Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Coronavirus : contre la panique organisée, les statistiques et leur relativité

Le coronavirus est arrivé en France début 2020 par les voies maritimes et aériennes, l’épicentre de l’épidémie ayant eu lieu dans la région de Wuhan, en Chine. Alors que l’épidémie se résorbait en Asie, elle surgissait en Europe, et particulièrement en Italie et en France, les autres pays européens étant moins atteints, on ignore pourquoi, le confinement franco-italien n’expliquant pas tout.

 

Au 20 mars 2020, la pandémie est mondiale avec 163 pays touchés, mais à des degrés très différents. 250 000 personnes sont infectées, un tiers est déjà guéri, mais on dénombre 11 000 morts, Europe et Chine comprises. L’Europe et la Chine se partagent les cas et les morts : 100 000 cas et 5000 morts environ de chaque côté. Mais si le niveau chinois s’est stabilisé, il monte encore en Europe, avec deux points chauds, l’Italie et la France, nos voisins transalpins ayant été touchés au moins une semaine auparavant, ou alors ils ont pris des mesures de confinement plus rapides.

Pour ce qui concerne la France, où ce 20 mars 12 000 cas sont confirmés, la moitié sont pris en charges par les hôpitaux et la moitié est confinée chez elle. Normalement, les cas les plus graves sont en réanimation ou en instance de réanimation (assistance respiratoire), les autres attendant chez eux que la maladie se résorbe ou s’aggrave. Chaque malade à domicile vit au milieu des siens dans un luxe de précautions. Entre l’hôpital et les domiciles, le SAMU est surchargé et ne se déplace plus que pour les cas atteints de détresse respiratoire. Autant dire qu’il est difficile d’avoir un médecin autrement que par téléphone. Et encore, il faut être patient.

 

 

Sur les 5000 malades graves pris en charge dans nos hôpitaux, 450 sont décédés depuis une semaine, ce qui donne un taux de mortalité de 3,5 % sur les personnes reconnues comme malades. Or une grande partie des contaminés n’est pas tombée malade, ou s’est remise toute seule de cette forme de grippe. Voilà pour le cas français, et le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, annonce un doublement des cas tous les 4 jours. C’est ce qu’on appelle la courbe exponentielle que les pouvoirs publics veulent casser, ou étaler par la méthode du confinement. Une méthode qui présente des avantages, principalement celui de stopper la courbe exponentielle, mais aussi des inconvénients : le grand public est plongé dans la peur, dans l’attente, celle d’attraper par un geste malheureux le virus. C’est là où le manque de responsabilité des hommes politiques en charge du secteur sanitaires est criant : qu’on pense seulement à l’arrêt de la production de masques ou à la baisse du nombre de lits équipés de systèmes de réanimation. Beaucoup de cas de contaminations et de morts s’expliquent par cette politique anti-services publics.

Mais faisons de la polémique et comparons ces chiffres avec nos voisins italiens, européens et asiatiques. Ensuite nous comparerons ces chiffres avec ceux de la mortalité globale par postes (ou pathologies) en France, puis avec ceux des grandes pandémies de l’Histoire.

L’Italie compte 4 fois plus de cas déclarés que la France, à savoir 47 000. De l’autre côté des Alpes, une personne atteinte sur 10 est morte, soit 4000 individus, avec une moyenne d’âge de 80 ans. La maladie dans sa version non bénigne touche donc plus fortement les octogénaires ou les personnes fragiles (diabète, faiblesse pulmonaire). L’Italie dépasse même la Chine en nombre de morts (3000) si l’on se fie aux statistiques chinoises. Toutes ces données figurent sur un tableau réactualisé quotidiennement sur ce site.

 

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

Vous avez tout sous les yeux, nous ne reviendrons pas sur les cas espagnol, allemand, iranien, qui sont les pays les plus touchés après les 3 déjà nommés (Chine, Italie et France).

Cette mortalité, qui peut paraître effrayante tant les médias nous la mettent sous le nez au quotidien et sous tous les angles, n’est pas extraordinaire par rapport aux autres causes de mortalité en France.

 

 

On n’a pas souvenir que les 100 000 morts du tabac et de l’alcool en France chaque année aient déclenché un tel mouvement de panique dans la population, chez les soignants (qui ont leurs raisons pour le coronavirus car ils en sont atteints au premier chef) et le personnel politique. Mais l’épidémie est autre chose que ces maladies auxquelles on s’est habitués : elle a quelque chose de diabolique, comme une punition du Ciel. En réalité, il s’agit surtout d’une punition des politiques néolibérales qui ont affaibli l’hôpital public.

Dans l’histoire, les autres grandes pandémies sont sans commune mesure en termes de mortalité, mais à l’époque il n’y avait pas l’Internet et les mass media.

Inutile de recopier, le site de la RTBF revient sur les grandes pandémies qui ont marqué l’histoire.

 

 

Pour info, et dans l’ordre chronologique, le site de CNews nous apprend que l’humanité a fait face à :

- la peste d’Athènes (430-426 av.J.-C), qui a emporté un tiers des habitants de la capitale du monde ;
- la peste antonine ou variole dans l’Occident romain (166-189), qui a tué 10 millions d’hommes ;
- la peste de Justinien (541), 25 à 100 millions de morts dans le monde, jusqu’à 10 000 morts par jour ;
- la peste noire (1347-1353), 100 millions de morts dans le monde, un tiers de l’Europe y a succombé ;

 

 

- le choléra (années 1820-1830), 100 000 morts uniquement pour la France et un million en Europe ;
- la grippe espagnole (1919) a touché un tiers de la population mondiale et fait entre 25 et 50 millions de morts.

 

 

JPEG - 63.6 ko
Un hôpital américain au moment de la grippe espagnole en 1918

 

Aujourd’hui, on peut dire que les médias décuplent les morts et les peurs. C’est le défaut de la surinformation. Quant à la mortalité du coronavirus, le Pr Raoult soutient toujours qu’il ne voit pas de différence notable avec une forte grippe (saisonnière), comme celle de 2017 qui a emporté entre 12 000 et 20 000 personnes en France.

 

Bonus : le lobby de la peur

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

151 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Alexandre Yersin (prononcé "Hier saint" et pas Yersine !) est de nationalité suisse, né dans le canton de Vaud pour être précis. Naturalisé français à l’âge de 26 ans quand il travaillait à l’institut Pasteur, il est devenu bi-national.
    Il est donc franco-suisse (ou helvéto-français, mais ça sonne moins bien et ça se dit pas). Il est pas plus russe que ma grand-mère !
    Ah, les Français (oui, je généralise, mais on se comprend) vous êtes incorrigibles pour tirer la couverture à vous et nous, les Suisses, un peu trop modestes.


  • Toujours aussi intéressant ce site, surtout en cette période difficile, avoir des infos sur lesquelles s’appuyer est précieux.
    Je suis tombé sur une petite vidéo de 10 min qui est vraiment étonnante. Jamais je n’aurais pensé à cette cause là pour expliquer la crise actuelle.
    Comme quoi, l’anthroposophie a du bon, merci Steiner.
    Le lien pour les curieux : https://www.youtube.com/watch?v=iQz...

     

    • Merci beaucoup


    • @odyssée
      Merci pour le lien. Effectivement c’est très étonnant... vrai ou faux ? On vit une époque tellement troublée qu’on a du mal a suivre..
      Cdlt.


    • Sous la pression du Medef le Sénat a examiné le projet de loi dit d’adaptation à la crise du coronavirus : " Urgence Coronavirus " : il s’agit d’amputer les congés payés cet été et de revenir sur les 35 heures pour rattraper le temps perdu . Mais il est possible que ce gouvernement scélérat passe par une ordonnace . Source : Marianne .


    • Pendant des semaines les médias sionistos-"français" n’ont parlé que de la fausse "affaire Benalla" : il fallait à tout prix empêcher que l’Assemblée discute du retour d’une dose de Proportionnelle : ce qui fut fait : sous le prétexte de la ridicule "affaire" Benalla l’Assemblée Nationale a suspendu ses travaux ! Inouï ! Quand les médias se focalisent sur un seul sujet c’est pour CACHER quelque chose : que cache cet engouement mondial des médias pour le coronavirus ? That is the question . A mon avis c’est une sorte de gigantesque manipulation des cours de Bourse, à partir de Wall Street, la locomotive de toutes les bourses mondiales . Ca a été le signal pour tous les spéculateurs sionistes de spéculer à la baisse, de vendre à découvert : ils y ont déjà gagné des centaines de milliards . En Italie on vient d’interdire les ventes à découvert pour 3 mois, en France pour seulement 1 mois... Mais il est évidemment trop tard : les sionistes ont déjà pris leurs énormes bénéfices, aux dépens des petits porteurs, volés par dizaines de millions dans le monde . Avec ce qu’ils ont volé en spéculant à la baisse, les sionistes vont pouvoir racheter une bouchée de pain les plus grandes entreprises du monde . Le niveau de vie des goyim va baisser très brutalement .


    • @Vigile : Ce qui se cache derrière tout ça, ça s’appelle un coup d’état.
      Par ailleurs interdire les ventes à découvert n’a jamais empêché ces pratiques.


    • J’ai écouté son discours en entier mais avoue avoir décroché quand il a mentionné la 5G comme pouvant être la cause des malheurs à Wuhan. Je doute qu’il y ait la 5G à Bergamo ou dans la région de Milan. Il ne lui manque qu’un chapeau en alu pour faire vrai.


    • Sauf qu’en Italie il y a une très forte implantation de la 5G et Milan est bien la ville en Europe qui a la plus forte densité en antennes 5G dites à ondes courtes millimétriques à ultra hautes fréquences (60 GHz) et comme les ondes sont courtes il faut beaucoup de fois plus d’antennes relais. Ces ondes peuvent assommer un bœuf ou un chinois, comme à Wuhan où il y en a 10000 installées, ceci peut expliquer cela. Certains conspi dénoncent le fait que cette irruption soudaine d’un virus malfaisant cache en fait une problématique bien plus grave, celle d’un saut technologique aux conséquences indéfinies. Tout cela pour telecharger un film en 3s. Pour ce qui est de l’alu attends plutôt qu’on te le mette dans le vaccin à venir. Avant de ricaner il vaut mieux s’informer !


    • Merci pour le lien, je suis resté scotché sans voix ,j ai l impression que tout se tient ça va tellement vite de nos jours et nous n avons toujours pas de retour sur les effets des champs électromagnétiques et combien même ils se garderaient bien de nous informer connaissant que trop bien la cupidité de ces hommes d affaires . Et cette conclusion magnifique du retour au spirituel que je partage entièrement. Cordialement


  • Si sur 5000 personnes il y en a 450 qui décèdent, le pourcentage est plus proche des 10%, comme en Italie, que des 3,5%.
    Celui qui a écrit cet article ne sait pas compter ou s’est mal exprimé.

     

    • Ou alors s’agit-il aussi de bien lire camarade, l’article référence 12 000 cas confirmés, donc 5000 pris en charge et 450 morts. 12000 cas, pas 5000.
      Le problème étant que ce chiffre sera à jamais invérifiable pour cause d’absence de test.
      Pareil chez moi Outre-Manche, nous sommes sommés de rester chez nous si nous pensons avoir le virus, et d’attendre que ça passe. Au moins 80% des malades feront ça, guériront et n’apparaitront jamais dans la liste des cas confirmés.
      Une chose est sûre, des chiffres officiels les seuls crédibles resteront les décès... si tant est qu’on ne recatégorise pas certains d’entre eux.


    • C’est 5000 malades grave et non 5000 contaminés....


  • La caractéristique propre à cette maladie, c’est sa contagiosité déjà, plus élevée que celle de la grippe (R0 de 3 contre 1,5), et sa faculté surtout à développer un pourcentage important de formes graves nécessitant une prise en charge médicale lourde (environ 5% des contaminés). Ces deux aspects cumulés sont susceptibles, si la maladie n’est pas contenue très tôt par des mesures idoines, de déborder gravement tout système de santé même parmi les plus modernes et préparés. C’est ce débordement qui risque d’occasionner un taux de létalité très important, dans le meilleur des cas d’un facteur 10 supérieur à celui de la grippe.

    Taux de létalité grippe <0,1.
    Taux de létalité Covid-19 >1.

    Dit autrement, si des mesures drastiques précoces ne sont pas prises autres que celles habituellement prises pour la grippe saisonnière (principalement des recommandations), occasionnant une contamination massive et excessivement rapide de la population, alors la létalité serait très importante du fait de l’explosion du système de santé, de l’ordre de 3% des 70 à 80% de la population totale (% attendus de contaminés pour atteindre une immunité de groupe), soit 2% de ladite population. Pour la France : près de 1,5 million de morts.

     

    • Lisez ce commentaire, c’est celui qui décrit le mieux les enjeux réels.

      Ce qui va caractériser le caractère exponentielle de la courbe des contaminations est la contagiosité, ensuite il y a la mortalité qui rentre en compte, mais déjà rien que la contagiosité pose problème car même si la mortalité est faible, nous allons avoir une saturation du système de santé si 5% des contaminés ont besoin de passer par la case hôpital, tout cela pourrait entraîner également une légère surmortalité.

      Nous allons voir aussi ce que cela donne pour une population vieillissante, et quand on voit que la courbe de l’Italie s’envole et dépasse la courbe chinoise sur la même période, on est en droit de se dire que cela risque d’être compliqué.


    • #2413008

      Faux, comme Raoult l’a fait remarquer avec l’exemple du navire de croisière au Japon, il tue peu. Moins de 1% de mort sur une population à risque (les vieux).


    • Il y a 2 taupes de Big Pharma parmi les com, devinez qui, avec leur blabla et pourcentages sortis du chapeau, ils en savent plus que le Pr Raoult. Pas besoin d’alarmisme supplémentaire il y a déjà les médias pourris qui nous gavent, pipo pipo pipo, retournez à la niche !


    • Sur le Diamond Princess, toujours en quarantaine, aux derniers décomptes il y a deux jours (le 19/03) il y avait 8 morts du Covid-19 pour 712 contaminés. Le taux de létalité est donc légèrement supérieur à 1 (1,12 exactement) :

      https://gisanddata.maps.arcgis.com/...

      C’est donc exactement le chiffre que je donnais précédemment : à savoir que ce taux est - au minimum - supérieur d’un facteur 10 à la grippe saisonnière. Il est actuellement de 1,16 en Corée du sud. De 3,48 au Japon, de 4,01 en Chine.

      Tous ces exemples sont parlants : parce que l’épidémie y est contenue et les cas détectés positifs n’augmentent quasiment plus, ces différents taux de létalité peuvent être à considérer comme consolidés.

      Première remarque : dans tous ces exemples il est très probablement inexact de penser que le volume de contaminés diffère de beaucoup des chiffres officiels, pour deux raisons 1/ le dépistage par test y a été massif et systématique (Raoult le rappelle lui-même), beaucoup plus qu’en Europe et particulièrement qu’en France, et 2/ on ne comprendrait pourquoi l’épidémie aurait été contenue si le différentiel entre les contaminés réels et les contaminés comptabilisés était substantiel, d’autant plus que certains de ces pays (Corée/Japon) n’ont pas procédé à des confinements sévères. Et donc, si les chiffres officiels approchent approximativement des chiffres réels, au moins en ordre de grandeur, alors ces taux de létalité/mortalité ne sont pas exagérés et correspondent à ce qui a été avancé.

      Seconde remarque : ledit taux varie d’un facteur 4 entre deux pays frontaliers (Chine/Corée). Pourquoi ? Et bien précisément pour la raison que j’en ai donnée, à savoir que cette maladie cumule deux caractéristiques propres : un taux de contagiosité élevé et un pourcentage de formes graves important (5% est très important). Or la Corée a réagit plus vite et mieux que la Chine ne l’a fait, et déjà pour la raison qu’elle avait un temps d’avance sur elle puisque la pandémie est partie de Chine quelques semaines plus tôt. Elle a donc pu se calquer très rapidement sur ses protocoles empiriques, et mettre en place une politique de gestion de la crise alliant détection/isolement/confinement localisé/mesures barrières, plus efficace compte tenu du retard à l’allumage qu’a connue la Chine en ce domaine. Et cela sans compter la différence de performance de leur système de soins respectif.


    • Dernière remarque : c’est donc bien le cumul de ces deux caractéristiques qui va générer une pression en ampleur et en vitesse (sa cinétique) telle que, si des mesures drastiques ne sont pas prises très précocement pour contenir l’évolution rapide et en fait exponentielle de la contamination (doublement tous les 2,5 jours), cette pression va balayer le système de santé du pays considéré, occasionnant à sa suite un taux de létalité global beaucoup plus important (taux final sans doute supérieur à 6 en Italie) qu’il n’aurait été si ces mesures avaient été prises. CQFD.


  • Sérieusement ? On compare aujourd’hui en France à une fin d’épidémie en plusieurs vagues pour tirer des conclusions ?
    Rappel : quelques semaines après son apparition, la grippe espagnole n’avait tué que 10 personnes dans toute l’europe, peut-être quelques centaines seulement après 1 ou 2 mois... Et à cette époque les autorités, lobbys, réseaux et autres criaient déjà au danger... Les fous tout ça pour nous enfermer !
    Là on à entre 500 et 600 par jour en Italie, attendez encore 1 ou 2 semaines et faites le compte avant de dire qu’on a affaire à une petite sinusite svp, merci

     

  • #2412783
    le 21/03/2020 par Alain soral president svp merci
    Coronavirus : contre la panique organisée, les statistiques et leur (...)

    Content de voir la chaîne de silvano trotta relayée sur ER ce type mériterait des millions d’abonnés tant le travail et les infos fournies sont super !

    Et bien sûr merci à ER pour tous et pour tout !


  • #2412785

    Le "dieu" à l’œuvre a toujours utilisé les virus et bactéries comme moyen de gestion de la population.

    Soit comme moyen d’ingénierie sociale, soit comme moyen d’épuration.

    Apollon, qui s’est rangé aux cotés des Troyens, était connu pour commander les fléaux et épidémies, dont la peste avec son arc.

    C’était un dieu vengeur, assez proche de celui de l’ancien testament ; en fait, c’était surtout une espèce de lopette qui se la racontait, au milieu d’ignorants.

    Les Romains l’ont adopté immédiatement au sein de leur empire. Ça ne m’étonne pas de ces escrocs patentés. Et ils ont eux aussi utilisé ce moyen à de nombreuses reprises. Qu’ils rejouent aux cons alors que leur empire se casse la gueule, ça n’est pas une surprise.

    Qu’ils fassent quand même attention à ce qu’ils font.

    Des "dieux", il y en a de nombreux.


  • Toute l’efficacité du Parisianisme mondain et Jacobin.


  • À ceux que ça intéresse, je vous donne le lien d’une vidéo du docteur Raoult face à l’incompétent Pelloux. À se demander si ce dernier est réellement médecin. Et bien sûr tout ça se passe sur Bfmwc.
    https://youtu.be/enm5nFJOT48

     

  • Soit, mais il faut quand meme rester chez soi.
    Si rien n’est fait, le nombre de mort ne va qu’augmenter, comme en Italie...

    Le tweet que vous indiquez est obsolete.

     

  • La France est un pays sous-développé . L’Ex-France vit majoritairement du secteur tertiaire , tourisme et services, c’est à dire du vent ! Alors si vous imaginez un seul instant qu’ils vont distribuer des masques en Fronce, vous rêvez ! Ils ne distribueront rien, ils ne feront rien. Simplement parce que rien a été prévu, mais aussi et surtout parce que le plan est de faire mourir les "vieux". On en est encore qu’au début. Il y aura d’abord les morts dus à la pandémie , et ensuite les morts dus à l’effondrement financier qui va provoquer l’apocalypse sociale dont on parle depuis longtemps, ici et ailleurs.

    Le plan est bien ficelé. On s’attendait à quelque chose mais on n’aurait jamais imaginé que ça prendrait cette forme-là..... un virus en forme de couronne !

    C’est certes la méthode la plus efficiente, bien mieux qu’une guerre : pas de dégradation des équipements, des infrastructures. Pas d’argent dépensé en soins, puisque rien est prévu et qu’à priori, il n’y aura aucune distribution de traitement . Sans compter que cela va engendrer une réduction drastique des bénéficiaires de retraites : tout ce dont rêvait le gouvernement ...

    Je ne sais pas pourquoi mais je pense à Malthus !


  • j’étais justement curieux de savoir ce qu’ils leur filaient comme traitement aux italiens ... histoire d’éviter de faire de même ... la méthode chinoise semble nettement meilleure ... j’dis ça ... en passant ...
    courage aux camarades atteints ! soyez fort et évitez d’engorger les hôpitaux ! ;)


  • épidémie bidon pour supprimé les libertées des gens l’argent liquide et vaccination forcé" voilà ce qui va se passé

    le peuple français va l’avoir dans le cul bien profond car c’est un peuple d’idiots parfaitement manipulable c’est parfaitement logique que les élites déteste le peuple

     

  • J’ai arrêté à 50 secondes "c’est accidentel". Lui il a rien compris.
    Je pense qu’en relativisant la peur, ça n’empêche pas de se demander pourquoi. Dans mon cas c’est le projet qu’il y a derrière.
    Mais je comprends qu’il faille d’abord rassurer la majorité sur cette "grippe étouffante".
    On peut comprendre que pour les personnes asthmatiques elle constitue un véritable danger.
    Cela dit à côté de la panique, il y a la colère, la saine, celle qui demande justice et pour les cas urgents, un traitement M. Salomon, urgent lui aussi !


  • Une info, le vendeur de Jean’s à une jambe avait dit. Une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

     

  • Les animaux malades de la peste

    Un mal qui répand la terreur,
    Mal que le Ciel en sa fureur
    Inventa pour punir les crimes de la terre,
    La Peste (puisqu’il faut l’appeler par son nom)
    Capable d’enrichir en un jour l’Achéron,
    Faisait aux animaux la guerre.
    Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés :
    On n’en voyait point d’occupés
    A chercher le soutien d’une mourante vie ;
    Nul mets n’excitait leur envie ;
    Ni Loups ni Renards n’épiaient
    La douce et l’innocente proie.
    Les Tourterelles se fuyaient :
    Plus d’amour, partant plus de joie.
    Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,
    Je crois que le Ciel a permis
    Pour nos péchés cette infortune ;
    Que le plus coupable de nous
    Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
    Peut-être il obtiendra la guérison commune.
    L’histoire nous apprend qu’en de tels accidents
    On fait de pareils dévouements :
    Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
    L’état de notre conscience.
    Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
    J’ai dévoré force moutons.
    Que m’avaient-ils fait ? Nulle offense :
    Même il m’est arrivé quelquefois de manger
    Le Berger.
    Je me dévouerai donc, s’il le faut ; mais je pense
    Qu’il est bon que chacun s’accuse ainsi que moi :
    Car on doit souhaiter selon toute justice
    Que le plus coupable périsse.
    - Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;
    Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
    Eh bien, manger moutons, canaille, sotte espèce,
    Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
    En les croquant beaucoup d’honneur.
    Et quant au Berger l’on peut dire
    Qu’il était digne de tous maux,
    Etant de ces gens-là qui sur les animaux
    Se font un chimérique empire.
    Ainsi dit le Renard, et flatteurs d’applaudir.
    On n’osa trop approfondir
    Du Tigre, ni de l’Ours, ni des autres puissances,
    Les moins pardonnables offenses.
    Tous les gens querelleurs, jusqu’aux simples mâtins,
    Au dire de chacun, étaient de petits saints.
    L’Ane vint à son tour et dit : J’ai souvenance
    Qu’en un pré de Moines passant,
    La faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense
    Quelque diable aussi me poussant,
    Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
    Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net.
    A ces mots on cria haro sur le baudet.
    (...)


  • Lire l’histoire de la peste de Marseille en 1720. Elle a débarqué, dirait hypocritement aujourd’hui certain employé de banque, par refus du "repli nationaliste".


  • Super, j’attendais un tel article, avec tous les chiffres depuis janvier pour se faire une idée.


  • - le principe de dilution :
    10000 morts en 5 mois ce n’est pas pareil que 10000 morts en 30 jours

    - le principe d’adhésion :
    mourir alors que l’obligation de moyens a été réalisé est accepté, mais mourir faute de moyens ne suscite plus le même sentiment qu’avant, le seuil d’acceptation sociale a été modifié

    voyez cette approche concernant le plaquenil(c)

    ce mercredi, au sortir du Conseil des ministres, ndiaye expliqua, concernant l’hydroxychloroquine, que l’exécutif restait vent debout, tout en donnant l’impression du contraire

    principe de d’accessibilité restreinte
    « le ministère a souhaité étendre ces essais cliniques, qui seront dupliqués sur un plus grand nombre de patients »
    plus grand nombre ne veut pas dire étendu a l’ensemble des patients

    principe de négation
    « Nous n’avons pas de preuve scientifique [que ce traitement fonctionne] »

    principe de suspicion
    « ces nouveaux essais seront réalisés avec une équipe indépendante du professeur Raoult »

    chacun comprendra
    on refuse une option thérapeutique pour des raisons que plus personne ne peut ignorer, satisfaire le principe de la norme qui probablement doit en servir un autre

    vabret, chef de service de virologie au CHU de Caen, en Normandie :
    « C’est en effet quelque chose qui est intéressant. On a des données écrites, donc c’est déjà très intéressant. En revanche, il faut effectivement consolider les résultats, pour une utilisation en pratique. Je pense que c’est ce qu’a demandé le ministre français de la Santé, Olivier Véran, à partir de ces premiers résultats. »

    rapp, infectiologue à l’hôpital américain de Paris :
    « C’est un travail intéressant qui a été fait sur un effectif réduit. L’utilisation de la chloroquine ajoutée à un autre antibiotique, l’azithromycine, a une efficacité sur la clairance du virus, c’est-à-dire qu’il fait disparaître plus rapidement le virus. Il n’y a pas de corrélation évidente avec les manifestations cliniques. L’effectif est petit : il ne s’agissait pas de complications sévères, le groupe contrôle est à discuter... Il y a des réserves méthodologiques. C’est une piste »

    jusqu’à maintenant l’imposture, car ce sont des imposteurs, était la source des déceptions et des colères, maintenant elle tue

    écoutez R Gori, il explique ce que nous subissons, en dénonçant le mythe de la rationalité pratico-formelle
    https://www.youtube.com/watch?v=2FE...


  • 1720 ,la peste à Marseille - 2020 une autre peste .
    Ce sont les mêmes symptômes .
    https://www.facebook.com/Longwoui/v...


  • TOUTES les infections respiratoires virales, disparaissent comme par enchantement au printemps.

     

  • Il faut consommer au moins 2 fois 250 mg ( 500 mg ) de vitamine C par jour pour obtenir des effets bénéfiques très importants :
    - elle renforce le système immunitaire ;
    - elle améliore l’absorption du fer ;
    - elle est essentielle à la formation du collagène ;
    - elle a un pouvoir antioxydant ;
    - elle réduit les taux de cholestérol ;
    - elle a un effet détoxiquant contre le tabac et l’alcool ;
    - elle augmente la résistance aux stress ;
    - elle prévient et traite l’hypertension artérielle ;
    - elle améliore la santé des vaisseaux sanguins et des artères ;
    - elle prévient les cancers.
    Sources
    - Linus Pauling, prix Nobel de chimie et prix Nobel de la paix, il fonda l’institut pour la médecine orthomoléculaire, à Menlo Park, en Californie. Cet institut est désormais situé sur le campus de l’université de l’Oregon, où il occupe le bâtiment le plus important. Il a été rebaptisé Institut Linus Pauling.
    - Balz Frei, professeur de nutrition de l’université de Harvard, professeur de toxicologie moléculaire, professeur de biochimie et de médecine, récompensé par de multiples prix scientifiques, directeur de l’institut Linus Pauling.

     

    • Merci Jean, sans vouloir remettre en cause ce que tu dis,
      Je recommanderai tout ce qui est naturel, et d’éviter tout ces produits chimiques/synthétiques.. Pas facile la vitamine C naturel.. Si t’as des conseils ?

      Ma source : mes grand parents (vie "paysan") ont survécu plus de 80 ans , moi malgré ma vie de débauche jamais malade, je n’ai dailleurs même pas de médecin pour tout vous dire..


  • Je ne suis pas les informations données en France. Ici en Suisse, on ne nous a pas dit qu’on allait tous mourir, on ne nous a pas dit qu’on allait empêcher la propagation du virus. On nous a dit : le virus va se répandre de toute façon et la population va s’immuniser. Le problème est la vitesse de propagation et les mesures servent seulement à la ralentir. Si elle est trop grande et qu’on a trop de malades en même temps, même un petit pourcentage qui présentera des complications graves représentera un grand nombre de personnes nécessitant des soins intensifs en même temps. D’où 2 problèmes : le manque de respirateurs et le manque de lits de soins intensifs pas seulement pour les patients du COVID-19. C’est ça que beaucoup de gens ne comprennent pas. Si tout le système est saturé par les patients du COVID, comment assurera-t-on le traitement des infarctus, des appendicites, des accouchements compliqués, etc, etc ?
    L’élément dont semble ne pas tenir compte le Dr Raoult, c’est justement cette vitesse de propagation (bien plus rapide que la grippe saisonnière), due au fait que c’est un virus nouveau et qu’il ne rencontre donc aucun obstacle immunitaire dans la population. Le COVID ne fera peut-être pas plus de morts que la grippe saisonnière, mais s’il fait le même nombre de morts en 4 ou 6 semaines qu’une mauvaise année de grippe saisonnière, c’est là que ça pose problème pour le système sanitaire.
    Allez dire au personnel soignant de Lombardie que ce n’est qu’une grippette - on verra comment vous êtes reçus...


  • Pourquoi commencer le tableau statistique au 1er janvier alors qu’il n’y a quasiment aucun mort avant le 1er mars ? Le tableau devrait commencer au 1er mars. D’autres part, les personnes décédées ne sont pas testées.
    Enfin hier 20mars, 627 morts en Italie. Combien de morts concernant toutes les autres causes évoquées sur la seule journée d’hier ? Un tableau ?


  • Tout çà c’est de la pure ingénierie sociale, de la manipulation de masse pour couvrir le krach économique et le grand reset. Macron en profite pour faire voter la loi urgence coronavirus qui lui permet de légiférer sur ordonnance, nos députés ont voté hier, les sénateurs, la veille. Il veulent donc faire péter les 35h, les gens pourrons travailler jusqu’à 48h , il font péter les vacances : le confinement sera considéré comme vacances, il vont exploser le droit du travail. Voici les propos de : Jean-dominique Michel,anthropologue de la santé qui tient les me propos que le professeur Raoult :
    http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive...

     

  • Il est très simple de comprendre pourquoi l Italie compte autant de morts, il suffit de taper dans Google : pays d Europe qui comporte le plus grand nombre de personnes âgées.
    Réponse : l Italie bien sûr !
    Mais ça les médias ne le disent pas, non, c est tellement mieux de balancer de la peur à chaque flash info.
    Saloperie

     

  • #2412874

    Mettre en perspective les chiffres d’une maladie virale avec les chiffres d’autres pathologies ne sert à rien et ne rassure pas. Raoult a demontré que le virus tuait environ 1% des contaminés DANS LES POPULATIONS A RISQUES. Donc au final guère plus qu’une grippe saisonnière. Rappel 24000 morts en 2017 en Italie.

     

    • Ce virus ne tuera pas plus qu’une infection grippale saisonnière parce qu’on prend des mesures pour limiter le plus possible sa propagation . Même un enfant de 5 ans peut comprendre ça , mais apparemment c’est trop demander aux quelques hurluberlus qui tiennent absolument à assimiler ce virus à une grippette.


  • Il y eu également la grippe de Hong Kong en 1968:La grippe de 1968 ou grippe de Hong Kong était une pandémie de grippe qui a eu lieu dans le monde entier de l’été 1968 au printemps 1970. Elle a tué environ 1 million de personnes et a été causée par une souche réassortie H3N2 du virus H2N2 de la grippe A.

    Cette pandémie a touché un demi-million d’habitants de Hong-Kong, soit 15 % de la population.


  • Faudrait en effet que les grands manitous "scientifiques" et médicaux, tous ces grands experts de mes deux qui ne croient pas en la chloroquine, nous expliquent quel traitement exactement est administré actuellement aux corona positifs aiguës et si ce n’est pas ce traitement, justement, qui achèvent le malade ....
    parceque le traitement actuel administré
    a été testé, lui, contre ce virus soit disant "inconnu" et nouveau ?
    Bref, on nous prend pour des confinés ou des cons finis ?


  • Hors sujet mais un peu quant même :
    Mon fils est au collège en 6 eme. Il doit donc suivre le programme sur le site promote.
    Sauf, que je n’arrive pas à me connecter à ce putain de site !!
    j’ai contacté 2 profs par E-mail (dont sa prof principale). Elles ne me répondent pas.
    ce sont des bras cassés, gouvernement compris. Le personnel soignant bossent dans des conditions effroyables (ne comptant pas leurs heures).
    Et les profs ! Qu’est-ce qu’elles glandent ? Incapables de répondre aux E-mails.

    Tout devient naze dans ce pays !!

     

    • Bonjour,
      As-tu déjà essayé de te connecter sur pronote(pas promote) depuis la rentrée 2019 ? Pour avoir un suivi régulier des résultats, des devoirs à faire à la maison, des évaluations programmées... ?
      Sinon, il est probable que tes identifiant et mot de passe soient erronés.
      Une seule solution, appeler l´établissement, le principal du collège te donnera la marche à suivre.


    • Les sites de l’éducation nationales sont saturés il est quasiment impossible au prof de sy connecter aussi. Les manuels scolaires ont été mis à disposition. Certains font les cours sur des live YouTube ou Facebook, d’autres en vidéo conférence sur zoom ou discours. On essaye tous de s’organiser et c’est pas facile. Ce n est pas le moment de se tirer dessus entre gens d en bas.


    • @ un prof.
      bien sûr que je vais sur pronote depuis la rentrée scolaire. J’ai un identifiant et un mot de passe.
      Je ne suis pas debile ! L’établissement scolaire collège ne réponds pas. Il n’y a personne, juste un numéro de téléphone et un répondeur.
      Mon compte est bloqué ! Et prof, je sais bien que ce n’est pas promote mais bien pronote, faute de frappe.
      Et les profs que j’ai contacté plusieurs fois de répondent pas. (E-mail). Alors pourquoi en début d’année ils nous donne leur E-mail. ? Pour faire genre, on s’occupe bien de vous et de vos gosses.
      Ce sont des bonnes femmes hypocrites !! J’assume et je signe !! En plus avec toutes leurs vacances scolaire pendant l’année et les 15 heures de cours pendant la semaine.
      Ce sont des incapables.
      Bonne journée, prof.


    • Pronote est inaccessible pour les parents et les élèves depuis la fermeture des écoles ; il marchotte, apparemment, pour les profs (quand ça veut)

      Donc la plupart des profs passent par les mails ou d’autres supports...

      Mais il est vrai que le prof de maths de mon fils (en seconde) est aux abonnés absents depuis le début. Franchement ça craint et j’appuie que certains ne se foulent pas beaucoup.


    • @pro. Oui les gens d’en bas. Dans le collège de mon fils c’est plutôt du genre gens du haut.
      Bobos, le gars de l’accueil me l’a dit. Pendant les manifs c’était tout pour leur gueule.
      Le petit personnel de service en faisait 4 x plus et jamais les profs en ont parlés dans leurs réclamations.
      Je vis dans 30 m2, nous sommes 3. Les HLM, c’est pour les bledards. Je le sais et le vois.
      Alors oui cela va être chacun pour sa gueule.
      J’ai + de 50 balais et dans les années 80, sans Emails, sans portables, sans pronote, sans les réformes debiles genres Belkacem, pas cours le mercredi, des redoublements, sans migrants déglingués, sans rap de merde, oui c’était la belle vie,
      Alors les jeunots qui pensez tout connaître, vous allez être bien surpris.


    • @prof
      Vous m’avez fait une remarque sur le mot promote. Erreur de frappe. Mais savez-vous, qu’hier Mr Castaner qui baizouille dans les nights club des putes a fait une allocution tv.

      En substance : Les départs en week end interdits, blabla, il faut remédier a ces comportements
      ANORMALS. Ha, ha, le prof qui a certainement vote le debile Macron, vous en pensez quoi ?
      j’attends votre réponse avec impatience. Merci.


    • Salut, je suis enseignant moi aussi, et effectivement l’enseignement à distance ne fonctionne pas. D’abord, en effet les serveurs de l’Éducation Nationale sont saturés. Ensuite je suis confiné chez moi avec ma fille de 5 ans, et travailler tout en s’occupant d’un enfant qui demande de l’attention est impossible en pratique. En plus de tout ça je ne suis pas motivé, tu as raison. Travaillant sous contrat à durée déterminée je serai au chômage début juillet (l’employeur économise les mois d’été)... et pourtant c’est ma onzième année d’enseignement, au smic. Je me sens très moyennement motivé. Dis à tes enfants de faire des exercices corrigés il y en a plein le web. Tout le reste c’est un cirque qui ne sert à rien. Tu te sens énervé ? t’es pas le seul.
      On laisse passer l’orage de cette folie collective et et juste après on s’occupe de nos oppresseurs ensemble, ça te va ?


  • La comparaison que dresse Didier Raoult entre la grippe saisonnière et le coronavirus n’est pas pertinente dans la mesure où ,en l’absence de stratégie d’endiguement, les conséquences sanitaires ne sont pas les mêmes. Dans un cas on peut se permettre le luxe de ne rien faire , les morts seront en nombre limité (quelques dizaines de milliers pas plus) et il n’y aura pas de goulot d’étranglement dans les services de réanimation ,alors que dans l’autre cas, ce sera tout l’inverse (des centaines de milliers de morts et des hopitaux complètement débordés en très peu de temps).La manière dont la situation va évoluer dans les pays qui refusent le confinement total ( Pays-Bas, Suède) illustrera de façon frappante cette différence, vous verrez.

     

    • On attend de voir tes prédictions madame soleil noir....( le soleil pas la dame)..


    • Nous verrons, justement.
      La seule donnée essentielle est celle que nous ne connaissons pas, à savoir le nombre exact d’infectés et sains ou bénins, qui ne se sont pas manifestés, qui ne sont pas dépistés.
      Or ce nombre semble déjà gigantesque. J’ai de nombreux symptômes, mes collègues aussi (maux de tête, toux sèche, petite gêne respiratoire ) Mais nous n’avons pas de fièvre. Ce serait une manifestation assez douce hyper fréquente.
      Et nous avons attrapé cela à une vitesse sidérante.
      Si l’on questionne les gens, nombreux sont ceux qui décrivent cela (sans qu’on leur précise nos propres symptômes, afin de ne pas les inviter à décrire la même chose )
      Or, si c’est bien ça nous sommes déjà dans le pic, qui va encore progresser une à deux semaines. Puis il va se résorber. Et du reste cela ira plus vite là où le confinement aura été limité.


    • #2412945

      Ah... le mec qui donne des leçons à Raoult (qui a 40 ans de métier dans le domaine au plus haut niveau) et qui préfère se fier aux mondialistes et leurs médias de propagande. Le nombre réel de contaminés est faussé car pas de tests sytematique. En Italie le nombre de contaminés doit être au moins du million. En Corée du Sud, pour 320000 contaminés testés moins de 1% de mort donc guère plus qu’une grippe. Cqfd. Le con c’est vous pas Raoult.


    • On peut tout lire ici également... Votre intervention est exceptionnelle de stupidité et sans aucun fondements (on est pas chez BFMerde ici).

      Je vous cite et j’aimerai que vous m’expliquiez un truc ou deux :

      "Dans un cas (lequel ?), on peut se permettre le luxe de ne rien faire, les morts sont en nombre limité (quelques dizaines de milliers pas plus) ". Si c’est ce que vous appelez limité... chapeau. C’est énorme 20 000 morts par exemple (mortalité annuelle dues au pneumonies virales en France).
      "Dans l’autre cas (lequel ?), ce sera tout l’inverse, des centaines de milliers de morts..."

      Pourquoi hiérarchiser le nombre de morts en fonction d’une infection ? Faudra dire aux gens de pas crever de la grippe, leur mort vaut moins que si c’est le CoViD, d’après votre commentaire. Merde, quand meme !!!

      Qu’est ce qui vous autorise à penser qu’une affection engorge plus les services de réa qu’une autre ? Que savez vous du nombre de cas infectés par la grippe chaque année ?

      Je doute avoir une réponse après une intervention comme la votre, mais n’hésitez pas a repasser au moment ou les PB et la Suède seront a l’agonie !!! On vous décernera une médaille.
      D’ailleurs, vu vos compétences supposées en virologie et épidémiologie, vous devriez envoyer de toute urgence votre C.V. au Pr RAOULT, qui doit actuellement avoir besoin de bras (et de cerveaux, sic) pour mener ses études cliniques.


    • @perplexe
      Les symptômes que vous et vos collègues avez sont-ils apparus avant ou après la vague de peur du coronavirus ? Ce moment où beaucoup de monde s’est mis à porter des masques, et à prendre au sérieux les consignes de distanciation sociale ?
      J’ai moi-même était témoin de ces symptômes, et me suis posé la même question que vous. Puis je me suis demandé quid de l’effet psychologique. Les symptômes tout le monde les connait. Et dans cette période de psychose alimentée de tous les côtés, encore plus avec le confinement qui bouscule nos habitudes et nous fait ressentir la crainte des moments exceptionnels, est-ce si étonnant de ressentir de légers symptômes (sans fièvre) ? Une réaction virale ou somatique ?
      Le pouvoir du cerveau sur le corps est je pense sous estimé. Mais je peux me tromper.


    • Nat Franc
      "Qu’est ce qui vous autorise à penser qu’une affection engorge plus les services de réa qu’une autre ? "
      Tout simplement les témoignages des médecins réanimateurs. Ils disent bien qu’ils n’ont jamais connu ça. La très forte contagiosité de ce virus (taux de reproduction de base compris entre 2,2 et 3,5) combinée au taux élevé de complication provoque un flux ininterrompu de patients dans les hôpitaux . Les services de réanimation en Italie sont tellement saturés que le taux de létalité augmente en flèche . 627 morts en 24 heures hier en Italie malgré le confinement total ,alors imaginez sans !
      Pour répondre au message précédent, il n’y a pas besoin d’être madame soleil pour anticiper ce que sera la situation aux Pays-Bas . L’absence de mesures radicales d’endiguement dans un pays ayant une si forte densité de population , va évidemment faciliter la propagation du virus.


    • @BigMoutain,

      Je me suis posé cette question, moi aussi.
      Mais il y a deux choses qui me font penser que c’était bien ce virus.
      La première c’est la chronologie. Ceci se produirait maintenant ou il y a seulement quelques jours ce serait une réelle possibilité. Mais c’était il y a deux semaines. Et la plupart des gens n’y pensaient pas encore de manière si prégnante.
      La seconde c’est l’absence de fièvre. Et des symptômes vraiment semblables pour tous.


    • @ Tolnus
      Oui j’imagine sans confinement. Ca serait 80% de mortalité...

      vous devriez réfléchir un minimum au lieu de venir déblatérer les inepties que vous entendez à la TV et qui vous mettent dans un état second.

      Puisque vous parlez de l’Italie, les autorités sanitaires italiennes ont établi que 99% des deces avaient des facteurs de risques (diabète, pathologies tumorales...). Vous pouvez aller vérifier...
      D’autre part, l’Italie est un pays dont la population est très vieillissante, et il est établi par tous les virologues sérieux, que ce virus est plutôt pénible passé 70 ou 80 ans. D’ailleurs, rares -dans une population- sont les gens de ces ages qui n’ont pas de facteurs de risques. Une fois de plus, cela ne signifie pas qu’ils vont mourir s’ils sont infectés.
      Tous les infectés ne sont pas testés, ce qui augmente les statistiques de mortalité (mais pas la mortalité en elle-même, j’espère que vous arriverez à faire la différence), pas la peine d’avoir obtenu la médaille FIELDS pour comprendre ça.

      En ce qui concerne les services de Réa en France, il est normal qu’ils soient engorgés. Je ne nierai jamais les complications de ceux qui les présentent mais, d’une avec la paranoïa créée par les merdias et de deux, l’absence de dépistage précoce et massif pour la population générale, il est normal d’avoir autant de cas compliqués a traiter et que les services soient saturés (les autres patients habituellement hospitalisés en réa ne se sont pas mis en pause comme par enchantement pour faire de la place aux malades du virus...).
      Le système de santé public Français a été décimé par ses ordures depuis de nombreuses années, il est donc logique qu’il soit engorgé et par conséquent que certains crient au scandale et à la catastrophe. Ca alimente la peur. Je comprends pas ce qu’il y a de compliqué a comprendre la dedans. Ah cette gloriole télévisuelle...

      Partant de ces constats la, quelle est votre vision de la stratégie Française liée a cette crise (à part le confinement qui nous est imposé) ?

      Absence de fermetures des frontières ?
      Pénurie de masques ? (un comble dans le pays du principe de précaution, dans un pays ou le nombre de lits d’hôpital est un des plus faibles en Europe pour 100 000 habitants)
      Pénurie de solutions antiseptiques manuelles ?
      Changement législatif concernant un principe actif utile conjointement à l’apparition de l’épidémie ?

      En vertu de tout ca, on aurait du se prémunir non ? qu’en pensez vous ?


  • « Par ailleurs, le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long, en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor » … « Et les formes avancées de guerre biologique qui peuvent « cibler » des génotypes spécifiques peuvent transformer la guerre biologique du domaine de la terreur en un outil politiquement utile ».

    Le Projet pour un Nouveau Siècle Américain, Reconstruire les Défenses de l’Amérique (septembre 2000)

    La guerre qui vient contre la Chine de John Pilger avec sous titres en français

    https://www.youtube.com/watch?v=pXP...

    une fois encore Alain Soral avait prévu notre triste avenir dans "Comprendre l’Empire"


  • Le tableau venant de Philippe LACOURT, a été mis à jour le 14 mars :

    Philippe LACOUR
    @__phiphou__
    Décès en France depuis le 01/01/2020 :

    Total : 123 693

    Dont :
    - cancers : 30 161
    - cardio-vasculaire : 28 383
    - accidents domestiques : 6 000
    - grippe : 2 000
    - suicides : 1 898
    - accidents de la route : 709
    - meurtres : 194
    - #COVID19 : 79

    Qui pourrait le mettre à jour ?

     

  • 1984 était le plan, 1984 est le plan. Le virus ne s’ arretera pas jusqu’à que l’ entièreté de la population soit infectée. On nous a prit pour des cons. Nous sommes en guerre, oui ! Mais pas contre le coronavirus ?
    Nous sommes en guerre contre l’ état profond qui nous manipule encore une fois. Allons nous croire encore les mesures qui seront prises dans les mois et les années à venir ? Comment s’ organiser ?

     

  • C’est surtout l’âge des victimes et les co-pathologies graves qui sont cachées par les médias.

    - Les victimes sont très âgées : 81 ans en moyenne à Wuhan, et 79,5 ans en Italie (source AFP, https://www.7sur7.be/monde/l-age-mo... ).
    - Les victimes ont déjà d’autres pathologies sévères. Près d’un quart ont un cancer, selon les statistiques.

    Hélas, la crise économique va non seulement fait plus de victimes (suicides, blessures accidentelles non signées, faim), mais ce seront aussi des personnes plus jeunes et avec un meilleur potentiel.

     

    • René tu as peu être sans doute raison, mais d’un coté il est évident quelque sois les raisons que ce soit les plus faibles qui meurent en premier.
      Attendons un peu, ce qui est inquiétant c’est que malgré les méthodes chinoises, ils n’ont toujours pas réussi a régler cette crise..


  • Maintenant que la boîte de Pandore aux virus et aux mensonges associés est ouverte, ne sommes-nous pas logiquement en devoir et en droit de nous poser avec raison la question sur la trop fameuse saisonnière de grippe à mutation variée ?

    La seule année où je l’ai chopée la grippe, c’est l’année où je me suis fais vacciner, je bossais dans un dispensaire ! Depuis basta, je ne me vaccine plus et pourtant je suis sensible aux pneumococcies avec trachéites à répétition chaque année.

    Le changement de saison aurait-il aussi bon dos ? Qui nous dit qu’ils ne disséminent pas des virus grippaux chaque année pour augmenter le décès en particulier des personnes âgées ? Le pactole est important : vaccinations massives, soins consultations+médicaments, puis morts, pompes funèbres puis direct au magot des assurances-décès avec l’Etat qui prend largement sa part sur successions, vente des biens, du mobilier, puis main basse sur les pensions vieillesse : ils peuvent rééquilibrer leur comptabilité et taper dans la caisse en même temps !

    Ainsi diminuer artificiellement l’espérance de vie : ils sont trop vieux, ne servent plus à rien,improductifs ! Evidemment blablabla de propagande de nos anciens qu’ils chouchoutent pour des raisons électoralistes surtout - repas des anciens, portage-repas à domicile, sorties, etc ... du vent tout ça !

    Où étiez-vous M. l’ÉTAT français lorsqu’au 5e étage sans ascenseur, une mémé crevait seule en 2003 lors de la canicule ???? Où était la prévention ? Combien de morts ?

    Pour la grippe saisonnière. idem.

    N’attendez plus rien de l’État. Et même s’il vous octroie quelque chose, sachez que c’est mieux pour vous entuber derrière comme les « promos permanentes » dans les magasins ! Refusez tout ce qui vient de l’État dont les vaccinations. Qui vous dit que ce qui est inscrit sur la notice est vrai ? Un tyran a toujours un testeur de bouches avant de prendre son repas !

    Qui nous dit que Mme Bachelot s’est vraiment fait injecter le vaccin H1N1 devant les caméras de TV ? Du sérum physiologique ça l’fait ! Remarquez injecter et infecter, ça sonne bien !

    Donc tout doit être remis à plat et pas qu’un peu !

    La boite de Pandore est ouverte parce qu’il y a de l’or à se faire avec la santé du cheptel ! Le virus de la grippe espagnole serait, parait-il, conservé dans un labo ? Si oui, pourquoi ? 25 et 50 millions de morts grippe espagnole, « quand même » !

    Quant à l’hydroxine de Chloroquine en vente libre « avant pas dangereux », après vénéneux

     

    • Je vous rejoins sur votre commentaire, surtout concernant le fait de ne plus rien attendre de cet état devenu omni-présent et idéologiquement insupportable.

      IL faut se défaire de son emprise, re-créer un système de vie en parallèle, revenir à la terre, redéfinir la valeur travail, redecouvrir la morale qui passe par le questionnement sur le sens de son existence et de celle de ses semblables ( la religion).

      Mais c’est lorsque l’on essaye de s’extirper des griffes de la bête que l’on se rend compte du verrouillage du système : Prêt bancaire et l’acceptation d’une contrainte de salarié qui en découle + prix de l’immobilier, taxes diverses, vaccins, déclarations, système scolaire, lois, monnaies et j’en passe...

      Il faut foutre tout cela de côté et c’est un effort et un combat d’au moins quelques années avant d’ apercevoir les fruits son choix !

      Oublier un peu notre confort et se recentrer sur l’essentiel !


  • Je note juste l’évolution de la dialectique : De "grippe saisonnière"...Le professeur parle maintenance de " forte grippe saisonnière"...

     

  • J’ai regardé la vidéo sur la peste, très intéressante. Mais j’ai du mal à croire que des populations entières accusent et massacrent une autre population sans l’ombre d’une preuve, et que personne ne s’interpose. Sa me paraît exagéré, je ne dis pas qu’ils sont coupables,j’etais pas naît, mais de là à dire que les européens massacraient sans preuves, me paraît gros.
    Aussi le passage du moyen âge à la renaissance par la peste est intéressant, quelqu’un aurait des sources la dessus, je me rappelle que Michel DRAC en avait parler dans une de ses vidéos sur un livre, je suis preneur.


  • Je suppose que cela a déjà été remarqué :
    L’Afrique (paludisme et utilisation courante de chloroquine) semble épargnée.

     

    • Elle semble épargnée.

      Peut être est-ce le climat ? Peut être est-ce la jeunesse de la population ? Peut-Être est-ce trop tôt pour tirer des conclusions car il semblerait selon les statistiques, que l’épidémie débute la-bas.

      Par contre, en Afrique, les médocs ne courent pas les rues (et encore moins dans les pays les plus affectés par le paludisme : Nigéria, Congo, Tanzanie, Mozambique). J’suis pas sur qu’ils se gavent de chloroquine au petit déjeuner tous les jours, meme si c’est un médicament peu onéreux...


    • Eh non... ça s’aggrave au contraire de jour en jour sur le continent africain.


    • A l’Afrique.. Quand on voit les difficultés en France.. En effet c’est inquiétant pour eux.
      Tu fais bien de le souligner.
      Pas de détection ? Virus Incompatible génétiquement ? Température/environnement incompatible ?


    • J’ai cru lire quelque part ces jours ci que les anti palu style cholroquine avaient été un peu abandonnés depuis quelques temps car il semblerait (? ??) qu’une accoutumance les rendait inefficaces...Ou bien ........


  • Merci à E&R de partager ce genre d’informations, ça fait du bien dans cette psychose généralisée.

     

    • Erratum. Et cela en tuant l’économie pour faire reculer l’épidémie.

      Près de 800 morts du coronavirus en 24h en Italie. Mais non, il n’y a pas de problème de mortalité avec le coronavirus, on vous dit... : c’est une mortalité "ordinaire" !

      Pour info, le nombre de décès quotidiens en Italie est de l’ordre de 1700. Donc, soit tout le monde décide de mourir du coronavirus en ce moment, soit le coronavirus pose un problème de mortalité.


  • Si je puis me permettre :

    1. Les autres causes de mortalité sont habituelles. Celle-ci est additionnelle, c’est une nouvelle source de mortalité, c’est donc inquiétant en soi si cette nouvelle source de mortalité est non négligeable ;

    2. On ne peut honnêtement pas comparer des statistiques annuelles de décès par type de causes avec une source de mortalité qui est "naissante" (si j’ose dire) et qui n’en est qu’à ses balbutiements. Quand on parle de 450 morts en France, on parle de 450 morts sur 3 semaines. Sur un an, cela serait donc : 52x150 morts. Par ailleurs, ce n’est que le tout début : si l’on regarde l’Italie. Il y a eu 4000 morts en moins de 3 semaines. Ramené à un an, cela donnerait 50x1333 morts, ce qui ferait dans les 67 000 morts sur un an, ce qui en ferait l’une des principales sources de mortalité. Et cela en tuant l’économie pour faire reculer l’économie. Qu’est-ce que cela serait si on laissait l’épidémie suivre son cours...

     

    • #2412995

      Comme son nom l’indique la grippe saisonnière est SAISONNIÈRE. En Italie 24000 morts hiver 2016/2017.
      Arretez de prendre Raoult pour un con c’est insupportable. Seul les cas graves sont testés en Italie, d’où le taux de mortalité important. En réalité, il est probable qu’ un million de de personnes soit déja touché par la maladie. Corée du sud 320000 positifs moins de 1%de mort. Raoult affirme depuis le début que ça ne changera guère les stats de morts par coronavirus, je le crois car c’est un expert et que c’est logique à la vue des stats.


    • pour le moment en europe la mortalité du coronavirus n’est pas réellement "additionnelle" mais elle se substitue aux autres causes pulmonaires ou cardiaques etc, au plus elle les accélère.

      C’est la raison pour laquelle le Dr Raoult ne voit pas pour le moment de différences significatives avec une forte " grippe"

      2 exemples :

      une amie de ma mère est dans sa 101 ème année - si elle attrape le coronavirus et en décède ce qui est probable on la met dans la case "coronavirus" ou "morte de vieillesse" ?

      ma mère elle même vient d’avoir 97 ans - elle a eu un infarctus l’année dernière - elle est donc en danger, si elle décède on la met dans quelle case statistique ?


  • Pendant ce temps comment se soignent nos "élites" :

    "Au début, j’ai pris un Doliprane 1000 trois fois par jour. C’est ce qui est recommandé. Certains infectiologues comme le Pr Didier Raoult ou des spécialistes du CHU de Nice sont à peu près d’accord sur le fait que même s’il n’y a pas assez de recul en terme épidémiologique, le fameux traitement à la chloroquine associé à des substituts de type nivaquine ajouté à un antiviral, l’Azithromycin ou plus vulgairement le Zithromax peuvent à la fois mieux protéger et accélérer la guérison. J’ai suivi leurs conseils et j’utilise ce traitement depuis hier (mardi, NDLR)."
    https://www.nicematin.com/sante/vid...


  • La grippe " espagnole " venait d’un laboratoire de l’armée Américaine !!!


  • À la différence des grippes saisonnières, là, ils n’y a plus de Matos dans les services.
    Si vous étiez un professionnel soignant, vous penserez autrement. J’ai des collègues qui viennent d’enmener presque la moitié de leurs patients en réanimation (sans oublier les soignants également contaminés en masse).
    Quand on va en réa, c’est parce que c’est la merde totale.
    Nan, désolé, c’est beaucoup plus virulant qu’une grippe. Ne minimisez pas, c’est à cause de ça que les gens ne se confinent pas !

    Maintenant je suis d’accord sur d’autres choses déjà relayé ici, grossomodo :
    - Les diagnostics devaient être la priorité, suivi du confinement des cas positifs.
    - La Chloroquine devait être utilisé dans l’immédiat.
    - plus de personnels, de lits et de Matos aurait dû être présent.
    - Le matériel médical doit être fabriquer et stocker ici (avec des réserves d’avance).
    - oui, il ne faut pas paniquer, à cause de la panique, les urgences sont davantage pris d’assaut (les supermarchés aussi, je sais).
    ... Ect.

    Mais attention, beaucoup de chiffres doit se voir à la hausse comme en Allemagne qui ne déclare pas tous ces morts (voir la dernière de TV libertés sur le sujet).


  • 69.000 lits supprimés en 15 ans.
    C’est ca qui tue, pas le COVID
    Ce qui tue c’est le thatchérisme européen.

    https://www.lequotidiendumedecin.fr...


  • la moitié sont pris en charges par les hôpitaux et la moitié est confinée chez elle

    la moitié est prise en charge // la moitié est confinée chez elle


  • Si nous faisons un comparatif rien qu’entre les morts du tabac, les morts des accidents de la route , et le coronavirus .Regardons les précautions faites et le prix que cela a couté .Ils nous ont fait leur cinéma, diminuant la vitesse à 80 km/h, implantant des radars partout avec le seul but, de soi-disant sauver des vies (ou peut-être plutôt encaisser des euros) .Pour le tabac, même chose, une campagne qui a couté un argent fou, augmentant les cigarettes à des prix inimaginables .Et pour un coronavirus, faire de la prévention en contrôlant les frontières, distribuant des masques à la population, c’st certainement trop couteux, mais surtout, ça ne rapporte rien .
    Qui peut croire à toutes ces conneries !

     

  • Philippe Lacour : ce que vous citez comme exemples d’origine de mortalité est idiot. Ces causes ne sont pas contagieuses. Vous mélangez les torchons et les serviettes. Quant aux pestes et choléra, les conditions d’hygiène et d’éducation n’étaient vraiment pas les mêmes. C’est comme de comparer un exploit sportif des années 60 avec ceux d’aujourd’hui dans la même discipline et la même épreuve. C’est ridicule. La mortalité est bien là, même relativement faible, lorsqu’elle vous touche elle ne l’est plus. Surtout lorsque l’on sait quelle a été l’attitude de ces enflures du gouvernement. Il faudra payer la note...


  • D’après l’Express (lèche presse)
    En pleine crise du coronavirus, la cote de confiance d’Emmanuel Macron bondit de 13 points, pour atteindre 51%,....
    Au secours !.. en souhaitant que l’info soit une manip. grossière sinon c’est à désespérer pour la suite de cette minable saga !

     

  • Question pour un champion

    Dans le cas d’une faillite total du système bancaire d’un état suite à un krack boursier quels seraient les types d’établissements qui fermeraient en premier ?

    Biiiiiiiiiiip

    La restauration, les bars, le secteur de l’hôtellerie ?


  • Le confinement s’applique uniquement aux malades en principe, on ne confine pas des individus sain, « ce serait stupide ».
    Seulement pour identifier les porteurs du virus et les confiner il faut des tests en grande quantité, que nous n’avons pas et pour que le personnel soignant pratique ces tests il leurs faut des masques, des gants, des lunettes, des charlottes, etc... qu’ils n’ont pas.
    C’est un échec total du système sanitaire qui n’était pas préparé.
    La dernière solution de repli pour tenter d’empêcher la catastrophe est d’enfermer les gens chez eux pour éviter qu’ils ne soient contaminé.
    Et après ?
    On croise les doigts pour que la vague de contamination s’arrête par l’effet du confinement et on essaye de trouver des fournisseurs à l’international pour tout ce qui nous manque, respirateurs, tests et matériel médicale de protection puisqu’on en produit plus nous même.
    Voila ou en sont les grands pays d’Europe.

    La population à raison d’avoir peur, mais il ne sert à rien de paniquer le virus est mortel dans très peu cas même si on l’attrape. Et, c’est triste à dire mais, il faut appliquer les consignes du gouverne-ment pour éviter autant que possible d’être contaminé.

    C’est aussi l’échec du mondialisme, parce que si il y avait suffisamment de masques et de gants pour la population, les entreprises pourraient rester ouvertes en prenant quelques précautions.

