Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le "Black Friday", illustration du règne de l’hyperconsommation et des promotions perpétuelles

Aussitôt adopté, aussitôt dévoyé. Au départ, le « Black Friday », vendredi 23 novembre, et le « Cyber Monday », lundi 26 novembre, deux opérations promotionnelles importées des États-Unis, se tenaient sur une très courte période, uniquement sur Internet et concernaient quasi exclusivement des produits high-tech. Mais, au fil du temps, ce qui devait durer un week-end s’étend sur une… semaine.

 

Tous les distributeurs et commerçants, qu’ils soient en ligne ou non, ont, depuis le début de la semaine, lundi 19 novembre, lancé de vastes campagnes à « prix cassés » et autres « ventes flash ». Même certains cinémas ou banques affichent des tarifs spécifiques. Pratiqué par 3 % des commerçants parisiens en 2015, le « Black Friday » était mis en avant par 44 % des enseignes en 2017, selon le Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services (Crocis).

Les Français dépenseront 5,7 milliards d’euros pendant le week-end du « Black Friday », dont 4,8 milliards d’euros en magasin, et 68 % anticipent leurs achats de Noël sur cette période, apprend-on du Center for Retail Research (CRC). De son côté, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) estime que 1,3 milliard d’euros sera dépensé sur Internet en quatre jours. Au total, les consommateurs devraient passer 14 millions d’heures sur les applications de shopping de leurs smartphones pendant le « Black Friday », d’après la plate-forme d’études de marché App Annie.

Lire l’article entier sur lemonde.fr

Quand la marchandise commande l’humain,
lire sur Kontre Kulture

 

Le fétichisme de la marchandise, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Apparemment personne ne sait quelle est la signification du terme "Black Friday".
    Il s’agit de la période de l’année où les distributeurs (retailers) passent du rouge (bilan négatif) au noir (bilan positif, d’un point de vue comptable aux USA).

     

  • Noël dure 2 mois et la chandeleur 1 mois... quoi de plus normal dans le monde des dégénérés ?


  • Tant que les uns ne seront pas obligés d’acheter tout ce que produisent les autres, restera pour tout un chacun, la liberté de rester sourd aux tonitruences trop souvent incongrues des merchantis. Personne ne peut se passer complètement de ce que le commerce met à disposition, mais tout le monde a la possibilité de resister à ses abus. Un billet de banque est un excellent bulletin de vote, bien meilleur que le chèque en blanc, inutile dans une pseudodémocratie, que d’aucun est périodiquement invité à glisser dans une urne. Un billet de banque est une arme imparable qui peut débarrasser rapidement une société de ce qu’elle a de plus nocif/agressif/intrusif/abusif. Un moment comme noel, ce délire collectif organisé par les merchantis autour d’une fiction éculée est excellent pour démontrer sa volonté de résistance et son désaccord. Mais il faut le vouloir vraiment.


  • Ah ouais ? Et on nous dit que le pouvoir d’achat est en baisse ?

     

  • Depuis que je ne consomme que l essentiel vital, je me sens moins "esclave". Je me sens plus libre et par conséquent, mieux dans mon esprit. De plus, tout ce qui vient d Amérique (mode de consommation), sans façon !

    La société de consommation crée des frustrations, des envies. On nous fait croire que posséder (avoir), c est être. Non, plus pour moi cette vie vide de sens !


  • Tout est orienté vers la consommation, tout le temps, des pubs partout, à la télé, dans la rue, sur l’écran, dans les haut-parleurs des magasins, dans les couloirs du métro... nous sommes traités comme des vaches à lait, constamment interpellés par cette pompe à fric... pour nous vendre des trucs de mauvaise qualité qu’il faudra renouveler très vite.
    Si bien qu’on en oublie l’humain obligé de se protéger et donc de couper les liens. Y’en a plein le cul de cette société de consommation, agressive, bruyante et vulgaire.
    C’est pas l’idée que je me fais d’une civilisation digne de ce nom, pas du tout.
    La démesure (l’hybris) était considéré comme le pire des fléaux par les Grecs, et nous nageons en plein dedans, et pire... nous le tolérons car nous ne le voyons pas.


  • #2086592

    Le clodo alcoolo se passera de Black Friday :
    aucune promo sur la 8.6 ou La Villageoise !


  • Ce vendredi 23/11/2018 précède le 24/11 ! Comme pour nous prévenir .... la consommation est un prétexte. Elle sert aussi de laboratoire politique (au sens premier police de la pensée) & d’ingénierie sociale.

    Pendant que les gogos courent acheter leurs pots de Nutella, ils sont dans la fièvre et compulsion d’achat promotionnels et font tourner le buzzness ainsi offrent leurs énergies-informations au système qui a besoin autant de sang et d’argent : c’est la même chose ! L’agitation binaire sert à ça !

    Il y a donc un rapport obscur et donc caché entre cette consommation outrancière, télécommandée, commanditée presque afin de maintenir de basses vibrations de peur de manquer, de cupidité, de crédits, et donc d’esclavage intérieur.

