Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Claude Kaufmann contre Stéphane Édouard

Kaufmann l’accuse de "sexisme" et de proximité avec Soral

Le « sociologue » Jean-Claude Kaufmann ne va pas se friser les moustaches longtemps. Après avoir diffamé Stéphane Édouard qui participait en 2016 à une émission de M6 sur la drague en tant que consultant, il se retrouve à hurler au loup sexiste et soralien pour se victimiser.

 

Kaufmann risque 12 000 euros d’amende (en cas de procédure) du coup il pleurniche dans tous les médias complaisants : Libération, Le Nouveau Magazine littéraire du petit Glucksmann... bref, dans la propagandasphère qui ne supporte pas que la moindre place médiatique juteuse lui échappe. Une parole différente de la leur ne peut pas, ne doit pas arriver aux oreilles du grand public.

Extrait de la pleurniche de Kaufmann chez Glucksmann :

« Quelques mots sur le “sociologue”. Vous ne le connaissez sans doute pas, car il n’a jamais eu aucun échange avec la communauté académique, il s’appelle Stéphane Édouard. Pour sa défense, il proclame très fort qu’il a un DEA de sociologie, ce qui est exact. Son diplôme en poche, ne cessant de mettre en avant sa qualité de sociologue, il a monté une série de sites internet (notamment Hommes d’Influence) proposant du coaching en séduction, qui s’adressent principalement à de jeunes hommes un peu désemparés dans leurs rapports avec les femmes. Il prône notamment la réaffirmation d’une identité plus masculine, ce qui lui a permis de constituer un réservoir de fans, admiratifs de son assurance et du vernis culturel qu’il répand à tout propos. C’est sur cette base d’une identité masculine retrouvée et antiféministe qu’il participe par ailleurs à des sites radicaux d’extrême droite, tenant un blog sur Égalité et Réconciliation d’Alain Soral et un autre sur Fdesouche. En parallèle, il organise des séminaires rémunérés de coaching en séduction. »

Sauf qu’il est possible que les jeunes hommes désemparés qui écoutent les sermons de Stéphane Édouard soient justement désemparés par le féminisme dominant, cette répression politique évidente de tous les instincts mâles !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

« C’est un énorme truc qui m’est tombé sur la tête, un choc gigantesque » : jamais il n’aurait cru que les choses prendraient pareille tournure. Mi-janvier, le sociologue Jean-Claude Kaufmann a reçu un coup de fil d’un officier de police, l’informant qu’il faisait l’objet d’une plainte pour diffamation. Dans la foulée, le septuagénaire, retraité du CNRS, a été convoqué devant un juge d’instruction et mis en examen.

 

En cause : des propos tenus dans le journal 20 Minutes en novembre 2016. Le quotidien gratuit interrogeait Jean-Claude Kaufmann sur l’émission de télé-réalité Mariés au premier regard, diffusée sur M6. Dans ce programme, plusieurs « experts » (une sexologue, un psychologue et un sociologue) prétendaient être capables de prédire la compatibilité amoureuse des candidats sur des bases scientifiques.

« On ne s’intitule pas soi-même sociologue, on peut être dans le coaching ou dans le développement personnel, avait alors déclaré Jean-Claude Kaufmann. Un coach ayant fait des études de sociologie c’est très bien, mais quand il parle de ses thèses scientifiques, c’est de l’arnaque. »

C’est cette déclaration qui a mis le feu aux poudres et suscité l’ire du sociologue en question, Stéphane Édouard, auteur de la plainte. Dans un droit de réponse adressé à 20 Minutes à l’époque, il dénonçait des « contre-vérités » à son égard et soulignait être « titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA, soit un bac +5) en sociologie des organisations à l’Institut d’études politiques de Paris. Depuis dix ans, je décline les outils qui m’y ont été enseignés (individualismes méthodologiques, système d’actions concret, rationalité limitée des acteurs) au thème des relations hommes-femmes ».

