Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Justice d’exception expéditive : le livreur Deliveroo "antisémite" expulsé du territoire !

Meyer Habib et Francis Kalifat l’ont exigé, la LICRA s’est constituée partie civile, et Darmanin s’est exécuté : le livreur Deliveroo « antisémite » a été jugé en urgence et condamné sans coup férir.

 

Le déroulé de l’affaire résumé en six tweets :

 

 

 

 

 

 

 

Quatre mois de prison ferme, expulsion et trois ans d’interdiction d’entrée sur le territoire : voilà la peine prononcée à l’encontre du « livreur antisémite » de Strasbourg après sa comparution immédiate, coupable d’avoir refusé de prendre la commande d’un restaurant servant de « la cuisine israélienne ».

Outre le fait que les médias ne relayent que la version des restaurateurs (restaurateurs appuyés dans leur plainte par le consistoire israélite du Bas-Rhin) et transforment en discrimination antisémite ce qui n’est peut-être qu’une altercation ou un acte de boycott de l’économie israélienne, la lourdeur de la sentence et sa vitesse d’exécution ne manquent pas d’inquiéter sur ce qui vient... La pénalisation de l’antisionisme étant l’objectif revendiqué par toutes les officines israéliennes officiant sur le territoire français, CRIF en tête.

Cette affaire acte donc un nouveau passage en force communautaire et laisse présager le pire pour le plus grand nombre car, comme s’en félicite Meyer Habib, elle fera désormais jurisprudence.

Verra-t-on demain tous les antisionistes de France expulsés du territoire manu militari, alors que, dans le même temps, les pédocriminels de la familia grande ne sont jamais inquiétés par les tribunaux ?

 

Faire le boulot jusqu’au bout :
revisionner l’épisode de Strip Tease consacré au vin casher
et constater la discrimination à l’égard des non-juifs !

 

 

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

155 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants