Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

 

Qui manipule les migrations ?
Des réponses précises sur Kontre Kulture

 

Bricmont, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2014293
    Le 28 juillet à 17:19 par le vengeur masqué
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Excellente analyse de M Bricmont qui arrive à cerner les problèmes d’immigration,sans toutefois parler de religion,ni de la culture fondamentale européenne,mais ses arguments suffisent amplement .Le bon peuple que nous sommes,voit bien dans son quotidien le choc des valeurs auquel il ne souscrit nullement dans sa grande majorité.

     

    Répondre à ce message

    • #2016960
      Le 2 août à 10:18 par James Fortitude
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @le vengeur masqué
      Le problème nous l’avons ici tous plus que bien cerné, il est temps de cesser de rabâcher toujours les mêmes constats factuels sur cette immigration de masse, que fait-on maintenant, concrètement, pour remédier à cette situation intenable ? La souveraineté de notre nation française sans le côté facho, d’accord, mais comment ? quand ?

       
  • #2014312
    Le 28 juillet à 18:21 par yul
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Toujours plein de bon sens, à l’opposé de la plupart des gens !
    J’avoue que ces questions (comme pas mal d’autres) commencent à me désintéresser. J’en reviens à quelques chose de beaucoup plus terre à terre : personne chez moi pour m’emmerder sous peine de gros problèmes...
    Finalement, c’est la seule chose que je maîtrise réellement.

     

    Répondre à ce message

    • #2014330
      Le 28 juillet à 19:05 par matador
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      C’est avec ce genre de raisonnement que l’on en est là...En gros, tant que ya à bouffer et quon franchit pas la porte de mon jardin...T inquiète, çà va venir...

       
    • #2014360
      Le 28 juillet à 19:48 par armalitt
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Analyse très pertinente me rappelant l’expérience de la souris qu’on met dans une casserole d’eau que l’on porte doucement à ébullition. Car en effet personne n’accepterait de se prendre frontalement 25 millions de réfugiés économiques ou climatiques. Alors le Grand Remplacement se fait à dose homéopathique, de manière lente et sournoise et pendant que tout le quartier de la place Clichy se transforme en dépotoir où les clandos crèchent près des distributeurs, le bobo parisien dissimule son haut-le -cœur en plongeant le nez dans le cul de son dernier IPhone 10.

       
    • #2014857
      Le 29 juillet à 23:00 par AcAb
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @Armalit
      Ce n’est pas une expérience, mais la recette pour déguster de bonnes grenouilles.
      Et si le bobo se fait chourav’ son iPhoneX par un clando...il s’en rachète un !
      Et cet altruiste d’ici pense d’ailleurs qu’on devrait inscrire le droit au Smartphone dans la Déclaration des droits de l’Homme. Une belle synthèse.

       
  • #2014359
    Le 28 juillet à 19:48 par hectorin
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Les "arguments " des prétendus pro -migrants (véritables agents stipendiés par la finance cosmopolite ) sont un rideau de fumée pour alimenter des faux débats permettant , d ’endormir les population , gagner du temps pour avancer sourdement le programme de grand remplacement ; les promoteurs de la grande migration de masse ne dévoileront jamais pas leurs intentions véritables (et moins encore les soumettront à un quelconque débat ) qui sont d ’ achever de détruire la civilisation européenne qu ’ils ont d ’ailleurs déjà sérieusement corrompue et dégradée .

     

    Répondre à ce message

  • #2014388
    Le 28 juillet à 20:59 par envolées-des-incultes
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Trop tard. On ne va pas aller à l’encontre du mouvement, bien qu’étant, par principe, contre l’immigration.

    Ceux-là n’ont pas plus de légitimité que ceux qui sont déjà présents depuis deux ou trois générations.

    Soit on remigre, soit on accepte tous les Africains, jusqu’à effondrement. Il n’y a aucune raison, autre que le respect de la nation, permettant de nier à ses nouveaux français en devenir de s’implanter en Fronce.

    Que les rebeux gouttent à ce que nous avons subit depuis trois générations, ça leurs fera les pieds à ces hypocrites. lol

    Allez, viendez les Africains. Vous serez logés à coté de la famille de Moktar, il va être content, ses enfants parleront wolof durant le repas, dès 6 ans ...

     

    Répondre à ce message

  • #2014403
    Le 28 juillet à 21:39 par politzer
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    bjr
    Bricmont se livre à une analyse intéressante mais il reste cependant en général à la surface des choses .
    Marchais en 81 a fait beaucoup mieux en dénonçant les bénéficiaires de l immigration : les patrons employeurs de main d oeuvre immigrée. C est ici https://www.youtube.com/watch?v=WNO...
    Dans mon arrondissement qui est aussi celui d AS je vois pas mal de nounous d origine étrangère qui travaillent bon marché pour les bobos du coin aussi.
    Bricmon est très optimiste en avançant qu on ne peut faire entrer des dizaines de millions d individus car c est le projet de l UE : 50 millions exactement.
    Bricmont ne voit pas semble t il les luttes de classes comme moteur de l histoire et les enjeux de ces luttes. Il ne s agit pas seulement de faire pression sur les salaires mais de constituer des sociétés communautaires à l image des USA qui se battent entre elles privant les luttes de l unité nécessaire aux exploités en général. Et c est même l aspect principal de la question migratoire. Il a été relativement facile d intégrer des italiens des Espagnol des Polonais et quelques centaines de milliers de Maghrébins issus de l Algérie française, il sera quasi impossible de le faire pour des populations étrangères à mille lieues de nos moeurs .

    _

     

    Répondre à ce message

    • #2014432
      Le 28 juillet à 22:25 par JL
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Bien sûr qu’ensuite il est question d’avortement, du mariage et de quelques autres questions …

       
    • #2014500
      Le 29 juillet à 02:09 par jvidepi
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Assez juste. Aux USA la lutte des classe est non seulement impossible mais c’est un sujet tabou comme le mot négro. Il faut dire que l’Étasunien moyen a des années de propagande capitaliste/anti-communiste derrière la cravate. D’ailleurs pour eux, socialisme, communisme, sociaux-démocrates, sociale-démocratie, marxisme-léninisme, maoïsme, c’est la même chose : c’est le diable rouge en personne. Ils ne leur vient pas à l’esprit qu’il existe des rapports de classes et des antagonistes.

      On leur a dit qu’en Amérique, n’importe quel cloche pouvait devenir milliardaire si il le voulait vraiment et qu’il ne fallait surtout pas toucher à ce système. L’ennui c’est que ce conte de fée n’arrive qu’au cinoche. Dans la vie 99,9% des américains pauvres ou idiots à la naissance le resteront toute leur vie. Les grandes villes de la "rust-belt" ont maintenant des quartiers aussi crasseux que Sun City en Haiti.

       
  • #2014411
    Le 28 juillet à 21:50 par envolées-des-incultes
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Allez contre le mouvement des migrants servirait le système en offrant un amortisseur dont il a cruellement besoin.

    On ne va pas à l’encontre d’un mouvement, on l’accompagne. Technique de judoka.

    Si ces migrants ne sont pas les bienvenus, pourquoi ceux d’avant l’étaient-ils ? Ah ...

    Ils feront de bons OS1 OS2, et d’honnêtes travailleurs. Je n’ai aucun doute la dessus. lol

     

    Répondre à ce message

    • #2015663
      Le 31 juillet à 12:20 par L’après Macron
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Vous mettez là en avant le fond du problème.
      La République franc maçonnique a créé le droit du sol et importé l’immigration.
      Elle a légalement créé ces deux phénomènes, mais que valent au final ces lois, si celles-ci dans le fond ont été promulguées contre les intérêts du peuple français ?
      D’une part, depuis sa naissance, nous constatons que la République n’a aucune légitimité à gouverner le peuple français, qu’elle ne souhaite en réalité que le dominer, le soumettre, voire, carrément l’éliminer quand il la dérange.
      D’autres part, des lois iniques peuvent elles être considérées comme légitimes ?
      Car enfin, est-il juste qu’un peuple se voit contraint de partager ses ressources et son territoire ? Ces biens ne devraient-ils pas prioritairement revenir à ses propres enfants ? Et puis ensuite on voit, si oui ou non, nous sommes en capacité d’accueillir, et si nous en avons le désir.
      Nous avons été privé de notre liberté de choix et dépossédés de notre propre territoire et donc de notre propre avenir par une propagande éhontée et un pouvoir coercitif.

       
    • #2016952
      Le 2 août à 10:09 par James Fortitude
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @L’après Macron
      on est tous d’accord, seulement on ne va pas passer notre temps rabâcher toujours les mêmes constats factuels, que fait-on maintenant, concrètement pour remédier à cette situation intenable ?

       
    • #2017587
      Le 3 août à 11:01 par L’après Macron
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @ James Fortitude,

      Vous comprendrez bien que sur internet, où nous sommes lus et surveillés, je ne peux répondre en détails à votre question.

      Néanmoins je vais vous livrer le fond de ma pensée :

      Depuis 1789 la France a perdu, suite à un coup d’Etat, sa spiritualité, ainsi que ses valeurs chrétiennes (recherche de justice, recherche de vérité, d’équité, de courage, d’honneur, d’intégrité... etc etc). Depuis 1789, ce pays a littéralement sombré, génération après génération, dans le chaos, jusqu’à atteindre aujourd’hui une parfaite inversion des valeurs (promotion de tout ce qui est tordu et malsain, promotion du désordre à tous les niveaux de l’Etat et dans la vie courante, perte du bon sens, valorisation des névroses et autres pathologies, soumission totale du pays aux lois économiques et à ceux qui ne vivent que d’elles).

      La première des choses à faire est donc de - si vous avez la foi - et même si vous ne l’avez pas - de vous rendre dans une Eglise et de demandez à Dieu de vous éclairer sur ce que vous devez faire.

      Ce combat n’est pas qu’humain, il est aussi, et avant tout, spirituel. Et si vous voulez un exemple de ce que le spirituel peut faire pour la France, lorsqu’on lui accorde toute sa place, regardez ce que fut en détail la société médiévale.

      Bon courage à vous.

       
  • #2014416
    Le 28 juillet à 22:03 par masskot
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Votre constatation qu’un gouvernement est l’expression de la volonté du peuple est exacte même s’il elle n’est plus qu’un fantasme. Vous faites une erreur en parlant de crise de migration car c’est d’un plan d’invasion dont il s’agit. Pourquoi autant d’africains et de musulmans ? On nous parle de Syriens mais il vient des somaliens, des bengalis. Que je sache il n’y as pas la guerre là-bas, nous ne les avons même pas colonisés.

    Si c’est d’accueillir la misère dont on parle alors nous serons submergés par des centaines de millions d’africains. Si on parle de misère pourquoi ne pas accueillir des miséreux blancs européens ? protégeons les nôtres. Les africains qui profitent de nos aides et qui voient notre manque de soutien aux nôtres, n’ont aucun respect pour nous et ils ont raison.

    Nous sommes déjà submergés par une immigration totalement incontrôlée. Dernièrement un bengali de 25 ans a ouvert un commerce près de chez moi, avec quel argent ? la mafia, la famille ? Il a fait venir sa femme et ses deux gosses et hier il m’a présenté son frère, arrivé illégalement. Combien en a t-il et feront-ils venir leur famille, surement. Le chiffre de la migration doit se multiplier par 3.

    Ces pauvres n’en ont rien à faire de leurs congénères ni de rentrer au pays. Ils font vivre leur famille étendue et les autres peuvent crever. Ce sont des faits, le plus fort, le plus débrouillard survit. Les faux droits de l’hommistes devraient penser à çà. Ces mêmes droits de l’hommistes qui nous disaient il y a peu qu’il fallait réduire la population mondiale d’une façon ou d’une autre. A ce niveau d’inversion c’est pathologique.

    Le problème de la migration est la submersion ethnique qui empêchera toute cohésion politique à l’avenir (sans compter les futurs attentats et la délinquance multipliée comme on le voit à Barbes avec les jeunes algériens qui pullulent à Paris Nord. La situation est explosive ).

    Les USA qui nous parlent du respect de la diversité, alors qu’ils se sont construits sur le vol des cerveaux. Ecoeurant. Les écoles que construisent leurs ONG dans les pays en voie de développement leur servent à s’alimenter en chair fraiche à peu de frais.

    Un fait nouveau montre que les populations du nord vont migrer vers les pays en voie de développement comme l’Inde, la Chine, la Russie (et même l’Afrique).

    Vous parlez en mal des religions mais elles avaient des garde-fous que n’a pas le capitalisme sauvage actuel. De plus l’idée de dieu libère et renforce.

     

    Répondre à ce message

  • #2014565
    Le 29 juillet à 09:45 par lulu
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Rien de nouveau si ce n’est que Jean Bricmont met les mots justes dans une une explication concise, on reconnait là l’homme de lettres.
    Tout est voulu et organisé selon les besoins de la marche du Monde.
    Je voulais juste rajouter pour l’histoire du robinet ; quand il faut l’ouvrir on fait passer un Macron avec 70% et au nom des droidelommes, de la solidarité, etc. on fait rentrer quelques millions. Quand il y en a assez on fait monter l’horrible extrème droite, Afd en Allemagne, Salvini en Italie par ex. , à condition bien sûr de garder ceux qui sont déjà là et quand il en faudra d’autres on rappellera les partis "humanistes" ;
    Ainsi va le Monde !

     

    Répondre à ce message

    • #2014578
      Le 29 juillet à 10:35 par mondialisto-sceptique
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @ lulu

      Je ne sais pas ce que vous entendez par homme de lettres mais je vous signale que Jean Bricmont est physicien. Et pour le coup, je dirais qu’on reconnaît chez lui l’homme de sciences.

       
    • #2014626
      Le 29 juillet à 13:24 par Fanfan
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      En quoi être un homme de science empêcherai d’être un homme de lettres ? Les mathématiques enseignent la logique et la logique n’est-elle pas l’essence de la lettre ?

       
    • #2014689
      Le 29 juillet à 15:19 par mondialisto-sceptique
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @ Fanfan

      Il n’y a pas d’incompatibilité en effet, à condition de se mettre d’accord sur le termes. En particulier, par homme de lettres vs homme de sciences, je faisais surtout référence à la formation et au métier de J. Bricmont, au cas où lulu et d’autres commentateurs l’ignoreraient. Son approche d’un problème compliqué par des questions concrètes ("combien de migrants laisse t-on entrer ?" "comment garantir de ne pas dépasser ce quota ?") me rappellent beaucoup les exposés d’un collègue physicien-mathématicien (et compatriote de Bricmont).
      Sur le triptyque mathématiques-logique-lettres, je me permets de vous renvoyer, si vous ne la connaissez pas, à la biographie de Dieudonné (Jean), mathématicien, amateur de lettres, et pas toujours tendre avec les logiciens (voir par exemple http://www.numdam.org/article/SPHM_...)