    Ce qui correspond à une mort de l’âme avant celle du corps. C’est donc un avertissement inversé : comprenne qui peut le lendemain du 23 novembre ... soit le 24 si cette marche sur Paris dégénère.

    Le slogan du Parti LREM est donc prémonitoire et donc voulu ... En Marche vers la mort ???

    Vendredi noir, nom donné à différents événements tragiques dont :
    Vendredi noir, le 8 septembre 1978 où des manifestations furent très durement réprimées au début de la révolution iranienne
    Vendredi noir, le 26 juin 2015, cinq attentats sont commis par les djihadistes au Kobané, Sousse, Koweït, Lego et dans une usine de gaz à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, France.
    Black Friday peut également désigner le scandale Fisk-Gould, spectaculaire effondrement du marché de l’or à New York le 24 septembre 1869
    etc ...

    Vendredi noir pour le 13 novembre 2015 attentat au Bataclan, aussi en novembre !
    Entre le 13 nov. et le 24 nov. = 11 jours et le 11 ça ne vous rappelle rien ?
    Qui a choisi les dates des 17 & 24 ? Aucun des manifestants est bien incapable de vous le dire et pour cause.

    Qui fixe une date, a pris option sur l’action à mener, forcément il est dans le coup, le Monarque !

    Fixer c’est poser la pierre du RV sur laquelle est convoqué physiquement le peuple au juge de l’inquisition voulue par le Parti unique LREM de la dictature en marche.

    RV à Nice, attentat de Trèves un vendredi, suite aussi de l’épisode charlie sortie-défilé obligatoire pour tous, suite aussi de l’affaire Benalla et le venez me chercher .... Eh Manu tu descends ? Marche sur Paris pour aller le chercher ?

    « BIEN AGITER LE PEUPLE AVANT DE S’EN SERVIR » (Talleyrand)

     

  • Ha ha ha ha !!!! Acheter deux tee-shirts dont on n’a pas besoin pour avoir le 3ème gratuit, voilà une idée qu’elle est bonne !!!! Bon, il reste une solution si la maison n’est plus assez grande pour les ranger, c’est offrir tous les produits achetés à des migrants. Ainsi le consommateur fou se changera en humaniste débile, les deux faisant souvent la paire......


  • Black Friday versus Samedi Jaune

     

  • Cet article est le bienvenu. Nous subissons un véritable matraquage à propos du "Black Friday", ridicule barnum à l’américaine. On nous impose les moeurs des petits bourgeois yankees à coup de réclames commerciales insupportables. Un peu gros cependant.

    Il est à espérer que cette opération vile et mercantile ne se retourne contre eux, et qu’on finisse par vomir leurs injonctions à se baffrer et à envahir les supermarchés.

    Déjà leur "Halloween" est un échec total et ne fait plus vendre. Foireux. Et les malheureux chiards de bobos snobs qui en France tentent d’imiter les "anglo-saxons" et font les singes dans les rues provoquent la pitié et reçoivent des paires de claques justifiées et les potirons s’entassent invendus. Déjà "Noël" fatigue et les sapins de noëls et Pères Noëls dans tous les sens ne se vendent plus.

    Il n’y a aucune vraie joie dans ces fêtes artificielles issue d’une culture satanique.

    L’Europe civilisée et gréco-latine résiste parfois victorieusement à la barbarie américaine.


  • Avec Noël dans un mois ils récupèrent un dégoût de la consommation en un black friday pour ceux qui consommer c’est exister.


  • Pour faire quoi ?
    Remplir des chambres d’enfants déjà pleines
    Acheter des produits dont je n’ai pas besoin parce que c’est "moins cher" ?
    L’homme du trottoir roulant qui passe devant les vitrines où il peut acheter "pas cher"ce qu’il a fabriqué durant 35 heures pour 10 fois moins et pensant faire une affaire".
    Merci.


  • Ah oui, puis en Anglais, c’est tout de suite mieux . En ce moment , ce serait plutôt le black quinquennat, ou la black époque .Et là, c’est tous les jours ..


  • Actuellement,Martelage cerebral du "black friday" pour faire consommer les gilets jaunes,et les forçer a rentrer dans le rang….

     

  • Je viens de recevoir un courriel de la fédération, cette semaine c’est BlackFFF !
    Je suis mort ! XD


  • Y’ a quand même de bonnes affaires ! Un Samsung S8 à 424 euros, c’est pas mal ...
    la crise a du bon : les grandes marques sont bien obligées d’afficher les VRAIS prix si elles veulent écouler leurs marchandises et gonfler leur chiffre d’affaires...

     

  • Honnêtement qu’est-ce qu’on s’en fou, tout les ans les médias nous gonfles soit avec les soldes, soit avec le ramadan. Tout ça pour endormir le vulgum pecus et ne pas parler des vrais sujets d’actualité.


Commentaires suivants