujourd’hui ! Je jouis d’abord, le reste je m’en tape !

     

    Répondre à ce message

  • #2331470
    Le 28 novembre à 15:49 par J.I.
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Black Friday : Le vendre de la bête e-monde hait encore fait cons.

     

    Répondre à ce message

  • #2331489
    Le 28 novembre à 16:18 par Loh Samouye
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Vendredi noir pour l’intelligence collective.

     

    Répondre à ce message

  • #2331644
    Le 28 novembre à 19:32 par lila bleu
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Les salariés eux n’ont pas de paradis fiscaux. Ils sont pressurés tandis que Amazon engrange des milliards qu’elle soustrait au fisc... Lamentable

     

    Répondre à ce message

  • #2331645
    Le 28 novembre à 19:33 par Decee
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Vite ! >> "L’être contre l’avoir" - pour une critique radicale du faux omniprésent - de Francis Cousin aux Editions "Le retour aux sources". ... de l’air, de l’air !! (bien que la lecture soit un brin ardue).

     

    Répondre à ce message

  • #2331648
    Le 28 novembre à 19:35 par Bhulchitananda
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Pour le shabbat capitaliste, les consommateurs sont offerts au low cost.

     

    Répondre à ce message

  • #2331856
    Le 29 novembre à 02:20 par Ht
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Très belle la fille de l’image

     

    Répondre à ce message

  • #2331921
    Le 29 novembre à 08:46 par Eric
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    On ne voit pas trop ce qui distingue ce Black Friday (le jour le plus long !) du reste de l’année où toutes les enseignes pratiquent des réductions et promotions sur tout et dans tous les sens à tel point que la notion de prix et de valeur perd de plus en plus son sens. Hormis qu’il s’agit d’une importation des États-Unis, après celle d’Halloween (qui elle boostait la vente de confiserie et de costumes pour enfants), qui permet ici de gratter un peu sur l’achat des cadeaux de fin d’année en faisant gaffe comme toujours aux inévitables enfumages. Bref, rien de neuf sous le soleil et pas de quoi casser trois pattes à un canard.

     

    Répondre à ce message

  • #2331930
    Le 29 novembre à 09:21 par jesuismoi
    Jacques Sapir – L’impact négatif du Black Friday

    Reflet total d’une société de moutons malades : Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale d’être bien adapté à un monde malade. Ne pas confondre désir et besoins, les seconds sont peu nombreux .Le système marchand joue sur l’égocentrisme, les émotions, les sentiments pour alimenter la croissance qui se nourrit de la destruction de la nature et détruit la communauté humaine. L’abondance est l’ennemi de l’appréciation, elle génère de la frustration et de l’individualisme. 0 achat aujourd’hui !
    " La publicité nous rend insatisfait de ce que nous avons, pour nous faire désirer ce que nous n’avons pas. La plus grande entreprise de colonisation mentale"
    " GARDEZ LES SIMPLES ET LES STUPIDES ILS DEVIENDRONT DE BONS CON SOMMATEURS" Bill Benbach (publicitaire)
    " Si à 50 ans tu n’as pu t’acheter une rollex tu as raté ta vie" Séguala (publicitaire)
    " Ils appellent ça " le rêve américain" il faut être endormi pour le croire" George Carlin

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents