Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

 

Avant même que les manifestants ne commencent leur défilé. le préfet de police de Paris avait prévenu : « Notre réponse sera très ferme ». La répression avant la manifestation, comme la charrue avant les bœufs. L’Acte 53 des Gilets jaunes, interdits de manifester à partir de la place d’Italie (Paris 13e), ne pouvait que mener à une énième confrontation peuple/police et à un durcissement de l’exécutif, si faible par ailleurs.

 

 

 

 

Piéger la colère

Naturellement, les casseurs complices du pouvoir se sont mêlés aux manifestants contre qui tout a été fait, depuis un an, pour faire monter la colère. Ici ce sont deux policiers qui sont en mauvaise posture :

 

 

À Lyon, Toulouse, Marseille, les Gilets jaunes défilent, mais le mouvement a été largement et consciemment violentisé par le pouvoir, que ce soit de l’intérieur par les forces de police officieuses (casseurs et RG infiltrés) ou de l’extérieur par les forces de police officielles.

 

 

Les provocations de toutes sortes sont légion, comme cette « Cristiano Ronaldo » en direct :

 

 

Le préfet Lallement, qui donne une image chétive de l’autorité, annonce dans l’après-midi plus de 60 arrestations et au moins autant de verbalisations pour ceux qui se sont trouvés dans les secteurs interdits à la manifestation.

 

 

Les manifestants pour le climat, ce sujet indolore, ont évidemment beaucoup plus d’égards que les Gilets jaunes. La lutte sociale s’est donc transformée en violence, une violence provoquée et contrôlée par le camp le plus fort, comme il se doit. En démocratie ou en régime totalitaire, c’est celui qui détient les armes qui gagne.

 

 

Il y a deux formes de répression : la répression policière et la répression médiatique, qui n’est pas moins violente et qui attise le feu du mépris de classe. Et pourtant, les flics sont dans le même bateau que les Gilets jaunes !

 

 

La Banque (et ses employés serviles) peut dormir tranquille. Il faudra désormais une autre forme de lutte pour que les Gilets jaunes, ces Français en colère, renversent la situation. Rien n’est impossible, l’Histoire nous l’apprend. Mais nous ne sommes pas au Venezuela il y a 20 ans quand, après avoir raté quelques coups d’État militaires, Hugo Chavez est arrivé au pouvoir.

 

 

Chez nous, hormis les médias pour qui l’affaire (la trahison) est entendue, l’armée et la police sont aux ordres de l’exécutif, qui est lui-même aux ordres du pouvoir profond, donc le changement ne viendra pas par là. Pour cela, même si cela prend plus de temps, il faudra que les mentalités changent, que la prise de conscience de la destruction lente mais programmée de notre pays devienne une évidence ainsi qu’une souffrance majoritaire. Alors le château de cartes construit par les loges et les lobbies s’effondrera sur lui-même, après avoir usé de toutes les ruses, de toutes les provocations, pour conserver sa domination.

Voici ce qu’a écrit Roland Jahn, dissident de la RDA en 1989, après la chute du mur de Berlin :

« Il était très important que certains montrent la voie, relèvent la tête, descendent dans la rue et disent la démocratie c’est maintenant ou jamais. Ce n’est qu’à partir de cet instant que les gens ont vu qu’il se passait quelque chose, ils ont surmonté leur peur et manifesté jusqu’à ce que la révolution pacifique soit un succès. C’est ce qui a été décisif pour la RDA, le fait que les citoyens descendent sans crainte dans la rue. Quand on réussit à surmonter sa peur, c’est la fin de la dictature. Et c’est ce qui s’est passé en 1989. »

Pour nous, la France est la nouvelle RDA.

L’hypocrite dictature de l’oligarchie française, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

118 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Kaiser Lallement a enfilé son costume de grand apparat pour tenter de faire peur avec des épaulettes et des petits drapeaux...
    Bouh . On est dans Halloween.

     

  • #2322991

    A tout les casseurs, pilleurs, profiteurs, harceleurs, et surtout à la tête de merde qui agresse la journaliste de RT dans la vidéo ,

    Un morceau pour bien se démarquer de vous tous, bandes de têtes de morts qui détruisez cette ville où j’ai réalisé depuis longtemps que je n’avais plus rien à y faire à part prier pour elle et pour les gens que j’aime qui y survivent encore malgrés les crevures que vous êtes.

    https://youtu.be/fOtKPlsns94

     

  • Interdire une manifestation entraîne inévitablement la violence, c’est voulu... Cela ne va pas s’arrêter et voire même empirer... À samedi prochain...


  • J’ai vu aujourd’hui sur RT France la journaliste Sophie Normand-Couturier dire que des « gilets jaunes auraient été défigurés » et écarter la possibilité que le gouvernement laisse des casseurs attaquer des commerces et allumer des incendies comme si le gouvernement était trop respectable pour de telles basses manoeuvres... RT France a passé l’après-midi à diffuser les images de la place d’Italie ou les CRS et les provocateurs (antifas et flics en civil) ont prolongé leur grand succès théâtral de l’année... RT France ressemble plus à la France qu’à RT...

    J’ai aussi entendu le préfet de police de Paris, le reporter de RT France David Khalifa (sic), et bien d’autres personnes s’exprimant à la télévision prononcer des phrases privées de sens. C’est-à-dire employant un vocabulaire, une grammaire ou une syntaxe erronés, ce qui prive la phrase de sens. Par exemple, Khalifa a répété que des « ustensibles » avaient été incendiés... ce qui n’a aucun sens. On peut observer ce phénomène sur toutes les chaînes à chaque fois qu’il y a un direct. Les gens, des adultes, disent n’importe quoi, ne s’en rendent pas compte, ne se corrigent pas, ne s’excusent pas. Avec la langue, c’est la pensée elle-même qui entre en fusion... Des ustensibles sont incendiés au travers de l’heure, des tirs de balles qui ne sont pas réelles ont été tirés, des agressions violentes ont été témoignées...

     

    • "ustensibles" peux être des ustensiles qui on pris feu à cause d’un fusible qui a sauté ? J’essaye de déchiffrer


    • Je vois 3 explications a ce disfunctionnement cognitif dans la parole :

      1- effets d’un contrôle mental. Bug dans la machine humaine

      2- Technique de manipulation mentale (dont j’ai oublié le nom) qui consiste a aligner des mots sans reelle connection de sens et de context pour laisser le cerveau interprèter a sa façon, en général a l’opposé de ce qu’il doit penser.

      3- dégénérescence technologique, ils parlent comme ils hashtagent ! Plus de sujet-verbe-complements, manque de vocabulaire... bientôt il faudra des sous-titres emojis !


    • Henri, depuis mai 68, vous vous étonnez encore de la faible qualité de notre éducation nationale ?


    • Ouais... Enfin je pense qu’il était tout simplement destabilisé,perturbé par ce qui l’environne ... du coup sa langue fourche et il bafouille une phrase au final qui n’est pas très compréhensible. Truc qui peut arriver à la plupart d’entres nous. Pas de quoi en faire tout un foin.


    • @sasou
      Oui, un fumeur peut attraper une bronchite. Mais le déni n’en a sauvé aucun du cancer de la gorge.
      La majorité ne sais plus parler "correctement" et même chez les journalistes, c’est un fait. Avec ou sans tension émotionnelle particulière.


  • C’est tout à fait juste de rapprocher Macron et Adolphe Thiers (notre Adolphe et ses avenues de banlieue). Ce personnage abject a été le symbole de la confiscation par la bourgeoisie française de la révolution de 1830 dont est né le ridicule régime Louis-Phillipard et son "juste milieu", la source idéologique du fameux "en même temps".

    La rupture du peuple (du vrai) et de la bourgeoisie a été alors totale, plus irrémédiable encore qu’avec l’ancienne féodalité, régime qui finalement n’était pas aussi méchant que cela avec le peuple. Adolphe Thiers, c’est le méchant qui traite en plus avec l’ennemi (Traité de Francfort). On a là le salaud absolu et il en avait la gueule.

    N’oublions pas que cette confiscation révolutionnaire a inspiré des mouvements populaires désespérés et radicaux qui ont abouti à la Commune de Paris et aux excès ultimes et nihilistes de Lénine et du bolchevisme qui a prêché la révolution violente assortie de coups d’état en prenant comme contre modèle les révolutions confisquées de France.

    La cinquième république, c’est bien du Thiers. Adolphe est donc bien le génie de tous les "régimes d’ordre" français cachés derrière le "parti des modérés" qui nous écrase et nous fait crever.. Dernière tentative pour en sortir : mai 68, mais récupéré par le ghetto fumeux et blablatéreux et qui a fini en échec total. Si le vrai peuple et ce qu’il en reste veut foutre en l’air les Adolphe de tous poils il y a du boulot.

     

    • J’etais a Paris en mai 68. Cohn-Bendit a bien precise dans ces "memoires" que tout avait ete fait par le Mossad.


    • Pour rappel, les troupes Versailles envoyées par Adolphe Thiers pour réprimer la commune de Paris ont fusillé (sans jugement et malgré son immunité parlementaire) le député Jean-Baptiste Millière devant le jardin du Luxembourg où il est tombé en criant "Vive l’humanité". Jean-Baptiste Millière n’avait pas pris part aux événements de la commune si ce n’est qu’il l’avait soutenue dans son rôle de journaliste et de député.

      Je pense en effet que Thiers n’avait pas plus de respect pour le peuple et pour ses soutiens que n’en a le méprisant de la République actuel.


  • Gilets jaunes, CRS, médias, casseurs et extrême gauche...
    Un grand théâtre de guignol.

     

    • Exactement. Mais bon, ça fait encore recette, faut croire...


    • Ce n’est pas les GJ qui sont des guignols, c’est le mode opératoire : soit on renverse le pouvoir soit on reste chez soi.

      Le terme "manifestation" déclarée ou pas c’est pour contenir la colère et finalement l’affaiblir, ça mène nulle part, donc plus personne vient.

      Il va falloir être ferme sur l’objectif à atteindre ! Macron ne partira pas !

      Qu’est-ce qu’on fout à Place d’Italie ? C’est à l’Élysée le pouvoir ! bref bref.


    • @GJ
      Je n’étais pas à Paris, mais à un moment faudra vous demander pourquoi ces incohérences, c’est les infiltrés Fi et Rn qui sont entrain de tourner ce mouvement révolutionnaire pro peuple de France, en bourrique.


    • Pitchou : oui et des faux leaders car suffit pas de réunir le troupeau faut aussi l’emmener vers la victoire, or ces samedis sont une suite de défaites, ce qui fait bien rire certains.

      En fait pas besoin de leader : le leader c’est Soral, il a donné les idées, produit les bouquins, c’est fait, maintenant y’a plus qu’à se réunir pour aller prendre le château et délivrer la France de la tapette et des Bachibouzouks.
      Enfin une fois qu’on sera devenus moins cons ! Soit évoluer du stade de l’herbivore consommateur à l’homme omniscient du 21ème siècle, tel qu’il devrait être !

      Toute façon quand on voit la gueule de ces leaders, c’est pas le haut du panier... Enfin bref.


    • @GJ
      bien entendu que macro ne partira pas mais la racine qui bute sur la pierre cherche t’elle à déplacer la pierre ? Non. Elle la contourne et cherche tous les endroits nourrissant pour elle autour de celle ci. Ce faisant, elle se renforce et fini parfois par déplacer la pierre...

      Quant a rester chez soi, un proverbe dit qu’il vaut mieux rentrer chez soi pour tisser un filet que de plonger dans le lac pour attraper des poissons... qu’en pensez vous ?

      Nombreux ici trouvent que les gilets jaunes sont un echec parce qu’ils n’ont pas fait tomber le "pouvoir". Je pense que la grande victoire des GJ, récupérés ou pas est d’avoir dévoilé le nombre de mécontants et permis que les gens se reparlent entre eux autrement qu’en novlangue. C’est un début ce mouvement, pas une fin et je crois qu’il doit renforcer ses racines avant de vouloir pousser vers le ciel. C’est l’impatience qui peut le tuer, pas les CRS.
      D’autre part, penser faire vaciller ce pouvoir par la force me semble illusoire car eux sont armés et les corps constitués sont vendus. Mieux vaut adopter des stratégies d’Aïkido que de boxe quand l’adversaire est plus fort, non ?
      Allez, une dernière pour le plaisir : on ne lutte pas contre les ténèbres, on allume la lumière.


  • C’est à la répression qu’ils subissent que l’on reconnait les véritables parias d’un pays.
    Aucun autre groupe que celui des gilets jaunes ne rencontre une réponse aussi violente, agressive et meurtrière de la part du gouvernement !
    Le problème ? Ce sont bien les gilets jaunes les plus - et les seuls - légitimes dans l’histoire... Tous les autres ne sont que des usurpateurs, des parasites, des nuisibles !
    Qu’est-ce qu’il faut être con pour se mettre un tel peuple à dos, quand le pays que l’on gouverne est clairement sur la pente du déclin !
    Mais c’est leur choix, et je ne doute pas un seul instant qu’ils en paieront les conséquences. Le temps des régimes despotiques est toujours compté.

     

    • Ok.... Donc ceux et celles qui n’ont pas enfiler de gilets jaunes pour vous rejoindre seraient illégitimes ? Ça en fait pas beaucoup des légitimes, et plutôt contre productif pour ce qui est de les rallier à la cause.. Le bon côté c’est que du coup zemmour n’est plus légitime ? J’essaye de voir un verre à moitié plein..


    • L’esprit de caste ne vous mènera nulle part... bien au contraire.

      " le peuple est con, mais nous, on sait"... pas bon, ça.

      Pas bon du tout.



    • Donc ceux et celles qui n’ont pas enfilé de gilets jaunes pour vous rejoindre seraient illégitimes




      à se prétendre de vrais dissidents ?, mais bien évidemment. expliquez moi quelle est l’efficacité d’une révolte de gens qui refusent de sortir de chez eux. pour se révolter il faut déjà se réunir dans l’espace public, c’est un minimum.


    • #2323645

      @Paramesh



      à se prétendre de vrais dissidents ?, mais bien évidemment. expliquez moi quelle est l’efficacité d’une révolte de gens qui refusent de sortir de chez eux. pour se révolter il faut déjà se réunir dans l’espace public, c’est un minimum.



      En France ? Si tu veux être efficace* publiquement et sur le long terme ?
      - C’est au minimum un vélodrome d’Hiver et Jeannot à la loco...

      (*Terms & conditions apply)


    • @paramesh

      Ce n’est pas parce que le chemin n’est pas sur votre carte du monde que celui-ci n’existe pas sur le terrain.


  • Comme d’hab, ce sont les casseurs professionnels de l’ultra gauche toutous et alliés objectif de la banque ( payés par Soros ou bien ? ) ...Qui tentent de discréditer le Peuple Gilet Jaune ...et de porter à bout de bras la danse macabre de la macronie en faillite !

     

  • Ce Barbier, c’est le genre de gus que tu rêves de voir rentrer au dojo et s’écrier : « Comme Thiers, je vous encule tous ! »
    Et qu’alors, quelqu’un fermant les portes derrière lui, vienne lui prêter un judogi ou un kimono et l’invite à saluer...
    T’inquiète petit, on te nouera ton écharpe en forme de ceinture de sorte que tu ne sois pas perdu dans l’exercice du shiaï.

     

    • Haha, excellent.

      Ca me fait penser au terme japonais de "dojo-yaburi", qui désignait les mecs qui écumaient les campagnes pour aller affronter les différentes écoles du pays pendant l’ère Edo. Quand le type avait tendance à rouler des mécaniques ou a être trop sûr de lui, ils le laissaient généralement repartir en cas de défaite, mais avec une oreille ou un oeil en moins, histoire que le mec porte les stigmates de son arrogance à vie, et histoire aussi de faire passer le message pour d’éventuels futurs candidats.

      On peut en voir une mise en scène dans "Shigurui", excellent animé de 2007, très sombre et violent, à des années lumières des shonens habituels pour ados, qui dépeint pas mal d’aspects obscurs de la fin du Japon médiéval. La culture samurai extrêmement dure et violente symboliquement, les perversions sexuelles des castes supérieures, les abus et intrigues politiques en tous genres, les ambitions carriéristes des uns et des autres, etc.


  • Ce commentaire pour témoignager tout mon respect à ces vaillants manifestants. Vous représentez réellement la force et l’honneur (devise d’E&R, si je peux me permettre).

    "Gilet gilet gilet jaune"... "Gilet gilet gilet jaune"...

     

    • Se laissez taper dessus depuis un an, toujours aucune réaction... on a déjà vu plus vaillant...

      Les mots ont un sens. Les gilets jaunes sont des victimes, rien d’autre. Manipulés depuis le début.


    • s il voulaient rentrer en résistance c’est pas en allant tout les samedi dans les villes mais en prenant le maquis et en faisant des actions de temps a autres sans prévenir le pouvoir , comme d’autre l ont fait a une certaine époque !


    • @ Le Malicieux,

      Votre arrogance m’exaspère au plus haut point.

      Vous êtes là au chaud, derrière votre clavier à les mépriser mais au fait, vous le Belge, moi l allochtone belge, les Belges, est-ce que nous sommes descendus dans les rues de Bruxelles chaque samedi ? Étions-nous dans les ronds-points tous les samedis ? Non hein, alors shuuuuut...et un peu de respect pour ces Français couillus !


    • Québécois, non belge.

      " une fois, c’est un gars", et non " c’est un gars, une fois" :-)


    • @malicieux
      Vous nous parlez depuis le Quebec ?
      C’est vrai que la résistance est impressionante chez vous.

      Les victimes manipulées ont au moins l’avantage de braquer les projecteurs sur les bourreaux et souvenez vous que le christianisme a pris de l’empleur aussi grace à ses martyres.


    • Ben, la résistance s’organise tranquillement. Faut dire que nos politiciens, nos veudettes, nos journalistes... sont tous québécois : le sentiment d’urgence est moins la :-)

      On pourrait aussi dire qu’après la conquête, nous avons patiemment repris uns a uns tout les leviers et sommes maintenant au commandes de nos institutions politiques.

      Bref, résister à quoi, au mondialisme ?
      On vient tout juste de sacrer le parti libéral dehors, LE parti du mondialisme, pour le remplacer par un parti nationaliste. "Macron", nous l’avons déjà saqué.

      Le travail est déjà fait...


  • Les GJ dans le sillage des revendications syndicales, des sous toujours plus de sous pour acheter la quincaillerie du système dernier smartphone, vacances aux tropiques,vêtements de marque sans évaluer les coût réel que représente la fabrication,la commercialisation de toutes ces merdes ( guerres pour les matières fossiles, destruction de la faune et de la flore, esclavagisme,individualisme et altération du comportement social etc...) Je constaterai qu’il n’y a plus de "pouvoir d’achat" quand les stations de skie et les aéroports seront vides, les terrasses de café et restaurants sans clients, les autoroutes sans automobile etc...
    Il faut plus que des manifestations bisounours gentiment déclarées pour faire reculer un pouvoir totalitaire qui pratique la censure,l’emprisonnement de dissidents et de lanceurs d’alerte,la soumission au pouvoir profond,la surveillance généralisée,la destruction de la famille,etc...Un pouvoir fort avec les faibles et faible avec les forts est un pouvoir faible.


  • Amusant, mais les vrais GJ sont retournés chez eux depuis longtemps.....

     

  • https://twitter.com/LeMediaLMI/stat...
    là pas un mot, peau de balle


  • Pourquoi la situation des salariés s’est elle grandement améliorée après mai 1968 ? Parce qu’ils avaient fait la grève générale . Le gouvernement ne peut rien contre la grève générale . L’avocat François Boulo l’a compris et la réclame .

     

    • Sa loge lui a donné l’autorisa-Sion ?


    • @foulque
      La grève générale ayant abouti aux accords de Grenelle... a été le prétexte pour le grand patronat (soutenu par les trotskystes) pour initier l’immigration de masse. Le patronat par intérêt économique et les trotskytes par intérêt idéologique...
      Dans un monde globalisé, dans une U.E. tout sauf solidaire, une grève générale dans un seul pays est le signe de sa mort économique... et un nouveau signal pour l’arrivée de nouveau migrants en masse...
      Le syndicalisme révolutionnaire de la fin du XIXe siècle prônait la grève générale (d’ailleurs assez mythifiée) mais la situation n’était en rien comparable...
      Toujours ces utopies anachroniques destructrices !


    • La grrr....rêve... il faut bien commencer par rêver, mais après, faut penser à l’action.
      Bizarement, ça rime avec démission, action. La grève, c’est le fumeur qui arrête de fumer pour une semaine histoire de se rassurer. La grève est vouée à se terminer. Puis un jour, on retourne bien sagement cumuler ses points retraites...
      Moi, la grève générale, ça fait 7 ans que je la fais... tout seul mais bon, je fais ma part.


  • Cette manif c’est : 1/3 de GJ, 1/3 de flics, 1/3 de photographes . Agitez bien et servez avec des glaçons . Du théâtre .

     

    • C’est le terme "manifestation" qui pose problème. Comme je l’ai déjà souligné ils nous baisent par la sémantique.
      Soit on est dans une re-présentation de nous-même en colère (c’est la manif, le "droit à manifester" etc), soit on incarne vraiment cette colère - qui mène au coup d’État.


  • Je n’ai pas vu nulle part ce soir à la télé des Gilets Jaunes défiler (Paris ou province) . Même pas un seul image.
    Blackout total, boycott même de l’expression "Gilet Jaune".

    Par contre, les images / scènes des casseurs Black Block payés par le gouvernement pour casser et détourner l’attention sont omniprésents, et de plus, les "journalistes" télé osent discuter sans cesse des casses et des dommages "liés au mouvement des gilets jaunes".

    Pauvres clowns orduriers, ils ont intention à effacer historiquement et à jamais le Mouvement GJ du Vrai Peuple, celui à qui la France appartient.

    La Banque doit savoir que Les Gilets Jaunes vivront, les Gilets Jaunes vaincront.
    La Banque ne vivra pas, la Banque ne vaincra pas. car la colère Française est trop grande - en largeur et en profondeur.
    Vive la France aux Français !

     

  • Vu sur RT,une pédale antifa qui n’avait que les mots Poutine et homophobe à la bouche en tentant d’interrompre la journaliste....On est loin des GJ saluant RT France !

    Barbier se trompe...Thiers n’a pas sauvé mais baptisé la IIIe république dans le sang de la commune....1873 est le véritable acte de naissance !

     

  • Barbier est en roue libre.
    Il cautionne et revendique le massacre des communards (et l’annexion de l’Alsace Loraine par Bismarck qui avait été invité à prendre Paris mais qui a dit "faut pas déconner") !
    6 000 à 30 000 morts (tués au combat et prisonniers fusillés) !
    Cette ordure infâme !


  • ces manifestations organisées et controlées par le pouvoir profond me donne au moins le plaisir de voir le prefet.
    Je ne me lasse pas de contempler sa carrure et son magnifique petit cou.
    Chemise taille 38 trop grande. j’adooore !!

     

  • Quel physique, quel charisme ! Voilà un préfet de la république ! On sent le meneur d’hommes, plein de droiture. Il a certainement inspiré Russell Crowe pour interpréter Maximus dans Gladiator.
    Bref, au niveau de virilité de nos trois derniers présidents de la république.
    Malgré toutes leurs qualités, je vais quand même leur préférer Alain Soral. Fier de mon président ! Pas vous ?


  • Tactiquement, le Préfet de Paris teste ses forces de répression sur 2 jours.
    Ce samedi et demain dimanche, il s’agit pour lui (et le gouv.) d’affirmer qu’il peut réprimer tous les jours ou tous les deux jours !
    Soyons plus nombreux demain !
    Jusqu’à présent, les FDO n’agissaient que de samedi en samedi et sont fatigués.
    Stratégiquement et logiquement, il faut leur opposer dorénavant le samedi et le dimanche partout !
    [ chiche, 2 jours de manif par semaine ! ]


  • Je me demande ce que monsieur Soral pense de la chaîne "Jasper Mader" sur YouTube. Je les suis un peu depuis peu. Je n’arrive pas pour le moment à les cerner (comment la chaîne Jasper Mader se finance et QUI est derrière). Merci aux commentateurs sur cette page de m’apporter des elements de reponse.

     

  • #2323131

    Un journaliste très gravement blessé suite à un projectile reçu au visage malgré son masque de protection (attention, images pénibles) :
    https://twitter.com/CerveauxNon/sta...


  • "l’air est irrespirable entre les incendies et le gaz lacrymogène".

    Et encore, ce n’est rien comparé à ce que ça va être quand les cafards en tenue de robocop balanceront du gaz moutarde. Après tout, après le cyanure toutes les portes sont ouvertes......


  • Heu... Je me trompe où le préfet se teint-il bien les cheveux en blond ? Étrange de se décolorer ainsi....

     

  • Pour l’avoir vécu et y être allé, aux deux manifs, je dis qu’il faut le vivre pour le comprendre.


  • GJ le peuple laisser moi rire.

    Au brico dépôt cette aprem, j’avais besoin d’un renseignement et pendant que le mec cherche mon truc etc, il était une dizaine a parler que c’est a cause d’un collègue qui a pas voulu travailler le samedi, ni une ni deux, ils se sont mis a cracher dessus car a priori pour manifester avec les gilets jaunes. Les employés de brico putain !

    j’aimerais bien voir leurs gueules si les 3/4 se retrouve au chômage, avec la réforme récente. EN MARCHE !

     

    • comme de toute façon cette enseigne devient aussi onéreuse que les autres, sans accorder ni l’accueil ni les services qu’offrent ses concurrents, ils auront, une fois réalisé la "fusion" avec castorama , tout le temps de rester chez eux, du lundi au dimanche inclus

      cette catégorie ( dont fait partie ces employés ) est dans l’incapacité de se projeter au delà de 15 jours ! ils préféreront crever a petit feu de la gangrène que de perdre un pieds

      ce qui se passe aujourd’hui, est en grande partie la conséquence de ces mentalités
      ils ne sont que des lumpens en devenir, et c’est tout ce que l’on attend d’eux afin qu’ils ne deviennent personne
      à l’opposé de celui qui , acceptant de contrarier ses propres intérêts de l’instant, reste encore quelqu’un, car capable de dire merde, ne serait ce par le simple fait de se mettre en grève et de rester chez lui

      le jour ou un bricotruccmuche sera bouclé, fusion oblige, ils feront gréve ( sauf les chanceux qui éviteront la charrette ), mais là il sera trop tard

      tout a un prix, l’egoisme et la bétise aussi, et ce jour là ils en prendront connaissance

      en attendant ils méritent la schlag liberale qui rougit leurs culs


  • "Et pourtant, les flics sont dans le même bateau que les Gilets jaunes !".

    Je préfère encore me noyer que de prendre le bateau avec les éborgneurs d’une jeune fille d’à peine 20 ans !!!

     

    • non les flics ne sont pas dans le. même bateau, ils ont la sécurité de l.emploi et leurs heures sup sera covertie en point retraite. Les flics sont juste des petits fonctionnaires.


    • @ juanitoflores
      des petits fonctionnaires armés ! ou si vous préférez une armée de petits fonctionnaires en armes qui arrivés à la retraite verrons leurs successeurs appliquer les mêmes méthodes a l’encontre de leurs petits enfants

      mais comme on ne se projette que de semaines en semaines, aux fils des journées rythmées par les cady-leclerc, les congés et le reste, et jamais au delà .... on en arrive a l’absurdité ou , a tout juste 40 piges, beaucoup souhaiteraient vieillir plus vite ( holding back the years serait l’attitude attendue d’un homme normale ) afin d’arriver le plus vite possible au plafond de verre, la retraite, ma belle retraite
      rappelez vous du "train panzan"i de la publicité vantant des raviolis ... belle représentation d’une fantasmagorie d’un produit bien ordinaire, pourtant poursuivit par un homme qui n’aurait même pas du lever la tête lors de son passage

      enfin ! pouvoir se soustraire du reste , oubliant que de ce fait on franchit un seuil, celui du monde merveilleux des rentiers cancéreux ( ou en attente de le devenir ) dont les plus chanceux seront soignés a la sauce libérale

      certains décident de vieillir d’un coup, peut être on t il conscience de ce qui précède
      d’autres, plus courageux, éborgnent une gosse de 20 piges ou regardent ceux qui le font, sans ciller, afin de pouvoir accéder a tout ce qui précède


    • VIVACHAVEZ,
      nous serons au moins deux Kamarade,JAMAIS je ne pactiserai avec l’ennemi, tant pour moi que par respect pour mes proches ,lesquels je ne saurais couvrir d’un tel déshonneur.
      L’honneur est une chose que les FDP n’ont pas,ils ne connaissent que les ordres et leur solde de sous fifres.


  • Barbier a l’air inquiet de ce qui se passe, il semble sur le fil du rasoir....


  • Tiens apathie, une petite chansonnette pour toi (valable aussi pour ton copain barbier).

    https://www.youtube.com/watch?v=dbo...


  • Comme il n’y aura pas de résolution démocratique, n’oublions pas que des armes de toutes catégories circulent dans les cités, (comme des armureries ou les SDO ne mettent pas les pieds) et qui sont certainement négociables.
    Il n’y a plus de respect pour les Gilets Jaunes, les retraités, les travailleurs, les SDO sont nos boureaux !


  • Le problème n’est pas de savoir si oui ou non le gouvernement fait de la violence par des infiltrations de la police, blacks blocs... le problème est que les GJ n’enfourchent pas, eux, le cheval de la violence légitime, et restent cantonnés dans un refus de celle-ci.

    Parce qu’ils sont culpabilisés. Et culpabilisés ils sont faibles.

    C’est quand le peuple révolté refusera toute culpabilisation et assumera de devoir user de méthodes radicales que ça changera, pas autrement. Là c’est puéril ça se résume à des gérémiades "ouin ouin le pouvoir il est michon, regardez comme il est michon y nous laisse pô faire !".

    Ces GJ, qui passent trop souvent dans les médias, toujours les même, restent cantonnés dans ce couloir mental, ce tryptique respect de la loi, déclaration-manif, manif.. ils en sont encore à chercher à prouver que le gouvernement ne respecte pas la loi... mais on n’en est plus là ! on est bien assez nombreux à avoir compris que le gouvernement se fout de la loi et qu’il fait ce qu’il veut !

    Y’a rien à prouver, il faut arrêter d’agir en attendant de leur part un instant de faiblesse, ou pire un aveu. Il n’y a ni aveu à obtenir, ni mollesse à espérer : quand on sait qu’on a raison, qu’on est du côté du bon camp on avance.

     

    • #2323218
      le 16/11/2019 par Tortue géniale participative
      L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

      La plupart des GJ ne sont pas capables de violence, ce sont des retraités donc vieillissants sans la testostérone nécessaire et le reste sont des gens sans histoire dont le dernier acte de violence remonte à la cour de récréation du collège il y a deux ou trois décennies.
      La violence adviendra mais pas maintenant, il est encore trop tôt et les GJ n’ont pas été poussés dans leurs derniers retranchements par ce pouvoir inique et illégitime.
      La violence finira par venir, chaque chose en son temps.



    • La violence finira par venir, chaque chose en son temps.



      Je le sais bien. Mais en attendant il faut en parler. Il s’agit d’éclaircir les idées de certaines personnes qui n’arrivent pas à verbaliser, à clarifier leur sentiment sur la situation.


    • Qu’est-ce que vous appelez la violence légitime ? Celle avec laquelle vous
      êtes d’accord idéologiquement ? Et où est la limite ?
      Le terrorisme est une option aussi ?

      Qu’est ce qu’il y aurait à obtenir par la violence concrètement ?
      Renverser le gouvernement, provoquer des élections ? c’est a peu près tout... Mais pour mettre qui à la place ?

      Les GJ adoptent des méthodes de lutte politique alors qu’ils n’ont aucune ambition politique !!
      (Ni programme sérieux).
      La violence n’y changera rien.
      Tout le monde comprend où ce mouvement veut en venir, mais "comment" y arriver, personne n’a le début d’une piste.

      Ça a déjà été dit, mais il manque une base idéologique et un cadre aux GJ...Vouloir remettre la classe moyenne(au sens large) au centre du "bien public" (pour faire simple) ne va pas se faire par la destruction,sous la menace ou par le saint-esprit !
      Il faut des gens et des groupes qui travaillent pour traduire ces aspirations par des lois,assurer qu’elles soient respectées, etc.

      C’est un projet beaucoup plus large que quelques démissions politiques ou que de tenir telle ou telle rue,usine,ou zone.



    • Qu’est-ce que vous appelez la violence légitime ?
      Le terrorisme est une option aussi ?



      Bonnes questions, qui devraient être posées plus souvent. Non, le terrorisme n’est pas une option car le terrorisme c’est le pouvoir qui le pratique... cela on doit lui laisser. La violence légitime c’est celle qui est en réponse : en défense.

      Elle n’est d’abord pas aveugle, elle cible les responsables.

      Elle agit pour rétablir l’esprit de justice, c’est à dire la défense des plus faibles.

      La violence cela n’est pas forcément la casse et le sang : c’est d’abord refuser d’obéir à la loi légale ! pour rétablir la primauté de la loi Morale, de l’éthique, de l’honnêteté... cela est la première violence pour l’Etat, de voir qu’on désobéi à son règlement et qu’on ne marche plus droit.

      Si la lutte n’a pas fonctionné c’est parce que les GJ ont lâché ce biais en débloquant les axes routiers et se sont soumis à la culpabilité des reproches de tous ceux qui voulaient continuer à vivre leur quotidien comme si de rien n’était, alors que nous sommes en Guerre.



      Celle avec laquelle vous êtes d’accord idéologiquement ?



      Le refus de toute violence c’est refuser la violence du père ou de la mère qui vis à vis de son enfant est capable de moyens de coercition pour se faire respecter... la fessée.. la gifle... la mise au coin... quand la patience est prise pour de la faiblesse, la force est la seule extrémité.

      Parfois la violence, c’est de l’amour.

      Les pacifistes se fourvoient dans une attitude de lâcheté ; s’il faut attendre que tout le monde soit d’accord, rien n’est possible.



      Qu’est ce qu’il y aurait à obtenir par la violence ?



      Se faire respecter. Si le gouvernement a pris peur c’est seulement par la radicale violence des GJ qui a consisté à bloquer les flux routiers, donc le bon déroulement de l’économie.



      Renverser le gouvernement, provoquer des élections ? c’est a peu près tout... Mais pour mettre qui à la place ?



      La seule chose à éviter c’est le statut quo. Plus le temps avance, et plus le conflit horizontal avance car le pouvoir fait empirer la situation ethno-confessionnelle. Il faut contraindre nos adversaires à sortir du bois, à se montrer tels qu’ils sont.



      Et où est la limite ?



      Soit c’est une lutte verticale assumée, soit c’est tôt ou tard un conflit ethno-confessionnel.

      A vouloir éviter la violence contre le pouvoir, on en obtiendra une 100 fois pire..


  • Les flics dont l’ordre est de casser et de faire monter les violences viennent se réfugier derrière les autres en armures... je me demande si parmis ces derniers il n’y en a pas qui ont du mal a se voire dans une glace... juste un au moins.

     

  • Pardon,

    Mais je trouve un an plus tard, que ce mouvement ne vole pas plus haut, intellectuellement parlant, que Nuit Debout ou celui des Indignés.

    Non pas parce qu’il soit récupéré par des gauchistes, ou cassé par les antifas,

    C’est avant tout le manque de réflexion.
    _ Vous avez évoqué les origines économiques des GJ.

    Pardon, mais qu’est-ce que ce mouvement a véritablement proposé depuis cette jacquerie sur le prix d’un carburant dont la France profonde a besoin pour tout (et surtout le principal, c’est-à-dire des déplacements vitaux) :

    Le Référendum d’Initiative Citoyenne...

    - Alors qu’ils sont déjà incapables de voir qu’à l’Assemblée Nationale, il n’y a aucune représentativité réelle des divers courants politiques exprimés en 2017,

    - Alors que l’État n’est aucunement en mesure de dévaluer sa monnaie car elle est incontestablement trop haute.

    Je souhaite bon amusement au "gentils virus" (rien que le nom fait rire) dans les ateliers constitutifs du père Chouard (qui est pourtant prof d’économie, mais qui n’a que pas ou très peu parlé de Frexit).
    Ils iront donner leurs devoirs à J-C Juncker et aux commissaires européens qu’aucun Gilet Jaune ne connaît (de même pour le pékin moyen).

    Que les GJ gueulent "Frexit" en masse... ils verront ce qui se passera.

    Désolé les gars, mais risquer un œil ou une main pour une connerie...

     

  • #2323287

    Même Julien Cohen a eu un doute sur les propos de Christophe barbier, c’est dire à quel point il dépasse les limites. Si je comprends bien son raisonnement, heureusement qu’adolphe thiers ai massacré le peuple révolté pour sauver la république, sinon un Lenine en herbe aurait pris le pouvoir et se serait mis à massacrer le peuple.
    Pour parler plus sérieusement et essayer d’être objectif c’est vrai que Napoléon III à pris part à des répressions sanglante pour prendre le pouvoir et que après cela, il a quand même laisser un bel héritage pour son pays. Le pouvoir est une question de rapport de force et ne connais pas de morale si ce n’est d’avoir une grande vision pour son pays et son peuple.
    Vision que nos politique ont remplacé par la cupidité et l’intérêt individuel qui nous tous enfoncés dans la médiocrité. J’ai l’impression que depuis de Gaulle la France est livrée à elle même et que le troupeau de veaux commence à ressentir l’étape de l’abattoir à venir.

     

    • Napoléon III aimait la France et travaillait pour elle.
      Ce qui est nouveau depuis au moins Chirac, c’est que les présidents placés en France par l’oligarchie n’aiment pas la France, mais alors pas du tout, et se permettent même de la critiquer ou l’amoindrir en public, à l’étranger, ce qui est nouveau, et un comble. En privé bien sûr, ils la traitent aussi bien qu’un GJ dans une manif, s’en moquent parce qu’ils en ont peur et ne la captent pas. Ils ne la représentent pas non plus. Sarko, Hollande et Macron sont des présidents petits et ridicules, chacun à sa façon, sans lien avec la France, sans rapport passé ou présent avec les Français.
      Ce reportage semble (involontairement) pousser les gens à une sorte de révolution orange. Il assume que "les violences" et la casse sont faites par les GJ, alors que, quand c’est le cas, les meneurs sont des baqueux déguisés en black blocs.
      En cas de révolution orange, le pouvoir est plus fort militairement et tout finit en ruine et morts, à moins que le sursaut français ne soit rejoint par une police et une armée qui en ont assez d’être dépossédées de leur fierté de travailleurs et de Français.
      Dans ce cas, Trump aura d’autres soucis qu’envoyer l’Otan bombarder les villes de France et leurs ronds-points. C’est toujours ça de gagné.
      Ce qui est positif, c’est de voir que le peuple actif semble reprendre le flambeau très vacillant de ce mouvement qui ne met plus de gilet jaune, et tant mieux : ce vêtement ne protège pas, sert de cible et n’a pas grande signification aujourd’hui.


  • C’est le grand spectacle du samedi qui recommence. Ce que je ne comprend pas, c’est pourquoi s’entêter à aller en territoire ennemi plutôt que d’aller dans la France périphérique, là où les GJ revendiquent avoir le plus de sympathies pour "manifester" ?

     

  • #2323396

    Des policiers en civils déguisés en black block éjectés par des gilets jaunes à l’acte 53 (vidéo de 30 secondes postée hier sur Twitter) :
    https://twitter.com/i/status/119583...

    Ecoutez la voix off...

    Des policiers pratiquent l’infiltration, c’est un aspect. Un autre est qu’ils sont amené à participer à la casse pour le compte des médias de l’oligarchie, pour tenter de décrédibiliser la révolte. Il n’y a pas que des antifa décérébrés ou des personnes déterminées qui ne voient pas d’autres issues, laissés libres de leur mouvement pour participer à l’ingénierie sociale.


  • #2323399
    le 17/11/2019 par Tortue géniale participative
    L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

    Ce matin sur BFM TV, le terme "gilets jaunes" n’a pas été prononcé une seule fois, ces pseudo-journalistes préfèrent mettre l’emphase sur les dégradations des black-blocs place d’Italie, se lamentent sur un féminicide dans le Bas-Rhin et pleurent aussi sur le sort d’Oliver une jeune chance pour la France d’origine africaine et connu des services de police qui a été tué par ses congénères près du canal de l’Ourcq.


  • Avant l’Acte 54 ...
    Mais aussi les Gilets Pare-Balles, ce mouvement statique lui !
    Donc ?
    Un Préfet ou un truc comme ça comme la politique gouvernementale et française malheureusement ... car comment arrêter ou se positionner face à des gens qui n’ont aucun discours clair pour commencer ? Donc la gouvernance ! Et soi disant française. Avec ses fuites à l’étranger mais ?
    Qui à accueillir justement à l’étranger en toute quiétude .. ?
    Les manifestantes et manifestants sans protection pare-balles ou alors .... les autres ?
    Comme les représentantes et représentants de cette gouvernance qui se protège uniquement que sur ses biens dans le fond.

     

  • Le seul intérêt de ce mouvement, infiltré, manipulé par l’ultra gauche, bien loin de ce que d’aucun ont à juste titre nommé " gilets jaunes canal historique", est qu’il montre à quel degrés d’ignominie sont prêts à se hisser des crapules comme Barbier, Apathie et autres salopards !!


  • Je pense que la comparaison avec la RDA n’est pas entièrement juste (sauf au niveau du contrôle de l’opinion) et peut induire en erreur .
    Le malheur des français ne vient pas du communisme mais de sa disparition : tout ce qu’ils perdent (retraite, hopital ,statut de la fonction publique , sécurité sociale) ils le devaient aux communistes du CNR (1946 ). Ces conquêtes, ils les ont conservées tant que le bloc de l’est (dont la RDA !) a tenu car cela permettait un PCF puissant et une économie de type mixte ici. Cette économie
    était proche de celle des pays scandinaves ( capitalisme mais protection sociale de type communiste) et différente de la jungle US qui dorénavant va nous englober INEXORABLEMENT car il n’y a plus d"ideologie alternative pour la limiter. En fait les Français paient la disparition de l ’URSS et de la RDA que nos maîtres banquiers leur ont appris à haïr : les gueux sont pommés , désorientés.


  • par curiosité, j’ai regardé comment le JT traitait les evenements du 16 novembre.

    c’était, comme on en aurait pu s’en douter, un compte rendu totalement "re-scenarisé"

    exemple, ils prennent une image des CRS juste à coté d’une voiture de pompier et à ce moment là, les manifestants leur lancaient des projectiles.
    Et pour la journaliste, ca devient "les manifestants s’en prennent même aux pompiers"

    ce qui est totalement faux. En aucun cas, les personnes présentes ne s’attaquaient aux pompiers.

    Un exemple flagrant de manipulation.
    Même si on sait comment fonctionne le système, ca fait quand même halluciner de voir à quel point la réalité est réarrangé et complètement distordue.


    • #2323576

      C’est absolument édifiant. Très intéressant travail d’analyse avec reconstitution en 3D.

      Pour le genre de comportement — de la part des forces de l’ordre — décrit dans cette vidéo, je demande le rétablissement de la peine de mort. Pour moi, c’est assimilable à une tentative d’assassinat avec arme de guerre hors de toute condition de légitime défense ou de tout autre condition codifiée justifiant le tir.


    • #2323583

      Je ne comprends pas ce qui pousse le média conventionnel Le Monde — financé par des oligarques — à produire un tel travail de qualité. Il semble qu’il leur reste une once de décence à l’occasion.


    • #2324084

      Je suis de Bordeaux je connais tout les coins et recoins de cette villes et de sa région. Les policiers bordelais sont les plus incompétents et les plus stupides et méprisants le bon sens que j’ai rencontré, avec peut être ceux de Tarbes. Et Dieu sait que j’en ai rencontré beaucoup.

      Ce qui s’est passé dans la rue Sainte Catherine que j’ai arpenté toute mon enfance et jeunesse de bordelais ne m’étonne pas du tout. Mais il ne faut pas généraliser a tout les policiers de France. Ceux de Bordeaux décrochent la palme de la connerie haut la main.


  • S’ils prenaient le pouvoir il faudrait supprimer le raie publique et juger un grand nombre de ses serviteurs afin d’éviter son retour. Ensuite fin de la dette, donc du capital où tout reviendrait à la propriété d’un état-citoyen. Interdiction de l’élection remplacée par le tirage au sort dans les charges de justice et de gouvernement qui seraient non rétribuées. Suppression des préfectures, mairies, partis, cultes,merdias, ambassades etc tout ce qui ne sert à rien.

     

    • #2323572
      le 17/11/2019 par Tortue Géniale Participative
      L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

      "Ensuite fin de la dette, donc du capital où tout reviendrait à la propriété d’un état-citoyen"
      Cela existe déjà, çà s’appelle le collectivisme communiste, camarade.
      Demande aux habitants de l’ex-RDA ou d’ex-URSS si çà fonctionne.


    • L’Islande est l’exemple à suivre : Référendum , Effacement de la dette , Banquiers en prison , 4% de chômage , 3,5 % de croissance .
      Un petit pays c’est certain , mais qui à des couilles !
      Bien sur les merdias n’en parle pas ... la peur que ce modèle soit contagieux .


  • C’est quoi ce préfet ? Il n’y a plus que des avortons avec des gueules de tarlouze aux postes de responsabilités de nos jours. A croire que de nos jours pour obtenir un poste à responsabilité il faut faire impérativement moins de 1m70 et pas plus de 60 kg (ou alors être petit et obèse comme Hollande.) et avoir une gueule de gobelin ou de tarlouze !
    A l’étranger t’as honte d’être français de nos jours avec les tronches de "freak show" qui nous représentent ! On se sent presque obligé d’expliquer aux gens que les Français n’ont pas tous des faciès aussi ridicules mais qu’étrangement tous nos responsables politiques sont physiquement dégénérés...


  • A Tortue Géniale Participative : l’ex-RDA est un excellent exemple car c’était une colonie bolchevique, et beaucoup de ses habitants d’aujourd’hui la regrettent, tout comme l’ex URSS. J’ai visité par deux fois le rideau de fer, évidemment la relation avec le marxisme ne tenait qu’à l’emploi du mot "socialisme", qui déjà n’a rien à voir.
    Or aujourd’hui notre pays n’est plus qu’une colonie, mais du capital. Plusieurs ici ont visité la Corée du nord, d’autres Cuba et y ont trouvé des points positifs.
    Personne ne regrettera la ripoublique.
    Et moi j’offre des solutions. Ce sont les seules. Et elles fonctionnent. En payant la dette (illégitime), vous désindustrialisez.
    Oubliez la propagande anti-bolchevisme, l’histoire ne se répète pas. Jamais.
    Ecoutez F. Cousin, ça vous fera du bien.

     

    • #2324151
      le 18/11/2019 par Tortue géniale participative
      L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

      Mais bien sur qu’ils la regrettent et c’est compréhensible, le problème c’est que le système n’est pas viable sur la très longue durée.
      Comme l’a dit Poutine peu de temps après être arrivé au pouvoir : "celui qui ne regrette pas l’URSS n’a pas de coeur, celui qui souhaite sa restauration n’a pas de tête." C’est une remarque très éloquente.


  • #2323685
    le 17/11/2019 par Sailing the Seas of Rubbish
    L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

    IL EST INUTILE DE PAPOTER :

    Le jour ou le gilet jaune lambda dira simplement ceci :



    "Non. Je ne crois pas a vos “usines à gaz”, et je t’emmerde !"



    A ce moment là, il y aura réellement un foyer de force révolutionnaire “fonctionnel”.

    Le reste, c’est de la merde sado-masochiste pour french-bobos déclassés.

     

    • On vous sent tendu mais je trouve ce que vous dites plein de bon sens !

      Une façon moins frontale et donc moins violente pour soi et pour l’autre de dire non est de dire oui, bien sûr, et de poser derrière le cadre, le point de vue, les conditions de ce oui...
      Oui, si
      Oui quand
      Oui à condition de
      Oui, bien sûr je vais chercher un boulot d’esclave pour faire fructifier votre capital, dès que je serais libéré de mes obligations envers ma vieille mère déclinante, désolé mais mes valeurs placent ma mère avant ma mmon... (beaucoup de cultures asiatique n’emploient pas le "non", ils n’aquiescent pas forcément pour autant ! Mais c’est plus fluide)

      Restons tranquiles, ils ont la loi, nous la légitimité. C’est ce sentiment qui peut nous renforcer et nous assurer. La victoire sera d’abord sur nous même ; )


    • #2324094
      le 18/11/2019 par Sailing the Seas of Rubbish
      L’Acte 53 des Gilets jaunes fait remonter la température en France

      Oui, si
      Oui quand,
      Oui à condition de,
      Oui-oui...



      Vous n’avez toujours pas compris ce qu’est le retour du réel...

      Ils ont les moyens de vous faire parler pour longtemps, très longtemps, car au jeu du bla-bla et des contrats noir sur blanc, ils sont les champions Number One.

      Discutter sans interlocuteurs est au mieux, une farce, au pire un long suicide...


  • La france, c’est 0,7% de la population mondiale et 10% (! !) des charges sociales planétaire ..pour alimenter le tiers-monde qui déferle ici depuis 40 ans !..
    ...moins de budgets pour les services publics et autochtones..c’est mécanique !!
    Remigration des allochtones..et les budgets pour les Européens.


  • "La France est la nouvelle RDA"

    Tout à fait camarades, c’est ce que je pense aussi depuis un moment déjà. Et comme la RDA a été la 1ere à tomber en 1989, c’est un signe d’espoir pour notre patrie.


  • Hahaha, sympa la "nasse" remplie de journalistes et de casseurs en plein sur une place (comme par hasard) en chantier. Ça passera pour les veaux, tout est sous contrôle (dixit l’Allemand...) !


  • A Tortue géniale participative : c’est le capital qui n’est pas viable ni souhaitable sur le temps long car il a besoin de croissance, de surpopulation, de guerres, de crises, d’esclaves, de tortures, de propagande.
    C’est un gâchis complet et inefficace d’une planète que, vu l’avancement ridicule du progrès, l’humanité n’est pas prête de quitter.

    C’est facile à prouver par les CHIFFRES. N’importe quel scientifique honnête vous le dira (pas vilenie hein).
    Alors que le capital ne peut même pas se justifier par des mots tous mensongers.

     

    • Conneries et délire coco,sauce idéologique épaisse.

      Cest L’USURE le poison, NON pas le capital en tant que tel, qui oui, peut être acquis de façon honorable, a force de travail ou de savoir faire. Faut arrêter de dire n’importe quoi.

      Usure, système d’intérêt, voilà le vrai ennemi. L’intermédiaire,peut importe le système, trouvera toujours un coin ou s’immiscer ou, au besoin, le créera ( encore).

      C’est cette façon de penser ( dont on peut parfaitement retracer l’origine...) qu’il faut éradiquer.


  • A Le Malicieux, vous faites fausse route, le prêt à intérêt, c’est juste réaliser du bénéfice par la monnaie, c’est pareil que de vendre avec une forte marge. C’est cette mentalité qu’il faut éradiquer. Actuellement les taux sont très faibles voire négatifs, pourtant le système perdure.
    Mais je comprends la peur de l’inconnu.
    Ce qui pourrait exciter certains en fait fuir d’autres.

     

    • En désaccord.

      Il est normal et souhaitable, d’acquérir un profit lors d’une transaction ou des BIENS sont échangés, et ce pour "récompenser" la prise de risque. Car faire du commerce implique des risques. La ou ça dérape, c’est quand des intermédiaires se glissent ,et s’accaparent injustement du travail des autres. Pour faire bref, des profiteurs.Savez, les 24 moises entre le tailleur et le client...

      L’on aura toujours besoin d’un système d’échange, il faut simplement l’encadrer correctement, autrement, un simple changement de régime n’apportera que des solutions temporaires, ex : l’ancienne union soviétique, ou les bonzes, tel ceux d’aujourd’hui, vivaient confortablement, alors que le peuple crevait la dalle...

      Bref, mieux vaut l’entrepôt ou je me trouve qu’un kholkose, ou le fruit de mon travail me serait arraché...


  • Je lis deux ou trois commentaires : " le communisme ça ne marche pas" et le capitalisme ça marche ...pour qui ? Une élite de plus en plus restreinte.
    Le communisme ca marche très bien : regardez la Chine qui était au moyen âge en 1946 et ce qu’elle devient grâce à 50 ans de communisme.
    Les occidentaux ,USA en-tête, ont armé les nazis pour détruire l’URSS (devenue 2e puissance mondiale sous Staline). L’armée allemande a tué
    une grande partie de la population russe (27 millions) enraiant ainsi le développement démographique et économique du pays de façon dramatique. Ca ne suffisait pas , ils ont inventé la guerre froide dans le but d’entrainer une course à l’armement dont ils savaient qu’elle ferait effondrer l’économie soviétique. Réduire tout ça à "le communisme ne marche pas" est absurde .


  • Arrêtez de bosser pour des gens qui méprisent le vivant serai déja un bon début. Ou est votre dignité les gens ,vous êtes les complices de la bête immonde
    Pas gagner quand on vit dans une propagande du bonheur marchand et consumériste, de tous contre tout.
    Leur petit bonheur de vendu à l’ennemie nous mène en enfer esclavagiste.
    Leur pathologie mentale mériterai de les placer en cellule capitonné .ils contaminent l’esprit des faibles que nous sommes devenu en ces temps ou l’argent fait loi foi et roi. Pourtant en France selon notre culture la fille ainée de l’église se fait violer depuis trop longtemps par ces porcs que vous nommez hommes. mille excuse pour les cochons(animaux) que je respect par ailleurs profondément. NLSO


Commentaires suivants