Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

Pendant que José Benavente et Benoît Micolon affrétaient en toute impunité un avion (avec leurs deniers personnels nous dit-on – 130.000 euros tout de même ! – mais l’on nous dit bien ce qu’on veut) pour sauver des migrants dans la méditerranée, c’est-à-dire, d’un point de vue juridique, faciliter la commission d’un délit voire en être complice (celui de l’immigration clandestine donc illégale), pendant donc que ces Pipo & Pompo du migrant s’activaient, c’est une toute autre opération qui avait lieu dans les Alpes, celle d’identitaires usant de leur bon droit (celui de l’Article 73 du code pénal) pour faire respecter la loi.

 

Et bien on vous le donne en mille (mais vous l’aurez sûrement deviné), les premiers sont encensés par les médias pour leur acte de bravoure et de générosité pendant que les seconds sont vilipendés et leur action relayée de façon imparfaite autant que partiale par les même médias. L’illégalité gagne donc haut la main face à la légalité.

On vous épargnera l’argumentaire populiste consistant à dire que pendant que les autorités mettaient rapidement fin à l’agit-prop identitaire, c’est 1 200 antifas qui mettaient en toute impunité Paris à feu et à sang. On vous l’épargnera, donc, mais vraiment ça nous brûle les lèvres. Enfin, on ne peut pas s’occuper de tout. Il y a des priorités idéologiques, visiblement.

 

Voir aussi, sur E&R :

La guerre mondialiste contre la France est déclarée !
Lire sur Kontre Kulture

 






Alerter

85 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Et la décroissance ?
    Pourquoi ne pas accepter une diminution de la population ?
    Avec un autre modèle économique ?
    Avec un retour à la vie rural ?
    Diminution de la population, diminution du PIB, retour à la ruralité, réduction de notre empreinte écologique, ca ferait un beau programme !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1956957

    GI a surtout fait un coup de com’, je ne dis pas que c’est totalement inutile et par rapport aux passages illicites des migrants, mais très clairement, l’important était de faire un focus sur les lacunes étatiques au passage du col, plus que de se poser en garde-frontières efficaces.
    La preuve en est que des pro migrants ont communiqué juste après, comme quoi ils emprunteraient un autre chemin, sans même aborder les deux pilotes ayant financé un zinc pour venir en aide à des réfugiés en mer, depuis la Libye.

    Je trouve l’initiative GI courageuse, mais attention, le système est peut être en train d’instrumentaliser une future opposition GI/ultra gauche afin de jouer les arbitres et faire triompher l’émotion collective autour de l’humanisme et par rapport aux faschisme du repli sur soi.

    Un grand classique toujours très efficace sur une population de plus en plus dépressive.

     

    Répondre à ce message

    • #1957614

      En même temps, c’est un « risque » à prendre. Et on connaît la musique de toute façon, à base de violons et de guimauve :-) Restons optimistes, car dans le fond il ne faut sans doute pas sous-estimer la dimension de non-dit chez énormément de gens. Si l’on faisait un référendum [dans l’hypothèse où nous serions en démocratie réelle, oui je sais ! :-)], il est à peu près certain que sur ce sujet, comme sur d’autres d’ailleurs, les gens se prononceraient très majoritairement pour que soit mis d’une manière ou d’une autre un terme à cette situation. Et ce sont les médias qui donnent une image faussée de l’opinion pour lui faire porter en fait ce qui relève en réalité très largement de leurs propres desiderata.

       
  • #1956995

    Peut être un bon reportage. Dommage que ce soit en anglais. je ne supporte pas l’anglais !
    Suis-je trop identitaire ?
    On fête Jeanne d’Arc ces jours-ci. C’est quand tout semble perdu qu’advient la personne providentielle et le renversement de situation. J’ai foi en l’avenir.

     

    Répondre à ce message

  • "Identitaires contre immigrationistes, le match de l’année"....Non, pas de l’année, ça fait déjà un bon moment que ceux-là s’opposent et c’est même aujourd’hui la seule opposition pertinente, gauche vs droite étant dépassé.
    Et c’est un peu partout en Europe et au-delà que cette opposition s’ancre dans la vie politique.

