Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Journal d’un Français confiné – Jour 6

Raoult met l’oligarchie sanitaire en PLS ! Le Gandalf de l’infectiologie a mis en échec la grosse ingénierie néolibérale à coups de phrases choc largement diffusées sur le Net (on résume) : la chloroquine ça marche, ça sert à rien de confiner, moi je vois une grippe et rien d’autre, appelez-moi quand on sera à 10 000 morts, Les Buzyn-Lévy déconnent, Donald m’a appelé, on dépiste et on soigne, et basta...

 

Les Américains adorent les plans « seul contre tous, » les self-made men, ceux qui contre tout un système finissent par avoir raison et s’imposer. Ils ont un paquet de films comme ça, c’est même le cœur de leur cinéma populaire, une exaltation de l’individualisme, mais d’un individualisme courageux et bénéfique au collectif, aux pauvres, aux victimes, un truc très chrétien au fond. Très christique. Même la bimbo sioniste, notre copine nationale-sioniste, a envie d’y croire, peut-être qu’on arrivera à la convertir à l’amour du Christ, qui ne fait pas de hiérarchie entre les hommes...

 

 

Bien sûr, ça reste du cinéma, mais, parfois, ça surgit dans le réel et ça fait un bien fou. Voir la gueule des censeurs tocards du Monde et de Libé qui changent de couleur à partir du moment où les Chinois et les Américains ne rejettent pas en bloc la chloro de Raoult... La gueule de ceux qui nous cassent les couilles depuis leur Décodex de merde, on met pas Libé dans le même sac – on reste lucides même dans la colère – car ils font un vrai boulot sur l’info et n’ont pas la grosse tête de la bande à Samuel Laurent.

Ça fait un bien fou de voir tous ces donneurs de leçons du Système, de Macron à Décodex en passant par Buzyn et Philippe, ravaler leur salive empoisonnée. Il y a tout un peuple, celui des Gilets jaunes et des anti-réforme des retraites, qui n’attendait que ça, que cette engeance se prenne une grosse claque dans la gueule. C’est fait, mais ça ne suffira pas à les faire détaler du pouvoir, car il y a un type qui a les clés du camion et qui est devenu à moitié fou.
Regardez Manu au volant du pays :

 

 

On disait que la mythologie américaine, c’était ça, un homme seul qui renverse une montagne parce qu’il est animé par l’esprit de justice. Tout le contraire de Belloubet, par exemple. Cet homme providentiel tombe du ciel et vient sauver des hommes en détresse, c’est ce qu’on attend de Dieu ou de ses envoyés en général, on les appelle aussi des saints.
Eh bien la culture américaine, qui est majoritairement cinématographique (ils écrivent comme des pieds) fait la part belle aux sauveurs de la nation. Les titres se bousculent dans notre tête de confiné : Creed (une renaissance black de Rocky avec le vieux Rocky devenu entraîneur), Rocky, tous ces parias qui gagnent leur combat contre l’injustice, La Mémoire dans la peau, Les Trois Jours du Condor avec Redford qui enquête dans la CIA, La Firme avec Tom Cruise qui débarque dans une boîte inquiétante, JFK bien sûr avec Kevin Costner en juge Garrison, relire Guyénot pour comprendre, Ennemi d’État, un des seuls films regardable avec Will Smith, déjà un truc sur le pouvoir profond, Minority Report, toujours avec Cruise, l’homme du Système qui découvre le grand complot, Brazil évidemment dans la même veine, même si ça finit mal, ce que les Studios ne voulaient pas, mais Terry Gilliam a eu raison de leur happy end, Erin Brokovich, seule contre tous, comme son nom l’indique, et là c’est un film sur la force du droit, et notre préféré, Complots, avec Mel Gibson, le parano qui découvre que sa parano est encore en dessous du réel, un film de 1997 qui annonçait la série des quatre Jason Bourne scénarisés par Robert Ludlum, le roi du roman noir d’espionnage et de complotisme, mais de complotisme bien réel, le genre de livre bien renseigné, comme ceux de feu Gérard de Villiers ou de James Ellroy, ces deux écrivains finançant de vrais enquêteurs pour être au plus près de la réalité, si sordide ou complexe soit-elle...

 

Et maintenant la leçon d’anglais :

 

Qui sait, bientôt Hollywood nous préparera peut-être un Didier Raoult, seul contre le Big Pharma... Mais c’est sûrement pas notre cinéma de merde subventionné qui va nous produire ça, il ne produit que de la merde.

Tenez, Payback est encore une histoire de seul contre tous, et là c’est la colonne vertébrale de la mafia qui tient la ville que Mel va grimper :

 

 

Voilà du cinéma qui fait rêver et bien rêver, ça exalte les valeurs qu’on aime et qu’on met au-dessus de tout (c’est leur définition) : le courage, la raison, la lucidité, l’amour du prochain (mais pas trop du méchant), la fidélité. La noblesse des sentiments, vous trouvez ça où dans notre cinéma ?

Mais il ne faut pas que les Américains confondent toute la France avec sa hiérarchie honnie, sinon on va encore finir caricaturés :

 

 

On l’a tous vu, le confinement ne nous a pas rendus dingues comme Macron et sa troupe, mais plus affûtés. Après le choc du 1er jour, quand on a dû tous retourner en prison à domicile – le pouvoir n’avait pas assez de bracelets pour tous ? –, l’humour est revenu. À petits pas feutrés d’abord, pour ne pas gêner les soignants, qui en chient vraiment, mais ils en chient depuis des années, celles de la programmation de la destruction de l’hôpital public au profit des groupes qui font dans la clinique et la mutuelle, puis à pas plus assurés, et enfin en pleine lumière. Il est sain que l’humour reprenne le pas sur la panique, celle que le pouvoir veut nous imposer dans son management par la peur. On a vu le résultat chez Orange !

Allez, on envoie les obus ! D’abord, la grande crainte de Têtu :

 

 

Imaginez, un monde sans gang bang ni partouze... l’horreur !
On passe à la compagnie israélienne El Al :

 

 

Ils étaient en train d’acheter des reins à bas pris à des pauvres pour les revendre 100 fois plus chers dans les cliniques de Tel-Aviv ?
On reste dans le sionisme mais national avec Riton, qui s’est fait poisser par la patrouille islamique :

 

 

Sur ceux qui font des stocks :

Sur la com’ macronienne :

Incorrigibles gauchistes ! Ils ouvriraient la porte à la Mort !

Et maintenant encore de l’humour, mais avec quelques morceaux de sérieux à l’intérieur :

 

Les Gilets jaunes, les manifestants antinéolibéralisme, les France insoumise, ont voulu la grève générale, la grande, la vraie, la définitive, celle qui bloque tout. Maintenant qu’on y est, que tout est en place, on attend le Grand Soir. Chiche ?

Mais le Grand Soir national : le grand sursaut !

Le Jour 5, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2414889
    Le 23 mars à 08:59 par tatiebaba
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Une recette pour se faire du bien !! https://www.youtube.com/watch?v=wBM...

    Ne faiblissons pas :)

     

    Répondre à ce message

  • #2414891
    Le 23 mars à 09:00 par tout mauvais
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Savez-vous que TOUBON tout mauvais touche 30.000 euros par mois à son poste-fromage de "défenseur des droits" (et mon cul sur la commode) ! Ces gens là cumulent un salaire en activité et des retraites cumulées de postes antérieurs ! Mais comment se fait t-il qu’en ripoux-blique fromagère, un gonze en activité touche également des retraites ?!! Retraite veut dire plus d’activité, non ? A quand une loi pour suspendre les pensions de retraite tant qu’un type a toujours une activité professionnelle ?

     

    Répondre à ce message

    • #2414938
      Le 23 mars à 10:27 par Job
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Toubon a épousé une israélite, Lise Weiler, veuve d’un Strauss dont elle a eu une fille, Sophie Deniau, qui sera responsable de la faillite d’Isola 2000, avec un joli trou de 500 millions ! Mais belle fille de l’ancien garde des sceaux Toubon elle sera relaxée... L’épouse de Toubon est une magouilleuse impénitente, on s’en rend compte en cherchant (bien) sur Internet . 30 000 euros par mois pour son mari c’est de l’argent de poche . Ah ces gaullistes mariés à des israélites, ils savent se débrouiller...

       
  • #2414897
    Le 23 mars à 09:10 par Gazons, maudits !
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Le gazage des personnels soignants par les forces du régime il y a seulement quelques semaines ! Très bonne remise en mémoire pour réveiller les cons qui applaudissent aux fenêtres !

     

    Répondre à ce message

    • #2414927
      Le 23 mars à 10:05 par RPG.29
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Bien vu camarade !!!..
      D’ailleurs les Buzyn-Lévy devront répondre plus tard de haute trahison et de crime contre l’humanité !!!...

       
    • #2415146
      Le 23 mars à 14:06 par Nadj
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      @RPG.29
      Comment prendre au sérieux une femme qui nous explique, rageresque, qu’elle voulait être plus alarmiste lorsqu’elle en avait les moyens ! C’est déjà un retournement de veste. Mais quand les thèses du Pf Raoult montreront que le Covid19 n’exigeait aucune mesure particulière au niveau de la population saine, si ce n’est d’éviter les contacts avec les personnes fragiles, elle n’aura même plus l’argument de la Cassandre bâillonnée par sa hiérarchie. Ce sera elle, son incompétence crasse, et de nouvelles affaires d’état avec son mari ! Il ne faudra pas oublier tous les autres : les responsables du manque de masque, du manqie de gel, et surtout : du vol de chloroquine ! Tous à l’échafaud pendant que nous ferons monter Pf Raoult au pinacle :)

       
    • #2415269
      Le 23 mars à 16:16 par Sedetiam
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      @RPG.29,

      Ils ne répondront de rien car depuis 2007, la notion de haute trahison a été virée des textes constitutionnels pour être remplacée par : « Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. »
      Tu n’as pas fais tes devoirs ? Viens voir maman pour la fessée après tes cours de théâtre devant la Nation...

       
    • #2415325
      Le 23 mars à 17:22 par RPG.29
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      @Sedetiam
      Malheureusement tu as raison... et il est vrai que mon propos relève plus d’une fiction que d’une tangibilité vu l’état déplorable de notre pays avec aujourd’hui ce petit peuple de France zombifié au dernier carat !!!
      A ce propos n’oublions pas ce soir à 20 heures de pousser notre beuglante de moutons galeux parqués comme bestiaux pour bientôt l’abattoir !!!...

       
  • #2414921
    Le 23 mars à 09:55 par abcd
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Ah oui j’imagine bien un film sur le professeur Raoult repris par les ricains.
    Avec une scène finale où l’on voit Raoult dans son bureau, comme sur la photo de l’article, accueillir Macron, en répétant une célèbre phrase dans Rambo (le premier ) : "j’aime pas ta ptite gueule... Du tout ! "
    Et sa bagouze tête de mort vient s’enfoncer dans le cartilage du pif du président.
    "The End".
    11 Oscars.

     

    Répondre à ce message

  • #2414936
    Le 23 mars à 10:25 par Greg
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Oui, oui, allez-y, manger vous de la Chloroquine, une drogue employée pour combattre la malaria, ça fera disparaître plus vites les cons et les imbéciles.

    Aux États-Unis, la Chloroquine a même reçu une dispense spéciale, le 17 mars 2020, du département américain de la Santé lui conférant une dispense contre les litiges et autres procès de la part de patients.

    Pour info, une seule surdose de chloroquine peut être mortelle (elle est souvent utilisée en France et en Afrique pour les suicides).

