Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jean Castex, monsieur Reconfinement, décidera de la pluie et du beau temps

Avant, quand la France était à l’endroit, le rôle du Premier ministre consistait à mener la politique choisie par un président élu par une majorité de Français. Aujourd’hui, c’est un type venu de nulle part qui nous dit ce qu’on a le droit de faire et de ne pas faire, et qui emmerde sans raison valable la majorité des Français.

 

Dans les trucs interdits, il y a par exemple les réunions de plus de 1000 personnes en public, et les réunions de plus de 10 personnes en privé. Le PM décide de la jauge de Roland-Garros, le célèbre tournoi de tennis international. Un toit couvrant de grande valeur a été installé pour que le tournoi ne soit pas arrêté par la pluie, mais Castex a décidé que seules 1000 personnes auraient droit aux gradins.

Pourquoi pas 500, ou 50 ? Les voies du PM sont impénétrables mais il faut lui faire confiance, il a l’oreille de Dieu. Il a ainsi décidé que Marseille la rebelle serait punie pour son allégeance au seigneur Raoult, le duc de l’IHU. Que les piscines couvertes seront fermées, comme l’usine Bridgestone de Béthune.

« Tout ce que nous pourrons faire, nous le ferons ! »

 

Là, c’est autre chose, la fermeture n’est pas dictée par le covidisme, mais par le néolibéralisme. Les capitaines d’industrie, ceux que la presse mainstream nous vend comme les grands hommes de notre époque, profitent de ce que le grand public a les yeux tournés vers un virus fantôme pour gonfler les charrettes des condamnés à mort économico-sociale.

Soudain, Castex est moins virulent, il morigène gentiment ceux qui sont à l’origine de ce dégazage humain : « Tirant motif de la crise sanitaire, c’est pas bien ». Oh la la, « c’est pas bien », les dirigeants de Bridgestone vont trembler ! Et pourquoi le PM ne les confinerait pas ? Ou ne leur enverrait-il pas une charge de virus, pour leur apprendre ? Ah, il n’y en a plus en stock ? On s’en doutait un peu.

 

Nous sommes tous des abrutis et des hypocrites

Le PM était l’invité du dispositif de propagande gouvernementale Vous avez la vérole, pardon, la parole, une émission qui ne la donne pas à tout le monde, on est bien placés pour le savoir. Ce sont toujours les mêmes qui parlent et qui racontent toujours les mêmes salades, la salade néolibérale qui consiste à culpabiliser les Français qui font trop de dettes, trop d’économies, trop de tout. C’est la faute aux gens, quoi.

La mère Buzyn et la jeune Ndiaye l’ont dit à leur façon, quand elles sont passées devant la commission sénatoriale sur la politique sanitaire (comme si l’État allait gronder l’État). La vieille accuse d’abord les Français de « déni », c’est-à-dire d’être des hypocrites ou des menteurs :

 

 

 

 

Tandis que la jeune accuse les Français d’« acculturation », c’est-à-dire d’être des cons :

 

 

Et pour l’ex-ministre Nathalie Loiseau, passée du gouvernement français au gouvernement européen, soit l’étage du dessus, un étage en dessous du gouvernement mondial (où siège Christine Lagarde), nous serions victimes de puissances étrangères malveillantes :

 

 

Un gouvernement de tocards provisoire

On le voit, nous sommes gouvernés par une bande de faux culs de première classe. Ça ment comme ça respire, et ça n’assume rien quand c’est dénoncé. Le PM, lui, s’inspire de cette stratégie de la chutzpah et de l’absurde. Il est interviewé sur France 2 par les deux journalistes les plus mordants de la planète, Léa Glucksmann-Salamé et Thomas Sotto, à qui le protocole de Matignon a retiré dentiers et fausses canines avant d’entrer dans les locaux du Dauphiné libéré.

Les deux caniches déguisés en pitbulls sont flanqués de quatre maires, Ménard de Béziers, Rolland de Nantes (pauvres Nantais), Lisnard de Cannes et Hurmic de Bordeaux (pauvres Bordelais). Un sacré dispositif démocratique ! Le PM va avoir fort à faire !

 

 

Mais ce qui intéresse les Français, ces mauvais administrés, c’est la crise sanitaire : quand est-ce que ça va finir, ces conneries ? Réponse du grand sachem :

« Si nous ne faisons rien, la situation pourrait atteindre les mêmes niveaux qu’en mars. Cela pourrait vouloir dire reconfinement, si la situation devait encore s’aggraver. Quand il y a des mesures impopulaires et importantes il vaut mieux que ce soit l’État qui les assument. Il aurait été très difficile pour les élus locaux d’assumer. Les élus marseillais disent qu’on a un tassement depuis trois jours. En réalité, le critère le plus important ce sont les gens qui vont en réanimation. Et ce chiffre monte, aujourd’hui on commence à déprogrammer à Marseille. Si des mesures ne sont pas prises, le 13 octobre, les capacités de réanimation seront atteintes. Et, si ça continue comme ça, début novembre on va se trouver dans une situation très difficile. On a donc un combat très important à mener. »

Interrogé sur les mesures brutales et indignes prises contre le Raoultland, Castex répond avec l’assurance des sachants qui se fondent sur des études truquées :

« Compte tenu que vous êtes un lieu où on doit enlever le masque, toutes les études dont nous disposons montrent que les restaurants sont un lieu possible de circulation virale. La mesure qui est décidée l’est pour 15 jours. Nous espérons que nous pourrons rouvrir dans 15 jours. »

JPEG - 843.2 ko
Dupontel, sors de ce corps et arrête de déconner !

 

C’est donc le PM qui ferme et rouvre les portes des restaurants. Et pour les chiottes, on fait comment ? On attend que le PM les ouvre ou les ferme, que faut-il faire ? Les Français sont perdus. Comment a-t-on pu vivre sans ce Guide, ce Génie, ce Bonaparte des portes ouvertes ? Les bars ne sont pas épargnés par la foudre divine :

« Parce qu’à partir d’une certaine heure, les bars voient arriver beaucoup de monde qui sont sans masques, et ne respectant pas les gestes barrières. On a trois fois plus de chance de se contaminer dans un bar que dans un commerce normal. »

Cliquez ici pour voir les personnages s’animer et raconter des conneries

Ces connards qui nous gouvernent, sur E&R :

 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • LREM peut sans hésitation être assimilée aux démocrates qui sévissent aux USA. Ils défendent et servent les mêmes intérêts, avec cette différence que si ils nuisent impunément ici-maintenant Trump leur a botté le cul aux states. ELRM c’est le parti démocrate à la vrounzaize

     

    Répondre à ce message

  • Jean pastèque et le ministre de l éducation ont vraiment des têtes de loser, on sent chez eux le grand néant, electro encephalogramme plat, le scanner cérébral vide.

     

    Répondre à ce message

  • 3 fois plus de chances de se contaminer dit Jean pastèque,
    Disons plutôt 3 fois plus de risque,
    Lapsus révélateur ou plus probablement stupidité d un abruti
    Comment un mec pareil peut il gouverner le pays !!!????

     

    Répondre à ce message

  • Les enculés et les foireux ne peuvent plus ni faire reculer, ni arrêter la machine. Et pourtant ils ont déclenché quelque chose qui les dépasse et va les écraser. Le propre des psychopathes, c’est qu’ils ne sont jamais à la hauteur de leurs prétentions comme malfaisants, qu’ils n’assument jamais rien, et qu’ils sont toujours à terme voués à l’échec, ce que, comme irresponsables et déficients mentaux, ils ne parviennent pas à concevoir. Ils en sont à la phase deux du processus, et ont réussi à faire l’unanimité de leurs victimes en se mettant absolument l’intégralité de leurs otages à dos. A partir de là, tout est juste une question de temps. Ils jouent la montre avec une défaite de Trump en ligne de mire, comme ticket d’entrée à la superpuissance d’USA de nouveau colonisés et à la botte.

     

    Répondre à ce message

  • De quoi parlons-nous ? et de qui ? de ces gens-là ? alors qu’ils devraient être en taule .Ils ne sont rien, et tentent de sauver leurs peaux de collabos,avec des mensonges, rien de plus , en profitant de leurs positions sociales, car c’est tout ce qu’il leur reste ...C’est tellement visible que c’ est révoltant

     

    Répondre à ce message

  • #2554980
    Le 26 septembre à 12:57 par Mes Droit de l’Homme
    Jean Castex, monsieur Reconfinement, décidera de la pluie et du beau (...)

    Ministre tout pourri, s’adressant à des électeurs tous pourris dans une télévision toute pourrie... Il en faut du courage pour regarder ce triste cirque...

     

    Répondre à ce message

  • Combien de gens connaissent quelqu’un gravement atteint par le Covid aujourd’hui ?
    Les tests sont une fraude (la PCR est inadéquate pour un diagnostic médical), les politiciens mentent, et les Français rament.
    Je tiens d’un médecin que si les services de réa sont chargés, c’est à cause des gens atteints de pathologies graves qui n’ont pas consulté pendant des semaines. Si certains sont positifs aux tests bidon, ça n’a rien à voir avec le motif de l’hospitalisation.
    La désobéissance civile, quand on fait bloc, ça marche. Ça s’est produit ailleurs. Debout les Français, ôtez vos masques inutiles !

     

    Répondre à ce message

  • Magic circus du Magic Virus, un ’’organisme’’ polymorphe aux caractéristiques extraordinaires et inédites si l’on en croit ceux dont il est le couteau suisse de la tyrannie. Comme arme de guerre bactériologique molle, et a condition de maîtriser les multiples rouages sociaux de sa gestion, ce que permet le noyautage afin d’instrumentalisation, des institutions de l’appareil d’état, cette arme s’apparente à une bombe à neutron à l’envers : elle détruit les infrastructures et l’économie en évitant d’abord les victimes. Celles-ci seront ultérieurement mises devant le fait accomplit et contraintes d’opérer un choix entre la famine ou l’esclavage (pour faire court). La richesse donne le pouvoir qui donne la richesse...à condition toutefois d’être du bon côté du manche.

     

    Répondre à ce message

  • Comme tous les malades mentaux, c’est surtout la stupidité qui cimente leur complexion. Une infatigable médiocrité qui fait d’eux des machines à échouer pour qui tous les moyens sont bons pour se procurer de quoi manger. Pour survivre un imbécile doit obligatoirement devenir un salaud.

     

    Répondre à ce message

  • Quel crétin ce "casse tête" avec son discours de politique générale où il affirmait faire confiance aux territoires pour faire tout le contraire et confiner par oukases. Il vient de se tirer deux balles dans les pieds !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents