Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Maroc rompt ses relations diplomatiques avec l’Iran

"Sous la pression des USA, d’Israël et de l’Arabie saoudite"

Rabat accuse Téhéran de soutenir militairement le Polisario. Une rupture de plus dans le feuilleton des relations diplomatiques avec le régime des mollahs.

 

Le Maroc a rompu ses relations avec l’Iran, selon le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Dans un communiqué publié ce mardi 1er mai, ce dernier a motivé cette décision par le soutien militaire apporté par l’Iran, via son allié le Hezbollah, au Front Polisario, mouvement indépendantiste du Sahara occidental.

« Le Maroc a des preuves irréfutables sur ce soutien militaire », a déclaré le ministre à l’agence officielle MAP. Rabat soutient que l’Iran et son allié le Hezbollah auraient entraîné des combattants sahraouis et leur auraient fourni des armes.

Des accusations démenties par Téhéran ce mercredi 2 mai. « Nous rejetons la mise en cause de la diplomatie marocaine, qui sont fausses », a réagi les Affaires étrangères iraniennes. Le Hezbollah libanais a lui aussi dénoncé « ces allégations » dans un communiqué publié hier, quelques heures après l’annonce marocaine. « Il est regrettable que le Maroc nous adresse ces accusations sans fondement sous la pression des USA, d’Israël et de l’Arabie saoudite », a-t-il indiqué à l’AFP. Il trouve que la diplomatie marocaine « aurait dû trouver un argument plus convaincant pour rompre ses relations avec l’Iran ».

Mardi, le chargé d’affaires iranien à Rabat a été invité à quitter le royaume le jour même. Quant à l’ambassadeur du Maroc à Téhéran, il a déjà quitté Téhéran ce matin.

 

Des relations compliquées

Nasser Bourita revenait ce mardi d’un voyage à Téhéran où il a informé son homologue, Javad Zarif, de la décision unilatérale du Maroc de rompre ses relations.

Ce n’est pas la première fois que Rabat prend une telle décision. En 2009, le royaume avait rompu ses relations avec Téhéran suite à des « expressions inopportunes » d’un responsable iranien qualifiant le Bahrein, solide allié du Maroc dans le Golfe, de « la quatorzième province iranienne ». À l’époque, des observateurs avaient fait valoir un autre argument qui inquiétait Rabat : celui du soutien prodigué par l’Iran à « des chiites marocains ». Même si le Maroc demeure un royaume largement sunnite, Rabat ne tolère aucune incursion dans ses affaires religieuses, un domaine sous souveraineté royale.

 

Hassan II et les mollahs

Les relations ont par la suite repris timidement à partir de 2014 à travers un échange de visites de responsables ministériels puis officiellement en 2016, lorsque le Maroc a nommé, Hassan Hami, ambassadeur du Maroc à Téhéran.

Même si le royaume affirme mener une diplomatie équilibrée dans le Golfe, il n’a jamais fait secret de sa relation compliquée avec l’Iran. Un héritage de l’ère Hassan II qui, au moment de la révolution islamique iranienne de 1979, n’avait pas mâché ses mots à l’endroit de l’imam Khomeiny, cet « hérétique qui entend mettre les diablotins dans les burnous ».

 

Offensive sur le Sahara

Rabat est de plus en plus agressive sur le dossier du Sahara et n’hésite plus à hausser le ton envers ceux qui soutiennent la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Le mois dernier, elle avait dénoncé des incursions du Polisario dans des zones administrées par l’ONU et accusé ouvertement l’Algérie de « soutenir et de financer » son ennemi.

En lien, sur E&R :

Sur la pression sioniste, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1957010

    Rappelons qu’il y a quelques années, le Maroc avait également rompu ses relations diplomatiques avec le Venezuela au moment où ce pays était fâché avec Israël en 2009. Le motif était le même : le fameux "soutien supposé au front Polisario".
    Cette coïncidence n’empêchera pas les adorateur du roi de trouver celui-ci proche du peuple, actif pour le bien de son pays, favorable à la cause palestinienne et mon cul sur la commode.

     

    Répondre à ce message

  • #1957075
    Le 2 mai à 17:06 par MosquéeDayan
    Le Maroc rompt ses relations diplomatiques avec l’Iran

    Bon je n’y connais rien à l’Islam (sauf un peu dans la mesure où ça interfère avec ma tranquillité Chrétienne dirons-nous). Les guerres intestines entre Islams, c’est comme en Turquie Gülen / Erdogan ? Comme ailleurs Sunnites / Chiites ? Et en plus y’a le wahhabisme et autres... Mon voisinage Turc m’explique que l’Islam du Maghreb est roupie de sansonnet, mes voisins Maghrébins sont « Sur le Coran de la Mecque », quel bordel !
    Et on nous les brise avec un Islam de France ?
    Auto-destruction en perspective ?

     

    Répondre à ce message

  • #1957112

    La trahison est une seconde nature pour le Maroc.
    Les cas de trahisons sont nombreux dans son histoire et sont peuple étant l’un des plus soumis du monde arabe.

     

    Répondre à ce message

    • #1957445

      Il faut rester honnête. Quelles trahisons ? On vous a entendu sur l’affaire Nasser Zefzafi ? Non... Vernochet, sur ce site, oui, on l’a entendu sur le sujet.

      Vous êtes venus pour que je vous parle de la guerre populaire de libération alors que, dans votre histoire récente, il y a Abdelkrim, qui est une des principales sources desquelles j’ai appris ce qu’est la guerre populaire de libération. Pourquoi donc avez-vous fait tout ce chemin alors que vous avez le Maitre : Abdelkrim ? Mao Tsé-Toung à une délégation du Fatah - surpris par leur demande...

      « peuple étant l’un des plus soumis du monde arabe »

      De quel peuple parlez-vous ? L’autochtone n’est pas arabe... Il y a des millions de gens dans ce pays qui ne parlent pas l’arabe. Et pourquoi le devraient-ils ?

       
    • #1957480

      Rien que ce pseudo, six jours, en dit long sur votre orientation !

       
  • #1957113
    Le 2 mai à 18:21 par Cap Falcon
    Le Maroc rompt ses relations diplomatiques avec l’Iran

    Monarchie dont les têtes pensantes depuis très longtemps sont juives (Azoulay et cie) , qui offre en pâture ses (beaux) enfants et ses (belles) femmes aux pires raclures que la terre ait porté, qui a l’un des niveaux d’inégalité entre riches et pauvres le plus élevé au monde, qui colonise la terre d’un peuple fier qui s’est battu vaillamment contre l’occupant espagnol pour recouvrir sa liberté, qui torture et humilie ce peuple et lui refuse ses droits les plus élémentaires dont celui de choisir l’auto-détermination ou pas.
    On attend toujours la réaction virulente du Makhzen pour récupérer Sebta et Melilla sous occupation espagnole.

     

    Répondre à ce message

  • #1957136

    Ce qui veulent c’est isoler l’Iran pour mieux lui tomber dessus , ils leur préparent la guerre . Tous les prétextes seront bon . Pas étonnant que tous les instigateurs de cette sombre préparation se trouvaient au Maroc en joyeux copains , le Saoudien , le roi du Maroc et le Libanais , très amis de la France et d’Israël . Joli tout ça, dites-moi qui sont vos amis , je vous dirait qui vous êtes...la France n’en rate pas une... ?

     

    Répondre à ce message

  • #1957153

    Je lance un appel pour ne plus voyager, ni visiter le Maroc !

     

    Répondre à ce message

  • #1957158

    Je ne connais pas bien le Maroc (Sunnite ? Chiite ? Lien avec Israël ?), en tout cas le timing est "particulier" : Trump doit d’ici 10 jours (12 mai 2018) annoncer s’il dénonce ou prolonge l’accord avec l’Iran sur le nucléaire et comme Trump maintient le suspens jusqu’au bout, cela met les Israéliens dans le flou, chose qu’ils ne supportent pas, alors ces derniers font entrer en jeu un maximum de leurs auxiliaires pour fustiger l’Iran.

     

    Répondre à ce message

  • #1957552

    Le deal entre l’Empire et le Maroc était simple :

    « Momo, tu accuseras l’Iran d’armer et financer le Front Polisario...je sais, je sais...scénario délirant, mais on s’en fout à notre époque ! On ne se fait plus chier à peaufiner des trucs crédibles, et puis de toute manière on n’a plus de cerveaux qui en sont capables...donc je disais tu diras que l’Iran fricote avec le front Polisario...Putain ! Momo ! Reste sérieux 5 min ! Rigole pas ! Tu diras ça en restant sérieux, d’accord ?! Et surtout tu utiliseras cela comme prétexte pour une rupture diplomatique...et en contre partie tu gardes le Sahara occidental et on te donne carte blanche pour niquer sa race à ces rats du désert... »

    Sans déconner, ils n’ont plus de limite pour inventer des scénarios de plus en plus délirants ! Skripal...le gaz à la Ghouta...et maintenant ce truc sans queue ni tête ! A croire qu’ils ont des humoristes comme stratèges !

     

    Répondre à ce message

    • #1957581

      Ah l’humour, on lui fait dire ce qu’on veut, le vôtre n’étant que vulgarités !

       
    • #1958224

      @goy pride,

      Merci pour ce trait d’humour.

      Quant à ceux et celles qui font du soutien indéfectible aux dirigeants du pays de mes parents faut vous laver les yeux...Les mecs ils envoient un contingent de militaires participer au massacre des Yéménites.

      Perso c’est suffisant pour me faire vomir.

      Et Dieu sait que je n’ai pourtant aucune sympathie pour l’Iran. Un pays qui abrite un mausolée érigé pour le meurtrier du Calife Omar Ibn Khattab c’est forcément un pays qui marche à l’envers.

       
    • #1958285

      "Le pays de mes parents" c’est vos origines, même si vous les reniez. "Un état dans l’état", ça vous parle ? C’est le cas d’Israël en Palestine ouvertement, et de tentatives qui vont dans ce sens, comme notamment des chiites qui ont attaqué le Yémen. Quand le Maroc s’en mêle, c’est au minimum un contentieux sunnites-chiites. Faut arrêter de voir la politique en ligne droite, c’est plus compliqué que ça. Je voudrais bien vous y voir, à la place du roi !

       
    • #1958313

      @giustizia,

      Ne soutenez pas les personnes qui commettent des injustices au nom du fait qu’ils dirigent un pays. C’est certain que la politique c’est un jeu d’equilibristes néanmoins reconnaitre l’injustice pour ce qu’elle est est primordial.

      Comment se fait-il qu’un dirigeant comme Poutine est capable de limiter la casse et de toujours intervenir au mieux ?

      Les dirigeants du monde d’arabe n’ont aucun amour propre et sans doute aucune foi non plus voilà le réel problème. Celui qui soutient l’injustice doit en répondre devant Dieu au jour de l’éternité.

      Je vous laisse à votre conscience.

       
    • #1958517

      @ Amb : entièrement d’accord sur le principe. Et oui le roi du Maroc limite la casse, comme vous dites, sinon il y a bien longtemps que lui ou son défunt père aurait répondu aux provocations, nombreuses, de l’Algérie !

       
    • #1958579

      Et j’ajouterai :
      Comment le gouvernement iranien peut-il défendre mordicus le principe d’intégrité territoriale de la Syrie, tout mettre en œuvre, armements, finances, troupes militaires et milices islamistes, s’allier avec le « diable » pour maintenir la cohésion du pouvoir de Bachar al-Assad et contester la même légitimité au Royaume du Maroc ?
      La même question se pose avec la non moins pertinence dès lors qu’il s’agit de l’Arabie saoudite et, au-delà, du Yémen ! La première reçoit depuis quelques mois un déluge de missiles prétendument lancées par les Houtis mais qui, de toute évidence, sont de provenance iranienne ! On n’hésite nullement de donner raison à ceux qui, arguments à l’appui, estiment que l’Iran mène une guerre par procuration à l’Arabie saoudite et aux Etats du Golfe, hormis le Qatar devenu l’allié objectif d’une alliance diabolique incarnée par la Russie, l’Iran, la Syrie …Quelques uns , ils sont légion, mettront en parallèle ou en adéquation la diplomatie de Donald Trump qui veut en découdre avec l’Iran, notamment avec la dénonciation officielle le 12 mai prochain de l’Accord nucléaire signé en 2015 par Barack Obama ! Il n’hésiteront guère à voir dans la décision du Maroc de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, comme l’adjuvent ou l’alignement sur la politique américaine, voire la main de Trump…Il n’en est rien, d’autant plus que les preuves irréfutables sont présentées au chargé d’affaires iranien à Rabat de l’implication de son pays, du rôle joué par le Hizbollah dans le soutien militaire, financier et politique au polisario, des projets criminels fomentés contre le Maroc et ses institutions, nécessitant en somme une mise en ordre et une décision unilatérale du Maroc pour défendre sa stabilité.

       
  • #1959222

    La monarchie marocaine a toujours été enracinée par le sionisme. Abraham Corcos est un juif marocain, un Tajer Assoltane du Mogador. En même temps il a été designé U.S. consule à Mogador en 1862. C’est la raison pourquoi il est devenue un protégé américain. Il a été aussi le directeur de la "Banque Péreire" du Maroc. Il a aussi organisé la visite de Montefiore au Maroc 1863/1864. Les deux on reclamé qu’ils travaillent pour les bénéfices des maisons royal : Corcos pour le Maroc et Montefiore pour Londres. Rien d’étonnant en 2018 de cette monarchie ! Javier Bardem, le diplomate aurait déclaré en 2011 que le Maroc est "une maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre".

     

    Répondre à ce message

    • #1959844

      Que vous vouliez dire qu’il y ait eu des familles influentes juives au Maroc est une chose, mais en aucun cas le terme "sioniste" ne peut s’appliquer. Jamais le Maroc n’a approuvé la politique sioniste d’Israël, que de raccourcis décidément !

       
    • #1960103

      Bien sûr que si le Maroc est sous influence du sionisme car une population très active et très représentive des juifs maroacains qui vivent au Maroc ou investissent. Le fait d’avoir aucune relation diplomatique avec Israël est tout simplement logique pour masquer le sionisme au Maroc. Le Maroc est sous tutelle des occidentaux et obéit aux ordres de l’empire.

       
    • #1960132

      Javier Bardem, le diplomate aurait déclaré en 2011 que le Maroc est "une maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre".Sans oublier que le ministre marocain Bourita s’est récemment rendu chez les israéliens pour un soutien selon l’agence turque Anadolu confirmer par le secrétaire du ministère des affaires etrangères de Palestine on ne peut pas être plus clair Giustizia donc votre tajine royal de propagande réchauffé est bien connu l’idiot voit le doigt lorsqu’on lui montre la lune .

       
    • #1960292

      "Selon des médias turcs", là par contre c’est sûrement plus crédible !
      Le maroc reste le seul pays qui soutient sans interruption aucune et sans rien attendre en retour la cause palestinienne. Rien que la semaine dernière, le président palestinien a remercié le roi pour son soutien constant, soutien de projets, etc. Le roi fait cela en tant que président du comité al qods qui défend jérusalem, que font les autres états, lui seul est actif et verse un soutien notamment financier à la population pour que les gens résistent sur place
      Seul le Maroc a construit un hôpital militaire de campagne en Jordanie pour soigner gratuitement les réfugiés syriens.
      Malgré tous les obstacles avancent. Oui, la caravane passe et les chiens aboient...

       
    • #1960370

      On a bien vu le soutien de votre roi à la Syrie ces dernières années notamment aux ennemis de la republique arabe syrienne et à son peuple à savoir Jabaht al nosra où figure beaucoup de terroristes mercenaires marocains et de l’intervention le jeudi 30 août, le délégué de la Syrie, Bachar Al Jaâfari, en réponse à l’appel de Saâd Dine El Otmani, ministre marocain des Affaires étrangères, à une mobilisation internationale en faveur du peuple syrien, a tiré à boulets rouges sur l’acte de la Béya, la cérémonie d’allégeance. Oui Momo 6 inféodé à l’entité juive et à leur frère Saoud-yaoud , contrairement à vous mes arguments sont sourcés et véridiques je ne reprends pas le map tajine royal de propagande hystérique.

       
    • #1960401

      Enfin apprenez à lire Giustizia, j’ai écrit selon l’agence turque anadolu et non "selon les médias turcs" il y a une nuance , je comprends votre erreur aveuglé par l’hystérie et la colère surtout lorsque mes arguments et exemples sont confirmés par des médias et un membre du gouvernement palestinien.Toutefois Momo 6 peut s’autoproclamer président de la fondation El Qods personne ne l’a sollicité et par ailleurs les palestiniens n’attendent aussi rien en retour de sa part.Ce simulacre de faire semblant de soutenir la cause palestinienne c’est juste du Momo Comédie Club (Jamel en sait quelque chose lol), si vraiment il défendait cette cause qu’il prétend il devrait d’abord envoyer son armé pour libérer Jérusalem ( non trop dangereux ses maitres le vitrifieront dans la seconde).Bref trêve de plaisanterie sans l’accord de l’entité juive le Maroc ne peut pas aider la Palestine, ce qui revient finalement à son impuissance.Par contre Momo6 est un fervent soutient du sionnisme , à travers ce dernier voyage en Palestine occupé, Bourita s’est rendu à Jérusalem occupée par l’entité juive bizarre , comment a t-il pu ????C’est vrai Momo6 est president d’El Qods lol.D’autre part vous dites que Bourita a eu un remerciement de Mahmoud Abbas pour le soutient du Maroc , mais cela fait depuis des années que Mahmoud Abbas n’est plus le president légitime de Palestine. Pour finir concernant l’aide aux réfugiés syriens par un hopital militaire dans le camp de Zaatari en Jordanie , la plupart sont des familles de terroristes que le Royaume des Saoud soutenait en profitant au passage de leurs femmes qui se prostituaient de manière déguisée.Ce n’est pas par hasard que le Maroc a aidé ces pauvres réfugiés syriens. Mais il aurait mieux fallu les aider dans leur pays sans prendre parti à une ingérence étrangère et exclure la Syrie de la ligue Arabe hein ?

       
    • #1960528

      Et si d’aventure les faits se rapportant au sujet de l’article vous intéressent : http://www.jeuneafrique.com/mag/557...

       
    • #1960594

      A Giustizia

      Ton petit article valide le fait que le Maroc a provoqué ce cassus-beli avec l’Iran pour réaliser une pierre deux coups afin d’espérer de ne pas rendre des comptes en octobre 2018 auprès du conseil de sécurité de l’Onu vis à vis de la question sahraouie à savoir la mise en place d’un plan d’autodétermination de ce peuple.Et puis même si le hezbollah soutient les peuples opprimés qui aspirent à l’independance , il est où le problème ?Le hezbollah est un mouvement révolutionnaire de résistance qui a tenu la dragée haute à l’entité juive , c’est aussi une force politique qui n’est pas communautaire(alliance avec Lahoud chrétien) il a remporté les législatives largement face à Hariri un ami à la solde des Saoud comme Momo6.Enfin ton article de Jeune Afrique ne fait que confirmer la collaboration du Maroc avec les Usa pour le compte de l’entité juive qui souhaiterai détruire les vrais résistants , dans ton article il précise qu’un homme d’affaire libanais a fait, "l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par Interpol à la demande des Américains pour « financement d’activités terroristes, fraude et blanchiment ». Incarcéré, interrogé par la police marocaine, il est extradé vers les États-Unis le 23 mars 2017.Voilà ce qu’est votre Maroc pays de collabos et soumis comme disais le diplomate Javier Barem.Donc ne fuis pas le sujet par tes articles et apprends à réfléchir tu verras qu’en dépassant le point Godwin marocain (cad Momo6 cannabis) tu seras en paix et tu verras plus clair lol

       
    • #1960868

      Mohammed VI et pas Momo6, le respect c’est la base. Je clos cet échange qui ne mène à rien.

       
    • #1960901

      Nous y voilà : le Sahara est marocain et pas à des soi-disant opprimés créés de toutes pièces, c’est Mohammed VI et pas momo6, ne vous en déplaise. Adios

       
    • #1961049

      Momo6 ,M6 ou Mohamed 6 rien ne change au fait qu’il brille par sa médiocrité et sa collaboration avec l’entité juive donc ta fuite du sujet en faisant diversion sur des détails insignifiants sont comme les personnes qui souhaitent connaitre le sexe des anges. Enfin concernant le sahara occidental , il est reconnu du point de vu du droit international :" Le Sahara occidental figure sur la liste des territoires non autonomes selon l’ONU depuis 1963" , la mise en application des résolutions (1754 (2007), 1783 (2007), 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010), 1979 (2011), 2044 (2012) et 2099 (2013) de l’ONU concernant l’organisation d’un référendum du peuple sahraoui sous les auspices de l’ONU n’ont jamais été appliquée .D’autre part la justice européenne a déjà annulé un accord agricole passé avec le Maroc au motif qu’il s’appliquait aussi au Sahara occidental, le Maroc a annoncé le jeudi 25 février 2016 le gel de ses contacts avec les institutions européennes .(http://www.lemonde.fr/afrique/artic...)
      Bref il s’agit d’une question de colonisation et tôt où tard les sahraouis tout comme les Palestiniens se libèreront de l’entité juive et de ses alliés de combat notamment le Maroc de Momo6 .Espèrons aussi que les marocains s’émanciperont de leur statut de sujet d’un roi imposteur , déjà c’est sur la bonne voie les rifains fiers et révolutionnaires commencent à contester ce système royal par des manifestations et dénoncent la vie chère,le chomage et la misère.

       
  • #1961167

    Les pro marocains défendent leur Roi sur sa politique internationale... pour info le Maroc ne pèse pas lourd militairement et géopolitiquement. La facilité d’oprimer le peuple Sahraouis est d’une lâcheté reconnue par l’histoire. L’Iran a du poids internationalement parlant malgré des décennies d’embargo. De toute manière en regardant les personnes publics d’origines marocaines qui vit en en France, on voit chez eux de la collaboration auprès de l’empire sans être marocain juifs ! Jacob COHEN « Le roi du Maroc collabore avec Israël, les sionistes, le Mossad, main dans la main ». Les debouze, l’iman de bordeaux, le président du culte mulsuman... et j’en passe ....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents