Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Keynes, l’eugénisme, la race et le contrôle de la population

Nous donnons ci-dessous la traduction d’un article d’Edward W. Fuller, il montre que la vision politico-économique de Keynes était très proche de celle d’Hitler, comme ce dernier a repris et appliqué avec succès la théorie keynésienne dans le redressement économique spectaculaire de l’Allemagne, on se demande bien pourquoi Keynes se sentait plus d’affinités avec l’Union Soviétique. Attention, pour autant, la théorie Keynésienne n’est pas, par elle-même, d’un bord politique ou d’un autre, mais elle reste l’outil idéal pour un dirigeant nationaliste de piloter l’économie de son pays.

 

La littérature sur les idées et la vie de John Maynard Keynes est surabondante, mais ses apôtres ont généralement prudemment évité de parler de ses conceptions en matière démographiques. Et pour cause, ses idées en ce domaine sont hautement problématiques. Cet article regroupe toute une documentation qui montre que Keynes était en faveur d’un contrôle gouvernemental généralisé sur la taille et la qualité de la population.

Keynes s’est intéressé à l’eugénisme dès le tout début de sa carrière universitaire. Dans son premier grand projet universitaire, sa thèse de doctorat soumise en décembre 1907, il fait référence à l’essai de Francis Galton Probability : The Foundation of Eugenics. C’est un signe qui ne trompe pas.

Alfred Marshall, le célèbre économiste anglais était très proche de la famille de Keynes. Les biographes de Keynes notent que lui et Marshall ont débattu de Karl Peason en 1910, mais en omettant de mentionner les passages du débat où il est question d’eugénisme. Marshall écrivait à Keynes, le 14 juillet 1910, « Je soutiens aussi nettement que possible votre position et enjoins tous ceux qui sont intéressés par l’eugénisme à lire votre papier : il est superbe ». En 1911, Keynes devenait trésorier de la société eugénique de l’université de Cambridge. Le 18 mai, Marshall adresse à Keynes la cotisation de membre à vie de cette société.

Le 2 mai 1914, Keynes prononce un discours qui a pour titre « Population », sans doute sa contribution démographique la plus importante. Malheureusement, ce discours introuvable n’est pas repris dans les Collected Writings of John Maynard Keynes. [Une transcription complète en est donnée en annexe de la version originale de l’article en anglais]. Après avoir fait l’éloge de Malthus, il déclare :

« On ne peut pas attendre du seul jeu de l’ordre naturel qu’on atteigne la densité de population la plus souhaitable dans le monde … La densité de population tendra toujours d’elle-même à excéder son niveau idéal. … Dans la plupart des pays, les conditions matérielles de l’humanité sont en dessous de ce qu’elles seraient si leur population venait à baisser. … Dans bien des parties du monde, si ce n’est toutes, il y a de fait, à l’heure actuelle, une population plus nombreuse que ce qui est compatible avec un niveau plus élevé de bien-être économique. »

Keynes avait à l’esprit, que « la vie sur Terre serait meilleure si sa population venait à baisser ». En conséquence, il se faisait le défenseur d’une politique publique de contrôle du niveau de la population. Il voulait que les gouvernements « forgent des lois qui encadrent les usages de façon à parvenir au niveau de population voulu ».

Keynes était particulièrement préoccupé de la surpopulation en Orient : « L’Inde, l’Égypte et la Chine sont gravement surpeuplées ». Il pensait que sa race était engagée dans une « guerre de race ». Il recommandait l’usage de la puissance impériale contre les races orientales pour préserver « la population blanche ».

« Pour ainsi dire, toutes mesures visant à protéger notre niveau de vie de la menace que font peser sur nous des races plus prolifiques me semblent légitimes. Un rationnement de certaines régions du globe pourrait s’avérer nécessaire, qui pourrait bien être à l’origine de guerres raciales, du moins ces guerres ne seraient pas sans fondement. »

Au début des années 20, Keynes rédigeait les grandes lignes d’un livre qui aurait eu pour titre Essays on the Economic Future of the World. Le quatrième essai aurait traité de « démographie » et le dixième « d’éducation en matière d’eugénisme ». Curieusement, dans le huitième, Keynes se proposait d’exposer son « cadre socialiste théorique ».

Le 4 janvier 1923, Keynes publiait dans la presse un article intitulé « Les principes fondamentaux ». Il y recommandait le contrôle des naissances par la puissance publique. Il pensait à des politiques incitatives.

« À la lumière de nos connaissances actuelles, on ne voit pas bien comment améliorer significativement le sort du genre humain sans avoir recours à la limitation du nombre d’habitants. … Il pourrait s’avérer suffisant de rendre le contrôle des naissances facile et sûr. … Mais des politiques plus incitatives pourraient être requises. Il faudrait qu’une planification réfléchie, conçue par des experts gouvernementaux, se substitue aux aléas de l’instinct naturel, et qu’un jeu d’avantages sociaux soit proposé dans le cadre des institutions existantes. »

Lire l’article entier sur jeune-nation.com

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si pendant longtemps le peuple suédois a été considéré comme un des plus beau du monde c’est qu’il était eugéniste, plus ou moins secrètement .

     

  • Tout n’est pas à jeter dans sa pensée : sans contrôle des naissances, la terre serait vite surpeuplée, les conflits pour l’eau embraseraient le monde et je ne vous parle pas de la pollution ...idéalement, la France devrait compter 40 millions d’habitants, pas plus...

     

    • pour la France, 10 millions d’habitants serait bien plus agréable et ça nous ferait encore 15 habitants au km2 et un carré d’un 1km de côté c’est pas grand chose à parcourir. je rêve d’un monde comme ça. l’avantage politique d’avoir de l’espace c’est que quand une communauté a des conflits insolubles, elle peut se scinder sans scinder le territoire ; (c’est l’histoire des colonies des cités grecques ; t’es pas content tu te casses et tu construits à ton goût ailleurs).
      le progrès est la seule et unique cause de la surpopulation humaine sur le long terme : c’est pour ça que plaider pour une réduction de la population doit être perçu comme une pensée réactionnaire et surtout antilibérale.
      c’est d’ailleurs l’ultime contradiction des mondialistes car s’il réduisent la population ils réduisent le marché de la demande et donc la production et le profit.


    • Ici vous parlez de quantité (répartie sur la plus grande ZEE au monde).
      Quant à la qualité, 40 millions de quoi ? L’eugénisme c’est aussi ce volet-là.


    • Le problème c’est que ceux qui sont d’accords avec le contrôle des naissances sont ceux qui font le moins de gosses a la base, c’est a dire les blancs de part le monde. Les autres peuples eux s’en foutent royalement et continuent d’en faire autant. Autrement dit plus on va essayer de faire accepter l’idée de contrôle des naissances ou de dépopulation dans la société et plus ca va encourager les blancs a faire encore moins de gosses, donc accélérer notre suicide.


    • A la limite je suis d’accord sur le fait que la France ne devrait pas dépasser les 40 millions, mais seulement a condition que ce soit des gaulois. Tiens d’ailleurs ca tombe bien je dirais a vue d’œil que sur les 65 millions de "Français" actuels, un bon tiers est soit extra-européen soit descendants d’espagnols, de portugais, d’italiens, et sans compter les polonais et j’en passe. Si on gratte un peu sur les origines de certain de nos "compatriotes" je suis même pas sur qu’on puisse atteindre 40 millions de Français de souche, autrement dit encore moins que la population de l’Espagne, alors que nous étions au départ la première nation d’Europe, c’est pour dire a quel point la France et les Français ont raté le coche en terme démographique. Dommage !


    • @AK87

      Comme disait feu Jacques Dupaquier, démographe : "la France [du 18e siècle] un géant démographique vaincu par son malthusianisme"


    • @ AK87,
      Si l’on vous teste et que l’on vous trouve quelques ascendances étrangères, l’on vous flingue ou vous repartez dans telle ou telle région du monde en morceaux, selon les affectations ADN ?
      Et puis en quoi politiquement et économiquement êtes-vous d’accord pour 40 millions. À quoi correspond ce chiffre ? La France actuelle moins les Bamboulas et les Chômeurs/Rsistes ?
      Avez-vous intégré les « élites » parasites dans votre soustraction ? Comment...


    • D’un c’est pas moi qui ai émis cette idée de 40 millions mais le King alors vous devriez plutôt vous adressez directement a lui, et de deux j’ai fait des recherches généalogiques très poussées qui remontent a 500 ans en arrière et bien tous mes ancêtres son Français sans exception. Par contre quand on voit votre commentaire et votre réaction on imagine aisément que c’est pas votre cas, d’où votre inquiétude de vous faire flinguer ou expulser en plusieurs morceaux.

      Cordialement


    • @ AK87,

      Vous soutenez une idée et tout à coup lorsque l’on vous demande ce qui vous pousse, ce n’est plus la vôtre. Elle ne dure pas longtemps votre réconciliation... (Et j’en viens à penser à l’humoriste controverser : « Elle n’est pas massive son arme de destruction... »)
      Plus loin, et pour ce qui me concerne, lorsque les descendants de vos ancêtres aurons rendu leur terre aux miens, l’on reparlera de cette part d’hélice d’ADN que quelques français m’ont refilée : encore que chez ceux-là, l’on peut lire panneau qui stipule « Ici commence l’Auvergne, ici fini la France » ; puis comme Noblesse les obligea, il faut entendre, pour ceux qui restent, que ce n’est pas de la France républicaine dont il s’agit.
      Par ailleurs, puisque vous avez su remonter avant même le Concile de Trente, jusqu’à l’ordonnance de Villers-Cotterêts et une génération avant encore, allez vérifier la France sous François Ier, de sorte de ne pas vous méprendre sur vos origines. Parce que des fois, au gré des invasions et des traités....
      Pensez aussi à envoyer votre fichier gedcom aux Mormons, cela devrait les brancher et vous pourriez trouver d’autres arborescences encore ou quelques branches communes, qui sait ?


    • @Sedetiam, vous voulez dire que @AK47 ne serait pas assez Français a votre gout pour faire partie intégrante de ce beau pays qu’est la France ? Qui êtes-vous pour juger ?


    • #2449323

      @Sedetiam, c’est quoi ce sécessionnisme ? L’Auvergne fait partie intégrante du territoire Français je vous rappel. Et que voulez-vous dire par "quand les descendants de vos ancêtres auront rendus les terres qui sont les miennes" ? Vous pouvez préciser car a mon avis personne n’a compris. En vous entendant on a l’impression que vous êtes le seul légitime a habiter cette bonne vieille terre de France.


    • @sedetiam

      C’est vrai qu’après avoir lu votre commentaire une petite rectification s’impose, c’est pas 40 millions qui faudrait mais plutôt 39.999.999

      Cordialement


  • En 1935, l’année des lois raciales de Nuremberg, la Suéde vota une loi eugénique autorisant la stérilisation des tarés . On estime qu’au 20ème siècle il y en eut environ 200 000 . Tous les gens qui ont visité la Suède ont été frappé par la beauté de son peuple . Coïncidence ?

     

    • Ce qui expliquerait la dégénérescence actuelle des Vikings.
      Une punition pour avoir mis en pratique le social nationalisme, et favoriser la race nordique. Aujourd’hui tous les pays nordiques bien plus atteint que la France par, le féminisme et sa non reproduction de l’espèce, l’arrivée massive et récente d’africains, le culte de l’homosexualité et de la drogue ; fait que, vu le petit nombre d’habitants, environ 30 millions pour Scandinavie plus Danemark, la disparition dans la joie se réalise à vitesse supersonique.
      Dans 30 ans, il y aura plus allogènes au Danemark que de danois !

      La France subit la même punition pour avoir tentée la Révolution Nationale 1940-1944.
      Le déclin est si fort que parler de survie et de fortification de la race en 2020 est plus mal vu que d’évoquer la sexualité des enfants.

      La disparition de l’Europe c’est maintenant.


    • Et c’est quoi la beauté d’un peuple ? Sur quels critères ?


    • @ Rolf

      En 1945, un taré nommé Eisenhower a imposé ue Loi qui classât les soldats allemands prisonniers de guerre en Forces Ennemies Désarmées afin de les soustraire à la Convention de Genève et de les laisser crever par millions dans des enclos de faim et de soif. Il devait y avoir une majorité d’Aryens pour sûr... Dwight était habiru....


    • @Gilles, tu parles comme un gauchiste, la. On dirait que tu te réjouis du remplacement des nordiques, qui est le même remplacement que nous vivons en France je te signale. Non je pense que les "Vikings" ne sont pas du tout dégénérés et encore moins qu’ils méritent de disparaitre. Ce sont nos frères européens et notre combat est le même. Je suis sur qu’ils se réveilleront bientôt et qu’ils balanceront a la mer (du nord et baltique) tous ces allogènes et tous ces immigrationistes mondialistes, tout comme nous le ferons en sainte terre de France.


    • @Paul82, la beauté d’un peuple peut être représenté sous plusieurs critères physiques par exemple, pour les hommes :
      - Plus d’1m80
      - Des épaules larges (un peu comme les nageurs)
      - Ne pas être en surpoids, développer le culte du corps comme dans la Grèce antique, c’est a dire un corps bien dessiné sans avoir de trop gros muscles non plus.
      - Ne pas avoir trop de poils sur le corps (les nordiques et les germains en ont peu, contrairement aux portugais, espagnols, italiens)

      Pour les femmes :
      - Etre mince (pas maigre)
      - De longues jambes fines
      - Un beau fessier (sans aller dans les extrêmes comme pour les femmes africaines)
      - Une belle poitrine (sans que ca devienne une vache laitière)
      - Des traits fins

      Pour les hommes comme pour les femmes :
      - Le tient pale
      - Le nez droit et plutôt long (enfin pas trop non plus, vous m’aurez compris)
      - De beaux cheveux (pas forcement blonds d’ailleurs)

      Voila, la liste est très loin d’être exhaustive, c’était juste une petite idée de ce que a quoi doit ressembler un peuple avec de beaux gênes, selon mes critères. Bon après c’est sur que les gouts et les couleurs ca se discute pas. Cela dit je sais plus si c’est Michel-Ange ou De Vinci qui avait dessiné le physique parfait et établi des règles de beauté physique (longueur des bras, des jambes, du cou etc...) théorie que je trouve forte intéressante, dommage qu’elle est occultée par qui on sait, car quand on voit Meyer Habib ou Zemmour on comprend tout de suite qui rentre dans les cases et qui ne rentre pas.


    • AK47, j’en connais des nordiques, suédois et danois jusque dans ma famille par alliance. Le niveau de dégénérescence est à un stade terminal. Meme en leur parlant, il trouve cela normal. Ballade toi dans ces capitales, le Marais a côté, c’est militaire et rétrograde.
      Démographiquement, la destruction se fait à la vitesse de la lumière. Les scandinaves no frères oui, mais tu ne dois pas en fréquenter. Spiritualité dans le sois-sol, consumérisme er radinerie. Et la Tolérance à toutes les dingueries.

      Paul, les célébrités de la balle aux pieds et de la chansonaille du ghetto, s’orientent vers des compagnes blanches, jamais l’inverse. Ça suffit comme preuve. Et c’est pas Hollywood qui le favorise.


    • @Gilles, pour être honnête c’est vrai que je ne connais pas bien les nordiques du fait de ne jamais les avoir fréquenté, ni n’être allé dans les pays scandinaves, donc je veux bien vous croire sur parole puisque vous parlez de votre expérience vécue. En revanche beaucoup de gens me disent le contraire, a savoir qu’ils sont grands et beaux/belles donc voila je sais pas qui ment et qui dit la vérité, a moins que ce soit juste une différence de gouts.

      Ici en chine il y a des agences spécialisées pour aider les hommes chinois a rencontrer des belles étrangères (blanches de préférence car la couleur de peau compte énormément pour les chinois) car le pays manque sérieusement de femmes (40 a 60 millions selon les chiffres) et bien figurez-vous que dans la plupart des cas ils choisissent des scandinaves ou des slaves, et presque jamais des méditerranéennes. Bon après la je parle uniquement du physique, les mentalités ou leur mode de vie ca j’en sais rien et ca se discute.


    • @AK47

      Je suppose que vous êtes sincère dans votre réponse, mais ma question était purement rhétorique. Nous savons tous que la beauté est une notion subjective. C’est une des limites de l’eugénisme....

      @Gilles

      Hollywood n’agit pas sur notre subconscient ? C’est très discutable. Bien sur, de tout temps, les hommes s’orientent préférentiellement vers les femmes aux teints claires, critère de beauté, et ce quelle que la race d’ailleurs. Aujourd’hui, avec le porno et le hentai, c’est caricature à tous les étages. On sort un peu d’Hollywood, mais je pense que vous avez compris. Si on met en avant le "modèle" homme noir/femme blanche, c’est de la manipulation. Si demain, on met en avant les petits mongols trapus, les femmes en voudront toutes....


    • @Paul82, oui c’est vrai je l’avais pris au premier degré, d’où ma description. Par contre même si Hollywood venait a promouvoir les mongols trapus je ne crois pas que ca ferait très envie aux blanches, ni aux noires d’ailleurs, car la grosse différence entre l’homme noir et l’homme jaune c’est justement la différence de taille (vous m’aurez compris). Outre la taille il y a aussi la technique et la durée, bref ce qui manque le plus aux hommes des pays d’Asie de l’est. C’est pourquoi il y a beaucoup plus de femmes asiatiques qui épousent des non-asiat que d’hommes asiatiques qui épousent des non-asiat. J’ai même remarqué que les occidentales qui se mettent avec des chinois sont en majorité des femmes venant de la campagne des pays de l’ex URSS (Russie et Ukraine en tête) donc il est clair que c’est beaucoup plus l’attrait économique qui les poussent a aller vivre en Chine que l’attrait physique pour les chinois. Arrivées a Shanghai ou a Pékin elles vivent beaucoup mieux que lorsqu’elles étaient au fin fond de la Sibérie ou de la Moldavie.


  • Avant de penser à des politiques natalistes en France il faudrait déjà renvoyer les personnes d’ascendance non Européenne dans leurs pays d’origine.
    Une politique nataliste aujourd’hui avec près de 20 millions de non Européens et de métisses qui sont pour la majorité en âge de se reproduire serait du suicide.

     

    • Avec la CAF on a déjà une sorte de politique nataliste, c’est juste qu’elle encourage que les extra-européens, donc oui c’est du suicide, et il est déjà en cours depuis au moins 40 ans.


    • On ne peut pas demander à une « blanche » de travailler et, dans le même temps, de pondre 4 à 6 gosses. La vie de famille est infernale, plus encore que le salariat...


    • #2442291

      Les européens font moins de gosses, leurs femmes sont toutes a moitié des lesbiennes qui ne veulent pas plus d’un gamin quand elles en ont un , c’est ni la faute des émmigrés ni de la caf, sans la caf les africaines et les maghrébines feraient quand même toutes au moins 3 enfants chacune et les bambins dealeraient juste plus de drogue aux blancs pour survivre, donc c’est ni la faute à Soros ni la faute aux africains si les blancs se cassent la gueule , c’est surtout la faute à leur athéisme libertaire depuis 15 générations.


    • @ Le King



      On ne peut pas demander à une « blanche » de travailler et, dans le même temps, de pondre 4 à 6 gosses. La vie de famille est infernale, plus encore que le salariat...



      Tu as raison sur un point, on ne peut pas tous demander au autres, même si certains le font.
      Mais tu te trompes sur la vie de famille camarade, et visiblement tu l’assumes. Comparer la vie de famille au salariat, c’est faire du Maestro dans il était une fois l’homme…(excusez moi la référence mais je m’adapte) . Finalement, ne serais-tu pas le fils de Céphise et d’une nymphe ?

      Cordialement Camarade


    • “Avec la CAF on a déjà une sorte de politique nataliste, c’est juste qu’elle encourage que les extra-européens”

      procédé très malhonnête.
      la caf est ouverte à tous : il suffit de faire des enfants.


    • Non @Camille, pour le coup c’est vous qui êtes malhonnête. Même si la CAF est ouverte a tous il est évident que le bourrage de crane gauchiste et ethno-masochiste est fait a dessein contre les souchiens. Et puis quand vous vous inquiétez pour votre gamin qui pourrait se prendre un coup de couteau pour une cigarette ou un portable a la sortie de l’école c’est clair que ca pousse pas trop a enfanter.

      En plus vous oubliez qu’il n’est pas dans notre mentalité de faire des gosses pour vivre au crochet de l’état via les aides sociales, donc la femme blanche elle fait des études et après elle travaille pour gagner sa vie, ce qui l’empêche de faire 3, 4 ou 5 enfants. Elle en fait un ou deux en moyenne alors que l’allogène en pond un tous les ans ou presque, car d’un ca fait partie de leur culture et de deux elle sait que plus elle va en avoir et plus elle va gagner.

      Les gauchistes de l’anti-France et nos gouvernements criminels successifs savent tout ca et donc oui je le répète c’est une sorte de politique nataliste mais uniquement pour les remplaceurs et contre les remplacés, afin d’accélérer la destruction de la France et des autres pays européens.


  • J’ai le sentiment que Bill Gates est dans la droite ligne de Keynes quand il veut vacciner 7 milliards d’individu pour une maladie à deux balles. Et en même temps je ne vois pas comment faire autrement pour limiter l’expansion de la population surtout en Afrique (Il adore l’Afrique Billy). À part leur faire miroiter un vaccin avec une quenelle de stérilisation à l’intérieur. Le vrai problème c’est la surpopulation et je pense que l’agenda de cette épidémie ce n’est pas juste de trouver un bouc émissaire pour la crise économique qui était inévitable (c’est consubstantiel au système capitaliste) mais bien d’en profiter pour lancer un programme de stérilisation en masse via une bio-technologie dont on ne sait encore rien. Zut, faut que je contrôle mes tendances conspirationistes. Demain j’arrête de me shooter à ER, c’est promis.


  • Etant donné la technologie et la richesse actuelles énormément thésaurisé dans les Paradis fiscaux ou mis de côté pour le nouvel ordre mondial corrompu, avec beaucoup plus de justice économique, d’organisation sociale, de localisme et donc de piété, on pourrait vivre à 20 milliards sur terre, et pas dans des immeubles de cents étages !

     

    • #2442547
      le 21/04/2020 par Ceux qui ont pris tout le plat dans leurs assiettes
      Keynes, l’eugénisme, la race et le contrôle de la population

      Merci ! Le créateur seul décident du reste.


    • #2442617

      Tres vrai. Surtout lorsqu’on sait que la superficie de la terre(hors oceans et mers) fait environ 150 millions de km².
      L’eugenisme c’est pour les extremistes comme Gates et les debiles de de souche. Bizarrement il n’y a que ca dans les commentaires de cet article. Au fait les de souche c’est quoi un "beau peuple" ?


    • Il faut arrêter avec l’argument de la superficie. Un humain n’a pas juste besoin de 5 m2 pour vivre dessus. Il a besoin d’espace pour cultiver ce qu’il va bouffer, pour les centrales électriques qui alimentent son foyer, pour les usines qui fabriquent ce qu’il utilise (même si on réduit les besoins). Il a besoin d’un boulot, et aujourd’hui, de divertissement. Les humains ne vont pas sagement se répartir sur la planète, et construire d’eux-même les infrastructures nécessaires. Ils vont se concentrer comme des cafards dans les mégalopoles.
      Y’a pas besoin d’être illuminati ou je ne sais quoi pour comprendre que plus de gens = plus de problèmes, y compris sociaux.


  • Dans le cas de la France, c’est le traumatisme de 1789 qui a arrêté la natalité. Ça n’a plus redécoller depuis.
    Le Roi de France Louis XVI régnait sur 20 millions de sujets à la veille de la révolution maçonnique.
    La France était la "Chine de l’Europe".
    Les massacres/extermination de la révolution plus les guerres napoléonienne, representent selon les chiffres officiels, le même nombres de morts que 14-18 durant cette période de temps... Je pense que l’on peut quasi multiplier par deux...
    Après une nette remonter durant la restauration jusqu’à Charles X, les familles s’agrandissent.
    Mais à un rythme extrêmement lent !
    Pour le cas de l’Allemagne par exemple, entre 1815 et 1914 (100 ans quoi), les germains passent d’un peu moins de 10 millions à 90 millions à la veille de la guerre ! Si l’on compte le nombre incroyable d’allemands partis pour les USA, l’Allemagne aurait certainement atteint le chiffre de 135/140 millions d’habitants !!
    La France, elle doublera seulement sa population de 20 à 40 millions dans le même espace temps.
    Et pourquoi ? Tout simplement car la France de cette période est d’une instabilité politique incroyable ! La République marquera l’arrêt final de la natalité par la grande boucherie de 1914.
    C’est dès 1919 que l’immigration de masse commencera avec l’arrivée des italiens, portugais, espagnol, polonais mais aussi un grand nombre de russes blanc fuyant l’URSS, et sans oublier, les premiers travailleurs algériens.
    La population autochtone réussira à réateindre de 40 millions par le baby boom des années 50, et ce dernier donnait bon espoir mais c’est cette fois ci la guerre d’Algérie qui fermera à double tour la natalité en France.
    Conclusion : si les français dit "de souche" on cesser la natalité ou du moins l’ont grandement freiner durant 150 ans, je n’y vois qu’une cause : la République. Pouvoir instable, oppressant, guerrier, menteur, pilleur et conspirationiste.
    Lorsqu’un peuple n’a pas confiance en ses dirigeants et appréhende l’avenir, il n’enfante pas. Tout simplement.
    C’est "grâce" à l’immigration massive que la population française atteint aujourd’hui quasiment 70 millions d’individus, mais la population autochtone elle, est restée à 40 millions depuis 1900.

     

    • #2442542
      le 21/04/2020 par J’ai quitté ma province
      Keynes, l’eugénisme, la race et le contrôle de la population

      "C’est dès 1919 que l’immigration de masse commencera avec l’arrivée des italiens, portugais, espagnol, polonais mais aussi un grand nombre de russes blanc fuyant l’URSS, et sans oublier, les premiers travailleurs algériens."

      Pour préciser que l’Algérie c’était la France donc on ne peut parler d’immigration mais d’exode rural.


    • @J’ai quitter ma province,

      Les algériens musulmans ne possédaient pas la nationalité française au même titre que les autres (injustement d’ailleurs, par rapport au stupide décret Crémieu ), mais étaient sous le statut de l’indigénat, statut très flou d’ailleurs, mélangeant à la fois le droit du sol et du sang... bref sa vaudrait le coup de se replonger dedans.
      En gros, français "oui mais non".
      Donc il s’agit bien d’une immigration.
      D’un point de vue ethnique aussi, ne soyons pas hypocrite, les algériens sont les premiers arrivant extra-européen.


    • abcd, vous faites erreur, certains avaient la nationalité française pour les autres c’était code de l’indigénat jusqu’en 47.



      Pendant toute la durée de la présence française en Algérie, il y aura au total moins de 7 000 « musulmans » naturalisés[3],[101], ce qui représente, à l’indépendance du pays, à peine 10 000 « musulmans » jouissant de la pleine nationalité française acquise par naturalisation ou héritée d’un ascendant lui-même naturalisé[78].



    • @Zorro,

      Je ne veux pas vous contrarier mais ça ne pèse pas lourd tout ça... sachant que la plupart des naturalisés étaient des officiers de l’armée d’Afrique stationnant eux et leur famille en... Algérie !
      On ne peut donc pas parler "d’exode rural" pour ces derniers.


    • Analyse intérressante qui rejoint le pacte de Marakech signé par Macron en 2018 pour mieux accueillir les migrants et renforcer la démographie de fait en France. Je nuancerai cependant : si la démographie Allemande est plus forte que celle de la France au XIXème siècle, la constitution progressive du Reich "par le feu et par le sang" chère à Bismarck n’a pas non plus été un long fleuve tranquille en comparaison avec les politiques étrangères Françaises à la même époque. Je note également que l’Allemagne est le dernier pays a entrer dans la révolution industrielle charbon/acier/vapeur derrière l’Angleterre et la France parce qu’elle s’est unifiée sur le tard en 1870. Donc au XIXème siècle, les Allemands, contrairement à l’idée qu’on s’en fait et même s’ils rattrapent leur retard, restent longtemps un pays agricole, traditionnel, religieux et à forte natalité. Au XXème siècle après la seconde guerre mondiale, le "miracle Allemand" repose sur l’industrie érigé au rang de mythe mais leur démographie s’éffondre à proportion de leur enrichissement croissant. De nos jours, par exemple, il est mal vu par son employeur et par ses collègues pour une Allemande qui travaille d’avoir des enfants !


    • @Kal,

      Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites que l’Allemagne est l’un des derniers pays à s’industrialiser en Europe. Bien au contraire, les gains territoriaux de la Prusse à l’ouest après 1815 permettra à cette dernière de s’industrialiser fortement grâce au bassin minier de la Ruhr. Le train y est fortement développer (c’est ce qui fera la différence en 1870, les soldats allemands arriveront au front frais, dispenser des longues marches forcées ).
      Avec l’amélioration du mode de vie via l’industrialisation, ne possèdent pas une politique anticlérical, gardant malgré tout une stabilité politique grâce aux monarchies restées en place, les allemands garderont cette dynamique des naissances.
      Il est intéressant de comparer la France à l’Espagne, cette dernière subira les mêmes pressions républicaine jusqu’à la terrible guerre d’Espagne, ratant l’industrialisation et stagnant démographiquement .


  • Contraception, perturbateurs endocriniens, vaccins, valorisation de l’homosexualité, facilitation des divorces, avortements...
    Quand le taux de corrélation augmente, on se rapproche du lien de causalité !
    Le contrôle (subtil certes) des naissances est effectif !


  • C’est une vision somme toute banale de ce qui se disait dans les milieux impérialistes britanniques à cette époque.


  • #2442701

    Le contrôle des naissances prôné par Keynes dans cet article s’apparente purement à du malthusianisme, si on extrait l’aspect racial, donc non médical, de son idéologie.

    L’eugénisme, c’est l’action même de sélectionner des individus géniteurs par des critères médicaux ou l’individu à naître (GPA, PMA) ou d’éliminer ceux qui ne répondent pas aux critères choisis, c’est un tout autre sujet. La deuxième partie est extrêmement critiquée dans les sociétés actuelles. En revanche, la première reçoit une publicité positive aujourd’hui. On l’observe dans les classes extrêmement aisées à travers le monde. Un tri s’opère par les progrès du génie génétique.

    Mais le plus grand défi à venir, c’est la lutte contre l’aspect dysgénique des politiques actuelles qui devraient nous préoccuper. En effet, le social-mondialisme et le libéralisme favorise la conservation des allèles défectueuses au sein des populations et de façon indirecte ralentissent la sélection naturelle humaine. Le libéralisme a besoin d’une croissance en permanence et donc de toujours plus d’acheteurs, en bonne santé ou non. La volonté d’un social-mondialiste, c’est de redistribuer à toutes les peuplades du monde, les richesses obtenues par le travail de quelques-uns. Bill Gates, dont on parle beaucoup sur E&R, récemment est un très bon exemple, de promotion du dysgénisme, sous l’égide libérale. On comprend aussi pourquoi, W.Buffett investit essentiellement dans des sociétés de l’industrie Consumer Staples - Consommation de base. L’assurance du natalité toujours plus forte à travers le monde, lui assure des gains permanents et toujours en croissance.

    C’est pourquoi le socialisme ne doit s’appliquer que dans une visée nationale et non-aveugle comme le prône le communisme. Quand à l’application de l’eugénisme au sein d’une nation, c’est un recours d’une extrême gravité, qui n’a pas lieu d’être. C’est le symbole d’une société malade de l’argent (c’est le cas aujourd’hui), soit d’une idéologie politique qui n’a comme destinée, que l’effondrement.

     

    • National libéralisme > national socialiste. Le socialisme est un dysgénisme


    • #2443964

      @Jeremy, le national-libéralisme c’est l’idéologie en France du carrefour de l’horloge par exemple. C’est à dire une répétition des erreurs du libéralisme actuel à l’échelle nationale. Une tyrannie entre français, où nous observerons une nouvelle fois des fossés apparaître, mais uniquement entre français. Il n’y a pas de rééquilibre possible (disparition d’un dysgénisme) dans la nation.

      Au passage, c’est la vision du catholique traditionnelle d’aujourd’hui, mais qui n’a pas compris que justement, le national-libéralisme était anti-catholique (J.Bourbon, De Lesquen...). Un catholique traditionnel se doit être royaliste et donc d’être pour la corporation.