     

    • "est d’enfermer les gens chez eux pour éviter qu’ils ne soient contaminés.
      Et après ?"
      Et quand on sort, ce virus a disparu de la surface de la planète, tué par les anticorps des contaminés ?
      En fait on dit tué, mais on n’en sait rien.
      Les virus vivent à l’intérieur même des cellules, dans leur cytoplasme, sous forme de transposons et de rétrotransposons. Ces transposons et rétro, peuvent même se fondre dans l’ADN, partie non codante des chromosomes.
      Autre chose : les procaryotes contrairement à ce que pensent les pasteuriens, sont polymorphiques, ils peuvent se transformer l’un en l’autre par échange très facile de leurs bagages génétique, ils n’ont pas de noyau. C’est-à-dire qu’un virus peut, se transformer en bactérie et vis versa. Tout cela a été étudié par Jules Tissot dans la ligne d’Antoine Béchamp. Et même Louis Claude Vincent à montrer une possible endogénése microbienne., l’apparition spontanée de micro-organismes pathogènes ou symbiotes dans le milieu intérieur, par transformations successives de structures cellulaires.
      En fait la micro biologie est à la physique ce qu’est la mécanique quantique, inconcevable pour le mental.
      Sachant cela il vaudrait mieux rester confiné pour l’éternité.
      Ou bien apprendre à vivre en symbiose avec tous ces être vivants.


    • Vivre en symbiose avec tous ces être vivants...
      Vous voulez dire à la coréenne ?
      Une société hygiéniste et stérilisé, ca à l’air chiant.
      Je déconne mais je suis d’accord sur le fond, d’une manière ou d’une autre c’est notre mode de vie foireux qui à engendrer ce virus.


  • Les Chinois ont ils utilisé la chloroquine pour limiter la propagation de l’épidémie ?
    Car en Italie ça y est le nombre de morts a dépassé celui de la Chine...

     

    • Regardez la vidéo en Bonus : "Le lobby de la peur", vous comprendrez qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres.

      En l’occurrence, mettre dans les statistiques que untel est mort à cause du Covid-19, alors qu’il avait 85 ans + 3 maladies déjà connues, par le simple prétexte que oui, il avait aussi été positif au covid-19, c’est un malhonnêteté intellectuelle.

      Comment affirmer que c’est le Covid-19 qui l’a tué et pas la vieillesse, ou une autre de ses pathologies ? Alors les chiffres augmentent beaucoup, et change les perceptions du réel.


    • @jc
      J’ai bien vu la vidéo. Le virus agit comme un aggravateur sur un système déjà immuno déprimé donc il est un peu simpliste d’attribuer les morts seulement au Covid19...
      Mais est ce que la Chine a traité massivement ses malades à la chloroquine ou pas ? J’arrive pas à trouver une réponse claire la dessus.


    • Les italiens utilisent aussi de la chloroquine et ca n’a pas l’air de faire beaucoup baisser le taux de dècès. Quand les hopitaux sont saturés et que vous avez une multitude de personnes qui arrivent aux urgences avec un syndrome de détresse respiratoire , la chloroquine ne peut pas suffire.Seul le confinement réussira à faire baisser le nombre de morts en Italie.


    • #2413520

      @ tolnus
      T’as vu où que l’Italie traite à la chloroquine ? T’es sourd ou malcomprenant ? L’antiviral qu’ils utilisent est la Ribarivine contre indiquée pour les cardiaques et l’hypertension, pathologies de la majorité des décédés octogénaires ritals. Tu dissémines tes coms mortiferes, c’est quoi l’intérêt, foutre la chtouille à tout le monde ? L’hystérie : On va tous mourir, glagla ? Et bien j’en ai rien à secouer de ton délire et des agents viraux de ton espèce qui se dissimulent ici.


  • Les amis on parle d’une grippe bien plus contagieuse et mortelle que celle dont on a l’habitude, on a un ratio de un mort pour 10 malades officiels en italie ces derniers jours.
    Les services hospitaliers sont débordés et n’essaient même pas de sauver les vieux, car il n’y a pas de place. Ajoutez a celà les témoignages de personnel hospitaliers, les témoignages de gens atteints du virus et qui affirment que c’est bien pire qu’une grippe.
    Il n’y a pas de différence avec une grippe saisonnière ? Dans ce cas pourquoi ça ne se produit pas tous les ans ?

     

    • Le ratio de 10% de mort s’explique par un manque de test pour déceler les malades porteurs du virus.
      Si on test uniquement les personnes en réanimation, le chiffre explose.
      Les pays qui dépistent massivement les malades ont des % d’environ 1% de mortalité

      Cherchez sur youtube la vidéo en live de la propagation du virus recensant les statistiques "officiels" par pays, vous verrez que ceux qui font des dépistages en mass ont souvent un ratio de mortalité plus faible.

      Ce commentaire n’a pas pour but de minimiser ou amplifier la gravité du virus, mais de mettre en garde sur l’interprétation des chiffres facilement manipulablent.


  • Sputnik ce jour :’’Des drones équipés de haut-parleurs rappelleront aux Parisiens les restrictions liées à la pandémie’’...
    ...Comme débiles profonds, on va leur répéter depuis les airs ; ce qu’ils ne sont pas en mesure de comprendre par eux-mêmes. Il faut bien mesurer ce qui ce passe là ; bien comprendre que cela ne cessera plus jamais. L’hypertyrannie fait avancer son agenda de contrôle global dans l’ultracoercition. Il n’y a désormais plus que des Coupables taillables, corvéables, contraignables à outrance. Voilà le vrai visage de la Domination.

     

  • Dire que les masques sont inutiles pour la population générale est une honte. Dans tous les pays d’Asie qui jugulent la pandémie ils sont portés massivement. Ils disent cela parce qu’ils n’en ont pas assez. Mentir pour cacher son incompétence et en faisant fi de la santé des gens c’est dégueulasse. Dire qu’en France on est tombés si bas qu’on dépend des autres pour de simples masques en papier ou en tissu alors qu’on a des millions de chômeurs depuis des années. Il faudrait vraiment se ressaisir.


  • « Alors que l’épidémie se résorbait en Asie, elle surgissait en Europe, et particulièrement en Italie et en France, les autres pays européens étant moins atteints, on ignore pourquoi »

    C’est une punition ; ils l’ont eu mauvaise avec Salvini, les gilets jaunes, Trump

    La réponse à un trop gros élan national, le peuple est trop descendu dans la rue.
    "Vous avez voulu nous défier !? allez couché maintenant"

     

  • Si on ne se ressaisit pas cette épidémie va marquer un tournant et notre coup de grâce : nous avons déjà plus de morts qu’en Asie, notre économie est à l’arrêt complet, cela profite déjà aux autres (Amazon etc...), et cela leur profitera encore plus car la Chine redémarre déjà et nous « servira » lorsque nous pourrons ressortir et n’aurons rien à livrer de chez nous.

     

    • Ne croyez pas ce qu’on vous dit !
      Enfin, depuis le temps !
      Je me demande pourquoi vous ne vous enfermez pas à vie, pour ne pas avoir à traverser la rue, même pour chercher un job. En effet, le chiffre des morts par accident de voiture en France est effrayant ! Ne sortez plus ! Et le chiffre des empoisonnés à l’eau de javel ! Des chutes de balcon ! Ne restez pas chez vous !
      Allez, enterrez-vous tout de suite, de peur de mourir d’un risque quelconque.
      Un Professeur, scientifique allemand fait une vidéo sur la malhonnêteté des chiffres du coronavirus. Si le pourcentage de décédés du corona virus est calculé en comptant uniquement les malades hospitalisés pour pathologie pulmonaire, les chiffres sont alors conséquents, et pas beaucoup pires qu’à l’accoutumée. 400 morts, entend-on ! Mais ce n’est pas grand chose, par rapport à la population ; c’est même dérisoire.


    • D’autant que, même en considérant le plus fort taux de mortalité de ce virus, les conséquences des mesures d’enrayement de sa propagation vont précipiter l’effondrement du système financier. Entraînant, sans aucun doute, le décès d’innombrables victimes collatérales de part et d’autre du globe..(et je ne parle pas ici de victimes "en fin de vie" ou déjà malade chronique)

      Quelqu’un connaît-il une estimation (très approximative certes..) du nombre de victimes liées à la crise de 2008/2011 ? (hors banquiers et directeurs financiers retrouvés "suicidés" j’entends..)

      Dans tous les cas ce virus a bon dos d’exonérer des bataillons incompétents sans "foi" ni loi de leur responsabilités(ssssssss) !!


  • #2413358

    Et pendant ce temps, en Russie ? Quelqu’un sait ?

     

  • très bon article de Mediapart pour faire le point

    https://blogs.mediapart.fr/lenous/b...


  • Bravo !
    Je suis Suisse allemand et chez nos dissidents, on circule les vidéos du docteur et épidémologiste allemand très connu Wolfgang Wodarg. It dit la meme chose et de plus. Ce n’est qu’une grippe saisonale qui tue un grand nombre de gens chaque année. En Italie, il y beaucoup de raisons pour le plus grand nombre de morts : La population est très vielle, le système médicale est affreux et le fait qu’il ya tant de gens malades réunis dans les hopitaux aggrave la situation pour eux. En plus, le traitement qui souvent essaye de baisser la fièvre est faux, parce que c’est un programme de guérison du corps.
    Le coronavirus est une arnaque qui sert a instaurer une dictature et camouflage les raisons systémiques de la crise financière.

     

  • Personnes touchées par le CORONAVIRUS et/ou par la GRIPPE SAISONNIÈRE ?

    Sans aucune pensée complotiste.

    Suite au "débarquement du coronavirus" il y aurait en France au 20 mars 2020 environ 400 décès et 12000 cas selon le 1er ministre.

    Chaque année en France 2 à 8 millions de personnes sont touchées par la grippe saisonnière (automne-hiver) entraînant 10.000 à 15.000 décès par an ! la grippe touche surtout les personnes dont le seuil de fragilité est au plus bas, soit aussi et surtout avec des défenses immunitaires très affaiblies.

    En Italie à ce jour il y aurait environ 4000 morts "dû au coronavirus", je ne connais pas le nombre de cas de personnes touchées chaque année par la grippe saisonnière en Italie, mais à mon avis le chiffre doit-être proche des 10.000 décès par an (voir la proportion du nombre d’habitant avec celle de la France).

    De la bouche même d’une femme qui fut "soit-disant contaminée par le coronavirus" mais presque guérie :

    Elle déclare dans les médias (BFM ..) que : "le corps médical (hôpitaux, médecins) ne fait plus de diagnostiques" (!)

    Sans doute aussi à cause de la panique générale que cela engendre et des hôpitaux engorgés, donc impossible de savoir si c’est le "coronavirus" ou la grippe saisonnière, surtout que les symptômes sont presque identiques à la grippe mais aussi à la gastro (fièvres, toux, infections respiratoire etc..) bref, aux maladies qui touchent la sphère Pulmonaire et la sphère ORL surtout en période hivernale.

    De plus la mortalité de la grippe est très sous-estimée parce qu’on ne teste pas les personnes qui présentent un "tableau clinique suspect de grippe" et qui décèdent rapidement, comme c’est le cas pour le "coronavirus", il serait donc comptabilisé avec les autres décès.

    Ce qui corrobore avec ce que je dis depuis environ un mois, ils nous font le même coup qu’en 2009 avec la "grippe H1N1"qui n’était qu’une "grippette" (selon les dire d’un médecin membre du gouvernement Sarkosy et/ou Fillon) mais cette fois-ci à l’échelle mondiale, selon moi ils comptabilisent les personnes touchés par la grippe et les extrapolent avec celles "touchées par le coronavirus" pour effrayer les populations, le but est d’installer un climat de peur, et par conséquent cela engendre une accélération du stress et de l’angoisse et donc une accélération des maladies, mais aussi "tenir en laisse" les populations sous forme de quarantaine, de couvre feu .. et bientôt de loi martiale ?

     

    • Je pense qu’il y à tout de même un danger existant, le calcul est simple : le nombre de morts/cas double tous les 3/4 jours.

      Dans 60jours : (ça doublera 20 fois environ)
      10000x2x20 = 400 000 cas
      400x2x20 = 16 000 morts

      Italie : 1 mort sur 10 : 160 000 morts env.

      Sans parler de peur, le gouvernement se doit de réagir, s’il minimise c’est encore pire, les gens diront "ils nous laissent crever sans rien faire".

      Le problème est que d’après mes recherchent le confinement général est une méthode "à la rache", de une, on l’a débuté bcp trop tard (le mal est fait car il faudra attendre au moins 20jours pour voir les tous premiers effets). De deux, les gens vont craqué et donc pas forcément respecter.

      La vraie solution était : distentiation sociale + masque pour tous + tests en pagaille + mise en quarantaire et confinement des cas positifs seulement (ou des clusters).

      Mais la destruction du service public et du service hospitalier par les banquiers comme Macron fait que nous vivons dans un pays extrêmement mal équipé et à la ramasse pour ce genre de situation.

      En italie ils parlent de ’durcir’ le confinement mais c’est dingue, c’est déjà trop tard et ils le savent.

      Tout ça profitera toujours aux mêmes, nous sommes entré en phase 2 du mondialisme.

      Je suis tellement impressionné par cette histoire : le monde (presque) entier confiné en 3 mois à peine. C’est fort ! On s’y attendait pas à celle là.


    • @Sorry
      "Je pense qu’il y à tout de même un danger existant, le calcul est simple : le nombre de morts/cas double tous les 3/4 jours."

      Oui mais qui sont ces morts ? de quoi sont-ils vraiment mort ?
      Quand chaque année et chaque jour des personnes décèdent de la grippe et que les décès double aussi tous les 3/4 jours pas exemple suivant les années, aucun médias ne tire le signal d’alarme, rien est dit ni rien n’est hyper-médiatisé alors que le chiffre dépasse largement celui du coronavirus.
      De la manière ou vont les choses, ils seraient même capable d’extrapoler les morts accidentés de la route avec ceux du "coronavirus", car qui tient les ficelles et qui magouille les chiffres ?
      C’est pourquoi méfions-nous de toute cette histoire de décès et de chiffre qui font peur à la population mondiale.


  • Un paramètre très important à prendre en compte, l italie à l une des plus vieilles populations du monde, et je rajoute que parmis les moins de 60 ans qui decedent ont oublie de vous dire qu ils sont soit cancereux, souffrant de sclerose en plaques, diabete, asthme severe, problème de thyroide, hypertensions ect..


  • Comment est- ce possible certains en soient encore là, à comparer avec de la grippe saisonnière and co ?? Je n’ai pas fait math sup mais la grippe saisonnière c est 10 000 morts PAR AN en France, alors que l’Italie approche les 1000 morts PAR JOUR (800 hier les amis). Alors faites vos comptes, dans un petit mois par exemple. Et si ça a à durer 6 mois ? 9 ? On peut compter sur le printemps mais pour votre gouverne la grippe espagnole a commencé en plein été !Donc oui les virus peuvent kiffer la chaleur...De plus, il fait des ravages chez les vieux"qui auraient une pathologie préexistante" et oui, les "vieux" de minimum 60 ans auront presque toujours par definition une pathologie preexistante , car même une bête hypertension est considérée comme telle.Alors si les vieux sont presque systématiquement en danger de mort, ce virus est très agressif avec les "jeunes", cad quarantenaires et cinquantenaires. ps : hier le collègue médecin d’une amie est mort. 40 ans, 3 gosses.Alors svp, du respect pour ces gens qui se battent pour nos"vieux aux pathologies préexistantes", cad des gens de 60 ans et une bonne grappe de "jeunes", en fait.

     

    • J’ai regardé les statistiques. Il y a eu en 2019 en Italie 647 000 morts. Cela nous fait 5400 morts par jour au cours de l’année 2019 et pas de Corona à l’horizon ! Quand on nous balance des chiffres de la peur comme ça dans la nature (hier 800 morts) ! Eh oui on meurt, on a des morts tous les jours et 5400 par jour en Italie l’année dernière (sans le corona) !



    • Je n’ai pas fait math sup mais la grippe saisonnière c est 10 000 morts PAR AN en France, alors que l’Italie approche les 1000 morts PAR JOUR (800 hier les amis).Alors faites vos comptes, dans un petit mois par exemple. Et si ça a à durer 6 mois ? 9 ?




      La grippe, c’est 20 000 morts par an en France durant les trois mois d’hiver, et on ne confine pas toute la population pour ça. Les maladies respiratoires, c’est encore plus, et le cancer, je n’en parle même pas !
      En Italie, 99 % des morts du coronavirus soit-disant avaient une ou plusieurs autres maladies respiratoires mortelles et étaient âgés. Donc impossible de savoir ce qui est dû au virus et ce qui est dû aux pneumonies et autres maladies respiratoires ou aux cancers.

      Il n’y a donc aucune raison de croire à ces extrapolations mathématiques délirantes. On sait très bien que les épidémies ne suivent une courbe exponentielle qu’au début et que ça retombe très vite ensuite.
      En Chine, l’épidémie est jugulée avec la chloroquine qui permet de guérir en quelques jours.


  • https://fr.sputniknews.com/russie/2...

    Apparemment, la Russie prend ça très au sérieux.

     

  • Pour compléter ce point de vue statistiques, il n’est pas inutile de contextualiser cette épidémie
    https://www.santepubliquefrance.fr/...
    Où l’on découvre, pour la grippe "ordinaire", le nombre important de passages en réa, les décès d’enfants et de jeunes, le nombre d’hospitalisations...
    Nous avons affaire à une épidémie, certes. Mais bien plus encore à une "psyop" dont nous comprendrons les objectifs quand nous verrons les conséquences à moyen et long terme

     

  • Notre ministre de la Maladie ne trouve pas de masques mais il va trouver 67 millions de bracelets électroniques.


  • La ministre de la justice a décidé il y a deux jours de libérer de manière anticipée les prisonniers en fin de peine et a demandé à la justice de ne plus appliquer les courtes peines pour ne pas faire de nouvelles entrées en prison.

    Qui est au final le plus dangereux pour les français, ce virus, ou le gouvernement ?


  • Grippe espagnole...un siècle après, on nous mène toujours en bateau !

    3 études publiées aux EU qui met fin au mythe d’un virus hypervirulent venu de nulle part...
    Un article de NEXUS

    https://fr.calameo.com/read/0046846...

    La majorité des décès n’était pas dû au virus mais à une intoxication à l’aspirine + temps de guerre (=peur, stress,angoisse, incertitude...qui favorisent l’affaiblissement du système immunitaire)

    Quand on voit aujourd’hui le niveau d’intoxication médicamenteuse de la population qui consomme du doliprane, des AINS ou autres anti-douleur comme des bonbons....On peut peut-être faire le parallèle avec la grippe espagnole et comprendre la cause de décès dû au soit disant Covid
    Personne n’en parle mais les overdoses d’anti-douleur tuent plus que l’héroïne et la cocaïne réunies.

    https://www.lepoint.fr/editos-du-po...

    Y’en a marre de ces mensonges diffusés en boucle et martelés. Cette grosse bouse de "France in-culture" qui nous explique dans son petit docu-mensonge que le porc a niqué avec une volaille et a transmis le virus à l’homme et qui a contaminé l’humanité tout comme la chauve souris qui est sortie de sa grotte pour baiser avec le pangolin et donner naissance au covid-19

    Si ils nous mentent sur la grippe espagnole encore maintenant, j’imagine très bien qu’ils nous mentent sur les autres épidémies notamment celles du moyen-âge. Il faudrait peut-être prendre en considération les conditions de vie de l’époque, les guerres, l’histoire économique, les famines qui affaiblissaient le corps, les conditions sociales, sociologiques, psychologiques, politiques, religieuses, les conditions de vie, le manque d’hygiène, les conditions climatiques,...qui expliqueraient peut-être pourquoi il y a tant de mort à certains moments de l’histoire.

    Ensuite, certes les 1ères causes de mortalité en France sont les cancers, les maladies cardio-vasculaires, AVC,...

    Mais ici il y a un facteur majeur à prendre en compte, celle de la PEUR de l’attraper, de la contagiosité, l’idée de "quelqu’un va me filer le virus, alors que je fais tout pour l’éviter", personne ne veut plus se toucher ou s’approcher à moins d’un mètre de l’autre mais par contre se jeter sur des paquets de pâtes,de PQ ou toucher de l’argent qui ont été manipulés par plusieurs personnes...pas de soucis...allez comprendre...

    Ce virus est un lobby de la peur oui !

    D’ailleurs l’expression le dit bien..." je suis mort de peur"


Commentaires suivants