[...]

Ainsi, dans une lettre ouverte largement diffusée sur les réseaux sociaux et sur le site du Nouveau magazine Littéraire, Jean-Claude Kaufmann appelle à « défendre la sociologie ». Au sujet de Stéphane Edouard, il déclare : « Vous ne le connaissez sans doute pas, car il n’a jamais eu aucun échange avec la communauté académique ». Et de fustiger les prises de position de l’intéressé, basées sur la « réaffirmation d’une identité plus masculine », base sur laquelle « il participe par ailleurs à des sites radicaux d’extrême droite, tenant un blog sur Égalité et réconciliation d’Alain Soral et un autre sur Fdesouche. En parallèle, il organise des séminaires rémunérés de coaching en séduction ».

Réponse de Stéphane Édouard sur sa page Facebook :

« Le père Kaufmann est en train de (tenter de) monter l’establishment de la sociologie contre moi. Accrochez-vous, ça risque de secouer un peu sur cette page pendant quelques jours. Débarquement possible d’hystériques de tous sexes avec revendications farfelues. »

Lire l’article entier sur liberation.fr

 


 

À l’époque, Europe 1, fidèle à sa ligne oligarchique, avait enfoncé le clou en invitant Stéphane Édouard pour lui faire rendre gorge de son « sexisme »...

 


 

 

Si son nom ne vous disait rien jusqu’ici, vous risquez d’en entendre beaucoup parler dans les prochains jours. Stéphane Edouard est l’un des trois intervenants de la nouvelle émission de M6, Mariés au premier regard. Le concept de l’émission, déjà largement controversé, consiste à unir des couples qui ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam, mais censés être parfaitement « compatibles » grâce à des tests scientifiques, comme du moins le promet M6...

 

« Ce qui plaît aux petites sal… »

Dans ce programme, Stéphane Édouard est présenté comme sociologue. Or, lundi, une enquête de 20 Minutes révèle que l’intervenant de M6 est également un « coach en séduction » aux opinions explicitement sexistes. Dans un blog et une chaîne Youtube intitulés Hommes d’influence, Stéphane Édouard prodigue ses conseils aux hommes ayant des difficultés à séduire les femmes, leur donne des leçons de relooking et répond par téléphone et en vidéos à leurs interrogations spécifiques. Dans une vidéo, retirée entre temps et intitulée « J’aime les bimbos, c’est grave ?, » le « sociologue » dévoile ce qui « plaît aux filles vulgaires, aux poupées plastifiées, aux filles à gros seins », qu’il qualifie ensuite de « petites sal… », rapporte 20 minutes.

[...]

 

« Un tissu de contre-vérités »

Dans Le Grand direct des médias lundi [7 novembre 2016], l’intéressé a tenté de répondre à ces accusations. « Cet article est un tissu de contre-vérités », affirme-t-il, précisant qu’il répondrait « point par point » sur son blog, « en temps voulu ». À ses côtes dans le studio, la médecin sexologue et andrologue Catherine Solano, également présente dans l’émission de M6, prend sa défense.

« J’ai travaillé pendant un an avec Stéphane. Jamais je ne l’ai entendu être machiste ou sexiste à mon égard, ni envers les participantes, ni envers les femmes en général », assure-t-elle.

Voir tout l’acte d’accusation sur europe1.fr

Prolongez l’analyse sur l’amour et le couple
chez Kontre Kulture :

 

Les analyses en vidéo de Stéphane Édouard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Retraité du CNRS, stop fallait commencer par là, au suivant !


  • #1906574

    Allez Stéphane ! La France est derrière toi !


  • Technique militaire / policière bien connue : On commence par dégommer les sergents, puis les lieutenants pour mieux atteindre ensuite le général.
    Ce sera peine perdue. C’est une guerre larvée qu’ils mènent....Une escalade dans les attaques les plus crasseuses, bien en dessous de la ceinture.

    Mais le moral est d’acier trempé. On est insubmersible.


  • Kaufmann chez Glucksmann TOUT EST DIT ;-)
    Continuez le combat !

     

  • La différence entre un sociologue d’État et un sociologue qui travaille en libéral, c’est l’efficacité réelle. Kaufmann peut aller se rhabiller face à Édouard.


  • Reconnaissons que « petites salopes » est très réducteur. Il y a aussi de grandes salopes.


  • J’aimerai bien voir Stéphane faire l’étude sociologique de l’attitude du petit journaleux qui tente de le diaboliser dans la vidéo d’Europe 1.
    Sinon total soutient à Stéphane.



  • La méthodologie de Jean-Claude Kaufmann repose essentiellement sur l’« entretien compréhensif »




    C’est sûr que comprendre les propos du sujet lors de l’entretien, pour un sociologue, c’est mieux.

    Je repense à une animation lors d’une vidéo d’A. Soral où l’on voyait P. Bourdieu s’encanailler avec une mouche. Pareil.



    Les propos recueillis dans les entretiens ne doivent être considérés ni comme la vérité à l’état pur, ni comme une déformation systématique de cette dernière.



    Sans dèc’ ?

    Je re-repense à une animation lors d’une vidéo d’A. Soral où l’on voyait P. Bourdieu s’encanailler avec une mouche. Pareil.

    Il a pas mal édité, 24 essais, bah ça doit être jojo, tiens.

    (C’est sur wikipédia au fait mes "quotes")


  • #1906811

    La "communauté académique" !
    Pourquoi "académique" ? "Communauté" suffit.
    Ces gars-là, qui passent leur vie à ramper et mendier dans les couloirs des palais, pourrissent tout ce qu’ils approchent.


  • #1906851

    Soutien sans réserve à Stephane.

    Quant à Jean-Claude Kaufmann, y-a-t-il encore quelqu’un que ses avis intéressent ?


  • #1906879

    C’est malin, ils vont croire que Stéphane edouards marche pour E&R !


  • #1906885

    De toute façon un mouvement très diffus de contre ideologie feministe est né il se nomme MGTOW il est inarretable car il n’a pas vraiment de leader. MGTOW c’est le peer to peer de la socio contrefeministe.


  • #1906934

    Ces gens qui se sentent tout-puissants et intouchables au point qu’ils se permettent publiquement sur les grands médias de diffamer, cracher à la figure de quiconque pour qui ils ressentent du mépris, il ne faut surtout pas hésiter de lancer des procédures judiciaires contre eux.

    Un DEA en sociologie est largement suffisant pour se proclamer sociologue. Par ailleurs même si Edouard devait avoir bac -10 le niveau de sa réflexion lui octroie de facto de se revendiquer sociologue. La sociologie ce n’est pas non plus de la chirurgie cardiaque, il n’y a pas mort d’homme si des bêtises devaient être dites dans une vidéo Youtube ou un article sur un blog...


  • #1907187
    le 24/02/2018 par coyoterevolte
    Jean-Claude Kaufmann contre Stéphane Édouard

    Le mec avait choix entre l’intelligence d’Hercule Poirot et sa moustache. Devinez ce qu’il a choisi.


  • #1907272

    Bonjour salut et fraternité.Merci pour votre travail.
    Avez vous remarqué qu’on parle ici tour a tour de Jean-Paul puis de Jean-Claude Kof-KOf (pardon j’ai le rhume de Sion)Kaufman.S’agit il svp de JP Kaufman retenu au Liban ou en Iran (pardon j’etais enfant) en otage dans les années 80(1980),journaliste passionné de vin et surtout de grands Bordeaux ?
    Quant à JC Kof-KOHf (pardon ça me reprend) Kaufman j’ignore qui ça peut etre ,alors son avis mais bon..
    Merci de vos lumières et jusqu’a la victoire...


Commentaires suivants