       
  • #2014581
    Le 29 juillet à 10:42 par Julien Lahaut
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Je suis Wallon, séparatiste, pour la réunion de la Wallonie à la France.
    1. Ce bruxellois ne dit que des banalités.
    2.Il est très fort pour donner des leçons à la France chez Taddéi, mais, tout comme Collon, Mukuna et compagnie, il ne dit jamais rien en politique intérieure belge, en particulier rien sur le communautaire (Flamands/Wallons) qui est la véritable clef de compréhension de la Belgique, état artificiel maçonnique.
    3. La vraie question qu’il devrait poser à son niveau, c’est : pourquoi la Wallonie doit-elle accueillir plus de migrants que la Flandre (les centres d’accueil sont pour la plupart en Wallonie) alors que les Wallons francophones sont déjà une minorité dans l’Etat belge (deux fois moins nombreux que les Flamands qui nous détestent) et alors que la Flandre, par le biais du Fédéral, détricote toute l’aide sociale en Wallonie ?
    4.Il n’y a pas de belges, il y a des Flamands et des Wallons et apparemment, Bruxelles a décidé que les Wallons étaient le peuple de trop. Ils veulent liquider la Wallonie pour conserver leur Belgium et nous brader ainsi plus facilement à la Flandre qui pille nos ressources naturelles, eaux et forêts. La Wallonie = futur township de la Grande-Hollande.
    Cordialement,

     

    Répondre à ce message

    • #2014796
      Le 29 juillet à 20:14 par Loulou
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Parce que les wallons sont plus corruptibles et moins solidaires. Tout simplement.

       
    • #2015067
      Le 30 juillet à 11:47 par borussia1871
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @Julien Lahaut
      Parler de détestation des Flamands envers les Wallons quand on a un discours aussi hostile envers la Flandre, c’est un comble. Je n’ai jamais eu le moindre problème avec mes frères du nord. Leur hostilité va envers la politique wallonne corruptible (et corrompue) et sa politique wallingante.
      Fuyez vers un autre pays puisque vous aimez les raccourcis mais laissez les Wallons face à leur destin d’émancipation ou de soumission à leurs élites (d’ailleurs profondément francophile et anti-flamande...)

       
  • #2014867
    Le 29 juillet à 23:57 par mazetto
    Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

    Une autre vidéo gentille, sympathique et non-compromettante de Bricmont.
    "Nous avons tout fait pour déstabiliser la Syrie...l’unique solution pour la majorité des Africains est le développement sur place etc...". Bricmont garde toujours une distance de sécurité confortable par rapport aux causes profondes. C’est vrai que s’il s’aventurait sur le terrain du vrai pouvoir, celui de l’argent, du système monétaire usurier mondial, de la fausse décolonisation, des banques centrales africaines "indépendantes", il courrait alors le danger d’être considéré comme un vrai dissident.

     

    Répondre à ce message

    • #2015016
      Le 30 juillet à 10:18 par Bobius
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      Personnellement, la première chose que j’ai comprise grâce à AS mais aussi d’autres (dont Bricmont), à des lectures (bonnes ou mauvaises) et à l’instinct (à ne pas négliger), ce n’est pas de dénoncer systématiquement le monde de l’argent, la banque, l’usure et le reste mais d’être ouverts aux autres, d’essayer de les comprendre avant tout. Bricmont fait partie de ses gens, à sa façon, qui prennent du temps pour expliquer aux autres. Mise à part deux phrases sur ER, vous le prenez ce temps ? Si oui respect !
      Dans un contexte ou tout tend à la crétinisation de masse, tout est bon à prendre. Il ne faut pas croire que tout le monde a, d’une part le temps et d’autre part un contexte de vie qui les amènerait à s’intéresser en un claquement de doigt aux vraies causes de leurs maux. Démonter point par point des conséquences finira par amener aux causes.
      Pour la réconciliation, il va falloir encore être patient visiblement ... J’ai le sentiment que, de plus en plus sur ER, certains perdent le sens de la complexité du monde. C’est déprimant à force.

       
    • #2015052
      Le 30 juillet à 11:11 par giustizia
      Jean Bricmont : critique des arguments pro-migrants

      @ Bobius : oui c’est assez déprimant, par exemple pour la remigration que certains comprennent comme un facile aller simple toutes générations confondues, alors que c’est tellement complexe lorsqu’on en arrive, après plusieurs générations justement, à des mélanges d’origine à ne plus savoir d’où on vient. Réflexion il faudra bien, mais pas à l’emporte pièce !

       
Afficher les commentaires précédents