Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

Jordan Peterson est un psychologue et professeur d’université canadien enseignant à Toronto qui s’est fait connaître à partir de 2016 pour ses critiques contre la loi C-16 : un texte qui rend obligatoire l’emploi de « pronoms trans » lorsqu’un transsexuel le demande et assimile tout désaccord en la matière à des « propos haineux ». Le succès de sa chaîne YouTube l’amène à participer à plusieurs débats public autour du politiquement correct.

 

(Cliquer sur « sous-titres » pour activer les sous-titres français)

Jordan Peterson, sur E&R :

Les ouvrages fondamentaux sur la question sont chez Kontre Kulture :

 






Alerter

71 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1957173
    Le 2 mai à 20:06 par chanceux
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    J’ai été marié 20 ans, j’ai été volé 20 ans, j’ai été fidèle et cocu 20 ans, et je me suis emmerdé pendant 20 ans ! Plus jamais ça !

     

    Répondre à ce message

  • #1957178

    il a raison sur un point le divorce est une guerre terrible, mais plus c’est terrible plus ça renforce et plus on se félicite de l’avoir fait. Passer le reste de ma vie avec mon ex-femme m’aurait conduit au suicide j’en suis certain.
    Pour ma part, me retrouver seul, pénard, fut le plus beau jour de ma vie, malgré les 10 ans de guerre qui ont suivi.
    Et maintenant, 15 ans après, je savoure chaque jour loin du mariage comme un cadeau merveilleux.

     

    Répondre à ce message

  • #1957222
    Le 2 mai à 21:06 par Kalach
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    Le divorce est une cause non négligeable de l’appauvrissement général et de la précarité matérielle de beaucoup de personnes. Ceci n’étant jamais pris en compte dans les statistiques officielles...

     

    Répondre à ce message

  • #1957225
    Le 2 mai à 21:10 par VaeVictis80
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    L’amour romantique est une vaste connerie...
    Le seul véritable amour est celui d’un père ou d’une mère pour ses enfants...
    La solidité d’un couple se mesure à ça !

    Je n’aime plus ma femme depuis longtemps, pas plus qu’elle ne m’aime, mais nous aimons nos enfants.

     

    Répondre à ce message

  • #1957314
    Le 2 mai à 23:05 par Georges 4bitbol
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    Pour qu’un couple tienne, il lui faut réussir à remplacer l’amour passion par l’amour tendre, le respect, l’envie de construire et de maintenir une famille jusqu’au bout.
    Malheureusement, on nous pousse à nous
    maquer pour consommer chez Ikea, changer au moindre problème, avorter au moindre " pépin" et recommencer jusqu’à la mise en Epadh.

     

    Répondre à ce message

  • #1957378
    Le 3 mai à 05:30 par Célibataire et visionnaire
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    Après une analyse très profonde, je peux vous révéler que la cause principale du divorce, c’est le mariage.

     

    Répondre à ce message

  • #1957414
    Le 3 mai à 08:58 par Le king
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    La femme trompe son homme par peur de la vieillesse... plus une femme est jolie, plus elle courra après sa jeunesse et multipliera les infidélités pour se rassurer...

     

    Répondre à ce message

  • #1957421
    Le 3 mai à 09:09 par jacquedechante
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    La mise de la femme au travail a pulvérisé le lien naturel : Homme protège femme protège enfant. Rien de plus.
    Tous les raccommodages venus à la suite de cette césure n’ont su produire que des intellectualismes névrotiques de bas étage : non le problème c’est que...

    La femme moderne vit contre sa nature et par effet de contagion l’homme doit s’inventer un nouveau rôle (papa poule, papa macho, papa fan de jeux vidéo etc...)
    L’enfant lui est en proie à toutes les idéologies qui trainent, puisqu’en recherche de cadre éducationnel équilibré, il se dirigera vers le mode sociétal dominant qui a le talent d’être protéiforme : drogue, modèle classique qu’il n’a pas connu, célibat, polyamour à court terme ou long terme, assexualité, homosexualité etc etc...

    Alors je suis navré mais, sur le plan de la seule cohérence, c’est toujours St Augustin qui garde la main, si l’on peut dire (hein...) et lorsqu’il avance que la seule intellection possible est l’ordre divin du vivre en l’appréhension du : Dieu, Moi, puis les Autres. Seule condition pour que deux êtres, humbles devant une réalité non partagée, mais communiée, accèdent aux compétences nécessaires pour faire valoir cette intellection au dernier arrivé, qui se retrouve protégé par la Communauté humble, digne et cohérente.

    Le reste n’est qu’ergotage et finalement, concevoir ad nauseam, que le réel s’inscrit dans le : Modèle social de l’imposé, Moi, puis les Autres. La forme est très proche mais est l’inverse authentique du cas précité... La vérité s’inscrit toujours en négatif des apparences... lorsque la Vérité n’est plus clairement définie.
    Note : Pour parvenir à la femme déracinée, il aura fallu au système casser la notion divine. Ce fut le travail de la révolution et de l’involution anthropologique - et virtuellement anthropophage - qui s’en est suivi.
    Ce jour, en ce stade de putréfaction avancée de la société multiforme - s’agit-il vraiment d’une société ?- la conjuration des égOs passera par une déliquescence nécessaire.
    Age de Fer : le réel se raccorde à l’abstraction. Restera donc la prière (Dieu), l’humilité (Moi) et la diététique (les Autres), et ce, dans cet ordre d’intellection : l’intellection de la nécessité. Seule condition possible pour s’unir au transcendant qui dépasse les concurrences du marché narcissique de la valeur d’échange et de ses quêtes avides et à vide.
    Le seul mode analytique -de conquête- n’est qu’une quête désespérée, ou une frustration n’a que le mérite d’en remplacer une autre...

     

    Répondre à ce message

  • #1958021
    Le 3 mai à 21:44 par Jacques
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    Sujet très intéressant.
    Je n’aime pas voir les gens souffrir mais cela me rassure d’un côté de voir que je ne suis pas le seul à éprouver des difficultés à trouver la bonne partenaire.
    Ce n’est pas faute d’essayer pourtant...

     

    Répondre à ce message

    • #1959250

      @Jacques
      La bonne partenaire n’existe pas, je l’ai cherché pendant des années, pensant l’avoir trouvée, elle me file entre les doigts après 12 ans de mariage et 3 enfants...
      Du coup une longue bataille juridique se profile à l’horizon, avec des dégâts tant matériels, qu’humains (enfants).
      Malgré le soutien de plein de gens autour de soi, on morfle comme pas permis...
      La dislocation de la société traditionnelle est bien là en 2018, tout part en c...., c’est l’inversion des valeurs, et l’inversion accusatoire qui prédomine dans cette "société" de consommation absolue.
      Cerise sur le gâteau, on doit dire amen à ce qui nous arrive comme si c’était dans l’ordre des choses.
      Sans être fataliste, je crois que c’est foutu !

       
    • #1959418
      Le 6 mai à 12:34 par Jacques
      Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

      Oui, nous vivons une drôle d’époque...
      Entre essayer de fonder une famille, qui est en quelque sorte un acte de résistance (d’où l’acharnement du système à compliquer la tâche), et garder son indépendance et regarder l’effondrement du système ancien/l’émergence du nouveau, le choix peut être vite vu.

      Fonder une famille et garder la main sur l’éducation de ses enfants est aujourd’hui un projet assez utopique. Il faut être soit inconscient (des problèmes à venir) soit obstiné, ou bien avoir une foi inébranlable en l’aspect divin de la vie.

      C’est en ce sens, je crois, que le Christ est révolutionnaire (précision : je suis baptisé mais n’ai reçu aucune instruction religieuse).
      Cette fable qu’est le Christianisme avait peut-être pour objectif, entre autres, de permettre aux hommes et aux femmes de vivre en semble heureux et de contrer la vision morbide du monde d’un peuple totalement perverti.
      De nos jours, il faudrait peut-être une fable plus moderne, basée sur des faits historiques (un peu comme 1789) pour remettre l’humanité dans le droit chemin. Une sorte d’intervention divine, ou extra-terrestre, pourquoi pas :) ...

      Si les sionistes/juifs extrémistes ne le permettent plus, c’est qu’il y a un projet derrière (NOM)...
      Je crois que nous vivons une transition majeure de notre histoire.
      Le troupeau doit être géré plus efficacement, avec tous les moyens à disposition.
      Et tout affront à l’ordre dominant, à la liberté (la vraie), et à la vie (la vraie) doit être réprimé.

      En une phrase : emmerdons-les jusqu’au bout, et prenons-y du plaisir, personne n’est immortel !

       
    • #1959419
      Le 6 mai à 12:37 par Jacques
      Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

      J’ai oublié...
      Courage et persévérance à vous "bemo" !
      Au plaisir d’échanger ici où dans le monde réel.

       
    • #1960131

      @Jacques
      Je partage votre opinion, à une nuance près que je suis musulman pratiquant.
      Vous savez les temps que nous vivons actuellement précèdent la venue de l’antéchrist, ma conclusion y faisait allusion pour ceux qui comprennent (sans être fataliste, c’est foutu), pourtant il faut garder la Foi et ne jamais désespérer de Dieu notre créateur.
      Jacques, je vous souhaite bien du courage dans votre quête mais sachez que rien est acquis, même si on a pris toutes les précautions pour se préserver, Satan le maudit, fera tout pour détruire votre bonheur.

       
  • #1959189
    Le 5 mai à 21:47 par stef1304
    Jordan Peterson – Les répercussions du divorce

    Mille merci pour la découverte de cet auteur canadien anglophone.
    J’ai suivi le flux de vidéo... et les événements auquel il a participé. Absolument passionnant sa dénonciation des dérives communautaires/revendications identitaires... et en particulier et son analyse de la mise en scène du conflit masculin/féminin.
    Bref, encore merci.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents