Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Jacques Bourdin hagard face aux avertissements d’un Gilet jaune : "Ce n’est pas une manifestation, c’est la guerre"

Émission Bourdin direct sur RMC du 2 décembre 2018.

Voir aussi, sur E&R :

Lutter en conscience avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

131 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Abdel l’auditeur de RMC sans aucune revendication sociale constructive.
    Abdel qui menace, qui répète 10 fois quil casse, qu’il brûle.
    Abdel auditeur de RMC qui appelle ensuite à la guerre.
    C’est tellement gros Abdel le fake. RMC merdia manipulateur bientôt la fin de votre faux règne.

     

    • T’as pas bien écouté :)


    • Complétement d’accord avec toi François.
      Abdel, démonte proprement les barrières d’autoroute et pause un plastique sombre sur les caméras qui film les numéros d’immatriculation. Il sera facile de les remonter lorsque nous aurons repris ce que nous avons payé et que les fonctionnaires énarques théoriquement au service du peuple ont revendu à leur petits copains énarques au service du privé oligarchique. Tu les privera d’un revenu illégitime et tu soulagera l’usager qui pourra prendre gratuitement son autoroute.
      Abdel, quand tu touche tes 1300 euros cours à la banque pour les retirer en liquide. Ça ça fera vraiment chier les banksters car avec le système de réserve fractionnaire, tu les privera de la possibilité de prêter au minimum 13 x 1300€ = 16900€
      Abdel, va vers la police (hors manif violente évidemment) et parle leur de tes problèmes. ils comprendront ils ont les mêmes. Tu t’en fera des amis et ils feront semblant de taper quant leur chef le leur commandera.Il est possible même qu’ils posent un jour leur casque si la révolte s’amplifie. (d’accord il y a quelques crétins du coté de la police, comme c’est malheureusement aussi vrai du coté des gj)
      Abdel, arrête d’écouter rmc, vas plutôt sur ER chercher tes infos.
      Et surtout Abdel arrête d’appeler à casser, c’est complétement improductif et tu salis par tes actes débiles un exceptionnel noble mouvement légitime de la France qui s’exprime enfin et que tant de personnes attendaient depuis si longtemps.


    • Non il a raison ! C’est la guerre sociale. On ne peut pas en faire l’économie, si je puis dire... Les classes capitalistes mondiales sont eux en état de guerre contre le prolétariat, ils usent de casses eux-aussi (casse sociale), ils usent de violence eux-aussi (+100% de suicide en Grèce depuis la crise de 2008). Les manifestations des gens bien élevés (genre manif’ pour tous) c’est fini, ça ne mène à rien. Un peu de panache et de vigueur, crénom !


    • Ne rien comprendre à ce point là, c’est une sacrée performance !
      Abdel n’a pas de revendication constructive ? Avant de construire il faut faire place nette !
      Abdel menace les élites : et alors ?
      Abdel n’appelle pas à la guerre, il décrit la réalité d’une insurrection.
      Il ne dit pas "nous, les racisés", "nous, les immigrés", "nous, les Musulmans"... il dit "nous, les Français"
      Abdel défend la France.
      Mais François n’aime pas les Abdel...


    • Ce sont les exactions des racailles qui vont faire échouer le mouvement, les Français en auront tellement marre des voitures brûlées, des commerces incendiés, qu’ils vont abandonner, et c’est pour cela que ce voyou de Castaner ne fait arrêter aucun casseur-pillard : il est derrière les voyous qu’il protège .


    • Pfff n’importe quoi. C’est un cri du cœur, arrêtez de tout mélanger. C’est son prénom qui vous plaît pas ?


    • @ chaussure
      "Ne rien comprendre à ce point là, c’est une sacrée performance !"
      on peut te retourner le compliment
      "Abdel n’a pas de revendication constructive ? Avant de construire il faut faire place nette !"
      façon Syrie ou Façon phosphore blanc sur gaza ?
      "Abdel menace les élites : et alors ?"
      en cassant du mobilier urbain et en brulant des voitures ?
      "Il ne dit pas "nous, les racisés", "nous, les immigrés", "nous, les Musulmans"... il dit "nous, les Français""
      je ne vois pas le rapport avec ce que dit François.
      "Abdel défend la France."
      Enfin un rapport avec le sujet. Quel France défend il ? Celle des merdias à la botte en faisant passé les français pour des barbares et donc en discréditant le mouvement des gilets jaunes.
      "Mais François n’aime pas les Abdel..."
      ha voila enfin, ça c’est le sujet que tu voudrais amener sur la table, mais ils nous ont déjà fait le coup avec "touche pas à mon pote" alors si tu es frustré ou encore complexé va chialer chez SOS racisme pars-que tu ressemble plus à un troll de chez eux qu’a un bon père de famille qui a bien compris qu’il se faisait gruger par l’oligarchie et qui ne veut pas faire son jeu en déclenchant une guerre civile.
      Une guerre civile lui fera gagner de l’argent grâce aux armes qu’elle te vendra et qui la fera disparaitre (l’oligarchie) derrière un écran de fumée.
      Elle se repointera la gueule enfarinée après épuisement des forces en conflit pour te faire un petit crédit, si tu es encore vivant, pour te payer ta jambe de bois ou ton œil de verre que tu aura gagné en suivant les crétins va en guerre et réorganisera des élections pour remettre en place une jolie marionnette.
      Va sur les rond points parle apprend et participe à échafauder une révolution horizontale et à trouver des solutions constructives.
      Et si tu ne peux t’empêcher de casser, alors attaque toi à ce qui appartient aux oligarques sans toucher aux distributeurs de billets de façon à ce que l’argent puisse encore sortir de chez eux mais ne puisse plus rentrer puisque c’est par l’argent qu’ils nous tiennent.


    • Il disait juste que c’était un fake et il a entièrement raison !! Le leitmotiv utilisé est celui d’un imposteur à qui on avait donné des élements de langage avant l’appel.
      Bravo à François mais les autres réveillez vous !!!


    • « Il disait juste que c’était un fake et il a entièrement raison ! »
      Et bien « juste » c’est déjà beaucoup trop car on n’en sait rien. Essayons de ne pas nous précipiter pour affirmer quoi que ce soit de définitif.


    • @pierre-carret

      Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu d’intervention de « chasseurs de trolls » à qui on ne la fait pas… Mais, au moins, tu argumentes. Je réponds donc.

      Il ne s’agit pas de faire place nette au sens matériel, évidemment, mais de virer l’ensemble d’une classe politique et médiatique au service exclusif de la Banque, de l’Empire. Leur domination est fondée sur la peur du peuple. Ce que tu appelles violence, comme le font les politiques et les media, n’est que la manifestation de colère d’un peuple qui n’a plus peur.
      Je serais le premier à vouloir un changement radical (c’est-à-dire spirituel) sans avoir à passer par la case « violence ». J’ai été babacool pacifiste et non-violent ans ma folle jeunesse, mais force est de constater que seul le rapport de force, y compris physique, a gain de cause.

      Il se trouve que je suis père de trois enfants et que c’est aussi et surtout pour eux que je soutiens et participe à ce mouvement. Il ne s’agit pas de guerre civile, en l’occurrence, mais de lutte sociale. Es-tu capable de faire la différence ? Ce sont les media qui tentent de diviser les Gilets Jaunes en distinguant artificiellement « gentils gilets » et « méchants casseurs ». On sait très bien que toute manifestation est infiltrée par des flics pour monter la population (les naïfs comme toi) contre les manifestants. On sait aussi que chaque mouvement draine son lot de racailles profitant du chaos pour piller, en bons petits consuméristes qu’ils sont.
      La rage des manifestants est d’une autre matière. C’est une erreur de croire que seuls les « casseurs » sont à l’origine des barricades, des caillassages, des incendies. Le peuple se défend.
      C’est justement parce que je vais sur les ronds-points occupés dans ma région que j’affirme que les Gilets Jaunes dans leur ensemble sont décidés à ne pas être une manif de plus qui ne résout rien mais le mouvement profond d’un peuple qui retrouve sa dignité et, je le répète, qui n’a plus peur.

      Quant à mes soupçons d’ « anti-abdelisme » primaire à l’endroit de François, il est légitimé par l’emploi pour le moins insistant de ce prénom qu’il fait dans son commentaire ainsi qu’une fréquentation assidue du site... Tu me renvoies aux « potes » ; peu me chaud.

      Tu vois que je ne te prête aucune volonté de "trollage" mais une profonde naïveté. Et peut-être un rien de soumission...


    • Si pour ces racailles banlieusards franco-machin-truc-bidule des cités c’est une guerre civile et meme une guerre ethno religieuse contre la France et les Français et en meme temps ces racailles font d’une pierre deux coups jeter l’opprobre et délégitimer les vrais gilets jaunes Français Patriotes et authentiques en cassant, détruisant, en commettant des razzias et des exactions et en brulant tout sur leur passage .


    • @Emilien Babouches
      Notons le trait d’humour typiquement "conversanien" qui renvoie à la prétendue baboucholâtrie d’E&R... merci de signer !

      Tu prêtes aux racailles de banlieues une volonté de discréditer le mouvement. La réalité est encore plus triste : ce sont des créatures achevées du capitalisme consumériste, acculturés, décérébrés, violents, destructeurs, intégralement soumis à leurs pulsions, qui ne pensent qu’à leur gueule. Ils ne sont même pas capables de se projeter dans le plan que tu leur prêtes. Ce sont les marionnettes inconscientes d’une volonté qui les dépasse.
      Ceci dit non pour excuser pas leurs actes qui discréditent effectivement le mouvement, mais ça permet de ne pas se laisser détourner de nos vrais ennemis qui sont, eux, bien conscients du plan de destruction de la France et qui comptent sur eux et sur toi pour détourner l’attention des vrais patriotes.
      Au bon entendeur est promis le salut...


    • @Emilien Chaussure
      la seule chose que je veux chasser, c’est le pouvoir oligarchique et y’a du boulot.
      C’est mon coté naïf.
      C’est vrai que j’ai naïvement espérer ce moment ou les français sortiraient de leur gonds et je pense que ce moment est arrivé.
      Pour arriver a virer nos parasites banquiers il faut commencer par reprendre le pouvoir politique et médiatique, mais pas seulement.
      Cette bataille se situe aussi sur la communication des gilets jaunes qui doivent arriver à convaincre le français moyen non politisé et drogué depuis des lustres par les merdias que les gilets jaunes sont plutôt sympathiques.
      C’est pour cette raison qu’il est important de garder son calme et de bien faire comprendre aux drogués que le gilet jaune est une victime qui se révolte et non un agresseur violent comme voudrait le faire croire la presse à la botte.
      Cette bataille de la communication semble bien engagée tout au moins sur le rond point ou je vais car plus de 90 % des automobilistes nous font des signes plutôt amicaux et seulement 10 % passent indifférents et quelques uns passent la mine renfrognée.
      Je comprends la colère du peuple puisque je suis moi même en colère. je comprends aussi que si j’étais plus jeune je m’énerverais plus facilement qu’a mon age certain.
      Le peuple a peur car il sait instinctivement ou peut mener la violence et il sait qu’en face de lui les équilibristes perchés en haut de la pyramide utiliseront toutes les armes pour conserver leur position dominante.
      C’est pourquoi il faut la jouer fine en essayant de calmer les excités, en amenant les corps constitués a choisir notre camps (je parle régulièrement avec la police sur mon rond point et le courant passe) et à convaincre les apathiques que notre cause est noble.
      Il faudra peut être faire le coup de point à un moment mais il ne faudra le faire quant nous serons forts et un minimum structurés.
      Cela passe par le dialogue entre nous et cela prend du temps.
      "Il se trouve que je suis père de trois enfants et que c’est aussi et surtout pour eux que je soutiens et participe à ce mouvement."
      j’en ai quatre et 6 petits enfants magnifiques


    • "Il ne s’agit pas de guerre civile, en l’occurrence, mais de lutte sociale. Es-tu capable de faire la différence ?"
      oui, j’y arrive !
      il se trouve que j’aime jouer au jeu d’échec. Dans ce jeu, il faut tenter de deviner la stratégie de ton adversaire. Je me demande donc dans la vraie vie pourquoi un type comme soros paye des bateaux qui coutent une fortune pour amener des pauvres gens en Europe alors qu’il sait pertinemment qu’ils ne trouverons pas de travail puisqu’il n’y en a déjà pas pour les autochtones et pourquoi aussi il ne va pas jusqu’au bout de cette charité pour les loger et les nourrir correctement dans leur pays respectifs plutôt que de leur voler leurs ressources naturelles
      ou de leur foutre des bombes sur la gueule.
      La réponse que j’ai trouvé, c’est que ce monsieur qui à mon avis est un homme de paille de luxe sélectionné avec soin pour son adéquation avec les intérêts dominants (c’est lui qui a mis en danger la livre sterling fief de la City (un rapport avec Macaron pour la branche française)), ce monsieur ou ceux qu’il représente savent qu’ils ne pourront plus jeter les français contre les allemands comme ils l’ont fait plusieurs fois. Alors la solution de rechange, c’est d’importer de la chaire à canon pour venir renforcer les troupes réservistes déjà présentes sur le territoire qui crèvent dans les cités de manière à équilibrer les forces en présence pour que la bataille dure le plus longtemps possible. il ne suffira plus qu’une petite étincelle pour
      faire exploser le tout.
      "On sait aussi que chaque mouvement draine son lot de racailles profitant du chaos pour piller, en bons petits consuméristes qu’ils sont."
      On est sur la même ligne comme exposé précédemment.


    • @Emilien Chaussure
      "C’est justement parce que je vais sur les ronds-points occupés dans ma région que j’affirme que les Gilets Jaunes dans leur ensemble sont décidés à ne pas être une manif de plus qui ne résout rien mais le mouvement profond d’un peuple qui retrouve sa dignité et, je le répète, qui n’a plus peur."
      On est sur la même ligne sauf que moi, j’ai peur pour la France et c’est pour cela qu’il faut être prudent. je crève de rage de voir tous les pays qu’ils ont détruit et je connais leur pouvoir de nuisance. je n’ai pas peur pour moi même. Je suis fière de participer à ce beau mouvement.
      "Quant à mes soupçons d’ « anti-abdelisme » primaire à l’endroit de François, il est légitimé par l’emploi pour le moins insistant de ce
      prénom qu’il fait dans son commentaire ainsi qu’une fréquentation assidue du site... Tu me renvoies aux « potes » ; peu me chaud."
      "« anti-abdelisme » primaire" pas sur !
      "Tu me renvoies aux « potes » ; peu me chaud." pas compris !
      "Tu vois que je ne te prête aucune volonté de "trollage" mais une profonde naïveté. Et peut-être un rien de soumission..."
      Naïveté, certainement, je l’ai toujours été, bien qu’un peu moins à mon age. "Soumission" certainement pas !!!!
      Salut amical et pardon à la modération


  • Abdel réconcilié c’est beau j’en ai chialė.

     


  • #JeSuisGiletJaune




    Notre violence est légitime , le gouvernement nous assassine
    On est en légitime défense

     

    • Ta violence est légitime mais elle te perds.
      Elle fait que tu ne pourras pas fraterniser avec les forces qui protègent les escrocs au pouvoir.
      Or le seul moyen que tu as de gagner c’est de mettre la force de ton coté, c’est de comprendre que le policier fait lui aussi partie du peuple.
      Pendant ce temps ils se marrent bien la-haut au spectacle du peuple qui se bat contre lui-meme


    • C’est sans doute regrettable, mais la violence est consubstantielle aux luttes sociales quand l’abus n’a cesse de perdurer. Les parasites n’ont jamais rien donné par magnanimité aux producteurs qu’ils spolient. On comprend pourquoi dès lors Gandhi et l’impératif d’« être raisonnable » sont les idoles des profiteurs de toutes sortes.


    • Quand tu es fatigué, au volant, ton envie de dormir est légitime.
      Est-ce que tu t’endors ?


    • Votre message @Pranakundalini, qui se veut réaliste, est en réalité un message de bisounours en apesanteur.
      Quant à la manière dont @Grz formule les choses, elle n’est pas pertinente. La vraie question, mais qui apporte une autre réponse que celle qui est la sienne, est la suivante : Peut-on lutter indéfiniment contre la fatigue ? N’a-t-elle pas immanquablement le dernier mot quand bien même on lutterait contre de toutes ses forces ? Il en va de même pour la patience, pour la faim, et beaucoup d’autres choses.


    • Grz...bien sûr qu’on s’endort, vaut bien mieux d’ailleurs.... après avoir arrêté sa voiture.Si l’on continue dans cet état, on risque le pire. Tout le monde sait ça.Qu’est ce qu’est ce raisonnement brouillon.


    • Grz...bien sûr qu’on s’endort, vaut bien mieux d’ailleurs.... après avoir arrêté sa voiture.Si l’on continue dans cet état, on risque le pire. Tout le monde sait ça.Qu’est ce qu’est ce raisonnement brouillon.


    • Oui, il y a longtemps que la France ne s’est pas trouvée dans pareille situation.Ne manquons pas les RV de l’Histoire, qui sont ceux de la Vie tout simplement.
      Que Dieu nous protège, mes amis GJ.


    • @Eric c’est toi le bizounours en apeusanteur.
      Tu crois que tu vas prendre l’Élysée avec des pavés face à des mitraillettes et des tanks.
      Tu n’as pas encore compris le mécanisme :
      Provocation, répression, fin de la lutte sociale.


    • « @Eric c’est toi le bizounours en apeusanteur (sic) »
      C’est cui qui le dit qui y est donc, c’est ça ?! Passons, comme sur le fait de la violence qui serait légitime mais en même temps le perdrait. Mon dieu, son âme serait damnée :-)
      « Tu crois que tu vas prendre l’Élysée avec des pavés face à des mitraillettes et des tanks. »
      Non je ne crois pas, mais je crois encore moins que ça se fera avec des bouquets interflora et des grandes déclarations ... de bisounours et de philosophe à deux balles. Maintenant je pense qu’il ne faut pas prendre l’initiative de la violence. Mais il ne faut pas non plus être naïf et penser que les gens la subiront indéfiniment sans réagir. On peut le déplorer mais il est tout de même irréaliste de penser que si les gens s’obstinent et ne cèdent pas, cela pourra se passer sans heurts. Déjà que les gens se mangent des fumigènes et Cie avant même de faire quoi que ce soit autre que de défiler, alors vous imaginez ! Après, je comprends le discours de tartuffes qui veulent se faire passer à peu de frais, voire gratuitement, pour des modérés et des gentils mais ce n’est pas moins pénible que le même discours dans la bouche d’un animateur radio, télé, ou un politique qui n’a rien d’autre à dire que « c’est pas bien, faut pas être méchant car c’est tout de même bien mieux d’être gentil hein ! ». Maintenant, si vous avez du concret en termes de méthodes sur le terrain, je n’ai aucun doute que vos conseils pratiques seront bien accueillis sur le terrain si les gens les estiment à même d’être efficaces. N’hésitez pas. Enfin, s’agissant du « mécanisme », soyez gentil d’attendre un peu avant que d’en affirmer l’issue.


    • pour ce qui est de la violence, il faut quand même se rappeler que la non violence quand on l’utilise intelligemment est plus efficace que la violence brute. il y a d’ailleurs besoin d’une forte rage intérieure (une vraie violence) pour tenir le coup dans une action non violente. on ne tire plus sur une foule sans défense, c’est pas bien, c’est pas ONUcompatible surtout en France et avec internet. la non violence est notre arme la plus efficace entre autres pour accéder à l’Elysée. Avec une bonne organisation, à part des coups et du gaz et de la flotte, si on est assez nombreux et determinés, c’est parfaitement faisable ou tout au moins foutre un sacré bordel avant la prochaine.’(déjà arrêter trente mille personnes qui refusent de bouger, il en faut des flics et des vehicules.
      L’important est de durer et pour durer il faut remporter des victoires tactiques. notre légitimité sera notre nombre, ne l’oublions jamais car la violence n’a pas bonne presse on la subit déjà tous les jours..


    • Il est fort possible qu’il y ait les deux @Paramesh. Après, tout dépend ce qu’on entend par violence, c’est un terme générique. On peut convenir d’une chose, à savoir que casser pour casser, que ce soit du matériel (ou pire) est effectivement inutile ou pire contreproductif, ça n’a en effet aucun sens. Pour le reste, il ne faut pas se leurrer s’agissant « d’accéder à l’Élysée » sans violence. Si les politiques en sont réduits à lécher le fion des forces de police, c’est pas pour rien et certainement pas uniquement parce que ça tangue aussi dans ces rangs-là. D’accord cependant sur le point de la nécessité impérieuse d’être extrêmement nombreux.


    • @ paramesh
      Notre violence est économique (blocage), matérielle (banques, supermarchés, etc) , contestataire (politique, solidaire)
      La violence armée est perdu d’avance, faut attendre pour ça, que l’armée et la police nous rejoignent
      Mais nous sommes bien en légitime défense


    • Une « dernière » chose : pour ceux qui ne l’auraient pas vu, je conseille de youtuber ce très intéressant passage (pour nourrir la réflexion sur la complexité et la nécessité de veiller à repérer et donc à éviter certains pièges) d’Emmanuel Todd à France Cuculture.
      https://youtu.be/RvQc0TJUVdE


    • je pense que vous ne comprenez pas bien ce principe de non violence. il ne s’applique qu’aux individus : pas d’armes pas de coups pas d’insultes pas de réactions (surtout pas de papiers et pas un mot, individuellement on n’est rien, du vent, un poids mort ; par contre collectivement la violence peut être totale (ce qui fait que on peut se faire très mal, mais on n’a rien sans rien).
      renseignez vous sur la marche du sel , comment çà a fonctionné.et quelles ont été les conséquence de cette victoire. wilkipédia bien sûr enjolive la chose car çà a quand même été très douloureux pour les gens devant.
      En pratique :
      1) il faut être ultra motivé et discipliné (au moins dans les premiers rangs
      2) il faut être beaucoup plus nombreux que l’ennemi
      3) mettre ceux qui sont les plus prêts à s’en prendre plein la gueule en avant, ceux qui ont vraiment la foi (j’en suis) et ensuite avancer.
      oui il faut des couilles mais je ne pense pas qu’il y aurait des morts aujourd’hui avec internet et cette force de l’image aussi universelle. et puis merde la violence ferait bien plus de victimes et surtout donnerait une légitimité à la répression.et puis si la marche du sel a fait des centaines de blessés(salement amochés à coup de bâton) à ma connaissance personne n’est mort durant cette marche.
      PS, le sel n’est plus à la mode mais par contre les raffineries......


    • @ Eric, il faut de toutes façons laisser tomber l’Elysée, et même Paris qui ne produit rien ce n’est pas là ou se situe le vrai pouvoir. celui de la marchandise : par contre faire avancer la transition énergétique, bloquer les raffineries et que les raffineries pour ne pas se disperser,çà c’est polisson surtout si on le fait de façon non violente, c’est hyper facile, il ne faut juste pas avoir peur de se faire embarquer (sans papiers, comme les migrants) et après quels souvenirs (je me rappelle avec délice des gardes à vue prolongées au centre Beaujon en mai 68,un millier d’enragés ensemble refusant de donner leur identité çà fout un sacré bordel et c’est pas triste pour un sous, c’est là que tu t’aperçois que quand tu as le nombre (et qu’en face ce ne sont pas non plus des psychopathes déjantés) il ne peut pas t’arriver grand chose, surtout quand t’as pas grand chose à perdre. les amis vous pouvez pas imaginer comme on peut les faire chier tout en se foutant de leur gueule et sans violence (demandez à Dieudo ce qu’il en pense.) inventons la première insurrection rigolote et bon enfant. (mais là, la ténacité et la non violence sont indispensables)


    • « je pense que vous ne comprenez pas bien ce principe de non violence »
      Je ne sais pas à qui vous vous adressez, mais si c’est à moi je dirais « merci, mais ça va ». On ne vous demande pas si vous comprenez bien le principe de réalité qui excède quelque peu la surface d’une feuille de papier ? Et d’ailleurs, vous illustrez vos propos en intégrant la violence mais de manière intelligente et réfléchie. Et encore une fois, je ne parle pas de « violence brute » comme vous dites plus haut, et encore moins de l’encourager ce qui serait en effet de la dernière des bêtises. Encore une fois, nous ne sommes sans doute pas fondamentalement en désaccord. J’ajoute une chose s’agissant de la journée de samedi prochain : il va falloir faire chauffer les smartphones et être prêt à dégainer en mode vidéo pour filmer tout ce qui pourrait paraître étrange. La « guerre » est aussi celle des images.


    • Je viens de voir votre dernier post. Je comprends, même s’il ne faut pas négliger la charge symbolique autour de certains lieux médiatiques, politiques, comme celui que vous nommez par exemple. Ensuite, il y a un élément d’imprévisibilité qu’il faut intégrer et dont peu tiennent compte dans leur volonté (bien compréhensible) de vouloir obtenir des changements radicaux avec un minimum de heurts, et cet élément est celui de la gestion de crise par le pouvoir et donc la question de savoir jusqu’où il est prêt à aller. Et là ce n’est pas du tout mai 68 qu’il faut prendre en « exemple » mais bel et bien Maïdan. On m’aura compris. Ce n’est pas une conviction mais une hypothèse à laquelle il faut songer et intégrer dans un raisonnement global qui ne soit donc pas seulement centré sur les seuls manifestants.


    • @paramesh
      C’est les ports qu’il faut bloquer
      Rang-----Ville-------------Tonnes de marchandises
      1-----------Marseille------96 500 000
      2-----------Le Havre------75 000 000
      3-----------Dunkerque----60 400 000
      4-----------Calais----------38 300 000
      C’est l’Europe que tu bloques avec les ports
      Et si à ça tu rajoutes les aéroports c’est total


  • Todd explique les mécanismes de la violence actuelle et pourquoi elle était inévitable :

    https://www.youtube.com/watch?v=Oac...


  • Bourdin "réfléchissez, vous avez une famille "
    Voilà le genre de rhétorique qui marche avec les lâches. Mais quand t’as compris que ce combat c’est aussi pour ta famille, ça ne fonctionne pas !


  • Au bout d’un moment , c’est une histoire de survie .Bourdin la survie, il ne la ne connaît que sur RMC découverte .Les parasiter parle aux parasites, c’est pour cela qu’incompréhension est totale .


  • En PLS le Bourdin !


  • On ne fète pas 1789 tous les ans ? La prise de la Bastille c’est pas une fète annuelle ? Le poulailler médiatique s’effarouche de dégradations du mobilier urbain !! Y a pas des immeubles qui s’effondrent sur les gens ,des gens qui dorment dans leur voiture et meurent de froid tous les ans ? La Violence ? Les agriculteurs suicidés ,les policiers qui se flinguent , les vieux qui meurent au 7eme étage de logements insalubres ,sans chauffage ,les "restos du cœur " pour étudiants , chomeurs et vieux , c’est pas violent ça ?
    Les jets privés ,berlines à chauffeurs hôtels particuliers ,primes de départ de milliardaires , palais surchauffés c’est pas violent peut étre ? L’Arc du triomphe de la Mort et du soldat inconnu ,mort pour que des Khonnus puissent continuer à s’engraisser sur le dos d’autres humains comme des tiques ,ce serait normal ?
    Certains devraient commencer à faire leurs bagages Vuitton .

     

    • completement d’accord avec vous , peut etre que l’on fetera dans 50 ans le 1 dec 2018 comme une libération de l’emprise du capitalisme
      le 14 juillet on a bien écharpé décapité les pauvres soldats qui gardaient la bastille ? c’est de la violence que l’on fete maintenant .
      ils nous rabâchent qu’ils n’accepteront pas la violence pour conserver les valeurs de la république.
      mais la violence elle émane surtout des gouvernants sur le peuple ! les taxes, les hausses de carburant , les limitations de vitesse abusive , les controles inisidieux ,..... ca c’est de la violence contre la république
      c’est ca la vraie violence .
      et si les casseurs n’avaient pas cassés le gouvernement se torcherait le fion des revendications des gilets jaunes.
      et les casseurs passent en comparution immédiate et ils vont morfler , par contre cahuzac ??? il n’est pas une honte de la république ? quand est il de son procès ?

      alors que l’arc de triomphe soit un peu abimé , on s’en fout ,
      que quelques magasins des champs qui s’en foutent plein les poches soient abimés .... bof


    • @ Learntovote :

      Vous avez raison, si les moutons cocus avaient voté Jean Marie LE PEN en 2002, nous serions redevenu des hommes libres.
      Comme dit mon ami policier, il faut adhérer au MAC ( Mort aux Cons )

      Militaires et Policiers ! le sort de la France entière dépend de vous, car vous êtes les seuls à pouvoir siffler la fin de la récréation en vous faisant porter pâles : TOUS EN ARRÊT MALADIE / ACCIDENT DU TRAVAIL... Et là... Je peux vous dire que les choses changeraient en 48 h.


    • bien dit. La violence n’est pas uniquement physique, il y a une violence morale insupportable.
      Que la vierge Marie dont c’est la fête le 8 décembre (Fête de l’Immaculée conception), vienne en aide à la France qui souffre.
      God bless you all.


    • La dignité qu’ils recommandent c’est celle des agriculteurs qui consiste à débarrasser le plancher en se faisant péter le caisson. Cette violence subie que l’on retourne contre soi ça va, celle-là vous pouvez, elle est même recommandée et vous serez honoré d’un merveilleux documentaire post mortem sur la dignité paysanne avec sentiments et larmes authentiques des proches esseulés en bonus ! Mort aux pauvres, et qu’ils aient la politesse de crever en silence sans troubler la digestion des autres, c’est un peu ça.


  • Bien entendu, c’est bien une guerre, il n’y a pas d’autres solutions. Des siecles de guerres contre les peuples, il est temps que cela s’inverse. Un Maidan parisien, mais un vrai et legitime cette fois !


  • Est-ce que je suis le seul à avoir l’impression que ces manifestations sont poussés et soutenues sans en avoir l’air. Les déclarations des politiques sont violentes. Les soi-disant mesure de sécurité son contre-productives et amènent même le chaos. On est sur une émission de radio et un homme déclare qu’il va prendre des armes, je vous rappelle qu’on est les champions de la censure. Il serait intéressant de réunir tous les éléments qui vont dans le sens d’un chaos organisé. Je vous rappelle la brillante analyse de Monsieur Soral sur le fait d’interroger qui fait le tapin dès qu’il s’agit de violence que ce soit le terrorisme que ce soit de prendre des décisions gouvernementales difficiles. On a un Abdel qui dit qu il va monter avec une arme. RMC fait tourner la vidéo sur youtube .. ça fait tilt ?

     

    • C’est très simple à comprendre : le gouvernement répond à la menace d’inflammation du mouvement des GJ par le discrédit, en le réduisant à un mouvement de casseurs / racailles / terroristes / ultra giga droitards rouge-bruns.


    • Bien dit ! 11 dépôts de carburants bloqués au moment où je vous parle et des pertes commerciales avoisinantes du demi-milliard d’euros pour l’instant : Ça c’est du concret !


    • bien agiter le peuple avant de s’en servir


    • Pourtant les journalistes distinguent systématiquement les Gilets Jaunes des casseurs, et donnent fréquemment la parole à des manifestants condamnants les violences.

      S’ils voulaient diaboliser le mouvement, ils ne s’exprimeraient pas de la sorte... il y a de quoi être perplexe.


    • J’ai bien compris Lowik. Toute la question est dans quel but... plus tu discrédites plus ça pète. Plus t’insultes plus ça pète. Normalement toute cette communication et ces gestes du gouvernement sont bien maitrisés . Si je veux calmer le jeu je fais semblant de faire profil bas. Le baril est à 50 dollars, je fais une petite ristourne temporaire pour endormir les sans dents. Sauf si on a affaire à des abrutis finis déconnectés de leur realite, ce que je ne crois pas.... ça pousse en haut et en bas. Des snipers sont prévus à Paris samedi selon certaines sources. Ils veulent quoi si c’est bien ça ? Dans l’interêt de qui ? J’ai besoin de vos lumières sans mauvais jeu de mots


    • Comme vous.
      C est totalement calculé.
      Installer le chaos. Ou comment se sortir de la désastreuse et inextricable situation économique...
      Provoquer la violence.
      Ça se voit comme le nez au milieu du visage.
      Et bien sûr on va tomber dans le panneau...ou pas.
      Ou le jour va se lever sur ENFIN une ère nouvelle.
      Jamais, JAMAIS, la violence n a rien engendré d autre que la violence.
      Rien de neuf sous le soleil.
      Légitimer notre soif de puissance et de destruction.
      À moins que...
      À moins qu’on devienne vraiment HUMAINS.
      C est sans doute le vrai défi à relever.


    • Non vous n’êtes pas seul. Il est clair qu’on nage en pleine manipulation...


    • @FLOX74

      Je suis d’accord avec vous : la violence entraîne la violence. A ceci près que le système est devenu d’une violence sans nom et la "violence" des gilets jaunes n’est que la conséquence légitime de cette violence, pas l’inverse.

      Quelle est alors l’alternative ? Les urnes ?

      On fête la violence tous les ans le 14 juillet. Pourquoi est-elle acceptée et justifiée dans ce cas, et pas dans le cas d’un mouvement insurrectionnel moderne ?


  • Ne perdez pas de vue que ce média BFM,comme les autres d’ailleur, ne sont là que pour vendre de la surface disponible de cerveau aux annonceurs...

     

    • Non, non. Il s’agit bien de propagande pour les cerveaux disponibles. La publicité c’est le petit bonus en plus qui sert à masquer leur grossièreté.

      En ce qui concerne le mouvement des gilets jaunes, si il s’agit d’une manipulation profonde n’est-il pas meilleur temps pour se servir de l’énergie déployée ? S’en servir pour en pleine conscience, retourner la manipulation contre les manipulateurs. Y aura-t-il une meilleure occasion ? Qu’avons-nous à perdre si ce n’est la satisfaction égoïste de pouvoir dire "je vous l’avais bien dit que c’était perdu" ? La revanche ne sera pas prête d’arriver.


  • allez les CRS !! On fait respecter la démocratie ! Le peuple a choisi Macron pour achever la France ! En votant pour lui, en s’abstenant, ou en votant pour n’importe quel petit parti qui n’avait forcément aucune chance...Vous avez eu peur des "fachistes"". Maintenant les moutons doivent assumer !
    Il fallait mieux voter ! Surtout en 2002 !

     

  • Pour faire simple c’est une lutte de classe qui s’engage en ce moment avec les Gilet jaune

     

  • JJ BOURDIN, toujours aussi pitoyable, en essayant de culpabiliser et de manipuler ABDEL.

    Bravo à ABDEL, pour son courage et sa détermination, et honte à BOURDIN ce "collabo" du mondialisme bancaire.

    Finalement, tout porte à croire que le président occulte ATTALI en désignant Macron, et en voulant accélérer en force la fin de l’installation du mondialisme criminel, sur la France et les autres nations d’Europe, a réussi a exaspérer suffisamment les peuples, pour qu’ils rejettent enfin massivement la mainmise des banques, sur leur vie quotidienne.


  • ça va commencer à chier mou chez les riches ^^

     

  • Abdel n’est pas chauffeur dans une entreprise privée à 1300 e et n’a jamais payé le moindre PV pour acheter une baguette car les parkings de la grande distribution sont libres.

    Abdel est agent provocateur, mi dealer, mi repris de justice, intérimaire de police pour infiltrer les GJ et les discréditer.

    Pourtant, Abdel est sincèrement GJ, la police le sait, et son recruteur à la police lui-même est de tout coeur avec les GJ, mais on mange tous les jours et les mois ont 30 jours.

    D’ailleurs, Abdel GJ, s’il n’est pas en service commandé ce samedi, viendra certainement avec une arme pour faire faire un "saut qualitatif" à la manif et signifier à ses "employeurs intérimaires" que s’ils veulent jouer aux cons, un con + un con = Trois cons.

    Abdel a raison :
    brouter le béton est indigne.
    L’heure des comptes a sonné.

    Parce que, quelles que soient les combinaisons tacticiennes des uns et des autres, la tendance lourde demeure : la légitimité du régime reposait toute entière sur le referendum.

    C’est le referendum qui donnait l’absolution à nos politiques, c’est du referendum qu’ils tiraient leur légitimité : ils pouvaient tout se permettre et se sont tout permis mais à condition de respecter le referendum.

    C’est toute la clé de voute de la V République.

    Cette condition a été violée avec le traité de Lisbonne, le regime en est mort ipso facto, la légitimité de la classe mediatico politique avec lui.

    Et tout ce que nous avons vu depuis est la conséquence de ce divorce entre la gouvernance et le pays reel, la gouvernance déclarant la guerre au pays reel.

    L.M.PT, Bonnets rouges, G.J ont une filiation commune et un reproche récurrent adressé aux politiques : la trahison du referendum.

    Donc, avec ou sans Abdel et ses employeurs intérimaires, la trahison demeurant, l’histoire insurrectionnelle suit son cours.

    Même si demain les GJ échouent, le feu demeurera pour repartir encore plus violent, plus tard.

    Ce sont les Ordres privilégiés de la République, Noblesse et Clergé, Politiques et medias qui sont dans le viseur du Tiers Etat.

    Et ce à quoi on assiste, ce n’est pas un "procès’ (le procès a déjà eu lieu).
    C’est la mise en oeuvre d ’une condamnation à mort pour referendum bafoué.
    Pas sur une personne, un personnel en activité : non , les deux ordres privilégiés de la république, sa noblesse et son Clergé complice.

    Avec ou sans Abdel.

    Voilà pourquoi Bourdin a un peu toussé.

     

    • C’est bien de faire travailler votre imagination mais cela peut se faire sans affirmer pour autant qu’Abel est ceci et pas cela car ça n’apporte rien et surtout c’est une affirmation totalement gratuite qui ne repose en définitive que sur une possibilité. Or une possibilité devrait ne donner lieu qu’à une hypothèse qui, tant qu’elle n’est pas vérifiée, devrait interdire non pas de la formuler évidemment mais simplement d’être catégorique. Je passe sur l’histoire des parkings de grande surface (il me semble qu’il existe encore des boulangeries hors grandes surfaces, mais passons car c’est parfaitement absurde et et j’ose espérer que vous êtes capable de l’admettre).


    • Je ne sais pas si Abdel est dealer ou chauffeur (vous non plus).
      Mais il est terrible que l’intervention la plus violente d’un auditeur GJ émane d’un Abdel et non d’un François. Et c’est là que je rejoins votre théorie.


    • Il parle de se garer à Paris pour une baguette, et à Paris très très peu de grandes distributions.
      Vous avez l’air d’avoir un sens du réel édifiant, racontez pas n’importe quoi.


    • J’avais posté un commentaire, sur un autre fil, ou je disais en réponse aux nombreux Gaulois qui se demandaient pourquoi les descendants d’immigrés ne descendent pas massivement manifester et n’investissent pas la vie politique que s’ils ne le font pas, c’est tout simplement parce qu’ils savent instinctivement que leur participation politique active sera reçue avec inquiétude par de nombreux Français (sentiment parfaitement compréhensible par ailleurs).
      Ces derniers y verraient, à juste titre, une hypothétique dangereuse structuration politique qui pourrait œuvrer à orienter la politique du pays en faveur des intérêts des "Français" de fraîche date.

      Ne soyons pas naïfs, tout le monde y compris et surtout les descendants d’immigrés, connaît implicitement les termes du contrat.
      " On vous accueil, vous donne des droits économiques et sociaux égaux, veuille à ce que vous ne soyez pas des citoyens de seconds rôles mais vous ne vous mêlez surtout pas du devenir politique de la France".
      Ce message a été très bien entendu en face, puisque à plus de 90% ils ne votent plus. Et lorsque un Abdel se sent pousser des ailes, en faisant de l’excès de zèle, on se charge, les commentaires ici peuvent en témoigner, de lui rappeler les termes du contrat.

      Je trouve personnellement que ce "contrat" est quelque chose de positif qui apaise les éventuelles tensions et illégitimes revendications. Seulement revenir dessus en reprochant aux "Abdel" leur non participation politique alors qu’elle n’est en réalité pas la bienvenue est une démarche hypocrite.


    • @ aux primaires militants

      pardon de la fiction d’Abdel "employé intérimaire de la police."

      Puisque la fiction est au service du réel comme la métaphore au service de l’enseignement.

      Et les sous titres au service des illettrés : avec ou sans Abdel, Bourdin tremble.

      Bourdin comprend que même faux, Abdel est plus vrai que nature.

      Et que donc, Abdel est son faire part de décès.

      Bourdin est plus fin que vous : lui comprend que Abdel vrai ou créé et manipulé, n’est PAS LA QUESTION.

      VRAI : il fait chaud pour l’establishment.
      FAUX : il fait très chaud pour l’establishment .

      La lucidité chez Bourdin, c’est le résultat de la peur et de la culpabilité.


    • Au primaire militant (ça ne veut strictement rien dire n’est pas mais puisque vous en usez, après tout !), redescendez un peu sur terre et ça vous évitera les soi-disant « sous-titres ». on parlera d’alphabétisation quand vous tiendrez compte de ce qui vous est dit pour sortir un peu de votre bulle. J’ai rien contre le fait de se faire des films, mais ça commence à être problématique quand ça devient systématique et que l’on ne semble prendre aucun recul par rapport à ses affirmations et autres théories en l’état invérifiable à l’instant T. Pensez-y. D’autant qu’il doit y avoir plus d’accord que de désaccord sur le fond.


    • Exact François. Mais ça peut aussi tout simplement être la bêtise colérique et contre-productive de toujours les mêmes. À part donner du grain à moudre au pouvoir et emmerder d’une manière ou d’une autre les Français ces cons-là n’ont jamais rien fait.


  • il y a deux solutions, une violente, l’état d’urgence, avec a la clef des affrontements armées donc des morts, l’autre naturelle, dissoudre l’assemblée nationale, avec une pression sociale maintenue dans le fond et dans la forme

    vous etes un con bourdin !

    regardez les biens toutes ces personnes bourdin ! elles sont là

    https://www.ladepeche.fr/article/20...
    elles ont a mes yeux beaucoup plus précieuse que vos valeurs

    vous êtes a votre niveau, un élément de ces "louisphilippard" qui n’hésiterons jamais de justifier que l’on ai pu faire donner le feu au profit de leurs petits intérêts bien sentis

    quant a ceux qui s’inquiètent des répercussion sur l’économie

    voici 2 liens très intéressant

    l’un montrant les sommes perçues au titre du cice par carrefour
    https://www.20minutes.fr/economie/2...

    l autre les pertes en chiffre d’affaire
    https://www.capital.fr/entreprises-...

    enfin, les représentant des transporteurs parlent de 400 millions de pertes en chiffre d’affaire
    https://www.capital.fr/entreprises-...
    vous avez voulu préserver vos 100 sous en ne rejoignant pas le mouvement et bien maintenant vous en savez le coût

    les gilets jaunes sont tous de Alphonses Boudin qui ne demandent qu’une chose, la dissolution

    concernant le député Baudin , à ceux qui lui disait :
    « Croyez-vous que nous allons nous faire tuer pour vous conserver vos vingt-cinq francs par jour ! »
    Baudin, un drapeau à la main, monté sur la barricade les regarda fixement et leur dit :
    « Vous allez voir comment on meurt pour vingt-cinq francs ! »
    et il fut tué, par les louiphilippards si soucieux de l’ordre

    vous ne comprenez toujours pas bourdin que des personnes puissent en arriver a ces extrémités pour les 25 euros qu’ils n’ont plus dès le 15 du mois ?
    1600 euros de revenus, 1700 euros de découvert, et personne vers qui se tourner ! on fait quoi ?


  • Fallait bien reprendre le flambeau d’il y a 50 ans de mai 68 !

    Preuve que rien n’a vraiment changé depuis 50 ans, puisqu’il faut remettre ça en novembre 2018 !

    Sans compter qu’en mai 1968 et nov. 2018, il y en a eu des mouvements, des grèves, de la casse et que ça n’a rien donné puisqu’aujourd’hui la même misère et l’angoisse du lendemain.

    Le personnel politique, se fout de la gueule du peuple et s’est constitué en caste au point de privatiser la république dont on ne veut plus d’ailleurs ! ... Rien qu’à voir leurs rémunérations et statuts d’intouchables !

    Je croyais que 1789, c’était la fin des privilèges !!!!!!!!!!!

    Dans une entrevue sur une chaîne de TV, Jacques Attali en 2016 a indiqué qu’il fallait provoquer un raz-de-marée !

    Je pense que l’opération Gilet jaune a été fomentée par le gouv. profond précisément pour accélérer notre descente aux enfers dans une guerre civile. Lors de cette émission, il présentait son ouvrage intitulé
    « 100 jours pour que la France réussisse » éditions Fayard -2016.

    Texto Jacques Attali disait « il y aura une révolution dans ce pays avant 2022 » à 1’17

    PS. je ne parviens à mettre le lien YouTube dans lequel figure cet enregistrement de 2’36 : ça bloque au niveau du serveur d’E&R lors de lecture du message. ??
    PREUVE QUE LA RÉVOLUTION DES GILETS JAUNES ÉTAIT PRÉVUE ! sur la chaîne de SCADY A DIT postée le 2/12/2018


  • La violence ne peut être qu’un moyen à un moment précis pour atteindre un objectif précis, sinon elle est pourriture et contre révolution par essence. Pour l’instant, cette violence, fruit d’une frustration et d’un désespoir compréhensible et légitime, est le rempart qui empêche la fraternisation avec les prolétaires embrigadés dans les forces de l’ordre. Le pouvoir, qui est totalement passif en apparence (ça devrait vous mettre la puce à l’oreille), est en réalité en train de travailler de toute ces forces (occultes) pour balkaniser le mouvement et empêcher toute fraternisation avec la police et la gendarmerie.

    Donc abreuvez vous de cette eau croupie d’une violence irréfléchie si vous vous voulez, mais elle vous mènera à votre perte. C’est la même violence dont font preuve les black bloc et antifas depuis des années : des actes irréfléchis et manipulés par le pouvoir. On vous fait miroiter une possible révolution facile, à coup de manifestations violentes le samedi, après une semaine de boulot, c’est un piège... si ces manifestations à Paris représentaient un quelconque danger pour le pouvoir il les aurait faites interdire purement et simplement et aurait depuis longtemps déclaré l’état d’urgence ne soyez pas si naïfs. Elles sont le casus belli de la répression à venir et quand elle va arriver, beaucoup d’entre vous regretterons leurs actes.

    Le mouvement n’est objectivement pas dans une phase insurrectionnelle où la violence devient nécessaire pour se défendre. Regardez ce qu’il se passe en province ? Qui est lucide ? Les personnes sur le barrage de Villefranche-sur-Saône ou cet Abdel qui passe chez le collabo Bourdin et qui appelle indirectement à monter sur Paris avec des armes ? Réfléchissez, pensez vous vraiment que le pouvoir vous laisserai mener une révolution aussi facilement ? Le pouvoir le jour où il sera aux abois ne le laissera pas transparaître et actuellement il fait semblant de l’être et franchement ça pue. Ce genre de déclaration enflammée sur RMC pue la guerre civile, celle que le collabo Zemmour nous promet depuis quelques temps...


  • On pouvait se demander quel degré de mépris, d’humiliation et de racket fallait il infliger au peuple français pour le voir enfin réagir, ... " et pendant ce temps là Brigitte Macron refait la moquette et les rideaux de l’Elysée pour 500 000 Euros " dixit journal Capital ! Le peuple français uni est invincible.


  • Pas vu à la Tv j imagine des snipers face à l arc de triomphe...
    https://www.youtube.com/watch?v=TZN...


  • O le piège ! gros comme un nez au milieu de la figure !


  • Le 11 décembre à Marrakech, Macron va signer, pour la France, le pacte migratoire de l’ONU qui autorisera des millions de migrants à venir s’installer en France . Les manifs des GJ ne sont qu’une DIVERSION .

     

  • 1) Les gilets jaunes sont un mouvement de blancs, je crois que cela n’est pas à démontrer, tout le monde le dit même ici...
    2) Pourquoi prendre un auditeur tel qu’Abdel qui n’est donc pas représentatif des gilets jaunes ?
    Donc, forte présomption de manipulation de l’oligarchie politico-médiatique...
    3) Je ne vais pas développer les raisons de la manipulation car elles doivent sauter à la gueule de tout le monde...
    ATTENTION : je ne dis pas qu’Abdel n’existe pas, qu’il n’est pas sincère, qu’il ne décrit pas une situation réelle !

     

    • il faut que savoir les immigrés dont les enfants sont nés en France sont comme Abdel

      pour les millions d’autres arrivés du bled, les blédards comme nous on les appelle, ils sont venus pour la CAF le RSA et la CMU. ils sont islamisés et plus nombreux que nous,nés en France (on est environ 1.5 a 2 millions, ils sont au moins 5 millions)

      La France a accordé une dérogation aux algériens pour accorder le RSA tout de suite ou une retraite à toute personne en situation régulière. ET UNIQUEMENT L’ALGERIE.
      Cela arrange bien l’algerie qui se débarrasse de plusieurs de chômeurs, qui évite de construire des logements etc etc
      L’algerie a presque 30% de ces ressortissants qui vivent à l’étranger.
      Et cela fait l’affaire des Européistes qui veulent détruire l’Europe.

      sinon pour TOUS LES AUTRES PAYS c’est 5 ans de résidences pour avoir droit au RSA.

      Abel parle comme un Français, il est Français.Ne pas confondre avec ceux qui encombre les CAF et les assistantes sociales


    • Apparemment cet acteur "Abdel" est un intervenant sur plusieurs radios, par exemple "Maurice Radio Libre" où il joue le rôle d’un millionnaire... ces merdias sont vraiment diaboliques et nous prennent vraiment pour des demeurés


    • il y a beaucoup de personnes d’origine diverses et notamment beaucoup d’originaires du Maghreb dans les gilets jaunes ( Je parle des travailleurs ou des jeunes entrepreneurs , pas des cas sociaux de banlieue, qui profitent de chaque mouvements de foules pour descendre foutre la merde ou faire leur "courses")
      Ces gens ont le sang chaud et ne se laissent pas faire , ils sont très souvent des bons leader dans la contestation , car ils ont un franc parlé et beaucoup de" virilité" .
      Même si il faut admettre qu ’ils n’utilisent pas toujours cela a bon escient .


    • Merci kader d’avoir exposé les deux catégories (et le clivage) "Français fils d’immigrés" / "blédards".

      Vous avez posé des mots sur ce que j’expérimente depuis 30 années, mais sans avoir voulu ou réussi à me le formuler.

      Relativement à Abdel, je n’ai pas voulu visionner la vidéo Bourdin - mais, comme souvent, les commentaires sur E&R sont à eux seuls la source secondaire, et des fois principale, d’intérêt.

      Et merci d’avoir mentionné la spécificité de traitement dont jouissent les immigrés algériens ; ce genre de choses qui n’est jamais sue.

      Bonne continuation !


    • N’importe quoi.
      Sa colère n’est pas manipulée, elle est réelle.
      Aucune manipulation pour une fois.
      Il ne représente peut être pas tous les GJ mais sa colère est réelle et légitime. Comment faire vivre sa famille avec 1300 euros à Paris ?? Et en effet que les ministres nous montrent leurs factures.

      C’est quoi le pb avec son prénom ??


  • Eh BOURDIN, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. " La misère mène à la révolte ou à la soumission " D.B. " Dans une révolution , on doit triompher ou mourir " E.CHE

     

    • "La raison du plus fort est toujours la meilleure"
      Le loup et l’agneau
      (J.de la Fontaine)
      Mais la goude couèchtionne est :
      Qui est le plus fort ?...le peuple qui sort de sa léthargie ou ce système de politicards corrompus par cette mafia siono-maçonnique qui nous anesthésie et nous brutalise depuis moult printemps ???...
      Entre soumission ou pouvoir au bout de l’insurrection l’heure est maintenant à définir et à savoir....
      gober benoitement BFMWC ou rejoindre les gilets jaunes ?!...
      Prenons le maquis avec armes et bagages car le "chaos organisé et programmé" rapplique à grands pas !!!....


    • Guevara était une vidange, un meurtrier de masse : facile de dire cela, quand on tient le fusil...

      Laissez donc cette merde au gauchistes émotifs avec un béret.


  • Macron va signer le pacte de Marrakech le 10 Decembre pour finalement demissionner par la suite.
    Les Gilets Jaunes auront beau applaudir,le mal sera fait...
    C’est pour cela que le gouvernement ne bouge pas.
    Tout le monde se focalise sur les prix du carburants, les taxes, etc...
    Mais dans une semaine, ce gouvernement vent la France a l’ONU.

     

    • Il faudrait veiller à ne pas colporter des âneries en allant vérifier à la source, si facilement accessible !

      https://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

      Article 15 en page 5/41

      c) Souveraineté nationale. Le Pacte mondial réaffirme le droit souverain des Etats de définir leurs politiques migratoires nationales et leur droit de gérer les
      migrations relevant de leur compétence, dans le respect du droit international. Compte tenu de la diversité des situations, des politiques, des priorités et des conditions d’entrée, de séjour et de travail des pays, les États peuvent, dans les limites de leur
      juridiction souveraine, opérer la distinction entre migrations régulières et irrégulières,
      notamment lorsqu’ils élaborent des mesures législatives et des politiques aux fins de
      l’application du Pacte mondial, conformément au droit international ;


  • Ce n’est pas forcément représentatif des gilets jaunes, on ne peut pas exclure une comédie, pour laisser croire que les gilets jaunes sont violents. Il y a suffisamment de vidéos qui circulent sur le net, dans lesquelles on peut voir des policiers infiltrés dans les gilets jaunes.

     

  • la violence.....et les agriculteurs qui se suicident, les policiers qui se suicident, les retraités qui crevent la dalle....c’est pas violent ça ?, pour vous Bourdin(tapin).


  • Comme par hasard c’est Abdel. On dirait du Canteloup avec René le taxi.


  • Gross manip.

    Objectif faire peur au français, ce abdel parle guerre et se dit gilet jaune, en total contradiction avec le discours de ce mouvement.
    Depuis le début, jamais il n’a été question de musulman.
    Et là ,subitement bfm wc nous en sort un , et plutôt violent.
    En langage pompier,ça s’appelle un contre feu.
    Focaliser les français sur le "danger" du maghrebin musulman et esperer une guerre civil tant voulu par un Zemour.
    On s’y attendait, BFM WC l’a fait, mais leurs coups tordus on connait et notre principe adversaire c’est le systeme pas les musulmans. L’acteur qui se fait appeler abdel a fait son numéro, peu crédible et plutôt mauvais acteur


  • Abdel, gilet jaune, casseur et éventuellement armé ? Ça sent le fake tout ça. Un bon conflit ethnique pour dévier les colères et accessoirement couvrir le nettoyage ethnique israélien.

    Gilet jaune, serrez les rangs, pas d’armes, pas de dérapages sur les particuliers.

     

  • Le monde de M. Bourdin s’écroule.


  • À 100 piges de 1918, à 50 piges de 1968 et la pseudo élite qui ne capte que dalle depuis sa tour d’ivoire : si j’ai connu les guerres (extérieures), je n’ai jamais connu de révolution : nous voici peut-être au bord d’un truc...
    On vit une drôle d’époque. Cependant, réserviste une première fois, ayant échappé à la seconde après les tentatives des gouvernements post attentats pour reconstituer un contingent, je sais désormais quel est mon uniforme et sa bandera.


  • D’habitude avec Jean Jacques Bourdin c’est des interrogatoires comme pièces à conviction en guise d’interview (voir cas de Jean Marie Le Pen). Je dirai donc pauvres G.J. qui ont toujours prôné la non violence dans leurs actions !


  • Le cassage est il une bonne chose ?
    C’est le nombre qui compte. Même pacifique, c’est le nombre qui compte.
    Les médias (à la solde du pouvoir) cachent toujours l’ampleur et montrent en boucles des cassages. C’est le nombre qui fait peur. Le cassage au contraire décrédibilise aux yeux de l’opinion la manif ou le soulèvement, il divise les dissidents.

     

    • Il n’y a malheureusement pas de règle absolue. D’ailleurs ici il y a un contre-exemple de ce que vous dites, à savoir la manif pour tous, des millions de gens dans les rues x fois d’affilée, bien élevés, bien gentils, et qui avaient de solides et sérieux arguments. Ils se sont bouffés des lacrymos et ça a débouché sur peanuts par rapport à leurs objectifs. Il n’y a pas de recette magique, de méthodes infaillibles. On peut décider pour soi mais on n’est pas maître de ce que décident les autres.


  • Sur BFM , Yves LEBEBVRE, secrétaire général de l’unité SGP POLICE FO, a évoqué la possibilité pour les forces de l’ordre d’"ABATTRE" des manifestants samedi prochain , si la situation devenait incontrolable . Il faudrait que ce demeuré se replonge dans les réglements d’emploi des forces en maintien de l’ordre, et qu’il étudie les règles d’ouverture du feu , de légitime défense etc....Il éviterait à ses poulets de subir le meme sort que tous les policiers et gendarmes impliqués dans des bavures ….


  • Hahaha, la Hasbara est dans la place. Un seul prénom vous colle la gastro mieux qu’une épidémie... Changez rien les copains ! xD


  • Abdel ne dénonce pas la racine de la plupart des maux que nous subissons : la constitution de la Cinquième République française qui est une constitution établissant un gouvernement représentatif et donc anti-démocratique (mais ce n’est pas pour autant une anti-constitution, contrairement à ce que clame Etienne Chouard).

    Je vous invite à lire Principes du gouvernement représentatif (1995) du philosophe Bernard Manin.

     

    • Et pourquoi pas, questionner la légitimité de la dette en recours au privé depuis 1973, ainsi que des éventuels conflits d’intérêts entre les créanciers de l’Etat, les propriétaires des médias, des politiques et des lobbies.


    • La racine de la plupart des maux que nous subissons ce n’est pas la 5ème république et sa constitution, c’est l’arnaque de la Dette, dans laquelle la France s’est engouffrée après la loi du 3 janvier 1973.
      Qui a instauré ce modèle de la dette, qui l’a INVENTÉ même, et qui en bénéficie ?

      On va faire quoi avec une 6ème république qui continue de dire qu’il faut rembourser la dette ?

      Peu importe le régime politique, c’est la Dette qu’il faut dénoncer !


  • bourdin tend le micro à abdel et son gun , mais quand il s’agit de chouard bourdin n’est plus là.

    aprés les gilets fachos, les gilets kalachs... bravo les medias , vous faites du bon boulot contre les citoyens.


  • Abdel gagne 1300 euros et passe des longues minutes à tenter de se garer pour acheter sa baguette ?....... Moi à 1300€ je marche ou je fais du vélo, j’utilise pas la voiture !
    Abdel est un con.

     

  • J’ai entendu une théorie pas impossible du tout sur les événements actuels.
    Attali aurait dit qu’il fallait que le système s’écroule aux alentours de2019- 2020. La pression serait donc mise sur le peuple, de plus en plus, jusqu’à ce qu’il explose et déclenche lui-même, par des débordements que le système tenterait très mollement de réprimer, jusqu’à arriver à cet effondrement.

     

  • Attention. A chaque émeute ou révolte d’importance, les médias interviennent pour guider la populace vers l’attitude appropriée : comment casser, que casser, que dire publiquement, ou plutôt comment exprimer une plainte sur le mode victimaire. A aubervilliers, les cassseurs déguisés en GJ (sans gj) tenaient dans Le monde un discours de ce type : oui nous cassons, car nous sommes des victimes ! Oui nous brûlons les voitures, même celles de nos copains car personne ne nous comprend ! Oui nous attaquons les pompiers parce que ouin !
    Les dégâts sur les plâtres de l’Arc de Triomphe sont un aveu : le pouvoir a laissé faire.
    Hier, j’entre dans un magasin à Paris. La patronne et un client parlaient des gilets jaunes. Aucun des deux n’était dupe : le pouvoir laisse casser les biens des petits et les biens de la France hautement symboliques. L’Elysée, l’Assemblée Nationale, l’ambassade du Qatar, l’ambassade des US... On ne peut même pas en approcher.
    Un Maïdan est-il en préparation ?
    Ce mouvement des GJ, même s’il a été créé et lancé par des trumpistes en sous-main, reste très positif : les gens s’expriment, et par leurs propres médias.
    Enfin !


  • L’anarchisme dans la révolution n’est que l’enseigne idéologique du Lumpenproletariat contre-révolutionnaire grondant comme une bande de requins dans le sillage du navire de guerre de la révolution. Rosa Luxemburg .


  • La ripou-blique est violente dans son essence ! Bâtie sur la Terreur, la guillotine et le génocide vendéen. Son chant patriotique est un chant guerrier et sanguinaire. Et quand il y a des soulèvements populaires il faudrait que ça se passe dans le calme, la non-violence et la modération ? Ne nous a-t-on pas appris "aux armes citoyens" "le jour de gloire est arrivé" ? Et ne parlons pas de la manière d’arroser nos sillons ...


  • Comment discréditer les gilets jaunes avec l’aide d’Abdel...

    mdr.


  • Tout ça, c’est la conséquence du racket de la finance sur les peuples.
    Il faut en finir avec la dette, sortir de l’UE, revenir au franc, rétablir nos frontières...
    Comme Macron fera jamais ça, il faut qu’on le dégage.
    La France ne sera souveraine qu’après une révolution, et la révolution ne se fera qu’avec les forces de l’ordre.
    Il faut que les flics retournent leur vestes.


  • Je crois aussi que cet interview est un fake :
    D’abord parce qu’il est écouté complaisamment par le journaliste alors que cela pourrait passer pour une apologie de la violence (toutes les lois qui ont été votées en réponse a la menace islamiste sont en fait pensées pour se prémunir de soulèvements populaires, anticipés, du fait de la politique exigée par les sponsors de Macron). Deuxièmement car il tient VRAIMENT a bien faire comprendre qu’il EST un gilet jaune et pas un black-block (les gens commencent à comprendre le jeu des casseurs de gréves) , sans compter que je ne vois pas l’intérêt stratégique qu’il y aurait annoncer la couleur à l’avance si ce n’est pour justifier une répression musclée et inviter le citoyen à se désolidariser... Enfin, parce que les "quartiers" et autres "banlieues" ne se sentent pas vraiment partie prenante de ce mouvement... C’est vrai que les français ont conscience que manifester ne sert (strictement) à rien et que cela conduit dans le mouvement des gilets jaunes à une expression violente qui tend vers l’insurrection. Mais il y a aussi infiltrée dans ce mouvement une "violence de manipulation" qui recherche son discrédit. il faut voir aussi que ce mouvement des Gilets jaunes du fait de sa spontanéité et son apolitisme est susceptible d’être récupéré ou détourné par de faux représentants amenant à une solution en trompe l’œil (comme l’élection de Macron a été un tromperie pour ceux qui ne voulaient plus des vieux roublards de la politique et du piège droite contre gauche).


Commentaires suivants