      Pour se rendre compte de ce que cela a donné il faut regarder la Prusse sous Bismarck, ou tout simplement les Etats-Unis actuels. C’est le besoin permanent d’un nouvel ennemi extérieur afin de dissoudre les volontés de révolte d’un peuple appauvri par quelques uns.

      Il faut vivre et faire vivre la Nation tout en s’assurant de l’équilibre en son sein par le mutuellisme. Le dysgénisme s’atténuera par l’intelligence et l’esprit de chacun, dans la volonté infinie de servir la Nation et l’assurance de son avenir.


  • Durant longtemps nous n’avons pas dépassé les 40 millions d’habitants en France et c’était très bien comme ça, d’autant qu’à l’époque elle avait en prime l’avantage d’être encore peuplée de Français. Cette France multiethnique de bientôt 68 millions d’habitants est clairement devenue insupportable. Mieux vaut être un pays prospère peu peuplé et de haut niveau que de ressembler au Nigeria.

     

    • Ca devient insupportable non du fait des 68 millions mais du fait qu’il y ai un tiers d’étrangers. La est toute la différence. Si c’était rempli de gaulois même 100 millions ca me poserait pas de problèmes, a l’inverse si c’est 40 millions dont 10 ou 15 millions d’étrangers alors ca reste tout aussi invivable qu’aujourd’hui. Donc je suis contre la dépopulation aveugle, au contraire il faudrait encourager certains a en faire plus et d’autres a en faire moins, voir même pas du tout.


    • C’est vrai que des fois AK87 parle beaucoup mais au moins y faut reconnaitre qu’il dit des choses intéressantes, je suis même d’accord avec lui a 90%. Par contre @Archimede je ne pense pas que tes commentaires anti-racistes, anti-Gaulois et anti-France soient bien placés sur E&R, je te conseille plutôt de lire libération ou les merdias dans ce genre ca t’irait mieux. Au fait il n’y a pas de monde idéal alors arrête de rêver comme les gauchistes idéalistes.


    • Oui seulement 40 millions, mais parce-que les guerres de Napoléon et la 1ere GM nous ont saignés à blanc.
      Avant, nous étions le pays le plus peuplé en Europe et donc intouchable.


    • Exactement, et on devine facilement qui a voulut ce massacre de blancs catholiques.


  • La France est devenue forte car elle s’est transformée en Empire ! Tout les empires utilisent la colonisation et/ou l’immigration pour croître et devenir puissant et riche ! Cette richesse attire d autre peuples. Puis l’empire décroît et surgissent des problèmes économiques et démographiques. La France actuellement ne pèse plus . Imaginer qu’elle pourrait imposer à l’Inde ou à la Chine ses vues sur la natalité est à mourir de rire. Pour la politique intérieure il est impossible à un ancien empire de trouver qui est un bon français au sens génétique je parle. Énormément de métissage et des enfants d’immigres qui ont les dents plus longues. Égalité et RÉCONCILIATION ou la guerre civile et personne n’y gagnerait et dans la vraie vie c’est pas comme derrière son clavier.

     

    • #2443534

      Il faut bien qu’une nation et son peuple soit fort pour pouvoir devenir un empire, donc dire que la France est forte que grâce a son empire ou ses colonies est fallacieux.

      Si je devais prendre un exemple, la Moldavie même avec toute la meilleur volonté du monde ne sera jamais un empire comme l’a été la France ou la Grande-Bretagne, car justement elle est une toute petite nation sans réelle puissance. C’est la ou je veux en venir. Vous me suivez ?


    • Non les empires sont des constructions politiques, rien à voir avec les peuples , ce sont les élites qui font la puissance. La Moldavie avec un dirigeant digne de ce nom pourrait en faire un empire au bout de plusieurs siècles rien ne se fait rapidement c’est la politique qui fait l’empire. Ce que je veux dire c’est que les problèmes actuels viennent du faite que nous ne sommes plus un empire et que donc vouloir appliqué des politiques à grandes échelles (continentales, planétaires ect) n’est plus à notre portée et lire des commentaires sur les asiatiques doivent faire çà ou tel pays devrait agir comme çà c’est fini. Mais non les peuples ne font rien. La FRANCE c’est construite avec de grands chefs qui avaient une vision pour le pays et le peuple suit. Prenons les USA qui ne sont pas un grand peuple (trop disparate voir parfois dégénérer ) mais les élites avaient une vision planétaire ils sont devenus un empire et maintenant que cette empire décroît les problèmes ressurgissent (immigration, ghettos,ect...).


    • #2444187

      C’est la force d’une race, d’un peuple ou d’une nation qui font l’empire, pas l’inverse.

      A titre d’exemple l’Allemagne, même avec la pire des politique anti-national, pro-immigration, européiste et mondialiste qui puisse y avoir en la personne de Merkel (les allemands l’ont depuis près de vingt piges la grosse), l’Allemagne reste et restera une grande nation qui pèse lourd, très lourd, alors qu’elle a aucune ressource naturelle et une superficie a peine équivalente aux 2/3 de la France, et qu’elle ne soit plus un empire depuis longtemps (en fait elle ne l’a jamais vraiment été contrairement a la France et a la Grande-Bretagne)

      Tout ca pour vous dire qu’il ne faut surtout pas surestimer la politique et sous-estimer la génétique. Vous ne ferez jamais d’un âne un pur sang arabe ni un cheval de course, et ce même avec toute la meilleure volonté du monde. Même si le Burkina Faso avait soudainement un Napoléon (version burkinabé (noir) bien entendu) le Burkina Faso ne prendrait certainement pas la moitie de l’Afrique sous son règne, pourquoi ? Parce qu’ils sont burkinabés et pas Français ni allemands, pardi !

      Vous parlez des USA et bien moi je dis qu’ils ont a la base les gènes qui faut (un mélange de différents peuples d’Europe) pour établir une nation puissante et plus tard un empire. Encore une fois c’est pas grâce a la politique car les américains ont eu de très bons présidents comme de très mauvais (a peu près 50/50) mais grâce au sang. Et des exemples comme celui-là je peux vous en citer des dizaines.

      Je crois que vous êtes dans l’idéalisme, un peu comme ceux qui disent que si l’Afrique ne décolle pas c’est a cause des blancs ou a cause des moustiques et des mouches. Faut arrêter 5min, même on faisant disparaitre les mouches et les moustiques ils n’en feront jamais rien de leur immense continent gorgé de matières premières. Encore une fois, pourquoi ? Je crois que tout le monde a compris.


    • #2444551

      Il y a des peuples qui ont toujours été grands et qui ont fait l’histoire, par exemple nous les Français (ce qui comprend les gaulois et les francs), les allemands, les anglais, les russes, les chinois, les japonais, etc... et puis vous avez ceux au contraire qui n’ont jamais brillés pour quoi que ce soit et qui ne feront jamais rien de grand par exemple et en prenant au hasard les moldaves (au passage j’ai rien contre eux en particulier) les philippins, les tutsis, les hutus, les malgaches, les finnois, les tchétchènes, les kosovars (albanais), les inuits, les aborigènes, les sri-lankais, les polynésiens etc... car la liste est beaucoup trop longue. Le nier est nier l’histoire.


    • Faux et totalement faux, il n’y a pas de race française puisque c’est une construction politique qui surpasse un état ethnique. Les allemands sont un mauvais exemple puisqu’ils sont une fédération de plusieurs peuples réunis par les prusses ils sont un empire sans oublier le saint empire germanique. Le Burkina Faso ou les moldaves peuvent créer un empire si la politique au sens organisation pas au sens élections surpasse le cadre ethnique pour imposer sa vision. Vous idéaliser une sois disante race qui n’existe pas. Les français sont des francs des celtes et des autres peuplades autochtones réunis qui ont été réunis en surpassant le concept de race ou d’ethnie. Vous niez l’histoire, Napoléon ce corse qui a conquis l’Europe car il était dans un schéma politique propre à l’expansion.Revenir à un pays basé sur l’ethnie pourquoi pas mais il faut être pas plus de 5 millions et vous séparer des territoires d’outre mer la corse voir l’Alsace c’est la sécession assurée et vous reviendrez au niveau de la Moldavie qui est au passage un morceau de Roumanie séparé par l’URSS donc le peuple qui y vivait à déjà connu une époque de grandeur.


    • #2445968

      Quand vous dites qu’il n’y a pas de race française on croirait entendre Macrotte et son "il n’y a pas d’ethnie française ni de culture française, en tout cas je ne l’ai jamais vu".

      Je sais pas s’il n’y a pas d’ethnie française mais je sais qu’a chaque fois que je rencontre des Français a l’étranger ca saute aux yeux, et sans même les avoir entendu parler Français ni même demandé leur nationalité, mais juste au feeling, je sens que ce sont ni des rosbifs, ni des chleus ou des ritals mais bien des Français, alors comment pouvez-vous expliquer cela, si vraiment la France n’est qu’une construction artificielle et rien d’autre ?

      D’ailleurs tous les états sont par définition des construction politique donc de ce point de vue la tout votre argumentaire tombe a l’eau.

      Ensuite vous parlez de Napoléon, il est corse donc Français et non pas afghan, tamoul ou wolof que je sache et puis je n’ai jamais dit que les vrai Français devaient tous être a 100% du même sang car cela est impossible a moins de finir consanguins. Nous sommes le mélange de plusieurs ethnies tels que les bretons, les normands, les auvergnats, les savoyards, les basques, les corses, les alsaciens, les ch’tis, les picards, les bourguignons, les occitans et j’en oublie quelque uns, et c’est précisément ce mélange qui donne toutes ces spécificités a la race française, c’est ca que vous ne comprenez pas.

      Si vous ajoutez a ce peuple des composantes africaines, amérindiennes ou asiatiques alors c’est plus la France et a ce moment-là seulement notre race n’existera plus car noyée dans un magma informe (ce que veulent les mondialistes).

      Et c’est comme ca pour toutes les races/ethnies/peuples du monde. Par exemple les chinois, même si vous ne prenez que l’ethnie majoritaire que sont les Hans (92% de la population) et bien vous trouverez toujours des différences morphologiques, de corpulence et de couleur de peau significatives entre les provinces sans pour autant que cela vienne contester le fait qu’il existe une race chinoise. Vous comprenez ?

      En vous écoutant tout le monde est mélangé et les races n’existe pas, ce qui est très mondialiste et gauchiste comme façon de voir les choses, autrement dit je vois pas très bien ce que vous venez faire sur un site nationaliste comme ER car votre argumentaire ressemble plutôt a celui du NPA.


    • #2446024

      Pour parler de façon imagée, si vous mettez dans du Bordeaux et peu de Minervois, un peu de Cahors, et même a la limite un peu de vendange tardive ca reste toujours du bon vin Français et ca reste largement buvable, mais si vous mettez dans du Bordeaux un peu de vodka, un peu de whisky et un peu saké japonais et un peu de Corona mexicaine alors c’est plus du Bordeaux ni du vin tout court, mais un espèce de breuvage difficilement buvable qui serait invendable.

      Vous voyez ? C’est ca la France, elle restera une grande nation et un grand peuple que si nous savons nous préserver. Si a l’inverse trop de populations étrangères s’installent dans nos contrées alors la France disparaitra et son peuple et sa culture avec elle, et ce même avec le meilleur dirigeant et la meilleur politique au monde. Donc encore une fois ne jamais surestimer le pouvoir du politique et sous-estimer le pouvoir du génétique.

      Pour en revenir au sujet d’origine qui est l’empire, prenons l’exemple de la Chine, elle est une grande nation (numéro un mondial économiquement et démographiquement, premier exportateur, troisième en superficie et avec 5000 ans d’histoire) sans être un empire. Le Japon pareil (128 millions d’hab. et troisième puissance économique mondiale même avec seulement 2/3 de la superficie de la France et aucune ressources naturelles).

      Inversement on a l’Italie fasciste (terme non-péjoratif) qui même en prenant le contrôle de la Corse, d’une partie de la Cote d’Azur, de la Lybie (+ la partie ouest de l’Egypte), du Soudan, de l’Éthiopie (+Erythrée) et même jusqu’à l’actuelle Somalie, a vu ses soldats s’enfuirent en courant ou en se rendant aux américains dès les premiers coup de feu, ce qui avait très déçu Hitler au point d’envoyer ses propres troupes pour défendre l’Italie tellement les soldats italiens ne valaient pas un clou, et ce même avec tout le génie de Mussolini et sa politique ultra-nationaliste.

      Encore une fois cela prouve les limites de la politique et l’importance du sang. Vous pouvez persister sur votre déni de la réalité comme les gauchistes et les antifas cela ne changera pas les faits et la réalité sur le terrain.


    • #2446225
      le 25/04/2020 par l’omelette norvegienne
      Keynes, l’eugénisme, la race et le contrôle de la population

      Franchement @DivisionCharlemagne en dialectique t’es béton ! J’ai rarement vu de telles prouesses sur un forum, si tu faisais de la vente tu cartonnerais vraiment. Plus sérieusement je suis d’accord avec toi l’empire c’est bien joli mais faut pas déconner non plus @lionceau. Je dirais que nous les Français avons plus perdus que gagnés avec les colonies et l’empire comme l’a très bien rappeler Alain Soral, et la France était déjà forte avant d’être un empire. Bref on a pas attendu d’être un empire pour briller. Regardes nos vins, notre gastronomie, nos marques de luxe, notre langue, notre architecture etc etc... célèbres et enviées dans le monde entier. La Moldavie ou le Burkina Faso que vous citiez n’auront jamais toutes ces choses, quoi qu’il fassent et peu importe leur président. Faut être lucide et dire les choses sans trop de politiquement correct, un peu a la façon Trump.


    • Vous ne faites que confirmer ce que je dit, les différentes ethnies qui aujourd’hui sont françaises ne l’ont pas toujours été et n’ont pas toujours voulu l’etre. C est parce que la France a dépassé le cadre ethnique qu’elle est devenue grande donc une construction politique ce n’est pas une insulte c’est justement ce qui en fait un grand pays. Les colonies ont été un échec car les nouveaux peuples ou ethnies n’ont pas été intégrés à la France. Votre histoire de mélange de boissons est hors sujet. Napoleon était moqué car il parlait mal le français c’etait un bledard. La France était grande et le restera si elle surpasse les ethnies. La Race française n’existe pas vous reconnaissez des français car culturellement ils le sont et cette culture a été déployée sur le territoire par la politique (militaire, économique voir culturel). Revenir à une race française c’est revenir au Niveau de petits pays que vous prenez de hauts avec tant d arrogances. Les japonais et les chinois sont un mauvais exemple encore une fois car ils sont des empires actuellement et différente ethnie vivent sur leur territoires c’est juste qu’ils imposent leurs politiques aux ethnies minoritaires. Macron a dit qu’il n’y avait pas de culture française je dit le contraire que justement par sa culture au sens large que la France c’est créer déployer et briller. Continuez de rêver à une France homogène ethniquement vous sombrerez, à vous lire le jour où le Christ reviendra il sera refouler à la frontière car pas assez blanc et pourtant son message à créer la France. Les peuples du Burkina et de la Moldavie ont vécu dans des empires à l’époque et en revenant à des rêves ethniques ne pèsent plus rien.


    • #2446797

      @lelionceau, je crois que tout le monde a compris ou @divisioncharlemagne voulait en venir quand il parle de vins, sauf vous apparemment (au passage j’ai beaucoup aimée sa métaphore). D’après votre réaction on devinent aisément que vous n’avez pas une goute de sang Français (comme Carla Bruni qui s’en vantait) car pour vous la France est une putain qui les cuisses écartées accueille tous les étrangers, d’où qu’ils viennent, a partir du moment ou ils obtiennent la nationalité ou un titre de séjour. Moi je dis non la France c’est pas cela monsieur, si vous voulez d’une France black black blanc beur beur c’est votre problème mais acceptez le fait que la plupart des Français (les vrais pour le coup) n’en veulent pas !


    • #2446829

      Je cite @le lionceau : "la France est devenu forte parce qu’elle est devenu un empire" Première erreur, la France a été forte a de nombreuses reprises et sans être un empire, et je dirais même que la période empire colonial est tout sauf l’âge d’or de notre grande nation (C’est Jules Ferry et sa clique laicarde franc-maçonne anti-France qui l’a voulut). Pareil pour la Grande Bretagne, c’est Disraeli qui a voulut l’empire britannique et tous les problèmes que ca a engendrer avec. Avant lui l’Angleterre se portait très bien et n’avait pas besoin de ces colonies pour être une grande nation.
      Ensuite lionceau vous dite que l’Allemagne, la Chine et le Japon sont des empires, et bien non monsieur l’Allemagne n’a pas d’empereur ni d’empire au sens d’ensemble de colonies, c’est juste une république fédérale, pareil pour la Chine elle est une république populaire avec un président a sa tête, pas un empereur. Le Japon est quant a lui une monarchie constitutionnelle mais l’empereur n’est la que pour le folklore car le peuple japonais y tient beaucoup, en politique c’est le premier ministre Shinzo Abe qui dirige le pays.
      Donc arrêtez de persister car cela devient pathétique, et ne prenez pas l’exemple du Christ comme d’une protection contre votre manque évident d’argument, car le Christ disait justement que Dieu a voulu que les races et les nations soient et restes divers, variées et différenciées, non pas un espèce de mélange ethnique qui n’a comme seule différence avec les autres que la politique de son pays, un drapeau et un hymne national. Dans ce cas a quoi bon les pays ? Non monsieur les nations sont beaucoup plus que cela. Si on vous suis on se mélange tous et on abolit les frontières, puisqu’il n’y a pas de races.
      Je vous le dis personne ne veux de votre espèce de partouze interraciale, c’est pourquoi je souscris a 100% a ce que dit @divisioncharlemagne et @AK87 qui font preuve de beaucoup de bon sens je trouve. Chacun reste chez soi et les vaches seront bien gardées, comme dirait l’autre.


    • #2446879

      Non Lelionceau je ne confirme rien du tout, au contraire je pense que les problèmes que connait notre pays sont entièrement du au fait de l’immigration incontrôlée et du gauchisme touchepasamonpotiste sansfrontieriste dont vous faites visiblement parti.

      Sans les millions d’algériens, de marocains, de tunisiens, de turcs, de maliens, de chinois, de vietnamiens, de roms, de gitans, d’afghans, de kosovars, de soudanais etc.. la France serait en tête du classement des pays ou il fait bon vivre, comme le disait Alain Soral on était le pays du bonheur, d’où le très faible (quasi inexistant) nombre de Français qui s’établissaient a l’étranger. Le fait que maintenant tout parte en couilles n’a rien a voir avec le fait d’avoir été un empire ou de ne plus l’être.

      Et puis la Chine, le Japon et l’Allemagne ne sont pas des empires. Il l’ont étés mais cela n’influe en rien sur le fait qu’ils soient maintenant puissants ou non. Ses trois pays resteront de grandes nations sans avoir d’empereur ni de colonies. Pareil pour la France, sauf si elle fini un jour avec 50% d’extra européens. A ce moment-là oui vous pourrez dire que notre race n’existe pas ou plus.

      Au fait vous oubliez que le Japon est l’un des pays les plus homogènes au monde. Ils n’ont qu’une seule race a part quelques milliers de minorités de l’ile d’Okinawa et de la grande ile du nord Hokkaido, c’est a dire les aïnous. Donc oui la race japonaise existe comme il existe la race chinoise, la race allemande et la race française (même si moins homogène que ces trois dernières). C’est juste que vous n’en faites pas parti, d’où votre aigreur et votre jalousie.


Commentaires suivants