     

    Répondre à ce message

  • #1957109
    Le 2 mai à 18:16 par Alderic-dit-le-microbe
    Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

    C’est très bon et cela confirme mes intuitions précédentes : le terrorisme migratoire va renforcer l’édification de l’Europe des peuples ; c’est en s’appuyant les uns sur les autres contre un ennemi commun que l’Europe des aristocraties est née. C’est ainsi également que l’Europe des peuples va se renforcer.

    Les situations invivables de terreur que nous connaissons, à cause de l’immigration, ses conséquences, et de politiques complices, vont prendre fin et le mouvement va s’inverser.

    C’est écrit. Il ne peut dignement en être autrement.

    Il y en a qui devraient se mettre, dès maintenant, à la recherche d’une cave confortable ou d’un endroit de repli, s’ils ont deux doigts de prévoyance. Quand la marée descendant, elle va parfois aussi vite qu’un cheval au galop.

     

    Répondre à ce message

    • #1957456

      Pas mal tes fantasmes derrière ton écran.
      L’Europe Aristocratique qui s’unit pour asservir pour conquérir pour s’approprier ce qui ne lui appartient pas, et au nom du peuple en plus ! Ca on a connu oui.

      En 2018 l’Europe des peuples ? Qui va s’unir pour quoi faire virer les Elites corrompues ? Sûrement pas..
      Jouer les warriors derriere son écran en appelant implicitement à la guerre civile de Conversano ah ca y’a du monde.

      Applique ton conseil à toi même et reste bien planqué car que tu sois un identitaire ou pas, on connaît la bravoure légendaire de ces névrosés racialistes : des baltringues, c’est aussi simple que ca même les antifas ont plus de co#ille c’est dire.

       
    • #1957728
      Le 3 mai à 15:45 par Alderic-dit-le-microbe
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      @ Archimede
      Tes injonctions de tyran grossier m’apparaissent bien dérisoires.

      Les "warrios", comme tu écris (c’est beau les perroquets ) , qui vont dans le sens des lois iniques de l’état, et qui donc se planquent, ce sont plutôt les gens comme toi, car sauf erreur, le racisme est interdit par les lois de la république.

      Or, c’est un sentiment qui devrait avoir le même droit que les autres de s’exprimer, car il est autant légitime que ceux des niais qui prêchent l’amour de tout et le mariage pour tous.

      S’il est condamné et interdit, sous peine de sanction, c’est parce qu’il gêne les plans de l’élite.

      Les élites ne font pas des lois pour déservir leurs intérêts, bien au contraire.
      Les antifas sont aussi des créations de l’état, pour servir les intérêts d’élites, comme le laisse à penser l’impunité qui caractérise chacun de leurs méfaits et leur démonstration de nuisances.

      Quand on a tout l’appareil d’état derrière soi, il est facile de faire le kéké et de répandre sa hargne, son ignorance et son mauvais gout.

      Quand tu l’aura compris, je pense que l’humanité aura fait un pas vers l’élèvation. Courage, c’est à ta portée.

      En attendant, je te souhaite une agréable journée.

       
    • #1957804

      Ah ok donc pour toi le racisme est un sentiment qui devrait avoir le droit de s’exprimer au même titre que les autres ?
      Tu t’es trompé d’époque l’ami, le racisme revendiqué, institutionnalisé c’était le code Noir plus tard celui des indigènes, l’apartheid en Afrique du sud, la segregation aux USA, la traite des slaves, la colonisation, le mépris institutionnalisé des Japonais pour les Chinois etc...

      Regretter ces époques c’est dommage..
      Quoi les gens ont besoin d’exprimer leur racisme pour se sentir bien ? Désolé mais j’appel ca de la Névrose.

      Excellente fin de journée à toi aussi

       
    • #1957902

      @Archimède est donc un « tyran grossier ». Diantre ! Et lutter efficacement contre le politiquement correct consisterait ... à revendiquer le racisme ! En d’autres termes à apporter du moulin à son eau. Bien. Croire que prendre le contrepied systématique du politiquement correct en le validant serait la chose intelligente témoigne d’un niveau vraiment très élevé. Alors que le politiquement correct consiste entre autre à insulter les gens qui sont légitimement contre l’immigration en ramenant leurs opinions et arguments à la seule expression d’un racisme, il faudrait donc lui donner raison pour le combattre !!! Très bien ! Voilà qui est raccord avec un autre intervenant de très haut niveau qui lui aussi passe le plus clair de son temps à brasser ce genre d’idées de génie.

       
    • #1958125
      Le 4 mai à 03:14 par Alderic-dit-le-microbe
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      Bon, les 2, pourriez-vous, SVP, expliquer en détails pourquoi serait-il bien d’être anti-raciste et pourquoi serait-il mauvais d’être raciste ?

      Parce que vos tentatives de dissimulation de vos pechants tyranniques, sous des airs de parangons de tolérances et de vertus, avec vos insultes et vos dénigrements, vos psychologismes de charlatan, ça fait désordes.

      Je conçois aisément que l’on puisse conjuguer ignorance, obscurantimse, hargne, haine de soi et de la complexité, tyranisme, et fainéantise intellectuelle ; aucune de ses qualités n’est incompatible avec les autres. M’enfin, il parait juste de partager.

      Dans la mesure du possible, éviter les sentiments préfabriquées qui n’apportent rien à la démonstration, et baser ses arguments sur autres choses que des amalgames douteux pour faire pleurer le chalant et la mère michu, ça semble une bonne piste pour débuter.

      Je donne ma défintion.
      Racisme : constat des différences bio entres les individus d’une même espèce. Point.

      Sur la base de ce constat, nous pouvons chercher à comprendre les raisons de ces différences et répondre à l’impératif catégorique : “Connais-toi toi-même”, en avançant vers la maturité et la connaissance de l’universel .

      Cet impératif laissé par les anciens et gravé au frontispice du Temple de Delphes, est impossible à combler, sans accepter le fait que nous sommes différents, et non pas égaux, sans étudier ces différences, sans comprendre leurs raisons d’être, leurs conditions de naissances, etc ... C’est un pas vers la maturité de l’homme que seule l’acceptation de la réalité rend possible. Et sans ses différences que des nigauds tentent de gommer, il ne nous sera plus possible d’y répondre, car nous apprenons plus vite en comparant ; l’étude de système complexe est longue et fastidieuse, mais illusoire sans comparaison, outil idispensable.

      Des goulus de pouvoirs ont verrouillé le thème du racisme en le criminalisant, en changeant le sens initial y incorporant ds notions de supériorité, car cela gênait des plans de lutte pour la prédation, la domination, la richesse, la jouissance, des motivations qui paraissent bien futiles devant les possibilités de destin qui s’offrent à l’humanité si elle sort de l’enfance. Mais pour ça, encore faudrait-il oser accepter la réalité et se poser des questions à son sujet, ce que ne permet pas l’anti-racisme.

      Avec la maturité viendra la sagesse, puis la compréhension de l’essentiel, et nous pourrons enfin envisager d’autres cieux.

       
    • #1958293

      Bon, l’un ou l’autre de ces avatars !
      Ah ! les « penchants tyranniques » (hum !), « ignorance, obscurantimse, hargne, haine de soi et de la complexité, tyranisme, et fainéantise intellectuelle. ». De votre côté, arrêtez donc les excès et outrances si vous voulez être un minimum crédible et ne pas vous ridiculiser. Et essayez de redescendre sur terre. Il serait dommage
      Il vous donc des « détails » pour vous expliquer qu’il n’est pas indispensable de convoquer le « racisme » pour justifier une opposition à l’immigration ???!!! C’est le pendant inepte à l’immigration justifiée par l’antiracisme. Vous n’êtes pas capable de comprendre ça, réellement ?! Donc la réponse à votre fausse question, outre le fait qu’elle témoigne de votre impressionnant niveau, est la suivante : l’un comme l’autre sont tout aussi débiles. Je passe sur vos considérations philosophiques belles à pleurer (et fort éloignées de la charlatanerie) et mélangeant quelque peu l’impératif catégorique kantien et la formule socratique, car cela me semble quelque peu éloigné du sujet, surtout s’il faut partir d’aussi loin que le « racisme ». Va quand même falloir que certains songent sérieusement à passer la seconde et à accélérer un peu.

       
    • #1958346

      ""Racisme : constat des différences bio entres les individus d’une même espèce. Point""

      Alors là pas mal ! Le mec te refait les définitions tout seul ! Réécrit le dico pendant que tu y est.

      Sinon tu vas trop loin dans tes démonstrations qui n’ont plus à voir avec ton postulat initial à savoir : être raciste c’est bien et naturel. .
      Du coup je me suis arrêté de lire, pas de mépris loin de là mais tu me rappel un certain #mortderire avec qui les conversations tournaient en rond...

      @Eric Merci pour cette mise au point, bientôt dire que le racisme primaire n’amène rien de salutaire sera vu comme du bonobisme (sisi j’ai lu ce terme sur un site de guerriers identitaires sauveur debla patrie )..

       
    • #1958436
      Le 4 mai à 15:34 par Alderic-dit-le-microbe
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      Vous fuyez le débat. Cela confirme mes opinions : l’humilité et le courage sont essentiels à la compréhension, car cela demande parfois des sacrifices et de la souffrance.

      Le monopole de la définition des mots appartient, ni à Larousse, ni qui que ce soit d’autre. L’impératif catégorique n’appartient pas à Kant, et la formule “Connais-toi toi-même » n’est pas de Socrate (là, on se noie dans l’anachronisme.) . Ce sont des biens communs que chacun use et modèle au besoin. Si vous préférez " objectif absolu" en lieu et place "d’impératif catégorique", ok. L’idée est de fixer cet objectif à l’individu duquel découle sa politique de vie, le libérant ainsi du carcan de la modernité et ses impératifs capitalistes de jouisseurs-consommateurs, affaiblissant le pouvoir de la monnaie et des banques par la même occasion.

      Et si vous souhaitez nommer le constat des différences à l’intérieur d’une espèce, avec un autre vocable, libre à vous. Mais je ne vais pas réinventer l’existant, au prétexte qu’une bande de neuneus est conditionnée, façon Pavlov, à des réactions d’hystéro-mondains de quartiers par la gauche, depuis des années.
      Bien que non stoïcien, « ce qui trouble les hommes ce ne sont pas les choses mais les opinions qu’ils en ont » ne me paraît pas complètement absurde.

      La définition de "nation" a été changé pour des raisons politiques. Est-il possible que vous puissiez envisager qu’il en a été de même pour le racisme, ou est-ce trop demander ?

      D’ailleurs, ceux qui sont à l’origine de ces perversions du sens ne sont-ils pas issus de la même secte ? Et ne se sont-ils pas rendus coupable de la colonisation et du pillage en Afrique ? Pour le faire, n’avaient-ils pas besoin d’instaurer dans les esprits, une hiérarchisation des races, comme l’ont fait d’illustres menteurs de gauche aux origines troubles ? Finalement, vos réaction ne servent-elles pas leurs intérêts bien compris, en censurant ce thème ?

      Vous devriez le savoir : avec une phrase du type " ça ne veut strictement rien dire ...". on montre que l’essentiel échappe à la compréhension, mais ça ne rend pas moins vrais les propos de l’autre interlocuteur.

      Je renouvelle mon invitation : en nommant, comme désiré, le constat des différences au sein d’une même espèce, pourriez-vous expliquer pourquoi faudrait-il interdire, bannir, criminaliser, empêcher son étude et les discussions associées ? Quels sont les avantages et inconvénients d’une telle posture, pour le puissant, manant, savant, ignorant ?

       
    • #1958801

      « Vous fuyez le débat. »
      Non, c’est plutôt vous qui n’avez rien à dire de clair et de pertinent et qui êtes incapable d’admettre que vous avez tort. On peut d’ailleurs noter au passage que vous passez allègrement au-dessus de ce qui vous est opposé pour ensuite à nouveau la faire à l’envers :-) Simplement on vous a expliqué brièvement et simplement en quoi c’était une absurdité, dès lors il n’y a pas lieu d’épiloguer. Idem quand vous vous enfoncez en en rajoutant dans vos fumeuses références philosophiques mal maîtrisées. Ça peut arriver de s’emmêler les pinceaux à trop vouloir en faire, mais faut pas en rajouter et s’efforcer plutôt d’être plus simple et moins brouillon. Soyez vous-même (mais pas trop quand même si c est pour persévérer dans cette voie !)
      « Cela confirme mes opinions » Ah bon ?! Comme c’est étonnant ! On n’est jamais mieux servi que par soi-même hein !
      Après, si vous voulez brasser sans fin les mêmes lubies stériles, c’est votre droit, mais c’est plutôt vers Christine Tasin qu’il faut vous tourner. Vous ferez moins de mal à vous et aux autres et à mon avis ce sera vraiment mieux pour vous. Même si je dis les choses en plaisantant, je suis sérieux. Allez, filez garnement ! Et arrêtez de troller, c’est pas bien de changer de pseudos, on est entre adultes consentants, bon sang ! :-)

       
    • #1958819

      Je vais quand même répéter en d’autres termes ce qui répondait déjà aux interrogations de notre énergumène. Question qu’il formule à nouveau ainsi en ces termes :
      « pourriez-vous expliquer pourquoi faudrait-il interdire, bannir, criminaliser, empêcher son étude et les discussions associées ? »
      Vous n’avez pas compris. Il ne s’agit pas pour moi d’interdire (absurdité en soi et concrètement impossible) ni bannir, criminaliser ou empêcher quoi que ce soit. Je suis pour la liberté d’expression absolue car je pense d’une part que cela dégonflerait les thématiques imbéciles comme celles qui semblent vous tenir à cœur et qui sont souvent des réactions, plus instinctives que réfléchies, à des interdits, et que d’autre part cela me permet moi aussi d’exprimer de mon côté ce que je pense. C’est assez simple finalement.

       
    • #1959884
      Le 7 mai à 02:17 par Alderic-dit-le-microbe
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      Autant de mots pour ne rien dire : apparement, l’essentiel vous échappe.

      Pourriez-vous, au moins une fois dans les échanges, aller au fond et répondre à la question, ou resterez-vous engoncé dans votre costume d’énervée-indignée en tirant dans tous les sens ?

      Trop de café peut-être ? C’est peu récommmandé pour les échanges cordiaux qui requiert de faire la paix en soi, tout comme pour la réflexion d’ailleurs.

       
    • #1960200
      Le 7 mai à 15:29 par Philippot, vite !
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      @Archimède



      le racisme revendiqué, institutionnalisé c’était le code Noir




      Il n’y a jamais eu d’esclaves en France, qui est le pays le moins raciste du monde. Si tu veux savoir ce qu’est le racisme et l’esclavage, va plutôt voir du côté de l’Afrique.

       
    • #1960243

      « Autant de mots pour ne rien dire »
      C’est ce que l’on dit souvent quand on n’a rien à dire !
      « apparement, l’essentiel vous échappe. »
      Alors qu’à vous non ! :-) Vous voir enfiler un costume de moine bouddhiste dispensateur de conseils en zénitude est vraiment très drôle. Encore une fois, appliquez-vous vos conseils ça vaudra mieux. Et « accessoirement », faites l’immense effort de ne pas inventer des interlocuteurs imaginaires aux propos inventés de toutes pièces et de vous en tenir à ce que les gens disent. Ce sera déjà bien.

       
    • #1960263

      @philippot vite

      Tu n’as pas peur du ridicule toi à l’image de la plupart de tes posts...et à Nantes c’était des ours qui devenaient esclave pour les notables ou étaient en transit pour les Amériques ?
      Quant à l’Afrique un serviteur n’était pas esclave au sens européen du terme.
      Achète toi des connaissances avant de l’ouvrir sur des sujets que tu ne maîtrise pas.

      Bref, comme dirait Dieudo....t’a compris quoi

       
    • #1960359
      Le 7 mai à 19:10 par Philippot, vite !
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      @Archimède



      et à Nantes c’était des ours qui devenaient esclave pour les notables ou étaient en transit pour les Amériques ? Quant à l’Afrique un serviteur n’était pas esclave au sens européen du terme.




      À Nantes, les bateaux étaient vides. Ils partaient pour les côtes d’Afrique subsaharienne où les attendaient les chefs de tribus avec leur cargaison d’esclaves qu’ils avaient capturés dans les autres tribus, avant de se diriger vers le continent américain pour les vendre. En Afrique noire, le statut social se mesurait au nombre d’esclaves noirs possédés par d’autres Noirs. L’Afrique noire pratiquait l’esclavage bien avant que les Européens débarquent et ce sont les Noirs eux-mêmes qui capturaient et vendaient leurs "frères" en échange d’or et de verroteries.

      Tu as dû apprendre l’histoire chez Fernand Nathan, où le Blanc est le méchant bourreau et le Noir l’innocente victime. La réalité est tout autre.

       
  • #1957133

    Pourquoi ne pas aller à l’Élisée et à l’assemblée pour exiger de notre président et de notre gouvernement qu’il cesse de piller l’Afrique, qu’il cesse de corrompre les dirigeants qu’il cesse de détruire des pays comme la Libye et la Syrie.

    Pourquoi ne pas traiter les causes du mal plutôt que les conséquences.

    L’immigration c’est pas normal mais le déséquilibre criant de partage des ressources qui sévit depuis des siècle ça c’est normal.

     

    Répondre à ce message

    • #1957258

      @ Alex

      Parce ce que vous préconisez, implique :

      - De s’impliquer dans le monde réel.
      - De se mettre hors-la-loi.
      - De mettre sa vie dans la balance.
      - De mettre son petit confort individuel dans la balance.

      Et vous savez ce qui ferait bouger efficacement ces 4 points d’inertie ?
      La guerre.
      Je vous laisse y méditer.

      PS : Un film que je vous recommande vivement : Valkyrie

       
    • #1957265

      Ce qui serait intéressant, c’est aussi de savoir quelle est la réponse qu’apporte Alex à sa propre question puisqu’il est également concerné.

       
    • #1957966

      Ce que je dis c’est que nous nous accommodons du confort que procure l’abus de pouvoir que nous autorise notre force militaire et dès que les inconvénients se présentent nous crions à l’injustice. Pour d’autre raisons nous faisons grève et bloquons les routes et les transports mais ces abus séculaires de font bouger personnes.
      Il n’est pas besoin de faire la guerre, il faut se doter des politicien qui défendent les bonnes idées.
      Un symptôme significatif est que les politiciens comme Balkani sont régulièrement ré-élus par ce qu’ils défendent les intérêts de leurs administrés, ce qui prime ce sont nos intérêts pas la morale et l’ordre.
      Tous le politiciens proposent toujours de tirer d’avantage la couverture à soit plutôt que de rétablir un équilibre global, il est donc normal et louable qu’un monde aussi déséquilibré s’écroule. Ce qui est scandaleux c’est qu’un tel monde ait pu être stable pendant autant de siècles, c’est la situation actuelle qui est normale pas la situation passée.
      Nous vivons une époque difficile mais saine, elle est bien-sûr insuffisante mais indispensable, si un autre remède était possible on le saurait depuis le temps.
      Cessons de pleurnicher sur la perte de nos privilèges et agissons sur nos mentalités pour que les ressource soit partagées, pour que ce système économique de prédation change.

       
    • #1958142

      @ Alex

      Merci d’avoir développé votre pensée.
      Je trouve votre raisonnement trop matérialiste, trop athé. Notre confort quotidien n’est que la contrepartie de notre abandon spirituel (et c’est un ancien athé que vous parle).
      Parler de mentalité en "oubliant" le côté spirituel de l’Homme, c’est "zapper" 50% de ce qui défini un être humain et nous fait passer pour de simple "animaux évolués". Je ne sais pas pour vous, mais moi, clairement, je ne descends pas du singe.
      90-99% des gens sur Terre, croient en " quelque chose de supérieur" (même les politiciens, si, si), il est donc urgent d’intégrer la notion de Foi à votre analyse, le résultat en sera bien différent.

      Le hasard, c’est Dieu qui voyage incognito.

       
  • #1957191

    Mince alors, je croyais que les pick-ups blancs de chez Toyota étaient réservés pour Daesh.

    Ces gens (les identitaires) sont organisés comme une ONG (qui finance ?) : un beau logo en Anglais avec le mot "Europe" EN GROS, une belle opération médiatique, beaucoup de jeunes, beaucoup de nationalités différentes et avec la couleur bleue en plus, on dirait les prémices de l’armée Européenne comme si la nation France et ses forces de l’ordre étaient déjà "has been". Y aurait-il un message subliminal pour la populace Française ?

    Et sinon, à quand la parité homme-femme chez les "migrants" ? Mesdames les "féministes-droit-de-l’homme", un avis ? ... Quoi ? Les femmes sont plus résistantes que les hommes à prendre des bombes sur la gueule dans leurs pays ? Ahhh, ben, autant pour moi alors.

     

    Répondre à ce message

  • Les antifas n’aiment pas être confondus avec les black blocs, les deux groupes n’ont pas la même mission apparemment. C’est un peu comme confondre Al Qaida et l’EI.

     

    Répondre à ce message

  • #1957361

    L’autre pendant du gauchisme.
    La guerre civile qui va s’annoncer je ne donne pas cher de la peau de ces identitaires.
    Un beau film de propagande pour les recrues de Conversano.
    Pendant ce temps l’élite pille la France et l’Afrique et les identitaires paient leurs impots et leurs crédits.
    Je préfere partir à la Zad Dimanche prochain.

     

    Répondre à ce message

    • #1957663
      Le 3 mai à 14:15 par Cirrhose en plaque
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      @Zadiste
      Et du coup tu vas brancher ton ordi ou pour commenter ?
      A un arbre wifi ?
      C’est beau l’autonomie zadiste, (RSA, CMU, électricité gratuite, eau, route sans impôts, sans cotisation, sans TVA, etc...)
      Merci qui ?
      La Raie-publique En Moonwalk
      La propriété c’est du vol ,sauf pour nous

       
  • #1957441
    Le 3 mai à 09:55 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

    C’est culturellement, qu’on défend l’Europe, pas avec des Ray-Ban.
    Sinon, on a les mêmes, partout, la misère, pareil, comme seul avenir.

    Au-delà de l’opération spectaculaire de comm’, c’est quoi, le projet ?
    Derrière la vitrine ?

     

    Répondre à ce message

    • #1957691
      Le 3 mai à 14:45 par Bébert routier transgenre
      Identitaires contre immigrationistes : le match de l’année

      @Palm Beach Post : "Cult !"
      c’est quoi, le projet ?
      Derrière la vitrine ?
      Et bien c’est d’acheter ce qu’il y a dans la vitrine, Nike, Adidas, Rayban, Convers, brushing, gel, jeans slim, soquettes, pull jacquard, et aller au MacDo et au ciné voir un Blockbuster hollywoodiens la casquette vissé à l’envers sur une tête vide avec la bimbo du coin
      C’est ça la liberté mon gars et c’est bôôô

       
Afficher les commentaires précédents