    Alors allez-y de bon cœur !

    Pour info

     

    Répondre à ce message

    • #2414995
      Le 23 mars à 11:44 par toujourspascharlie
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Bien sûr que les médicaments doivent distribués sous contrôle d’un médecin.
      Mais quand un spécialiste mondial des maladies infectieuses -ce qui est un fait- donne son avis, le minimum est de l’écouter sans balayer ses paroles d’un revers de "fake news".

       
    • #2415054
      Le 23 mars à 12:55 par Greg
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Je vous suggère alors amicalement de lire attentivement la liste des effets secondaires liée à la prise de ce cette substance :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Chlor...

       
    • #2415082
      Le 23 mars à 13:19 par Avis
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      A Greg,
      J’habite dans le merdier Mulhousien (pas vous ?), alors mourir du Coronavirus intubé et entubé, je préfère mourir de la Chloroquine (euh Queen comme dit Cosette).
      Raoult a raison, Raoult a tort, je m’en branle ! Trump a raison, allons-y ! Mais vous me semblez être dans l’axe de Straumann, l’un de nos politiques locaux, qui ne manque pas de rappeler que « nous » (enfin eux) avons connu la dernière guerre et d’autres confinements... Enfin bref !
      Ceci étant posé, je ne vous en veux pas, ER lui-même sur nombre d’articles (En bref...) semble d’un certain côté « prendre ça à la rigolade », question de style, certes...
      Quand ER abordera enfin « solennel », vous reviendrez à meilleure analyse.
      C’est la guerre ? (Dixit le clown).
      Oui, mais non, la guerre est à venir.

       
    • #2415099
      Le 23 mars à 13:33 par JL29
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Tout médicament pris en surdose est nocif, pas seulement la chloroquine, c’est bien pour ça qu’il y a des médecins comme D.Raoult qui vous prescriront la bonne dose pour guérir, pas pour mourir.

       
    • #2415101
      Le 23 mars à 13:34 par Titus
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      @Greg

      Tous les médicaments ont une liste d’effets secondaires pires que les maladies qu’ils soignent.

       
  • #2414942
    Le 23 mars à 10:33 par Anonyme
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    C’est pas riton qui se f’rait verbaliser de 135 euros. Il peut même se balader sans attestation, il fait partie des intouchables.

     

    Répondre à ce message

    • #2415009
      Le 23 mars à 12:03 par nonyme
      Journal d’un Français confiné – Jour 6

      Faut bien se rendre compte que toutes ces journalopes qui passent leur temps à désinformer et à faire paniquer les plus sensibles d’entre-nous, ONT LA VILLE POUR EUX :
      pas besoin d’attestation, pas de contrôle tout le monde les connaît y compris les flics !
      Cette séquestration de masse ne les concerne pas, leur quotidien reste le même !

       
  • #2414959
    Le 23 mars à 10:56 par Marie Claude
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Excellent article qui dépeint très bien la situation. Heureusement que nous avons votre site pour nous informer et nous divertir.
    Merci.

     

    Répondre à ce message

  • #2415052
    Le 23 mars à 12:53 par Zamdam
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    Pour rester dans les bons films , et surtout ceux de ou avec le grand Mel Gibson, il faut citer "Hors de contrôle" qui est à voir absoluement pour la thématique "complot".

     

    Répondre à ce message

  • #2415068
    Le 23 mars à 13:09 par mouk nadine
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    l’émission La grande darka du 21 mars a été déprogrammée car elle n’a pas pu être tournée.
    une émission de merde qui ne manquera pas vraiment aux français qui sont occupés à autre chose , en ce moment

     

    Répondre à ce message

  • #2415331
    Le 23 mars à 17:32 par Anonyme
    Journal d’un Français confiné – Jour 6

    C’est bien écrit cette série d’articles, et pas vulgaire.
    félicitation à l’auteur.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents