Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

Le sociologue Stéphane Édouard, spécialiste des relations homme-femme, pointe les contradictions de Marlène Schiappa suite à son intervention dans l’affaire Daval.

 

 

En lien :

L’improbable Marlène Schiappa, sur E&R :

Ce que Marlène ne peut pas comprendre, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1895413
    Le 6 février à 14:13 par Robert
    Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

    Merci ! Je me tue à évoquer cette histoire à chaque fois je vois parler de l’affaire Daval.

     

    Répondre à ce message

  • #1895640
    Le 6 février à 20:16 par Gilbert
    Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

    C’est mieux que d’habitude, j’ai cru qu’il allait évoquer sa pseudo-"laîcité" et la scolarisation de ses enfants dans l’école catholique (et sa "réponse", une honte d’un sexisme insoutenable) mais non. Je ne me rappelais plus de cette lamentable affaire.

     

    Répondre à ce message

  • #1895665
    Le 6 février à 20:54 par Henrik
    Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

    Donc le postulat du féminisme moderne serait celui ci :
    "l’homme n’est absolument pas naturellement supérieur à la femme en toutes choses, ça NON !!! Mais en même temps, il faut systématiquement handicaper l’homme et/ou avantager la femme afin de rééquilibrer une inégalité imposée par la nature." (oui oui, c’est bien un paradoxe, ou de la schizophrénie une fois admis et intégré)
    D’où cette volonté farouche de la "féministée" de singer les hommes, allant pour les jeunes jusqu’à s’appeler "frère" (bientôt fraté ??) entre elles dans leurs conversations mondaines.
    C’est beau l’égalité compensatrice !! (oui oui, c’est bien une absurdité...)

     

    Répondre à ce message

  • #1895746

    Tout est dit.
    Son intervention contre Bertrand Cantat m’a également estomaquée : je suis une femme je précise, comment une secrétaire d’État peut-elle se permettre de juger un homme qui a payé sa dette à la société par de la prison ferme indemnisation COMPLÈTE des parties civiles etc etc ...sachant qu’ il s’agit d’un acte non prémédité et que Cantat n’a jamais dit que son acte était louable bien au contraire. Que fait l’État et bien il l’empêche de travailler...... une honte.

     

    Répondre à ce message

  • #1895765
    Le 6 février à 23:49 par Marcel
    Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

    L’ex-chanteur de ND m’a toujours fait marrer, critique le FN sans raison à chaque chanson, ensuite il piétine le visage de sa "compagne" alors qu’il est déjà marié et qu’ensuite on retrouve sa femme véritable morte chez lui. Euh...

     

    Répondre à ce message

  • #1895839
    Le 7 février à 06:30 par Syzygy
    Stéphane Édouard – La double éthique de la Marlène

    Le féminisme est une des tares/outils du terrorisme sioniste. A 35 ans, Schiappa, elle connaît quoi de la vraie vie ?

     

    Répondre à ce message